Avez-vous déjà annoncé votre venue à la sortie (inter)nationale Street Hypnose prévue le 17 juin 2017 à Toulouse ?

C'est par ici : https://www.facebook.com/events/826775940795937/


Mind Kontrol , l'hypnose dans la société
1 1

12 messages dans ce sujet

Bonjour les hypnos ,

Dit moi ce que tu en pense, essayons de rester constructifs,

 Je met maintenant un sujet sur la table ,qui me tiens particulierement a coeur . <3

 j'attend ta lumiere !!

 

  j'ai suivit un cursus marketing au lycée et j'ai eu un avant gout des techniques de communication par ce biais , aussi bien 

la pub , que les discours de vente . 

 

                            Nous sommes d'accord que ca ne date pas d'hier ce genre de "techniques" , voila je me lance

                la politique , la pub , la loi , l'ecole , l'armée, les medias , la tele ,les smartphone ... ON en parle

     Ma question : L'hypnose comme arme de persuasion massive ? 

et dans quel but ?                                             --  Gros sujet qui fait plaisir ^^  --

 

 

Ce sujet m'est inspiré par le projet MK Ultra .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sujet mainte fois abordé et qui ne fait pas consensus...

Ma position : l'hypnose et le marketing sont des choses différentes. L'hypnose est un état, ou l'activité de provoquer cet état, où nous sommes supposément plus suggestible. Le marketing c'est de la suggestion, certes, mais non-hypnotique.  

 

L'état d'hypnose s'appuie généralement sur un recentrage de l'individu sur lui-même. Je ne retrouve pas une telle démarche dans les approches marketing (dont la plupart sont, contrairement à ce qu'on pense, assez récentes et en constante évolution).

 

Je crois qu'il ne faut pas confondre hypnose et suggestion. Il ne faut pas essayer à tout prix de créer des liens ou du sens là où il n'y en a pas. Par exemple: on a découvert des rapports d'addiction aux réseaux sociaux qui fonctionne comme de la dépendance à des drogues, cela ne veut pas dire que les réseaux sociaux ont été créés pour ça, et qu'il s'agit d'une arme pour contrôler les masses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, le bon vieux discours simplistes et généralisateurs sur la télévision... Mettons dans le même sac "les anges de la télé-réalité", "le journal de la santé" et "Bon appétit, bien sûr". Le célèbre propos de Patrick le Lay ne peut pas se résumer à la phrase polémique et d'ailleurs, même cette position ne peut pas être généralisé. Pour avoir travaillé dans les médias, vous seriez surpris de la façon dont les décisions sont prises.

 

Pour en revenir à l'hypnose: j'ai déjà été abruti devant la télé, à ne rien faire, j'ai aussi été hypnotisé par plusieurs personnes, et les sensations ressenties étaient très différentes. De ce que je peux voir des gens que j'hypnotise, et en écoutant leurs rétroactions, il me semble encore que les états sont très différents. Mais ce n'est que mon expérience bien sûr.

 

Si on veut voir de la manipulation dans le marketing moderne, il est bien plus pertinent de s'intéresser sur les découvertes en neurobiologie notamment sur les circuits de "récompense" (dopamine), recherches bien plus fiables et concluantes que celles menées sur l'hypnose. Après je vous laisse élaborer les théories du complot que vous voulez sur la question. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin un point de vue qui diferre du mien . J'aime quand meme ta facon de le voir , "controle des masses" ,on ne parle pas d'hypnose mais de langage hypnotique , de la manipulation . Y'as t'il d'une facon ou d'une autre un lien (la converstionelle) peut avoir un impact sur les gens important et ce sans meme qu'il s'en rendent compte. Avec mon QI d huitre je me pose la question je mendemande ce que les savant en on fait , et comment ca a été utiliser .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé d'avoir à faire ce genre de commentaire en n'étant pas modérateur mais 41322314 est-ce que tu peux prêter un minimum d'attention à ton orthographe, il est parfois difficile de te déchiffrer.

 

Pour en revenir à ton propos. Voici mon opinion:

- Aller en état d'hypnose est un chemin personnel. On ne peut pas faire entrer quelqu'un en état d'hypnose sans son consentement, au moins tacite. Par tacite je veux dire que si une personne est convaincu qu'un hypnotiseur peut l'emmener en transe "de force", elle confère de facto à l'hypnotiseur ce pouvoir.

- L'hypnose de rue nous permet de voir qu'il existe une foule d'individus différents qui réagissent différemment aux inductions et aux suggestions. Cela est, à mes yeux, contraire à l'idée d'hypnose de masse.

- Et, attention voilà le gros morceau, à mon avis il n'existe pas de "langage hypnotique". Comme évoqué à l'un des points précédents, je considère que entrer en état d'hypnose est un processus personnel et qu'il n'existe donc pas un langage plutôt qu'un autre qui permettrait d'induire une transe (après tout il existe des inductions silencieuses). La relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé est, à mon avis, un facteur nettement plus prépondérant. (Oui, cela veut dire que je ne crois pas au Milton Model).

 

Quand aux savants que tu évoques, si ce sont des chercheurs scientifiques, figure-toi qu'ils n'ont toujours pas réussi à prouver que l'état d'hypnose était lié à une suggestibilité accrue. Les études en neuroscience permettent chaque jour de progresser dans la compréhension du phénomène, mais nous sommes bien loin de toutes les certitudes affirmées dans nombre de formations en hypnothérapie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/04/2017 à 15:06, Hugin a dit :

- Et, attention voilà le gros morceau, à mon avis il n'existe pas de "langage hypnotique". Comme évoqué à l'un des points précédents, je considère que entrer en état d'hypnose est un processus personnel et qu'il n'existe donc pas un langage plutôt qu'un autre qui permettrait d'induire une transe (après tout il existe des inductions silencieuses). La relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé est, à mon avis, un facteur nettement plus prépondérant. (Oui, cela veut dire que je ne crois pas au Milton Model).

 

L'hypnose est tellement large et vaste que tu peux bien te permettre de la réduire de ce peu si cela te fait plaisir, c'est bien de dire que c'est ton avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai effectivement cette fâcheuse tendance, lorsque je contribue à un débat, de préciser ce qui relève de mon avis, ou de ma posture, et ce qui relève de faits vérifier. J'essaie aussi d'éviter les affirmations rapides, non-détaillés et donnés sur un ton absolu. Il ne me viendrait pas à l'esprit par exemple d'écrire quelque chose comme: "L'hypnose est tellement large et vaste que tu peux bien te permettre de la réduire de ce peu si cela te fait plaisir, c'est bien de dire que c'est ton avis." j'aurai peur de paraître beaucoup trop paternaliste et que mon intervention soit complètement inutile au débat.

J'ai failli mettre un smiley, mais en fait non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne question 4333( j'ai pas le compte ) 

 

perso je suis pas adepte du “ tout est hypnose “ mais par contre tu trouveras surement des pistes dans la psychologie sociale ; la psychologie cognitive , pour ce qui est de la communication et des médias, de la politique , on est en plein dedans.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 1