Avez-vous déjà annoncé votre venue à la sortie (inter)nationale Street Hypnose prévue le 17 juin 2017 à Toulouse ?

C'est par ici : https://www.facebook.com/events/826775940795937/


Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 27/03/2017 dans l'ensemble du forum

  1. 30 points
    Tu fais trop d'hypnose quand tu pars en transe devant le boursin "figue et noix" au supermarché.
  2. 10 points
    Pré en bulles Je ne suis pas fan de l'utilisation des routines, mais elles peuvent donner des idées ou bien aiguiller dans son processus de créativité ou bien simplement tenter de nouvelles manière de suggérer. Il n'y aura rien de révolutionnaire mais l'utilisation de petites suggestion par-ci, par-là. J'espère que cette routine vous donnera quelques idées Je n'ai pas été très inspiré pour le nom de la routine, si quelqu'un trouve un nom sympa, je le changerai ! Conditions initiales La routine ici, repose sur le fait qu'une personne arrive à ressentir une catalepsie. Comme généralement l'ordre "geste idéomoteur->catalepsie->amnésie->..." est prédominant, la condition initiale ne devrait pas trop être gênante. J'insiste sur le fait de ressentir et pas seulement vivre une catalepsie (un déclic pour dire "j'ai vécu une amnésie" ou bien le "Wouah !" ) Il faut aussi qu'elle est quelque chose à "oublier" ( sinon ça va être coton !) Liste des techniques d'hypnose utilisées La technique en elle-même va mélanger plusieurs outils hypnotique (voir un peu plus si je me la pète grave) saturation ( imaginer faire pleins de choses en même temps ) Confusion ( Pour faire simple "confuser" permet de saturer,c'est à dire donner une grande quantité d'information en un temps plus ou moins court) Rupture de pattern (pour surprendre en général) La modulation (rajouter des variations dans une suggestion) L'effet d'ancrage ( c'est l'effet que l'on a du mal à se défaire d'une information, même si elle est complètement absurde. Ce n'est pas un ancrage hypnotiquement parlant !) suggestion non verbal ( suggérer quelque chose sans rien dire) Le protocole Etape 0 : faire ressentir une catalepsie (main, doigt, paupières,etc... n'importe quelle parti du corps fera l'affaire !) Etape 1 : Varier la catalepsie, pour en faire à différents endroits ! (amplifier le ressenti , et en même temps suggérer que l'on peut déplacer l'effet) Etape 1.1 : Faire à plusieurs endroits en même temps (saturation) Etape 2 : Demander à la personne encore dans le jeu des catalepsies, d'imaginer l'effet d'une catalepsie du cerveau (effet d'ancrage) Etape 2.1 : On peut faire remarquer (en amont) que ne plus bouger, c'est un peu comme oublier temporairement comment se mouvoir ! (modulation) Etape 3 : Suggérer la mise en place de la catalepsie du cerveau en quelques mot (pour ne pas trop surprendre) par exemple : "Imagine que maintenant tu as le blocage (pour ne pas dire catalepsie aux moldus) au niveau du cerveau" Etape 4 : Amener son pouce (parce que c'est dans le nom de la routine ! ) sur le front à un endroit entre les deux yeux, un peu au dessus des sourcils (plus pour la symbolique que de trouver un endroit précis ) On suggère un renforcement de la suggestion faite tantôt , au niveau de la tête, La rupture de pattern servira d'amplificateur (voir un déclic) et amènera de la (saturation+suggestion non verbale + rupture de pattern) Il y a un coté spectaculaire qui peut être intéressant et exploité comme tel Etape 5 : Poser la question qui tue : Tu t'appelles comment ? Idée de la création du protocole L'idée est de faire passer une amnésie de manière rapide (le tout peut se faire en 2-3 minutes en prenant son temps ! Sans passer obligatoirement (si on enlève l'étape 2.1) par la case "oublie/amnésie", en effet, comme en hypnose l'amnésie,comme tout phénomène suggéré, est quelque chose en plus (on rajoute l'effet de la suggestion) et non quelque chose en moins comme on pourrait le croire, il y a la possibilité de passer autrement que de parler d'amnésie, mais en suggérant les effets (passé par l'image de la catalepsie du cerveau pour indirectement suggérer l'amnésie). L'idée également est de donner un exemple de routine sans "induction formelle" pour les amnésies. Qu'en pensez vous ?
  3. 9 points
    Pratiquement 1 an et demi après mon inscription à SH, je vous laisse une première vidéo La session à été faite avec Christophe qui sortait du salon du "made in france" ou de la "photo", qui c'est tout de suite arrêter lorsque j'ai mis la pancarte "HYPNOSE GRATUITE" On a rapidement pré-talker et la suite bah c'est en vidéo ENJOY! Part1: Induction Mise en place de mouvements idéomoteurs Catalépsie Amnésie Part 2: Synesthésie: Musique ==> Vue Pluie d'étoiles filantes Voyage hypnotique (FREE YOUR MIND) Vos avis m'intéresse Ps: Comment fais t'on pour mettre un lien youtube direct o_O' ? Phénomène paranormal résolu
  4. 8 points
    Tu sais que tu fais trop d'hypnose quand tu es énervé de voir quelqu'un qui essaie de convaincre une autre personne en utilisant nombre de négations. Tu sais que tu fais trop d'hypnose quand tu essaies de faire entrer ton chihuahua en EMC parce que tu es en rade de sujets Tu sais que tu fais trop d'hypnose quand tu post sur ce topic
  5. 5 points
    Donc pour ton site il faut qu'on t'explique une phrase pour laquelle tu n'as pas envie de faire de recherche ou de réflexion toi-même pour ensuite recopier notre explication sur ta page et pouvoir prétendre que tu comprends ce que tu dis ? intéressant
  6. 4 points
    Bonjour! Je viens d'avoir une idée de suggestion bien marrante: L'idée est de faire passer un objet tout ce qu'il y a de plus ordinaire (un stylo, une boite, un téléphone etc..) pour un vrai casse-tête impossible à résoudre. D'autant plus qu'il n'y a rien à résoudre du tout! ˆˆ " Dans un instant je te donnerais un casse tête, dès qu'il sera entre tes mains tu aura une forte intuition sur la façon avec laquelle tu arriveras à le résoudre. Mais il est beaucoup plus compliqué qu'il parrait, et chaque fois que tu te rendra compte que ton intuition n'était pas la bonne, immédiatement, tu aura une nouvelle intuition, un éclair de génie. Et à chaque fois, quand tu sera lassé par l'échec, tu acceptera que ton intuition n'était pas la bonne, pour avoir de nouveau cet éclair de génie. Et ce processus va se répéter en boucle jusqu'a ce que je dise le contraire. Hoches la tête si tu as bien compris.. Et bien sur, plus tu va te tromper, plus tu aura envie de trouver la solution! A 3 tu ouvres les yeux et prépares toi à tenter de résoudre le casse tête le plus dur que tu n'ai jamais vu. 1,2,3 reveilles toi!" Vos idées pour améliorer la suggestion sont les bienvenues, si vous tentez cette suggestion sur quelqu'un tenez moi au courant des résultats
  7. 4 points
    Thomas-974

    ETAT ESDAILE

    forcément PS : un salut aux Montpelliérains au passage
  8. 3 points
    Ce n'est pas un problème pour un hypnotiseur de ne pas vivre les phénomènes lui même. D'ailleurs les admins du forum ont beaucoup de mal à vivre certains phénomènes. ... Je vais parler de mon ças (et pas celui de JE, même si pas mal de points se rejoindrons je penses). J'ai toujours réussi à vivre des mouvements ideomoteurs facilement, mais dès mes premières séances en temps qu'hypnotisé, les hypnotiseurs se sont souvent arrêté à ce phénomène et n'ont pas voulu aller plus loin avec moi sans aucune raison donnée Je ne vous dis pas la frustration que je ressens à chaque fois.... J'ai appris par la suite que je faisais peur aux hypnotiseurs, qu'ils avaient peur de me faire une séance. Pourtant je ne fais rien pour et au contraire je suis demandeur.... J'ai mis pas mal de temps à vivre une catalepsie franche, une bonne une vrai de vrai. Ça a été beaucoup de travail en auto hypnose et de la part de l'hypnotiseur qui a su me le faire vivre. Depuis je peux la vivre instantanément quand j'en ai envie. Les amnésies je ne connais pas, j'aimerais tellement en vivre mais encore une fois le peu d'hypno qui me font des séances, soit ils s'arrêtent aux catalepsie, soit (il y a bien longtemps...) ont persisté et ont réussi à me faire un mini bug mais sans résultat convainquant. Je suis confronté à 2 problèmes : - peu d'hypnotiseurs osent me faire une séance - j'ai du mal à donner ma confiance à certains hypnotiseurs et très clairement je ne veux pas que certains s'essaye sur moi. C'est donc très égoïstement que j'adore rencontrer des personnes résistantes . J'essaye de trouver en eux des clés qui me permettront de vivre enfin ces putains de phénomènes que je n'arrivent pas à vivre (en auto hypnose). Donc oui on peu faire vivre des trucs géniaux à tous sans avoir vécu les phénomènes, mais oui cela reste très frustrant...
  9. 3 points
    Plop, j'avais dit que je prendrai plus de temps la prochaine fois (enfin pas un message par téléphone ) Une expérience sur la notion de croyance au sens général pendant une séance d'hypnose. Ce qui, pour ton expérience,, ta problématique est presque hors sujet. Ta problématique serait : Effet des croyance sur la réceptivité en hypnose. Sans oublier ce que l'on appelle réceptivité, hypnose et croyance. On postulera que l'hypnose représente [...] etc... (cela servira de base pour ce que tu concluras par la suite) Dès fois, on a l'impression qu'un terme est bien compris de tous alors que dans la réalité... ce n'est pas toujours aussi simple. Pour la seconde expérience que tu cites : Il y a une discussion sur le choix de l’échantillonnage par rapport à la conclusion... (et à la taille des sous-groupes...) Et la conclusion faite est encore un peu hors sujet. Sauf peut-être la remarque sur le fait que les personnes les moins suggestible répondent moins bien aux suggestions... Ce qui peut amener à se poser la question sur l'effet de la croyance de la personne avant la séance d'hypnose. La croyance peut-elle influencer un phénomène hypnotique ? Et pour savoir si cette question peut avoir du sens, on pourrait partir sur la recherche d'une corrélation entre croyance et suggestibilité/réceptivité. Attention cependant, il est maladroit de parler d'influence de l'un sur l'autre (corrélation != causalité comme tu le sais déjà ). Mais on peut parler d'un lien (et faire des hypothèse ce sur lien (ou pas) lors de la conclusion.) Attention ! annoncé comme cela, on pourrait s'attendre à un biais de confirmation. En effet, tu as déjà ton avis avant l’expérience et le but est simplement de prendre des mesures (l'hypothèse devrait se faire en fonction des résultats, pas avant) Cela pourrait involontairement jouer un rôle en dépit des faits. Le fait de partir sur "est" ou "n'est pas" peut indirectement enlever un troisième choix : on ne peut pas conclure. et de forcer l'un ou l'autre. Mais bon... revenons à ton expérience C'est dommage pour la conclusion... surtout que malgré la croyance qu'il avait de l'hypnose (et la croyance des personnes à l'époque), il arrivait à obtenir de très bons résultats ! ( c'est presque totalement en rapport avec ton sujet !) Et qu'en disent les scientifiques ? http://hypnosisandsuggestion.org/what-is-hypnosis.html http://hypnosisandsuggestion.org/theories-of-hypnosis.html C'est un très bon cite avec pleins de sources au passage Pour ton expérience, cela manque de techniques de mesure. Exemple : Comment vérifier que la personne est sous hypnose ? -> échelle de suggestibilité choisi selon la problématique et de ce que tu comptes mesurer. Que signifie ne pas croire en l'hypnose. Si je n'y croit pas (manque d’expérience) mais être prêt à croire par la suite, ou bien ne pas y croire car je sais que c'est impossible. Est-ce la même chose au niveau de ton expérience ? Peut-être serait-il intéressant de pousser un peu plus loin ce que l'on peut appeler être "non-croyant". (et ce n'est pas une variable indépendante) Et leurs croyances restent-elle identique à la fin ? (ce qui n'est pas garanti) La méthodologie ? Tu ne précises pas ton échantillon (même s'il est faible). Il existe des études sur des sujet très sérieux avec un nombre restreint (qui demandera des études approfondies ) A quel moment leur a tu demander si elles croyaient ? avant ou après le test ? (cela a de l'importance) C'est bien de leur dire a posteriori le but de l’expérience, mais il ne faut pas que cela soit déductible non plus. La mesure réaction/pas de réaction ne précise pas qui ou comment cette notion est mesurée. et le fait de la "binariser" me parait très étrange. Pourquoi ne pas avoir fait une plage de valeur ? (de 0 à 5 par exemple, en informant comme juger la réponse (le mieux reste d'utiliser un barème ). Leur a tu montrer la vidéo en même temps ou séparément ? Cela pourrait entrainer un "effet de groupe" Les résultats sont cohérents avec un bien de croyance. Les personnes "croyantes" vont faire en sorte que ça marche Les personne "non croyante" vont faire en sorte que cela ne fonctionne pas. (une tendance, pas une obligation) Il manque une "contre expérience", pour vérifier l'impact du biais de croyance sur ton groupe d'échantillon. (entre autre) ( ce n'est pas comparable à un test à l'aveugle) Effectif trop bas... et alors, cela implique quoi ? Quel est l'indice de confiance de tes résultats ? rapide calcul en ligne : Il y a 95 chances sur 100 que la vraie valeur soit comprise entre [19% et 81%] (le pire cas -> conservateur ) -> marge d'erreur de 31% (on s'attend classiquement à du 0.5% d'erreur) (ici -> 40000 personnes pour l'ordre de grandeur, ça fait une belle étude ) On apprend qu'ils étaient 90% féminin. cela doit être dit clairement dit dans le choix de l'échantillon (sexe, âge, étude, etc..) Bon ce que j'ai dit est une analyse "rapide" comme s'il s'agissait d'un papier de recherche... Ce que je dirais en conclusion : EXPLICITE tous les termes utilisés. N'affirme rien sans preuve (que tu ais raison ou non) exemple avec Mesmer... Le conditionnel est le meilleur ami du scientifique. Il faut douter de tout Voila une chose de faite !
  10. 3 points
    je ne suis pas sur qu'une mention "interdit aux moins de 16 ans" dissuade réellement les moins de 16 ans de venir, au pire ca leur donnera l'idée de mentir sur leur age. en plus,si on affiche une restriction d'âge ca peut effrayer, et c'est compliqué ensuite d'expliquer qu'il n'y a pas de danger. je pense plus simple de demander l'âge lors du pré talk, de façon systématique, sans pour autant que cela ressemble a un contrôle, juste comme ca dans la discussion. maintenant, c'est mon avis personnel, et sachant que je n'ai pas encore pratiquer le street, cela reste théorique.
  11. 3 points
    Mon approche est la même en hypnose de spectacle qu'en hypnose impromptue .. C'est juste qu'en spectacle je suis sur une scène et je suis payée pour ça La seule majeure différence c'est la mise en scène. Un hypnotiseur de rue peut tout aussi bien être non-éthique et ridiculiser son volontaire. Ça a à voir avec la personne qui pratique, pas de s'il est en spectacle ou dans la rue...
  12. 3 points
    Un hypnothiseur est tout à fait hypnotisable, je connais plusieurs personnes très réceptives sur le forum. Généralement on recommende d'avoir été hypnotisé avant tout simplement parce qu'il semble plus facile de guider quelqu'un vers un état quand on a déjà fini l'état en question. On en a une meilleure image en l'ayant expérimenté soi-même.
  13. 3 points
    C'est très simple, pour pouvoir poster des messages et participer sur le forum, il faut avant tout venir se présenter à la communauté Street Hypnose dans la partie adéquate (vous y avez accès librement dès votre inscription) : http://street-hypnose.fr/forum/forum/8-pr%C3%A9sentation-des-membres-passage-obligatoire/ Quand on lit les messages d'un membre du forum, on aime bien en savoir un petit peu plus sur lui. C'est pourquoi, en dessous de chaque profil de membre, vous verrez un lien "Sujet de présentation" qui vous mènera directement sur le sujet de présentation de ce membre.
  14. 2 points
    Notre Ronald national, arbre vein-érable, fête son anniversaire ce jour. Souhaitons lui donc un joyeux anniversaire, et puissions nous profiter de sa science encore longtemps, et aussi le taquiner, parce qu'il faut pas abuser quand même Nous te saluons, par synchronisation, et t'envoyons plein de fous rires pendant cette journée
  15. 2 points
    Merci Méli pour cette pensée qui me touche beaucoup et merci à tous ce qui laisseront un petit mot.
  16. 2 points
    Je suis ici ! Enfin, je suis là. Dispo.
  17. 2 points
    Salut Metallicanard, Je ne connais pas l'échelle du NGH, mais dans cette vidéo Pank donne une liste des "niveaux" de transe. Il parle notamment d'une échelle établie par Elman. EDIT : pour info, d'après mes recherches, à priori 4 échelles sont reconnues : Stanford Scale – 12 levels LeCron-Bordeaux – 50 levels Davis – Husband – 30 levels Arons Depth Scale – 6 levels
  18. 2 points
    Salut Tito. J'ai commencé environ en même temps que toi et j'ai dévoré des kilomètres d'écrits sur le sujet. J'ai plein de connaissances théoriques et très peu de pratique. Je te suggère d'écouter les débats du forum que tu trouveras ici : Bon, en tant que débutant, les 3 premiers sont plus intéressants, mais j'ai écouté les 5, on y trouve pas mal de réponses à des questions qu'on se pose, ou même à certaines qu'on ne se pose pas encore....
  19. 2 points
    Après, ne fait pas comme moi hier, vérifie l'heure, parce que faire oublier le chiffre 5 et demander a quelqu'un qui nous répond en regardant sa montre "ben 5h" ca laisse un grand moment de slitude^^
  20. 2 points
    Bonjour ! Tu as déjà réussi à faire passer un moment agréable à 4 de tes amis, et cela ne est absolument pas un échec L amnésie n est pas passee ça arrive, tu aurais très bien pu avoir 3 personnes avec les pieds collés et un qui ne colle pas. Peut être que cette metaphore ne lui parle pas assez, peut être aussi que comme tu dis il entendait 7 pour "cette" et que ça l a perturbée. Tu dis aussi que il avait garde consciemment ce chiffre dans un coin pour le ressortir après, c est donc que des le début de la suggestion il ne joue pas le jeu, c est donc normal que le resultat ne soit pas la. Ça ne t empêche cependant en rien de continuer si tu montre de la confiance en toi, trouve une excuse à deux ronds comme si c etait parfaitement normal et enchaîne. " ha oui forcément si tu entendais 7 7 7 7 à chaque fois ça pouvais pas marcher, ou alors peut être que ton inconscient aime trop ce chiffre pour te le faire oublier. On va faire pareil avec Gertrude et on va lui faire oublier son prénom, après je reviendrai vers toi et on fera oublier le chiffre 5." Et tu enchaînes sur ton autre amie. Apres si l amnésie ne passe pas le pause lecture va être compliqué vu que ça comporte une amnesie ^^ Mais tu peux toujours enchainer sur autre chose, le bouton du rire par exemple, le verre collé à la table tellement lourd su on ne peut le soulever, quitte à revenir après sur une amnesie en proposant à ton volontaire de choisir lui même sa metaphore Mais si t'es amis ont passé un bon moment c est le principal
  21. 2 points
    melimëlo

    ETAT ESDAILE

    En fait, tout peut compter comme signe de transe. Il suffit de prendre tout ce qui diffère du comportement habituel du volontaire. Et tu vois comment se comporte ton volontaire "avant"' l'hypnose pendant le prétalk ^^ (Bon oui pendant le prétalk tu commences à installer la transe... M'enfin, tu regardes avant de faire les suggestions.) C'est pour ça que tes signes à toi ne correspondent pas aux listes des bouquins ! Parce qu'on est tous différents ! (Perso je ne rentre pas dedans non plus )
  22. 1 point
    Salut Julie ! En effet c'était un week-end super. Même si Jean-Emmanuel a eu un peu froid Tu le dis lorsque tu fais quelque chose sur Dijon !
  23. 1 point
    Quand j'entends "gardien", j'entends "lieu privé". Même s'il est détenu par la mairie. C'est un peu comme le jardin du Luxembourg à Paris, où il nous est interdit d'hypnotiser sans rapidement nous faire accoster par des gardiens qui nous demandent de circuler. D'où l'intérêt d'être dans des lieux bien "publics" où des petits attroupements peuvent avoir lieu librement (places / rues passantes etc.)
  24. 1 point
    Ih ih merci beaucoup oui à très vite j espère
  25. 1 point
    Bonjour à tous, je vous partage la bande annonce de Cypn'ose : meric de me dire ce que vous en pensez , j'en profite pour vous partager ma page Facebook pour plus de vidéos https://www.facebook.com/cypnose/?fref=ts
  26. 1 point
    Pas besoin de vous chamailler sur le post de présentation de qq les gens @Nietop @RONALD vous allez lui faire peur
  27. 1 point
    Tu fais trop d'hypnose quand John Cerbone le créateur de la butterfly induction laisse un commentaire sur ta vidéo d'hypnose de rue.
  28. 1 point
    Si tu ne nous trouves pas c'est qu'on fait une pause au café de Foy notre QG...
  29. 1 point
    Je suis désolé d'avoir à faire ce genre de commentaire en n'étant pas modérateur mais 41322314 est-ce que tu peux prêter un minimum d'attention à ton orthographe, il est parfois difficile de te déchiffrer. Pour en revenir à ton propos. Voici mon opinion: - Aller en état d'hypnose est un chemin personnel. On ne peut pas faire entrer quelqu'un en état d'hypnose sans son consentement, au moins tacite. Par tacite je veux dire que si une personne est convaincu qu'un hypnotiseur peut l'emmener en transe "de force", elle confère de facto à l'hypnotiseur ce pouvoir. - L'hypnose de rue nous permet de voir qu'il existe une foule d'individus différents qui réagissent différemment aux inductions et aux suggestions. Cela est, à mes yeux, contraire à l'idée d'hypnose de masse. - Et, attention voilà le gros morceau, à mon avis il n'existe pas de "langage hypnotique". Comme évoqué à l'un des points précédents, je considère que entrer en état d'hypnose est un processus personnel et qu'il n'existe donc pas un langage plutôt qu'un autre qui permettrait d'induire une transe (après tout il existe des inductions silencieuses). La relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé est, à mon avis, un facteur nettement plus prépondérant. (Oui, cela veut dire que je ne crois pas au Milton Model). Quand aux savants que tu évoques, si ce sont des chercheurs scientifiques, figure-toi qu'ils n'ont toujours pas réussi à prouver que l'état d'hypnose était lié à une suggestibilité accrue. Les études en neuroscience permettent chaque jour de progresser dans la compréhension du phénomène, mais nous sommes bien loin de toutes les certitudes affirmées dans nombre de formations en hypnothérapie.
  30. 1 point
    A Toulouse c'est pas bien compliqué. Samedi après-midi, rue Lafayette proche du Capitole après 15h.
  31. 1 point
    Bonsoir ! Le titre est un peu bizarre mais je vous explique ce qui s'est passé avec le deuxième volontaire que j'ai hypnotisé. Ce n'est pas une personne que j'ai rencontré dans la rue (j'y suis toujours pas allé...), on parle et elle me dit qu'elle était allée au spectacle de Messmer il y a 2 ans. Bref, je me lance dans la séance, en essayant de mettre en place les conseils de Ronald, qui étaient le rire, et de prendre plus le temps (éviter d'enchaînement les phénomènes hypnotiques). la séance a duré longtemps, environ 2h, avec des pauses entre pour parler de ce qu'elle ressentait mais aussi de tout est de rien. Le truc qui l'a le plus bluffée, ce n'est même pas le pause/lecture, les hallucinations visuelles/kinesthésiques mais l'amnésie du chiffre 4 Arrive la fin de la séance et je fais un réveil où je dis qu'elle "pête le feu" et en se réveillant, elle était vraiment trèèèès en forme donc j'ai du faire d'autres suggestions pour qu'elle se retrouve dans une bonne zone d'énergie. Dans la discussion à la fin de la séance, elle me dit qu'elle a du mal à dormir le soir, je lui propose alors de lui faire un ancrage : de faire toucher son pouce et son index afin de retourner dans l'état qu'elle est lors d'une induction. On répète plusieurs fois, dès qu'elle fait le geste je l'accompagne etc... Je précise dans les suggestions que plus elle le fera, plus l'ancrage restera efficace... Avant de partir je lui demande de me dire si dans les nuits suivantes, l'ancrage fonctionne = dors mieux et plus vite. Le premier soir elle me dit que non mais qu'elle avait bien dormi, le second et troisième soir une très mauvaise nuit. Je lui propose donc de se revoir si elle en a envie afin de faire d'autres phénomènes hypnotiques et d'essayer de "régler" l'ancrage. On se retrouve et je début la séance par l'induction de la main aimantée vers le visage afin d'y aller doucement pour qu'elle se sente réellement détendue (elle était stressée des cours et énervée par d'autres) puis on fait des phénomènes qui lui permettent de rigoler (fou rire, le changement de rôle hypnotiseur/hypnotisé) puis je lui propose de faire du signaling. Je lui explique le principe, qu'on allait s'adresser à son inconscient et qu'il allait nous répondre par des oui / non / je ne sais pas. Je m'adresse donc à son inconscient en lui demandant de me donner un oui (le pouce gauche se lève), un non (le majeur droit se lève), je ne sais pas (annulaire gauche). Je lui pose des questions évidente pour voir si c'est bien calibré et c'était le cas. Je demande donc à son inconscient s'il est prêt à aider la personne pour mieux dormir. Il nous répond "je ne sais pas". Je lui demande donc s'il a besoin de l'aide de la personne, il me dit "oui". Donc je suggestionne à la personne de se détendre, de se laisser aller... Je demande à l'inconscient s'il est désormais prêt à l'aider, il me dit oui. Je décide de dire à l'inconscient de se mettre au travail et de faire les choses nécessaires afin d'aider la personne à mieux dormir et qu'une fois qu'il aura mieux tous les mécanismes en place, qu'il bouge l'annulaire droit. Au bout de 3minutes, ce dernier bouge. Pour finir, je demande à l'inconscient de faire une geste qu'elle devra refaire pour aller dans un état parfaitement détendu, prêt à dormir, un doigt bouge (je ne sais plus lequel) La séance se termine et je demande à la fille de me tenir au courant. L"après midi elle fait une sieste et le soir elle n'utilise pas l'ancrage. Puis arrive ce midi, elle me dit qu'elle a utilisé l'ancrage en cours et qu'elle a faillit s'endormir. Mais c'est pas le second ancrage qu'elle a essayé, mais le premier. Donc, elle a lutté pour pas s'endormir, mais plus tard, elle a décidé de l'utiliser en cours, et elle a dormi en plein cours Qu'en pensez-vous ? J'espère n'avoir pas été maladroit... Edit : L'ancrage a marché dans la journée, mais pas le soir...
  32. 1 point
    Très curieux

    Sortir de son corp

    Kiwii combien de scientiufique ont essayé de faire cela en labo et n,y sont pas arrivés ? Si tu en es capable tu as de l,or dans toi
  33. 1 point
    Jean-Emmanuel

    HugoBlc

    Bienvenue, Bonne lecture sur le forum
  34. 1 point
    Trop réceptif c’est quoi, aller profondément vers quelque chose de particulier ou l’on se sent bien , je suis dans ce cas et il m’arrive de ne pas vouloir remonter quand mon accompagnateur veut me faire revenir, car ce n’est pas le moment, enfin mon moment. Alors laisse-le profiter de son moment et lui dire simplement « quand tu le désires, quand tu le voudras, tu reviens ici et maintenant » sinon tu le fais remonter tout doucement en lui disant que de la même manière qu’il est entré en état d’hypnose, qu’il profite un max de chaque instant jusqu’à sa reconnection au présent. C’est juste un exemple, n’oublie jamais que c’est sa transe et adaptes-toi à lui et pas le contraire qu’il s’adapte à toi.
  35. 1 point
  36. 1 point
    neuneutrinos

    Humanitaire

    Je ne le savais même pas , merci pour l'info !
  37. 1 point
    J'aurais tellement voulu voir une séance sur le serpent pour qu'il aille faire des bisous... J'ai vu sans le son... je regarderai ça plus terd !
  38. 1 point
  39. 1 point
    ENJOY c'est comme un boxer qui ne prendrai pas de coup , il lui manquerai klk chose . quelque droites aiguiserai sons sens de l'esquive et il aurais compris la portée de ces coups ce n'est que mon avis vive la boxe ^^
  40. 1 point
    drizzt40

    Bonjour à tous

    Bonjour à tous les membres du forum. Je m'appelle Mickaël, bientôt la quarantaine. j'ai toujours été intéressé par l'hypnose sans jamais oser sauter le pas. voila c'est fait. je suis un débutant complet, et espère réussir à progresser (à mon rythme bien sur, je ne suis pas pressé...) j'ai commencé à me documenter, et je suis content d'avoir trouvé ce forum, tres agréable, avec beaucoup de bons conseils.
  41. 1 point
    "Attention ! annoncé comme cela, on pourrait s'attendre à un biais de confirmation. En effet, tu as déjà ton avis avant l’expérience et le but est simplement de prendre des mesures (l'hypothèse devrait se faire en fonction des résultats, pas avant) Cela pourrait involontairement jouer un rôle en dépit des faits. Le fait de partir sur "est" ou "n'est pas" peut indirectement enlever un troisième choix : on ne peut pas conclure. et de forcer l'un ou l'autre." (post de neuneu) Là je ne suis pas d'accord c'est très commun les hypothèses orientées, le but de la méthodologie c'est justement de s'assurer qu'elle soit plus forte que les inévitables parasites et biais, le choix d'orienter ou non l'hypothèse me semble très anecdotique puisque l'hypothèse écrite sert surtout à éclaircir la problématique pour le lecteur selon moi. Et si les résultats vont à l'encontre de l'orientation de l'hypothèse et bien les chercheurs peuvent tout simplement le dire, ça ne les empêche pas du tout d'admettre que l'hypothèse est erronée. J'ai relu l'expérience rapidement et je ne vois pas en quoi "croyance à l'hypnose" ne serait pas la variable indépendante puisqu'il ne fait changer que ça et rien d'autre
  42. 1 point
    Nietop

    Présentation Nietop

    Salut à vous les hypnos^^ Je me suis intéressé assez petit à l'hypnose, j'ai fais de nombreuses recherches, mais ne m'y suis pas mis tout de suite. Finalement c'est à mon arrivée en seconde que je me suis replongé dans le sujet, à cause d'une amie qui souhaitais essayer, j'ai donc très vite repris mes sources, et je me suis mis à proposer à mes amis une petite séance et puis de fil en aiguille à de plus en plus de gens. En parallèle je me suis intéressé au mentalisme et aies rejoint le forum Le Labo des Mentalistes . J'ai arrêté de pratiquer après ma seconde suite à un raz le bol face au nombreuses demandes de mauvais sujets ("ah bah vas y essaye ça marche pas sur moi"). J'ai récemment repris depuis que j'ai rencontré @Anna sur un serveur discord. Je me joint donc à vous pour pouvoir participer à ce forum.
  43. 1 point
    Heyrin

    Problème d'hypnose

    Et l'hypnose apporte les réponses ? Je pratique l'hypnose et je ne sais toujours pas comment je fonctionne. J'ai des croyances, des observations et quelques connaissances basées sur la méthode scientifique mais je suis loin de savoir comment ma conscience fonctionne.
  44. 1 point
    Donc tu as le droit de reproduire les geste des "pointures" mais d'autre n'on pas "le droit" de reproduires tes gestes ... ? En gros fait ce que je dit pas ce que je fait. Tu aime l' hypnose ? tu as voulut apprendre? tu as voulut pratiquer? pense tu que les autres peuvent avoir le meme ressenties que toi ? curiosité ou manque de confiance , si un volontaire de se mettre a l hypnose , il fait la meme demarche que chaque hypnotiste du monde non ? Tous le monde devrait avoir accées a l'art formidable qu'est l hypnose , je me demande pourquoi tous le monde ne le fait pas deja .... Je comprend qu'il puisse en faire "n'importe quoi" (c'est des petits encore) mais , on ne peut leur caché ou interdire l hypnose . Les gens on le droit/devoirs de savoir comment ils fonctionnent . Il les faut leur apprendre au mieux, les conseiller , , les recadrer deviens leur tuteur/grand frere si tu te sent responsable de leur agissement . Il y'as des cons partout, c'est pas une raison , l'hypnose c'est comme les maths , tous le monde doit maitriser ca (point de vue personnel j'avoue) en tous cas les lycée sont des viviers de volontaire et de potentiel hypno . Enjoy a tous
  45. 1 point
    C'est un présupposé Tu présupposes que les doigts se rapprochent et tu te poses la question uniquement sur ce qu'il imagine.
  46. 1 point
    Satuf

    ETAT ESDAILE

    J'aime bien ce genre de topic Tu l'ouvres pour avoir la réponse d'une question. Puis quand tu as terminé ta lecture tu en ressors avec trente milles...
  47. 1 point
    Salut Greg-35, J'écris cela car en 8 mois de street, c'est le premier que je ne parviens pas à aider à contourner ses résistances ... Le prétalk avait duré 15 bonnes minutes sous couvert de papotage, et le gars annonce rapidement une résistance qui lui résiste. Et il accepte librement l'expérience, sans rien à réussir. J'encourage sa partie vigilante à bien observer ce qui se passe tout en laissant se passer ce qui vient naturellement, un peu comme la respiration, etc. La personne semble se détendre (bien que je me garde de suggérer de ce côté-là), mais garde maintient ses yeux ouverts. J'utilise alors ce canal sensoriel pour qu'elle se choisisse et fixe un point d'appui visuel stable/sécurisant... : elle prend quelque chose qui s'avère à plusieurs reprises masqué par des véhicules qui passent, mais surtout ne peut s'empêcher de commenter chaque "perte de contact" quand elle survient, se déconnectant par la même occasion ... elle ne change pas de point ... la spirale sensorielle ne semble pas aboutir ... Il ne rentre pas dans le test des doigts (malgré des soubresauts bien visibles...), ni dans la bascule dans son inverse ... et quelques commentaires après 2mn ... Un travail de repérage de "SafePlace" d'où ressort un "canapé", et qui peut me servir à la dissociation mentale (le penseur qui rêve d'un autre rêveur dans la même position et dans un autre lieu encore plus ...), un ancrage quand je perçoit des signaux positifs ... Il se réinstalle toutefois à plusieurs reprises, tandis que je souligne comment le corps sait comment être de mieux en mieux ... Je lui propose un dernier travail en commençant par fermer volontairement les yeux, en distinguant les bruits lointains des moins loin, ils forment une bulle protectrice où ma voix se perçoit encore mieux ... les bruits hors du lieu ... le plus loin dans le lieu ...près de moi qui n 'est pas toi ou l'inverse ... le bruit de la respiration ... de bruits venant du corps ... tout ces bruits de fonds légèrement inintéressants ... parfois même inattendus .... contrairement à ma voix pendant l'exercice ...etc... Là encore ça démarre bien puis il souligne avec un débit qui se normalise très vite certains sons ... Entre chaque type d'exo, il y a du CleanLanguage qui donne pourtant un peu d'éléments sur lesquels le discours peut s'appuyer : un code informatique ... Je termine alors la séance en lui suggérant d'être attentif aux nuits et aux jours à venir, que des éléments retiendront son attention, signe d'aménagements et de réassurance se mettant en place, de pistes pour dépister utilement des sens de son ressenti, etc. C'est dans le "dé-talk" qu'il me dit avoir été à plusieurs reprises "à 2 doigts" de ..." , éléments qui s'ajoutent aux suggestions. Ce qui m'interroge vraiment : une personne ayant lu le recueil de J.E., avec de "solides" résistances, et qui manifeste le désir d'apprendre à hypnotiser autrui 1- ne renforce-t-elle pas lesdites résistances en connaissant par avance les "outils" d'induction, dissociation, association ... ? 2- que faire de cette "méfiance a priori" de vouloir accompagner en hypnose sans pouvoir en faire soi-même l'expérience ?
  48. 1 point
    ioanes

    Hypnose humaniste

    J'adorerai ^^ Mais dans la suite de ton message, ce que je comprend c'est qu'effectivement ton ressenti de cette séance d'HH à été différent des séances que tu avais vécu jusque là. Donc nous sommes d'accord. Mais cela ne prouve en rien que l'HH induit nécessairement au état plus "éveillé" qu'un autre type de séance (appelons ce type de séance "classique" pour plus de simplicité...même si j'ignore ce qu'est une séance classique ^^). Tout ce que tu m'explique est que tu as ressenti les choses différemment, mais tu sais très bien que pour une même séance classique tu ressens des choses différentes qu'un autre volontaire. De ce fait on ne peut affirmer que ton ressenti plus "éveillé" en HH sera ressenti de la même manière par une autre personne. Tout ce que je souhaite dire par là c'est plus pour m'opposer au point de vu de Lockert qui dit que l'HH est la meilleurs. Et c'est cette affirmation que je rejette, car elle se base sur un raisonnement que certain trouve biaisé voir mensonger. J'admets par contre que l'HH développe des outils intéressant. Et tout ce que j'en pense au final est qu'il n'existe pas de meilleurs type d'hypnose en général, mais juste une type d'hypnose qui sera préféré/fonctionnera mieux par un individue en particulier.
  49. 1 point
    Jip

    Retour vers le futur

    Bonjour à tous. Tout d'abord je tiens à remercier les membres qui m'ont fait remarquer qu'il était inutile d'obtenir une amnésie pour obtenir une hallucination. Ça m'a permit de proposer un voyage très sympa à un volontaire aujourd'hui. Je vous passe la partie catalepsies, induction et approfondissement. Chacun a ses petits trucs, l'important étant d'avoir une transe suffisante et un volontaire plein d'imagination. Pour celle ci j'ai aussi été aidé par la décor, Vannes étant une ville médiévale la première suggestion a peut être été facilitée par le cadre historique. Donc première suggestion une machine à voyager dans le temps. J'ai suggéré à mon volontaire qu'il venait de s'installer dans une machine à remonter le temps. Tout en le guidant gentiment vers un banc. A partir de la je lui ai fait une description très vague en suggérant des cadrans et des boutons puis en lui demandant ce qu'il voyait. Il a naturellement imaginer lui même sa vision de la machine. J'ai adoré ce moment et sa description très proche de celle de Welles. Un brin steampunk. Je lui ai donc fait une variante de la suggestion " des sarazins messire", pour ceux qui connaissent, hallucinations+amnésie en lui suggérant d'endosser le rôle de sir Robin, gentilhomme du 19e siècle. Lui précisant qu'il était actuellement à cette époque. J'ai posé un peu le décor. Les hommes en costume et haut de forme. Les femmes dans des robes magnifique et bien sûr son costume. Nécessaire du gentilhomme. Puis je l'ai sorti de la transe. Il m'a décrit alors les robes des femmes les hommes, les bâtiments. Quelques questions et suggestions plus tard il avait reconstruit sa version du 19e. Sa description était sublime. Il a fait tout le boulot. Suggestion suivante: utilisons la machine à remonter le temps. Il s'assied et on replonge dans la transe direction la révolution française. Je pose moi même le décor. Comme la première fois. Quelques précautions je lui précise que quoi qu'il arrive il ne se sentira jamais en danger et qu'il ne le sera d'ailleurs à aucun moment. Et rebelote c'est devenu épique, il chantait la marseillaise et ma décrit une scène de révolte tout droit sorti de son imagination. J'ai cru voir un film d'action. Il était totalement exalté. On a profité puis je lui ai proposé d'aller plus loin dans ses aventures. Suggestion suivante un petit tour au moyen âge. Il m'a expliqué que des ouvriers travaillaient sur la construction de l'église juste en face de nous. Cette église est en fait plus récente mais je n'ai rien dit. Après tout c'est son voyage pas le mien. Il me décrivait le décor. J'ai suggéré quelques chevaliers et autres personnage divers. Tout passait et il en ajoutait lui même. Suggestion suivante retour à notre époque je lui rend son identité, lui précise qu'il se souviendra de tout, qu'il gardera le souvenir de cette sensation d'émerveillement et de relaxation. Et pour le final: il souriait jusqu'aux oreilles et me dit qu'il aurait aller remonter à la préhistoire. Je me suis dit que je pouvait donc jouer la carte de l'humour et j'ai ré induit par précaution et lui ai suggéré que tout le monde s'appelait pierre. Puis je lui ai demandé son nom: pierre, celui de son ami: pierre et ainsi de suite. C'est donc avec beaucoup de rire en le réveillant avec ces souvenirs que je lui ai demandé s'il avait apprécié son voyage à l'âge de pierre. On a beaucoup ri lui comme moi. Pour info il m'avait affirmé au départ qu'il n'était pas réceptif et qu'on avait déjà essayé l'hypnose sur lui au camping sans succès. Finalement je pense être tombé sur une perle. Hyper réceptif et avec une imagination débordante. Un pur délice. Voilà à vous d'essayer la routine "retour vers le futur". Avec un bon volontaire vous vous régalerez.
  50. 1 point
    L'hypnose dans le cadre présidentiel (anarchiiiiie!!)