Catalepsie

De Street Hypnose

La catalepsie désigne la suspension complète du mouvement volontaire des muscles dans la position où ils se trouvent positionnés.

Dans tout les cas de catalepsies, une partie du corps reste bloquée dans une certaine position.

Différents exemples de catalepsie

Catalepsie générale :

le corps entier se retrouve bloqué dans une position définie. Les hypnotiseurs de spectacle s'en servent pour allonger les volontaires entre deux chaises et faire s'asseoir quelqu'un dessus, ce qui est très inconfortable ;

Catalepsie d'un membre dans sa position :

bras levés et tendus en avant
catalepsie des jambes

Catalepsie d'un membre sur autre chose : Modèle:...

Applications

Les doigts collés

À l'occasion du test des doigts aimantés on signale au volontaire que les doigts sont désormais collés. On peut ajouter, pour accentuer, que cette sensation s'étend même jusqu'aux poignets qui ne sont même plus ressentis. Il s'agit d'une catalepsie de la main.

Une main collée ou des pieds collés

Peu importe sur quoi la main ou les pieds ont été collés, il s'agit là encore d'une catalepsie.

La catalepsie doit être accentuée en insistant que le fait que la main, cette main, ou ces pieds, deviennent un peu plus distants, et qu'on ne les sent plus.

Le bras tendu

On demande au volontaire de tendre son bras et de serrer fort son poing. Le fait de serrer fort le point est important, il permet d'accentuer la tension dans le bras. Des phrases telles que « toute la tension que tu as vécu aujourd'hui ou ces jours-ci vient se concentrer, prête à sortir, dans ce bras. Plus la tension monte, plus le bras se fige... ». En partant de l'épaule et en allant vers la main il peut être utile de tapoter le bras pour qu'il se durcisse.

Le bras lourd

On peut suggérer au volontaire de prendre un objet qui nous semble léger, et de déclarer que cet objet prend de plus en plus de poids, au point de ne plus pouvoir être supporté.


Phénomènes étendus

Liés à la catalepsie, on peut suggérer au volontaire qu'il est, par exemple, sur une planche de surf, et qu'à son réveil, celle-ci bouge au rythme des vagues.


Fin de la catalepsie

Une catalepsie demande au volontaire un effort musculaire. Même si la séance hypnotique n'est pas terminée, il convient que le volontaire puisse se soulager de l'effort qu'il a accompli, et il est préférable, même à ce stade, de lui demander de retrouver sa dextérité par quelques mouvements. Le bien-être du volontaire doit être privilégié, d'autant qu'en cas de poursuite des phénomènes vers une amnésie, par exemple, la catalepsie qu'il a vécue devient sans importance.

Milton erickson.jpg Ce bon vieux Milton Erickson vous prévient :
ceci est une ébauche d'article, il faut l'améliorer