Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Classement des membres actifs

The search index is currently processing. Leaderboard results may not be complete.

Popular Content

Les messages ayant été le plus appréciés depuis le 13/08/2013 dans l'ensemble du forum

  1. 28 points
    Hello, Je viens vous faire part d'une chouette séance réalisée avec une amie hier soir ! Cette amie fait énormément de dessin en tout genre, peinture, etc, et est plutôt attaché au domaine artistique. Je l'avais déjà hypnotisé plusieurs fois, et elle s'avère plutôt réceptive à l'hypnose ! On a donc décidé toute les deux de faire une séance en liant Hypnose et Dessin. C'est donc des dessins automatiques que je viens partager ici ! Elle a réalisé 6 dessins automatiques avec chaque fois des nuances différentes apportées dans les suggestions... Chaque dessin été réalisé avec les yeux fermés, en laissant le dessin se faire inconsciemment, mais en gardant le conscient observateur de la situation. C'est parti : 1 - Pour commencer, on a simplement lancé un dessin automatique sans aucune suggestion supplémentaire que de lancer celui-ci, et ça a donné ca : On y perçoit donc une fleur qui sort d'une boite, et une fille tenant un ballon en forme de cœur. 2 - Pour le deuxième dessin, on apporté 3 mots sur lesquels devaient être basés le dessin auto : Rêve-Espace-Chocolat. Et voila ce qu'on a eu : C'est un peu moins clair pour celui la, mais après en avoir un peu discuté avec Alicia, on a quand même repéré en haut un nuage avec une lune ainsi que des petites étoiles un peu partout, et une fusée en bas a droite pour l'espace et une tasse de chocolat chaud au centre pour le chocolat. A vrai dire, je ne me souviens plus de ce a quoi correspondent les dessins à droite, mais il me semble qu'on avait aussi trouvé un lien avec le rêve. 3 - Pour le 3ème dessin, on a demandé à l'inconscient de passer un message à Alicia à travers son dessin. Le voici donc : > On observe assez clairement deux oiseaux, et si on avait pas compris, on est même aidé par un "Piou" ! A coté des oiseau on a même une cage, avec la porte ouverte ? Alicia m'a expliqué ensuite qu'elle avait perdu son oiseau quelques jours plus tôt. Pour le dessin tout en bas, on vois un lit. Je l'ai question sur la barre horizontale qui a été rajouté au dernier moment au dessus du lit. D'après elle c'est parce que ce soit être un lit a baldaquin puisqu'elle dit en avoir toujours voulu un. Et pour le coup, le lit semble un vrai message passé à Alicia, puisqu'avant de faire ces dessin automatique, on avait fait une écriture automatique et l'on avait obtenu "Dors maintenant, tout de suite, avec lui, profite, tu es fatiguée." Apparemment, Alicia avait besoin de sommeil ! 4 - Pour le quatrième dessin, on a demandé un dessin esthétique, en ayant pour seul souhait que ce dessin soit joli. Et voila : Ici on a aucune difficulté à reconnaitre un escargot et un papillon. Pour le dessin en haut a gauche, il semble que ce soit une fleur. On s'est même aperçu qu'en tournant la feuille du'n quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, le cœur de la fleur ressemble énormément à un visage ! Après, on ne sait pas si c'est simplement une perception vu par la suite, ou si c'était une volonté dans le dessin de base... 5 - Pour le cinquième dessin, On a demandé à ce que, pendant que le dessin auto se faisait, Alicia perçoive dans sa tête une image identique à ce qui est dessiné : Et la, effectivement, elle visualisait dans sa tête le dessin, et m'a affirmé, après avoir ouvert les yeux, avoir eu exactement cette image la ! La, c'est un peu comme si l'inconscient d'Alicia lui parlait directement en précisant "toi" à coté du dessin. Effectivement, on a vite reconnu a droite Alicia, assise en tailleur, tel qu'elle l'était lors de la séance. Pour la petite anecdote, voici l'explication de ce qui est écrit à coté : Pour chaque dessin auto, je demandai à l'inconscient de faire monter le bras une fois que le dessin était terminé afin de nous le faire savoir. Ducoup, pour ce dessin la, lorsque j'ai eu l'impression que le dessin était terminé mais que le bras ne remontait pas, j'ai précisé "Le bras pourra simplement remonter lorsque le dessin sera terminé" , ce a quoi j'ai obtenu pour réponse "Non" qui s'est écrit sur la feuille. J'ai donc demandé ensuite si c'était parce le dessin n'était pas fini, et voila un deuxième "Non". Alors j'ai demandé si c'était plutôt que l'inconscient ne voulait pas faire monter ce bras, et la, bingo, "Oui". Est-ce que tu aimerais une autre façon de nous dire que tu as terminé le dessin ? "Oui" Très bien, alors quand tu aurai fini tu pourras nous le signaler sur cette feuille "Ayé" Alicia m'a ensuite dis qu'elle commençait a avoir un peu mal au bras à force de le maintenir un peu en l'air ou dans des positions inhabituelles. C'est donc sans doute pour ca que l'inconscient ne voulait pas faire remonter de nouveau le bras ! Je trouve ca quand même merveilleux. 6 - Pour le dernier dessin auto, on a demandé à ce que l'inconscient choisisse un objet présent sur la table, le prenne, et le reproduise de la façon la plus fidèle possible. L'inconscient à choisi le poivre présent sur la table. A ce moment la, Alicia me parlait, pendant que ces mains semblaient prendre des repère pour réaliser la reproduction. Alicia m'a expliqué qu'elle se demandé comment son inconscient allait s'y prendre, s'il allait directement reproduire la forme du poivre, ou si, comme elle l'aurait fait si elle avait eu a la faire consciement, il allait d'abord faire un rectangle puis ensuite se servir de celui si pour faire la reproduction... A ce moment la, j'ai donc bien répété à l'inconscient qu'on voulait une reproduction la plus fidèle possible. Et la, on a plutôt bien rigolé ! La main d'Alicia a pris le poivrier, l'a posé sur la feuille, et en a fais directement le contour ! Aucune donc des solutions auxquelles pensait Alicia, mais pourtant une solution bien futé pour ce qu'on demandait ! Un truc que j'ai noté, c'est que, même les yeux fermé, à aucun moment un dessin n'a été dessiné par dessus un autre dessin ! Alicia a trouvé de l'inspiration dans certains des dessins inconscients , pour en refaire ensuite à partir de ceux-la. Ducoup, je lui ai montré comment relancer des dessins auto en auto-hypnose pour quand elle en aurait envie (: C'était vraiment une chouette séance, tant de mon point de vue que de celui d'Alicia. Voila voila (:
  2. 26 points
    iago

    Une pancarte

    Hello les chats, Je vais me commander une petite pancarte, et du coup j'ai bricolé ça :
  3. 25 points
    Bonjour à tous, Il y a eu de bonnes émotions samedi dernier. Marco a fait une très bonne séance avec une volontaire –d’un certain âge - (qui était dans un grand état d’attente et qui a fini couchée sur le parvis, des feuilles mortes plein les cheveux, mais vraiment heureuse et apaisée, ainsi que sa famille autour, sa mère –adorable petit grand-mère- et sa fille -qui filmait -) Et il y a l’excellent post de Medhi (http://street-hypnose.fr/forum/topic/6307-une-suggestion-miracle/ - n’hésitez pas à liker, il est jeune ça lui fera plaisir -) et la petite discussion que nous avons eu à ce propos m’a donné envie de partager quelque chose avec vous. Cette expérience date d’un certain temps, et je ne savais pas trop comment la raconter à l’écrit. Et, même à l’oral, c‘était pas évident. Pour le moment je ne l’avais conté qu’à quelques proches et seulement à quelques hypnos (Gaelle, JE, Valentin et dernièrement Medhi pour ne pas les citer) un peu par hasard. Mais, bon, allez, si je peux vous faire ressentir une parcelle de cette expérience, c’est déjà pas mal. J’ai fait des recherches et il y a un autre post sur le forum qui raconte une expérience similaire (http://street-hypnose.fr/forum/topic/3753-quand-lhypnotis%C3%A9-surprend-lhypnotiseur/) . Un neuropraticien m’a parlé aussi de cas de cécité suite à un trauma psychologique. Les cas ne semblent pas si rares. Mais je m’éloigne du sujet. Prenez quelques calmes inspirations et allons-y : Jeune hypnotiseur (enfin, n’exagérons rien, c’était il y a moins d’un an), j’affectionnais beaucoup les illusions sensitives. Le fruit merveilleux par exemple (ca ressemble à une fraise, ça a l’odeur du citron et ça a le gout de la cerise) me plaisait beaucoup et plaisait aussi aux volontaires. C’est donc une suggestion que j’utilisais. Il advint donc que je la fis à une sympathique volontaire (qui avait apprécié nombres de suggestions précédentes et qui était bien bien partie). La volontaire, en transe voit, hume, goute et sort de transe en pleurant … Houlà, que se passe-t-il ?? Je pense à une abréaction (ouais, on y pense toujours) mais la volontaire parait calme… si ce n’est qu’elle pleure à chaudes larmes, vraisemblablement extrêmement émue. -« Que se passe-t-il ? Tu pleures ? » -« Je l’ai senti, je l’ai senti …» les larmes coulent toujours -Sourire « Oui, c’est normal, c’est le principe de cette suggestion’ -« Mais je l’ai vraiment senti …. » -« Vraiment… oui et non. Ton inconscient a rappelé ou a imaginé une odeur… » -Elle pleure toujours « Et là je sens les beignets …. » (il y avait un stand de churros pas loin) -Je souris « Oui, mais là ce n’est pas une illusion, regarde, il y a un marchand juste derrière toi « -Les larmes redouble « c’est magique ….. » -« Ok, on va s’assoir quelques minutes, toutes les suggestions disparaissent, tu vas commencer à t’apaiser doucement et tu vas me raconter ….» Et elle me raconte qu’elle a eu un accident de voiture. Son frère a aussi été pris dans cet accident (et il en est resté paralysé). Elle n’avait quand à elle eu quasiment aucun dommage physique mais depuis elle avait perdu le sens de l’odorat. Cela s’appelle l’anosmie. Elle avait eu droit a toute une batterie de tests et d’examen, aucune lésion physique n’a été détectée. Aucun traitement n’a été prescrit. Elle vivait très mal cela (et aussi la situation de son frère, on est d’accord) car outre la perte de saveur (allez, interprétons allégrement et symboliquement, la vie perdait de sa saveur) elle avait aussi un manque de confiance (est-ce que je ne sens pas mauvais ? et autres ), se souvenait moins bien (… la madeleine de Proust ainsi que toute la théorie de l’association odeur/souvenir/emotion), se sentait (pas de jeu de mot) de plus en plus mal à l’aise en société et déprimait de plus en plus. Et, là, elle sentait à nouveau. On a longuement discuté, on s’est un peu promené, on est rentrée dans une parfumerie (ouais, c’est peu être un peu violent mais sur le coup ça m’avait semblé une bonne idée) et c’était assez formidable. Je lui ai passé mon numéro au cas où. Elle m’a appelé quatre cinq fois (dont une fois le soir et une fois le lendemain) au cours des mois suivant. Son sens de l’odorat était définitivement revenu. Elle est passée une fois un samedi, alors que j’avais rejoins les street hypnotiseur, pour me remercier (j’avais pourtant martelé que c’était elle et uniquement elle qui avait fait le chemin) et me dire qu’elle était passée dire au revoir car elle était contente et avait décidé de voyager un peu. L’hypnose, c’est des bon moments, des fous rires, du partage et c’est aussi des fois tout simplement magique. Cela change parfois la vie du volontaire. Et parfois et surtout l’hypnotiseur. J’aimerai que vous ressentiez ce que j’ai ressenti et que je ressens encore à me le rappeler. Prenez quelques calmes inspirations et, pendant quelques minutes, imaginez.
  4. 23 points
    Hey bandes d'hypno ! Bon, tout d’abord, voici la légende : ███ Point de vue de mélo ███ Mon point de vue Bref ! Pour re-contextualiser, Mélodiction est venue deux jours à Toulouse, et elle à dormis chez moi. C'est après une journée pleine de rigolade et d'hypnose entre nous, qui se ponctue par une ENOOOOOORME pizza (merci J-E pour l'adresse) Fin bon, c'est après ça que nous nous retrouvons seuls sur un banc au centre ville à discuter C'est alors que je lui propose de lui faire vivre ma suggestion préféré : "L'augmentation des sens" Pour ceux qui ne connaissent pas cette suggestion ou pas sous ce nom la, elle consiste à suggéré a une personne que tous ces sens serons 10 fois plus puissants, "par exemple pour l'ouïe : Ton ouïe sera 10 fois plus développé, ça veut pas dire que tu entendra 10 fois plus fort, mais 10 fois plus distinctement ; Pareil pour la vue, j’aimerais que ton cerveau se concentre juste assez pour que tu puisse voir les choses 10 fois plus précisément." Le gros avantage de cette suggestion, c'est que ce n'est pas une hallucination. Je laisse la main à mélo pour quelle vous raconte ce qui s'est passé. Mehdi s'en va, Mélo arrive. Alors voilà, je prend le relais... Lorsqu'il m'a passé la suggestion, je ne m'attendais pas du tout à ce qui allait suivre... Je m'attendais à quoi ? A une jolie suggestion qui me ferai percevoir les choses un peu différemment, et utiliser mes sens un peu autrement... Mais quand j'ai ouvert les yeux, j'ai cherché ce qui avait changé, et j'ai du contenir mes larmes quand je l'ai compris... Pour bien imaginer et comprendre la situation, vous avez besoin de savoir que suite à un incident, j'avais perdu quelques jour la vue a 11 ans. J'avais récupéré en grande partie celle-ci dans les jours qui ont suivi, mais il me manquait encore un bout de ma vision de mon œil droit, que j'ai continué à récupéré progressivement dans les années suivantes. La taille de mon champs visuel à donc était suivit à 3 ou 4 reprises sur ce laps de temps, jusqu'à ce que l'on me dise que j'avais tout récupéré. Et pourtant, dans la vie de tout les jours, j'avais l'impression qu'ils s'étaient trompés, puisque je constatai encore un manque sur la taille du champs visuel de mon œil droit. Quelque chose comme 1/4 ou 1/3 en moins... Ce n'était pas handicapant, mais plutôt perturbant, d'avoir l'impression de voir plus à gauche qu'à droite. Bref, revenons-en a nos moutons... Le mouton entre. Quand j'ai ouvert les yeux j'ai réalisé que je pouvais profité de l'intégralité de mon champs visuel... Je vous laisse imaginer l'effet que ça m'a fait. Ce bout de vue que j'avais plus depuis 8 ans, et dont j'étais sur qu'il était endommagé et que je ne le retrouverait pas, je venait de le récupéré. Je pouvais voir autant à gauche qu'à droite... J'avais vraiment envie de pleurer sur le moment. Je me suis même demandé si c'était pas juste une hallu passé je ne sait comment... C'était juste Wooow. Je rend la main au gamin ! Le gamin rentre ; mélo et le mouton sortent. Je reprend la main ! Finbonbref, une fois que mélo m’a éxpliqué tout ça, et après quelque «mini-test» pour voir à quel point on peut rendre ce bout de vu, Nous avons décidé de (pour la soirée) retourné chez moi pour finir tranquillement, que l’on aurait tout le temps de voir ça (Haha, blague) le lendemain. Voici une phrase transitoire. Le lendemain matin, suite à un bon gros fractionement, une fois mélo en transe j’ai essayé de voir avec un signaling de discuté tranquillou, genre : -Coucou -Oui -ça va ? -Oui -Je personnifie beaucoup l’inconscient des gens en générale, mais au finale, tu n’est pas une autre personne, tu est juste une partie de mélo, n’est-ce pas ? -Oui -On pourrais même dire que tu fait partie de son cerveau, sa tète, n’est ce pas ? -Oui -Et en tant que cerveau, tu ne veut que le bien de mélo, tu ne veut que ton bien au final, c’est ça ? -Oui -Bien, du coup hier on a vu que tes yeux sons en très bon état, que du coup, ce bout qu’il manque n’est qu’une barrière psychologique (une croyance limitante quoi !). -Double oui -Du coup, j’aimerais que ton cerveau utilise la concentration nécessaire pour faire «pété» ces barrières inutiles et qui te limite dans l’utilisation de la pleine capacité de ta vu. -Oui ... En gros on a continué ça un petit moment et en faisant des test en fixant un point et des «Tu me vois la ?!? » Fin au final mélo avait une petite douleur dans la zone à droite de l'œil droit., surement du a je ne sait pas trop quoi... Peut-être à un manque d'habitude, on s'est un peu appuyé dessus et enlevée juste après. Et pour finir (vraiment (Si si, je vous assure !)) on a re-passé une suggestion pour quelle constate a quel point la vu à changé, en lui permettant de voir avec le "avant" puis avec le "après" Je laisse mélo conclure ! Mélo entre (encore une fois...). La différence entre le avant et le après m'a vraiment fait prendre conscience que ça avait marché et que tout cela venait de se passer. Que, finalement, ce petit bout qu'il me manquait n'était qu'un bloquage psychologique que j'avais depuis 8 ans, et qu'on venait de débloquer involontairement. C'était juste fou... Suite à tout ça, voila comment ça s'est passé pour moi dans les quelques jours qui ont suivi (De mardi jusqu'à aujourd'hui quoi...) : Globalement, j'ai gardé ce bout de champs visuel en plus ! Ce pendant à certain moments, il n'est plus présent, et je vois de nouveau comme ces 8 dernières années. Mais dans ces moment la il suffit simplement que je me concentre un peu dessus pour le faire revenir. C'est certainement le temps que je m'habitue a cette "nouvelle réalité". Aussi parfois, j'ai ce nouveau champs visuel, mais je vois comme une trace, une séparation qui marque le champ visuel précédent et le nouveau. Encore une fois, une question d'habitude j'imagine ! Je continue donc de travailler un peu dessus pour l'avoir en permanence. Bref, deux choses sont certaines : 1-l'hypnose, c'est cool. 2-la phrase précédente est un euphémisme. Voilà voila !
  5. 21 points
    Sweely-Boo

    L'aphantasia

    Salut Le mot français est "afantaisie", mais c'est tellement plus joli "aphantasia", ça pourrait être le titre d'un Disney. Le terme a été inventé en 2015, il désigne l'incapacité pour certaines personne : "de voir les yeux fermés"/"de voir avec l'imagination"/d'utiliser le "mind's eye". Bref, de créer des images mentales (je nuancerai plus tard). J'écris ce petit article d'une part parce-que c'est "nouveau" (le terme et la reconnaissance du problème, pas le problème), d'autre part parce que je pense que je suis bien placé pour l'écrire, et d'encore autre part parce que pour les gens qui voient les yeux fermés j'ai compris que c'était compliqué à comprendre (bonjour Drarx). Et du coup, lien avec l'hypnose de rue, quand vous en avez un dans la rue (un "afantaisiste"), c'est perturbant parce qu'il veut rien faire comme les autres. Découvrir son problèmeJ'ai découvert qu'il y avait des gens qui voyaient des choses les yeux fermés en 2014 en grosse partie grâce à l'hypnose, puisque c'est quelque chose que l'on demande beaucoup aux gens. Je crois que mes premières séances reçues sur Hangout m'ont également fait prendre conscience que "quand on le fait sur les autres ça va, mais sur moi ça bug, c'est bizarre". J'ai découvert le term "aphantasia" lorsqu'un membre du groupe facebook d'hypnose a posté cet article (court et simple d'accès) : http://www.nytimes.com/2015/06/23/science/aphantasia-minds-eye-blind.html?_r=0 C'était ouf franchement, découvrir que le problème était "reconnu", qu'il "existait", et puis surtout qu'en fait il y a beaucoup de gens comme ça. Si vous rencontrez quelqu'un qui a une aphantasia, dites-lui que son problème a un nom, qu'il peut chercher des choses sur internet dessus, qu'il n'est pas tout seul. Faites-le vraiment, ça lui fera super plaisir, parce-que d'après mon expérience et ce que j'ai lu, les afantaisistes ne savent rien sur leur problème. Comme il est dit dans l'article, je me suis aussi retrouvé l'année dernière à taper sur google des "imagination aveugle", "cécité mentale" et autres expressions un peu ridicules, sans rien trouver de concluant, c'était pas cool. L'aphantasia, à quoi bon (dédicace)L'article scientifique sur l'aphantasia : http://medicine.exeter.ac.uk/media/universityofexeter/medicalschool/research/neuroscience/docs/theeyesmind/Lives_without_imagery.pdf Il y a plusieurs nuances d'aphantasia, de la personne qui ne voit rien DU TOUT, à la personne qui peut parfois voir très vaguement. Si vous lisez l'article (parmi les 18 page sil n'y a en que quelques unes à lire si ça peut vous motiver, le reste c'est des sources/figures), on apprend qu'il y a deux types majeurs d'afantaisistes : ceux qui ne voient jamais, et ceux qui voient parfois mais involontairement. Je suis dans le deuxième groupe, c'est-à-dire que parfois j'ai des images (très vagues, souvent très peu colorées, très lointaines, mais des images) qui me viennent à l'esprit, mais toutes seules. Ca arrive souvent le matin au réveil lorsque mes rêves de la nuit reviennent d'un coup. Il y a donc des aphantaisies plus "sévères" que d'autres, je dirais que la mienne se situe plutôt dans les "souples" parce qu'il m'arrive parfois d'avoir des images mentales malgré leur très mauvaise qualité. Dans le questionnaire à la fin de l'article, qui fut envoyé aux 21 personnes se revendiquant afantaisistes, on leur demande comment ils font pour savoir combien il y a de fenêtres chez eux. Les réponses sont souvent "je le sais, il y en a tant, je les connais". Moi ce serait "j'imagine que je suis au-dessus de ma maison, et depuis moi vont des lignes jusqu'aux positions des fenêtres, alors je compte le nombre de points au bout des lignes". Mais sans les voir. Hypnotiser un afantaisisteC'est simple : il ne faut pas demander d'imaginer. Il faut faire des choses terre-à-terre. Ou encore parler de ce que ressent la personne, que par ratification. Si les mains s'attirent, les aimants ne grossissent pas, mais l'attirance augmente, le champ magnétique s'intensifie, ou encore, elles sont de plus envie de se rencontrer. La clé c'est de ne pas avoir peur d'utiliser des expressions totalement ridicules. Les mains peuvent être amoureuses (fusible par rapport au sentiment amoureux) ou avoir envie de se faire un calin, ça ne demande aucune imagination, c'est comme ça, c'est tout, le volontaire le comprend sans avoir besoin de l'imaginer. Si vous lui demandez de visualiser quelque chose, d'imaginer une scène, une situation, il ne va pas y arriver. Il ne peut pas y arriver, ce n'est pas la peine de recommencer 10 fois en changeant la scène, c'est juste impossible et ça va le frustrer. Pensez également que tous les afantaisistes ne sont pas conscients que tout le monde ne fonctionne pas comme eux (l'étude dit cependant qu'ils s'en rendent compte entre 10 et 20 ans) donc ils ne vont pas nécessairement identifier le problème pour vous ! Si vous ne trouvez pas quoi lui dire pour commencer un nouveau phénomène, demandez-lui, et si il vous dit quelque chose de ridicule, que ce qu'il raconte ne ressemble à rien de ce que vous avez déjà fait, tant mieux. D'après l'article, les afantaisistes constituent environ 2% de la population, mais le chiffre n'est pas à graver dans vos esprits, car les études sont très peu nombreuses et les échantillons faibles. Moi-même je suis très facilement hypnotisable, mais à ma façon (là ceux du hangout vont étouffer un rire en repensant à plein de situaitons). Faite confiance à ce que dit le volontaire, pensez bien qu'il ne voit rien, et ça va bien se passer Faire halluciner un afantaisisteSi c'est possible, je ne sais pas comment faire. J'ai déjà eu des hallucinations, mais pas visuelles, en fait je dirais que ce sont des hallucinations... "intellectuelles". Je ne vois pas le chat, je ne sens pas ses poils quand je le caresse, je ne l'entends pas miauler, mais je sais qu'il est là et je peux jouer avec. C'est comme si je jouais avec un spectre invisible et qui ne fait aucun bruit (c'est creepy dit comme ça haha). Mais sinon je crois que je suis incapable d'avoir une hallucination visuelle, ça me semble juste totalement hors de portée de mes capacités (je sais que j'entretiens une croyance limitante mais c'est vraiment ce que je pense). Voilà, ma seule conclusion c'est que le plus important, c'est de lui dire que son problème a un nom, que c'est quelque chose qui est reconnu. J'espère que ça vous a intéressé et peut-être aidé pour plus tard Si vous avez des expériences de ce genre qui vous viennent en tête, c'est cool, racontez ! Puisse Hypnos veiller sur vous.
  6. 21 points
    Bonjour à toutes et à tous, Ce post pour vous proposer ma vision, et vous êtes libre de l'accepter ou en proposer une autre. Lorsque je lis des posts créés par des débutants, et la réponse de certains hypnotiseurs expérimentés, j'ai quelques fois beaucoup de mal à ne pas être peiné pour ces pauvres débutants qui se retrouvent perdus et ne comprennent pas l'idée qu'on essaye de leur communiquer. Parce qu'apprendre l'hypnose passe par la construction de notre propre carte du monde autour de la compréhension de quelque chose d'aussi abstrait. Et à vouloir donner SA vérité, on en oublie que l'on ne détient qu'un mensonge qui fonctionne... pour nous. Je sais que pour la plupart d'entre-vous, qui ont beaucoup évolué au cours de ces derniers mois et qui possèdent aujourd'hui une connaissance poussée de l'hypnose, cela peut quelques fois faire mal aux yeux de voir écrit des choses complètement "fausses". J'aimerais qu'à la place, vous les voyez comme simplement des écrits qui ne correspondent plus, à ce moment, à votre carte du monde. Ainsi, vous laissez l'opportunité aux plus débutants de se confronter par l'expérience à leurs croyances, en les guidant davantage avec bienveillance qu'avec mépris de ne pas être aussi performants que vous l'êtes aujourd'hui. Leur dire "ce que tu dis n'a aucun sens" est une chose. Leur proposer de valider par l'expérience une croyance ou une autre me paraît beaucoup plus propice. L'hypnose, c'est avant tout communiquer, alors je vous offre l'occasion de vous entraîner en vous amusant à trouver des façons de répondre plus productives et plus pédagogiques pour tous nos nouveaux venus. Et si accueillir et guider les débutants ne vous intéresse pas, alors préférez passer votre chemin plutôt que d'y répondre agressivement Exemple de ce que cela pourrait donner : Qu'est-ce que vous en pensez ?
  7. 20 points
    Une petite vidéo de la sortie Nationale 2015. Pour ceux qui n'ont pas pu venir et pour ceux qui sont venues. Une belle journée et de belles rencontres.
  8. 19 points
  9. 18 points
    Bonjour ou bonsoir à tous ! J'ouvre ce sujet car voila maintenant quelques semaines que j'étudie la théorie de la street hypnose et je prends le max de notes possible sur chaque sujets ou techniques que je lis. (Pour l'instant, et comme je le dis dans mon sujet de présentation ici, j'ai peu pratiqué et je ne me sens pas super prêt pour oser sur des inconnus, ça viendras^^) Je me suis dis qu'il était temps de partager/ confronter avec vous ce que j'ai pu comprendre de façon synthétique (et non exhaustive car sinon l'image serait saturé d'informations) sous forme de Mind Map de l'hypnose sur un exemple de routine "simple". Je pense ne pas être à coté et je me suis dis que peut être mon schéma aiderait d'autres débutants comme moi à y voir plus clair. Faites moi un retour dessus, dites moi ce que vous en pensez; précisez si j'ai fait des erreurs et si vous avez du complément n'hésitez pas. Merci d'avance )) MAJ 20 Nov 12:56 : Rajout de la précision de Colombana sur les effets de meme niveau MAJ 17 Nov 18:15 : Rajout des nouvelles précisions de Koten sur le Quid "si ça rate" ? et sur le cadre "diriger le volontaire" MAJ 17 Nov 10:54 : Rajout des précisions de Sweely-Boo sur le pré talk; la direction du volontaire; et la voix. MAJ 16 Nov 19:44 : Rajout de la grosse contribution de Koten (n'hésitez pas à aller voir ses notes manuscrites sur mon tableau pour apprécier les belles courbes de ses lettres ici (#7 ème message de ce sujet)) ; Rajout des précisions de Ronald sur le mot "Dors"; Rajout de la précision d'Alban sur l'étape du Réveil. MAJ 15 Nov 9:37 : Rajout de 2 conseils généraux
  10. 17 points
    Coucou ! Je voulais vous faire un petit compte rendu de ma première Montréalaise de mon nouveau spectacle J La salle n’était pas aussi pleine que j’aurais pensé, j’ai eu 11 annulations de dernière minute … et dans un petit cabaret de 60-70 places, ça paraît, disons ! Mais c’est la vie. Le fait qu’on était dans un petit cabaret m’a permis de pouvoir aller chercher directement les volontaires dans la salle, en trouvant les gens qui avaient bien réagi au test de suggestion. Je leur ai fait faire un autre petit test et les ai invité sur scène. La première partie a été géniale, j’avais 3 super volontaires sur scène qui réagissaient beaucoup et qui ont développé une belle complicité. Le public a énormément rit, j’étais contente! À l’entracte, le propriétaire de la salle est venu me dire qu’il pensait pas que ça allait être si drôle, il essuyait encore ses yeux tellement il riait aux larmes. Il m’a répété à plusieurs reprises à quel point il était satisfait et qu’il avait hâte de voir la suite! A la deuxième partie, j’ai refait un test de suggestion (les livres et les ballons) et retourné chercher des volontaires. Une des filles présentes à la première partie était coincée dans sa position, je l’ai rapidement ramené sous hypnose, les gens autour ont trouvé ça cocasse. Je l’ai laissé en état d’hypnose le temps de trouver 2 autres volontaires. Je lui ai donné la suggestion qu’elle allait pouvoir ouvrir les yeux et aller sur scène toujours en état d’hypnose. Le public riait aux éclats de la voir marcher comme un zombie jusqu’au fauteuil sur scène. Par la suite, j’ai fait le gag que je ne prends des filles car ça prend un cerveau pour être hypnotisé (ha ha), mais j’ai mentionné que c’est purement technique car le fauteuil sur scène est trop petit pour inviter des hommes costauds. J’ai quand même hypnotisé un volontaire qui avait bien réagit aux 2 tests et lui ai donné la suggestion que pour la suite du spectacle, quand il allait entendre un son précis il allait être pour quelques secondes au Centre Bell où les Canadiens (notre équipe dans la LNH) scorent un but et qu’il allait crier « C’EST LE BUUUUUUUUUUUUUT ». C’était HILARANT car le gars avait vraiment un match qui se déroulait dans sa tête, je l’ai fait 4 fois et il comptait vraiment les buts. À la dernière fois, vers la fin du show il a dit "Eye en fin de 3e période, malade!!" Le numéro du Freeze/Defreeze a vrrrraiment été plaisant, j’ai hâte de vous montrer des extraits. Et le plus drôle c’est que le gars du hockey a « reçu » la suggestion à sa place alors qu’il était pas visé. Il en a manqué des bouts et mes amis présents l’ont entendu dire à sa copine « Ben voyons, le gars était assis pis là y’é rendu sur le stage? A l’a vraiment téléporté? » Sa copine pleurait de rire de voir son copain autant « pas là ». Il m’a dit à la fin du spectacle qu’il a VRAIMENT aimé son expérience. Lors du numéro de l’invisibilité je l’ai rendu lui-même invisible. Vous auriez du le voir ramper à 4 pattes sur la scène aller défaire les lacets des filles sur scène qui « ne le voyaient pas ». Il avait les yeux pleins d’étoiles et avait l’air de vivre le « trip » de sa vie. Bref, la foule a vraiment aimé, je n’ai eu que de bons commentaires ! Voici 2 extraits : La potion magique : https://youtu.be/xNnDAX6XggU Et c'est le buuuuut :https://youtu.be/D_aCN8EdWeU
  11. 16 points
    Hello... Je vous laisse découvrir la tromperie... ICI
  12. 15 points
    Salut les Z'hypnos, voilà un petit "retex" sur une séance que j ai faite il y a 5 jours dans un restau ( Aix en provence) à la demande de patron sur un de ses serveur. Le concept est le suivant Après un bon pré talk, quelques tests de suggestibilité, nous réalisons une catalepsie des jambes, puis amnésie du chiffre 4, puis du prénom. Nous poussons jusqu'à la transformation de son Iphone en vieu 3210 ( Nokia) il a passé 5 minutes à nous expliqué que ce 3210 était la pointe de la technologie et qu'en plus je cite " son coté vintage le rend exclusif" .. puis, l'idée me vient de lui demander si il voulait voir le monde avec mes yeux, et à ma place... En prémisse de l'induction je lui rappelle à quel point il est courageux d'avoir voulu participé à cette expérience, puis que je l ai trouvé extrêmement pro durant son service. Je lui donne plein d'élément positif sur lui de mon propre point de vue. Cela étant fait, je lui rappelle que si il sent le moindre inconfort durant ce changement de corps avec moi, tout redeviendra normal et amusant ... La suite est juste géniale, après une induction simple ( il est déjà dans les choux ) je lui propose que lorsque nos doigts se toucherons le changement de corps aura lieu et qu'il verra avec mes yeux et ce depuis mon corps tout en restant lui même... Je lui présente ma main tendu et il vient volontairement la toucher.. Il a un mouvement assez drôle a ce moment, il baisse la tête, ferme les yeux pour les ouvrir a nouveau comme pour marquer physiquement le transfert de corps. Je lui demande si tout va bien, il me confirme, puis je lui demande de nous indiquer ce qu'il voit .( histoire de vérifier) Mon gentil serveur me confirme se voir debout devant lui même, il marque un pas de recul puis m'explique qu il est en train de se regarder lui même comme dans un miroir ( alors qu a ce moment il me regarde ), il trouve ca génial d'avoir changé de corps, mais ce n'est pas tout selon lui. En plus de voir avec mes yeux, il arrive à percevoir mes sentiments vis à vis de lui ( le serveur en face de lui , vous suivez toujours ) et me dit qu il se perçoit mieux que se qu'il est lui même habituellement, je cite " C est bizarre, je me vois plus grand ( alors que je suis plus petit que lui en plus), avec plus d'assurance, c'est comme si c'était moi mais en version mieux" Il nous confirme être heureux que les gens le perçoive comme cela et qu'il n'en avait pas conscience jusque là ... Je lui propose alors de garder le souvenir de mes ressentis à son endroit et de reprendre possession de son corps dès que dirait le mot maintenant ... L'échange se refait à nouveau ( me voilà enfin de retour dans mon corps, je m y suis habitué depuis 38 ans) puis je lui fait un assez long et bon réveil en lui permettant de conservez les ressentis positifs et les apprentissages lui faisant du bien, il revient à lui . Immédiatement sa posture, son attitude montre un boost de confiance .. je lui demande alors comment il se sent, il me dit qu il se sent "+grand" voilà, ce fût un plaisir et un grand moment de partage, j ai mangé à nouveau ce midi dans le restau, Daniel ( le serveur) me confirme se sentir aussi bien qu'après la séance d'hypnose depuis et d'avoir boosté son capital confiance et "happyface" comme il dit au grand plaisir de son patron et des clients... @ plus les Z'hypnos
  13. 15 points
    Il paraît que Jean-Emmanuel lui-même n'a jamais suivi sa propre formation.
  14. 14 points
    Volontaire très réceptive et très expressive. Un régal. Elle part très vite. Pas de challenge donc. Catalepsies, amnésies et pas mal d’hallucinations. La liste des effets est dans la description de la vidéo. Par contre j’avoue que la séance est un peu longue. Il faudra que je limite un peu à l’avenir.
  15. 14 points
    Bonjour à tous, Et oui, Vous avez bien lu le titre, après une formation avec JE (Plus une surcouche et un peu de pratique), j’ai réussi à hypnotiser une femme que Le Grand Messmer n’a pas réussi à Hypnotiser ;-)… Bon, redevenons sérieux, je m’explique… Un soir, à la terrasse d’un café, deux femmes discutent à côté de moi à propos du spectacle de Messmer. L’une d’entre elle explique à l’autre qu’elle a payé une petite fortune pour aller au spectacle avec ses deux enfants, mais que le test des doigts n’a pas fonctionné, ni sur elle, ni sur ses enfants. Elle n’a donc pas été sélectionnée pour monter sur la scène ! Dubitative, elle se demande si ce n’est pas « un coup monté », que ceux qui montent ont déjà été hypnotisés, ou sont des complices ! Je me permets donc de me mêler à la conversation. Un petit pre-talk de mon cru (Ou là, j’en profite pour vous transmettre une idée qui m’est venu à cette occasion qui, semble-t-il a été l’élément déclencheur… « Vous savez, c’est la personne hypnotisée qui fait tout le travail et s’hypnotise elle-même, l’hypnotiseur n’est qu’un guide. Comme quelqu’un qui apprends à faire du vélo, c’est lui qui fait tout, la personne qui enseigne le vélo n’est qu’un guide » ) Bref, cette fois-ci, test des doigts positifs, les mains qui collent, puis une sur le front, et pendant ce temps là, l’autre se colle sur la table ;-)… Evidemment, c’est la présence de ses enfants, qui a empêcher cette personne de se lâcher du fait de sa responsabilité (ça se sentait dans son discours..), et là, déçue de la première expérience, et souhaitant profiter de cette nouvelle opportunité, avec uniquement sa copine, ça a été une partie de rigolade… Evidemment, je sais que je n’arrive pas à la cheville de Monsieur Messmer, et que c’est le contexte qui m’a permis cela. Mais quand même, « ça fait plaisir »…
  16. 14 points
    Pour conclure... Le Street-hypnotiseur type est un homme taureau (ou capricorne ou verseau, pour si peu...) qui a entre 15 et 30 ans. Il a les yeux marron, mesure entre 1,70m et 1,80m (Bien qu'il a plus de chance que la moyenne d'avoir les yeux bleu) et est informaticien (Noooooon, sans blague ?!). Il est brun ou châtain aux cheveux lisses, et peut aussi bien être en couple que célibataire (bien qu'il a une légère chance de plus d'être en couple). Sa couleur préféré est le Bleu (ou parfois aussi le rouge, mais ça, c'est pour les meilleurs.) Il a un ou plusieurs animaux, généralement des chats. A ce sujet, il pense bien souvent que l'animal qui le représente est le chat ! ll pratique l'hypnose de rue (NOOOOOON, sans blaaaaague ? ​(D'ailleurs, c'est le type d'hypnose qu'il a découvert en premier !) depuis 1 ou 2 ans, et adoooore la suggestion du pause-lecture. Il a presque forcément déjà vécu plein de choses sous hypnose ! Bien souvent, il fait aussi de la thérapie ou envisage de s'y former, alors qu'il ne compte pas forcément se diriger vers l'hypnose de spéctacle. Il y a 2 chances sur 3 qu'il dise ne pas se servir de l'hypnose dans un cadre plus personnel. (Mais ça, c'est ce qu'il dit.) Il parle le Français, et bien souvent l'Anglais. Aussi, il habite généralement en France. Il chausse du 42-43. Le Street-hypno de base a aussi plein d'autres passions, dont souvent la musique. Il est omnivore et presque systématiquement non-fumeur ! C'est quasiment obligatoirement un procrastinateur. A priori, il dors sans peluche (enfin c'est ce qu'il dis...) . C'est bien souvent un couche-tard/lève-tard. Le street-hypno de base possède entre 1 et 5 ancrages hypnotique. Il est généralement Hétéro sexuel, et a déjà hypnotisé un de ses proches. Quand il sort en street, il préfère utiliser une pancarte, et il a déjà utilisé l'hypnose pour faire pleiiiiiiiiiiiiin de choses ! (comme apprendre à gérer le stress ou l'anxiété, ou développer sa concentration ou sa confiance en soi.). Enfin, c'est une grosse bouffe qui aime manger. Voila voila...
  17. 14 points
    L'arche vient de sortir cette vidéo d'analyse commentée d'une séance de cabinet public. Il y a pas mal de contenu, et c'est toujours très intéressant d'analyser ces séances, parce que le contexte est vraiment propice à du jeu public/sujet. Pour ceux qui veulent apprendre à hypnotiser sans induction formelle, ou qui veulent juste éviter de faire en boucle l'induction des petits papillons virevoltants, c'est une bonne ressource pour vous. (nah, sans rire, dedans vous avez teeeellement de choses, si vous êtes débutants en indirect vous allez trop apprendre je suis jaloux )
  18. 13 points
    Bonjour à tous ! Voici le compte rendu du second hypnodébat, qui avait pour thème le contournement des résistances en hypnose... Et qui est disponible ici : Alors j'ai pris quelques notes, et voilà un petit résumé, (vous remarquerez que pour les notions évoqués lors du débat, je vous ai mis les liens vers les articles du wiki concernant la notion), bonne lecture ! Qu'est-ce qu'une résistances ? Une résistance est un blocage qui empêche de vivre le phénomène hypnotique pleinement. Il existe deux types de résistances : -Les résistances conscientes (le volontaire ne veut consciemment pas pour une raison ou une autre se laisser aller et jouer le jeu pleinement) -Les résistances hypnotique, qui sont inconscientes (la personne veut vivre le phénomène consciemment mais il ne passe pas, ou pas dans l'intensité maximale) et qui sont celles qui nous intéresse. A l'intérieur de ces résistances hypnotiques se trouve deux "sous-catégorie" principales : Certaines résistances sont liés à un traumatisme, et la personne, bien que consciemment d'accord, n'est en réalité pas d'accord inconsciemment pour vivre le phénomène. D'autres résistances sont uniquement liés au fait que l'inconscient n'arrive pas à créer le phénomène. Dans ce cas, le conscient ET l'inconscient sont d'accord, la résistance vient du fait que le volontaire n'arrive pas à s'approprier la suggestion. Les résistances hypnotiques peuvent être plus ou moins fortes, mais tant que le phénomène n'est pas d'une intensité maximale, il y a encore une résistance. Est-ce toujours bien de vouloir contourner ? Non : il ne faut essayer de contourner la résistance que si volontaire est d'accord et qu'il en a envie, et qu'on juge bon de continuer à essayer de faire passer le phénomène. Comme vu plus haut, il ne faut en réalité contourner que les résistances où le conscient ET l'inconscient sont d'accord pour vivre le phénomène (la sous-catégorie 2) Quand l'inconscient n'est pas d'accord pour contourner la résistance, il ne sert à rien d'essayer de la contourner. Pour savoir si l'inconscient est d'accord pour essayer de contourner la résistance, le mieux est de lui demander directement grâce au signaling. Attention à ne pas créer de résistances ! Il vaut mieux ne pas remettre la faute sur le volontaire et remettre en question sa façon d'avoir essayé se faire passer la suggestion. Comment contourner les résistances conscientes ? Ces résistances ne sont pas de vrais résistances hypnotiques, elles sont pleinement conscientes et sont dues à de l'ignorance. Ces résistances peuvent être brisées en recadrant (http://street-hypnose.fr/wiki/Recadrage) et en brisant les fausse croyances. Il faut savoir rebondir et s'habituer, ruser pour faire changer les croyances de la personne! Comment contourner les résistances hypnotiques ? Pour contourner les résistances hypnotiques, il existe une multitude de techniques : -Changer de métaphore, utiliser le clean langage (http://street-hypnose.fr/wiki/Clean_language) -Utiliser la Saturation, surtout pour les personnes très analytiques (http://street-hypnose.fr/wiki/Saturation) -Confusioner (http://street-hypnose.fr/wiki/Confusion) -Utilisee le Saupoudrage (http://street-hypnose.fr/wiki/Saupoudrage) -Utiliser les submodalités (http://street-hypnose.fr/wiki/Submodalit%C3%A9s) -Passer un phénomène hypnotique "caché" (ex : pour une amnésie du chiffre 7, on va, sans trop insister, faire aussi passer une amnésie du chiffre 5) -Utiliser le langage de l'inconscient (un langage créatif et déconnecté du réel) -Faire focaliser le volontaire sur un mécanisme de son corps pour lui permettre de ne pas penser à la suggestion en elle-même. -Faire varier l'intensité du phénomène (par exemple grâce à un curseur) ==> Quelques phrases à retenir de ce débat (toutes ne sont pas sur l'enregistrement, certaines ont étés coupées au montage) -"Écrit à l'écrit Fabien s'il te plait" JE -À la question "Pourquoi certaines personnes ont plus de facilité à s'adapter à une métaphore?", Clara a répondu : "peut-être certains s'adaptent mieux que d'autres" -"Si ça va pas dans le bon endroit, c'est que ça va pas dans la bonne direction" Fabien, vendredi 4 juillet à 23h08" -Némésis : "En hypnose, tout passe par la séduction". Réponse de JE et Pops : "ahahahaha". Au fait si vous étiez pas au courant, il faut savoir que notre gourou avait zappé le débat et oublié le thème, et qu'il a demandé à notre gardienne de l'hypnopaix préférée parce qu'il était dans les choux Dites-moi si j'ai oublié quelque chose ou si j'ai mal compris un point pour que je recorrige ça !
  19. 13 points
    Bonjour à tous, Début juin, on m'avait contacter par facebook pour organiser un spectacle (cf: ici). Je n'avais fais que de l'hypnose de rue, et ce qui me plait le plus ce ne sont pas les ultra réceptifs, mais plutôt les résistants qui ont envies de vivre des phénomènes. Donc c'est complètement à l'opposer de mes habitudes, mais je me suis dis "pourquoi pas tenter l'expérience une fois". Les 2 hypnotiseurs qui m'accompagneront dans cet aventure étaient facile à trouver. De plus on s'entend bien, il y a un bon feeling entre nous, même si on habite loin des uns et des autres, ce qui n'a pas été simple pour tout organiser. Audrey et Niels se sont donc joint à l'aventure. Une première rencontre à eu lieu dans un parc avec les responsables de l'associations. On a beaucoup discuté d'hypnose, des papiers à fournir (droit à l'image, autorisation parentale, assurance, etc...) ainsi que du local où l'on fera le spectacle, nos besoins en matériel (estrade pour faire la scène, etc ...). Et on a fini par une petite démo. Le soir, les 3 hypnos se sont réunis une première fois, pour établir une liste de suggestions que l'on aimerait effectuer sur scène. Tout y est passé, la liste fût bien longue Une 2ème rencontre fût faite avec l'association, pour parler de petit détails. Comme la salle, la mairie de la ville nous autorise à utiliser la salle des fêtes, mais pas celle de spectacle. Nous apprenons également que nous n'auront pas de scène, mais que des tatamis pourront être mis à disposition (super...). Enfin pas forcement que des bonnes nouvelles, mais c'est pas grave on s'est s'adapter ! Les 3 hypnos, se sont ensuite retrouvés plusieurs fois par skype pour discuter du conducteur, de la trame du spectacle. 2 Thèmes sont retenus pour les 2 parties : les émissions TV et le cinéma. On a également décider de qui ferait quoi, pour que personne ne soit lésé. Jusqu'au dernier moment la trame fût ajuster, et on a également choisi les morceaux que l'on ne ferait pas si ça durerais trop longtemps (dure d'évaluer le temps quand c'est la première fois). Étant dans le métier, c'est Audrey s'occupa en même temps de trouver la sono et l’éclairage à moindre coût, car pour ceux qui se pose la question, on a fait ça uniquement par plaisir, sans demander rémunération. Ce qu'on aime c'est de faire découvrir l'hypnose avant tout. Après le spectacle, des ateliers ont été mis en place. Pour répondre aux questions qu'ont les gens sur l'hypnose et pour hypnotiser ceux qui n'avaient pas été sélectionnés sur scène et qui le désiraient. Voila en gros pour la partie préparation. Arrive maintenant le jour J. Arrivé du public prévu : 19h30. Début du spectacle prévu : 20h. La maire de la ville et pas mal de ses adjoints ont voulus venir voir ce moment. 16h : Arrivé dans les locaux (une salle des fêtes attachée à une école primaire) de Niels et de moi même, pour la mise en place de la salle avec quelques jeunes présents. Pendant ce temps, Audrey galère à récupérer le matériel de sonorisation et d'éclairage. On découvre que des estrades sont dans la salle, on demande alors à la responsable de l'association d'appeler la mairie pour avoir l'autorisation de les utiliser. Autorisation que l'on a eu : Cool on va pouvoir être un peu surélevé ! 18h : Arrivé d'Audrey et de 2 régisseuses son. Tout se met en place progressivement, les essais sonorisations sont quasiment fini, le vidéo projecteur pour diffuser des images (ainsi qu'une vidéo introductive) est réglé. On avait prévu 3 micros casques pour les hypnos et un micro main pour les volontaires sur scène (le tout sans fils). Mais un micro casque déconne et grésille. Pas grave Niels prendra le micro main et on s'en servira également pour les volontaires. On se rend compte ensuite qu'on aura le projecteur dans la gueule toute la soirée. Du coup modification de dernières minutes, on supprime tout ce qui est image/vidéo pendant le spectacle et on fais une mise au point avec la régie. Ça commence a devenir une habitude de rebondir peu de temps avant le début 19h : On branche les éclairages pour bien les positionner, et là c'est le drame. Coupure d’électricité dans toute la salle. La tension monte, ça à disjoncté dans l'école (à cause d'une lumière défectueuse) et personne n'a les clés... La seule lumière que l'on à c'est les blocs de sécurité. On n'a plus de son... enfin bref c'est la merde totale ! 19h30 : Arrivé du public (90 personnes environs), Une pièce à proximité à encore de l’électricité, on branche tout ce qui est son dessus pour finaliser les réglages. Mais toujours pas de lumière ... On place également ceux qui ne veulent pas se faire hypnotiser sur un coté, afin de ne pas leur faire de suggestions (car on a prévu d'hypnotiser aussi dans la salle pendant le spectacle). 19h50 : Toujours pas de courant ... le public discute entre eux, mais de notre coté la tension monte de notre coté... 19h55 : L'électricité revient ! Entre temps on avait détecté la lumière qui posait soucis. On a décidé de ne pas prendre de risque et d'éclairer la scène un minimum, avec un seul projecteur. (pas top mais ça a suffit pour qu'on soit visible par tout le monde). 20h : C'est parti on diffuse la vidéo de présentation, avec beaucoup de conditionnement à l'intérieur. De notre coté, on souffle enfin. C'est parti après ces multiples rebondissements ! La vidéo se fini et on entre sur scène. Audrey souhaite la bienvenue à tout le monde, remercie l'association et le public d'être venu et nous présente. Je prend ensuite la parole (je suis le seul à n'avoir jamais fais de scène, et j'ai parler super vite à cause du stress), pour présenter l'hypnose, Niels fini en expliquant qu'on ne dors pas sous hypnose, etc. ... Niels fais ensuite les premiers tests. Quelques personnes dans le public ont les doigts collés et ça se lève très timidement. Au début 2-3 personnes ont fini par se lever, puis 6 maxi. Audrey fait une catalepsie des pieds et de la main. 1 Seule personne le prend réellement. Du coup elle commence à le faire façon street, pour renforcer la suggestion. A ce moment là on si dit qu'on est franchement mal parti... 2 personnes seulement auront les pieds et les mains collés ... Dans notre scénario, on avait prévu 5 personnes ... Je retourne sur scène, choisi la plus réceptive, et je lui fais une induction. Le public à fait un gros Waouh ! (sourire intérieur, on gagne des points, car on était vraiment mal barré). Et j’enchaîne sur les autres, en les amenant tous au sol. (dire que je fais quasi plus d'induction en street ...). Niels prend le relais, et commence le début du scénario, mais il 3 personnes au lieu de 5 prévus. Audrey choppe les responsables de l'association qu'on avait déjà hypnotisé et les remets dans l'état d'esprit très rapidement et ils montent sur scènes. Entre temps je conditionnes certains membres du public aussi pour les faire venir sur scène. On arrive finalement à avoir nos 5 réceptifs sur scène, et la première partie se déroule nickel. On invite les volontaires à se rasseoir (on a laisser des places de libre près de la scène pour avoir un œil sur eux). Je leur fais un réveil pendant qu'un autre test de sélection est effectué. Et là coup de théâtre, on a beaucoup trop de volontaires. Un vingtaine de personne. on les induits tous, et on fini par ne plus avoir de place, ils sont quasiment tous allongés, ça plait au public et nous on se demande qui on va prendre... qui on va devoir retourné à sa place... On fais notre choix, et on invite tous les autres à se rasoir à un endroit groupé de la salle. Pendant que des suggestions étaient faites sur scène par Niels, Audrey et moi on s'est occupé de réveiller tous ceux qu'on avait induit. Le spectacle continu, dans la bonne humeur, pour le plaisir des hypnotisés, du public et de nous 3. A 22h20, on met fin au spectacle (oui il a duré 2h20, et encore on a supprimé des parties initialement prévus), procède à un réveil individuel puis général, et on insiste qu'ils n'hésitent pas à venir nous voir pendant les ateliers si certains se sentent encore un peu ailleurs (il y en a eu très peu), et on remercie tout le monde. Personne, ni public ni sur scène n'a vu le temps passé. On commence donc les ateliers, où quelques questions nous sont posées, mais ce qu'ils veulent tous c'est être hypnotisés. Vers 0h30, ça se termine tout doucement. On a eu que des retours positifs, on remercie à de nombreuses reprises. Aucun adulte n'est resté sur scène (ils y en a quelques-uns qui ont eu le droit à des séances façon street discrètement). Ils n'ont pas lâché prise (leurs enfants étant présent... ils se sont mis des barrières.). Coté régie, il y a eu des petits bugs, mais rien de bien méchant. Du fait qu'on n'a pas eu le temps de répéter comme il le fallait, et qu'une régisseuse était un peu ailleurs, et que sa collègue lui dise "hé ! faut que tu appuies sur le bouton là :D" La maire voulait se faire hypnotiser aussi, mais pas devant autant de monde, ça lui a énormément plus, et il y a des chances qu'elle nous recontacte. (et peut-être que cette fois on aura la salle de spectacle de la ville). On a fait pas mal d'erreurs sur scène, on s'en ai rendu compte, pas le public. Certains ne sont pas racontables (enfin même si ma femme à tout balancer à J-E ). Tout à été entièrement filmé par un photographe professionnel, et on va se faire un décryptage de notre coté de cette vidéo pour s'améliorer (même si on a déjà noté quelques points). Malgré toutes les emmerdes de dernières minutes que l'on a eu, on a toujours réussi à rebondir et du coup c'est passé tout seul. Enfin bref, on à tous pris un gros kif. Ça devait être juste une expérience d'une soirée, mais on est près tous les 3 (et les 2 régisseuses) à remettre ça occasionnellement (on ne veut clairement pas faire que ça, mais de temps en temps pourquoi pas). J'avais aussi convié un voisin et une voisine à assister à ce spectacle. J'ai essayé pas mal de fois de convaincre ma voisine de se faire hypnotiser et elle a toujours refusée (tu va me faire faire la poule ou le cochon)... Depuis qu'elle y a assistée, elle à envie de tester l'expérience Merci à tous d'avoir eu le courage de lire
  20. 13 points
    Voici le compte-rendu du premier hypnodébat qui avait pour thème : Qu'est-ce qu'une bonne séance? Et ça nous donne un débat d'1h40 dispo ici : Alors j'ai pris quelques notes, et voilà un petit résumé, Bonne lecture : Point de départ : Le pré-talk -Bon pré-talk : 50% de la séance de faite -Rassurer, démystifier -Être soi-même -Analyser les croyances et voir si elles sont compatibles avec celles dont on a besoin lors de la séance -/!\Respecter les croyances de bases de la personnes, lorsqu'elles sont bonnes… -Recadrer les croyances seulement lorsqu'elles peuvent être mauvaises ou dangereuses pour la séance. -Pré-talk pas obligatoire si la personne arrive déjà avec de bonnes croyances -Placer les "gros fusibles" (tu pourras tout arrêter quand tu veux, tu restes bien debout quand tu entre en transe) -Début de la séance : commencer les suggestions. -Pour être une bonne séance, la séance doit être autant appréciée par le volontaire que par l'hypnotiseur : Si à un moment l'hypno ne "le sent pas", il vaut mieux arrêter pour éviter de passer un mauvais moment. On ne s'oblige à rien, on est là pour prendre du plaisir et on peut s'arrêter quand on le souhaite, de la même façon que le volontaire peut le faire. -En Street, on ne va jamais dans une démarche thérapeutique, il faut toujours rester dans le ludique. Pas d'échec, toujours du feedback. La séance en elle-même : -Ordre "d'acceptabilité" à respecter, même si ce n'est pas une vérité général (elle peut changer selon les volontaires) : Mouvements idéomoteur, amnésie, catalepsie, hallucination -Plus la personne va vivre des suggestions, mieux elle va accepter les suggestions qui vont passer derrière. -Recentrer sur les émotions positives, sur le ressentis des volontaires -La meilleure approche est d'aller vers le volontaire, s'intéresser à lui, ses ressentis et ses émotions, d'une manière authentique et positive -S'adapter au volontaire, ne pas hésiter à demander aux volontaires ce qu'il aimerait vivre et comment (cf Clean Langage) -Essayer de produire des "Waouh" chez le volontaire tout au long de la séance, renouveler chez le volontaire de l'émerveillement. -Il faut faire intervenir la personne, la laisser dynamique dans la séance. Réveil -/!\ne pas laisser repartir le volontaire "shooté", ne pas oublier de le reconnecter le volontaire -Ne pas oublier d'annuler les suggestions! -Redonner des suggestions positives -Mettre un point, un terme au "contrat" de la séance Après-Réveil -Feedback très importants : Permet d'avoir le ressenti de la personne et de s'améliorer dans notre pratique puisqu'on peut toujours progresser. -But de la séance : Permettre au volontaire de découvrir l'hypnose, de passer un bon moment. -Possibilité d'envoyer le volontaire vers un hypnothérapeute, mais jamais de faire de la thérapie dans la rue même en ayant les connaissances et la technique, le cadre n'étant pas le bon. -Le plus important pour l'hypno est de voir les yeux pétillants et le sourire du volontaire à la fin de la séance, et le merci de la fin! Conclusion : Une bonne séance d'hypnose : Du coté technique, une bonne séance, ça doit être "juste beau" d'un point de vue langage, sans nécessairement aller jusqu'aux hallucinations, lorsque les suggestions passent bien. Le but n'est pas d'avoir énormément de phénomènes, mais que les phénomènes effectués soient bien faits. Pour le côté humain, une bonne séance, c'est la possibilité d'avoir une relation spéciale et privilégiée sans rien avoir à vendre, seulement en s'amusant et en s'échappant de temps, du côté du volontaire comme de l'hypno, et en leur permettant de découvrir notre passion, cette pratique extraordinaire qu'est l'hypnose.
  21. 13 points
    Et le Hangout c'est même une grande famille ! *Waaaaaw trop de loooooooooove* Je m'excuse de suite aux potentiels "oubliés", et décline toute responsabilité quand à la situation familliale dans laquelle vous êtes tombé.
  22. 13 points
    Sa surprend la première fois qu'un volontaire tombe dans nos bras hein ?
  23. 13 points
    Bonjour! Alors depuis déjà un bon mois, j'explore tout ce que je trouve sur les croyances, en commençant par l'article de Koten sur le blog, jusqu'à m'orienter vers les bouquins plutôt PNL qui traitent des croyances. Et grâce à ça, j'ai pû m'apercevoir que j'avais pas mal de croyances à changer et j'utilise maintenant beaucoup plus les croyances lors de mes séances en rue notemment en changeant les fausses croyances de mes volontaires. Il y a quelques semaines, j'ai remis en question une de mes croyances, que la plupart des membres du forum ont je pense. Cette croyance, qui est d'ailleurs dans La Voix de l'Inconscient lors de la partie sur le phénomène hypnotique, lorsque JE écrit qu' "on ne peut pas commencer une séance d"hypnose par suggerer des hallucinations". C'est cette même croyance qui affirme qu'il y a un ordre de difficultés dans les phénomènes hypnotiques : un mouvement idéomoteur serait moins dur qu'une catapelsie, elle même moins dure qu'une amnésie, moins dure qu'une hallucination, etc... Cette croyance, j'ai essayé de la remettre en cause. Pour cela, un seul moyen, aller tester! J'ai donc fait une sortie pendant un après-midi durant lequel j'ai fait des séances en essayant de ne pas avoir cette croyance, ce qui est assez dur, je l'avoue, c'est une croyance qui est très ancrée et donc difficile à supprimer, étant donné que toute mes routines sont axés dessus. En fait, mon but durant cet après-midi a été de présenter les hallucinations comme des phénomènes ultra-simple à vivre, que tout le monde peut réussir à produire, alors que les catalepsies sont très très dures à expérimenter. Et contre toute attente, ça a super bien marché. J'ai eu trois volontaires, avec exactement la même réaction : l'hallucination présentée comme extremement simple à vivre est très bien passée, alors que la catalepsie n'a pas fonctionnée chez l'un, et partiellement chez les deux autres (ils ont détachés leurs mains/pieds au bouts de quelques secondes). Voila voila, je voulais avoir vos réactions sur ça, je sais que je ne suis pas le premier à penser que cette croyance est vraiment limitante, mais peut-être est seulement une supposition débile comme tant d'autres qui sortent de mon cerveau tordu!
  24. 13 points
    Coucou à vous ! Comme je sais qu'on pousse beaucoup les membres à envoyer des vidéos d'hypnose ces derniers temps, et vu qu'après presque un an de présence parmi vous je n'ai toujours pas contribué, je me suis dit qu'il était temps que j'ajoute ma pierre à l'édifice (malgré mon appréhension à me plier à l'exercice ). Certains d'entre vous étant allés jusqu'à douter que je pratiquais vraiment l'hypnose (sisi, je vous jure ), du coup il est temps de faire taire définitivement les rumeurs, et je l'espère de la meilleure des manières :3 Dans cette vidéo je fais une séance plutôt classique avec une volontaire en rue, la séance s'allonge un peu en durée mais ça reste fun je pense pour ma volontaire. J'ai mis un peu de temps à m'adapter et on voit au début de la vidéo que je suis pas trop synchro, je crois avoir un peu arrangé ça au cours de la séance mais sur la fin j'ai l'impression qu'il y avait un bon rapport, je me base surtout sur son feedback pour le dire. La séance est un peu spéciale toutefois, à cause notamment de ses demandes un peu particulières, mais c'est aussi pour ça que je trouve la vidéo intéressante vu que je n'ai encore vu personne filmer de suggestions un peu "chaudes" en hypnose de rue. Aussi l'occasion de voir un peu comment amener la chose et formuler la suggestion pour que ce soit agréable (par contre ça a été plus bruyant que prévu haha, on a failli faire fuir tous nos autres volontaires.) Heureusement pour moi l'âge de ma volontaire qui avait la cinquantaine largement passée enlève toute ambiguïté du point de vue du rapport hypnotisé\hypnotiseur Sans plus tarder, le lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ Réceptif à toutes les critiques
  25. 13 points
    Nhova

    induction

    Vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise induction. Moi, si je dois résumer l'hypnose aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres. Des gens qui m'ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi. Et c'est curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n'est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j'ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie... Je ne suis qu'amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens me disent "Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ?", je leur réponds très simplement, je leur dis que c'est ce goût de l'amour qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi... Et ça colle parfaitement en changeant juste 2 mots par rapport à l'orignal !
  26. 13 points
    Sweely-Boo

    Sur scène en 5-10s

    Bonjour Ma question : est-ce compliqué pour toi d'habitude de faire une induction en moins de 5 secondes ? Mon autre question : qu'est-ce qui change selon toi entre une séance "habituelle" et ce que tu devrais faire sur scène ? Mon autre question chiante : Est-ce que les gens qui organisent ça savent que tu feras de l'hypnose ? Mon autre question encore plus chiante : Qu'est-ce qui selon toi t'empêche de réfléchir à ta question par toi-même ?
  27. 12 points
  28. 12 points
    Vu que je suis très feignant très rapidement sur les personnes réceptives, je pose un ancrage pour la mise en transe Le dernier que j'ai fait est le fameux tape m'en 5. J'installe l'ancrage : " A partir de maintenant a chaque que tu tapera dans ma main tu retombera exactement dans l'etat de détente dans lequel tu es mais 2 fois plus détendu etc etc..." Ensuite j’enchaîne sur une catalepsie simple (type bras impossible a plié), cela fonctionne, je le déverrouille avec 1,2,3 tu peux plié maintenant ! Et dans un enthousiasme et heureux que ça ai fonctionné, je lève la main en disant "c'est cool" pour qu'il tape dedans... et c'est repartie Je l'aime bien car elle véhicule de la bonne humeur même pour partir en transe, d'ailleurs même en partant il avait un large sourire ^^ Sly
  29. 12 points
    Elle va être un peu simpliste ma réponse mais... quelquefois Il suffit de chercher à comprendre ce qui bloque au niveau mental. La peur de perdre le contrôle par exemple est souvent quelque chose qui est présent malgré que la personne affirme à 200% vouloir vivre des phénomènes hypnotiques. A partir de là, il s'agit de rassurer le conscient ET l'inconscient en adaptant le pre-talk. C'est de la pure communication. Aucun outil particulier. C'est de l'humain... Ensuite il va falloir petit à petit "éduquer" la personne à devenir réceptive. A travers les clean métaphores, le signalling, les sous-modalités etc... Pour une personne qui ne comprends rien à comment vivre la catalepsie, on peut diviser la progression en une infinité de sous-étapes qui amèneront petit à petit à l'objectif attendu initialement. Par exemple pour une main collée sur la table : - accepter de faire semblant de ne pas pouvoir la bouger - ressentir une non-envie de la bouger et par conséquent accepter qu'elle reste dans la position (grâce à une métaphore, une émotion positive, une relaxation peu importe) - commencer à ressentir une résistance, faible (lourdeur, poids, craquements au niveau des doigts qui essayent de bouger) - faire augmenter la résistance jusqu'à qu'elle donne l'illusion à la personne de ne pas pouvoir lever la main. Tout en sachant au fond qu'elle peut la lever à tout moment dès qu'elle le décide. - monter la résistance jusqu'à 9 ou 10/10. - faire tester VRAIMENT que la main est impossible à décoller et que l'inconscient a "pris le dessus" parce que le conscient enfin lâche prise davantage. C'est un exemple bidon, mais ça peut donner une idée du genre de progression à adopter. En général, ce qui vous manque, c'est de la patience et une capacité à rebondir étapes après étapes vers l'objectif final. Alors que dire 20000 fois 'la main est collée' ne sert à rien. On parle alors de "stratégie". Et en tant que débutants, c'est ce qu'il vous manque
  30. 12 points
    La finalité ? Rendre les gens comme ça....... : CC Nhova <3
  31. 12 points
    Wow. Je veux pas savoir ce que tu vas te sentir obligé de faire après avoir passé la suggestion des lunettes qui rendent les gens tout nus.
  32. 12 points
    Jean-Emmanuel

    Adopte un Hypno

    Vu tous les couples qui se forment sur Street Hypnose, j'me demande si j'tiens pas là une belle reconversion
  33. 12 points
    Melodiction

    Coup de gueule

    Je ressort ce poste, mais j'ai une excuse, c'est rigolo ! VOICI LA SEULE RÉGRESSION QUE NOUS AVONS EU SUR LE HANGOUT : Oui, il s'agit bien d'Habib !
  34. 11 points
    oubli puis remplacement du prénom voyage dans le temps voyage à paris explosion d'immeubles Suggestion des 3 singes (pour toi Yann !) en quelques secondes seulement, elle devient d'abord sourde, puis muette, puis aveugle (yeux ouverts) gagner un million d'euros par telephone (sa chaussure est le tel) les gens sont des lapins tes jambes grandissent tu es mon miroir mots aléatoires (suggestion à ne pas refaire de cette façon, elle a été très génée) puis elle commente ce qu'elle voit. (nous avons été plus loin mais il n'y avait plus de batterie pour filmer !) bon visionnage à tous ;-)
  35. 11 points
    Heyrin

    nope

    dfsfsdfdsfds
  36. 11 points
    Bonjour à tous, J'avais besoin de partager avec vous ce message, car une chose à complètement changé ma façon de voir les choses, ma vie. Au commencement Tout à commencé le 30 décembre 2014, jour où j'ai foutu les pieds sur ce putain de forum. J'ai toujours été intrigué par l'hypnose, mais je le pensais réserver à une élite. J'ai lu et relu le livre de Manu (NDLR : c'est comme ça que j'appelle @Jean-Emmanuel), parcouru le forum de fond en comble et regarder énormément de vidéos (comme le font la majorité des personnes qui s'inscrivent ici). Le 3 janvier 2015, je décide de rejoindre les street-hypnotiseurs parisiens pour avant tout discuter et essayer d'en savoir plus sur le sujet. Ma femme avait peur qu'on me fasse perdre le contrôle, et qu'ils en profitent pour me dépouiller. Je lui ai alors expliqué qu'on gardait toujours le contrôle sous hypnose, et que je ne risquais rien. Elle me laissa y aller mais avec une grosse appréhension. Ce jour là, j'ai eu ma première volontaire entre les mains je n’ai pas eu le choix, les hypnotiseurs me l'ont "filée". Une femme dans les 70 ans, dans ma tête je me dis que c'est mort, qu'elle est trop vieille et donc résistante. Je me lance, la boule au ventre. Je lui explique ce qu'est l'hypnose et commence les tests tels qu'ils sont écrits dans le livre "La voix de l'inconscient". Ils fonctionnent à merveille, elle comprend que l'hypnose fonctionne chez elle et du coup me pose pas mal de questions sur les thérapies. Je réponds à ses questions; enfin à celles dont je peux répondre. Je comprends ce jour que l'hypnose c'est cool, et que j'adore faire des séances. Au fur et à mesure des séances je prends un pied d'enfer, m'amuse et apprends. Mais j'ai un gros souci, une peur qui me parcours et qui m'empêche d'aborder les gens. C'est toujours les autres hypnos qui m'envoi les volontaires où alors ils viennent d'eux même. Par contre une fois le premier contact établi, je me sentais dans mon élément et faisait la séance direct sûr et confiant. Trop confiant... S’enchaîna alors une série d'échecs, de baisse de motivation de sortir pourtant j'avais toujours cette envie au fond de moi. Une envie de m'investir pour le forum Pour je ne sais quelle raison j'ai eu très rapidement envie de m'investir pour le forum. Adorant faire de la programmation et connaissant bien la plateforme qu'utilise le forum, j'ai proposé en MP à Manu le 1er janvier 2015 (soit le lendemain de mon inscription) de créer un module pour le forum permettant de retrouver les hypnotiseurs dans la rue avec la géo localisation. Le 19 janvier, je lui présente une version béta et il fût mis en ligne le 1er février 2015. Ce module qui faisait suite à une vieille demande sur le forum (je vous l'ai dit j'ai parcouru le forum de fond en comble), n'a jamais rencontré de succès. Peu de personnes l'on réellement utiliser, et à fais ses adieux avec la nouvelle version du forum. Depuis j'ai fais d'autres ajouts sur le forum, parfois minimes dont pas mal de choses pas forcement visibles mais juste une envie de rendre ce forum encore mieux que ce qu'il est déjà. A l'époque je n'avais pas mis ma photo en profil, juste un avatar car je ne voulais pas que Manu connaisse mon visage histoire de le titiller le jour où l'on se rencontrerait .. Une première rencontre Le 4 mai 2015 dans l'après-midi, je vais sur le lieu où se déroule la formation street-hypnose. C'est le moment où les stagiaires sont lancés dans la rue, et j'aperçois Manu avec sa pancarte hypnose gratuite. Je tourne un peu, et il m'interpelle en me proposant de vivre une séance d'hypnose. Je lui dis alors que l'hypnose n'existe pas, que c'est de la merde, enfin je balance tous les préjugés. Il commence alors à vouloir démystifier, et c'est à ce moment là que je me présente. On discute un peu, un stagiaire me fais les tests et j'en profite après coup et m'être présenté, à lui proposer mes conseils. Ce fût un déclic pour moi, je veux aider les nouveaux dans leur pratique de l'hypnose. Le coté spectacle et thérapeutique ne m'intéressant pas. Les rencontres suivantes ... Le 31 mai 2015, je propose à Manu de lui filer un coup de main pour sa prochaine formation, ne serait-ce que pour les photos vu que la session d'avant aucune n'avait été prise. Il faut avouer que c'était essentiellement dans le but de pouvoir accompagner les nouveaux. Il accepta. Le 13 Juin je débarque donc dans la salle de formation, avec un vieil appareil photo avec ses 2 batteries chargées à bloc, ma femme ne voulant pas que je prenne le tout beau de peur que je me le fasse voler. Le début de la formation commence, je sors mon appareil, l'allume et il s'éteint au bout de 10 secondes. Première batterie morte. Je sors donc la deuxième batterie, allume l'appareil qui s’éteint au bout de 2 photos. Deuxième batterie morte aussi. J'ai finalement pris quelques photos avec mon téléphone. Ce jour là restera anecdotique, on en parle encore avec Raphaël et Manu, du mec qui viens prendre des photos avec un appareil sans batterie... Depuis ce jour, je participe à toutes les formations street-hypnoses qui ont lieu sur Paris, (sauf quand je suis en vacances) et j'ai pu voir cette formation évoluer avec le temps. Je m'y vois plus comme un intervenant externe. Je ne participe pas aux explications qui sont données, je donne des conseils aux stagiaires quand les ateliers pratiques commencent et j'y prends un pied d'enfer. Le 13 Juin fût aussi une date spéciale pour moi. L'après-midi lors des séances en grandeurs nature pour les stagiaires, Manu me demande de trouver des volontaires pour les stagiaires. Choses que j'ai faites sans réfléchir. J'ai abordé les passants sans soucis, avec ou sans pancarte. Le soir en rentrant chez moi, j'ai eu une illumination : "Si je l'ai fais pour les autres, pourquoi je n'y arrives pas pour moi ? C'est complètement con." Et voila comment j'ai vaincu ma peur d'aborder. (Je soupçonne fortement Manu de l'avoir fais exprès). Ce qui a changé A force de participer aux formations, et de discuter avec Manu, ma compréhension de l'hypnose à totalement changée. J'ai compris ce que c'était l'hypnose, et je n'avais qu'une envie à ce moment là que d'une chose : hypnotiser ceux qu'on dit résistants. L'hypnose est dans mes tripes, j'adore ça. J'ai réfléchi longtemps, de long moment sur l'hypnose. Sur ma vie avec l'hypnose. Je me suis demandé à plusieurs reprises si je ne pouvais pas gagner ma vie avec. Faire des spectacles ? Ça ne m'intéresse pas vraiment. J'en ai fais une fois, c'était sympa et je peux être amené à en refaire mais occasionnellement. Proposer des formations ? A tout un groupe, je n’aime pas. Je préfère quand c'est individuel, sous forme de conseils entre autres. Faire de la thérapie ? J'aime aider mon prochain, mais les formations coûtent cher, je n’ai pas les moyens et sans formation, hors de question. Bref plein de choses qui remuent dans ma tête, tout ça à cause de ce foutu forum et de son créateur. Puis vient le stage hypnose expérimentale Lors d'une des formations à Paris, manu m'a parlé de ce fameux stage dans les grandes lignes. Me donnant l'eau à la bouche. Je décidai donc de me la payer (enfin en partie financé pour mon cadeau d'anniversaire et de noël). Je n'avais qu'une envie, la faire. Arriva donc le jour J. Soit samedi 5 mars 2016. Après des explications sur ce qu'est l'état d'esprit de l'hypnose (choses que je connaissais, car j'avais beaucoup parlé avec manu), nécessaire pour la suite de la formation, de la présentation d'un schéma expliquant cela (ceux qui l'on vu comprendrons, c'est d'une telle évidence et pourtant il fallait y penser) et d'autres choses, on se lance dans la pratique. Le lendemain, on va encore plus loin, très loin. C'est juste génial. On se rend compte jusqu'où on peut aller, on fait connaissance avec nous même. Bref, on ne voit plus l'hypnose comme avant. Outre cette formation qui est formidable à faire, l'échange et les séances entre tous les stagiaires apportent un plus magnifique. Une séance qui m'a énormément marquée: Une femme, que j'appellerais Marie (je change volontairement son prénom, cette séance étant très personnelle) est venu instinctivement vers Céline et moi pour qu'on lui fasse une séance sur ce qu'on venait de voir. On était le dimanche vers 15h, et on ne lui avait pas parlé de la formation. Une connexion s'est faite immédiatement. Céline à commencer la séance puis je l'ai continuée. Pendant cette séance, une chose la gênait en elle. J'ai fait partir cette chose et à se moment là, ses 2 mains se sont rejoins automatiquement. Ses mains symbolisaient énormément de choses en elle et ont formé ce qu'elle a nommé le printemps. Le sourire est alors apparu sur son visage, mais pas que. Des larmes de joies ont coulés sur ses joues, celles de Céline et sur les miennes en même temps. Par empathie, on a pris son "printemps" en pleine face et cela nous as fait énormément de bien. C'est une séance que je n'oublierais jamais tellement elle était extraordinaire (et encore le mot est faible) en émotions. Le dimanche soir au moment de partir, je me retourne et je vois que Marie n'est plus dans la salle. J'ai alors senti une énorme frustration de ne pas pu avoir dit au revoir à celle qui m'a énormément apportée pendant la séance et aussi après. Le soir même elle nous a envoyé un mail à Céline et à moi. Dès sa lecture, mes larmes ont coulées, des larmes de joies, une explosion d'émotions positives. Elle nous remerciait entre autres pour son "printemps". Pour la formation hypnose expérimentale, il faut avoir compris l'état d'esprit de l'hypnose. Manu avait ouvert exceptionnellement celle du mois de mars à des personnes qui n'avaient pas fais sa formation avant, et ça été un tord notamment car certains (surtout un...) n'avaient pas le bon état d'esprit et ça a fais perdre un peu de temps. Je pense sincèrement que beaucoup d'hypnotiseurs de rue même avec de l'expérience ne sont pas en mesure de la faire. Que ce soit parce qu'ils n'ont pas encore compris ce qu'est l'état d'hypnose, ou parce que cette formation vous amène au plus profond de vous avec des émotions extrêmement intense (mais putain qu'est-ce c'est bon !) Conclusion Si vous souhaitez vraiment comprendre ce qu'est l'hypnose, je vous conseille très fortement les 2 formations de Jean-Emmanuel. La formation expérimentale, apportera un grand plus sur votre façon de voir l'hypnose et changera votre façon de faire. Elle vous emmènera au plus profond de vous même, pour le meilleur. Depuis la séance que j'ai eue avec Marie, j'ai de plus en plus envie de me lancer dans la thérapie. De voir la joie que ça pouvait apporter. Sur le chemin du retour, dans le TGV on a fais pas mal d'expériences intéressantes, intrigantes que je ne veux pas dévoiler mais qui m'interroge encore plus sur le pouvoir de cet état d'esprit qu'est l'hypnose. Vous l'aurez compris l'hypnose à changée ma vie, la façon de voir les choses. Le tout de manière 100% positive. Rien n'aurait été possible sans Jean-Emmanuel et son forum. Cette personne remplie de bienveillance est juste quelqu'un de formidable. Pour tout ce qu'il a pu m'apporter depuis que je le connais, je n'aurais que 3 mots à lui dire. Ces mots je lui ai déjà dit il est tout simple mais MERCI A TOI
  37. 11 points
  38. 11 points
    Une petite proposition de débat. Sujet: l'encadrement des très jeunes streeteurs.
  39. 11 points
    Plusieurs mois après mon inscription, je me décide à vous présenter la vidéo d'une de mes séance. Comme vous le remarquerez, tous les phénomènes ne sont pas forcément passés et c'est tout l'intérêt de vous présenter la séance dans son ensemble. Je vous livre cette vidéo brute de décoffrage et sans montage, désolé pour le manteau qui passe devant l'objectif... et oui il ne fait pas toujours chaud à Rennes ! Bon visionnage ! J'attends vos réactions Vous avez remarqué ? ...non !? Si je vous dis induction instantanée...?
  40. 11 points
    Hello tout l'monde ! Grande nouvelle ! La sortie Nationale de Toulouse ayant été bien chouette, on s'est dis.. Pourquoi ne pas remettre ca ? Alors cette année vous n'aurez pas une, mais DEUX sorties nationales ! Pour ne pas faire de jaloux, et pour pouvoir en voir aussi qui ne peuvent pas trop trop se déplacer... Celle-ci se fera à.. Paris ! Ce sera donc le 5 septembre à Paris, avec les formés que JE aura sur ce week-end la ! Pour le moment, le lieu n'est pas vraiment défini (peut-être le jardin du Luxembourg ?). En tout cas, on se tiendra au courant sur ce poste ! Aussi, ce topic peut vous servir pour tout ce qui est organisation, trajet, logement, etc... On espère vous y voir nombreux, et de tout horizons ! (ça ça voulait dire qu'on veux aussi que les gens du sud montent )
  41. 11 points
    RONALD

    Besoin d'aide

    C'est ta colle qui est pas bonne, prends de la Loctite Super Glue-3 c'est la meilleure, c'est un petit flacon bleu avec Loctite écrit en blanc sur un fond rouge, tu sais cette colle qui a une odeur un peu spéciale qui pique un peu au nez, tu dois voir de quelle colle je parle c'est la colle ou dans la pub TV il colle un bonhomme au plafond t'as certainement vu cette pub. Sinon le gros rouleau de ruban adhésif marron bien épais que tu utilises quand tu déménages par exemple pour préparer les cartons. Sinon t'as des grosses agrafes en métal blanc ou doré sa marche bien aussi, ou des gros clous gris clair ou noir un peu rouillé peut-être, tu les enfonces et retourne la pointe pour ne pas que ton volontaire puisse décrocher ces mains, c'est vrai que ça peut faire mal. Sinon le bon gros étau de serrurier noir, rouge, vert, ou d'une autre couleur avec une vis sans fin au milieu pour faire rapprocher les mâchoires de l'étau, ça par contre c'est super efficace impossible de décoller les mains surtout si tu serres bien l'étau. Il doit y avoir autre chose mais ça ne me revient pas peut-être que tu as une idée, toi.
  42. 11 points
    Hum... La compagne qui se moque de la prononciation de "pré-talk" ? Je pense qu'il est bon de réexpliquer les choses en image ! A votre service, cordialement.
  43. 11 points
    Tu fais trop d'hypnose quand ta nouvelle chef qui sort de formation " technique managériales " débarque pour te voir , et que pour t'imposer une nouvelle procédure naze et sans aucune utilité , elle te dit : " tu préfères qu'on mette ça en place ça la semaine prochaine ou début juillet ? " Et que tu lui réponds : " je préfère que tu n'utilises pas là double contrainte avec moi , t'as appris ça en formation ? Ah oui et je préfère continuer à faire comme je faisais avant , laisse faire , tu verras c'est mieux . " Et qu'elle repart en disant " euh non mais euh , ok comme tu veux . " Et qu'elle part toute confuse .
  44. 11 points
    Coucou, je suis très choqué j'ai compris tout ce qu'à dit l'hypnotiseur dans cette vidéo, il n'a pas prononcé une seule fois le nom d'une région du cerveau pour donner un cachet scientifique à sa démonstration et en plus de ça il a encore tous ses cheveux. Je trouve que c'est de très mauvais goût.
  45. 11 points
    Je suis juste ravie de vous parler de la "séance" d'aujourd'hui ! Un ami fêtait son anniversaire aujourd'hui (j'avais déjà hypnotisé sa compagne qui lui en avait parlé vu qu'il n'était pas présent), on s'est croisé par hasard, on est allé chez un ami commun et du coup un sujet en entraînant un autre... "Ah bah tu veux tester ?" "Ouais mais j'ai peur comme je suis logique -informatique- etc que j'ai pas beaucoup d'imagination..." "Bah écoute, tu veux créer des jeux vidéos avec tes connaissances en informatique non ? Rien que pour ça, créer un univers, une manière de jouer, des personnages, c'est que tu as de l'imagination !" Je passe le pré-talk mais j'étais juste contente de trouver cet argument pour que ça lui parle. Et pour l'hypnose... On s'est régalé ! Des catalepsies, une induction (que j'ai travaillé grâce aux conseils que vous m'avez donné et une petite remise en question avec feuille crayon "Qu'est-ce que j'ai bien fait / Qu'est-ce que je n'ai pas bien fait") qui passe nickel, amnésie du prénom... Et j'ai voulu tester une nouvelle chose que je vais retravailler (plus à l'aise quand je travaille en amont sur ce que je veux faire), faire parler en Pikachu ! Alors il n'a pas vraiment parlé, mais pour une nouveauté que je n'avais pas travaillé d'abord, on s'est amusé en entendant plusieurs "Uiii" qui faisaient pensaient aux "Piiii" de Pikachu, il luttait clairement cette fois-ci pour ne pas parler en Pikachu J'ai du lui suggérer que tout revenait à la normale tout de même pour qu'il puisse nous parler, c'est une mini victoire au final pour ma part ! Voilà, au final il a très bien vécu cette expérience... Et pouvoir lui faire plaisir avec ce petit cadeau gratuit, c'était juste génial ! D'ailleurs, je retourne travailler, il veut vraiment parler en Pikachu pour sa fête vendredi, il m'a même donné des astuces pour que la suggestion passe encore mieux pour lui, c'est dire ! ^^ PS : Merci d'avoir lu ce pavé, désolée pour les possibles fautes. PPS : Merci aux membres de m'avoir donné des conseils. PPPS : ... Non c'est tout , je voulais juste savoir si vous seriez prêt à lire tous les "PS" !
  46. 11 points
    Tu fais trop d'hypnose quand tu te fais un signaling en examen pour que ton inconscient te communique la réponse. J'ai eu ma réponse. Pas la bonne apparemment.
  47. 11 points
    Koten

    Suggestion Pokémon

    Oh, je fais souvent ça, les pokémon. C'est ma "routine" pour passer les hallus, et j'y vais assez progressivement. Je demande à la personne de fermer les yeux, et d'imaginer que je pose une orange dans sa main. Rien de surprenant, juste une orange dans cette main. Comme c'est une orange complètement banale, on peut bien ressentir son poid, la texture de la peau, et peut-être même sentir son odeur... Et tout ça, c'est parfaitement normal, parce qu'il y a juste vraiment une orange dans cette main, alors du coup la personne peut facilement ouvrir les yeux pour la regarder. Ici, je demande un feedback, pour savoir comment la personne voit l'orange. Quand elle la voit bien, je lui dit qu'en fait, c'est une orange magique, parce que quand on passe la main devant, elle change de couleur ! Du coup on change la couleur, et on essaie de deviner quelle sera la prochaine couleur, histoire de rigoler un peu. A ce point, j'ai introduit l'idée que l'orange n'est pas tout à fait normale et qu'on peut la modifier visuellement. Il est temps de passer une suggestion un peu plus directe : Bah tiens, regarde, là, je passe ma main devant l'orange, et pouf, ça devient une pokéball, maintenant ! Alors, à ton avis, quel pokémon va en sortir ? : D Là, on rentre vraiment dans l'imaginaire, puisque parti de quelque chose de physique et réel, on est arrivé à un objet de même forme, mais complètement fictif. Et l'objet, et la question, présupposent tous les deux qu'on va jouer avec un vrai pokémon. A ce moment là, le volontaire lance la pokéball, et le pokémon désigné apparaît. On est prêt à jouer avec. C'est juste une construction, bien évidemment. Et je me demande comment tu vas créer ta routine à toi, qui parlera aussi bien à tes volontaires qu'elle collera à l'hypnotiseur que tu es, avec ta personnalité et l'énergie que tu mets dans tes séances...
  48. 11 points
    Cafine

    Debat sur Beaubourg

    Salut les jeunes. Il fait beau toute la journée et probablement assez chaud. J'aimerais bien faire un tour et hypnotiser. En revanche je pense vraiment qu'on devrait changer de spot. D'une part parce que le contexte commence à saouler tout le monde. D'autre part parce que on a été rejoint par un autre groupe d'hypno qui qu'on se le dise n'ont pas tout a fait la même conception de l'hypnose que nous. Si vous vous êtes jamais fait voler votre partenaire en pleine séance, si on vous suggère de continuer a faire des suggestions plus que limite après la scéance, ou vu un dos cassé, un bras arraché et des gens mortsde trouille d'etre nu et ridicules. N'hésitez pas à passer vous serez servis. Bien entendu je ne parle pas pour tous les hypno de Beaubourg (certains de ce groupe ont bon fond d'autres beaucoup moins), mais là on va finir par se faire virer par la police alors qu'on a toujours été soutenu par eux à raison de quelques petites exeptions. C'est nul et les gens habitués à nous voir à ce spot vont se demander pourquoi on se met à fairedes suggestions dangeureuses au milieu du public. Enfin, je pense vraiment pas que le cadre soit bon pour des nouveaux et pour l'image de la Street-hypnose. Ce que vous voyez c'est plus de la complaisence qu'autre chose. Bref je vais peut etre aller à Beaubourg cet après midi pour une derniére fois. Sinon il nous faut un autre spot.
  49. 10 points
    Au contraire, aucun soucis. Vous allez beaucoup progresser l'un l'autre, et c'est très sympa d'apprendre avec un autre hypno à ses côtés. La seule chose à laquelle il faut faire attention, c'est la transmission des croyances limitantes, exactement comme celle qui dit "vous ne vous verrez pas comme des hypnotiseurs accomplis et vous aurez tendance à trop analyser ce que vous fais l'autre". Mais il y en a beaucoup qui se transmettent, des croyances. Comme par exemple des "je suis pas hypnotisable" dès lors qu'on subit un échec avec son partenaire (alors que c'est peut-être lui aussi un hypno débutant, alors comment pouvez-vous en déduire que vous êtes mauvais ??? Parfois ça me dépasse ! ), et plein d'autres encore... Si vous êtes tous les deux hypno, vous n'avez ni besoin de faire un pré-talk ni besoin de "mettre en confiance" (enfin, si, un minimum de rapport humain, quand même, hey. M'faites pas dire ce que j'ai pas dit.). Et pour cause : vous êtes des hypnos, vous savez que c'est pas dangereux, et vous maîtrisez vos transes (ou du moins vous apprenez). Fais gaffe aux croyances, là, t'es en train de tout te prendre comme des vérités ! :0
  50. 10 points
    On sera un secte quand on commencera à ne plus fréquenter les moldus. et qu'on commencera à se donner des grades pour se donner un niveau (je pense avoir atteint le grade de magicien supérieur du 3ème ordre avec l'éclipse partielle) Mais pour le moment c'est pas le cas. Dit leur que c'est l'hypnose qui permet de retrouver une totale liberté de pensé cosmique vers un nouvel âge réminiscent ! et ainsi pouvoir appréhender la vérité quantique de la vie. plus sérieusement. Regarder la film "die welle" "la vague" en français. Un film très bien réalisé qui parle très bien de ça. Après, tu n'as pas à le faire changer d'avis. Il a le droit de penser ce qu'il souhaites, et toi aussi
×
×
  • Créer...