Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Classement des membres actifs

Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés le 04/22/21 dans l'ensemble du forum

  1. Mais ce n'est pas ce qu'on dépense qui fait la qualité de la personne. Je connais des psy qui ont dépensé plus de 40000 dans plein de formations et qui sont incapables de faire un changement de représentation, changer une croyance limitative, ou même d'évacuer un traumatisme.
    1 point
  2. Franchement, où je suis c'est complètement saturé et je sais qu'à Genève aussi. En réalité, c'est comme ça dans beaucoup d'endroits et ça continue à ouvrir, ouvrir, ouvrir etc. Il y en a aussi pas mal qui ferment, ferment, ferment après de grosse désillusions. Il y a du roulement. Il suffit de voir le nombre d'écoles, et de multiplier par le débit de chacune d'elle pour se rendre compte que l'on ne peut sérieusement pas injecter sur le marché ce gigantesque nombre de thérapeutes chaque année sans que d'autres dégagent. J'ai eu vent de deux filles frontalières l'an dernier (ou peut-être avant) qui ont ouvert à Genève et se sont ratatiné bien comme il faut. Il parait qu’elles étaient ensuite très dépressives. Je crois qu'elles habitent à Annemasse. Elles s'étaient formées à l'IFHE, donc bien formées pourtant. Par chez moi, il y a grosso-merdo un hypnothérapeute pour 2600 habitants (la dernière fois que j'ai recensé) . Dans une petite ville voisine où il y a peut-être trois à quatre mille habitant, il y a... 3 hypnothérapeutes. On ne les trouve pas forcement juste en regardant internet. Beaucoup font cela en complément d'une autre activité, ou d'une retraite, d'autres ont cela pour s'occuper (parce qu'elles ont un mari riche et qu'elles s'ennuient par exemple). Celles ci font souvent des trucs du genre "moi, je veux aider les gens, et je crois qu'il faut se mettre à la portée de tout le monde". Alors elle font des séance à 25 ou 30 euros parce qu'elles n'ont pas besoin de pognon pour payer les factures et qu'elles ne se rendent pas compte de tout ce qu'elles détruisent en faisant cela. D'habitude, elles font cela un temps puis ferment et vont faire autre chose. En attendant, elles ont fait du dégât grave. D'autres sont là juste pour faire du fric et font n'importe quoi pour ramasser des clients. Ils sont parfois très habilles pour ça mais créent des appels d'air épouvantables, ils pompent tous les clients possibles (plus rien pour toi). Il y a aussi les allumés. Ici il y en avait une pendant pas mal de temps, elle trouvait à chaque personne un problème qui venait... d'une vie antérieure ! Inutile de dire que tous ceux qui vont voir tout cela sortent en pensant :" L'hypnose c'est du bidon" et ils le disent à leurs voisins. Enfin, il y a ceux qui sont sincères et motivés qui n'ont plus qu'à naviguer la dedans. Heureusement, il y en a pas mal. Malgré tout cela certains arrivent à tirer leur épingle du jeux, parfois même bien. Ça dépend de pas mal de facteurs, et c'est valable tant que ces facteurs ne changent pas. Pour ma part, même si ce n'est plus ce que c'était avant, je m'en sors parce que j'ai une réputation en béton armé, alors j'ai un énorme bouche à oreilles en ma faveur. Le contre coup de tout cela, et c'est ridicule j'en conviens, c'est que la plupart de mes clients se tapent plus d'une heure de route pour venir me voir, et parfois beaucoup plus. Je n'ai plus d'appels locaux alors qu'il y a tant de gens à soigner ici même. Tous se font piéger par des rapaces avides de pognon; encore une fois, c'est ridicule. Il m'a fallu 10 ans pour générer ce bouche à oreille salvateur, et bon nombre de ces années, les gens ne savaient même pas ce qu'est l'hypnothérapie et j'étais seul à des kilomètres à la ronde. ce n'était pas facile, mais pour d'autres raisons. ça a vraiment changé. Désolé si ce n'est pas aussi reluisant que tu le souhaiterais, mais c'est, je crois, une réponse réaliste à ta question.
    1 point
×
×
  • Créer...