A propos de Jean-Emmanuel

Passionné d'hypnose depuis l'été 2008, Jean-Emmanuel partage avec vous toutes ses expériences et son savoir faire afin de vous permettre d'apprendre l'hypnose dans les meilleures conditions possibles. Il est également auteur du livre "la voix de l'inconscient".

Et si les hypnothérapeutes s’intéressaient aux suggestions directes ?

Par | 26 mars 2014|Hypnose Ericksonienne, Hypnose médicale et thérapeutique|

S'il y a un élément qui revient systématiquement dans toutes les formations et conférences que je donne, c'est cette peur, ou du moins cette appréhension, de passer du côté obscur de la force en utilisant les suggestions directes. Parce qu'on nous a dit et répété que ce n'était pas bien. Pour toutes celles et ceux qui ont bâti leurs premières expériences hypnotiques autour de la suggestion indirecte et de l'apprentissage des outils inspirés de Milton Erickson, il paraît inconcevable de se laisser séduire par un tel raccourci, considéré même comme un affront par certains. Pourtant, chacun sait qu'Erickson était un fervent utilisateur de la suggestion directe, dès lors qu'il en trouvait l'utilité. Serait-il possible alors de suggérer des choses aussi simplement, aussi directement, et obtenir de bons résultats ?

Ça fait quoi d’être hypnotisé ? Pepper vous explique, à sa manière !

Par | 14 mars 2014|Compte-rendu d'expérience, Hypnose online|

Sur le forum Street Hypnose, Sergeant Pepper, c'est son pseudo, nous a gratifié d'un compte rendu de son expérience en tant qu'hypnotisée qui n'a laissé personne indifférent. J'ai souhaité - avec sa permission - vous proposer de vous laisser transporter par son coup de crayon, l'espace de quelques instants, et toucher du doigt ce qu'elle a pu ressentir pendant qu'elle était sous hypnose.

[Résultats] Concours vidéo pour les 2 ans de Street Hypnose

Par | 10 mars 2014|Concours SH, Hypnose de rue, Vidéo hypnose|

Souvenez-vous, le 9 janvier de cette année, je lançais un concours vidéo pour fêter les deux ans de Street Hypnose. Une petite déception s'est emparée de moi quand j'ai réalisé que je n'aurais que deux participations. Deux vidéos, pour deux bougies. Je crois que j'ai eu les yeux plus gros que le ventre. Je pensais qu'en lançant ce concours, la communauté toute entière allait se motiver pour participer et montrer au grand public notre diversité et nos différentes façons d'hypnotiser dans la rue. De nombreuses personnes semblaient emballées et j'attendais un nombre de participations bien plus fort, à l'image du concours que j'avais organisé pour la couverture du livre "la voix de l'inconscient" qui avait été un franc succès. Mais face à mon absence prolongée sur le blog et sur le forum, et en tenant compte de l'hiver rude et pluvieux dont on sort à peine, je peux comprendre la baisse de motivation pour sortir filmer une vidéo de Street Hypnose. J'essaierai d'organiser d'ici cet été un concours plus ou moins identique, ou avec un thème précis pourquoi pas, en espérant avoir davantage de belles vidéos à poster sur le site. En attendant, voici les heureux gagnants !

Concours vidéo Street Hypnose

Par | 9 janvier 2014|Concours SH, Hypnose de rue|

En février, Street Hypnose va souffler ses deux bougies. J'en suis extrêmement fier. Mais je le répète très souvent, et encore une fois aujourd'hui, c'est grâce à vous. Alors pour vous remercier, j'ai décidé d'organiser un concours vidéo pour mettre en exergue vos talents d'hypnotiseurs (et d'hypnotiseuses).

Ne me croyez pas sur parole. Testez et expérimentez par vous-même.

Par | 2 janvier 2014|Hypnose de rue, Hypnose en général, Vidéo hypnose|

Ce titre résume à lui seul l'état d'esprit que je souhaiterais vous transmettre. Si j'ai choisi cette image pour illustrer l'article, c'est parce qu'elle dégageait plusieurs notions clés. Tout d'abord, une chaleur humaine, dessinée par ce soleil éblouissant ces ombres d'enfants. Notez aussi leur posture, qui dégage une joie de vivre pure et sincère. Cette image est l'essence-même de cet article qui est destiné à donner aux volontaires une meilleure version de vous-même.

Séance d’auto-hypnose avec écriture automatique

Par | 22 décembre 2013|Auto-hypnose, Compte-rendu d'expérience|

J'aime à répéter qu'une partie de l'esprit Street Hypnose, c'est "être capable d'hypnotiser n'importe où et n'importe quand". Mais hypnotiser, cela peut aussi vouloir dire s'hypnotiser soi-même n'importe où et n'importe quand. Je me souviendrais toujours d'Aurélien (hypnotiseur Toulousain) me racontant comment il s'éclatait à s'auto-hypnotiser dans le bus en mettant tout seul son bras en catalepsie. Justin quant à lui est capable (sous réserve de ré-activer son ancrage régulièrement) de s'auto-anesthésier une partie de son corps en auto-hypnose. Je sais que d'autres également ont cette capacité. J'ai personnellement encore beaucoup de chemin à accomplir avant d'y parvenir. Je leur dis bravo !

Messmer était à Toulouse le 25 novembre 2013

Par | 3 décembre 2013|Hypnose de spectacle|

Lorsque nous avions assisté à sa première en France fin 2012, Messmer était encore peu connu dans l'hexagone. Aujourd'hui, la donne a changé, et cela se voit dès les premières minutes du spectacle. Une partie de l'équipe Street-Hypnose de Toulouse est venue assister à son spectacle, et voici mon compte rendu. Attention, tout que ce que vous allez lire est parfaitement subjectif, et ne représente que ma vision des choses. En aucun cas je n'affirme détenir une quelconque vérité. Et si vous aussi avez assisté à son spectacle, venez poster un commentaire à la fin de l'article pour partager votre opinion !

L’AIM, retour d’expérience et conclusion (3e partie)

Par | 27 novembre 2013|Apprendre l'hypnose, Compte-rendu d'expérience, Hypnose conversationnelle, Hypnose de rue, Hypnose sans induction|

Voici donc le dernier des trois articles consacrés au modèle AIM (Automatic Imagination Model) du groupe Head Hacking. Le premier et le deuxième article vous présentaient le fonctionnement et la théorie se cachant derrière ce modèle en apparence assez complexe. Aujourd'hui, je vous apporte un point de vue totalement subjectif, résultat d'une mise à l'essai durant plusieurs mois. J'utilise en effet, ponctuellement, l'approche AIM lors de nos sorties Street-Hypnose à Toulouse. Et je continue d'expérimenter encore aujourd'hui, même si j'ai une opinion assez arrêtée désormais. Malgré une certaine désillusion, j'ai quand même trouvé dans cette nouvelle approche un intérêt tout particulier que j'ai à coeur de vous dévoiler.

Pourquoi l’approfondissement n’a rien à voir avec ce que vous pensiez

Par | 4 novembre 2013|Apprendre l'hypnose, Hypnose de rue|

La faute à toutes les vidéos sur Internet, beaucoup pensent qu'approfondir la transe revient à augmenter la relaxation et l'état de bien être associé. Cela peut marcher, la plupart du temps, et fonctionnera même très bien avec les personnes les plus réceptives. Mais si vous n'allez pas plus loin, si vous ne cherchez pas à dépasser cette limite, vous ne progresserez pas. Et par progresser, j'entends par là : améliorer votre capacité d'adaptation pour faire d'un volontaire peu réceptif le meilleur des volontaires. C'est ce qui fait la différence entre un hypnotiseur de rue débutant et un autre plus expérimenté. Tout le monde peut hypnotiser un somnambuliste. Même si vous formulez mal vos suggestions, il se fera un plaisir de les interpréter pour vous et de les faire fonctionner malgré tout. C'est la magie d'une personne très réceptive. Elle s'adapte, même si vous ne le faites pas. Elle fait le travail à votre place. Vous pouvez lui suggérer que le bras se lève de la façon la plus maladroite qui soit, elle se fera son propre film derrière pour donner vie à votre suggestion. Une personne peu réceptive n'aura pas cette autonomie. Il faut que alors que vous trouviez les bons mots pour que l'effet apparaisse. Et trouver les bons mots, croyez-moi, cela ne s'apprend pas en un jour.

L’AIM et les rappels à la réalité (2e partie)

Par | 15 octobre 2013|Apprendre l'hypnose, Compte-rendu d'expérience, Hypnose conversationnelle, Hypnose de rue, Hypnose sans induction|

Comme introduit dans l'article précédent, que je vous invite absolument à lire si ce n'est pas déjà fait, j'ai traduit et présenté ce que pouvait être le modèle AIM. Un désavantage lié à ces suggestions sans induction ni approfondissement est ce que l'on appelle en anglais les "reminders of reality" : les rappels à la réalité. C'est cette petite voix que l'on a tous à l'intérieur de nous (que j'appelle voix-off, et dont je donne des méthodes de contournement dans mon livre) qui nous rappelle constamment que "non, la main ne peut pas être collée sur la table. Ce n'est PAS possible".