Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés le 01/09/2014 dans l'ensemble du forum

  1. 2 points
    voila aujourd’hui j'ai envie de partager avec vous une séance d'hypnose, pas n'importe laquelle la séance qui je pense restera graver dans mes souvenir et dans mon cœur a vie. Au mois de juillet alors que jetait un soir chez des amis, l'on commence a parler hypnose, et très vite, quelques volontaires commencent rapidement a se faire connaitre. Deux jolie séances très sympa pendant la soirée, puis quelques personnes commencent a partir et une jeune femme d une vingtaine d'années viens me voir et me dit "excuse moi mais je n'ai pas oser tout a l'heure trop de monde et puis je voulais voir comment se déroule une séance". je lui propose donc de lui en faire une lorsqu'il ne restera plus que sa famille et et sa meilleurs amis.Ce qu'elle accepte avec un grand sourire... une fois dans son cercle de confiance nous commençons la séance, au début elle avait un peux de mal a se détendre, j'en profite pour faire quelques plaisanteries afin de détendre l'ambiance et c'est a ce moment la ou l’impensable allais se produire, des catalepsies, oublie chiffre, du prénom, freeze défreeze, etc tout s'enchaine super et une personne me dit essaie de faire un truc que tu n'a pas fait avec les autres... je réfléchie et devant nous sur la table du citron du chocolat de la fraise et je me dit bon une hallu gustative, donc le citron du chocolat la chocolat de la fraise et la fraise du chocolat je change donc le gout et l odeur.... la je vois sa famille et sa meilleur amie limite en état de choc la larme a l'œil... sur l'instant je ne comprend pas trop ... ma volontaire quand a elle reste dans sa bulle a manger un citron qui a le gout et l odeur du chocolat et se régale. la séance se termine un bon réveil on fait revenir les souvenirs et elle commence a pleurer regarde ces proche tous dans le même état qu'elle. un peux stresser du coup je n'ose pas demander ce qu'il se passe, mais ma volontaire me saute au cou m'embrasse, me remercie,est ce des larmes de joie?? la première fois que cela m'arrive a ce point. elle me dit j'ai eu un accident il y a quelques années privée de gout et de l odorat le gout commence a revenir depuis 1 ans mais très léger mais rien pour l'odorat j'ai appris a vivre sans et les médecins ne savent pas si cela pouvais revenir ou pas. et la j'ai senti ce que tu ma dit un gâteau au chocolat de gouter d'anniversaire... j'ai même senti l'odeur des bougie sur le gâteau. la fraise le citron cette sensation ma manquée... mais maintenant si tu prend un gâteau au chocolat ?..... elle prend un morceau et me dit je sent.... c'est moins présent moins fort mais je sent. c'est a ce moment ou l'on sait pourquoi l'on fait de l'hypnose... on donne des moments de détente, de découverte aux gens et sans vouloir faire de thérapie ce n'est pas le but, mais l'on peux par inadvertance leurs rendre ou leurs enlever des choses qui les freines dans leurs vie et il nous le rendent d'une façon encore plus puissante,par leurs regard, les rires, les larmes de joie..
  2. 2 points
    Je plaide coupable, je suis encore très sujet au claquement de doigt (mais je me soigne) A quoi ça sert ? Et bien à ce que l'hypnotiseur se sente bien et en confiance pardi ! Vous me faites marrer vous, les vieux de la vieille qui ont dépassé tout ça Avez-vous oublié l'importance cruciale de l'intention, être "THE" hypnotist ? Et bien, le claquement de doigt ça aide pas mal pour ça quand on débute, même si c'est une mauvaise habitude à perdre ensuite... Par ailleurs, dans l'inconscient de la plupart des gens, le claquement de doigts est associé à l'hypnose, la magie, les trucs extraordinaires, etc. C'est une forme d'ancrage qui n'est pas si négligeable je pense. Dans une optique d'hypnose "ludique", qui quoi qu'on en dise est une forme de "spectacle de rue", ça peut ajouter au côté un peu théâtral. Cela ne dispense pas évidemment d'en user à bon escient, et d'éviter de polluer l'ambiance sonore de ses voisins hypnotiseurs Bien sûr, à la fin, le Graal pour chacun d'entre nous devrait être d'arriver à obtenir l'effet maximal avec des moyens minimaux, le tout dans une chaise roulante en parlant 2 mots à la minute... Mais je crois qu'il y a encore beaucoup de travail pour la plupart d'entre nous
  3. 1 point
    Bonjour à tous, Voici quelques petites astuces qui, d'après ce que j'ai pu constater, permette d'améliorer le taux de réussite de la suggestion de Pause/lecture. - Ne pas se contenter de faire oublier le moment entre pause et lecture. Faire aussi oublier le mot pause quand il est prononcé, ainsi que le mot lecture. - Faire oublier la suggestion quand vous l'aurez terminé. L'avantage de procéder de cette façon est que l'esprit critique de votre volontaire se concentrera sur la façon dont vous avez effectué votre effet (téléportation, télépathie, tours de magie etc...) et non sur la remémoration de ce qu'il s'est passé puisqu'il n'aura pas conscience de l'amnésie. Ainsi, la suggestion aura plus de chances de durer dans le temps si vous souhaitez l'utiliser plus longtemps. - Claquez des doigts et prenez une voix particulière sur les mots pause et lecture afin de les mettre en valeur. Ainsi, votre volontaire, et son inconscient en particulier, attache plus d'importance à ces mots et comprend que quelque chose se passe à ce moment là. De plus, le claquement de doigt (visible donc) + le changement de voix vous permettent de mettre un double accent sur ces mots et d'ancrer l'effet visuellement ET de manière auditive. Bien entendu, on peut aussi toucher l'épaule du volontaire afin de renforcer l'effet par exemple mais je trouve ça un peu lourd à faire et utiliser. - Une fois que vous avez expliquez le rôle du mot lecture, prononcez ce dernier à chaque fois que vous dîtes le mot pause. - Si à certains moments vous vous apprêtez à dire les mots pause et lecture, contentez de vous de claquer des doigts en faisant comme si vous aviez prononcé les mots clé et en terminant votre phrase normalement. Les deux points ci-dessus confuseront votre volontaire, surtout si vous avez un bon débit de parole. Les amnésies avec la confusion, c'est génial! L'avantage du premier point en particulier est que cela fera de minis amnésies à votre volontaire, et comme il n'y aura rien entre les deux mots clé, celui-ci ne comprendra pas et ne pourra pas se rappeler ce qu'il s'est passé entre les deux. De plus, l'esprit critique se focalisera sur ces mots clé mis en valeur comme un leur, et le reste de l'explication pourra mieux passer au niveau inconscient. - Préciser qu'au mot lecture, la première chose qui viendra à l'esprit du volontaire sera ce qu'il s'est passé avant le mot pause. Ainsi, c'est une idée qui vient, et cela peut permettre de dépasser certaines croyances limitantes telles que le fait de ne pas être capable "d'oublier un moment" Voici un petit exemple de script, afin de vous permettre de pouvoir y voir un peu plus clair si ce n'est pas encore limpide: Désormais, de la même façon que tu as facilement pu oublier ton prénom et qu'il t'était tout à fait impossible de décoller cette main de la tête, chaque fois que je dirai le mot pause, tu pourras oublier ce mot. Comme si je ne l'avais jamais dit, qu'il n'avait jamais existé. Et d'ailleurs, chaque fois que je dirai le mot pause, celui-ci pourra totalement disparaître, comme s'il s'envolait, chuuuuuuuuiiiiit qu'il s'éloignait complètement afin d'être complètement inaccessible, impossible à atteindre. A tel point que c'est comme si je ne l'avais jamais dit, d'ailleurs de quel mot on parle déjà? Et quand je dirai le mot lecture tu pourras juste totalement oublier ce qu'il s'est passé depuis le mot pause, lecture, un peu comme s'il ne s'était rien passé entre les deux mots pause, lecture, d'ailleurs il n'y a rien entre le mot pause et le mot lecture puisqu'il ne s'est rien passé entre les mots, pause, lecture. Quand je dirai le mot lecture, la première chose qui te viendra à l'esprit sera ce qu'il s'est passé avant le mot pause, puisqu'il ne s'est rien passé entre les deux, lecture. Et cela peut juste prendre deux fois plus effet maintenant. Le fait qu'il ne se passe rien entre les mots et . Qui ont déjà disparu. Je vais désormais compter jusqu'à 3 et à 3, le fait que tout disparaît entre les mots pause, lecture, pourra juste s'ancrer 2 fois plus à l'intérieur de toi, afin de pouvoir vivre de nouveaux trucs encore plus fun et rigolo. Et quand je prononcerai le chiffre 3, tu pourras essayer de ne pas songer à imaginer te souvenir du mot pause que je n'avais pas dit au début de cette transe. Afin de ne surtout pas penser au mot lecture que je ne vais pas préciser implicitement et explicitement à la fin de ce compte jusqu'à 3. Afin de pouvoir juste faire complètement disparaitre cette suggestion comme si je ne l'avais jamais dîtes pour qu'elle puisse prendre 10 fois plus effet à l'intérieur à 1, 2 et 3, lecture, très bien, exactement comme ça. Voilà voilà, j'ai pris pas mal de temps à écrire tout ça surtout qu'au début, j'ai tout perdu à cause d'une fausse manipulation, donc j'espère que cela pourra vous aider! Bonne soirée à vous Ps: Ce script a été écrit en improvisation, il y a surement des choses à améliorer ou adapter à votre volontaire dedans. Il s'agit juste là de vous donner une idée de la façon d'appliquer ce que j'ai mentionné ci-dessus.
  4. 1 point
    RONALD

    LE NEZ ROUGE

    Pourquoi j’ai fait cette petite expérience nez-rouge. Je cherchais un objet visuel associé à un moment de détente et de bien-être, ce qui met venu à l’esprit c’est ce nez rouge qui par sa couleur attire le regard et rappelle les bons moments de son enfance donc la décontraction, la détente l’envie de retrouver cet état, on peut lire d’ailleurs cette expression de plénitude sur le visage de ma volontaire. On a parlé après la séance sur son ressenti, elle m’a dit quelle se sentait super bien tout ces petits soucis était partis de son esprit. Conclusion, à refaire mais peut-être d’une manière différente. Si vous avez des conseils je prends.
  5. 1 point
    Pendons-le haut et court en place public à Beaubourg ! Que son sort serve d'exemple ! Effectivement, ça aide certains débutants à se rassurer. C'est une habitude qui se perd très vite. Il suffit de s'obliger à ne pas claquer des doigts durant quelques séances et c'est bon. A plus forte raison si tu fais des séances plus "calmes", moins centrées sur l'enchaînement. Je suis très d'accord avec ça ! Et j'en rajoute une couche sur le "à bon escient" parce que souvent ce n'est pas le cas... Pour ce qui est du fauteuil roulant et des 2 mots à la minute, je peux t'arranger ça assez facilement....
  6. 1 point
  7. 1 point
    Gnorlaff

    Yanislow

    Bon bah, tu t'est enfin présenté XD. Bienvenue à toi ici, j'espere que tu trouveras toutes les infos que tu cherche. (dsl, je n'ai pas eu l'occas de me renseigner pour toi)
  8. 1 point
    L'amnésie du prénom n'arrive pas un peu vite ? C'est peut-être pour ça que le prénom revient rapidement ... J'aurais plus enchainés quelques effets "de corps" type catalepsie et j'aurais fait une réinduction pour aller plus profondément dans la transe et pouvoir amener l'amnésie ... Mais en tout cas bravo
  9. 1 point
    Fl0, c'est dommage, si tu avais écris dans "rencontre" que tu voulais faire une session le 27 août, je t'aurai accompagné. Vu que je ne peux venir qu'un samedi sur deux, ça aurait pu compenser.
  10. 1 point
    beba22

    Moi c'est Gwen

    RRhhhooo j'avais raté ta presentation Gwen... Merci pour ta bonne humeur... Je réitère, tu es un véritable reservoir de confiance.... J'ai de superbes anecdotes avec toi... Contente de voir que tu as retrouvé ta bouche Merci aussi pour cette séance d'hypnose cet am... Tu as une voix douce et directive... je te suivrai avec plaisir nos prochaines fois. bizzzzzzz
  11. 1 point
  12. 1 point
    Je défendrai le claquement de doigt, pas parce que c'est indispensable mais parce que c'est un outil utile. Comme disais Pops, ca peut servir de saupoudrage pour ponctuer des mots, mais tu peux créer de la surprise également ce qui sert de rupture de pattern. En plus, je trouve que dans la rue ca donne de la contenance, du dynamisme, du rythme, la pêche quoi... Sinon on peut remettre en question les onomatopées ou autres bruitages que font les hypnos et par extension les bandes sons utilisées pour créer l'ambiance. Le claquement doigt est un outil, qui judicieusement utilisé est un plus dans la pratique de l'hypnose.
  13. 1 point
    Les autres ont trouvé les bonnes explications déjà, il me semble Effectivement pour les spasmes c'est plutôt courant, ce sont des mouvements inconscients. Remarque qu'il n'est pas rare que quand tu rêves, tu ai des spasmes au niveau des jambes ou des doigts par exemple... Bon tu t'en rends pas tellement compte si tu dors, mais chez un chat c'est pareil par exemple, c'est fréquent d'observer des spasmes des pattes quand ils dorment. Pour le réveil difficile, j'aurai quatre hypothèses : - soit elle est sous l'emprise d'une substance (alcool, drogue, anti-dépresseurs ou même médocs indice 3), mais aparemment ce n'était pas le cas. - soit elle a un passé psychologique plus ou moins lourd, ou même des problèmes actuellement dans sa vie, qui fait que du coup, l'état de transe est un état très agréable et qui lui permet d'échapper à ses soucis quotidiens. - soit elle est allé en Esdaile, qui est un état de transe très profond (si l'on admet des niveaux de transe), dans lequel l'hypnotisé décroche complètement de l'environnement, au point de ne plus entendre ce qu'on lui dit (d'où la suggestion de réveil qui ne l'atteint pas). - soit elle avait tout simplement pas envie de remonter de cet état parce qu'elle voulait profiter plus. Pour le fait qu'elle ne tienne pas sur ses jambes, c'est assez fréquent chez les volontaires somnambuliques, qui malgré des suggestions pour rester sur leurs aplombs, ont du mal à maîtriser leur équilibre, ou tout simplement la situation lors d'une induction (je sais que lorsqu'on m'induit, ça fait le vide total dans ma tête, et s'en suit fréquemment une amnésie de ce qu'il s'est passé). Je ne pense pas que ce soit nécessaire d'arrêter toute séance avec cette personne, mais au contraire perséverer pour l'aider à gérer ses transes. Mais d'abord lui demander un feedback sur ce qu'il s'est passé, pour savoir l'origine du soucis. Si elle ne remontait pas à la suggestion du réveil parce qu'elle voulait simplement profiter un peu plus, alors aucune raison de tirer l'alarme et de cesser tout contact avec l'hypnose Par contre, je suis d'accord pour dire que dans tous les cas mais encore plus avec des personnes de ce style, les fusibles sont indispensables pour limiter le risque de réactions innatendues et difficiles à gérer. Si visiblement la personne semble ne plus répondre aux suggestions de réveils depuis un bon moment et qu'elle est complètement inerte comme tu le dis, il reste toujours la suggestion de secours du chantage qui marche plutôt bien : "si tu ne te réveilles pas d'ici ... Minutes, je ferai en sorte que tu ne puisses plus retourner dans cet état agréable...". Bon, faut tourner la suggestion autrement, mais l'idée est là. Ça m'interesserait d'avoir ton compte-rendu et le feedback de la personne si jamais tu programmes une nouvelle séance avec elle
  14. 1 point
    Disons que consciemment ton volontaire n'aura pas l'impression d'être sujet à la moindre suggestion, si jamais il se souvient de façon générale de ses transes. Ça rend l'effet encore un peu plus impressionnant pour le volontaire dans le sens ou il n'y a pas d'effet d'attente et il n'analyse pas ce qui est en train de lui arriver, ou les effets des mots pause et lecture.