Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 27/05/2018 dans l'ensemble du forum

  1. 3 points
    Hello à tous, Cela fait maintenant 2 mois que j'hypnotise et je voulais partager mes 2 dernières vidéos sur ce forum car au fond, j'y ai presque tout appris ici. et encore des sourires ici: J'ai encore pas mal de choses à améliorer, je le sais ;-) Voilà, bon street à tous, Gribs
  2. 3 points
    Bonjour Faust', à vrai dire, à partir du moment où le volontaire se met à imaginer des boulons pour contrer par exemple des doigts aimantés, il (ou elle) ne refuse pas vraiment la suggestion. En fait il l'accepte et va ajouter une auto-suggestion ayant un effet bloquant pour la première en provenance de l'hypnotiseur. Il l'accepte parce qu'il n'y aurait pas de raison d'imaginer des boulons s'il n'imaginait pas des choses rapprochant les mains. A ce petit jeu là, si en plus l'hypnotisé a pour croyance que les suggestions de l'hypnotiseurs ont plus d'effets que les siennes, ou si celles-ci sont plus insistantes et qu'il les imagine/perçoit avec plus d'intensité, ce n'est pas très étonnant que le résultat ne soit pas celui recherché. Ajoute à cela le fait qu'il y a un phénomène mécanique au niveau des doigts aimantés, qui fait que si tu relâches les muscles, ces derniers se rapprochent tout seul, donc le résultat n'est pas très surprenant. Comme tu l'as bien dit toi même, il aurait tout à fait pu ne pas se lancer dans la séance pour ne pas vivre les effets. Pour ce qui est de l'amnésie spontanée, il est parfois plus efficace au moment où tu fais ton réveil de préciser de quoi la personne va se rappeler. "Et au fur et à mesure que tu sens cette énergie te ramener de plus en plus à un état de conscience plus habituel, tu peux te souvenir avec précision de ce moment où tu as senti tes doigts se rapprocher, quand on était debout, là à côté du vieux chêne il y a environ 10 minutes et quand tu t'en souviendras après avoir ouvert les yeux, cela pourra être intéressant d'observer à quel point, lors d'un état de conscience plus classique, les choses apparaissent avec plus de clarté et il est possible de tirer des apprentissages positifs pour toi de la séance que tu viens de vivre etc, etc..." Bien sûr, les détails sont à adapter et les suggestions de réveil plus nombreuses que ça, c'est juste un simple exemple pour illustrer mes propos. Bonne fin d'après midi à toi
  3. 2 points
    neuneutrinos

    Formation

    @Très curieux, tu es un peu H.S. 1) Niveau hypnose et "mentale", il existe pleins d'expérience factuelles qui montre justement les limite de ce que cela "implique". Les limites sont les même que lorsque l'on discute avec d'autres personnes, littéralement. Et je n'ai pas besoin à ma connaissance de diplôme pour discuter avec d'autres personnes. (les risque sont les mêmes !) 2) On ne part pas de 0 12 jours de formation, pour certaines personnes , cela peut être de trop. On a tous un vécu avec de faire une formation d'hypnose, de l'experience dans notre manière de parler / discuter , etc ... En se posant de bonnes questions, il n'est même pas nécessaire de faire une quelconque formation ( non reconnue de toute manière ) Pour d'autre, cela ne sera pas suffisant, mais même 5 ans de formation pourraient ne pas suffire. "Mettre en face de ses responsabilités" , il te dit dans son message qu'il se sent avoir besoin d'une formation. Cela n'est pas justement le fait de prendre ses responsabilités ? Que peut-il espérer ? en lisant son message, j'ai la réponse. Il souhaite mettre ne pratique les connaissances qu'il a accumulé. Et 12 jours pour cela , c'est bien ! La je cite car c'est affligeant. Dans le même genre : " Pourquoi tu marches si vite ? imagine que tu marche sur un piège à ours , ça sera de ta faute !" (et encore mon exemple n'est pas bon car j'ai plus de chance de marcher sur un piège à ours que de voir un client "péter un cable") Et au vu du nombre de thérapeute pas assez qualifié (suffit de voir ceux qui demandent des scripts...), ce genre d'expérience de pensé n'a même pas de fait avéré. Diantre aucun cas de "pétage de cable" en séance d'hypnose, tous les thérapeute sur Terre doivent être excellent ! Et du coup aussi des formations de quelques jours ! (et pourtant ce genre de fait divers ferait l'affaire de pas mal de journalistes ! ) Les seuls cas sont des abus/agressions des thérapeutes envers leur patient. ( car les thérapeutes (même les bons) sont des humains avant tout, faillibles et imparfaits) Pour la suite : Je cite car c'est assez rigolo de voir tout le pavé que tu as écrits sans même répondre au message initiale. Il demandait justement un avis sur cette formation. Sur ce site, de nombreux sujets porte sur les formations dont celle de psynapse. https://street-hypnose.fr/forum/search/?q=psynapse Rien contre toi @Très curieux, mais quand tu pètes un coup de gueule , tu fais moins attention à ce que tu écrits.
  4. 2 points
    Thementalist13

    Formation

    Merci de ta réponse, Mais qui t'a dis qu'avec une seule formation que j'allais ouvrir mon cabinet ? Ai-je peut-être déjà un bagage technique en psychologie ? Je ne fais pas parti des stupides qui pensent qu'en 12 jours tu deviens le plus grand des hypnoterapeute. Mais je vais essayer de répondre à certains points dont tu parle. Déjà, tu n'es pas là pour les soigner mais tu es là pour les aider, les accompagner, On est pas médecin officiellement en étant hypnoterapeute. Ensuite, En 12 jours je ne pense pas que tu sois opérationnel pour bosser avec des personnes qui ont certains soucis psychologique, Il faut donc savoir ce contenter de faire ce que l'on doit faire au vu de nos compétences, Avec ce style de formation je pense et je me trompe peut-etre, qur nous sommes "prêt" pour traiter des arrêts de tabac par exemple. Donc, si tu fais qu'une formation de 12 jours et que tu n'a pas de bagage technique en psycho, en pnl et autres, alors il faut refuser certaines personnes, Vaut mieux être honnête en refusant que de faire n'importe quoi avec tes clients (je dis client car étant donné que nous sommes pas reconnu comme étant dans le médical nous n'avons pas forcément le droit de dire patient, me mot client est dégueulasse j'avoue...)! Puis au final, Certes tu pousses ton coup de gueule, Cela ne me dérange pas car dans le fond tu as pas tord et je sais qu'il met pas adressé directement, Mais dans ce coup de gueule malheureusement tu n'amènes pas de réelle réponse ou de solution par exemple. Maintenant t'as fais ton coup de gueule alors place aux conseils lol. Merci en tout cas de ta réponse car ça rejoins tout de même ce que je pense dans le fond sur les formations.
  5. 2 points
    Petites séries de vidéos d'hypnose, avec des sportifs. On s'amuse beaucoup. www.eliehypnotiseur.com
  6. 2 points
    C'est toujours amusant de parler de saut quantique. Je vais aller dans le sens de Très Curieux. Le marché est assez saturé par les hypnothérapeutes en ce moment. Si tu veux vraiment en faire une activité à temps plein, il va te falloir beaucoup de persévérance, une bonne analyse de marché (trouver un endroit avec une clientèle potentielle et pas trop de concurrence), et éventuellement te spécialiser dans un secteur particulier pour te distinguer des autres. Ça peut être l'hypnose pour les enfants, la préparation sportive... Et là encore, il te faudra du temps pour pouvoir en vivre. Et, toujours en accord avec Très Curieux, il ne faut jamais se brader. Ça ne donne pas une bonne image de ton service et ce n'est pas une stratégie viable à moyen terme. Une formation solide et reconnue en quelques mois, ça me paraît difficile. Pour ce qui est du reconnue par le grand public, et donc en partie ta clientèle potentielle, ça n'a pas beaucoup de sens. La plupart des gens ne savent pas quelle école vaut quoi. Par contre reconnue au sein du milieu des hypnothérapeutes, c'est plus important parce que ça te permet de faire partie d'un réseau avec des références. L'année dernière, une amie avait besoin d'un hypno en Charentes et je n'en connaissais pas. J'ai demandé à une copine formée à l'Arche qui m'a recommandé quelqu'un de son réseau. Si en plus tu as une spécialité identifiée, le réseau est encore plus pertinent. Par contre pour que ton réseau te prenne au sérieux, il te faut une formation qui tiennent la route. L'autre point important qu'apporte les écoles, c'est la pratique. Tu auras beau potasser les livres que tu veux, si tu n'es pas confronté à la réalité de la pratique, tu ne te seras pas préparé suffisamment.
  7. 2 points
    Franchement, où je suis c'est complètement saturé et je sais qu'à Genève aussi. En réalité, c'est comme ça dans beaucoup d'endroits et ça continue à ouvrir, ouvrir, ouvrir etc. Il y en a aussi pas mal qui ferment, ferment, ferment après de grosse désillusions. Il y a du roulement. Il suffit de voir le nombre d'écoles, et de multiplier par le débit de chacune d'elle pour se rendre compte que l'on ne peut sérieusement pas injecter sur le marché ce gigantesque nombre de thérapeutes chaque année sans que d'autres dégagent. J'ai eu vent de deux filles frontalières l'an dernier (ou peut-être avant) qui ont ouvert à Genève et se sont ratatiné bien comme il faut. Il parait qu’elles étaient ensuite très dépressives. Je crois qu'elles habitent à Annemasse. Elles s'étaient formées à l'IFHE, donc bien formées pourtant. Par chez moi, il y a grosso-merdo un hypnothérapeute pour 2600 habitants (la dernière fois que j'ai recensé) . Dans une petite ville voisine où il y a peut-être trois à quatre mille habitant, il y a... 3 hypnothérapeutes. On ne les trouve pas forcement juste en regardant internet. Beaucoup font cela en complément d'une autre activité, ou d'une retraite, d'autres ont cela pour s'occuper (parce qu'elles ont un mari riche et qu'elles s'ennuient par exemple). Celles ci font souvent des trucs du genre "moi, je veux aider les gens, et je crois qu'il faut se mettre à la portée de tout le monde". Alors elle font des séance à 25 ou 30 euros parce qu'elles n'ont pas besoin de pognon pour payer les factures et qu'elles ne se rendent pas compte de tout ce qu'elles détruisent en faisant cela. D'habitude, elles font cela un temps puis ferment et vont faire autre chose. En attendant, elles ont fait du dégât grave. D'autres sont là juste pour faire du fric et font n'importe quoi pour ramasser des clients. Ils sont parfois très habilles pour ça mais créent des appels d'air épouvantables, ils pompent tous les clients possibles (plus rien pour toi). Il y a aussi les allumés. Ici il y en avait une pendant pas mal de temps, elle trouvait à chaque personne un problème qui venait... d'une vie antérieure ! Inutile de dire que tous ceux qui vont voir tout cela sortent en pensant :" L'hypnose c'est du bidon" et ils le disent à leurs voisins. Enfin, il y a ceux qui sont sincères et motivés qui n'ont plus qu'à naviguer la dedans. Heureusement, il y en a pas mal. Malgré tout cela certains arrivent à tirer leur épingle du jeux, parfois même bien. Ça dépend de pas mal de facteurs, et c'est valable tant que ces facteurs ne changent pas. Pour ma part, même si ce n'est plus ce que c'était avant, je m'en sors parce que j'ai une réputation en béton armé, alors j'ai un énorme bouche à oreilles en ma faveur. Le contre coup de tout cela, et c'est ridicule j'en conviens, c'est que la plupart de mes clients se tapent plus d'une heure de route pour venir me voir, et parfois beaucoup plus. Je n'ai plus d'appels locaux alors qu'il y a tant de gens à soigner ici même. Tous se font piéger par des rapaces avides de pognon; encore une fois, c'est ridicule. Il m'a fallu 10 ans pour générer ce bouche à oreille salvateur, et bon nombre de ces années, les gens ne savaient même pas ce qu'est l'hypnothérapie et j'étais seul à des kilomètres à la ronde. ce n'était pas facile, mais pour d'autres raisons. ça a vraiment changé. Désolé si ce n'est pas aussi reluisant que tu le souhaiterais, mais c'est, je crois, une réponse réaliste à ta question.
  8. 1 point
    Très curieux

    Formation

    Absolument Thementalist13, c'est exactement ça. C'est un plaisir d'échanger, autrement, nous ne serions pas ici. Je te remercie donc également.
  9. 1 point
    Vous pourrez venir samedi à la sortie national à république ? Il y aura plus de monde
  10. 1 point
    neuneutrinos

    Suite de mes débuts

    Si tout le monde est capable de raconter une histoire drôle, ce n'est pas pour autant que je serais capable de t'en sortir une tout le temps. Ca va dépendre de pas mal de facteurs... Outre le fait que je parle pas du tout de la Poste, l'humeur de la personne, le fait qu'elle arrive bien à se projeter dans sa séance, etc... peuvent faire que ça ne fonctionne pas à cette instant T. Même pour les sujets très réceptifs que tu as hypnotisé, peut-être qu'à un autre moment, tu n'aurais pas eu les mêmes facilités à faire passer les phénomènes. Cependant, il faut aussi rappeler que cela peut être aussi indirectement de ta faute. Un prétalk qui ne convient pas aux attente de ton volontaire, une suggestion mal comprise où tu continues d'insister, etc... Dans tous les cas, la meilleur personne qui peut te renseigner sur se qui s'est bien passé ( ou mal passé) ... c'est ton volontaire. Quelque soit notre niveau d'hypnose, nous n'avons pas assisté à ta prestation, donc on aura du mal à cibler correctement un bon axe d'amélioration ou bien si c'est simplement la faute à pas de chance. Du coup, la question que l'on pose à chaque fois ? Et ton volontaire, il en a pensé quoi ? Pourquoi selon lui, il n'arrivait pas à vivre son phénomène ? (problème à imaginer, pas assez de temps, ... ) Voilà !
  11. 1 point
    Tout a fait, et vu que mon but a moyen terme est d'ouvrir un cabinet en hypnose médicale et thérapeutique, je ne suis pas dans la recherche du "show" a tout pris ( d’ailleurs, dans ce but, j'entame la formation hypnose médicale/paramédicale/thérapeutique en 2019 avec Hunkaar =) ). Je peux très bien me contenter d'un catalepsie même légère, ou d'un idéomoteur, pour vu que la personne y prenne plaisir à découvrir ce qu'elle n imaginait pas possible.
  12. 1 point
    Je l'ai, comme beaucoup, pas mal utilisé au début. Aujourd'hui j'y vois tout de même une ou deux utilités. En fait je m'en sert en tant que "déclencheur", un repère. Lorsque je formule la suggestion, au moment où je propose qu'elle commence, ou que l'effet s'amplifie, je claque des doigts une fois. Je l'ai expliqué au volontaire avant. Il m'arrive aussi de m'en servir pour interrompre un volontaire par exemple dans une suggestion d'amnésie, et que je vois qu'il n'y a qu'une aphasie un peu fragile, au moment où le mot va sortir, je l'interrompt d'un claquement de doigt pour relancer l'effet. Enfin lors du réveil, au moment d'ouvrir les yeux, après avoir fait un compte accompagné de suggestions de dynamisme, d'énergie, de bonne humeur, de remontée des souvenirs aux conscient, le claquement de doigt sur le dernier chiffre du compte permet d'en remettre une couche avec ce déclencheur de réveil. Enfin c'est mon expérience, ma croyance et ma pratique ;-)
  13. 1 point
    Bienvenue Chrystelle
  14. 1 point
    Donné à tous mais pas à la même vitesse Un truc que je dis souvent aux gens en séance, nous ne sommes pas tous égaux face à l'hypnose, comme avec le sommeil. On connait tous un copain qui peut s'endormir dans une position improbable dans une voiture en moins de 30 secondes, alors que pour d'autres personnes il faudra le noir complet, un rituel.
  15. 1 point
    Une grande qualité de Kevin, c'est le coté pratique de ces vidéos : elles se révèlent un outils vraiment efficace au près des néophytes et septiques, histoire de clore une argumentation longue et fastidieuse. "Écoute, si tu veux vraiment te renseigner sur l'hypnose, regarde Kevin Finel c'est le directeur d'une grande école française de l'hypnose." Ca fait bien plus sérieux que des tutos ou vidéos youtube au son mal réglé, je dénigre pas ses derniers, qui pour ma part, mon ouvert les portes de l'hypnose. Cependant le coté propre et pro de l'arche a un belle impact. Quand j'ai commencé je me suis beaucoup appuyé dessus pour expliquer à mes proches ce qu'est l'hypnose.
  16. 1 point
    "En lisant ce sms, tu vas soudainement croire que tu es un chèvre stylovore et tu vas faire tout ce qui est en tout pouvoir pour dévorer les stylos de tes voisins" Envoie en cours.... gniark gniark gniark...
  17. 1 point
    Très perturbant de lire tout ça en reconnaissant le style Sweelesque tout en pensant qu'il s'agissait de Melodye, la fin de ce message fut pour moi un soulagement.
  18. 1 point
    Jean-Emmanuel

    Transe profonde

    L'état Esdaile pour moi est une perte de rapport entre l'hypnotiseur et son volontaire qui se trouve dans un état profond d'hypnose et qui par conséquent devient "autonome". C'est fabuleux, même si nous n'y trouverons aucun intérêt en Street Hypnose. Vous savez, un peu comme les surfeurs professionnels qui se font amener dans les grosses vagues par des jet skis. Le jet ski, c'est l'hypnotiseur, et une fois que le volontaire est arrivé à l'apothéose, le jetski se retire et il laisse l'inconscient faire ce qu'il a à faire. Le meilleur moyen de l'obtenir, selon moi, c'est de donner une suggestion d'approfondissement et ensuite de se taire et laisser faire la personne toute seule. Toutes les autres formes de soit disant Esdaile que j'ai vues (Pank sur ses vidéos HnO, ou Nicolas) sont toutes des gros fakes pour appâter le client. C'est du marketing, du "je me la pète je fais quelque chose que vous ne savez pas faire". Ils le font sur des personnes qui savent exactement ce qu'elles doivent faire. Tout est suggéré et la personne n'a qu'à suivre les suggestions indirectes (ou directes) proposées pour obtenir quelque chose qui ressemble de près ou de loin à ce que faisait Esdaile. Le pire dans tout ça, c'est qu'on en vient à suggérer le cassage de rapport, du style : "vous savez, dans l'état Esdaile la personne ne répond plus aux suggestions de l'hypnotiseur. Et Emilie va maintenant aller dans cet état là, le plus profond qu'il soit". Peu importe qu'Emilie soit en transe profonde ou pas, elle va faire ce qu'on lui a suggéré de faire, il n'y a rien de comparable à Esdaile. Xavier : autant te dire que cela n'arrivera pas. Si tu n'en parles pas, les volontaires d'eux-même n'iront pas dans cet état tant que tu garderas et entretiendras le rapport en étant présent et bienveillant. Ce que tu vois dans la vidéo, c'est de la simple suggestion déguisée.
  19. 1 point
    Barnabulle

    Dico Anar'

    Bonjour les amigos, je propose quelques définitions pour les quelques mots énoncés par Gaetan : l'ARCHE : - c'est un truc qu'avait Noé pour foutre des animaux dessus. Il me semble qu'un des animaux s'appelait Kévin et un autre s'appelait Finel, et comme ces deux-là étaient pacsés, ça a donné un truc en rapport avec l'hypnotisme à queue de cheval. le Hangout : - un jour, un mathématicien a mesuré l'angle d'un triangle à l'aide d'un rapporteur, et il se trouve que cela s'est passé en Août. D'où le angle-Aout. :/ Et ce mathématicien a dû lire un article sur l'émission Stars Sous Hypnose. Du coup, c'est devenu un lieu numérique (mathématiques) en rapport (rapporteur) avec l'hypnotisme (Messmer). C'est tout con. la fascination : - C'est quand on mange des haricots juste avant un yahourt aux fruits. C'est fascinant. la confusion : - Tu prends un débile, puis tu prends un abruti de base, tu les mélanges pendant une petite quinzaine de minutes. Cela donne une fusion de cons, qu'on appelle habituellement confusion. Voilà j'espère avoir été clair, je suis disponible pour toutes questions finissant par des points d'interrogation. Cordialement.
  20. 1 point
    *Sort un couteau et lui donne* " Tiens, vas-y, prouve-le et je m'agenouille devant ta toute puissance !" Ca fait des points d'xp de se faire se suicider les gens ? -- Le nain
  21. 1 point
    Un exemple que je trouve hyper parlant et auquel tout le monde peut s'identifier : l'etat de transe et son entrée se rapprochent de l'etat qui survient lorsqu'on lit un livre et que notre esprit surfe sur ses pensées malgré que nos yeux continuent de lire, pour finalement s'apercevoir après plusieurs paragraphes qu'on n'a en fait rien lu
  22. 1 point
    Accroche ses bretelles au lustre !
  23. 1 point
    Au fond du puits, la porte, et le miroir, avec la lune, mais devant la lune, le brouillard en surface, car lorsqu'on regarde d'en haut on se voit aussi de bas en haut, à travers le double fond et les doubles sens des reflets qui sont dans les choses qu'on perçoit au delà des mots lorsqu'on se penche vers l'intérieur, et au delà de l'intérieur, on l'appelle l'Alice, c'est Clair. et comme le disait également le magicien, à Dorothy, "Tu avais déjà les souliers d'argent dès le début, mais il te fallait peut être ce voyage, pour oser les utiliser, afin de rentrer chez toi, là où est le foyer, les proches, les gens qui ressentent la présence de l'absence, quand tu n'es plus là, et la joie de se revoir, dans le regard de l'autre, toi. L'important ce n'est pas les résultats, c'est le chemins de traverse qu'on enjambe, ou qui nous traversent.
  24. 1 point
    Tu t'es trop fait hypnotisé quand ton prof te demande ton prénom et que ça te fait bugger. Y'a du vécu les gens, rigolez pas :'(
  25. 1 point
    Très bonne séance que j'ai faite lors d'un voyage dans les Pyrénées ! Un ours passait par là et un ami à lui qui m'avait vu sur Toulouse lui a dit que je faisait de l'hypnose. Il a voulu tester alors je me suis dit "Ben allons Batou, pourquoi pas ! Jettes toi à l'eau ! Sors de ta zone de confort !!" Résultat catalepsie des doigts à froid !!! J'ai arrêté ici, c'était l'heure du repas et je me sentais pas très confiant et n'étais pas sûr de mon avenir... Mais j'ai eu le temps de prendre une petite photo ! Voici le cliché :