Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 18/06/2018 dans l'ensemble du forum

  1. 3 points
    Heyrin

    Formation

    Hélas non. Les pays francophones accusent un retard navrant dans ce genre d'étude. Parfois d'une décennie parfois plus.
  2. 3 points
    Bonjour Faust', à vrai dire, à partir du moment où le volontaire se met à imaginer des boulons pour contrer par exemple des doigts aimantés, il (ou elle) ne refuse pas vraiment la suggestion. En fait il l'accepte et va ajouter une auto-suggestion ayant un effet bloquant pour la première en provenance de l'hypnotiseur. Il l'accepte parce qu'il n'y aurait pas de raison d'imaginer des boulons s'il n'imaginait pas des choses rapprochant les mains. A ce petit jeu là, si en plus l'hypnotisé a pour croyance que les suggestions de l'hypnotiseurs ont plus d'effets que les siennes, ou si celles-ci sont plus insistantes et qu'il les imagine/perçoit avec plus d'intensité, ce n'est pas très étonnant que le résultat ne soit pas celui recherché. Ajoute à cela le fait qu'il y a un phénomène mécanique au niveau des doigts aimantés, qui fait que si tu relâches les muscles, ces derniers se rapprochent tout seul, donc le résultat n'est pas très surprenant. Comme tu l'as bien dit toi même, il aurait tout à fait pu ne pas se lancer dans la séance pour ne pas vivre les effets. Pour ce qui est de l'amnésie spontanée, il est parfois plus efficace au moment où tu fais ton réveil de préciser de quoi la personne va se rappeler. "Et au fur et à mesure que tu sens cette énergie te ramener de plus en plus à un état de conscience plus habituel, tu peux te souvenir avec précision de ce moment où tu as senti tes doigts se rapprocher, quand on était debout, là à côté du vieux chêne il y a environ 10 minutes et quand tu t'en souviendras après avoir ouvert les yeux, cela pourra être intéressant d'observer à quel point, lors d'un état de conscience plus classique, les choses apparaissent avec plus de clarté et il est possible de tirer des apprentissages positifs pour toi de la séance que tu viens de vivre etc, etc..." Bien sûr, les détails sont à adapter et les suggestions de réveil plus nombreuses que ça, c'est juste un simple exemple pour illustrer mes propos. Bonne fin d'après midi à toi
  3. 2 points
    Hello à tous, Cela fait maintenant 2 mois que j'hypnotise et je voulais partager mes 2 dernières vidéos sur ce forum car au fond, j'y ai presque tout appris ici. et encore des sourires ici: J'ai encore pas mal de choses à améliorer, je le sais ;-) Voilà, bon street à tous, Gribs
  4. 2 points
    Nobru, je suis désolé que tu le prenne de cette manière, mon intention n'était absolument pas de déclencher ça. J'ai dû être maladroit en te répondant. En plus, je te disais que tu as raison !!! On fait de l'hypnose en français au final donc... Si tu lis Erickson ou qui sais-je encore, en anglais ben... Je pense que ça ne t'aideras pas forcément beaucoup plus en séance avec un francophone. À ça, je te réponds : Si tu souhaites apprendre des formule ou des formulations toutes faites, alors oui, ta réflexion tient la route. Je te dis que tu as raison !!! Que veux-tu de plus ? Et d'ajouter que si tu cherches autre chose, comme un logique ou une compréhension, alors que ce soit en anglais, en grec, en sanskrit ou en chinois, ça n'a pas d'importance. Rien d'agressif dans ce que j'ai dit, aucune mauvaise intention à ton égard. Mes excuses donc si tu le perçois toujours négativement. Et je n'ai jamais dit que ta réponse ne tenait pas la route. Et encore d'ajouter maintenant que lire Erickson en anglais ou en français, je ne vois pas la différence si ce n'est d'éviter les biais de la traduction. Donc, encore une fois je te donne raison : "Même si, je suis d'accord avec toi, certaines traductions sont vraiment pas top !" Ensuite, plus tôt dans ce sujet, j'écrivais qu'il y a bien plus de bouquins en anglais qu'en français, et j'ajoute (évaluation personnelle) que je les trouve aussi meilleurs. Thementalist13, sur la question du cerveau américain différent du cerveau français, il est possible que tu as raison, mais ce n'est pas mon point de vue. Pour essayer de faire simple, je prend une toute autre direction pour te répondre. 1) Dans les années 70-80, on en était encore grosso-modo à Charcot et du spectacle. Les américains avaient Erickson, et la PNL en plein essor, Palo Alto etc. Ils avaient largement un train d'avance, et l'ont toujours gardé. 2) Regarde le bassin de population anglophone (niveau d'éducation élevé) : Canada, USA, Australie, Nouvelle-Zélande. Regarde le bassin de population francophone (niveau d'éducation élevé) : France, Belgique (Wallon), Québec. La population francophone n'est qu'une fraction de la population anglophone. La production, les études, les analyse, les idées etc. ont toutes les chances d'être en proportion. Ajoute à cela le fait qu'il sont partis en avance sur nous, et tu comprendras que les anglophones ont plus à offrir que nous, comme dans beaucoup d'autres domaines. C'est un point de vue. Pour le reste, je crois que tu fais référence à des questions culturelles. Certes, la culture influence sur le mode de pensée, les comportements etc., mais encore une fois, je ne crois pas que cela fasse des gens aux cerveaux différents. La mentalité ne fait pas non plus la différence, du moins, je ne le crois pas. J'ai eu quelquefois des anglais et des espagnols en séance, je n'ai remarqué aucune différence. Enfin, je ne vois pas en quoi ta réflexion serait bête. tu poses une question pour avoir une réponse, c'est tout. Si ça ne paît pas tant pis, moi, ça me va.
  5. 2 points
    Très curieux

    Formation

    P.S. Thementalist13 après une bonne nuit de sommeil, les idées me viennent plus clairement pour te répondre. Intéresse toi à Palo Alto depuis les débuts, Virginia Satir, Fritz perls, et Milton Erickson, jusqu'à nos jour. Veut, veut pas, c'est toujours là que tout se passe et que tu trouveras les meilleurs têtes pour te former ou t'inspirer.
  6. 2 points
    RONALD

    Formation

    La formation est une base comme la première brique d'une maison, tu feras ta propre formation en autodidacte, chaque jour, semaine, mois, année à venir. N'hésite pas à t'intéresser à d'autres domaines qui tournent autour l'hypnose, sophro, PNL, méditation, etc.… Tu trouveras beaucoup de sources, dans tes lectures, l’échange avec d’autres hypnos qui alimenteront ton savoir. Si je devais prendre une métaphore, imagine un boulanger qui fait du pain depuis un mois et un autre depuis de nombreuses années, le goût ne sera pas le même, je ne dis pas que celui qui en fait depuis un mois ne sera pas bon, mais différent.
  7. 2 points
    neuneutrinos

    Formation

    @Très curieux, tu es un peu H.S. 1) Niveau hypnose et "mentale", il existe pleins d'expérience factuelles qui montre justement les limite de ce que cela "implique". Les limites sont les même que lorsque l'on discute avec d'autres personnes, littéralement. Et je n'ai pas besoin à ma connaissance de diplôme pour discuter avec d'autres personnes. (les risque sont les mêmes !) 2) On ne part pas de 0 12 jours de formation, pour certaines personnes , cela peut être de trop. On a tous un vécu avec de faire une formation d'hypnose, de l'experience dans notre manière de parler / discuter , etc ... En se posant de bonnes questions, il n'est même pas nécessaire de faire une quelconque formation ( non reconnue de toute manière ) Pour d'autre, cela ne sera pas suffisant, mais même 5 ans de formation pourraient ne pas suffire. "Mettre en face de ses responsabilités" , il te dit dans son message qu'il se sent avoir besoin d'une formation. Cela n'est pas justement le fait de prendre ses responsabilités ? Que peut-il espérer ? en lisant son message, j'ai la réponse. Il souhaite mettre ne pratique les connaissances qu'il a accumulé. Et 12 jours pour cela , c'est bien ! La je cite car c'est affligeant. Dans le même genre : " Pourquoi tu marches si vite ? imagine que tu marche sur un piège à ours , ça sera de ta faute !" (et encore mon exemple n'est pas bon car j'ai plus de chance de marcher sur un piège à ours que de voir un client "péter un cable") Et au vu du nombre de thérapeute pas assez qualifié (suffit de voir ceux qui demandent des scripts...), ce genre d'expérience de pensé n'a même pas de fait avéré. Diantre aucun cas de "pétage de cable" en séance d'hypnose, tous les thérapeute sur Terre doivent être excellent ! Et du coup aussi des formations de quelques jours ! (et pourtant ce genre de fait divers ferait l'affaire de pas mal de journalistes ! ) Les seuls cas sont des abus/agressions des thérapeutes envers leur patient. ( car les thérapeutes (même les bons) sont des humains avant tout, faillibles et imparfaits) Pour la suite : Je cite car c'est assez rigolo de voir tout le pavé que tu as écrits sans même répondre au message initiale. Il demandait justement un avis sur cette formation. Sur ce site, de nombreux sujets porte sur les formations dont celle de psynapse. https://street-hypnose.fr/forum/search/?q=psynapse Rien contre toi @Très curieux, mais quand tu pètes un coup de gueule , tu fais moins attention à ce que tu écrits.
  8. 2 points
    Thementalist13

    Formation

    Merci de ta réponse, Mais qui t'a dis qu'avec une seule formation que j'allais ouvrir mon cabinet ? Ai-je peut-être déjà un bagage technique en psychologie ? Je ne fais pas parti des stupides qui pensent qu'en 12 jours tu deviens le plus grand des hypnoterapeute. Mais je vais essayer de répondre à certains points dont tu parle. Déjà, tu n'es pas là pour les soigner mais tu es là pour les aider, les accompagner, On est pas médecin officiellement en étant hypnoterapeute. Ensuite, En 12 jours je ne pense pas que tu sois opérationnel pour bosser avec des personnes qui ont certains soucis psychologique, Il faut donc savoir ce contenter de faire ce que l'on doit faire au vu de nos compétences, Avec ce style de formation je pense et je me trompe peut-etre, qur nous sommes "prêt" pour traiter des arrêts de tabac par exemple. Donc, si tu fais qu'une formation de 12 jours et que tu n'a pas de bagage technique en psycho, en pnl et autres, alors il faut refuser certaines personnes, Vaut mieux être honnête en refusant que de faire n'importe quoi avec tes clients (je dis client car étant donné que nous sommes pas reconnu comme étant dans le médical nous n'avons pas forcément le droit de dire patient, me mot client est dégueulasse j'avoue...)! Puis au final, Certes tu pousses ton coup de gueule, Cela ne me dérange pas car dans le fond tu as pas tord et je sais qu'il met pas adressé directement, Mais dans ce coup de gueule malheureusement tu n'amènes pas de réelle réponse ou de solution par exemple. Maintenant t'as fais ton coup de gueule alors place aux conseils lol. Merci en tout cas de ta réponse car ça rejoins tout de même ce que je pense dans le fond sur les formations.
  9. 2 points
    C'est toujours amusant de parler de saut quantique. Je vais aller dans le sens de Très Curieux. Le marché est assez saturé par les hypnothérapeutes en ce moment. Si tu veux vraiment en faire une activité à temps plein, il va te falloir beaucoup de persévérance, une bonne analyse de marché (trouver un endroit avec une clientèle potentielle et pas trop de concurrence), et éventuellement te spécialiser dans un secteur particulier pour te distinguer des autres. Ça peut être l'hypnose pour les enfants, la préparation sportive... Et là encore, il te faudra du temps pour pouvoir en vivre. Et, toujours en accord avec Très Curieux, il ne faut jamais se brader. Ça ne donne pas une bonne image de ton service et ce n'est pas une stratégie viable à moyen terme. Une formation solide et reconnue en quelques mois, ça me paraît difficile. Pour ce qui est du reconnue par le grand public, et donc en partie ta clientèle potentielle, ça n'a pas beaucoup de sens. La plupart des gens ne savent pas quelle école vaut quoi. Par contre reconnue au sein du milieu des hypnothérapeutes, c'est plus important parce que ça te permet de faire partie d'un réseau avec des références. L'année dernière, une amie avait besoin d'un hypno en Charentes et je n'en connaissais pas. J'ai demandé à une copine formée à l'Arche qui m'a recommandé quelqu'un de son réseau. Si en plus tu as une spécialité identifiée, le réseau est encore plus pertinent. Par contre pour que ton réseau te prenne au sérieux, il te faut une formation qui tiennent la route. L'autre point important qu'apporte les écoles, c'est la pratique. Tu auras beau potasser les livres que tu veux, si tu n'es pas confronté à la réalité de la pratique, tu ne te seras pas préparé suffisamment.
  10. 1 point
    bonjour , si des personnes s'intéressent à l'auto hypnose aidez-moi: j'ai actuellement trois projets pour améliorer mon existence mais comment gérer ça ? Peut-on faire trois séances d'hypnose par jour sur soi-même ? Une séance par objectif. Merci ! Michel
  11. 1 point
    Très bonne video . Bravo C'est vrai que ton induction est sympa
  12. 1 point
    Haha oui je fais mon come back ! Lui étant encore en déplacement il faut bien que j'occupe mes week end ^^ Oki merci ! Et toi tu fais quoi ce week end ? ok j'envoie un message à JE merki Pops !
  13. 1 point
    Très juste Kerryl alias Pops
  14. 1 point
    Vous pourrez venir samedi à la sortie national à république ? Il y aura plus de monde
  15. 1 point
    Bonjour, Je suis curieux de savoir comment s'est passé le spectacle.
  16. 1 point
    Bon il faut que je continue ce fil rouge que j'ai commencé Alors de mon côté, cela faisait plusieurs mois que j'étais à mi-temps avec mon boulot et l'hypnose, l'hypnose prenait de plus en plus de place dans ma vie. Depuis décembre, j'ai un cabinet dans le 15ème, encore beaucoup de papiers, de choses à prévoir, mais ça y est ! je suis chez moi, avec la plaque et tt ce qui va bien avec dans 3 semaines c'est le grand pas, je serais à 100 % en hypnose, je vais pouvoir libérer mon esprit et réaliser tous les projets que j'ai en tête, je continue mon boulot avec les sportifs pro, je m'éclate, j'ai des bons retours. Il y a peu un club de jeunes espoirs de judo m'a remis un prix pour les avoir aidé avec des jeunes du club, dont une qui avait des soucis de stress et réalise ensuite sa meilleur année pour finir en équipe de France, cette remise de prix symbolique a été un grand moment d'émotions pour moi, c'était fort, je me suis senti honoré et fier d'avoir pu faire franchir une étape à cette athlète, j'étais sur un petit nuage ... Beaucoup de fierté et de bonheur pour ces réussites, qui compensent les fois ou ça marche moins bien, et oui personne n'a 100 % de réussite. Faut croire aussi que ce thread dépasse le cadre de Street-Hypnose, allez je vous raconte : - Il y a un mois je reçois une jeune fille, très sympa, puis on discute et elle me dit qu'en faisant des recherches sur moi, elle est tombé sur ce sujet sur street- hypnose ... Sur le coup je suis un peu géné, puis amusé elle m'explique qu'au contraire, elle a trouvé ça plutôt marrant de voir l'évolution de mon projet au fil des années, et qu'elle sentait la passion à travers les messages, donc bravo street hypnose, on vient m'en parler même en séance haha. Je vais quitter mon boulot que je subis depuis plus de 10 ans, faire ce que j'aime à la place, mieux gagner ma vie, j'ai des opportunités, je me retrouve à bosser avec des gens dont j'apprécie le travail, que demander de plus. Je revois certains camarades qui me disaient y'a 4 ans que c'était une bêtise, que c'était un secteur saturé , surtout à Paris ... Et bien non les gens, si vous y croyez vraiment, la passion et le travail fera le reste, toujours croire en ses rêves. Ce thread, c'est assez marrant, je ne compte plus les personnes qui sont venu me poser des questions pour leurs reconversions, avec certains, on a fini par sympathisé, j'ai même bossé avec des gens à la suite de conversation en rapport avec ce sujet ici haha. TT ça c'est aussi la réussite de Street Hypnose, merci J-E, longue vie à Street Hypnose, et bisou à tous
  17. 1 point
    J'avoue que c'est en ca que j'aime bien le bonhomme. il est doux. Pour ma part, je bosse justement sur les inductions sans rupture mais y a du boulot
  18. 1 point
    Tu n'as pas à être désolé. Tu exprimes ton avis et tu l'étayes. S'agissant d'une personne dans sa pratique ton avis à autant de valeur que n'importe qui d'autre sur ce forum. Et tu soulignes bien ses qualités. Le fait qu'il y ait eu une mini "Finel mania" à une époque peut certainement aussi expliquer l'agacement de certains envers le personnage, mais ça ne retire rien à sa technique.
  19. 1 point
    La règle du jeu est simple: Complétez la phrase titre du topic! Tu fais trop d'hypnose quand tu penses faire une rupture de pattern quand tu sers la main de ton banquier!
  20. 1 point
    Exact on va plutôt faire un vivisection alors
  21. 1 point
    Bonsoir Les différentes études menées montrent une concordance des résultats indiquant statistiquement que c'est un choix spatio-temporel favorable à la pratique de l'hypnose ludique impromptue. Cordialement, - Le Centre de Recherche Statistique sur la Répartition Spatio-temporelle des Volontaires de Bretagne Critique des résultats : étendre les résultats à une autre région peut révéler une disparité des statistiques inter-régionales voire inter-communales.
  22. 1 point
    Salut ! Avant tout, quand bien même j'ai choisi la catégorie "Comptes rendus d'expériences" pour écrire ce topic, comprenez bien qu'il n'aura rien d'une compilation "d'expériences enrichissantes". Je le qualifierais plutôt d'un regroupement de mes expériences que je ne souhaite pas, mais vraiment pas, renouveler. Je posterai un message tous les samedis (oui, parce-qu'une sortie sans problème ça ne peut pas m'arriver, pas à moi). Pour ce premier post, je vais choisir une sélection de mes expériences passées, une sorte d'avant-gout disons, une préquelle peut-être. (déjà posté dans le topic SDM, mais ça vaut le coup de le remettre) Je finis les séances, et un spectateur commence à me poser des questions sérieuses, le mec vraiment intéressé quoi, alors bon on discute un peu et je lui réponds. Et alors au même moment sur le côté une femme (la quarantaine) commence à me saouler en posant des questions en même temps que mon interlocuteur, des questions un peu bizarres. Et puis alors là, j'aurais jamais cru qu'on me fasse ça un jour. Elle s'approche un peu, elle tend le bras, elle recule un peu pour "être à distance de sécurité", et avec son doigt elle me touche l'épaule comme on touche un animal, genre pour vérifier que je suis un vrai humain. Elle m'a "tâté" 3 fois avant que je m'énerve. Au bout d'une quarantaine de minutes de recherches de volontaires, j'étais sur le point d'abandonner lorsqu'un homme m'interpelle (chouette, me dis-je naïvement). Il a la cinquantaine, on voit bien qu'il est probablement SDF, mais il choisit de se présenter comme étant "artiste de rue". Je m'en réjouis, ne dit-on pas que les artistes sont des volontaires très agréables ? Après qu'il m'ait interrogé sur ce que je propose, ce qu'on va faire, etc, on peut commencer. C'est alors qu'il voit un collègue chanteur de rue, qui vient justement de finir une chanson et en profite pour saluer son ami. Rien de grave, ils vont se dire bonjour et on va pouvoir commencer (lol). C'est alors que chacun explique à l'autre que les temps ont changé, que depuis l'Euro c'est plus pareil, que les gens sont radins, on se file des astuces, des conseils. Tout ça devant moi qui attend sagement la fin de la conversation. Ca se finit enfin, on peut commencer ! C'était sans compter sur la flutte que mon volontaire a toujours sur lui (???) qu'il sort donc pour faire une démonstration à son camarade. Je n'insisterai pas sur le morceau ignoble qu'il a joué et que j'ai fait semblant de complimenter à la fin pour abréger la chose. Donc au bout d'un dizaine de minutes de courtoisies, je commence le pre-talk. C'est alors que monsieur, qui "utilise le chi" m'explique qu'en hypnose il n'y a pas de transe, qu'il sait déjà tout et que j'ai rien à lui expliquer. Il me dit aussi que quelqu'un lui a un jour fait une démonstration "d'hypnose de combat". Il insiste pour me montrer. Il me montre un genre de coup à la tête en insistant sur le fait que "si il avait vraiment voulu, je serais tombé", ce fut donc passionnant, tout ça sous le regard incrédule des passants. Je peux ENFIN faire les doigts aimantés. Pas de chance, il a un problème aux mains et ne peut joindre les paumes (ça peut arriver, mais là, ça fait beaucoup). On passe donc aux mains aimantés sans plus attendre. Je lui explique donc, comme à mon habitude. Rien ne se passe, mais vraiment, rien. Je lui demande ce qu'il imagine. Il m'explique que son imagination ne va pas bouger ses mains. Je lui demande s'il veut bien le refaire tout de même et laisser sa créativité s'exprimer (il a bien insisté pour que j'utilise cette expression). Rien. En effet voyez-vous, "il n'y a que lui qui puisse bouger ses mains". Je lui explique encore une fois que oui, c'est lui qui va bouger ses mains, mais qu'il doit laisser faire l'inconscient. Il me répond que rien ne peut bouger ses mains à part lui. Il s'en va en me donnant une tape humiliante sur l'épaule en disant "tu diras à ton maitre que ça marche pas, je t'apprendrai le chi un jour", son camarade le rejoint en se foutant de moi. Je commence une séance de groupe avec 10 personnes. Après avoir attendu que les participants de la fête du cheval aient fini de passer dans la rue (3 minutes au moins en faisant attendre tout le monde), on commence les mains aimantés. Un individu à l'air douteux s'incruste, peu importe, j'ai tout juste commencé, je le laisse se joindre aux volontaires (pour faire semblant d'avoir de l'autorité). Je fais les mains aimantés au moment où il arrive, il commence donc ce jeu en même temps que les autres. Il me fait un peu peur, on voit le kéké à des kilomètres, survêtement Lacoste fermé seulement en bas, casquette, regard vide d'intelligence, animé uniquement par ce qui semble être un besoin profond de m'assassiner en pleine rue. Je fais donc ma suggestion, tout le monde réussit le test haut la main, sauf lui, rien ne se passe, alors qu'il avait entendu toutes mes explications concernant les jeux d'imagination. Je me dirige vers lui, qui me regarde toujours plein de haine, et lui demande ce qu'il imagine. Il répond avec l'air bête que seuls certains individus peuvent avoir naturellement "bah rien". Je lui explique calmement qu'il doit imaginer ce que je dis pour pouvoir vivre les phénomènes. Il se rattrape en disant qu'il imagine des aimants. Je lui demande donc ce qu'il ressent "bah rien", je lui explique qu'il doit imaginer les aimants, et là, me fixant avec son regard de tueur né, il répond en grognant "bah ça marche pas je vais pas imaginer t'es trop con c'est de la merde". Je lui propose de s'en aller en espérant que ça ne déclenche pas en lui la pulsion meurtrière qu'il semble retenir depuis le début, il s'en va en marmonant je ne sais quoi. La suite, plus tard.
  23. 1 point
    Moi ce que j'aime bien comme repas, c'est salade - taboulet - carottes rappés - tomates - poivrons verts et rouge - vinaigrettes. Des fois, je rajoute un toast avec un œuf au plat, un peu de ketchup, voire de la sauce improvisée poivron - crème légère. Avc des bouts de Comté si j'en ai, aussi, évidemment.
  24. 1 point
    Pendant ce temps, dans les rues de Rennes: Dit greg, qu'est ce qu'on fait ce soir? La même chose que chaque soir sweely, tenté de conquérir le monde... *petite musique* Leur obssession profonde, c'est faire du mind-control. Quel pagaille, de trouver des cobaye baye baye baye, baye baye baye baye, baye... Ps: si t'as connu ça, ton enfance à du être génial
  25. 1 point
    Tu t'es trop fait hypnotisé quand ton prof te demande ton prénom et que ça te fait bugger. Y'a du vécu les gens, rigolez pas :'(