L’hypnose érotique, la rencontre de l’hypnose avec le sexe

hypnose-erotique

Avant de rentrer plus dans les détails, je vais vous présenter le terme selon la définition de notre bien aimé Wikipedia :

Cette forme d’hypnose est très peu connue en Europe et est pratiquée en Amérique par des hypnotiseurs de spectacle depuis plusieurs années. Ce genre d’hypnose permet à une personne d’expérimenter ses fantasmes par la pensée. C’est souvent une relation de dominant/dominé qui s’établit entre l’hypnotiseur et l’hypnotisé. Il est possible d’arriver à donner un orgasme par l’hypnose érotique si la personne hypnotisée est à l’aise avec son hypnotiseur.

Bon, c’est assez vague comme description, n’est-ce pas.

Petite parenthèse, je me dois de mettre les choses au clair. Je n’aborderais pas la notion de thérapie par l’hypnose, même lorsque cela concerne un sujet aussi important que votre vie sexuelle ;)
Je reçois beaucoup de maild me demandant si je peux aider à arrêter de fumer, à maigrir ou autre. Je ne suis pas thérapeute.

Revenons maintenant à nos moutons. L’hypnose et le sexe sont finalement deux sujets qui se connectent très facilement, et pas seulement dans le cadre du spectacle pour faire rire les gens. Quelques utilisations possibles qui me viennent à l’esprit : découvrir et vivre ses fantasmes, expérimenter et diversifier sa propre sexualité, ou simplement goûter à de nouveaux types d’orgasmes, cérébraux et non physiques. En effet, quand je parlerais d’orgasme dans cet article, je ferais référence à des orgasmes psychologiques, et non physiques. Tout se passe dans la tête, même si les sensations quant à elles sont purement physiques !
Je vais vous donner un exemple très simple pour que vous puissiez mieux comprendre. Quand on colle une main sur une table, les réactions qui permettent ce phénomène hypnotique sont déclenchées par l’inconscient, et pourtant la main collée est une conséquence bien physique. Impossible de bouger cette main. C’est le même principe pour l’orgasme hypnotique. L’homme par exemple n’éjaculerait pas, pas plus que la main ne serait vraiment collée sur la table. Ce sont des sensations, des ressentis.

Vivre ses fantasmes avec l’hypnose

L’un des plus gros avantage de pratiquer l’hypnose érotique serait de pouvoir expérimenter certains fantasmes, que l’on aurait jamais osé réaliser dans la vie réelle. Soit parce que les conditions ne le permettent pas, soit par pudeur.
Vous avez toujours rêvé de tester le SM (Sado Masochisme) sans jamais trouver le bon partenaire ?
Vous souhaitez changer de sexe et ressentir pleinement l’orgasme du sexe opposé ?
Vous vendriez père et mère pour un romantique trio mais votre femme/homme vous refuse ce plaisir ?
L’hypnose est faite pour vous !

Je vais reprendre une citation d’un hypnotiseur canadien, qui a qualifié l’hypnose érotique ainsi : “L’imagination au service du plaisir”. Je trouve cette phrase à la fois concise et parfaitement représentative.

Comment je vois l’hypnose érotique

Alors l’hypnose érotique, concrètement, ça fait quoi ?

Je me suis beaucoup renseigné. J’ai parcouru des dizaines de sites sur le sujet, j’ai lu certains témoignages de mes camarades hypnotiseurs qui avaient déjà tenté l’expérience. Par contre je dois bien reconnaître que je manque d’expériences sur le sujet. Je n’ai jamais été attiré plus que ça, jusqu’à que le sujet ressorte sur un des forums que je côtoie et attise ma curiosité. Je me limite à ma compagne, et c’est déjà une expérience (très) intéressante il faut bien le reconnaître.

Savoir s’abandonner

Et ce qu’il ressort de tout ça, c’est l’importance du lâcher prise. Une forme de confiance en l’hypnotiseur qui serait le secret de l’orgasme hypnotique. En effet, les sensations varient complètement d’une personne à l’autre. La première raison, c’est la suggestibilité de la personne, évidemment. Mais ce n’est pas l’unique contrainte. Certaines personnes s’empêchent de se laisser porter vers l’orgasme, parce qu’elles sont pudiques ou simplement gênées. D’autres, en revanche, vont s’abandonner à un orgasme d’une intensité exceptionnelle, souvent décrit comme plus intense encore qu’un orgasme réel, tant les sensations et émotions sont décuplées.

L’inconscient au service du plaisir

On sait tous que dans la vie de tous les jours, l’élément déclencheur de l’orgasme est principalement physique. En revanche, son intensité, sa force et sa durée évoluent principalement en fonction de l’environnement psychologique. Si je vous dis qu’aucun orgasme ne se ressemble vraiment, je pense que je ne vous apprends rien.
Ainsi, si la personne se sent très à l’aise avec l’hypnose et davantage encore avec son hypnotiseur, elle pourra se détendre complètement et expérimenter de nouvelles sensations inconnues jusqu’alors, le déclencheur étant cette fois totalement psychologique.
L’intérêt de l’hypnose apparaît alors évident. Mettre en exergue toutes les ressources inconscientes de la personne pour amplifier et rendre l’orgasme encore plus extraordinaire.

Quand on hypnotise une personne, force est de constater qu’elle dispose de ressources dont elle ignorait jusqu’à l’existence. Une main collée, un prénom oublié. Et tout se chamboule dans sa tête. Alors imaginez quand on utilise toutes ces ressources inconscientes dans l’unique but de déclencher un orgasme d’une puissance inouïe. Je vous laisse imaginer le résultat.
L’état dans lequel on se trouve devient alors indescriptible. L’état hypnotique en lui même est déjà merveilleux en soi. Et ce lâcher prise supplémentaire peut entraîner une forme de plaisir presque surréelle. Tous les repères s’effondrent, et il ne reste plus que le plaisir à l’état pur, celui qui nous fait vibrer à la perfection. Sans défauts, sans ratés, parce qu’il jaillit du plus profond de nous même et fatalement nous correspond vraiment.

Dans la rue ?

Il est évident que je ne pratiquerai pas l’hypnose érotique en dehors du cadre personnel, c’est à dire avec ma compagne pour vraiment jouer le jeu à fond, ou avec des amis proches pour délirer et passer un bon moment.
L’hypnose deviendrait alors un outil supplémentaire, un jeu, qui permettrait à tous les couples de varier les plaisirs de la même manière que l’on trouve aujourd’hui en vente des jeux de sociétés ou des jeux de cartes spécialisés pour adultes.

Je pense sincèrement que cette utilisation de l’hypnose mériterait d’être davantage connue, ne serait-ce que dans le traitement des problèmes de couples d’ordre sexuels.

Dans le cadre du spectacle, en revanche, je pense qu’il faut avoir un sacré côté exhibitionniste pour se prêter au jeu devant des dizaines ou centaines de spectateurs.
Ci-dessous, une vidéo d’un collègue hypnotiseur, Raymi Phenix pour ne pas le citer, qui a fait fureur sur le web avec une vidéo tournée lors du salon de l’érotisme à Nice, il y a quelques années en arrière.

Le mot de la fin

Imaginez, si on mélangeait le côté purement physique de l’acte sexuel, avec le côté psychologique de l’hypnose. De quoi créer quelques étincelles ;)

Vous aimeriez faire vivre l’expérience à quelqu’un ? Ou carrément tenter l’expérience ?

 


Voir l'auteur
7 commentaires
  • Marine
    28 avr 2012

    Je trouve le principe de l’hypnose erotique fantastique, en soit.
    Avec un objectif personnel, comme pouvoir connaitre les sensations de l’autre sexe, ou un objectif commun, pour mettre du piment dans les relations (sexuelles), par exemple.
    Tout le monde a des fantasmes sexuels, et si chacun à souvent l’occasion d’en réaliser quelques-un, il est vrai qu’il est parfois du domaine de l’impossible de donner vie à ses moindres désirs.
    Dans ces cas là, l’hypnose erotique prends tout son sens et devient fabuleusement délicieuse.

    Par contre, tu écris: « son intensité [de l’orgasme] , sa force et sa durée évoluent principalement en fonction de l’environnement psychologique. »
    Je suis evidemment completement d’accord, et effectivement, l’intensité d’un orgasme varie en fonction d’énormément de facteurs, physiques ET psychologiques. Les mêmes mouvements « mécaniques » n’auront pas les mêmes effets selon l’état de fatigue, le désir, les sentiments que l’on porte à la personne qui nous permet d’avoir cet orgasme, le stress, etc..
    Je ne peux qu’imaginer la frustration et compatir pour les personnes (et en particulier les femmes) qui n’arrivent pas à avoir d’orgasmes.
    Ceci dit, je pense que quelqu’un qui n’arrive pas à suffisamment lacher prise, ou a se sentir suffisamment en confiance avec son partenaire (si le problème vient bien de là!), ne pourra de toute facon pas se liberer assez pour qu’une autre personne, un hypnotiseur, puisse lui permettre de connaitre cette sensation là. Une personne qui a un « blocage », une « limite », l’aura d’autant plus avec quelqu’un qu’elle ne côtoie pas.

    Je pense aussi qu’avoir un orgasme d’une plus grande intensité sous hypnose avec un hypnotiseur que tu ne connais pas (ou peu) qu’en « vrai » (avec stimulation, j’entends)avec ton conjoint(que tu aimes, et désire) n’est a priori pas possible. En effet, en partant du principe que l’aspect psychologique, et les sentiments, jouent un grand role dans le fait de reussir à avoir, ou non, des orgasmes et dans l’intensité de ceux-ci, je ne vois pas comment ce serait possible si tu n’as pas de lien très intime avec la personne qui t’hypnotise.

    Je dis ca, et pourtant je ne suis absolument pas pudique de ce coté là. C’est juste que selon moi, ce n’est pas possible qu’il soit plus intense.

    En revanche, un orgasme sous hypnose avec SON conjoint, là, l’intensité-waouh-trop-fort.

    C’est en grande partie l’amour et les sentiments (bon, un peu de technique, ca ne fait pas de mal, non plus :D) qui font que non seulement tu lâches prise, mais aussi, de facto, augmente l’intensité de l’orgasme. Et là, l’inconscient ne peut rien faire.

    Après, je suis peut etre trop sentimentale, hein ^^
    (ou peut etre juste une femme :p)

    Donc l’hypnose érotique, pour ma part, je dis oui, mille fois oui.
    Dans l’intimité.

    Répondre
    • Jean-Emmanuel
      30 avr 2012

      Merci pour ce joli commentaire !

      Je suis globalement d’accord avec tout ce que tu écris.

      En revanche, quand tu dis

      « Ceci dit, je pense que quelqu’un qui n’arrive pas à suffisamment lacher prise, ou a se sentir suffisamment en confiance avec son partenaire […] ne pourra de toute facon pas se liberer assez pour qu’une autre personne, un hypnotiseur, puisse lui permettre de connaitre cette sensation là.« 

      je ne suis plus d’accord !
      Une personne dans un état d’hypnose assez profond (et il faut qu’il le soit pour que la suggestion d’avoir un orgasme fonctionne), est tellement centrée sur ses propres sensations internes et les découvertes qu’elle vit dans cet état modifié de conscience, que le rapport avec l’hypnotiseur devient bien moins important que le rapport avec son partenaire par exemple. Ses réactions sous hypnose seront complètement différentes de ses réactions dans un état tout à fait normal. Les blocages qu’elle peut avoir dans sa relation sexuelle « réelle » peuvent n’avoir aucun sens et disparaître complètement sous hypnose. L’approche n’est pas la même, les ressentis non plus.
      Je pense que dans ce cas, l’hypnose peut permettre à la personne de se découvrir sous un autre angle, ou se redécouvrir en l’occurrence.

      C’est en grande partie l’amour et les sentiments qui font que non seulement tu lâches prise, mais aussi, de facto, augmente l’intensité de l’orgasme. Et là, l’inconscient ne peut rien faire.
      L’amour, et les sentiments pour un autre plus généralement, tu crois qu’ils viennent d’où ? De ton inconscient pardi, toutes ces « ressources » qui font que tu aimes celui là et pas un autre.
      Si ton vécu était différent, tu n’apprécierais certainement pas les même personnes aujourd’hui.
      Et quand tu « lâches prise », n’as-tu pas l’impression que c’est justement l’ouverture de la porte vers l’inconscient ? Lâcher prise, est-ce que ce n’est pas justement arrêter de se limiter aux réactions « conscientes » et laisser l’inconscient s’exprimer ? ;)
      Tu n’es pas obligée d’être d’accord, mais c’est à méditer !

      Répondre
  • Gabriel
    2 mai 2012

    Une petite correction, Jean-Emmanuel, Daniel Goldschmidt n’est pas (pas encore?) canadien, il vit et travaille à Paris il me semble.

    J’assume donc pleinement la paternité de la définition “L’imagination au service du plaisir” comme Gabriel. (Je laisse le nom de famille au vestiaire autant que possible pour éviter qu’apparaisse en premier sur Google cette partie de mes activités.) Vous l’aurez je crois trouvée sur mon site http://www.hypnoserotique.com, en ligne depuis mars 2011.

    J’ai vu aussi la conversation enclenchée à propos de ce post sur le forum trance-hypnose (merci les alertes google, « hypnose érotique »). Quelques précisions ici, je n’ai pas le temps de m’y inscrire .
    Mark Cunnigham, un des plus brillants formateurs aujourd’hui. Si vous avez la chance d’en faire « live » avec lui en jour, ne ratez pas. J’ai fait ma première en 1999 ici à Montréal, hypnotic awakenings, et j’ai du en faire 3 autres live, j’ai en dvd tout ce qu’il a fait comme séminaires. Zéro ou très peu de théorie. L’hypnose érotique est récente chez lui commercialement parlant, on y touchait un peu dans toutes ses formations, auparavant. Surtout le rendez-vous annuel à Bangkok en février où il avait l’habitude de donner les formations en « stage hypnosis »… Il s’es associé à Shade pour un séminaire pour couples l’année dernière à Vegas, pas fameux, j’ai acheté les dvd, rien d’extraordinaire pour qui a un tant soit peu d’expérience. Il lance ces jours-ci un nouveau site/produit, Renegade hypnotist, synthèse de sa vision de l’hypnose très colorée sexe… Rien de précis encore, il distille les informations au goutte à goutte depuis hier 1 mai. A suivre.
    Une ressource formidable pour ce tout ce qui est hypnose érotique en anglais, le blog de Brian David Phillips et les archives de son Hypnotic Technique Exchange sur yahoogroups. Son channel sur youtube aussi. De même que le site communautaire qu’il anime, Society of Experiential Hypnosis. Brian est un excellent pédagogue, ses séminaires en Hypnose érotique pour couples sont une bien meilleure valeur que le Shade (qui m’est personnellement très antipathique depuis que je l’ai connu dans les années 90, avant qu’il ne devienne LE David Shade…).
    Hypnothoughts a aussi un groupe « Erotic Hypnosis », je suis pas trop… ;-(

    Voilà, j’espère que cela vous sera utile, bonne continuation!

    Répondre
    • Jean-Emmanuel
      2 mai 2012

      Je me suis trompé… J’ai honte… J’ai pris la citation sur votre site, et c’est à VOUS que je faisais allusion.
      Désolé :(

      En tout cas merci pour les éclaircissements, et merci d’avoir partagé malgré ma vilaine erreur. Je m’en veux terriblement, mais au final vous apparaîtrez moins facilement sur Google avec la requête « hypnose érotique » !

      Je corrige mon erreur de ce pas !

      Répondre
  • Marco Lacine
    27 juil 2012

    Bonjour,

    Article intéressant sur l’hypnose érotique, je ne savais que très peu de chose sur le sujet, il est vrai que la plupart des informations son au USA !

    J’ai pu tester un bref aperçu de l’hypnose érotique avec ce mp3 érotique gratuit: http://www.mp3erotique.com

    Les résultats étaient mitigés, connaissez-vous un hypnotiseur érotique en France ?
    Salutations

    Répondre
  • Leroy Dominique
    16 fév 2013

    Merci pour ce site véritablement passionnant pour le consultant que je suis et pour mon épouse Médecin. Ce sujet me passionne depuis longtemps et nous espérons pouvoir accéder à ces pratiques de façon ludique. La qualité pédagogique de votre approche nous convient parfaitement . Longue vie à votre initiative

    Répondre
    • Jean-Emmanuel
      19 fév 2013

      Merci beaucoup ! J’espère que l’approche Street Hypnose continuera de vous séduire…

      Répondre
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>