L’auto-hypnose, et les techniques d’approfondissement

Cet article est le troisième volet de la série de quatre articles sur l’auto-hypnose. Il complète les données techniques présentées lors de l’article précédent qui était orienté sur les inductions et le réveil.

Approfondissements

L’approfondissement est la suite logique de l’induction. Il s’agit alors de partir d’un niveau de transe pour en atteindre un plus profond. Il existe une multitude de méthodes pour réaliser cette étape, dont beaucoup sont basées sur un décompte. Je vous en présenterai deux dans cet article : la première est un approfondissement classique, par visualisation, la seconde est la suite de l’induction d’Elman.

Visualisation et métaphores

L’approfondissement étant un moyen de nous déconnecter un peu plus de notre environnement pour nous orienter plus vers nos ressentis intérieurs, solliciter notre imagination avec des images et des situations est un excellent moyen d’atteindre le but recherché.

Je vais présenter ici un exemple parmi tant d’autres, mais sachez que plus l’image que vous utiliserez vous parlera et plus votre approfondissement sera efficace.

  • Pensez à un endroit agréable, où vous vous sentez bien. Peu importe que ce lieu existe ou non, tout ce qui compte, c’est qu’il représente l’apaisement et la relaxation pour vous,

  • Imaginez qu’il existe un chemin, ou un escalier, qui vous permet d’atteindre ce lieu, et que ce chemin est devant vous,

  • Imaginez la sensation de bien-être que vous auriez si vous étiez dans ce lieu, tout ce que cela peut représenter, qu’il s’agisse de sensations physiques (relaxation, température) ou mentales (décontraction, sérénité, paix intérieure.),

  • Commencez à parcourir ce chemin, et sentez au fur et à mesure que vous avancez à quel point les sensations que vous avez imaginé commencent à s’emparer de vous, à chaque pas un peu plus,

  • Vous pouvez compter vos pas, ou décompter les pas qui vous séparent de votre destination, et plus vous progressez, et plus vous apercevez et ressentez cet endroit agréable,

  • Lorsque vous êtes arrivés, installez vous, prenez vos aises, et profitez de cette transe agréable, profonde et relaxante,

  • Vous pouvez maintenant travailler, ou simplement profiter de cet état : vous êtes en transe.

La procédure est volontairement présentée de façon vague et simpliste. L’objectif n’étant pas de vous guider vers où je le désire, mais vers où vous le souhaitez.

Concernant l’état de transe profonde, il est tout à fait relatif. La profondeur dépendra de votre niveau précédent, de vos capacités de visualisation et de lâcher prise. Sachez cependant qu’avec la pratique, cet état sera de plus en plus profond, car une fois qu’on l’a atteint la première fois, la prochaine induction nous permet de l’atteindre de nouveau, et donc de le dépasser avec l’approfondissement.

Induction d’Elman (suite)

Non, il ne s’agit pas d’une erreur, nous sommes encore dans la partie “induction” d’après le processus mis en place par Elman. Même si je présente cela comme un approfondissement ici.

Il s’agit d’une procédure plus directe que la précédente, qui ne s’adapte pas forcément pour les premières inductions d’état hypnotique. Elle a cependant le mérite de nous focaliser sur quelque chose de très simple : un décompte, un long décompte.

Le principe est le suivant :

  • Commencez à décompter à partir de 100,

  • A chaque nombre, vous vous détendez 10 fois plus, vous vous laissez aller de plus en plus loin, et vous laissez aller les nombre suivants, de telle sorte qu’ils s’effacent un peu plus de votre esprit, qu’ils perdent de leur importance,

  • Chaque nombre vous aide à vous détendre, à tel point que chaque nombre vous vient de moins en moins naturellement,

  • A un moment, vous vous rendrez compte que vous avez simplement arrêté de compter, soit parce que vous avez oublier les nombres suivants, soit parce que vous avez oublier de continuer à compter, ou que vous vous êtes perdus dans vos pensées. Mais vous avez arrêté de compter,

  • Vous avez atteint un état de transe, peu importe qu’il soit léger ou profond, et vous pouvez l’utiliser comme base de travail pour le reste. Vous pouvez même enchaîner avec un autre approfondissement si vous le désirez.

Là encore, la notion de “se perdre dans ses pensées” est une manifestation de l’état de transe. Ce qui est dommage, c’est qu’à ce stade, la conscience est comme “déconnectée”, ce qui est limitant pour continuer la séance vu que personne d’autre n’est là pour nous guider.

Le fractionnement

N’avais-je pas dit seulement deux approfondissements ? Ben si, mais le précédent n’était en fait que la suite de l’induction d’Elman, et non l’approfondissement associé. Pour être complet, il me faut vous parler du fractionnement.

En effet, après son induction, Dave Elman avait pour habitude d’approfondir l’état de transe par une méthode simple : le fractionnement. Le principe ? Vous faire sortir de l’eau, prendre une grande inspiration pour plonger encore plus profondément ensuite.

Je m’explique :

  • Lorsque vous êtes en état de transe, ouvrez les yeux (ça vous force généralement à vous sortir d’un état agréable, assez frustrant comme sensation),

  • Prenez une grande inspiration, fermez les yeux, et laissez vous replonger dans cet état si agréable,

  • Répétez l’opération 2 ou 3 fois, vous remarquerez qu’à chaque fois vous partez encore plus loin et il est plus difficile de ré-ouvrir les yeux, de se reconnecter, même l’espace d’un instant. Et à chaque fois, il est plus agréable encore de refermer les yeux et de replonger encore plus loin.

 En utilisant cette méthode, on apprend en plus à sortir et à rentrer de façon plus rapide dans des états de transe de plus en plus profonds, ce qui permet d’accélérer la phase d’induction lors de séances ultérieures.

Entraînez vous !

Vous avez maintenant les clés permettant de vous mettre en transe, d’approfondir cet état et d’en sortir. En attendant le prochain article qui portera sur les phénomènes hypnotiques et leurs applications en auto-hypnose, vous pouvez déjà commencer à appliquer ces méthodes.

Cela vous permettra, en plus de vous familiariser avec l’état (ce qui facilitera la prochaine étape), de profiter d’une délicieuse séance de relaxation à chaque fois que vous pratiquerez ces exercices. Ne vous en privez surtout pas !

[Edit] L’article suivant est disponible : cliquez ici !