Classement des membres actifs


Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 13/08/2013 dans Messages

  1. 75 points
    Salut ! Avant tout, quand bien même j'ai choisi la catégorie "Comptes rendus d'expériences" pour écrire ce topic, comprenez bien qu'il n'aura rien d'une compilation "d'expériences enrichissantes". Je le qualifierais plutôt d'un regroupement de mes expériences que je ne souhaite pas, mais vraiment pas, renouveler. Je posterai un message tous les samedis (oui, parce-qu'une sortie sans problème ça ne peut pas m'arriver, pas à moi). Pour ce premier post, je vais choisir une sélection de mes expériences passées, une sorte d'avant-gout disons, une préquelle peut-être. (déjà posté dans le topic SDM, mais ça vaut le coup de le remettre) Je finis les séances, et un spectateur commence à me poser des questions sérieuses, le mec vraiment intéressé quoi, alors bon on discute un peu et je lui réponds. Et alors au même moment sur le côté une femme (la quarantaine) commence à me saouler en posant des questions en même temps que mon interlocuteur, des questions un peu bizarres. Et puis alors là, j'aurais jamais cru qu'on me fasse ça un jour. Elle s'approche un peu, elle tend le bras, elle recule un peu pour "être à distance de sécurité", et avec son doigt elle me touche l'épaule comme on touche un animal, genre pour vérifier que je suis un vrai humain. Elle m'a "tâté" 3 fois avant que je m'énerve. Au bout d'une quarantaine de minutes de recherches de volontaires, j'étais sur le point d'abandonner lorsqu'un homme m'interpelle (chouette, me dis-je naïvement). Il a la cinquantaine, on voit bien qu'il est probablement SDF, mais il choisit de se présenter comme étant "artiste de rue". Je m'en réjouis, ne dit-on pas que les artistes sont des volontaires très agréables ? Après qu'il m'ait interrogé sur ce que je propose, ce qu'on va faire, etc, on peut commencer. C'est alors qu'il voit un collègue chanteur de rue, qui vient justement de finir une chanson et en profite pour saluer son ami. Rien de grave, ils vont se dire bonjour et on va pouvoir commencer (lol). C'est alors que chacun explique à l'autre que les temps ont changé, que depuis l'Euro c'est plus pareil, que les gens sont radins, on se file des astuces, des conseils. Tout ça devant moi qui attend sagement la fin de la conversation. Ca se finit enfin, on peut commencer ! C'était sans compter sur la flutte que mon volontaire a toujours sur lui (???) qu'il sort donc pour faire une démonstration à son camarade. Je n'insisterai pas sur le morceau ignoble qu'il a joué et que j'ai fait semblant de complimenter à la fin pour abréger la chose. Donc au bout d'un dizaine de minutes de courtoisies, je commence le pre-talk. C'est alors que monsieur, qui "utilise le chi" m'explique qu'en hypnose il n'y a pas de transe, qu'il sait déjà tout et que j'ai rien à lui expliquer. Il me dit aussi que quelqu'un lui a un jour fait une démonstration "d'hypnose de combat". Il insiste pour me montrer. Il me montre un genre de coup à la tête en insistant sur le fait que "si il avait vraiment voulu, je serais tombé", ce fut donc passionnant, tout ça sous le regard incrédule des passants. Je peux ENFIN faire les doigts aimantés. Pas de chance, il a un problème aux mains et ne peut joindre les paumes (ça peut arriver, mais là, ça fait beaucoup). On passe donc aux mains aimantés sans plus attendre. Je lui explique donc, comme à mon habitude. Rien ne se passe, mais vraiment, rien. Je lui demande ce qu'il imagine. Il m'explique que son imagination ne va pas bouger ses mains. Je lui demande s'il veut bien le refaire tout de même et laisser sa créativité s'exprimer (il a bien insisté pour que j'utilise cette expression). Rien. En effet voyez-vous, "il n'y a que lui qui puisse bouger ses mains". Je lui explique encore une fois que oui, c'est lui qui va bouger ses mains, mais qu'il doit laisser faire l'inconscient. Il me répond que rien ne peut bouger ses mains à part lui. Il s'en va en me donnant une tape humiliante sur l'épaule en disant "tu diras à ton maitre que ça marche pas, je t'apprendrai le chi un jour", son camarade le rejoint en se foutant de moi. Je commence une séance de groupe avec 10 personnes. Après avoir attendu que les participants de la fête du cheval aient fini de passer dans la rue (3 minutes au moins en faisant attendre tout le monde), on commence les mains aimantés. Un individu à l'air douteux s'incruste, peu importe, j'ai tout juste commencé, je le laisse se joindre aux volontaires (pour faire semblant d'avoir de l'autorité). Je fais les mains aimantés au moment où il arrive, il commence donc ce jeu en même temps que les autres. Il me fait un peu peur, on voit le kéké à des kilomètres, survêtement Lacoste fermé seulement en bas, casquette, regard vide d'intelligence, animé uniquement par ce qui semble être un besoin profond de m'assassiner en pleine rue. Je fais donc ma suggestion, tout le monde réussit le test haut la main, sauf lui, rien ne se passe, alors qu'il avait entendu toutes mes explications concernant les jeux d'imagination. Je me dirige vers lui, qui me regarde toujours plein de haine, et lui demande ce qu'il imagine. Il répond avec l'air bête que seuls certains individus peuvent avoir naturellement "bah rien". Je lui explique calmement qu'il doit imaginer ce que je dis pour pouvoir vivre les phénomènes. Il se rattrape en disant qu'il imagine des aimants. Je lui demande donc ce qu'il ressent "bah rien", je lui explique qu'il doit imaginer les aimants, et là, me fixant avec son regard de tueur né, il répond en grognant "bah ça marche pas je vais pas imaginer t'es trop con c'est de la merde". Je lui propose de s'en aller en espérant que ça ne déclenche pas en lui la pulsion meurtrière qu'il semble retenir depuis le début, il s'en va en marmonant je ne sais quoi. La suite, plus tard.
  2. 39 points
    Ce sujet a pour but de présenter rapidement le principe du hangout aux personnes qui lui seraient (encore ?) étrangères ! Accrochez-vous, ça risque d'être juste assez long pour que vous ayez une folle envie de cliquer sur le lien du hangout après avoir accompli l'effort de tout lire, ou juste un morceau, ou juste assez pour que vous sentiez que le hangout, ben c'est juste fait pour vous ! Un hangout, qu'est-ce que c'est ? Le hangout c'est simplement le nom du service Google de visioconférence, qui permet d'échanger via webcam et micro et de discuter avec des salles pouvant comporter jusqu'à dix hypnos simultanément ! Et ça sert à quoi ? Poser des questionsLe format forum est très approprié pour partager ses interrogations et échanger autour d'hypnose, mais rien ne vaut une conversation orale pour faire la lumière sur certains sujets. C'est déjà plus facile pour vous : inutile de rédiger, l'échange est plus fluide et plus rapide et le retour l'est aussi. Et c'est aussi plus facile pour vos interlocuteurs : demander des détails devient plus aisé, orienter les récits pour obtenir les données qui comptent et l'information importante à propos d'une séance, d'une expérience ou d'un sujet est dix fois plus rapide et facile. Et ça permet aussi d'obtenir des retours d'hypnos expérimentés avec des visions de l'hypnose très variées qui peuvent vous donner des avis différents, voire opposés parfois, en réponse à vos interrogations. Qu'elles soient très théoriques ou qu'elles portent sur une expérience en hypnose en particulier, c'est un vrai plus et ça permet aussi de lancer des débats intéressants. Faire des séancesEt voui ! Que ce soit pour hypnotiser ou être hypnotisé, le hangout est un outil formidable pour vivre des expériences intéressantes ou les faire vivre aux autres... Le format est relativement simple : il suffit de demander ou proposer aux hypnos présents une séance et selon les personnes motivées démarrer la session ! Mais, me direz-vous, quel est l'intérêt de faire des séances en hangout en se privant d'un contact "direct", quand on peut en faire et\ou en vivre directement avec d'autres hypnos ? => Déjà, tout le monde n'a pas cette chance ! Beaucoup vivent dans des villes très actives hypnotiquement mais ce n'est pas le cas de tout le monde, et certains ont même eu recours au hangout pour pratiquer l'hypnose pour la première fois. D'ailleurs, contrairement aux idées reçues hypnotiser via visioconf est aussi facile que d'hypnotiser en vrai, quand les problèmes de connexion sont mis de côté du moins... => Pour progresser ! Parce que rien de tel que deux ou trois hypnos expérimentés pour vous donner des conseils et améliorer votre pratique ! Au fur et à mesure des séances et en recevant des critiques constructives on peut vraiment progresser rapidement, à condition de mettre son égo de côté et d'accepter les remarques bien sûr ! D'ailleurs, vous vous rendrez vite compte que les conseils sont bienveillants et que si votre séance est interrompue ce qui est extrêmement rare (DU MOINS QUAND KOTEN N'EST PAS CONNECTE) c'est parce qu'il est question à ce moment-là du bien-être de votre volontaire... Les expériences hypnotiques sur hangout sont vraiment, vraiment folles et agréables à vivre, ils suffit de lire quelques comptes rendus d'expérience pour s'en convaincre, et avoir l'avis d'hypnos expérimentés pour évoluer est un vrai plus. Cependant, quelques règles élémentaires sont de mise pour être sûr que les séances se déroulent bien ! => On fait une séance UNIQUEMENT à des gens VOLONTAIRES (voui, ça peut paraître évident comme ça mais ça ne l'est pas tellement...) Sur hangout, vous vous en rendrez vite compte, beaucoup partent en transe pour à peu près n'importe quoi (n'importe quoi. et moi y compris d'ailleurs) mais ce n'est pas prétexte à balancer des suggestions à la volée de façon permanente, et sans avoir forcément l'accord des intéressés. Une catalepsie, un changement de langage, pourquoi pas, mais à partir de l'amnésie ça devient problématique. Une séance correcte ça a un cadre clair, avec un début et une fin marqués, et même si après un réveil on est toujours complètement en transe on clôt sa séance en en faisant un, parce que c'est plus propre comme ça. Ça veut aussi dire qu'on enchaîne pas de phénomènes après la fin d'une séance. Les risques de fractionner en balançant des inductions et des phénomènes à tout va (et c'est une horrible suggestion négative que je m'apprête à faire, mais qui honnêtement correspond à un comportement largement observé quand on amène quelqu'un dans ce genre d'états) ce sont des abréactions et\ou des difficultés à sortir de transe ce qui est très loin d'être agréable. Le fractionnement a évidemment une certaine utilité pour aller plus loin dans les phénomènes et pour vivre des expériences plus variées mais en dehors d'un cadre net ça peut vite devenir très chaotique et hors de contrôle. La plupart du temps, il y aura toujours quelqu'un pour récupérer les gaffes et les états désagréables mais ce n'est pas une raison pour agir de manière imprudente. => Eviter de manière générale les suggestions négatives Et d'ailleurs, la plupart du temps, des suggestions négatives on en fait sans même s'en rendre compte. Dire à quelqu'un qui sort d'une séance : "Tu es tout pâlot, tu as l'air défoncé\fatigué" ou simplement "ça va pas ?" peut avoir plus de conséquences qu'on ne peut le croire, c'est pourquoi choisir ses mots judicieusement pendant ou en dehors d'une séance a beaucoup d'importance (et je prends cette remarque pour moi-même en premier lieu...). Après un réveil, un simple bonjour avec un sourire suffit en général amplement à éviter les gaffes ! => Rester éthique dans ses suggestions Simplement parce que, ben, manger les vers de sa sœur morte c'est pas cool. Encore quelque chose qui tombe sous le sens, mais qu'on ne rappelle jamais assez ! On ne fait pas l'amnésie d'une suggestion à un volontaire juste pour le plaisir de le ridiculiser, on ne se sert pas de l'hypnose pour obtenir des réponses à des questions personnelles et on ne fait rien qui pourrait déranger le volontaire ou le faire sortir de ses propres valeurs. Parce que l'inconscient protecteur, c'est cool comme concept, mais l'hypno bienveillant ça marche encore mieux ! => Couper le son de son micro durant une séance Tout bête, juste pour ne pas parasiter l'opérateur avec des bruits ambiants. Éventuellement le réactiver si l'hypno s'apprête à faire une grosse boulette, mais garder ses commentaires pour la fin de la séance ne serait-ce que pour éviter de bombarder l'hypnotisé de suggestions négatives est largement préférable... Aspect technique Le lien hangout est disponible à l'adresse juste là : 10/10/2014 : LIEN PERMANENT DU HANGOUT ICI ! Pour rejoindre le hangout, il vous faut déjà un compte Google+ ! Si vous êtes inscrit sur Gmail ou n'importe quelle plateforme Google vous pouvez simplement réutiliser vos identifiants pour vous connecter. Vous aurez également besoin d'une webcam et d'un micro qui fonctionnent (pour les plus timides, le micro suffira par la suite mais il est préférable qu'on puisse vous voir, au moins les premiers jours...), et d'une connexion Internet POTABLE (si ce n'est pas le cas nous ferons preuve de miséricorde, c'est promis). (Jean-Pierre Coffe, c'est moi.) En arrivant sur hangout, on est déjà saturé d'informations mais pas de panique : vous vous y ferez très rapidement. On commence simplement par vérifier que les périphériques utilisés par le service Google correspondent bien à votre matériel, en cliquant sur l'engrenage en haut à droite de la fenêtre. Pour régler d'autres paramètres il faut parfois passer par la config Windows. On définit simplement son micro et sa caméra, si les deux fonctionnent déjà il est préférable de ne rien toucher ! On clique sur "Enregistrer" après. Il faut ensuite activer son micro (en cliquant sur l'icône correspondante qui devrait être en rouge) et simplement dire bonjour, vous serez bien accueillis c'est certain ! L'ambiance sur hangout est très souvent barrée, on rit beaucoup et les conversations sont légères mais malgré les a priori le hangout contient des hypnos de tous âges, personne n'est discriminé (demandez à Gandalf, notre vénérable doyen !). Les personnes ayant un comportement toxique sont simplement évincées via le système de blocage qui permet d'exclure de l'appel si plus de la majorité de ses membres ont bloqué l'utilisateur en question. Et puis, on ne parle pas forcément TOUJOURS d'hypnose, et loin de là d'ailleurs (sinon, ben, ce serait un peu chiant quand même hein !). A très bientôt sur hangout !
  3. 37 points
    voila aujourd’hui j'ai envie de partager avec vous une séance d'hypnose, pas n'importe laquelle la séance qui je pense restera graver dans mes souvenir et dans mon cœur a vie. Au mois de juillet alors que jetait un soir chez des amis, l'on commence a parler hypnose, et très vite, quelques volontaires commencent rapidement a se faire connaitre. Deux jolie séances très sympa pendant la soirée, puis quelques personnes commencent a partir et une jeune femme d une vingtaine d'années viens me voir et me dit "excuse moi mais je n'ai pas oser tout a l'heure trop de monde et puis je voulais voir comment se déroule une séance". je lui propose donc de lui en faire une lorsqu'il ne restera plus que sa famille et et sa meilleurs amis.Ce qu'elle accepte avec un grand sourire... une fois dans son cercle de confiance nous commençons la séance, au début elle avait un peux de mal a se détendre, j'en profite pour faire quelques plaisanteries afin de détendre l'ambiance et c'est a ce moment la ou l’impensable allais se produire, des catalepsies, oublie chiffre, du prénom, freeze défreeze, etc tout s'enchaine super et une personne me dit essaie de faire un truc que tu n'a pas fait avec les autres... je réfléchie et devant nous sur la table du citron du chocolat de la fraise et je me dit bon une hallu gustative, donc le citron du chocolat la chocolat de la fraise et la fraise du chocolat je change donc le gout et l odeur.... la je vois sa famille et sa meilleur amie limite en état de choc la larme a l'œil... sur l'instant je ne comprend pas trop ... ma volontaire quand a elle reste dans sa bulle a manger un citron qui a le gout et l odeur du chocolat et se régale. la séance se termine un bon réveil on fait revenir les souvenirs et elle commence a pleurer regarde ces proche tous dans le même état qu'elle. un peux stresser du coup je n'ose pas demander ce qu'il se passe, mais ma volontaire me saute au cou m'embrasse, me remercie,est ce des larmes de joie?? la première fois que cela m'arrive a ce point. elle me dit j'ai eu un accident il y a quelques années privée de gout et de l odorat le gout commence a revenir depuis 1 ans mais très léger mais rien pour l'odorat j'ai appris a vivre sans et les médecins ne savent pas si cela pouvais revenir ou pas. et la j'ai senti ce que tu ma dit un gâteau au chocolat de gouter d'anniversaire... j'ai même senti l'odeur des bougie sur le gâteau. la fraise le citron cette sensation ma manquée... mais maintenant si tu prend un gâteau au chocolat ?..... elle prend un morceau et me dit je sent.... c'est moins présent moins fort mais je sent. c'est a ce moment ou l'on sait pourquoi l'on fait de l'hypnose... on donne des moments de détente, de découverte aux gens et sans vouloir faire de thérapie ce n'est pas le but, mais l'on peux par inadvertance leurs rendre ou leurs enlever des choses qui les freines dans leurs vie et il nous le rendent d'une façon encore plus puissante,par leurs regard, les rires, les larmes de joie..
  4. 36 points
    Avant de participer sur le forum Street Hypnose, il est important de se présenter afin que l'on puisse apprendre à mieux vous connaître. Au niveau du titre de la présentation, merci d'essayer de respecter ce format pour permettre au forum de gagner en lisibilité : [Département et/ou Ville] le reste du titre est libre Le contenu de la présentation est LIBRE, mais un strict minimum est nécessaire. Faites vous plaisir avant tout. Si vous manquez d'inspiration vous pouvez répondre aux questions suivantes par exemple : Comment vous appelez-vous ? D'où venez vous ? Une carte des hypnotiseurs est disponible, n'hésitez pas à rajouter votre localisation dessus : http://street-hypnose.fr/forum/membermap/ Que faites-vous dans la vie ? Quelles sont vos expériences en hypnose ? En tant qu'hypnotiseur ? Peut-être en tant qu'hypnotisé ? Quelles sont les raisons qui vous ont poussées à vous inscrire sur le forum ? Vous n'êtes pas obligé de répondre à toutes ces questions, l'important étant que l'on apprenne à mieux vous connaître Et pour faire plaisir à Maxx : Vous pouvez même laisser votre citation favorite !
  5. 34 points
    Fucking EPIC!!!!! Ca me rappelle un kékésurvet' que j'ai eu à Grenoble: Moi: (Après une rupture de pattern) "Et tu approfondis cet état, tu peux laisser ton esprit plonger à l'intérieur de ton corps.." Lui: "Jsuis dans ma bite!" Il ouvre les yeux et va vers ses potes "Hey les gars, jsuis dans ma bite!"
  6. 31 points
    Tu fais trop d'hypnose quand tu te demandes si les personnes que tu croises dans la journée seraient des personnes super réceptives pour une future séance d'hypnose.
  7. 31 points
    Tu fais trop d'hypnose quand tu te retiens d'en parler pour la 50eme fois de la journée a ta copine pour ne pas la saouler!
  8. 29 points
  9. 29 points
    Tu fais trop d'hypnose quand tu pars en transe devant le boursin "figue et noix" au supermarché.
  10. 28 points
    Rien ne vaut un bon coup de crosse, quand même.
  11. 27 points
    tu fais trop d'hypnose quand en colo tu joues au loup garou avec des gamin et que quand tu es maitre du jeu tu dis " Et le village s’endort maintenant ".
  12. 26 points
    une autre petite vidéo =)
  13. 26 points
    Voici la première d'une série de vidéos que l'on a prévu de faire avec Aurélien dans les rues de Toulouse maintenant que l'on a le matériel adéquat.
  14. 26 points
    quand tu cherche a deviner le nombre de séance pour coller les doigts a ce point
  15. 24 points
    Bonjour à tous, je vous présente une induction par confusion issu de l'ouvrage créer le Réel de Thierry Melchior Je vous préviens, avant votre lecture, n’essayez surtout pas de tout de comprendre pour ne pas trop éviter de rentrer confusément en transe. Avec la confusion, on peut par exemple jouer sur la désorientation spatiale, en utilisant des termes que les linguistes appellent des "embrayeurs"(shifters), comme "ici" ou "là", et qui prennent leur signification en fonction du locuteur qui les utilise. Voici ce que pourrait donner une induction de ce type : "J’aimerais simplement que vous preniez conscience du fait que le fauteuil dans lequel vous êtes confortablement installé ici pour vous, est là, et que là, il y a un fauteuil qui pour vous n’est pas ici. Ici il y a mon fauteuil et de ce fauteuil qui est là pour vous, vous êtes là pour moi, tandis qu’en étant là vous pouvez vous imaginer ici ou là, et même vous imaginer là en train de vous regarder dans votre ici ou vous imaginer ici entrain de vous regarder là, où vous imaginer que si ce fauteuil là pouvait penser il se sentirait ici là où il est, ou là où vous vous imagineriez être ici entrain de penser à ce que ce serait d’être là, en pensant être ici, ou sans penser à rien de particulier, en général, plus particulièrement, à ce va et vient de la respiration, quand l’air vient de là et entre ici ou vient d’ici et revient là, de plus en plus en plus las, là bas, de plus en plus bas, de plus en plus profondément las, dans l’attente de la détente, ici ou là, ou dans une autre zone, ou dans une autre partie, ou déjà revenue, ici de là bas, librement, toujours là, et la vient après sol, mi fa sol, la si tranquillement, si profondément, si do, si dormir encore dormir plus profondément, dans ce là bas, si tentant, si détendant, si tant est que là est ici, de plus en profondément entrant en transe, agréablement, confortablement….."
  16. 24 points
    Tu t'es trop fait hypnotisé quand ton prof te demande ton prénom et que ça te fait bugger. Y'a du vécu les gens, rigolez pas :'(
  17. 23 points
    Amis de la communauté bonjour, A la force de lire et relire les sujets de ce forum je me suis dit qu’il serait peut-être temps d’apporter ma pierre à l’édifice. Pour le coup ce ne sera qu'un caillou, mais petit caillou deviendra grand ! Souvent dès que je commence une séance d’hypnose de rue, je suis tellement focalisé sur mon volontaire qu’il m’est difficile d’être original dans ma routine. Du coup, bêtement, je reste tranquillement dans ma petite zone de confort à faire inlassablement les mêmes suggestions et je m’auto félicite qu’elle fonctionne bien. Evidemment ma courbe de progression a voulu envisager une grève reconductible, je me suis donc dit qu’il fallait réagir… Quand soudain, un jour, le modeste magicien cartomane habitant en moi m’a donné une idée : Un jeu de cartes hypnotiques. Le jeu est composé d’une cinquantaine de cartes (ou plus, ou moins, après vous faites ce que vous voulez !) sur lesquelles sont inscrites des suggestions (une suggestion par carte). J’ai réparti les suggestions en 5 catégories (Euh en fait j’ai rien inventé, j’ai repris le système de classement par difficulté du livre de Jean-Emmanuel) et associé chaque catégorie à une couleur de dos de cartes Difficulté 1 : Orange, Difficulté 2 : Rouge, Difficulté 3 : Violet, Difficulté 4 : Bleu, Difficulté 5 : Vert. Je me suis servi de carte Bicycle (D'une parce que j'aime ces cartes, et deux parce qu'elle ont des dos de différentes couleurs) Orange c'est plus facile que vert, mais je suis pas très ami avec le scanner et je me suis trompé de sens... Oops Comment je les utilise : Pendant mon Pré-Talk habituel, j’explique que les effets hypnotiques fonctionnent par palier (Pré-talk, donc vulgarisation, ne me sautez pas dessus...), et qu'a chaque palier correspond une couleur de cartes. Le volontaire choisi parmi les cartes d'une couleur la suggestion qu'il veut essayer de vivre, une fois le "palier" validé on continu en ajoutant la couleur suivante, jusqu'à arriver aux cartes vertes (hallucinations et plus encore). A ce moment la de la routine le volontaire peut choisir parmi n'importe quelle carte du jeu complet, voire même inventer ses propres suggestions. J'utilise les cartes après l’approfondissement et généralement avant de commencer je teste un phénomène hypnotique simple (barre de fer, mains collées,…). Inconvénients de cet outil : - Un peu long à mettre en place, à expliquer. Peut-être difficile en rue, bien plus utile en hypnose "de salon" - Quelques longueurs dans le déroulement aussi, le temps que le volontaire face sont choix. Soit réduire le nombre de carte, soit (et c'est ce que je fait) le volontaire construit sa routine pendant que je suis avec le volontaire qui le précède. - Attention de ne pas rester bloqué sur l'outil : Restez focalisé sur ce qui se passe et improvisez si une situation si prête ! Avantages de cet outil : - Permet de sortir de ses habitudes, s'éloigner de sa zone de confort - Rendre le volontaire encore plus acteur de sa séance, il choisit les suggestions qu'il veut vivre - Les suggestions passent plus facilement puisque elles sont déjà "pré-acceptées" - Vous créez le jeu de cartes à votre image, à votre manière de faire de l'hypnose, à vous d'être inventif dans les cartes que vous créez. - Le volontaire gagne en motivation pour pousser l'expérience plus loin et découvrir les autres cartes Il y a certainement d'autres avantages et inconvénients, j'en suis sûr, certains m'ont traversé l'esprit, mais ils sont partis avec que je ne les écrive. Je compte donc sur vos talents pour compléter, et si nécessaire je ré-éditerai le post ! Ah oui j'allais oublier le titre : J'ai 9 cartes dans chaque couleur donc : 9 x 9 x 9 x 9 x 9 = 59 049 Routines !
  18. 22 points
    Hello chère communauté, Suite à des nombreuses demandes concernant des inductions en hypnose de spectacle, voici un lien ou vous pouvez voir mes inductions lors de mon dernier spectacle ... Bon visionnage...
  19. 21 points
    iago

    La bise infinie

    Je viens d'avoir l'idée, c'est tout simple et je pense que ça peut être très drôle. Ca suppose qu'on ait deux volontaires, la suggestion est la même pour chacun : Quand tu vas te réveiller, tu vas te rendre compte que tu as oublié de saluer la personne a côté de toi. Tu sais, dans certaines régions en France on se fait une bise, parfois deux, ou même trois. Eh bien à partir de maintenant, il sera tout à fait naturel et normal pour toi de faire un nombre infini de bises. A vrai dire, il serait très grossier d'en faire seulement une, deux ou trois, il serait tout simplement irrespectueux d'arrêter de faire la bise. Tu vas donc commencer à faire la bise à la personne en face de toi - et pendant que tu lui fais la bise tu vas lui demander comment il va, et prendre de ses nouvelles. Je suis impatient de la tester celle-là !
  20. 18 points
    Salut à tous, alors voilà, depuis le temps, il n'y avait toujours pas de vidéos de moi sur le forum, alors j'ai pu en faire une à Montpellier: J'ai confié mon portable à un ami de l'hypnotisé pour qu'il puisse filmer la scène en le menaçant de bloquer le prénom de son ami pour toujours s'il s'en allait avec (Pour plaisanter bien entendu, j'avais déjà démystifié avant) J'espère que cela vous plaira, en tout cas j'ai passé un super séjour à Montpellier, avec des hypnos ET volontaires vraiment super sympas, encore une fois merci à tous, à Fred pour ses super tours de magie, à Clara pour l'hébergement et son naturel en sortie de transe comme si de rien n'était, défiant toute concurrence, et à Camille pour tous ces fous rire que l'on a pu avoir et ces supers bons moments. Ainsi qu'à tous les autres, même si je ne peux pas tous vous citer, c'était vraiment fantastique! Encore merci à tous et bonne soirée à tous ceux qui verront ce post! Ps: N'hésitez pas à liker la vidéo si elle vous à plus, ou à aimer notre page facebook: https://www.facebook.com/pages/Street-Hypnose-Orl%C3%A9ans/662765120437439?fref=ts
  21. 18 points
    Tu fais trop d'hypnose quand tu claques des doigts sans t'en rendre compte à chacun de tes mots... Tu fais trop d'hypnose quand le matin tu as du mal à ouvrir les yeux et que tu penses que tu as réussi une catalepsie des paupières !!
  22. 17 points
    Bonjour! Comme discuté sur le tchat dans les derniers jours, je vous ai pondu un petit texte hypnotique qui se veut une expérience agréable! Laissez moi vos commentaires! Le texte que voici est un petit exercice simple et rapide pour amener une relaxation légère à modérée et ne demande qu’un minimum d’effort. Commence d’abord par t’installer confortablement, le plus confortablement possible, en prenant bien soin au préalable de fermer la sonnerie de ton téléphone portable. Maintenant que tu es bien installé, au calme, j’aimerais que tu commences premièrement par porter ton attention sur ta respiration. Concentre toi sur ta respiration … l’air qui entre dans tes narines et qui fait son trajet jusqu’à tes poumons, et qui ressort … Concentre toi uniquement sur ta respiration, sans en changer consciemment le rythme. Tu peux peut-être analyser la différence de température entre l’air qui entre, et l’air qui sort … Tu peux peut-être aussi imaginer que chaque inspiration t’amène de plus en plus de calme, et chaque expiration t’aide à relâcher doucement ton stress et ta tension. Et à mesure que tu analyses ta respiration, tu peux peut-être remarquer que naturellement ta respiration s’est faite plus profonde, plus … calme. En réalité, peut-être même peux-tu commencer à ressentir un agréable engourdissement envahir ton corps, comme si chacun de tes muscles s’endormaient tranquillement. Et à mesure que tu prends conscience de ce petit changement dans ta tension musculaire, plus cette sensation se propage. Comme si chacun de tes muscles, du plus petit au plus grand, s’enfonçait de plus en plus lourdement Dans le fauteuil dans lequel tu es installé présentement. Tu peux entendre les bruits autour de toi, mais aucun de ces bruits ne peut te déranger. En fait, ces bruits ne vont t’aider qu’à te détendre davantage. Maintenant je vais simplement faire un décompte de 10 à 0, et au chiffre 0 tu pourras simplement fermer tes yeux et profiter d’une transe agréable et régénératrice. Tu pourras rester dans cet état le temps que tu en as de besoin. Tes muscles seront complètement et parfaitement exempts de toute tension. 10 … 9 … de plus en plus détendu … 8 … 7 … tu sens la détente s’installe de plus en plus profondément … 6 … 5 … cette détente double … 4 … 3 … tes paupières peuvent déjà commencer à devenir plus lourdes, plus pesantes … 2 … comme si tu entrais à l’intérieur de toi-même … 1 … 0.
  23. 17 points
    Tu fais trop d'hypnose quand ta boite mail ressemble à ça ^^
  24. 17 points
    An aifait, je sui dakor avec Diane. Nimporte quoi peu aitre une induxion. Par example. l'autre jourre, je suis veunu en tracteur à une secion de strite-hypnose, et g di o volonterre que plus je roulai lantemen plu il entrai en transe. Le problaime, c'est kil a mi du temp a entré en trance et du kou, au bou de kelkes minutes, jetai avec mon tracteur à trois kilometres de mon volonterre. Le tan de revenir vers lui a pied il etai deja sorti de sa transse. Il etai meme plu la en fait, il a du rentré chez lui.
  25. 16 points