Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés le 26/04/2016 dans l'ensemble du forum

  1. 1 point
    Retirer un mal de tête, ventre, courbature, oui on peut. Après faut pas oublier que la douleur n'ai pas la pour rien, on ne remplace pas les médecin, et de toute façon c'est remboursé Pour ce que la personne se sente mieux, c'est pareil, on peut donner un max de suggestion positive, mais on ne remplacera pas un psychologue, c'est pas du domaine de la street hypnose. Il faut éviter le domaine médical en général quand on ne connais pas trop quoi ^^
  2. 1 point
    /me balance la bombe http://www.metronews.fr/info/la-science-explique-enfin-le-mystere-de-la-disparition-des-chaussettes/mpdy!JSdKHYbv0hC7o/?utm_source=Facebook&utm_medium=Facebook&utm_campaign=Facebook-Page-Metronews#link_time=1461585800 /me se sauve
  3. 1 point
    Par contre il faut bien penser à court-circuiter le fusible pour les plus résistant ! Saleté de différentiel qui t’empêche de faire de belles séances !
  4. 1 point
    Moi aussi j'en suis !!! 16-20 h c'est court... prévoyez que cela déborde un peu...pas le lac !
  5. 1 point
    Je pensais qu'il allait être diffusé le 28, donc encore quelques jours haha. Je suis en mode jardinage chez moi là
  6. 1 point
    Pour reprendre une analogie, on utilise bien des scalpels en médecine. L'hypnose est un formidable outil de thérapie. Comme tous les outils, il est à manier avec précaution.
  7. 1 point
    D'ailleurs ça aussi c'est expliqué dans le reportage, il dit très bien à un moment que la médecine n'a pas encore compris tous les mécanismes qui sont en jeu dans un état d'hypnose. Je plussoie aussi le reste de ton message
  8. 1 point
    Pour aller au fond des choses il aurait fallu un documentaire d'une durée de 9h58 et encore... Il y a un choix, il y a un thème et il n'est ni tombé dans la diabolisation, ni dans le paranormal (ce qui est déjà un exploit en soit). Personne ne peut expliquer en quoi consiste un état hypnotique pour le moment (je me suis assez tapé de publication scientifique sur le sujet ! ) On ne peut que voir un bout de la surface immergée de l'iceberg. Pas de risque ? S'il n'y a pas de risque alors il n'y a rien de gênant à ce que n'importe qui puisse se dire hypnothérapeute ! Et puisque que c'est sans danger, pas besoin de faire réellement de formation, au pire les gens perdront leur temps et iront voir ailleurs ! Il y a bien des risques lié à la pratique de l'hypnose, comme nombreuse activités. et un hypnothérapeute est toujours une personne bienveillante ? En rue ou en spectacle, il y a du publique, ce qui limite pas mal les abus (mais existant cependant). Mais en thérapie... En tant qu'hypnothérapeute, tu pourrais répondre à une de mes interrogations Si un de tes clients porte plaintes pour abus de faiblesse (voir plus), alors que tu n'as rien à te reprocher. Que risques-tu ? Même question si on prend un hypnothérapeute avec une éthique plus discutable. Je pense que ce sont des points important qu'il ne faut pas balayer d'une phrase. Après je comprend que , en tant que professionnel, que l'on entende "on peut faire la même chose avec une petite formation de quelques jours" Ça peut te confondre avec n'importe quel gamins boutonneux ( sans offense, ça passera )
  9. 1 point
    Déjà parce que c'est vrai. Il peut aller ouvrir un cabinet d'hypnothérapie là-maintenant et être parfaitement dans la légalité et il n'a pas de certificat. Du coup je ne vois pas où est le problème. C'est vrai ce qu'il dit. Ce n'est pas sa faute si n'importe qui peut devenir hypnothérapeute. Et ne va pas me dire que tous les hypno sont bons dans ce qu'ils vendent (même "formés"). Il n'y a donc aucun raccourci.
  10. 1 point
    Et c'est exactement ce que je disais. Il dit : Autrement dit, il ne sera pas forcément capable de le faire mais il en aura le droit. L'absence de cadre légal le permet.
  11. 1 point
    ???? euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu Je sais pas quoi dire ................... ça m'intérroge d'autant plus venant d'un hypnothérapeute ..... qui sont en général les premiers lanceurs d'alerte concernant les risques (car il ne faut pas se voiler la face, il y en a ) avec l'hypnose de rue. C'est comme si un Chef cuisinier disait : le couteau, la mandoline, les robots ....... il n'y a aucun risque !! NON NON et NON !
  12. 1 point
    On n'a pas dû voir le même reportage. Il essaie d'expliquer ce qu'il a ressenti lorsqu'il a été hypnotisé. Il en est même arrivé à oublier de poser des questions. Plus tard, la rupture de pattern est expliquée. "Apprenez les techniques d'hypnose et vous pouvez faire de l'hypnothérapie" Je ne me souviens pas avoir entendu ça dans le reportage. Ce qu'il dit, c'est que rien n'interdit de pratiquer l'hypnothérapie, pas que la formation de 2 jours est suffisante pour le faire. Toujours le même problème de manque de cadre... La première phrase du reportage m'a semblé importante : pourquoi faire ce reportage ? Un fait divers en Picardie a éveillé la curiosité du journaliste. Il ne faut pas se voiler la face, la pratique de l'hypnose de rue par des gens irresponsables amène à des faits divers. Et là je ne parle pas de malveillance encore, juste d'irresponsabilité...
  13. 1 point
    tu résumes fort bien les conclusions à laquelles j'arrive pour le moment... Mais bon il y a toujours deux faces à une pièce non ?
  14. 1 point
    C'est plausible, mais il ne faut pas oublié que le journaliste a bien préciser ne pas pouvoir avoir un autre son de cloche. Et on ne connait pas exactement ce pourquoi il a été rendu coupable ( si ça se trouve il n'a pas fait grand chose de malsain comme il a pu bien abuser de son droit, pour un avocat c'est cocasse ! ) Mais l'histoire est plausible. L'hypnose est un prétexte pour manipuler, et que nos croyances ont une influences sur ce qui est possible sous hypnose. plus on laisse de pouvoir à l'hypnotiseur, plus il en aura ( tautologie ) et la victime a pu être fragilisé par son divorce. On a pas besoin d'hypnose pour manipuler une personne, alors avec l'hypnose, rien ne l’empêche...
  15. 1 point
    Ce qui m'a surpris quand même, c'est qu'ils aient réussi à un moment donné à mettre Messmer très mal à l'aise.... (quand ils l'ont confronté au thérapeute et qu'il s'est mis à expliquer comment il a choisi la dame pour le pistolet..) Dans l'ensemble, on en retiendras que J-E était présent dans l'émission
  16. 1 point
    Pour qu'il y ait une vingtaine de plaintes... en tout cas cela m'a amené pas mal de questionnements
  17. 1 point
    Quelqu'un de malveillant peut effectivement faire beaucoup de mal oui... Personnellement, l'exemple de l'avocat qui utilisait l'outil de l'hypnose m'a beaucoup perturbé... L'hypnose serait elle une boite de pandore ? de belles connaissances....et leurs ombres ? Je n'aurai jamais imaginé que le "dark hypnose" puisse exister de cette façon là. Je pouvais la voir à des fins manipulatoires mais pas au point du viol... Ça me ramène clairement au questionnement: "jusqu'où on peut aller (théoriquement) ?"
  18. 1 point
    Franchement , le pouvoir magique du croisage de doigts ( et autre pour @RONALD )
  19. 1 point
    Je pense qu'il y a le côté CSA et que ce n'était pas forcément possible de citer directement Street-Hypnose. Mais le reportage aurait dû au moins mentionner le fait qu'il existe différentes écoles pour l'hypnose de rue. C'est vrai, surtout qu'on a indirectement la démonstration dans la suite du reportage !
  20. 1 point
    Bonne surprise dans l'ensemble, en particulier le journaliste qui a participé au stage et a constaté que l'hypnose est accessible à tous.
  21. 1 point
    Je rejoins ton avis Flo ! Le reportage le plus objectif depuis bien longtemps, même si j'aurai également aimé que la communauté Street Hypnose et la charte qui va avec soit un peu abordé, notamment avec l'intervention de JE. Je pense que le journaliste n'a pas voulu faire de pub puisque Street Hypnose est, en plus d'être une communauté, une entreprise. Dommage aussi que l'évocation de la vidéo la plus vue (Hypnose 5sec) n'est pas eu le droit à une phrase explication ... Petite pub pour les chaines Youtube Street hypnose et celle de SleepyDeathblow. Bizarrement là où il y a eu des incidents, l'apprentissage de l'hypnotiseur s'est fait avec le second ....
  22. 1 point
    Salut ! Ça fait un bail que je n'ai plus posté, mais après avoir vu le reportage hier soir (en plus je suis tombé dessus par hasard), j'avais envie de voir vos réactions et d'éventuellement apporter ma pierre à l'édifice. Pour ma part, j'ai trouvé que le journaliste avait bien fait son travail. Il est venu vous rencontrer à Toulouse, il s'est immergé dans un stage, il a pris la place de l'hypnotiseur de rue. Au passage, JE, tu a bonne présence à l'écran et on sent la bienveillance que tu mets en oeuvre dans ton approche. Ensuite il a fait entré en jeu différents intervenants avec leurs point de vue plus ou moins divergents. J'ai particulièrement aimé l'approche journalistique qui était de ne pas prendre pour argent comptant ce qu'on veut bien dire, notamment les affirmations de Messmer, et chercher à les vérifier dans les faits. Enfin, je pense qu'il faut garder un oeil objectif sur la pratique de l'hypnose de rue. Le reportage met en exergue le gros problème d'encadrement autour de cette pratique. Certes Street-hypnose met en avant une charte déontologique, mais quel est son poids réel ? Les exemples de débordements, que ce soit dans des lycées, dans la rue, etc... (il suffit de parcourir un peu Youtube pour voir des exemples de séances dégueulasses avec des hypnotiseurs sans scrupules), montrent que cette pratique est en danger. Le dernier exemple avec l'hypnotiseur/voleur n'est pas irréaliste à mon sens. Quelqu'un avec de mauvaises intentions peut arriver à mettre ceci en pratique et sans difficulté particulière. Je pense que pour avancer et défendre notre pratique, il faut avant tout que nous acceptions ces écueils. Il n'y a que cette prise de conscience globale et collective qui puisse être salvatrice. Sinon un jour une loi va sortir et c'en sera fini de l'hypnose de rue. Merci d'avoir lu mon pavé
  23. 1 point
    Verdict ? Ca va... Franchement ça va. Si quelqu'un avait une opinion sur l'hypnose, il en changera pas avec ce reportage. JE passe bien à la TV ^^ et le message ne m'a pas semblé trop dénaturé. Petit plus pour le journaliste qui a essayé dans les deux sens (et qui est mignon ) C'était pas le drame que je craignais, c'était pas le reportage que je voulais ^^
  24. 1 point
    Le pré-talk a plusieurs fonctions, tu le modifies selon le contexte et la personne devant toi ! Ça ne sert pas juste à démystifier l'hypnose, mais aussi à conditionner le volontaire.
  25. 1 point
    RONALD

    Chaîne YouTube Hypno-Voyage

    Salut Brian, je viens de regarder ta vidéo "hypnose de débutant" si je peux me permettre de te donner 2 ou 3 trucs: Le claquement de doigt pas utile juste pour appuyer peut-être certains mots et encore mais t'inquiètes on fait tous ça au début. A 5.38 mn tu dis "je pense que tu es réceptif donc je pense que je peux continuer maisss bon je suis pas sur mais on va essayer un autre truc" plus la manière d'être pas la position de ton corps la façon de te tripoter les doigts, ton regard tourner vers le sol ce qui dénote un manque de confiance en toi. la confiance en toi et primordial pour la transmettre à ton volontaire, l'hypnose est de l'auto-hypnose accompagné et tu ne peux de laisser guider que par une personnes en qui tu as confiance. Ce que je dirai plutôt ' tu es super réceptif je vois aussi que malgré la surprise de la première fois tu te laisses aller ce qui est une bonne chose pour continuer cette découverte qui te laissera un super souvenir, on va faire un truc super marrant maintenant" tu positives et tu donne aussi une consigne en suggérant qu'il doit continuer pour avoir un bon souvenir. Tu fais une catalepsie et tu enchaînes sur l'induction tu aurait pu continuer sur d'autres suggestions sans induction l'acceptation des suggestions accentuent son état hypnotique et le lâcher prise. Dernière chose sur la butterfly tu crées un pattern avec l'auditif, le visuel et le kinesthésique quand tu lui tiens le poignet bouge le de gauche à droite pour accentuer l'effet kinesthésique. Pour conclure je dirai que j'étais pas aussi doué que toi à mes débuts et que la confiance tu l'auras au fur et à mesure de tes séances et du plaisir que tu auras, la prochaine séance que tu fais tu te dis que tu es le meilleur hypno au monde et que Messmer à côté de toi c'est un rigolo. Bonne continuation et surtout prends du plaisir et encore du plaisir dans ton parcours hypnotique.