Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 26/05/2019 dans l'ensemble du forum

  1. 2 points
    Première hypnose depuis la formation... Ma compagne bourrée de pensées limitantes, de craintes et de doutes. Je ne veux pas oublier mon nom, je ne veux pas tomber dans les pommes (entendre pas d'induction), je ne veux pas essayer la téléportation, ni avoir des visions et en plus je vais analyser tout ce que tu fais ( non ça c'est moi qui exagère ). Bref mouvements ideomoteurs nickel, les pieds collés ça marche, les mains aussi et elle rigole même les mains collées sur la tête. Bon point. Sans induction, juste fermer les yeux et prendre une grand inspiration, elle oublie parfaitement le chiffre 4 mais ne comprends pas pourquoi quand elle compte ses chaussures elle tombe sur un chiffre impair, mais 6-2 ça fait bien 3, normal puisque 6-1=5 et 5-1=3. Juste après avoir refermer les yeux, lecture pause fonctionne très bien, j'ai meme le droit de téléporter le chat... Puis la télécommande qui vole avec une hallucination négative où je disparais, tout passe. Bon là petit hic, le fait qu'elle ne me voit plus lui a fait un peu ; peur nous étions seuls dû coup elle s'est senti un peu toute seule... petite angoisse palpable. (Je n'avais pas pensé à ça ). Du coup pour finir avec le smile quand même petit bouton du rire et ça rigole bien... et on s'arrête là. Pour finir avec le plein d'énergie et de bonne humeur, je lui demande de fermer les yeux et sans rupture de pattern je lui demande simplement de plonger à l'interieur d'elle même, approfondissement avec décompte de 5 et retour ici et maintenant au compte de 5, en pleine forme, joyeuse et rassurée. Donc pas besoin d'induction ça marche super la preuve. Le secret de cette réussite.... un pre-talk d'une semaine ! Faut quand même retenir son volontaire...
  2. 2 points
    Tu peux très bien en vivre du tu parles anglais et que tu vis aux USA... Ou si tu as une grosse boîte de production qui te pousse (mais dans la francophonie cette place est déjà prise). Sinon, il va falloir que tu ajoutes quelques cordes à ton arc, souvent ce sont des tours de mentalisme ou de magie. Si tu arrives à proposer un ou des spectacles intéressants tu pourras espérer tourner dans des fêtes de villages, des animations en camping et en boite de nuit... Le top, c'est si tu arrives à placer des spectacles en entreprises. Le corporatif c'est ce qui paye le mieux... Il faudra aussi que tu fasses payer en cachet pour avoir accès au statut d'intermittent du spectacle. Ça c'est le plus probable... Après il n'est pas interdit de rêver que ton talent et ton travail te permettent d'aller plus loin et d'accéder à une petite célébrité, mais ça reste improbable.
  3. 1 point
    Honnêtement à ce niveau, ce n'est pas des conseils en hypnose qu'il te faut mais en entrepreneuriat. De plus dans le milieu artistique, cela fait longtemps que l'immense majorité des agents ne font plus de développement. C'est un milieu ultra saturé. Il faut que tu penses business plutôt qu'artiste. Il faut que tu te fasses un plan d'affaires, que tu mettes en place des moyens de promotion... Une piste (mais leur viabilité dépend grandement du coin où tu vis) : contacter les entreprises qui louent des salles pour les fêtes, ou même celles qui organisent des mariages. Ils ont parfois un catalogue d'activité à proposer à leur client ; renseigne-toi sur ce qu'il faut pour y figurer. Mais ça implique souvent d'avoir un "book" donc des choses à montrer de ce que tu peux faire.
  4. 1 point
    Je comprends ton désarroi Très Curieux, mais est-ce le cadre qui te gêne ? Les attentes parfois disproportionnées des clients ? L'image véhiculée par les médias de l'hypnose ? Je crois sincèrement que lorsque l'on fait bien son travail, on peut regarder l'avenir avec une certaine sérénité. Déjà, dans mon quartier, les premiers hypnos formés un peu n'importe comment commencent à fermer leurs portes. Une sorte de "sélection naturelle" s'effectue. Je ne m'en réjouis pas forcément car ces hypnos là ont peut être tout misé sur leur reconversion, et on leur a vendu du rêve... Oui, sincèrement je crois que notre métier, notre pratique, doit être encadrée, exister sur deux jambes, l'hypno médicale réservée aux professionnels de santé, et l'hypnose de bien-être, destinée aux autres.
  5. 1 point
    alban

    33, BORDEAUX, Alban

    Bienvenue à toi (en plus tu as le meilleur prénom qui exite )
  6. 1 point
    RONALD

    Sujets recalcitrant

    Toujours plus difficile avec les très proches, la relation que vous avez, crée un blocage au niveau inconscient. Ce qu'il faut faire, simplement y aller à petits pas en prenant son temps, sans chercher à vouloir passer une suggestion. Commencer par des petits jeux d'imaginations, voir comment le volontaire réagit, faire travailler ton volontaire sur les sensations,sa perception, son imaginaire. Profiter de l'instant présent et selon le résultat, la prochaine séance aller un peu plus loin. Après, surtout avoir une grande confiance en toi, pour transmettre cette confiance à ton volontaire. Si tu commence ta séance avec une certaine appréhension, aux travers de tes mots et ton ressenti, ton volontaire va le percevoir inconsciemment et va bloquer au niveau du lâché prise. Quand tu fais ta séance, soit toi même sans chercher à copier ce que tu vois sur les vidéos, sinon ça sonne faux. Aborde ta séance comme si tu étais avec ton volontaire à la terrasse d'un café, en buvant un coup et bavarder avec lui.
  7. 1 point
    Ce qui est drôle chez pas mal d'hypnos, c'est qu'ils passent du temps à accompagner un volontaire dans un état de transe, mais bâcle le réveil, car il donne souvent plus d'importance aux suggestions qu’au reste de la séance. La question que l’on doit se poser, c’est comment je fais ma séance, est-ce que je l’aborde dans le sens où je me dis « j’espère avoir un volontaire très réceptif car aujourd’hui j’aimerai lui faire vivre des hallucinations » ou « j’aimerai faire découvrir l’hypnose d’une manière ludique à ce volontaire et qu’il prenne du plaisir à cette découverte ». Petite métaphore, une séance c’est comme un bon repas, tu as d’abord l’apéro (le pré-talk) ne pas oublier les cacahuètes, puis l’entrée (les jeux d’imagination), le plat de résistance ( les suggestions) et pour finir le dessert (le réveil). Pour avoir un bon souvenir de ce repas il faut que l’ensemble soit au top en profitant de chaque instant. Une séance, c’est avant toute chose un accompagnement du début jusqu’au feedback, en étant bienveillant et à l’écoute de son volontaire, la priorité c’est lui et pas notre ego, sinon on s'expose à de petits soucis, de réveil par exemple. Depuis que je pratique l’hypnose en street, je n’ai jamais rencontré ce problème de réveil. Je ne cherche pas à me valoriser, mais il faut se poser la question dans quel état d’esprit je fais ma séance.
  8. 1 point
    oh, un koko sur la toile
  9. 1 point
    Anna

    Les jeunes et l'hypnose

    C'est vrai que je n'ai pas beaucoup posté depuis mon arrivée sur le forum alors voilà Malgré mon jeune âge je voudrais juste donner mon avis sur un point qui me tient vraiment à Cœur: je pense que tout le monde a le droit à l'apprentissage de l'hypnose, peu importe l'âge. Un jeune de 12-13 ans ne sera pas forcément plus mauvais hypnotiseur que quelqu'un de plus âgé. MAIS j'admets que pour aller dans la rue, voir des inconnus ou même que ce soit des "copains", il faut que le "jeune" ne fasse pas n'importe quoi. C'est pourquoi je pense qu'il faudrait plus informer les jeunes voulant pratiquer, car il n'y a que par l'information qu'ils pourront ne pas faire de "bêtises". Un jeune qui veut faire de l'hypnose si on lui dit "non il ne faut pas","tu es trop jeune" ou encore "tu n'as pas le droit" arrivera toujours à hypnotiser, ce ne sera pas devant vous, il ne le vous dira pas, ne discutera pas des "bêtises" qu'il aurait pu commettre et recommencera avec ces mêmes "bêtises". (Personnellement j'ai déjà entendu des gens dire qu'il fallait que j'arrête d'apprendre etc.. car je suis "trop jeune" je ne citerais personne) Donc la seule façon pour que ce jeune n'en fasse pas, c'est de l'informer, l'instruire. S'il veux apprendre, alors apprenons-lui. Donnons-lui les moyens de ne pas faire de bêtises, laissons-le apprendre tout en l'observant, gardant toujours un œil sur ce qu'il fait. Je ne dis pas que tout le monde est obligé de surveiller un petit qui pourrait faire des bêtises, bien au contraire. Je dis juste qu'il faudrait lui donner le droit d'apprendre, la théorie au moins. La pratique après doit être surveillée je le conçois, car un enfant reste quand même un peu insouciant, mais pas que. Donc je voudrais remercier @Jean-Emmanuel, qui dans sa charte a donné l'autorisation aux jeunes de s'instruire et (avec un accord parental bien sûre) de pratiquer. (je suis ouverte à tous commentaires constructifs )
  10. 1 point
    Nhova

    Position haute et hypnose

    Si je fais de l'hypnose debout sur une chaise ou un escabeau, suis-je en position Haute ? Si je fait de l'hypnose ericksonienne dans ces mêmes conditions, je suis à la fois en position haute et basse ? ....... Si maintenant je me mets dans une grande boite opaque, avec une chaise à l'intérieur. On peut considérer que je suis dans les deux états (position haute et position basse) à la fois tant qu'on ne regarde pas dans la boite pour savoir dans quelle positions je suis ..... ET BIM ! HYPNOSE DE SCHRÖDINGER !
  11. 1 point
    Je suis tout à fait d'accord avec Tintin_nord. Mais si je peux me permettre, quelques fois c'est simplement que l'hypnotisé ne sait pas ce que tu attends réellement de lui. Je m'explique : j'ai eu le cas une fois avec d'une jeune femme qui voulait absolument vivre une transe hypnotique. Elle était déjà passée dans les mains d'un autre hypnotiseur cette après midi-là et il n'a jamais réussi à la mettre en transe formelle. Elle arrive devant moi et m'explique qu'elle m'a vu faire et qu'elle avait vu mon comparse et qu'elle voudrait absolument vivre une transe parce qu'elle voulait voir ce que ça fait et que "ça avait l'air trop bien" (ce sont ses mots exactes). Je fais un petit feed back avec elle de la séance de mon collègue et je décide de faire les mains aimantées, une rupture de pattern et l'approfondissement. et là ... Gros FAIL ! ... Je m'attarde alors un peu plus et je lui demande de d'abord se relâcher consciemment pour ensuite se relâcher inconsciemment. Je fais donc une induction beaucoup plus douce (sans rupture de pattern) en lui demandant de fermer les yeux, de relâcher consciemment chaque muscle de son corps et de se rendre compte qu'en fait la détente se fait de manière inconsciente. Et là ... VICTOIRE ! Autre exemple : j'ai récemment eu le cas avec un de mes amis hypnotiseurs. Ça fait déjà pas mal de temps qu'il fait de l'hypnose mais jamais personne n'avait réussi à lui faire vivre une transe formelle et des phénomènes autres que les mouvements idéomoteurs. J'ai donc débroussaillé un peu tout ça (pendant au moins 45 minutes quand même). Après ce débroussaillage, je lui propose une mise en transe très progressive en lui disant de fermer les yeux, de détendre CONSCIEMMENT tous les muscles de son corps, de se concentrer vraiment sur cette détente consciente et là je fais directement un approfondissement : il m'avait dit qu'il aimerait aller sur une île paradisiaque alors je lui ai simplement suggérer qu'il allait monter sur un petit nuage, sentir le nuage et tout et tout et qu'au fur et à mesure que le nuage allait descendre, il allait pouvoir constater qu'il se relâche INCONSCIEMMENT, que la seule chose qu'il a à faire pour l'instant c'est de se concentrer sur ce petit nuage qui descend et qui va atterrir sur son île ... Et là j'ai clairement vu que la détente ne se faisait plus consciemment mais bien inconsciemment. Il a lâché prise. Et en le réveillant, il m'a bien affirmé qu'il avait senti que le travail n'était plus conscient mais bien inconscient. Je pense que quelques fois (et même souvent), ce sont les volontaires qui attendent trop que le travail soit inconscient alors qu'au départ il est conscient. Il faut vraiment que la personne comprenne que c'est d'abord consciemment que ça doit se passer. Il y a un article très intéressant à ce sujet là ... C'est Iago qui l'a écrit et il est vraiment excellent ... Ça pourra peut être t'aider et aider ton volontaire. Voici le lien : Apprenez à vos volontaires à devenir hypnotisables
  12. 1 point
    Tu fais trop d'hypnose quand tu déclares la saison de la chasse aux somnanbulistes officiellement ouverte.
  13. 1 point
    Moi ce que j'aime bien comme repas, c'est salade - taboulet - carottes rappés - tomates - poivrons verts et rouge - vinaigrettes. Des fois, je rajoute un toast avec un œuf au plat, un peu de ketchup, voire de la sauce improvisée poivron - crème légère. Avc des bouts de Comté si j'en ai, aussi, évidemment.
  14. 1 point
    Un jour, ces fruits domineront le monde. Et je ferai parti de ceux qui les feront pousser