Fractionnement

De Street Hypnose

Le fractionnement est une technique d'approfondissement. Le fractionnement consiste à faire faire des aller-retours au volontaire entre différents niveaux de transe.

Il est donc nécessaire pour approfondir avec un fractionnement d'avoir réalisé une induction, qu'elle soit formelle ou non. En effet le fractionnement est un "retour en arrière" dans la transe, si la transe n'a pas été ne serait-ce que partiellement installée, on ne peut pas naviguer dedans.

Admettons que l'état "normal" de votre volontaire soit l'état A, et que la transe du volontaire soit l'état B. Le fractionnement débute donc à l'état B, puis vous faites revenir le volontaire brièvement à l'état A, puis retour à B plus longtemps, puis retour à A, et ainsi de suite.

Le volontaire lors du "retour" peut ouvrir les yeux ou non, on peut trouver des arguments pour les deux. Si il ouvre les yeux et les referme ce sera un signe physique, palpable pour le volontaire, qu'il passe d'un état A à un état B. Mais peut-être que cela le réveillerait trop ? Si il garde les yeux fermés, il sera plus centré sur lui-même et vivra peut-être mieux la transe. Mais peut-être aura-t-il l'impression qu'il ne se passe rien de spécial ?

Un fractionnement à souvent lieu entre un état de transe que l'on qualifierait de normal, et l'état normal. Cependant il faut garder en tête que le retour à l'état A ne constitue pas un réveil, d'ailleurs lorsque vous l'effectuerez vous vous rendrez compte que les formulations sont très différentes d'un réveil. Ici on ne veut pas réveiller le volontaire, on dira plutôt : "Dans un instant tu vas revenir quelques instants en ouvrant les yeux, puis tu les laisseras se refermer et à ce moment là tu iras plus loin en transe". Ainsi, nous sommes relativement assurés que même au moment du retour, le volontaire sera toujours en transe, même s'il rouvre les yeux.

Si vous faites un vrai réveil, énergisant, et qu'ensuite vous faites retourner le volontaire en transe, ça ne constitue plus un fractionnement. Ce sera un réveil, suivi d'une induction.

De manière générale on peut observer que les fractionnements se font entre l'état "normal" et un état de transe que l'on qualifiera de tout aussi normal, ni particulièrement superficiel ni très approfondi. Cependant le fractionnement constitue, de manière générale, un passage d'un état de transe d'un profondeur n, à une transe d'une profondeur n-1, avec des aller-retours entre les deux. On peut alors très bien envisager de passer d'une transe très profonde à une transe profonde, ce qui constituerait un fractionnement.