Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés le 21/01/2014 dans l'ensemble du forum

  1. 2 points
    http://youtu.be/HX5wzL2EHqU tada !!!!! édit : voici la 2nd version sans musique. enjoy =) http://youtu.be/6REsUTzfSq8
  2. 2 points
    haa coll ça jespere un jour allez vous voir pour etre enfin hypnotisé ;D plus j'en fait sur les autres plus j'ai envie qu'on me le fasse rhaaa
  3. 2 points
    Ma philosophie, que ce soit pour tout, c'est d'avoir une pratique gratuite où je fais ce que veux, je prends qui je veux, et une pratique payante, où je tends à chaque fois être assez bon pour pouvoir travailler avec qui je veux. J'ai déjà fait ça avec le Wing Chun où je fais des cours gratuits le dimanche. Le hangout est pour moi un terrain d'expérimentation, et un endroit fun, tant que les gens y entrent le visage découvert (c'est la moindre des choses, nous le faisons aussi) et ne font pas sortir des choses du chat sans en avoir demandé l'autorisation. Pour les synesthésies, je recommande la lecture d'Human Givens Theory, l'écoute du Dr Ameisen, la série sur le lien qui nous relie aux autres et cette etoffe dont sont faits les rèves sur France inter "Sur les épaules de Darwin", car, pour voir plus loin, c'est plus facile si on est juché sur lés épaules de Géants, qui nous précèdent. Egalement le dernier podcast de Mike Mandel, où il utilise le Rossi que je t'ai fait en gros pour ce travail. Mais comme dit, la technique n'est qu'une illusion, l'hypnose n'est que peu de mots, l'essentiel est dans le rapport, ainsi que ce que tu as amené dans ton vécu intemporel dans la transe, sans eux, ce n'aurait pas marché. (ouh là, je parle Chthulhu, désolé) "Nous sommes de cette étoffe sur laquelle naissent les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil." Le Barde, en pleine tempête. "Nothing is real until experienced" John Keats
  4. 1 point
    Salut , Pour faciliter la visualisation des présentations , peut-on mettre un lien vers les présentations de chaque membre sur leur profil ?
  5. 1 point
    Bonjour à tous, Alors voilà depuis plusieurs semaines maintenant je pratique l'hypnose (trois semaines pour être précis). Après avoir réussit 6 catalepsie à froid, je me rend compte que je bloque littéralement sur l'induction. Le coté spectaculaire me faisait peur. Du coup je décide de tenter l'expérience de l'hypnose pour pouvoir mettre mes mots sur le ressenti de cette expérience. J'en profite pour remercier Pops11 qui m'a hypnotisé, Poulpe qui m'as aussi hypnotisé sans le vouloir ^^, et Koten, Asharas et d'autres dont le nom ne me revient pas pour leurs conseils. Grâce à cette expérience j'ai décidé de me lancer et hier soir je tente une "vraie" séance sur mon frère. Je commence par un pré-talk, tout se passe bien, et j’enchaîne direct avec les test de doigts aimantés, qui fut une réussite (normal me direz vous ^^). Et la comme à mon habitude je tente une catalepsie des doigt à froid et là encore elle fonctionne. Content de voir cela et fort de l'expérience hypnotique que j'ai vécu ce WE, je tente une induction. Et là magie ça fonctionne, mais ne me laissant pas démonter par mes émotions du moment (beaucoup de joie et de satisfaction) je décide de continuer et approfondir. Je fais donc la métaphore de l'escalier et je constate que les yeux s'affolent et qu'il avale sa salive de façon très régulière. Je tente alors ma première amnésie, avec le chiffre 4. La je lui fais ma suggestion, je le "réveille" et je lui demande comment il s’appelle ce à quoi il répond normalement. Je lui demande ensuite son âge, puis sa date de naissance. Et là il est incapable de me dire 1994 ... Je constate que le succès est au RDV et je lui fait compter ces doigts. Après une longue hésitation il arrive à sortir un "4" timide et pas vraiment sur . je pense donc que l'amnésie a fonctionné. J'ai ensuite tenté pour la première fois une catalepsie du bras (bras en fer) qui a bien fonctionné. Et je le réveille tranquillement et il ressort de cette expérience avec une bonne opinion sur l'hypnose et ça les amis ça ça fait sacrement plaisir. J'espère que vous aurez apprécie de lire ces quelques lignes et je suis impatient de lire vos remarques. Hypnotiquement votre DORMEZ
  6. 1 point
    Warning : pavé alert ! Do not read if 8 little words only make you feel dizzy (and bored). Alors voilà, Dimanche soir alors que nous étions sur le Hangout en train de regarder Asharas et Koten hypnotiser Kaedrim, voilà que je me dis que j’aimerais bien être hypnotisée aussi par Koten qui m’avait déjà quelques temps plus tôt fait une petite induction de derrière les fagots et puis j’avais abrégé la séance bref, je n’avais pas réitéré et je me dis qu’il faut que je le fasse surtout que c’est trrrrrrrrès tentant avec ces énergumènes. A ce stade je dois préciser que j’ai eu le plaisir d’assister d’abord à une transe intempestive du Sieur Koten et j’ai bien ri, franchement plus délirant que ça tu meurs, nous discutions gentiment et Kaedrim explique comment il entre en transe avec un petit truc avec le pouce et je l’écoutais religieusement pendant qu’il montrait, quand il a eu fini son explication je regarde l’écran de Koten et… je ne vois qu’une tignasse effondrée et immobile… C’teuh crise de rire… Peu de temps après on récupère Koten qui nous explique qu’il a fait le truc en même temps que Kaedrim expliquait, juste pour voir… Non mais je vous jure… Yen n’a pas deux comme Koten, ça vaut le détour… Donc ensuite et tranquille Koten il veut bien m’hypnoser et franchement je me suis bien poilée, d’abord il m’a collé la main sur la tête et puis aussi l’autre main qui se colle sur le bras de la main de la tête bref j’étais pas ridicule du tout surtout quand il m’a demandé de taper un truc sur le clavier, déjà que je n’arrivais plus à me décoller (l a fallu qu’il me le répète trois fois quand même), après il fallait que je me gratte (vraiment ça me grattait !) donc pas pratique avec un bras qui tient l’autre en l’air. Ensuite amnésie du chiffre 7 qui est passée avec sensation d’avoir le chiffre dans la tête mais impossible à retrouver, le Koten il m’embrouille à mort mais là c’est curieux mon esprit résiste un peu et en fait j’ai dessiné le chiffre dans l’air et là pof il est revenu. Ensuite impossible de me souvenir s’il m’a fait ou non une amnésie du prénom, si oui elle est passée, si non j’ai le cerveau en compote. Ensuite il m’a fait parler anglais, c’était marrant parce que je pensais totalement en anglais mais je n’avais pas trop envie de parler, d’ailleurs le français est revenu après que j’ai dit un « nooooooo… on ». Ensuite il m’a fait le disque rayé, ça répétait dans ma tête mais je ne voulais pas le faire (pourquoi ?) donc ça n’est pas passé, ensuite bégaiement, là j’ai senti que ça bégayait bien dans la tête mais pareil, je refusais de parler (genre la fille qui croit que le ridicule va la tuer alors qu’elle est toujours en vie depuis toutes ces années) puis volume grave et aigu qui a fonctionné un petit moment mais pareil, je bloquais pour parler (désolée Koten, la prochaine fois je prendrai une coupette avant, ça devrait me décoincer). Là-dessus Poulpy que nous avions appelé à la rescousse pour le cas du chevalier Kaedrim (il est pas mal Kaedrim sous hypnose, son inconscient est assez facétieux et expressif, genre ouiiiiiiiiiii j’ai envie de faire une halllu mais nooooooooon je sais pas faire les hallus) déboule sur le hangout. Alors là on entre dans une dimension inconnue… Et donc pour moi c’est assez difficile de raconter ça de manière logique et rationnelle puisque justement tout ça n’existe plus. Ce que je peux dire c’est que je me souviens de Koten et de Romaric après leurs séances avec Poulpy, comme ils étaient heureux et joyeux (Romaric donnait vraiment l’impression d’avoir fumé du poulpe séché) et que moi, bin c’est pareil. Romaric a parlé d’émotions nouvelles, c’est exactement ça. Donc le Poulpe me prend en main (‘fin j’me comprends hein) et, dans un silence de cathédrale (étaient présents Koten, Amagamsteph et Kaedrim qui mouftaient pas, j’ai juste vaguement capté sur la fin quelques discrets commentaires mais je leur laisse les faire s’ils ont envie, ou pas), ça commence par… des vagues… Je ne comprenais pas du tout ce que le Poulpe faisait ni où il voulait venir mais je me souviens avoir dit « ça tangue » et pouf ! Bon moi la transe j’adore donc si d’aventure quelqu’un veut me fermer le clapet c’est fastoche et on peut me laisser comme ça pendant une bonne paire d’heures, je suis contente, et silencieuse… Sauf que mon fauteuil de bureau n’est pas hyper confort, faut que je change ça, là c’est 24 heures que je pourrais rester comme ça. Après tout s’embrouille vraiment, je me souviens que Poulpe m’a parlé assez longtemps, ce qui était étrange c’est que je l’entendais comme à travers un micro déformant, parfois je ne comprenais pas tout mais il a dit à un moment que les mots n’avaient pas d’importance donc j’ai lâché l’affaire et je me suis laissée bercer par les sons. Il m’a parlé d’images et de couleurs, que sais-je encore, et puis de musique. Je me souviens qu’il m’a faite remonter à quelques reprise et là pareil il faisait des mouvements avec ses mains, comme s’il me parlait en langage des signes, pareil je me demandais où il voulait en venir et pareil, dès que je ne cherchais plus à comprendre, pouf ! Je répète pareil mais en fait ça n’a rien de pareil. Et puis le Poulpe m’a demandé de mettre de la musique. J’avais sur mon écran une fenêtre avec le Stabat Mater de Pergolèse (version Jacobs et Henning qui est ma préférée) que je n’avais pas écouté depuis longtemps mais justement le matin même, je me suis dit que ça faisait peut-être un peu tailleur Cyrillus sous le genou, carré péroxydé et serre-tête (amis Versaillais bienvenus !) mais j’avais ça sous la main donc va pour Pergolèse ! Là c’est encore plus difficile pour moi de raconter parce que franchement je ne sais plus, tout ce dont je me souviens c’est que vers la fin, le Poulpe m’a demandé ce que je ressentais, j’entendais cette musique céleste et j’ai dit « la seule phrase qui me vient à l’esprit me paraît un peu bête » mais j’ai fini par dire : « c’est comme si j’étais la musique… » Je vous jure ça me fait bizarre d’écrire ça mais c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit, mon esprit totalement accaparé par cette musique. Pour être plus exacte avec le recul c’est comme si la musique coulait dans mes veines, comme si je l’entendais avec plus de précision, une image floue qui deviens nette, comme si la musique me parlait et que je la comprenais. Difficile pour moi de dire si je vois quelque chose, je n'en sais rien et je ne cherche pas à voir, je suis (du verbe suivre cette fois-ci) là où elle m'emmène, et c'est très beau, très heureux. C’est dingue non ? Et finalement rien d’autre que cette musique ne m’intéressait, d’ailleurs il me semble voir dit aux garçons « je vais vous laisser je reste avec la musique » ou un truc comme ça. On s’est quittés peu de temps après et j’ai dormi comme un bébé (miracle !). Lorsque je me suis levée le lendemain je me suis demandé si « l’effet » perdurerait, j’étais un peu angoissée à l’idée que non, et puis j’ai mis la Callas, et puis j’ai juste fait un petit truc avec la main, et c’est revenu… Truc de dingue… La seule chose c’est que j’ai un peu de mal à atténuer ce phénomène, en réalité c’est très agréable mais en même temps ça me déconcentre quand même quand je redeviens la musique, soit carrément je pars avec la musique direct. Ce qui est assez rigolo aussi c’est que j’ai l’impression que je suis beaucoup plus sensible aux sons, et de manière agréable, la première chose que j’ai remarqué hier c’est le bruit du gaz sous la casserole, pof mon esprit a tout de suite entendu, ça fait de la musique, et puis des coups à l’extérieur, ça fait une musique avec le gaz (ouais ouais vous pouvez pas comprendre je comprends) et là pendant que j’écris j’entends des moteurs qui tournent dehors, ça fait pareil, je suis devenue ultra-sensible et tous les sons sont agréables et… amis ? Du coup hier en voiture, comme je l’ai dit à Koten, je n’ai pas mis de musique, je me suis dit que si je partais trop loin c’était pas terrible, donc j’ai mis la radio espagnole et là, autre miracle, c’est comme si je comprenais mieux, j’entends parfaitement bien tous les mots (j’ai un niveau très moyen, enfin plus moyen qu’il ne devrait être rapport à mes origines) et je vous jure que c’est vrai, j’ai l’impression de mieux comprendre, donc peut-être que je vais devenir fluent en quelques semaines ? Ce serait génial ! Je me dis qu’il faut que j’apprenne à contrôler le phénomène qui est plutôt constant et présent mais je sens déjà que j’arrive à l’amoindrir un peu, je ne veux pas trop non plus, j’ai peur que ça s’arrête. Voilà, c’est une des expériences les plus étranges de ma vie, sinon la plus étrange, une expérience hors du commun. Je ne sais pas trop quoi dire au Poulpe tellement je suis étonnée et… radieuse. Merci bien évidemment, mais merci me semble tellement insuffisant. Que dire quand c’est au-delà des mots ? Que dire à quelqu’un qui vous a donné la musique ? Pour quelques jours ou pour toujours, peu importe, vivre cette chose une seule fois c’est juste spectaculaire. Je ne vais pas ici passer la brosse à reluire au Poulpe sinon sa tête va quadrupler de volume et il va s’envoler alors qu’on a vraiment intérêt à le garder avec nous le plus longtemps possible, pour que d’autres puissent bénéficier de ses grâces qu’il distribue avec la générosité de ceux pour qui donner c’est recevoir. Bonne journée à tous.
  7. 1 point
    Lisa

    Nouvelle vidéo

    Coucou!! Voici une vidéo prise le 17 décembre, que je viens de récupérer ! J'ai essayé d'appliquer vos conseils donnés lors de la dernière vidéo. J'ai pu réaliser de nouvelles suggestions : le changement de langage ( extraterrestre et chinois) mais aussi l'oubli de l'utilisation d'un téléphone portable ! Mon volontaire a également mangé une sauce macdo en la prenant pour du Nutella, mais cette suggestion n'a pas été filmée J'attends vos nouvelles impressions!! http://www.youtube.com/watch?v=QLHzX7LNPek&feature=youtu.be
  8. 1 point
    commande passée me tarde de le recevoir !
  9. 1 point
    Déjà ton expérimentation porte sur 15 sujets, donc en terme de nombre significatif, excuse moi.... Ce que tu fais ici, c'est partir d'un constat mineur pour le transformer ensuite en généralité pour ta convenance. Ensuite, tu es le seul expérimentateur, et tu connais les sujets... Donc tes résultats sont déjà implicitement biaisés des le départ... Ton expérience ne fait aucunement mention de résultats réplicables ... Donc au niveau de la fiabilité des résultats tout court, il n'y a rien à ajouter .... Tu ne mentionnes aucunement les conditions du tests, ainsi que le questionnaire employé, ect, ect... Donc au niveau de la rigueur de la méthode employée, le doute est plus que permis... D'un point de vue expérimental, il n'y a ici absolument rien de valable pour faire une comparaison fiable avec le hasard. D'ailleurs as-tu cherché les vrais probabilités mathématiques données par le hasard, pour les comparer avec tes résultats, et pouvoir ainsi définir si ton résultat pouvait être significatif ou pas ???.... Ici ce que tu fais, c'est créer une expérimentation biaisée, pour atteindre inconsciemment le résultat recherché... Donc a ta question "est-ce le hasard ?" Je te réponds non, c'est de la logique psychologique... Cela s'appelle un biais de corrélation illusoire.
  10. 1 point
    J'ai lu, mais j'ai du mal à imaginer ce qui se passe dans ta tête Koobec (normal c'est Koobec) Oups voilà que je pense tout haut. Plus sérieusement ça à l'air tripant ce qui t'arrive mais j'ai toujours pas compris
  11. 1 point
  12. 1 point
    Vu que ça tombe dans les vacances, je compte faire des journées Street-hypnose avec les gens disponibles, donc la date m'importe peu. x) Je tâcherai de me rendre dispo pour un gros rendez-vous, quand il y en aura un (sauf le 22/23, du coup... Là c'est impossible. xD) Mais oui, il faut se lancer ! Avec des pancartes, ça ira tout seul !
  13. 1 point
    Bravo Jean-Emmanuel pour ton livre, je viens de finir la version Kindle et je cours de ce pas commander la version papier, histoire d'imprimer plus efficacement tous ces concepts dans ma cervelle de moineau La construction est très didactique et progressive, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire! Un grand merci à toi pour m'avoir fait découvrir ces premiers enseignements sur l'hypnose. Je surveillerai l'arrivée du deuxième volume assidûment Une seule micro-remarque, non pas sur le fond que j'ai trouvé vraiment passionnant, mais sur la forme : plusieurs utilisations du pléonasme "voire même". Je chipote
  14. 1 point
    Oui Zarly, j'ai fait une petite virée hypnotique ce week-end sur Paris J'avais une formation street hypnose le samedi et dimanche! Du coup j'ai pu rencontrer les Streets hypnos de Paris
  15. 1 point
    Y'a également Magic-of-Mind, Dorian, Eiwug, Samus et Nem! On va bien pouvoir s'organiser une petite sortie
  16. 1 point
    En effet, depuis ce matin, vous pouvez envoyer des messages privés à tous les membres inscrits sur le forum. Vous avez toujours la possibilité d'envoyer un mail, si vous préférez
  17. 1 point
    En ce qui me concerne ça me plairait beaucoup de participer aussi! Pour ce qui est des dispos, là comme ça je dirais n'importe quand du moment que c'est le week-end car pas de vacances avant avril je pense
  18. 1 point
    Hello tout le monde, Je suis de Lille aussi (étudiant) et j'aimerais apprendre l'hypnose! Je pense d'abord commander le livrer de J-E et pourquoi pas recevoir l'aide de pratiquants Lillois plus avancés! A bientôt
  19. 1 point
    Bravo à tous ! Hate de passer une tete a beaubourg
  20. 1 point
    L'ennéagrame pour faire de l'hypnose ?... Pourquoi s'embêter avec des outils de type MBTI, RGMP, ect ? Alors qu'ils n'ont jamais démontrés une quelconque efficacité, si ce n'est dans la mise en évidence de l'effet Forer... Notre cerveau fonctionne déja de manière automatique pour catégoriser les individus que l'on rencontre, et ensuite les ranger dans ses propres cases. Les grilles d'analyses de personnalités sont des béquilles psychologiques pour se donner l'illusion de profiler quelqu'un, mais que la grille d'analyse utilisée comporte, deux, trois, ou douze cases comme un horoscope, cela reste de l'effet Barnum...
  21. 1 point
    Il y a "faux" et "faux". En magie, y'a une petite phrase "quand vous dîtes que "c'est maintenant que la magie opère", la magie s'est passé bien avant." Je crois que c'est dans Scam School que j'ai entendu ça ^^ Derren Brown n'est pas du genre à avoir des acteurs. Par compte, des acteurs improvisés. La magie du préshow. Ensuite, pour le flic et le magico. Quelqu'un veut bien m'expliquer pourquoi ce putain de flic est irrémédiablement, terriblement, affreusement et définitivement SEUL ? C'est pas au Texas qu'ça s'passe. Arrêtons de fantasmer sur quelqu'un qui claque des doigts. PS : et à propos de ce mec, j'avais déjà vu la vidéo avant que Skydream nous fasse le soutitrage, et on en avait discuté. Apparemment il s'appretait à lancer un produit sur de l'hypnose covert au même moment. Je sais pas vous, mais ... ;-)
  22. 1 point
    Oui, je sais que ça marchera. Tu sais, parfois t'as l'impression que tout ce que tu as fait avant, tout ce que tu as vécu, c'est comme des petites pièces de puzzle dont tu ne parvenais pas à déchiffrer, le but, l'image finale. Et quand c'est le moment, toute ces petites pièces s'assemblent pour donner ce que tu va faire maintenant. Et tu sais que c'est ça parce que tu n'as plus peur, c'est comme une profonde évidence, comme si tout t'avait préparé à ça... T'as juste une profonde envie de le faire et tu pourrais même te lever la nuit pour jouer cet acte là...
  23. 1 point
    Cher Jean-Luc, tout d'abord un grand merci pour ton MP..., c'est avec plaisir que je te répond concernant "le réveil" ... Je me permets de poster la réponse sur le forum, car je pense quelle peut être d'utilité générale. - Le "réveil" Pour moi l'hypnose est plutôt un processus qu'un état. Pour moi on ne "met pas quelqu'un en hypnose" et sa dure jusqu'à ce qu'on le "réveille" (autrement nous pourrions laisser nos sujets pendant des journées être Brad Pitt...). C'est un processus que nous alimentons. Pour donner un exemple: l'hypnose demande une attention, une concentration - non critique -, c'est à dire un focus sur une seule pensée (celle qui lui est suggéré par l'hypnotiseur). Si l'attention du sujet se porte sur autre chose comme par exemple la planification de son lendemain, ses enfants - bref, si son facteur critique est stimulé, si il à un dialogue interne et qu'il n'est plus "sur la même "longueur d'onde", qu'il n'est plus "associé" avec l'hypnotiseur, qu'il n'écoute plus les suggestions de l'hypnotiseur, si son focus dévie de son fort intérieur (son imagination) vers l'extérieur, qu'il se reconnecte avec l'extérieur - alors il émerge d'hypnose tout seul, il se "réveille"... Bref, tout sa pour dire qu'il est plus difficile de les maintenir en hypnose que de les "réveiller"... Le "réveil" n'est pas nécessaire dans l'absolu, il se fait tout seul, naturellement, au rythme du sujet, en absence de suggestions de l'hypnotiseur... Maintenant ce serait une vraie faute éthique de ne pas utiliser la suggestibilité accrue du sujet en fin de séance pour le "booster", le vitaliser, lui faire une "bénédiction" (du latin: bene dicto = dire bien). Après tout, les sujets ont donnés de leur temps, de leur personne, afin que l'hypnotiseur fasse sa démo. Il est donc juste de les remercier, de les guider non seulement dans l'induction, mais également dans l'exoduction (le "réveil"). C'est comme aider un copain à mieux se réveiller le matin: nous savons qu'il va le faire de toute facon, mais c'est sympa de lui donne un coup de main.... Puis en termes de spectacle ce n'est pas super d'attendre 5 minutes avant de pouvoir les remercier et de leur faire quitter la scène... Maintenant que le principe est clair, voilà l'exception à la règle: Il peut arriver qu'un sujet ne suit pas les suggestions concernant l'exoduction... Pourquoi? Parce qu'il se sent tellement bien en hypnose, dans son imagination, dans la détente, sans éprouver du stress, qu'il a envie de prolonger ce moment... - comme le copain qui veut encore dormir 5 minutes de plus avant de se réveiller.... Plusieurs techniques possibles, par exemple: 1) Lui suggérer que si il ne se "réveille" pas maintenant, tu feras en sorte qu'il ne puisse plus jamais retourner en hypnose et vivre toutes ces sensations agréables... (efficace, mais pas super en termes de spectacle... - et inefficace si il n'est plus à l'écoute de l'hypnotiseur, si il est en dialogue interne avec lui même, si il se autoalimente à travers son imagination pour continuer "5 minutes de plus..." 2) Porter son focus, qui est interne, vers l'extérieur. Alors sans arriver au seau d'eau (très efficace, mais pas top en termes de spectacle...), voilà la méthode que je préfère (sa m'est arrivé qu'une fois en 10 ans que je fais de la street-hypnose): lui souffler sur les yeux, les paupières, dans les oreilles ou dans le nez.... Ca passe inapercu est c'est très efficace... Voilà mon exoduction/bénédiction standard, après avoir annulé toutes les suggestions impestives donnés pendant le show: "Je vais maintenant compter de 1 à 3 et à trois tous ceux qui m'ont suivie dans ce voyage, que vous soyez sur scène ou dans la salle, vous vous sentez en pleine, pleine forme! Plein d'énergie! A 3 vous vous sentez comme si on vous avez fait un massage de 3 heures, comme si vous aviez dormie une nuit entière, en pleine, pleine forme! Avec cette expérience vous avez compris à quel point votre pensée vous influence tout les jours et donc à quel point il est important pour vous d'être positif dans la vie, de croire en vous, dans vos capacités, car vous êtes une belle personne ! Je vais compter de 1 à 3 et à 3 vous vous sentez en pleine, pleine forme, plein d'énergie ! Et tout les objectifs que vous vous fixés, vous les réalisés facilement, simplement, sans aucune crainte, sans aucune peur, car vous savez que vous avez toutes les ressources en vous! 1, prenez une grande inspiration! Sentez l'énergie qui rentre en vous, dans chaque partie de votre corps, dans chaque muscle, dans chacune de vos cellules! 2, prenez une autre grande inspiration! Public, faites du bruit! (applaudissements du public, cris du public) Sentez cette énergie autour de vous qui rentre dans votre corps! Cette énergie qui vient du public en délire qui attend que vous revenez dans le maintenant et ici! (je guide leur focus vers l'extérieur, je les reconnecte aux autres, leurs femmes, etc.) Et 3!(bande son: sonnerie stridente d'école de fin de pause) Votre tète est clair ! Ouvrez les yeux sous les applaudissement du public!" Comme je sais qu'ils sont toujours encore très suggestibles, même après le "réveil", je leur demande de s'étirer et j'enchaine avec des mini-interviews, personne par personne, dans lesquels je profite pour leur faire verbaliser qu'ils se sentent en pleine forme.... Comme en terme de spectacle c'est un peu mou de finir comme ca, j'ai donné avant l'exoduction une suggestion post-hypnotique à une personne de rester collé après le "réveil"; ce qui amuse le public pendant que je m'occupe de faire déscendre les autres sujets en toute sécurité et sous les applaudissements du public. Puis, au choix, ou je "décolle" le dernier sujet ou je fais une dernière démo avec le dernier sujet avant de lui faire un "réveil" plus cout (sans les "bénédictions, il a déjà eu droit...), mais dynamique... Attention je n'ai pas parlé dans mon exposé "d'abréaction", ce n'étais pas ta question...(dans ce cas il faut la plupart du temps réassocier le sujet dans le maintenant et ici en travaillant sur son niveau émotionnel, car la plupart du temps il est en train de faire une régression douloureuse). Ce sera peut-être abordé ailleurs...