Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 27/05/2018 dans l'ensemble du forum

  1. 3 points
    Hello à tous, Cela fait maintenant 2 mois que j'hypnotise et je voulais partager mes 2 dernières vidéos sur ce forum car au fond, j'y ai presque tout appris ici. et encore des sourires ici: J'ai encore pas mal de choses à améliorer, je le sais ;-) Voilà, bon street à tous, Gribs
  2. 3 points
    Bonjour Faust', à vrai dire, à partir du moment où le volontaire se met à imaginer des boulons pour contrer par exemple des doigts aimantés, il (ou elle) ne refuse pas vraiment la suggestion. En fait il l'accepte et va ajouter une auto-suggestion ayant un effet bloquant pour la première en provenance de l'hypnotiseur. Il l'accepte parce qu'il n'y aurait pas de raison d'imaginer des boulons s'il n'imaginait pas des choses rapprochant les mains. A ce petit jeu là, si en plus l'hypnotisé a pour croyance que les suggestions de l'hypnotiseurs ont plus d'effets que les siennes, ou si celles-ci sont plus insistantes et qu'il les imagine/perçoit avec plus d'intensité, ce n'est pas très étonnant que le résultat ne soit pas celui recherché. Ajoute à cela le fait qu'il y a un phénomène mécanique au niveau des doigts aimantés, qui fait que si tu relâches les muscles, ces derniers se rapprochent tout seul, donc le résultat n'est pas très surprenant. Comme tu l'as bien dit toi même, il aurait tout à fait pu ne pas se lancer dans la séance pour ne pas vivre les effets. Pour ce qui est de l'amnésie spontanée, il est parfois plus efficace au moment où tu fais ton réveil de préciser de quoi la personne va se rappeler. "Et au fur et à mesure que tu sens cette énergie te ramener de plus en plus à un état de conscience plus habituel, tu peux te souvenir avec précision de ce moment où tu as senti tes doigts se rapprocher, quand on était debout, là à côté du vieux chêne il y a environ 10 minutes et quand tu t'en souviendras après avoir ouvert les yeux, cela pourra être intéressant d'observer à quel point, lors d'un état de conscience plus classique, les choses apparaissent avec plus de clarté et il est possible de tirer des apprentissages positifs pour toi de la séance que tu viens de vivre etc, etc..." Bien sûr, les détails sont à adapter et les suggestions de réveil plus nombreuses que ça, c'est juste un simple exemple pour illustrer mes propos. Bonne fin d'après midi à toi
  3. 2 points
    Très curieux

    Formation

    P.S. Thementalist13 après une bonne nuit de sommeil, les idées me viennent plus clairement pour te répondre. Intéresse toi à Palo Alto depuis les débuts, Virginia Satir, Fritz perls, et Milton Erickson, jusqu'à nos jour. Veut, veut pas, c'est toujours là que tout se passe et que tu trouveras les meilleurs têtes pour te former ou t'inspirer.
  4. 2 points
    RONALD

    Formation

    La formation est une base comme la première brique d'une maison, tu feras ta propre formation en autodidacte, chaque jour, semaine, mois, année à venir. N'hésite pas à t'intéresser à d'autres domaines qui tournent autour l'hypnose, sophro, PNL, méditation, etc.… Tu trouveras beaucoup de sources, dans tes lectures, l’échange avec d’autres hypnos qui alimenteront ton savoir. Si je devais prendre une métaphore, imagine un boulanger qui fait du pain depuis un mois et un autre depuis de nombreuses années, le goût ne sera pas le même, je ne dis pas que celui qui en fait depuis un mois ne sera pas bon, mais différent.
  5. 2 points
    neuneutrinos

    Formation

    @Très curieux, tu es un peu H.S. 1) Niveau hypnose et "mentale", il existe pleins d'expérience factuelles qui montre justement les limite de ce que cela "implique". Les limites sont les même que lorsque l'on discute avec d'autres personnes, littéralement. Et je n'ai pas besoin à ma connaissance de diplôme pour discuter avec d'autres personnes. (les risque sont les mêmes !) 2) On ne part pas de 0 12 jours de formation, pour certaines personnes , cela peut être de trop. On a tous un vécu avec de faire une formation d'hypnose, de l'experience dans notre manière de parler / discuter , etc ... En se posant de bonnes questions, il n'est même pas nécessaire de faire une quelconque formation ( non reconnue de toute manière ) Pour d'autre, cela ne sera pas suffisant, mais même 5 ans de formation pourraient ne pas suffire. "Mettre en face de ses responsabilités" , il te dit dans son message qu'il se sent avoir besoin d'une formation. Cela n'est pas justement le fait de prendre ses responsabilités ? Que peut-il espérer ? en lisant son message, j'ai la réponse. Il souhaite mettre ne pratique les connaissances qu'il a accumulé. Et 12 jours pour cela , c'est bien ! La je cite car c'est affligeant. Dans le même genre : " Pourquoi tu marches si vite ? imagine que tu marche sur un piège à ours , ça sera de ta faute !" (et encore mon exemple n'est pas bon car j'ai plus de chance de marcher sur un piège à ours que de voir un client "péter un cable") Et au vu du nombre de thérapeute pas assez qualifié (suffit de voir ceux qui demandent des scripts...), ce genre d'expérience de pensé n'a même pas de fait avéré. Diantre aucun cas de "pétage de cable" en séance d'hypnose, tous les thérapeute sur Terre doivent être excellent ! Et du coup aussi des formations de quelques jours ! (et pourtant ce genre de fait divers ferait l'affaire de pas mal de journalistes ! ) Les seuls cas sont des abus/agressions des thérapeutes envers leur patient. ( car les thérapeutes (même les bons) sont des humains avant tout, faillibles et imparfaits) Pour la suite : Je cite car c'est assez rigolo de voir tout le pavé que tu as écrits sans même répondre au message initiale. Il demandait justement un avis sur cette formation. Sur ce site, de nombreux sujets porte sur les formations dont celle de psynapse. https://street-hypnose.fr/forum/search/?q=psynapse Rien contre toi @Très curieux, mais quand tu pètes un coup de gueule , tu fais moins attention à ce que tu écrits.
  6. 2 points
    Thementalist13

    Formation

    Merci de ta réponse, Mais qui t'a dis qu'avec une seule formation que j'allais ouvrir mon cabinet ? Ai-je peut-être déjà un bagage technique en psychologie ? Je ne fais pas parti des stupides qui pensent qu'en 12 jours tu deviens le plus grand des hypnoterapeute. Mais je vais essayer de répondre à certains points dont tu parle. Déjà, tu n'es pas là pour les soigner mais tu es là pour les aider, les accompagner, On est pas médecin officiellement en étant hypnoterapeute. Ensuite, En 12 jours je ne pense pas que tu sois opérationnel pour bosser avec des personnes qui ont certains soucis psychologique, Il faut donc savoir ce contenter de faire ce que l'on doit faire au vu de nos compétences, Avec ce style de formation je pense et je me trompe peut-etre, qur nous sommes "prêt" pour traiter des arrêts de tabac par exemple. Donc, si tu fais qu'une formation de 12 jours et que tu n'a pas de bagage technique en psycho, en pnl et autres, alors il faut refuser certaines personnes, Vaut mieux être honnête en refusant que de faire n'importe quoi avec tes clients (je dis client car étant donné que nous sommes pas reconnu comme étant dans le médical nous n'avons pas forcément le droit de dire patient, me mot client est dégueulasse j'avoue...)! Puis au final, Certes tu pousses ton coup de gueule, Cela ne me dérange pas car dans le fond tu as pas tord et je sais qu'il met pas adressé directement, Mais dans ce coup de gueule malheureusement tu n'amènes pas de réelle réponse ou de solution par exemple. Maintenant t'as fais ton coup de gueule alors place aux conseils lol. Merci en tout cas de ta réponse car ça rejoins tout de même ce que je pense dans le fond sur les formations.
  7. 2 points
    Petites séries de vidéos d'hypnose, avec des sportifs. On s'amuse beaucoup. www.eliehypnotiseur.com
  8. 2 points
    C'est toujours amusant de parler de saut quantique. Je vais aller dans le sens de Très Curieux. Le marché est assez saturé par les hypnothérapeutes en ce moment. Si tu veux vraiment en faire une activité à temps plein, il va te falloir beaucoup de persévérance, une bonne analyse de marché (trouver un endroit avec une clientèle potentielle et pas trop de concurrence), et éventuellement te spécialiser dans un secteur particulier pour te distinguer des autres. Ça peut être l'hypnose pour les enfants, la préparation sportive... Et là encore, il te faudra du temps pour pouvoir en vivre. Et, toujours en accord avec Très Curieux, il ne faut jamais se brader. Ça ne donne pas une bonne image de ton service et ce n'est pas une stratégie viable à moyen terme. Une formation solide et reconnue en quelques mois, ça me paraît difficile. Pour ce qui est du reconnue par le grand public, et donc en partie ta clientèle potentielle, ça n'a pas beaucoup de sens. La plupart des gens ne savent pas quelle école vaut quoi. Par contre reconnue au sein du milieu des hypnothérapeutes, c'est plus important parce que ça te permet de faire partie d'un réseau avec des références. L'année dernière, une amie avait besoin d'un hypno en Charentes et je n'en connaissais pas. J'ai demandé à une copine formée à l'Arche qui m'a recommandé quelqu'un de son réseau. Si en plus tu as une spécialité identifiée, le réseau est encore plus pertinent. Par contre pour que ton réseau te prenne au sérieux, il te faut une formation qui tiennent la route. L'autre point important qu'apporte les écoles, c'est la pratique. Tu auras beau potasser les livres que tu veux, si tu n'es pas confronté à la réalité de la pratique, tu ne te seras pas préparé suffisamment.
  9. 2 points
    Franchement, où je suis c'est complètement saturé et je sais qu'à Genève aussi. En réalité, c'est comme ça dans beaucoup d'endroits et ça continue à ouvrir, ouvrir, ouvrir etc. Il y en a aussi pas mal qui ferment, ferment, ferment après de grosse désillusions. Il y a du roulement. Il suffit de voir le nombre d'écoles, et de multiplier par le débit de chacune d'elle pour se rendre compte que l'on ne peut sérieusement pas injecter sur le marché ce gigantesque nombre de thérapeutes chaque année sans que d'autres dégagent. J'ai eu vent de deux filles frontalières l'an dernier (ou peut-être avant) qui ont ouvert à Genève et se sont ratatiné bien comme il faut. Il parait qu’elles étaient ensuite très dépressives. Je crois qu'elles habitent à Annemasse. Elles s'étaient formées à l'IFHE, donc bien formées pourtant. Par chez moi, il y a grosso-merdo un hypnothérapeute pour 2600 habitants (la dernière fois que j'ai recensé) . Dans une petite ville voisine où il y a peut-être trois à quatre mille habitant, il y a... 3 hypnothérapeutes. On ne les trouve pas forcement juste en regardant internet. Beaucoup font cela en complément d'une autre activité, ou d'une retraite, d'autres ont cela pour s'occuper (parce qu'elles ont un mari riche et qu'elles s'ennuient par exemple). Celles ci font souvent des trucs du genre "moi, je veux aider les gens, et je crois qu'il faut se mettre à la portée de tout le monde". Alors elle font des séance à 25 ou 30 euros parce qu'elles n'ont pas besoin de pognon pour payer les factures et qu'elles ne se rendent pas compte de tout ce qu'elles détruisent en faisant cela. D'habitude, elles font cela un temps puis ferment et vont faire autre chose. En attendant, elles ont fait du dégât grave. D'autres sont là juste pour faire du fric et font n'importe quoi pour ramasser des clients. Ils sont parfois très habilles pour ça mais créent des appels d'air épouvantables, ils pompent tous les clients possibles (plus rien pour toi). Il y a aussi les allumés. Ici il y en avait une pendant pas mal de temps, elle trouvait à chaque personne un problème qui venait... d'une vie antérieure ! Inutile de dire que tous ceux qui vont voir tout cela sortent en pensant :" L'hypnose c'est du bidon" et ils le disent à leurs voisins. Enfin, il y a ceux qui sont sincères et motivés qui n'ont plus qu'à naviguer la dedans. Heureusement, il y en a pas mal. Malgré tout cela certains arrivent à tirer leur épingle du jeux, parfois même bien. Ça dépend de pas mal de facteurs, et c'est valable tant que ces facteurs ne changent pas. Pour ma part, même si ce n'est plus ce que c'était avant, je m'en sors parce que j'ai une réputation en béton armé, alors j'ai un énorme bouche à oreilles en ma faveur. Le contre coup de tout cela, et c'est ridicule j'en conviens, c'est que la plupart de mes clients se tapent plus d'une heure de route pour venir me voir, et parfois beaucoup plus. Je n'ai plus d'appels locaux alors qu'il y a tant de gens à soigner ici même. Tous se font piéger par des rapaces avides de pognon; encore une fois, c'est ridicule. Il m'a fallu 10 ans pour générer ce bouche à oreille salvateur, et bon nombre de ces années, les gens ne savaient même pas ce qu'est l'hypnothérapie et j'étais seul à des kilomètres à la ronde. ce n'était pas facile, mais pour d'autres raisons. ça a vraiment changé. Désolé si ce n'est pas aussi reluisant que tu le souhaiterais, mais c'est, je crois, une réponse réaliste à ta question.
  10. 1 point
    Très juste Kerryl alias Pops
  11. 1 point
    Dehem

    Sortie SH à Nancy

    Salut les zipnos de l'est ,prochaine sortie prévue à Nancy,le samedi 16 juin 14h00 place Stanislas ,on vous attends nombreuses et nombreux
  12. 1 point
    Hello à tous, Nous étions 2 aujourd'hui et c'était super, nous sommes déjà 4 sur le groupes WhatsApp! J'attends vos numéros pour rejoindre la team! A bientôt, Gribbs
  13. 1 point
    Cédric Le Gac

    Hypnose 44

    Salut, tu peux contacter les gars de Nantes, il y a un bon groupe assez actif : https://www.facebook.com/HDRNantes/ Et si tu viens dans le coin de Vannes, on commence à faire quelques sorties : https://www.facebook.com/BZHHypnose/ A bientôt !
  14. 1 point
    Bon il faut que je continue ce fil rouge que j'ai commencé Alors de mon côté, cela faisait plusieurs mois que j'étais à mi-temps avec mon boulot et l'hypnose, l'hypnose prenait de plus en plus de place dans ma vie. Depuis décembre, j'ai un cabinet dans le 15ème, encore beaucoup de papiers, de choses à prévoir, mais ça y est ! je suis chez moi, avec la plaque et tt ce qui va bien avec dans 3 semaines c'est le grand pas, je serais à 100 % en hypnose, je vais pouvoir libérer mon esprit et réaliser tous les projets que j'ai en tête, je continue mon boulot avec les sportifs pro, je m'éclate, j'ai des bons retours. Il y a peu un club de jeunes espoirs de judo m'a remis un prix pour les avoir aidé avec des jeunes du club, dont une qui avait des soucis de stress et réalise ensuite sa meilleur année pour finir en équipe de France, cette remise de prix symbolique a été un grand moment d'émotions pour moi, c'était fort, je me suis senti honoré et fier d'avoir pu faire franchir une étape à cette athlète, j'étais sur un petit nuage ... Beaucoup de fierté et de bonheur pour ces réussites, qui compensent les fois ou ça marche moins bien, et oui personne n'a 100 % de réussite. Faut croire aussi que ce thread dépasse le cadre de Street-Hypnose, allez je vous raconte : - Il y a un mois je reçois une jeune fille, très sympa, puis on discute et elle me dit qu'en faisant des recherches sur moi, elle est tombé sur ce sujet sur street- hypnose ... Sur le coup je suis un peu géné, puis amusé elle m'explique qu'au contraire, elle a trouvé ça plutôt marrant de voir l'évolution de mon projet au fil des années, et qu'elle sentait la passion à travers les messages, donc bravo street hypnose, on vient m'en parler même en séance haha. Je vais quitter mon boulot que je subis depuis plus de 10 ans, faire ce que j'aime à la place, mieux gagner ma vie, j'ai des opportunités, je me retrouve à bosser avec des gens dont j'apprécie le travail, que demander de plus. Je revois certains camarades qui me disaient y'a 4 ans que c'était une bêtise, que c'était un secteur saturé , surtout à Paris ... Et bien non les gens, si vous y croyez vraiment, la passion et le travail fera le reste, toujours croire en ses rêves. Ce thread, c'est assez marrant, je ne compte plus les personnes qui sont venu me poser des questions pour leurs reconversions, avec certains, on a fini par sympathisé, j'ai même bossé avec des gens à la suite de conversation en rapport avec ce sujet ici haha. TT ça c'est aussi la réussite de Street Hypnose, merci J-E, longue vie à Street Hypnose, et bisou à tous
  15. 1 point
    Bienvenue Chrystelle
  16. 1 point
    Bienvenue à toi, Christelle !
  17. 1 point
    Coucou, Ne t'embête pas trop. Va directement aux gestes idéomoteurs et aux catalepsies sans faire aucune induction. Pas besoin de suggérer de détente ni de parler de conscient et d'inconscient. Tu peux par contre dire que ceci va se faire "tout seul" et cela va être "involontaire". Emploie un vocabulaire de jeu, de ludisme. Inutile d'en faire de trop. Les catalepsies seront largement suffisantes pour impressionner ET amuser la petite de 9 ans. Tu peux aussi placer un bouton du rire même si étant son tonton, tu n'as pas besoin d'hypnose pour la faire rire Avec la grande de 14 ans, tu peux t'amuser jusqu'au bout assure toi juste de ne pas oublier que les ados ont un rapport au physique assez particulier (timidité et gêne du corps qui change). J'éviterai toutes fois les rêves éveillés (les hallucinations touchant tous les sens) par pure précaution (sans doute inutile). Je ne ferai peut-être pas d'amnésie franche (juste oublier) mais plutôt des échanges de mots/prénoms/chiffres il est plus facile d'en rire ainsi. Je te conseille de ne faire aucune détente ou induction formelle. Non pas que j'y vois une contre indication, mais plutôt pour ne pas en faire de trop. En plus c'est complètement inutile avec des enfants. Pour résumé ce que je ferai à la petite nièce de 9 ans : - Mains aimantées (imagine une ficelle blanche, un peu comme ce qu'il y a sur les rotis, tu connais les rotis ? ils sont tout saucissonnés, c'est amusant de voir que plus je tire sur cette ficelle imaginaire et plus les mains se rapprochent toutes seules. Je serre, je serre et hop elles bougent ! t'as vu ! C'est génial, non ? On sert un peu plus ? Oui ? Ok et hop !) - Livre / ballon ( ne serait-ce pas amusant et extraordinaire que cette main là se mette à monter toute seule ? Prise de légèreté. Un peu comme quand on joue à faire des vague avec ça main quand la voiture roule les vitres ouvertes. Par contre cette main là, un peu comme les tapes culs dans le parc, elle va descendre comme quand on porte un sceau d'eau très lourd.) - Pieds collés au sol (là je le ferai avec la nièce de 14 ans en même temps) (Fermez les yeux et imaginez toutes les deux que vous êtes des arbres. Oh non ! Pas n'importe quels arbres. Des arbres si beaux, si grands, si LOURDS qu'on vous verra depuis l'espace ! Et maintenant imaginez que pour être assez fortes et LOURDES qu'un vent puissant pourrait souffler et qu'aucunes de vous deux ne bougent d'un centimètre. Pour ça, pour ne plus pouvoir bouger, il faut des puissantes et lourdes racines qui vous collent complètement au sol. Tellement lourdes qu'un vent puissant pourrait souffler que vous ne pourriez pas bouger. Même en le voulant fort. Se serait merveilleux et amusant, non ? Alors on imagine être un arbre et on fait pousser des puissantes racines[...], 123 collé au sol) Bref voilà en gros.
  18. 1 point
    Agraf

    Dico Anar'

    Bonjour à tous ! J'ai remarqué qu'il y a souvent des forumeurs qui posent des questions sur des définitions, l'hypnose elmanienne, l'ericksonienne, la conversationnelle, etc. Et le plus souvent ils obtiennent des réponses. C'est exactement le but de ce topic. Poser des questions, sur des définitions et obtenir des réponses de la part des autres membres. Sauf qu'à la différence d'autres topics, y'a personne qu'a plus raison que quelqu'un d'autre, parce que c'est l'anarchie. Si vous n'avez pas la réponse, créez-la. S'il n'existe pas de réponses, créez-la. Ne cherchez pas le sens, créez-le. Par exemple, je me demandais ce que ça pourrait être l'hypnose de guerre et je pensais à une forme d'hypnose de combat, peut-être inspiré des arts martiaux japonais, où on utiliserais le cri qui tue au milieu d'une induction par pendule tranchant. Mais ça pourrait tout aussi bien être l'hypnose pratiquée sur les champs de bataille pour sauver des vies, pour éviter des hémorragies... Certaines définitions peuvent être loufoques, d'autres plus sérieuses, le seul impératif étant de ne pas s'imposer de règles - il s'agit rappelons-le d'un dictionnaire anarchiste. De mon côté, je me demande ce que c'est que : L'hypnose érectionnienne ? L'hypnose de guerre ? La gastronomie hypnotique ? La street hypnose ? L'hypnose quantique ? L'hypnose spatiale ? La magnétivisme pavlovien ? La fascination mésmérienne ? La farrianisme orthodoxe ? L'hypno-robotique ? Est-ce que vous pouvez m'aider à mieux comprendre ? Voici, pour commencer, quelques définitions qui j'espère, feront avancer le schmilblik dans le sens qu'il veut. Hypnose conversationnelle : adj. qual. Se dit d'une conversation soporifique Hypnose urbaine : terme historique. Urbain II, 159e pape (1088-1099) est notamment connu pour avoir lancé la première croisade et lui avoir choisi comme commandant militaire Raymond IV de Toulouse. À Jérusalem, l'induction à la foi catholique se faisait par la technique dite du glaive et pendaison, une version archaïque du livre et ballons. Urbain ayant été béatifié, les hypnos se revendiquant de lui sont souvent qualifiés de bienheureux ou "gentils". Par extension, se dit d'une induction pratiquée dans un lieu saint avec extase mystique à la clef. Hypnose ericksonienne : terme technique. Se dit d'une induction réalisée en parlant du psychiatre américain Milton Erickson. Par extension, toute phrase commençant par "Erickson disait toujours..." peut être considérée comme un début d'hypnose ericksonienne. Et vous, il y a des termes que vous aimeriez bien vous faire expliquer dans ce topic ? J'espère qu'ici, chacun pourra poser pleins de questions et donner pleins de réponses aux autres, dans la joie et l'anarchie ! Postez vos définitions en gras surligné, et vos questions en italique pour une meilleure lisibilité. Go !
  19. 1 point
    J'aime bien regarder de temps en temps des cabinets publiques. Et je n'ai rien contre le personnage qu'il joue. Il est bon techniquement et c'est formateur de le regarder pratiquer des transes sans faire de violentes rupture de pattern par exemple
  20. 1 point
    Anna

    Les jeunes et l'hypnose

    C'est vrai que je n'ai pas beaucoup posté depuis mon arrivée sur le forum alors voilà Malgré mon jeune âge je voudrais juste donner mon avis sur un point qui me tient vraiment à Cœur: je pense que tout le monde a le droit à l'apprentissage de l'hypnose, peu importe l'âge. Un jeune de 12-13 ans ne sera pas forcément plus mauvais hypnotiseur que quelqu'un de plus âgé. MAIS j'admets que pour aller dans la rue, voir des inconnus ou même que ce soit des "copains", il faut que le "jeune" ne fasse pas n'importe quoi. C'est pourquoi je pense qu'il faudrait plus informer les jeunes voulant pratiquer, car il n'y a que par l'information qu'ils pourront ne pas faire de "bêtises". Un jeune qui veut faire de l'hypnose si on lui dit "non il ne faut pas","tu es trop jeune" ou encore "tu n'as pas le droit" arrivera toujours à hypnotiser, ce ne sera pas devant vous, il ne le vous dira pas, ne discutera pas des "bêtises" qu'il aurait pu commettre et recommencera avec ces mêmes "bêtises". (Personnellement j'ai déjà entendu des gens dire qu'il fallait que j'arrête d'apprendre etc.. car je suis "trop jeune" je ne citerais personne) Donc la seule façon pour que ce jeune n'en fasse pas, c'est de l'informer, l'instruire. S'il veux apprendre, alors apprenons-lui. Donnons-lui les moyens de ne pas faire de bêtises, laissons-le apprendre tout en l'observant, gardant toujours un œil sur ce qu'il fait. Je ne dis pas que tout le monde est obligé de surveiller un petit qui pourrait faire des bêtises, bien au contraire. Je dis juste qu'il faudrait lui donner le droit d'apprendre, la théorie au moins. La pratique après doit être surveillée je le conçois, car un enfant reste quand même un peu insouciant, mais pas que. Donc je voudrais remercier @Jean-Emmanuel, qui dans sa charte a donné l'autorisation aux jeunes de s'instruire et (avec un accord parental bien sûre) de pratiquer. (je suis ouverte à tous commentaires constructifs )
  21. 1 point
    Je vais tester ça. Merci du conseil en tout cas.
  22. 1 point
    Salut Nous allons ici voir comment rédiger un compte-rendu qui permette aux membres de vous donner des retours/avis/critiques ! Bien entendu ce n'est pas un modèle à respecter à la lettre ! C'est seulement une "structure" qui permet de rédiger des comptes-rendus que l'on pourrait qualifier de constructifs Avant cela nous allons voir ce qui, typiquement, n'est pas constructif et ne vous permettra pas d'obtenir des retours intéressants de la part des autres membres. Autrement dit, des comptes-rendus qui ne vous permettraient pas d'analyser vos erreurs/points à améliorer (et c'est bien dommage !). Ce qui ne vous permettra pas d'avoir des retours constructifs des membres: "J'ai fait une induction butterfly mais mon volontaire n'est pas partit en transe pouvez-vous m'expliquer pourquoi ?" explication: comment avez-vous réalisé l'induction ? quels patterns ? à quoi l'induction faisait-elle suite et pourquoi avez-vous décidé d'en faire une à ce moment-ci et pas à un autre ? est-ce le volontaire qui a estimé qu'il n'était pas en transe ou est-ce vous ? si c'est vous, qu'est-ce qui vous fait dire ça ? si c'est lui, a-t-il compris ce que c'est, une transe ? avez-vous changé quelque chose par rapport aux butterfly que vous réussissez ? Ce sont ce genre de questions qui permettront aux membres de vous aider. "J'ai voulu réaliser une catalepsie de la main mais la main s'est trop vite décollée/pas collée" explication: quelle métaphore avez-vous choisi pour coller la main ? suite à quoi avez-vous décidé de faire cette suggestion ? est-ce vous qui avez choisi la métaphore ou le volontaire ? quel a été le feedback du volontaire et comment vous y êtes-vous adapté ? suite à cela avez-vous réussi à améliorer votre métaphore ou avez-vous abandonné ? le volontaire vous semblait-il dispersé ou au contraire semblait-il vraiment avoir envie de réussir ? était-il en transe, si oui dans quel objectif ? avant cette suggestion avez-vous réussi d'autres catalepsies sur ce volontaire ? Vous avez sans doute remarqué qu'on retombe sur les mêmes questions, à savoir détailler au maximum. Bien entendu on ne se souvient pas forcément des séances que l'on fait au mot près. Ceci dit on se souvient généralement au moins un peu de ce qu'on a dit. Si ce n'est pas votre cas, vous pourriez par exemple, suite à un échec, noter sur votre portable les grandes lignes du problème qui vous est apparu et de votre suggestion pour pouvoir l'expliquer au mieux par la suite. Une comparaison avec une situation que nous avons sans aucun doute tous vécu au moins une fois : On peut comparer les exemples de comptes-rendus que je viens de donner avec ce qu'on peut faire en maths. Exemple : "Nous nous placons dans le triangle-rectangle ABC pour utiliser le théorème de Pythagore, en conclusion AB=12" Vous avez faux, mais impossible de vous expliquer pourquoi parce-que vous ne faites pas apparaitre les lignes de raisonnement qui permettraient de vous corriger. C'est exactement le même problème dans les exemples donnés plus haut ! Ce qui vous permettra d'avoir des retours constructifs des membres: Voici un exemple de structure de compte-rendu qui mettra toutes les chances de votre côté pour vous améliorer grâce aux avis des membres. Je vais mettre les idées avec des tirets pour que ce soit le plus clair possible, mais bien entendu un compte-rendu est beaucoup plus agréable à lire si il est bien rédigé avec une touche personnelle - La séance s'est déroulée sur un membre de ma famille/une connaissance/un inconnu/autre - C'était ma première séance et je m'étais peu préparé/je m'étais bien préparé et avait prévu une routine/autre - Je me sentais confiant/il était ivre/nous étions en soirée/je lui en avais déjà parlé/il avait déjà fait une séance/autre Tout ça, c'est le contexte. Ce n'est pas le plus important, mais parfois c'est la partie qui contiendra une partie de la réponse à vos questions. Enfin j'insiste, peu importe d'avoir la biographie du volontaire ou l'historique du lieu de la séance, une mise en contexte globale est amplement suffisante. Le point critique arrive ensuite ! Selon ce que vous avez comme problématique, vous déciderez soit de parler de la séance en entier soit d'une suggestion ou induction précise, ou autre chose si c'est ce qui vous tracasse. On va commencer par comment rédiger une suggestion, on passera ensuite à l'induction. Suggestion - J'ai voulu faire telle suggestion pour telle raison ("parce-que c'est l'ordre dans ma routine", c'est déjà une raison) - J'ai utilisé une métaphore venant de moi ou mon volontaire/j'avais clairement idée de comment j'allais faire la métaphore/j'avais du mal à me représenter la métaphore - J'avais réussi plus tôt dans la séance telle suggestion (de la même "famille" ?)/je trouvais que la séance se passait bien/c'était compliqué dès le départ - J'ai retravaillé la métaphore avec le volontaire pour l'améliorer/j'ai décidé d'abandonner - Si possible détailler la suggestion pour qu'elle ressemble le plus possible à ce que vous avez vraiment dit - Ce que vous avez observé à la fin/ce que le volontaire vous a dit/ce que vous déduisez de la différence entre les deux Induction - J'ai voulu faire telle induction pour telle raison (devinez quoi) - C'était la première induction de la séance/une induction parmi d'autre - Une induction plutôt basique/plutôt rigide (exemple: Elman)/donc je me suis entraîné/ou non avant de la faire - Si c'était une rupture de pattern : j'ai réalisé tel pattern/activé tels canaux sensoriels/en quoi a consisté la rupture - Le volontaire m'a semblé être en transe mais il m'a dit que non/l'inverse/autre - Il m'a dit ressentir telles choses/je m'attendais plutôt à ce qu'il ressente telle autre Bien entendu, ce ne sont que des éléments, une induction ça ne se fait pas tiret par tiret L'objectif est seulement de vous donner des pistes pour que ce que vous avez fait soit le plus clairement expliqué aux autres qui veulent vous aider. Gardez en tête qu'un compte-rendu doit être vivant pour être agréable à lire, il doit refléter l'ambiance de la séance ! Et voilà, vous êtes bien armé pour vos comptes-rendus désormais, bonne rédaction ! Merci à Sweely-Boo pour ce petit guide plus qu'utile !
  23. 1 point
    Jean-Emmanuel

    Transe profonde

    L'état Esdaile pour moi est une perte de rapport entre l'hypnotiseur et son volontaire qui se trouve dans un état profond d'hypnose et qui par conséquent devient "autonome". C'est fabuleux, même si nous n'y trouverons aucun intérêt en Street Hypnose. Vous savez, un peu comme les surfeurs professionnels qui se font amener dans les grosses vagues par des jet skis. Le jet ski, c'est l'hypnotiseur, et une fois que le volontaire est arrivé à l'apothéose, le jetski se retire et il laisse l'inconscient faire ce qu'il a à faire. Le meilleur moyen de l'obtenir, selon moi, c'est de donner une suggestion d'approfondissement et ensuite de se taire et laisser faire la personne toute seule. Toutes les autres formes de soit disant Esdaile que j'ai vues (Pank sur ses vidéos HnO, ou Nicolas) sont toutes des gros fakes pour appâter le client. C'est du marketing, du "je me la pète je fais quelque chose que vous ne savez pas faire". Ils le font sur des personnes qui savent exactement ce qu'elles doivent faire. Tout est suggéré et la personne n'a qu'à suivre les suggestions indirectes (ou directes) proposées pour obtenir quelque chose qui ressemble de près ou de loin à ce que faisait Esdaile. Le pire dans tout ça, c'est qu'on en vient à suggérer le cassage de rapport, du style : "vous savez, dans l'état Esdaile la personne ne répond plus aux suggestions de l'hypnotiseur. Et Emilie va maintenant aller dans cet état là, le plus profond qu'il soit". Peu importe qu'Emilie soit en transe profonde ou pas, elle va faire ce qu'on lui a suggéré de faire, il n'y a rien de comparable à Esdaile. Xavier : autant te dire que cela n'arrivera pas. Si tu n'en parles pas, les volontaires d'eux-même n'iront pas dans cet état tant que tu garderas et entretiendras le rapport en étant présent et bienveillant. Ce que tu vois dans la vidéo, c'est de la simple suggestion déguisée.
  24. 1 point
    Le jargon hangoutien est obscur a qui n'y est pas initié ! Bon ça avait l'air chouette
  25. 1 point
    Oui règlementer un état naturel, l'imagination également, et rêver Holalala encore pire!! Pourquoi pas empêcher les gens de réfléchir??? Je vois déjà le policier vous arrêter : " Dites donc Monsieur vous conduisiez en etat modifié de conscience?? Conduite d'un véhicule à moteur dans un état modifié de conscience , c'est une contravention de quatrième classe, 90 euros et 2 points !!! Vous : Non Monsieur l'agent je vous garantis je n'ai rien fait. Le policier: Monsieur je vais vous soumettre à un dépistage par catalepsie..... " Je vois déjà le tableau... Et je préfère même pas imaginer le merdier pour tous ces publicitaires qui nous en mettent plein la tête!!