Avez-vous déjà annoncé votre venue à la sortie (inter)nationale Street Hypnose prévue le 17 juin 2017 à Toulouse ?

C'est par ici : https://www.facebook.com/events/826775940795937/


neuneutrinos

Membres
  • Compteur de messages

    1 165
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    35
  • Sujet de présentation

    Voir son sujet de présentation

neuneutrinos last won the day on 15 février

neuneutrinos had the most liked content!

À propos de neuneutrinos

  • Rang
    Street-hypnotiseur
  • Date de naissance 21/07/1990

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Orléans depuis peu
  • Intérêts
    informatique
    mathématiques
    Hypnose sous toutes ses formes

Visiteurs récents du profil

1 227 visualisations du profil
  1. Il y a autant de point dans un segment de 1cm que dans un carré de 1cm² ( haaa, l'infini...) Perso, je préfère la réaction des volontaires quand ils ne sont pas somnambules. Après... ce qu'un somnambule peut dire est assez intéressant ... pour le publique Mais bon c'est bien de mélanger les plaisirs
  2. Si ça peut aider, je m'appelle Fabien Haa la magie de l'écrit et de sa compréhension !
  3. Commence à jouer avec les phénomènes. Rien qu'avec des gestes idéomoteur, on peut faire pas mal de chose !
  4. J'espère qu'on pourra se voir au moins à la sortie nationale
  5. Il a raison. Tu peux leur dire que c'est une mise en bouche , que c'est simplement pour voir si le volontaire souhaite expérimenter l'hypnose d'une manière à peu près sérieuse. (ce qui est vrai aussi) Propose leur un test où il n'y a pas de "truc" physiologique , livre et ballon par exemple ? Met la crédibilité de coté. Tu seras crédible si tu leur dit la vérité, et par rapport à ce qu'ils ressentiront. Pour les intéresser, l'hypnose est une activité ludique. Autant le leur proposer simplement comme un jeu ! Et autre chose ... pas d'hypnose dans l’enceinte de l'école/collège/lycée !
  6. @RONALD, je ne claque pas des doigts non plus Mais je ne peux pas dire que c'est inutile pour autant. Je suis complètement d'accord, cela ne s'est peut être pas senti dans ma réponse mais j'ai également fait la remarque. C'est en fait assez étrange de s'auto-citer, mais mes chevilles valident mon initiative Ce qui est facultatif est inutile ? Je comprend l'idée d'aller à l'essentiel. Mais si on enlève tout le facultatif, il ne reste pas grand chose... L'induction, dans le sens lui faire fermer les yeux au mot "dors" (induction "formelle") est facultative. Les ruptures de patterns sont facultatives Les métaphore sont facultatives confusion,saturation,faux choix,sous-modalité,etc... idem Les modèle conscient/inconscient , corps/esprit, onde/particule, etc... facultatifs Et c'est vrai que même en les enlevant, on arrive tout de même à faire de belles séances. Mais cela me donne l'impression d'offrir un beau présent sans le papier cadeau, ça perd un peu de son charme Tout utiliser à chaque fois dans toutes les séance, à part montrer qui à la plus grosse (technique), n'apporte rien (voir même l'inverse) Faut s'adapter et utiliser ce qui est nécessaire. Pour citer une phrase que m'avait dit @ioanes, "une maison sans porte et sans fenêtre n'est pas une maison, mais une maison fait uniquement avec des portes et des fenêtre non plus." On peut complètement se passer de claquement de doigt (et autre bruit, rien de particulier à claquer des doigts plus qu'autre chose) et réussir de belles séances Tout ça "presque" sans tergiverser De manière subjective, on peut trouver qu'un claquement de doigt est inutile, et cela ne pose pas de problème. (si on ne l'utilise pas et qu'on a tout autant de bon résultat, alors...) De manière objective on peut trouver des utilités à claquer des doigts , ne serait-ce qu'en supposant le claquement de doigt comme un simple bruit. (ce que j'ai dit sur le claquement de doigt s'applique de manière manière bien plus général à tout bruit/son que l'on peut utiliser en séance) C'est compliqué à l'écrit de bien faire ressortir ce que l'on souhaite dire !
  7. Vous avez remarqué que de simples questions amènent plus à débat ou "embrouille" que des sujets plus complexe/technique ? Le claquement de doigt est facultatif, donc on peut s'en passer, comme on peut l'utiliser. Et ceux quelque-soit l'utilisation de l'hypnose (même thérapeutique) Est-ce du mimétisme ? En parti. Imiter ce qu'un hypnotiseur "plus expérimenté" fait n'est pas une mauvaise chose Mais ce n'est pas uniquement du mimétisme... On peut trouver de l'intérêt à claquer des doigts (ou autre bruit ! ) Un claquement de doigt comme marque de surprise pour rendre une information plus importante. plusieurs claquement de doigt pour donner un rythme ( stopper le claquement de doigt sera comme une rupture de pattern sonore) Le claquement de doigt peut empêcher de se concentrer correctement et la personne doit faire plus d'effort pour écouter (->fatigue->relâchement plus important par la suite) Avec une connexion un peu défaillante, j'ai remarqué ce phénomène qui peut paraitre contre-intuitif. Peut servir de stimulus pour ancrage etc... (parce que je n'ai plus d'idée) Facultatif ? oui Inutile ? non
  8. J'irai voir ça sous peu
  9. Plop ! @kylo2469, Même si ta question est intéressante, je ne vois pas le rapport avec le sujet de ce post ( à savoir les phénomènes hypnotiques ) Je te conseillerai de créer un nouveau post ( histoire que d'autre remarque ta question et te donne leur avis )
  10. Sinon, il y a hangout/teamspeak pour parler avec d'autres hypnotiseur partout dans le monde (ou presque). Le pretalk est réussi dès lors que tu as fait comprendre tes attentions. (découverte de l'hypnose en s'amusant) La "rassurer" est une belle idée mais dans la pratique, ce sont les phénomènes qu'elle vivra (ou non) qui rassureront la personne.
  11. Pour la semaine suivante, ce n'est pas certains qu'ou puisse faire quelque chose par internet... Donc si quelqu'un veut jouer le rôle de l'hypnotiseur (ou des hypnotiseurs) pour avoir de l'animation samedi prochain ! Ou tout autre idée... discussion,débat, etc... Ou autre idée Au fait, @Zhmgas , tu seras dispo ce week-end ?
  12. L'idée intrinsèque derrière cette question était la possibilité (ou non) de mesurer la suggestibilité par le biais de l'intensité des phénomènes. Sur le site de hypnosis-tools.org (renommé hypnosisandsuggestion ) Sur les "mesures de l'hypnose" (EN) http://hypnosisandsuggestion.org/measurement-of-hypnosis.html (FR) http://hypnosisandsuggestion.org/mesures-de-lhypnose.html Je pense personnellement qu'on peut vivre à fond un phénomène sans être particulièrement dans la séance d'hypnose. Une personne habitué à savoir gérer la douleur, pas besoin d'en faire beaucoup pour une analgésie "hypnotique" Une personne peut même être à fond dans le ressentis de la suggestion sans qu'il y ait un fort phénomène (de l'exterieur) exemple : main aimantée (visuellement rien du tout) et au niveau du feedback "C'était un truc de malade, je sentais mes mains fortement se rapprocher") Serait-ce du à une hallucination proprioceptif ? On valide le fait que ce n'est pas possible, ou bien quelqu'un veut tout de même tenter un truc (et pourquoi pas correcte ! ) ?
  13. Ma foi, on est jamais mieux hypnotisé que par soi-même Ça me fait penser la foi où j'ai rêvé avoir la suggestion de la catalepsie du petit doigt ( bien tendu, limite à se faire mal ) Et depuis ce jour, je passais les catalepsies (ce qui n'a pas fonctionné avec les hallus, malgré la pommé géante de mon autre rêve) Au niveau de la séance en elle-même, j'espère que tu pourras essayer dans la rue, en tout cas "en vrai" sous peu ! PS : Maintenant tu n'as plus d'excuse pour hypnotiser !
  14. @Heyrin C'est de toi l'image (copyright tout ça )? Dans cette échelle, le rêve éveillé est-il représenté ?
  15. plutôt, on part d'un phénomène (catalepsie pour la suite si je ne précise pas) Oui, il y a deux chose à préciser : décrire les catégories ( ce que tu as réciter ) Mais également l'intensité avec laquelle on vie un phénomène hypnotique. Du "je ressens rien" à ton rêve éveillé (ou plus loin...) je vois le mot "distraction" qui à l'aire d'être utilisé comme intensité à un phénomène. Peut-être définir une échelle d'intensité, ou bien cela n'a pas de sens et il faudra les classer (si c'est possible) d'une autre manière...