Dominique-Nancy

Membres

À propos de Dominique-Nancy

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 25/08/1967

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Méréville (Nancy)

Pour contacter ce membre

  • Site Web
    www.monsterleet.com

Visiteurs récents du profil

455 visualisations du profil
  1. Dominique-Nancy

    Dominique-Nancy

    Merci à vous :-) Oui un retour fracassant lol Étant, je pense, de bonne constitution je ne m'en formalise pas. La passion parfois et souvent emporte, c'est d'ailleurs aussi un peu sa fonction... Peut être devrais-je apporter quelques informations quant à mon parcours hypnotique, histoire de crédibiliser un peu mes propos. Je suis un peu comme Obélix, depuis très tôt l'hypnose m'a interpellée. Et donc je commençais à la pratiquer durant mon adolescence (au tout début des années 80, déjà plus de trente ans). Et sa pratique ne m'a jamais vraiment quitter depuis. Bien sûr à cette époque nous ne disposions pas des moyens actuels pour s'informer, se former, échanger.... et c'était vraiment compliqué pour creuser plus en profondeur cette pratique. Mais bon, la découverte par soi même à mon sens a été très intéressante et beaucoup plus formatrice en définitive que n'importe quelle formation. Mon premier cobaye a été moi même... Et cela pendant des années. A aucun moment je n'ai envisager utiliser ces techniques sur autrui avant de les avoir éprouvé moi même. Cela m'a beaucoup aidé et tout naturellement j'ai voulu aider les gens à "s'utiliser" eux même pour surmonter leurs problèmes. D'où cette orientation vers la thérapie que je pratique professionnellement depuis 2005, tout simplement.
  2. Dominique-Nancy

    Dominique-Nancy

    lol Alors je sais que je suis pas tout jeune mais là quand même !! Et oui c'est un pote quand même, Nancy et son histoire hypnotique Merci
  3. Pas de soucis Ronald, je suis pas ici pour mettre le caca lol Mais mes idées je les défendrais, je suis un vrai pitbull parfois mdr. Tant que le respect est là, la discussion est possible. Dans le cas contraire de toute façon je me retirerai du dialogue. Ils ont raisons de réagir et d'êtres passionnées par cette belle pratique. Il ont en main quelque chose d'important à mes yeux.
  4. ah excuses moi alors, je l'ai pris pour moi, je n'aurai pas dû Mais bon après les salves que je viens de me prendre dans la tête... et que vois tu circuler sur facebook ? Ca m'intéresserais de peut être lever un voile sur la profession ou répondre à tes questionnement si je le peux.
  5. Je n'ai jamais soutenu le contraire... Parce qu'il conclu son reportage sur ce point là : la thérapie. Pourquoi fait-il ça ? Alors que son sujet n'est pas là, et ça je l'ai parfaitement bien compris aussi. En ce qui concerne ma thérapie, ça fait belle lurette que je l'ai faite, je crois d'ailleurs que tout thérapeute doit en faire une. Oh il ne s'agit pas de peur, pas en ce qui me concerne en tout cas, peur de quoi d'ailleurs ? C'est juste l'agacement qui gagne, car ces sujets là sont toujours traités de la même façon en fin de compte. Si j'ai donné cette impression de crier au scandale, désolé mais c'était pas du tout le but. Les gars sachez que je n'ai rien contre l'hypnose de rue hein, tous les moyens pour vulgariser l'hypnose dans notre société je les trouverais bons de toute façon, alors continuez.
  6. Je passe sur le "mauvaise foi" Stunt. Je ne suis pas ici pour me faire juger et d'ailleurs je m'en fiche. Par contre le respect ça j'y adhère. Nous sommes sur un forum où les idées ont le droit de s'exprimer dans le respect. Vous réagissez promptement ce qui prouve que le point soulevé vous fait réagir lol J'ai même pas le temps de répondre à chacun que je me suis pris 3 salves. Dur dur. Vous avez besoin d'un Jesus Christ ou quoi ? Ben vu que la profession n'est pas reconnue, pas plus que le citoyen lambda. Mais le problème du charlatan est valable pour toutes les professions. Qui n'a jamais fait les frais d'un garagiste véreux ? Détrompes toi, bien au contraire, j'aimerai bien que cette activité se développe beaucoup plus en France. Les formations ne sont pas non plus des cursus très long, non non. Quand je vois les possibilités inconscientes que chaque personne possède en elle et qu'en France on traîne encore la patte pour développer des thérapies qui utilisent justement ces capacités là... Mais là on sort de l'hypnose comme elle est décrite dans le reportage évidemment. MDR. Non je ne suis pas un vieux aigri qui déteste la jeunesse, bien au contraire crois moi Mais on ne peut prétendre faire un métier qui de toute façon s'apprend sur le tas la plupart du temps simplement en apprenant quelques techniques d'hypnose, non. Restons sérieux. Aller j'envois ce post sachant qu'il y en a déjà 4 qui sont passés le temps que j'écrive ces quelques lignes
  7. Heyrin : personne n'a raison ou tort, ce n'est pas le propos ici, j'ai bien saisi le point de vue de stunt pas de souci. Je dis juste que la perception des propos tenus prête à une belle confusion, c'est tout. Il faut bien comprendre que la plupart des gens qui ont regardé l'émission n'y connaissent pas grand chose... L'amalgame est vite fait à mon avis. Ma vision étrange de l'hypnose je compte bien la conserver, pas l'intention d'entrer dans quelque moule que ce soit... Et cela me permet de pratiquer au quotidien. Ce qui n'est pas perçu dans mes propos c'est que j'ai juste essayé de faire comprendre que hypnose et hypnothérapie sont deux choses bien différentes. Et franchement, croyez vous que l'on utiliserait l'hypnose en hypnothérapie si cela était dangereux ?
  8. Oui oui il dit bien mot pour mot : "Après ma formation de deux jours, je n'aurai pas de certificat, pourtant je pourrai pratiquer l'hypnose dans la rue et rien ne m'interdira de faire des consultations en tant qu'hypnothérapeute." C'est le raccourci qui est fait entre 'techniques d'hypnose" et "hypnothérapie" qui me dérange. Il pourrait tout aussi bien dire : "Après ma formation de deux jours, je n'aurai pas de certificat, pourtant je pourrai pratiquer l'hypnose dans la rue et rien ne m'interdira de faire des consultations en tant que sophrologue." ou "Après ma formation de deux jours, je n'aurai pas de certificat, pourtant je pourrai pratiquer l'hypnose dans la rue et rien ne m'interdira de faire des consultations en tant que relaxologue." et même : "Après ma formation de deux jours, je n'aurai pas de certificat, pourtant je pourrai pratiquer l'hypnose dans la rue et rien ne m'interdira d'aller vendre des carottes sur le marché le dimanche matin.
  9. Oui c'est ça, à la 34° minute... On dit tous les deux la même chose en fait, mais la perception n'a pas le même impact. Je ne pense pas à être le seul à l'avoir perçu de cette façon. En plus il parle de diplômes universitaires réservés aux pro de la santé tout en concluant qu'en France aucune loi ne réglemente la pratique de l'hypnose !! C'est à mourir de rire franchement. Comment peut on réglementer l'hypnose ? Ce qu'il oublie de dire c'est qu'il existe des certificats d'organismes privés... On ne donne aux choses que la valeur qu'on veut bien leur donner et il y a des formations très sérieuses qui existent dans le privé. Mais ça me ramène à ce que je disais plus haut : il n'y a pas d'information sur ce point prévu dans ce reportage. Nhova : ben ne dis rien alors (je plaisante bien sûr)
  10. Non, dans le reportage il est dit qu'en apprenant les techniques d'hypnose on peut pratiquer l'hypnothérapie... C'est comment est amené le truc qui est agaçant. Si je dis : "Apprenez l'anatomie et vous pouvez prétendre à pratiquer la médecine", quel est la réaction, l'impact ? Du fait que l'hypnothérapie n'est pas réglementée, n'importe qui peut se prétendre hypnothérapeute, en ça je suis bien d'accord. D'ailleurs on peut tout à fait pratiquer l'hypnothérapie sans apprendre l'hypnose... Mais là c'est de la malhonnêteté, mais on peut... Je pense que le reporter n'est pas aller au fond des choses, comme à chaque fois. Il est resté essentiellement sur des croyances... Certes il s'est un peu immergé, il a fait un stage mais je ne suis pas convaincu qu'il ait perçu véritablement en quoi consistait un état hypnotique. D'ailleurs si ça avait été le cas il n'aurait certainement traité le sujet des "risques" vu qu'il n'y en a pas. Il nous parle simplement de manipulation mais cela n'a rien à voir avec de l'hypnose, encore un amalgame préjudiciable à l'hypnose.
  11. Dominique-Nancy

    Dominique-Nancy

  12. Objectivité ? Bof bof bof. On ressort de ce reportage sans savoir ce qu'est vraiment un état hypnotique, comme d'habitude. Le mystère est bien gardé. En tant que hypnothérapeute j'ai été assez agacé comme à chaque fois que ce sujet est traité par des reporters qui cherche le sensationnel plutôt que l'information. "Apprenez les techniques d'hypnose et vous pouvez faire de l'hypnothérapie"... Mais quel mensonge vraiment, c'est stupide et ridicule de tenir de tels propos. Dire que ce reporter s'est entretenu avec un hypnothérapeute.. Mais de quoi ont-ils parlé ? Ma profession s'est pris une belle claque (encore une fois) hier soir. Moi de mon côté ça fait plus de 10 ans que je m'escrime à dire aux gens qu'il n'y a rien de dangereux là dedans... et tous ces efforts mis à mal par ce genre de reportage, c'est énervant. Le seul intérêt pour moi dans cette émission, c'est que cela m'aide à renforcer ma capacité à rester serein à l'intérieur de moi...
  13. Oups ! Je suis inscrit depuis décembre 2012 ici et n'ai pas encore fait ma présentation... Je rectifie : Bonjour la communauté, ben voilà je suis hypnothérapeute depuis plus de 10 ans dans les coins de Nancy, j'ai 48 balais et des poussières et pas trop le temps et l'habitude de venir sur les forums. On va y remédier un peu. Que dire d'autre que mes loisirs tournent autour du sport, la peinture, la lecture, la musique... Je vis dans un petit village tranquille près de Nancy où je suis très bien, dans la verdure. Si vous avez des questions à me poser n'hésitez pas