• Annonces

    • Jean-Emmanuel

      Le nouveau système "Equipes Street Hypnose" est lancé !   14/08/2017

      Cela faisait un moment que j'en parlais, le voici un peu plus officiellement : http://street-hypnose.fr/forum/clubs/ (ou dans le menu du forum en haut à droite)
        Vous pouvez désormais rejoindre des équipes Street Hypnose directement sur le forum, et ainsi organiser des sorties entre membres beaucoup plus facilement. Aussi, dès qu'un autre membre créera une sortie, vous serez automatiquement tenu au courant.

Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 18/07/2017 dans l'ensemble du forum

  1. 3 points
    Bonjour tout le monde ! Aujourd'hui j'ai eu l'occasion de rencontrer @alban et @lancelotdefohet et comment dire.. C'était GÉNIAL ! Je n'avais jamais eu l'occasion de voir de l'hypnose d'aussi près, et waou !! J'en ai pris pleiiiin les yeux. On a eu la chance de tomber sur un jeunot de 18 ans extra réceptif : il a volé dans les airs, rencontrer Daniel Radcliff (Harry Potter pour ceux qui ne connaissent pas ..), oublier le prénom de son ami, etc, etc. J'ai trouvé MA passion et ce qui me vend carrément du rêve. Alors merci à vous deux pour ces moments géniaux et de m'avoir fait comprendre que moi aussi j'en suis capable. Des bisous !
  2. 3 points
    Merci à toi, il n'y a plus qu'à te lancer Maintenant tu connais meme un bar où pratiquer (c'est super rare qu'un patron autorise son serveur à se faire hypnotiser au lieu de travailler :P)
  3. 3 points
    RONALD

    Jean-Emmanuel

    Jean-Emmanuel, toi qui as su changer quelque chose en moi et me faire accepter ce que je n’arrivais pas à accepter, toi qui as su me donner la motivation et l’envie de vivre pleinement notre passion, d’aller au-delà malgré mon âge avancé et de transmettre cette passion. Bon anniversaire.
  4. 3 points
    Comme probablement certains d'entre-vous, je lis beaucoup d'ouvrage sur l'hypnose. J'essaie de lire des ouvrages de toute sorte, de toute provenance, qui me permettrait d'élargir ma compréhension du phénomène. Et je suis de plus en plus effaré des "trous" dans l'histoire de l'hypnose qui est raconté par ses livres. Je m'explique. À chaque fois qu'un auteur entreprend de faire l'historique de l'hypnose il commence généralement avec Mesmer. Déjà ça a de quoi faire hurler quand on s'intéresse à la pratique de cet homme, très éloigné de ce que nous pratiquons aujourd'hui. Mais acceptons l'impulsion initiale. Acceptons aussi les références tout aussi douteuse au Marquis de Puységur dont la pratique était pour le moins particulière. L'auteur mentionne parfois James Braid, parce que bon c'est tout de même lui qui popularise l'usage du mot hypnose, et on passe rapidement aux écoles de Nancy et la Salpêtrière (Janet, Charcot, Bernheim, etc...). Parfois on nous parlera un peu de Freud (ce qui est la moindre des choses vu son poids sur une certaine tradition psychothérapeutique). Ensuite on saute directement à Érickson. On nous dit souvent que l'hypnose sombre dans l'oubli, que les gens passent à autre chose, alors qu'elle n'a jamais cessé d'être étudié plus ou moins sérieusement. Et après Érickson, rien ou presque. Les partisans de la PNL évoqueront vaguement Bandler et Grinder et quelques un des leurs héritiers. Parfois les auteurs parlent de quelques un de leurs contemporains mais rien de plus. J'ai constaté ces trous historiques dans des ouvrages des années 90, des années 2000, et même un ouvrage des années 50 (qui mentionne Érickson comme un contemporain et ne parle bien évidemment pas de PNL). C'est comme si des décennies de recherche passaient à la trappe. Les échelles de suggestibilités (bien que hautement discutable) établies par Stanford sont très rarement mentionnées. C'est comme si l'hypnothérapie avait une peur bleue de la recherche scientifique en hypnose et aussi des avancés en neurologie, en psychopathologie... On peut penser qu'il s'agit de choix éditoriaux, de prise de position, mais je crains qu'il ne s'agisse d'ignorance. Après tout la plupart des hypnothérapeutes avec qui j'échange ne vont pas plus loin que ce qu'ils ont appris dans leur école et ne creuse pas dans la littérature scientifique (ce qui n'empêche pas certains de parler de "reprogrammer les neurones" alors qu'ils n'ont pas la moindre idée de ce qu'est un potentiel synaptique). Cette inculture m'afflige profondément et elle m'inquiète parce qu'elle se communique. Que dire quand on voit des "enseignants" en hypnose recracher ce qu'ils ont appris sans la moindre réflexion critique, sans creuser les sources des affirmations les plus étranges... Et leurs élèves écoutent docilement et ne chercheront pas davantage à savoir ce qui se cache derrière (ce qui n'est pas une critique spécifique à l'hypnose d'ailleurs, la plupart des étudiants se contentent d'apprendre sans questionner, malgré même la tentative de certains professeurs de développer une pensée critique). Je conçois que les études, la documentation n'est pas forcément facilement accessible. J'ai eu du mal à trouver certains ouvrages et je me félicite que la région où je vis dispose de bibliothèques universitaires bien garnies. Mais quand on écrit un ouvrage sur l'hypnose ou quand, comme certains, on prétend définir un mode de pensée ou créer un courant, est-ce que le minimum ne serait pas de faire se travail de recherche en amont? (Je précise ici que je ne parle pas d'ouvrage de Street Hypnose ou d'hypnose de spectacle, car ce sont des approches pratiques qui ne se prétendent pas comme des définitions de l'hypnose). J'avoue que dans les milieux de l'hypnose, j'ai plus souvent entendu des affirmations sorties de nul part, au mieux invérifiables, au pire fausses, que des affirmations assorties de sources précises.
  5. 2 points
    Alors mon ressenti, qui releve plus de l experience relationnel que d'études cliniques, c'est qu'il y a les deux. Le syndrome dissociatifs (troubles du langages, bizarreris, etc...) mais ils sont naturellement dissociés. C'est à dire qu'ils ne ressentent pas leur corps et leur personnalités comme un tout. Nombreux sont ceux pour qui leur bras ne leur appartient pas, ou leurs organes. La nécessité de se '"remplir" car ils vivent un grand sentiment de "vide". On peut retrouver des phénomenes d'analgésies quasi permanentes (nombreuses blessures des doigts, des levres dû a cette perte de la notion de douleur
  6. 2 points
    L'hypnose relationnelle, conversasionnelle sont à mon sens que des termes qui ont un mythe derrière eux et qui ont un seul but le marketing. Pour moi chaque séances d'hypnose commence par la relation, si aucune relation minimum n'est établie, la séance ne marchera pas. Je rajouterais même une relation de confiance (un minimum). Le conversationnel... c'est juste avoir une conversation avec son interlocuteur (verbal et non verbal). Personnellement je parle à mon volontaire et il me répond. Je fait donc de l'hypnose conversationnelle. Cette explication vous coûtera 1300 €
  7. 2 points
    L'hypnose reste de l'hypnose... L'hypnose de rue, se pratique dans la rue .... sur le plan technique c'est de l'hypnose classique, celle qui est utilisée en hypnose de spectacle. La différence entre la rue et le spectacle? Pour moi c'est le talent et la créativité... Les techniques étant les mêmes, ce qui va faire la différence en hypnose de spectacle, c'est justement le spectacle .... Il faut donc être créatif, inventif, pour créer des scénarios, assurer une mise en scène, une mise en lumières, une mise en musique, sauf à copier/coller bêtement les routines des pros, et se cantonner aux spectacle de patronage. SI vous maîtrisez l'hypnose de rue: techniques, éthique, bienveillance, une formation en hypnose de spectacle ne vous apporterait rien de plus, sur le plan hypnose, ni sur le plan spectacle d'ailleurs.... Il convient de travailler votre ou vos scénarios, .... Sur le plan commercial , le marché est déjà bien occupé, mais il y aura toujours de la place pour l’originalité, l'inventivité, et ....le professionnalisme En espérant que ces qq lignes vous auront apporté un peu de lumière
  8. 2 points
    Oui et non. Ton volontaire pourrait être surpris d'accepter des choses qu'il ne pensait pas accepter au premier abord. Mais il y a des limites indiscutables pour lui qui ne changeront pas. Et puis il y a une zone grise où en manipulant et en présentant les choses de manières différentes, tu pourrais faire changer d'avis un volontaire et donc lui faire faire quelque chose qu'il ne voulait pas faire au départ. Mais ça n'a rien à voir avec l'hypnose en particulier, c'est le propre de la manipulation.
  9. 1 point
    RONALD

    SORTIE 19/08

    Je serai samedi à 14h30 devant la préf, quiquiseralà.
  10. 1 point
    Prochaine sortie le week-end suivant la rentrée ........ petite idée proposée par un des membre et a soumettre aux autres nous pensons faire une petite roue (roue de la fortune/roue hypnotique), pour que les participants puisse l'actionner et tomber aléatoirement sur des effets hypnotique .c'est en pour parler nous vous tiendrons au jus ...... Enjoy
  11. 1 point
    Salut à tous désolé pour l'absence mais grosse charge de travail perso .Pas mal de Membres etaient en famille cet été et l’équipe s'en aie trouvé reduite . deux sorties on quand même eu lieu et nous faisons une sortie improvisée ce jour
  12. 1 point
    J'ai passé un très bon moment à faire cette formation en ta compagnie à nous hypnotiser l'un et l'autre. Au plaisir de se revoir l'année prochaine sur Toulouse et de constater tes progrès
  13. 1 point
    Il est fortement probable que vous ayez en votre possession un kit main libre que vous n'utilisez pas (ou peu) et bien on peu le transformer en micro pas trop dégueu pour la street ! Une petite vidéo, dont un test en extérieur (avec du vent) pour vous faire un rapide aperçut ! (et ce micro pourra être reconnu et utilisé par smart-phone donc même pas besoin d'investir spécialement dans un dictaphone ! ) Maintenant plus d'excuse , au boulot !
  14. 1 point
    Mais tout cela releve de la théorie, et je pense que seule une personne ayant une grande connaissance des pathologies psychiatriques, travaillant en institution et ayant beaucoup de bouteille, pourrait se lancer dans ce genre de choses.
  15. 1 point
    Je crois ne pas avoir très bien compris yengstro? ^^
  16. 1 point
    yengstro

    Hypnose et psychose...

    euh. alors la derniere des choses dans ma vie dont j ai envie c est de calquer un psychotique... Etre persuadé d'avoir mes jambes qui courent toute seule au bout du couloir, ou bien voir des cadavres par terre autour de moi, ou avoir des voix qui me parlent ou hurlent dans la tete... très peu pour moi. je developperai plus tard ici, ce que je pense qu'on pourrait "esperer" toucher/aider/soigner chez un psychotique.
  17. 1 point
    Bonjour, Il y a quelque temps, je devais me lever tôt après seulement une ou deux heures de sommeil. Apparemment je n'ai pas entendu le réveil et c'est un pote qui est venu me réveiller. Après m'être assis, j'ai dû mettre une ou deux minutes pour comprendre ce qui m'arrivait, commencer à bouger et répondre aux questions qu'on me posait (pote en stress : "Ca va? Tu m'entends? Réveille toi...") Je n'arrive pas trop à comprendre l'état dans lequel j'étais, une sorte de "mode sans échec" avec une conscience très limitée de mon environnement et des capacités réduites. (Ca ne m'était encore jamais arrivé ; pourtant j'ai parfois été réveillé en pleine nuit, alerte et en pleine possession de mes moyens...) Y a-t-il une partie qui dormait encore? Le sujet n'est peut-être pas des plus adaptés mais je serais curieux de savoir si d'autres ont déjà vécu ce type de chose.
  18. 1 point
    Pour ta première question selon mes connaissances ( faibles mais peut être utiles) : Sa colère a dû fonctionner de la manière suivante, tu sais faire du vélo ? Eh bien le vélo ne s'oublie pas car tu ne sais pas comment tu pédales tu le fais et puis c'est tout. Tu ne te poses pas la question a savoir si tu SAIS...car quelqu'un d'autre sait à ta place car toi consciemment n'a pas que ça a faire à penser pédaler c'est a dire être assis en équilibre, pédaler et aller a droite à gauche ! Ton inconscient le fait à ta place c'est un APPRENTISSAGE. Sa colère maintes fois répétées dans son enfance sont comme le vélo, toujours le même processus les mêmes actions donc les même réactions ! De plus nous n'avons pas d'indications a savoir la transe dans laquelle elle se trouve plus la transe et profonde plus l'inconscient peut réagir sans l'intervention du conscient. Erikson avait repéré son processus sortir de la pièce (tourner les talons) descendre dehors ( ce qui implique qu'elle devra remonter), quand tu observe rapidement doit avoir une incidence aussi. Remonter rapidement comme elle fessait chez elle et s'assoir (sur son lit= la chaise) et pleurer. Puis s'énerver qui constitue une réaction etc etc même processus donc même réactions. Deuxième point : " Elle consentit à suivre la suggestion suivante " cela peut tout vouloir dire je parie sur un état de transe entre la distraction et le somnambulique car erikson s'amusait à souvent donner des suggestions masquées cachées indirectes. Au fil de ta lecture tu liras que erikson s'est entrainé toute sa vie a interpréter des signaux non verbaux et à favoriser une transe sans que la personne s'en soit rendue compte quelle belle journée d'été n'est ce pas, tu a fait du vélo cette semaine ? Enfin bref. Elle n'est pas en état de régression il a juste utilisé un processus inconscient chez elle ce qui explique sa confusion suite à sa réaction et le fait quelle se pose des questions par rapport à son comportement. Erikson comme il est à la base de cette réaction c'est a dire la cause il lui rappelle inconsciemment ses parents qui la contrariaient donc la colère qu'elle avait du exprimer contre eux est ressortie sur lui. Elle a des souvenirs a chaque fois qu'elle fait les étapes de ces colères il est possible à l'état de veille (normal) re recréer partiellement ou totalement suivant la personne le résultat en repensant au processus, en état de transe même un souvenir peut être beaucoup plus facile à remémorer et donc recréer la colère. C'est pourquoi un souvenir humiliant d'un enfant par exemple peut en faire un adulte peu sur de lui car enfant il y a beaucoup pensé dans diverses situations et a associé ces situations à ce souvenir et ces situations sont toujours vécues par l'adulte donc l'adulte ne se sent pas sur de lui car peur d'être humilié. ( je dis verger un peu mais c'est un principe). Ce n'est pas l'inconscient à mon sens qui parle c'est elle qui demande à son inconscient de réagir en repensant aux étapes de ses colères donc elle devient colérique. Voila mon point de vue ^^ ou pavé comme tu veux
  19. 1 point
    MelodieOtaku

    Enchanter

    Bonjour je m'appelle Mélodie et je suis fan d'hypnose, j'aimerais beaucoup parler a un hypnotiseur je vis a Perpignan et je suis fan de manga voili voila
  20. 1 point
    Agressif je ne pense pas :,) peu sur de moi est la bonne raison je oense et je vais travailler ça !
  21. 1 point
    Akii

    Enchanter

    Salut, je viens aussi de m'inscrire, pour voir qu'une nouvelle partage la même passion que moi, pour ton information je fait souvent de l'hypnose avec des camarade hypno en conventions (si t'es une otaku tu vas en convention j'espère) dans ma région y'en a une plutôt régulière nommé Japan addict et le nombre de personne très suggestible aux phénomènes hypnotiques les plus complexes y allant est énorme, c'est toujours très amusant, voilà c'est tout ce que j'avais a dire.^^
  22. 1 point
    J'ai découvert par hasard ce livre. Je n'ai pas encore eu le temps de le lire, seulement le parcourir en diagonale. Je me fie a des avis d'autres hypnotiseurs. Ce livre n'est à priori plus édité, vous pouvez le trouver d'occasion ou sinon envoyez moi un MP, je vous le passerai en version numérique. Alors le titre fait très pompeux, voir racoleur, mais je pense que le contenu peut tout de meme intéresser certains d'entre vous. Je vous copie les titres des différentes parties. il y a 4 tomes. Tome 1 – À la découverte de l’hypnose (80 pages) Note de l’éditeur Préface Abrégé de l’histoire de l’hypnose Du magnétisme à l’hypnose scientifique Introduction : qu’est-ce que l’hypnose ? Différences entre l’hypnose et le sommeil Qu’est-ce que la suggestion ? L’hypnose est-elle dangereuse ? Des autorités en la matière prennent la parole Techniques pour questionner le subconscient La relaxation Tome 2 – Votre pratique de l’hypnose (192 pages) Préface de l’éditeur Dans quelles conditions peut-on pratiquer l’hypnose Techniques requises pour déclencher une première hypnose Quels sont les accessoires utilisés pour déclencher une première hypnose ? Signes distinctifs de l’hypnose Les trentes grades selon Davis et Husband Comment procéder en consultation Méthode de la fixation Méthode de la fascination Méthode de contraste des couleurs Hypnose rapide Méthodes des grands maîtres Hypnose indienne Tome 3 – Techniques secrètes (140 pages) Hypnose par téléphone Hypnose déclenchée au moyen d’un magnétophone ou d’un disque Hypnose déclenchée au moyen d’une lettre L’hypnose indirecte L’hypnose en groupe La suggestion des masses Hypnose à l’état d’éveil L’hypnose à distance L’hypnose due aux médicaments Comment hypnotiser pendant le sommeil Hypnose par chuchotement L’hypnose en chaîne L’hypnose par magnétisme L’hypnose fractionnée L’hypnose au moyen de la télévision L’hypnose profonde L’hypnose à vide L’hypnose animale L’hypnose et les personnes difficiles à hypnotiser Phénomènes surprenants La limite objective Tome 4 – Auto-hypnose (112 pages) L’auto-hypnose Arrêter de fumer à l’aide de l’auto-hypnose Maigrir sous auto-hypnose Comment se débarrasser de l’insomnie par auto-hypnose Comment stimuler le travail scolaire Comment vous libérer de la peur et de la dépression Comment se libérer de l’alcoolisme par l’auto-hypnose Comment désintoxiquer les drogués Comment accoucher sans douleur Comment éliminer la peur du dentiste ? Comment vous libérer de vos maux de tête Comment lutter contre la constipation ? Comment rajeunir et embellir Comment réussir sa vie sentimentale Comment se libérer du stress par l’auto-hypnose ? Comment stimuler les performances sportives ? Comment stimuler votre intelligence et votre inspiration Résumé Dans quels cas l’hypnose n’est-elle pas conseillée ? Conclusion Si certains l'ont lu, faites vos retours
  23. 1 point
    Pour l'hypnose animale il te raconte qu'il mettait les poules à l'envers pour qu'elles se mettent en catalepsie. Ou qu'il aligne leur regard avec un trait tracé à la craie sur le sol. Après il les étalait sur les marches de l'escalier chez son grand père pour faire croire qu'elles étaient mortes. Si t'as des copains éleveurs passe les voir le 1er avril !
  24. 1 point
    Mais sachant que les mathématiques sont utilisées en tant que référence à presque tout, les mathématiques n'en restent pas moins un consensus mondial afin d'avoir une même représentation dans divers domaines et donc s'y retrouver. Il en est de même avec l'heure qui est théorique mais n'en reste pas moins utilisée comme référence au temps. L'hypnose est comme ces deux notions, les états de transe qu'ils soient réels, différenciés ou non sont juste pour nous un cadre de référence afin de pouvoir communiquer sur le sujet. Ces cadres sont la pour diriger ou structurer notre communication, donc mes réponses seront personnelles car elles seront la perception du monde selon mon expérience personnelle ma vision du monde etc. Il est possible de croire être hypnotisé alors qu'on ne l'est pas si notre vision de l'hypnose ne correspond pas notre réalitée personnelle : pour un chaman être hypnotisé peut pour lui etre ressenti être habité par des esprits ou autre raison donc répondra ne pas être sous hypnose car l'hypnose ne corresponds pas à ses expérience intérieures et idem pour la question inverse. Et je pense que par l'expérience on s'en rends tous compte; des personnes qui racontent que l'hypnose n'existe pas une fois hypnotisées tu leurs demande si elles le sont elles peuvent te répondre que non cependant et comme dans une PUB pour une barre chocolatée qui porte le nom d'une planète "un DORS et ça repars."
  25. 1 point
    Je suis heureux pour ta classe. Ça montre que vous êtes très intéressés, ou très motivés à faire chier vos profs. Ça ne correspond hélas pas vraiment avec ma perception de mes sept années universitaires cumulées (avec plus ou moins de succès) additionnées de diverses formations courtes pour adultes. On peut aussi penser au rapport critique de toutes les générations vis-à-vis des articles douteux partagés sur Facebook. Mais retournons à nos moutons. Ce que tu trouveras de plus étayé dans le domaine ce sont les différentes échelles de suggestibilités, notamment la Stanford Hypnotic Suggestibility Scale. Elle a été développée dans les années 60 et régulièrement révisée (notamment on a remplacé l'odeur testé pour la suggestion d'anosmie, l'ammoniaque c'était un peu violent pour l'organisme). Elle est évidemment contestable et correspond à une certaine vision de l'hypnose, puisqu'elle ne prend pas du tout en compte l'idée que le cadre ou le contexte puisse être un facteur déterminant. L'article wikipédia n'est pas trop mal fait et donne des pistes des recherches intéressantes sur le sujet. https://en.wikipedia.org/wiki/Hypnotic_susceptibility D'une façon générale, il semble y avoir très peu de passerelles entre la recherche fondamentale, et la pratique de l'hypnose.
  26. 1 point
    David972

    Toulon - David

    Bonjour, Je m'appelle David, j'ai 24 ans et je suis totalement novice dans le domaine de l'hypnose. Cest le livre d'Emmanuel sur lequel je suis tombé sur internet qui m'a donné envie d'en apprendre davantage sur le sujet. Je suis actuellement ingénieur militaire et j'aimerais dans l'idéal pouvoir utiliser cet outil comme moyen de relaxation pour nos soldats sur les théâtres d'opération. Ravi de faire parti du groupe et d'en apprendre plus de cet univers grâce à vous.
  27. 1 point
    https://www.facebook.com/events/1834324170217247/?ref=46
  28. 1 point
    La prochaine fois qu'on se voit je te passerai une suggestion qui va à l'encontre de ton éthique pour faire le test, tu me donneras ton ressenti.
  29. 1 point
    RONALD

    Toulouse, jean-marc

    Bienvenue Jean Marc, Tu peux retrouver l'équipe street hypnose Toulouse, tous les samedi à partir de 15h rue Lafayette à côté du Capitole.
  30. 1 point
    Ancienne présentation: Bonjour tout le monde, Alors appelez ´moi Cati, c´est le plus simple. Je suis une lyceenne qui fetera bientôt ses 17 ans, et qui espere reussir sa premiere S, Je suis aussi tres passionnee par la danse et le theâtre. Pour l´instant je n'ai pas d'experience ni en tant qu'hypnotiseur ni en tant qu'hypnotisee. Etánt tres interesse par ce sujet j'espere decouvrir et apprendre plein de belles choses. Voila j'espere avoir fait une presentation assez complete. Et pardonnez mes fautes d'orthographe j'ai un clavier anglais, et il n'est pas tres evident d'ecrire en français avec. A tres bientot Cati ___________________________________________________________________________________________________________________________________________ Nouvelle présentation: Re-bonjour tout le monde !! Le temps a passé et je suis donc aujourd'hui néo-bachelière scientifique (mention TB en plus bon bref ca on s'en fout...). Toujours aussi passionnée par tout ce qui touche à l'art (notamment danse et théâtre mais aussi littérature et Beaux-Arts et un peu tout ce qui va avec) et bien évidemment à l'hypnose et d'ailleurs à la psychologie en général. J'ai pas beaucoup plus d'expérience qu'il y a 1-2 ans, bon si j'ai eu l'occasion entre-temps de faire une ou deux séances...mais voilá quoi pas grand chose de plus. Et la bonne nouvelle : j'aurais bientôt peut-être enfin l'occasion de la pratiquer un peu plus régulièrement et de croiser un peu plus de volontaires que dans mon petit coin paumé, puisque je m'installe à Strasbourg dés la rentrée pour mes études Et comme j'adooooreee tout ce qui touche aux Maths pures et à la physique... je me suis définitivement détournée des sciences pures pour faire des sciences politiques... Bon en voilà tout ce qu'il faut savoir sur moi, je pense... Sur ce: Bonne soirée et à très bientôt les amis Cati (Catherine si vous préférez mais Cati c'est plus court )
  31. 1 point
    Très curieux

    L'inverse de l'hypnose

    Ça c'est ZEN ! Zen, mathématique et hypnose... Aie ! Aie ! La nouvelle salade, bientôt dans votre cuisine !
  32. 1 point
    Même pas une seule blague sur le titre du sujet, la qualité du contenu du forum est vraiment en chute libre
  33. 1 point
    laisse un message sur sa chaîne youtube.
  34. 1 point
    Nouvelle présentation / plutôt présentation actualisée
  35. 1 point
    bon je ne l'ai pas formulé de facon explicite, mais bien evidemment mon référent spirituel est @RONALD, s il m accepte parce que c'est lui qui m'a fait découvrir l'hypnose, parce qu'il est d une richesse et d'une expérience incroyable. et aussi d une bienveillance a toute épreuve et la proximité aide aussi
  36. 1 point
    yengstro

    Orgasme hypnotique

    payé pour faire des orgasmes? le rêve
  37. 1 point
    Est-ce que le contraire de 1 c'est 0 ou est-ce -1? Est-ce que le contraire de l'hypnose c'est son absence ou est-ce son opposé par rapport a un état "normal"?
  38. 1 point
    lapinozz

    Dico Anar'

    Hand-shake: c'est comme le harlem shake mais c'est seulement le bras qui bouge et il n'y a pas de musique Hypno-land: lieu mythique ou vont les hypnotiseurs apres leurs mort, c'est aussi ou se rendent les sujets en transe profonde Volontaire: personne designée pour subir le mauvait traitement des hypnopatateurs
  39. 1 point
    J'ai eu le grand plaisir d'assister au premier spectacle de Derren Brown en sol nord-américain, à New-York. Son titre est "Secret" et je soupçonne son contenu d'être très proche de celui d'Underground (le spectacle que joue Derren Brown cette année en Angleterre). Il s'agit pour l'essentiel d'un florilège de ses spectacles précédents adapté à une petite salle de 200 places. On y retrouve donc des grands classiques du mentalisme, avec un numéro d'oracle par exemple, ou un "Qui est-ce?" grandeur nature... Le spectacle s'intitulant Secret, je ne rentrerai pas trop dans les détails et les punchs du spectacle, mais si vous avez déjà vu l'intégralité des shows sur scène de Derren Brown (on peut les trouver sur youtube), il n'y a rien de nouveau. La soirée repose beaucoup sur les talents de narrateurs de Derren Brown, son humour et son charisme. Les liens entre les numéros tiennent par cette narration qui tente de construire un tout (à mon avis de façon réussie). La majorité du public ne connaissant pas le mentaliste anglais, ses réactions étaient très intéressantes et spontanées. Si j'ai mis ce bref compte-rendu de spectacle dans "Tout ou rien", c'est que l'hypnose n'y occupe qu'une place assez anecdotique, voire d'enrobage (peut-être moins pour l'acte final). Il y a eu en tout trois moments d'hypnose, même si Derren Brown n'a jamais utilisé le mot. Puisque nous sommes sur un forum d'hypnose, je vais vous les détailler un peu plus, sans trop donner de détails sur les tours qu'ils habillent: - Premier moment, un spectateur a été retenu sur un lancé de frisbee dans le public. Avant d'arriver sur scène, il récupère trois noms de célébrités écrits sur des papiers, il en choisit un sans les regarder avant. Derren Brown plaisante un peu sur un nom non-retenu, puis fini par mettre en transe le spectateur avec un "sleep" ferme. Par la suite, au travers d'un contact physique, Derren Brown devine le nom de la célébrité. Je n'entre pas dans les détails du tour mais il aurait pu faire exactement la même chose sans transe. D'ailleurs je ne suis pas convaincu que le spectateur ait été hypnotisé, mais à quelques rangées de distance c'est difficile d'avoir une impression précise. - Deuxième instant, Derren Brown annonce qu'une vidéo va être projeté et qu'elle pourrait avoir un effet sur notre comportement. Il invite toutes les contre-indications habituelles à l'hypnose à fermer les yeux et se boucher les oreilles. Il précise qu'à l'issue de la projection certaines personnes pourraient avoir l'envie irrépressible de se lever. La vidéo elle-même présente des images saccadées d'un individu posant un crayon sur une table, accompagnées d'un bourdonnement. Rien de spécial à mon avis. À l'issue de la vidéo, un silence et une attente se créé pour voir si quelqu'un se lève.... Et pour être honnête, à ce moment, j'hésite. J'ai une envie folle, depuis le début du spectacle, d'être choisi pour un numéro. Mais je me dis que n'étant pas en transe, je ne suis pas légitime à monter sur scène. Personne ne se lève... Finalement, je décide que mon envie de participer au spectacle est une raison tout à fait acceptable et je me lève, suivi bientôt par quatre autres personnes. Derren va travailler directement dans le public avec deux d'entre-eux. Test des mains collés. La première personne les décolle au bout de quelques secondes. Pour la deuxième, l'effet va être plus marqué et Derren va jouer un tout petit peu en faisant passer la catalepsie des mains aux cordes vocales. Il demande ensuite à une personne du public de choisir un de nous cinq pour être utilisé plus tard... Et je suis désigné! Il va ensuite passer une vidéo+bruit à toute la salle, je suis la seule personne qui doit me boucher les oreilles. - Arrivé à la presque fin du spectacle, je suis assez fébrile à l'idée d'aller sur scène à un moment et cette fébrilité commence à me faire partir en transe légère. Lorsque je suis appelé sur scène, il y a cinq spectateurs pris au hasard qui ont dessiné un animal (tiré au hasard également) et qui gardent leur dessin caché. Je dois choisir l'un d'entre-eux. Une fois mon choix fait, Derren Brown me donne la consigne de chanter une berceuse tout en faisant de l'écriture automatique. Après s'être assuré que j'avais compris ses instructions, il m'adresse un sleep. Je me surprends avec quelle rapidité je réagis à la commande. J'entonne alors, sur une scène d'un théâtre New-Yorkais, un "meunier, tu dors" qui devait être parfaitement faux. Et je sens ma main qui écrit un mot que je suppose être "lapin" suivi de nombreuses arabesques. Sans ouvrir les yeux, je mets le papier dans une de mes poches (j'ai une chemise ce sera une poche de poitrine). Un peu plus tard, la personne que j'ai choisie révèle un dessin d'éléphant. Je prends le papier dans ma poche... Les arabesques dessinent de façon hasardeuses mais clairement identifiables le mot "elephant". Je suis stupéfait, Derren Brown est triomphant. Une fois le spectacle terminé, j'ai eu l'occasion de repenser à ce qui s'était passer sur scène, et j'ai maintenant une bonne idée de la façon dont les choses se sont déroulées. Dans mon récit, j'ai volontairement omis des détails qui me paraissent importants a posteriori, et j'ai cherché à vous retranscrire l'expérience comme je l'ai vécu. J'ai moi-même un esprit très analytique et cela gâche beaucoup de spectacle de magie que je vais voir puisque j'identifie les trucs au lieu de rêver, et je ne veux pas compromettre le plaisir des autres. La soirée a été exceptionnelle pour moi car, en ayant été sur scène au cœur du spectacle, j'ai pu me laisser prendre pleinement par la magie, et c'est une sensation merveilleuse.
  40. 1 point
    Meemi

    aider moi

    Non, non il te faut un diplôme pour avoir le droit de faire ça ! .. J'déconne, évidemment que tu peux essayer, c'est la base de la mentalité de ce livre, se jeter à l'eau. Et surtout ne pas te braquer si tu as des loupés, c'est comme ça que l'on apprend.
  41. 1 point
    aude

    Mon affiche besoin d'avis

    du coup j'ai fait un essai vite fait pour te montrer ce que je changerais. attention ma version n'est pas forcement mieux ou quoi que ca soit.... c'est juste des idées
  42. 1 point
    Clark Kent ? On peut même remonter beaucoup plus loin avec le débat entre Platon et Gorgias. Platon pensant qu'il existe un monde réel (le monde des idées) qu'on approche par le questionnement. Et Gorgias qui pense que la parole est créatrice, qu'elle est sa propre cause ainsi que sa conséquence. Quant à l'intitulé du sujet, je n'ai pas cliqué sur ces liens, mais cet individu a-t-il une idée de comment lui prouver que l'hypnose existe ? Car de toutes évidences, si on veut toucher l'argent, il ne faut pas prouver que l'hypnose existe, mais prouver au type qui a les sous que l'hypnose existe, ce qui implique de prendre en compte tous ses présupposés sur l'hypnose. La question n'est donc pas "qu'est-ce que l'hypnose ?" mais "qu'est-ce que l'hypnose pour LUI ?".
  43. 1 point
    Service de renseignement français en 3 lettre ? La DGSE , la DGSI ? en France, on ne fait pas comme tout le monde ! Il est certains que l'on peut faire vivre une expérience par le biais de l'esprit. Peut-on vivre une expérience où on est capable de récupérer une information impossible autrement que par une sortie corporelle ? Pas encore prouvé de manière sérieuse. Mais faire cette expérience est assez simple en fait. Je l'ai déjà fait sur 3 personnes qui était tout autant certains d'en être capable. A chaque fois un échec. C'est assez simple. Je dessine 4 figure géométriques coloré simple sans aucune contraintes (elles peuvent être toutes identiques comme toutes différentes) sur le choix des figures, dans une disposition simple (haut, bas, gauche, droite, aligné vertical, en "L" , etc...) Le but est de me décrire ce dessin. L'avantage est que je peux laisser ce même dessin aussi longtemps qu'il le faudra. S'il y a des choses qui peuvent t’empêcher de bien voir le dessin (taille, couleur,etc...), fait le savoir. Si tu as besoins d'information en plus ( pour la localisation,etc...) fait le moi savoir. Mon but est de te mettre dans les meilleurs conditions possibles pour que tu puisses réussir. Penses-tu pouvoir me donner une unique réponse (en refaisant le dessin par exemple ?) Cela te semble correcte ?
  44. 1 point
    L'inverse ? En supposant qu'en cherchant l'inverse on reste dans quelque chose de réel. (qu'on ne s'amuse pas à inventer une notion irréelle) Cela revient presque à définir toute choses qui n'est pas de l'hypnose. Pour certains la réponse est simple : rien (tout est hypnose) Ou bien même : tout (rien est hypnose) Et rien qu'avec ces deux visions , on peut en faire un débat bien long. Si l'hypnose est un état modifié de conscience : Tout état modifié ou non de conscience en ôtant l'état modifié de conscience correspondant à l'hypnose. Si l'hypnose n'est pas un état de conscience modifié ... l'inverse n'est pas simple à définir, mais en prenant les grandes idées défendus, je dirais.. Tout action amenant la personne à être forcé d'agir contre ses principes. ( drogues et autres joyeusetés inclus ) Si l'hypnose repose sur la communication on pourrait dire aussi Dire que sans communication, il n'y a pas d'hypnose ne dit pas nécessairement que sans hypnose il n'y a pas de communication. Mais c'est une possibilité de définition de l'hypnose. toute choses qui ne repose pas sur la communication. hypnose : "Tout chose amenant une personne à s'extraire de ses fonctionnements mentales habituelles" Toute chose permettant à une personne de rester, voir de se complaindre dans ses fonctionnements habituelles. Voilà une tentative qui ne permet pas malheureusement de dire ce qui est l'inverse de la tarte à la rhubarbe , on m'a proposé "une rhubarbe à la tarte"
  45. 1 point
    mmh, c'est vrai que c'est rassurant Attention tout de même à ce que tu dis. Tout le monde n'a pas forcément envie (surtout en début de séance après avoir été bombardé) d'avoir son "âme" (mot chargé de sens pour certains) détachée de son corps. Bref c'est normal en tant que débutant mais il y a tout de même une certaine précaution à prendre avec les mots que tu utilises, et même au-delà des mots avec ce que tu veux faire vivre aux gens. Souviens toi que quand ton volontaire est innocent et non initié à l'expérience de l'hypnose il ne prend pas aussi bien les coups qu'un hypnotiseur entraîne qui peut remoduler ce que tu lui dis par exemple. Je te propose de garder des suggestions simples et sécurisées avec tes volontaires de rue et de te permettre des suggestions plus limites uniquement sur des personnes expérimentées. On oublie vite ce qu'on dit lorsque l'on hypnotise et qu'on se laisse parler sans prendre de recul, c'est normal mais il faut agir dessus, bon courage ! @El phacochère
  46. 1 point
    Comment réaliser une induction formelle ? Et qu’est-ce qu’une induction ? Vous voyez déjà le massacre venir ? Non ? Tout comme l’hypnose, il n’existe pas de définition de l’induction qui fasse un minimum consensus. Voilà pourquoi je vais cadrer mon propos et expliquer ce qu’est une induction formelle pour moi. Ici nous ne parlerons pas au final des induction en tant que telle. Car une induction est un moyen de commencer une transe. Or la transe commençant souvent pendant le pré-talk, il est logique de penser que les inductions (formelles ou non) ne servent pas/plus à une mise en transe. Et comme je lis souvent d’ici et de là, que les hypnotiseurs aiment faire des inductions formelles, et que certains semblent en faire une montagne ou échouent, je me propose de faire une petit guide sans prétention. Notez que ce n’est qu’un guide fait par une personne lambda. Ce n’est pas force de vérité ou une recette miracle. Avant propos : Quelques définitions utiles * Ratification Confirmation de ce qui a été fait. Dans la cadre de l’hypnose, une ratification est l’annonce d’un événement en train de se produire dans le but d’aider le volontaire à conscientiser ce qu’il se passe ou à permettre de détourner son attention. * Approfondissement Dans le cadre d’une induction formelle, l’approfondissement est l’ajout de suggestions d’augmentation de la détente et de la relaxation. Exemple : « Et plus tu te concentres sur ce que tu ressens et plus tu te détends. » *Fusible Dans le cadre d’une séance d’hypnose, les fusibles sont des suggestions s’étalant normalement sur toute la durée de la séance afin de cadrer toutes les autres suggestions (« On ne perd pas le contrôle sous hypnose » est un bon exemple) et/ou d’éviter certaines réactions (« Tu vas rester bien droit sur tes appuis. » ; « Tu te sentiras merveilleusement bien. ») Le cadre : Ici, je parlerais des inductions formelles. Et mon propos essaiera de ne parler que de ça. Une induction formelle, ici, parlera des techniques et des manières d’emmener une tiers personne volontaire à fermer les yeux et à se détendre mentalement du mieux qu’elle peut. Nota : Je sais qu’en cadrant autant, je perds une partie conséquente de ce que peut être une induction. Et je réduis volontairement la portée de la définition d’une induction formelle afin d’éviter tout débat et de trop sortir de mon propos. Le pré-talk : Avant de se lancer dans la technique, comme pour n’importe qu’elle phénomène hypnotique, il faut expliquer ce que l’on va faire. Et cadrer ! Rien ne sert de faire la plus belle des inductions si le volontaire ne sait pas ce qu’il doit faire. Une induction formelle (ma définition je vous rappelle et pas LA définition) sera réussie si et seulement si le volontaire sait ce qu’on attends de lui. (Oui je me répète et je vais continuer à le faire, c’est trop important) Pour cela, il faut expliquer ce qu’est une induction formelle dans le cadre de la séance. Il faudra prendre son temps surtout pour la première. La première étape sera d’enlever les croyances qui peuvent gêner l’induction. « On ne dort pas, on reste toujours parfaitement conscient et si tu veux, tu peux te redresser quand tu en auras envie. » « C’est toi qui décide si tu te laisses aller ou pas. » « Tu peux parfaitement rire et bouger, tant que tu te laisses aller, c’est génial. » Ensuite, on va mettre quelques sécurités/fusibles. Mieux vaut prévenir que guérir et une simple phrase peut éviter bien des soucis. « Tu resteras bien sur tes appuis. » « Je suis là pour te soutenir, il te suffit de bien rester debout. » « Tu vas te sentir merveilleusement bien, c’est normal, c’est de la détente. » Bien entendu, un fusible n’est efficace (comme n’importe quelle suggestion) que si le volontaire à bien compris. Inutile d’espérer que le volontaire reste debout si vous n’avez pas parfaitement expliqué qu’il peut rester debout pendant une induction formelle. N’hésitez pas à répéter les fusibles. Et surtout considérez qu’un fusible pourrait ne pas ‘’tenir’’ ou fonctionner. Et enfin, tu prépares ta technique en l’expliquant. Alors, je n’ai pas encore parlé de l’ultime phrase qui fait qu’une induction formelle ne peut pas échouer car plus j’avance dans ma pratique et plus je m’aperçois que c’est un poil plus subtile que ça. « Et lorsqu’il se passera ceci et que je ferai cela, je dirai ça et tu te laisseras aller VOLONTAIREMENT. C’est pas moi qui fait c’est toi qui décide. » Alors certes, cette phrase fonctionne plutôt bien mais, il faut avant s’être assuré du volontariat du volontaire. Il faut avoir enlever la croyance que l’hypnotisé est passif. Bref vous avez préparé le terrain, vous avez mis la sécurité rudimentaire, expliqué et tout le monde semble prêt. A ce moment-là, votre induction formelle ne peut pas échouer. Je me répète, si vous avez correctement expliqué ce que vous attendez du volontaire, et qu’il est volontaire, l’induction ne peut pas échouer. L’induction lente : Oui même dans la rue. Alors non vous n’allez pas parler de détente pendant une heure comme dans certains cabinets de thérapie. Mais vous allez plutôt faire ça calmement sans contact ni brusquerie. Si vous ne voulez pas passer trop de temps, il faut avoir valider quelques phénomènes hypnotiques (Plusieurs gestes idéomoteurs par exemples.) Proposez ensuite une induction. Demandez à votre volontaire si ça le tente et passez ceci comme n’importe quel autre phénomène hypnotique. Pour moi une induction formelle n’est rien de plus qu’une suggestion. Décomposez votre suggestion « Induction / Détente » en une suite de phénomènes hypnotiques (avec des métaphores par exemple). - Yeux qui se ferment dès que l’envie se fait - Tête lourde - Esprit détendu - Ratification des éventuels phénomènes périphériques - Et tourner en boucle jusqu’au résultat Et comme toute induction, il faut approfondir. N’hésitez pas à recadrer et même à poser des questions au volontaire yeux fermés. Nota : Les inductions lentes ne sont, à mes yeux, pas adapté dans un cadre ludique. Le rythme étant lent, je trouve que cette manière ne se prête pas au cadre du jeu. La saturation de la pensée : Proche de l’induction lente, et pouvant embrayer sur une rupture de pattern, la saturation permet de faire lâcher prise plus facilement mais exige du volontaire qu’il a réellement envie de jouer le jeu. Le pré-talk doit être solide pour expliquer l’induction car c’est le volontaire qui va décider quand partir (avec l’aide de l’hypnotiseur bien sûr :p ) Je crois qu’on appelle celle-là, l’induction d’Elman, on me reprendra si j’ai tord. Vous allez demander à votre volontaire de faire plusieurs choses qui sont très difficiles voire impossible de les réaliser en même temps. Tout en donnant l’illusion que c’est possible d’y arriver. Exemple : * Bouger un bras dans un sens, l’autre bras dans une autre sens et compter de 3 en 3 * Décompter de 100 à 0 en comptant tous les 1.5 et fermer les yeux à chaque fois que le chiffre est sans virgule Et pendant ce temps, vous bombardez de suggestion de relaxation mental, et expliquez et réexpliquez l’induction, que ce n’est pas grave si on ne compte pas jusqu’au bout, etc… Et bien sûr d’approfondir dès que les yeux sont fermés. Le choix de l’inconscient : Il arrive assez souvent qu’on laisse le choix à l’inconscient de démarrer une suggestion. L’induction formelle est parfaitement adapté. Je propose comme méthode celle-ci mais n’hésitez pas à l’adapter à la séance et la personne. Pendant une suggestion de geste idéomoteur (par exemple lévitation de bras) « Et maintenant, il va se passer quelque chose d’extraordinaire et d’amusant. A un moment donné, c’est l’inconscient qui choisit, le bras va s’arrêter et partir dans une autre direction, celle de son choix. Et plus le bras va bouger dans cette direction plus tu vas te sentir détendu tant et si bien que lorsque le bras touchera cet endroit (la cuisse par exemple), tu te laisseras aller complètement comme si ton inconscient envoyé un signal fort. » Si vous avez bien expliqué l’induction formelle avant, vous n’aurez plus qu’à approfondir et à reparler des fusibles. N’hésitez pas à ratifier afin de garder la concentration du volontaire intact. L’induction avec rupture de pattern : La classique dans la rue. Je ne vais pas détailler toutes les ruptures de pattern car il en existe une infinité. Voilà en gros comment ça se passe : - Créer un pattern - Expliquer ou réexpliquer l’induction formelle - Encrer un signal déclencheur de l’induction - Rompre le pattern avec un petit choc et déclencher le signal - Approfondir immédiatement Nota : Le petit choc prendra trois natures qui peuvent très bien se lier. Le choc physique (tirer la main, appuyer sur les épaules…), Le choc psychique (créer un sursaut par exemple) et Le choc sensitif (un claquement de langue, une lumière…) Attention, c’est un PETIT choc. Juste de quoi amplifier le « bug » de la rupture de pattern. Et ce choc peut se faire sans contact physique. La rupture de pattern exige une forme de rythme rapide. Une fois la rupture enclenchée, il n’y a plus de place à l’improvisation, vous devez dérouler ce qui est prévu jusqu’au début de l’approfondissement. L’induction « surprise ! » avec rupture de pattern : Entre mythe et réalité, cette induction appelée parfois flash ou zap, est strictement identique dans le processus que l’induction juste avant. A ceci près : * Le pattern n’est pas crée par l’hypnotiseur. C’est un pattern naturel de la personne que l’on va interrompre. * Il y a très peu de temps pour expliquer l’induction et encrer un signal * La rupture de pattern et le choc qui va avec doit être un peu plus fort. (sans traumatiser pour autant.) Même si sur le papier je ne vois rien qui empêche la réussite de cette induction ; j’ai un énorme doute sur sa réalisation sans un pré-talk. Vous verrez beaucoup de vidéo de ses fameuses inductions flash. Mais aucune n’apporte de preuve assez solide pour montrer qu’il n’y a pas eu de pré-talk avant. (voir même une séance complète) Et vous ne pourrez toujours pas vous passer d’approfondissement ;) La saturation avec rupture de pattern : Il suffit de remplacer la création de la pattern par une saturation avec une pattern facile à rompre pour l’hypnotiseur. (Elle marche très bien sur moi celle-là :p ) Voilà en gros comment ça se passe : - Créer un pattern dans la saturation (exemple bouger le bras droit de haut en bas puis de bas en haut) - Expliquer ou réexpliquer l’induction formelle - Encrer un signal déclencheur de l’induction - Rompre le pattern avec un petit choc et déclencher le signal - Approfondir immédiatement L’auto-induction : Ceux qui hypnotisent les mêmes personnes régulièrement s’en servent très souvent. C’est facile. Il suffit de demander à la personne de se remémorer la dernière fois qu’elle a vécu une induction formelle. Pour autant, ça ne dispense pas d’approfondir et de guider en ratifiant. Conclusion : Comme vous l’avez sans doute constatez, une induction formelle est facile à réaliser et les possibilités pour y arriver sont infinies. La difficulté se trouve en fait dans l’explication de la suggestion de détente. Plus votre pré-talk et votre explication seront solides et clairs plus vos chances de succès vont augmenter. Soyez logique. Si votre volontaire fantasme sur une induction à la messmer et que vous avez la capacité de lui faire, il n’y a aucune raison pour lui refuser (tant que tout est en sécurité). Et si votre volontaire veut quelque chose de simple alors n’en faites pas du spectaculaire. Soyez écologique. L’induction formelle qui mène à la détente n’est pas le sésame pour faire passer tous les phénomènes hypnotiques. Il est donc inutile de les multiplier entre chaque suggestion et encore plus entre chaque suggestion échouant. L’empathie et la bienveillance vont également simplifier toute votre séance. Les gens vous font assez confiance pour les laisser se faire hypnotiser par des inconnus. Il est normal d’avoir de la gratitude envers un volontaire. Politesse, courtoisie, respect, plus vous serez avenant et plus vos séances seront agréables pour tout le monde. Et n’oubliez pas de vous amuser aussi ! Je pense que sur ce côté là, vous pouvez être un peu égoïste et rigoler avec votre volontaire J
  47. 1 point
    Après, ne fait pas comme moi hier, vérifie l'heure, parce que faire oublier le chiffre 5 et demander a quelqu'un qui nous répond en regardant sa montre "ben 5h" ca laisse un grand moment de slitude^^
  48. 1 point
    Salut les gens ! J'ai cru entendre dire plus haut, qu'il y aurait possiblement plusieurs groupes Parisiens de créés. Mais voilà, quelque chose me titille, me gène. Je ne suis pas d'accord héhé. Pourquoi je ne suis pas d'accord avec le fait que plusieurs groupes Parisiens soient créés? • On part d'une superbe démarche, dynamique, visant la clarté.. Le nouveau venu, ou le curieux, ou le je-ne-sais-quoi, a besoin de venir ici, et de voir "Groupe Paris". Et pas "Groupe Paris 1" "Groupe Paris machin" "Groupe Paris truc". Clairement, là il va être paumé, et on risque de se retrouvervite avec des groupes délaissés sur le forum, d'autres surchargés car divisés en plus petits comités. • Je ne connais pas le background sentimental du forum, (et à vrai dire, je m'en tamponne). On est pas là dans une base de "forum-réalité" (Tiens, nouveau genre !). Le mec qui arrive voir de qui/quoi sont fait les groupes, va pas se dire, "Attend, alors, moi je m'entends bien avec lui et lui et lui.. Ah merde ! Ils sont pas dans le même groupe.. Je dois choisir ?" Non, il en a clairement rien à taper, lui il veut voir des sorties, des gens qui pratiquent. ----- Rien n'empêche à ceux qui le désirent de faire des sorties non-officielles, entre eux, avec seulement les gens qu'ils désirent retrouver. • Des personnes ne vous semblent pas éthiques ? Ambigus ? Alors exposez vos propos. On va pas se cracher dans le dos. On ne veut pas d'amalgames de ce que j'ai cru lire. Moi je ne souhaite pas être mélangés à ces gens, qui ne respectent pas la charte d'une façon ou d'une autre. Je ne veux pas me retrouver à dire quelque chose doté de principes et de valeurs dans lesquelles je me reconnais, et que quelqu'un me dise dans la rue : "Hey mais votre collègue là bas, c'est pas c'qu'il a fait !" De la même façon, que je ne souhaite pas voir un autre groupe porter le nom d'une équipe Street quelque part ailleurs, n'en faisant qu'à sa tête impunément, et encore moins y être associée. Tout ça parce qu'on aura pas su cadrer les personnes en question, osé dire les choses comme elles sont pour ne pas froisser.. etc. A un moment il faut être clairs dans ses idées et assumer ses choix. On reconnait, on ne reconnait pas. Maintenant que Pierre et Paul ne s'apprécient pas, ce n'est le problème de personne d'autres qu'eux. S'il ne sont pas assez "grands" pour faire la part des choses lors de sorties "officielles" d'équipes, ils ne viennent pas. Et viendront ceux qui respecteront cela, selon moi. Ils pourront toujours se voir en comités restreints avec les gens qu'ils apprécient. Une collaboration, c'est un peu comme une entreprise, on n'aime pas forcément tous ses collègues, mais on reste courtois, et on avance dans le sens de l'entreprise. Maintenant en contre-partie me viennent des idées : Plutôt que de diviser en plusieurs groupe, il me semblait plus clair et plus logique de créer un groupe unique, "Région Parisienne" mais d'y placer plusieurs référents, dénommés d'une façon à les répartir au possible, dans les quatre coins de la région. Pierre pour le coin nord, Paul pour l'Est, Bidule pour le Sud, Jacky et Jean pour le nord et sud du 77 ou 78.. Par exemple. Partagez vos idées sur le sujet.. J'écris en vitesse, et j'ai sans doute oublié des choses. Et d'autres idées plus élaborées seraient les bienvenues.
  49. 1 point
    C'est dommage que ce sujet soit passé en deuxième page, J'ai pensé qu'il serait mieux d'avoir des cartes sans texte, sans suggestion écrite, mais plutot avec des illustrations qui suggerent l'effet hypnotique, ça va stimuler l'imagination du sujet. On peut lui demander ce que l'image lui évoque (ou pas d'ailleurs) et laisse à l'hypnotiseur le soin d'introduire la suggestion comme bon lui semble, de s'adapter à la personne en face. L'image pourrait être accompagné d'un titre qui évoque de manière implicite également l'effet attendu. On peut imaginer par exemple la carte "Tempère tes mots" ou "J'en perds mes mots" si on veut se sauver de mauvais jeux de mots, avec pour illustration un homme à qui il manque la bouche. La suggestion serait d'avoir la langue, les dents, la bouche collée(s) de sorte a ne plus pouvoir parler. Il serait sympa aussi d'avoir pour illustration, soit des dessins créés spécialement pour l'occasion, ou tirés de tableaux d'antan faisant partis du patrimoine artistique mondial. Si ceux qui savent dessiner sur ce forum pouvaient s'unir pour créer petit à petit une banque d'images suggestives d'effets hypnotiques, cela pourrait nous ouvrir de nouvelles façon de mener, vivre et faire vivre une scéance d'hypnose. ça pousserait à la diversité, à l'improvisation, à la création! Sur ces belles paroles. A vos crayons, à vos images! Je vais moi même essayer de trouver des peintures qui illustrent certains phénomènes, aidé par ma culture en papier maché
  50. 1 point
    Agraf

    Dico Anar'

    Sonic Erickson : Marsupial punk mauve à crête, lointain parent de la pie et du thérapeute avec lesquels il partage une passion pour les objets brillant. Mesmerisme : Adj. Qual. Désignant un individu sous suggestion de polygamie. À ne pas confondre avec le Mémèrisme qui lui découle d'une suggestion de vieillesse.