L.B.B.

Membres

À propos de L.B.B.

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 30/11/1999
  1. Pour ce qui est des séquelles je connais personnellement le "sujet" et du coup lui parles régulièrement en m'assurant que tout va bien. Et concernant l’intérêt d'avoir continué, vous n'étiez pas à ma place, dans de tel circonstance il n'est pas dis que vous auriez réagis de la manière la plus parfaite qui soit non plus... j'ai paniqué, j'ai fais des erreurs et je les regrette, c'est la première fois (et dernière je l’espère) que j'ai été confronté à un tel problème et j'ai mal réagis, cela aurais pu arriver à d'autres ... je n'avais aucune mauvaise intentions envers la personne (sujet si vous préférez). Plus que des jugements et des reproches ce que j'attendais en postant cet article étaient des conseils, des réponses constructive, bien que ce soit manifestement denrées rare ... pour ce qui est de la gravité de mes actions je ne m'en rend que trop compte sans avoir besoin d'accusations supplémentaires. (Et concernant Dylan je sais ce qui s'est passé dans les détails et je pense qu'il ne pouvais pas mieux réagir. La personne en question avais vécu un traumatisme important et un simple nom a suffis à le faire resurgir, cela n'était pas prévisible et difficilement contrôlable mais il a réussi à faire revenir la personne sans encombres, ce qui est tout sauf facile.)
  2. Je te remercie Très curieux d'être moins ... disons extrémiste que les autres. Concernant mon age j'ai 19 ans (oui si je suis au lycée c'est parce que j'ai changé de filière donc redoublé) et le problème n'était pas vraiment que je ne mesurais pas la gravité mais que je ne savais tout simplement plus quoi faire ... j'était paniqué en plein cauchemars car après plusieurs tentatives d'hypnoses (s’arrêtant souvent à l'induction puis réveil sans suggestion). Je ne pense pas vraiment que je sois un problème de maturité de ma part (quoi je fais peut-être erreur je suis bien sûr pas le mieux placer pour me juger) mais tout simplement que j'ai voulu aller trop vite avec trop peu de préparation et que j'ai été débordé par les évènement ... je n'avais jamais vu de vrai séance d'hypnose en vrai (un ami avait tenté de m'hypnotiser deux fois sans réussir et donc sans avoir besoin de me réveiller) et donc ne savait pas comment réagir face à cette situation, c'était idiot de ma part. Malgré tout ça je vais essayer de suivre ton conseil et ne pas me remettre à l'hypnose, du moins d'ici plusieurs mois voir années, après avoir mieux étudié le sujet et vu plusieurs séances d'hypnose en vrai.
  3. Merci à tous de votre accueil ! Suite aux évènements récents je ne pense pas retenter l'hypnose avant un bon moment (du moins sans la présence d'un hypnotiseur plus talentueux). Je vais attentivement lire le forum et écouterais vos conseilles avec le plus grand intérêt dans l’espoir un jour d'hypnotiser quelqu'un "proprement" sans nuire aucunement à sa personne.
  4. Bonjours à tous, Je m'appel Armand, actuellement en classe de terminale (Design et Arts Appliqués) au lycée de Parthenay. J'ai déjà posté sur le forum (en oubliant cette page de présentation, veuillez m'excuser) concernant ma première expérience d'hypnose (qui fût un fiasco total). Cela fait maintenant près de cinq moi que j'ai découvert l'hypnose grâce a un ami et que j'explore donc le blog de Street Hypnose en détail. J'ai décidé donc de m'inscrire sur ce forum pour en apprendre plus sur l'hypnose, en parler, dialoguer, et surtout recevoir des conseils pour ne plus reproduire les erreurs que j'aurais pu commettre dans le passer relativement à l'hypnose. J’espère en apprendre plus sur l'hypnose auprès de cette comunauté et que tout cela cela enrichissant. à plus tard sur le forum !
  5. Je tiens à préciser pour ceux qui insinuent que je n'ai pas d'étique par rapport au dés-habillement, je tiens à préciser que cela était un test pour évualuer jusqu'où pouvait mener l'erreur monumental de la suggestion que j'avais fais précédemment ... je n'avais en aucun cas l'envie de la déshabiller, à vrai dire je ne m'attendais pas à ce qu'elle obéisse car si tout s'était passé correctement elle ne l'aurais jamais fais. Au moment même où elle a tenter d'obéir je l'ai arrêté et j'ai été moi même choqué ce que ce qui se passait. J'ai perdu mon sang froid et j'ai tout de suite tenté de la réveiller ... Pour ce qui est des suggestion qui on suivies, elle venait de revenir après son réveil se plaignent d'être frigorifiée et malade, l'ayant accidentellement endormi (je ne la pensais plus sous hypnose) mon but premier était là de la calmer, la rassurer faire en sorte qu'elle se sente bien pour ensuite lui dire d'aller dormir. Chaque fois qu'elle commençais à paniquer je lui disait de se calmer et elle se calmais immédiatement mais de manière provisoir, j'ai alors chercher ce qui pouvais faire une source d'angoisse (exemple les hallucination comme le chien ou le canard) pour les éviter par la suite, une foi qu'elle s'est calmé j'ai appelé une surveillante pour qu'elle veille à ce qu'elle s'endorme et lui ai dis d'aller dormir et que tout se passera bien jusqu'à ce qu'elle se réveil. A tous ceux qui m'on lynché de commentaire accusateur je tien à dire que je mesure pleinement la gravité de mes actions et vous demande de m'excuser car tout cela était une suite de grossières maladresses de ma part. J'ai au moins appris de mes erreur et ne les reproduiraient pas une seconde fois ... (Je tiens à m'excuser pour ne pas avoir posté dans la page de présentation je vais corriger cet oubli de suite).
  6. Je m’intéresse à l'hypnose depuis le moi de septembre, et ai donc lu la plupart des articles de ce blog. Après de multiples essais ratés j'ai proposé à une amie, dans mon internat, de tenter l’expérience et elle a accepté. Il m'a fallu moins de trois minutes pour l'endormir, et elle est resté (contre ma volonté) en état d'hypnose profonde sans que je puisse la réveiller ! Deux heures après le début de l'hypnose elle se prenait pour une star et avait oublié l'identé de toutes les personnes qui l'entourait persuadé qu'il s’agissait de fans, servants et maquilleuses (voir Chef des Armés... allez comprendre). Reprenons au début. Après s'être installés dans les escaliers, isolés, j'ai commencé par lui faire le test des doigts aimantés. Sa réactivité était très bonne. une personne s'est joint à nous pour observer et j'ai continué avec la suggestion du livre et du ballon. Bonnes réaction rien à signaler... En continuité du test du livre et ballons je lui ai dis de fermer les yeux, de détendre chacun de ses muscles, et que chaque partie du corp que je lui touchais (bras, jambes, nuque, épaules) était lourd et impossible à bouger. je lui ai dis d'imaginer des escalier infini qui descendraient devant elle, et qu'à chaque marche elle sombrerais un peu plus profond dans cet état de sommeil. je lui disais de descendre les arches une par une, à chaque claquement de doigt, en accélérant légèrement au fur et à mesure, puis lui ai expliqué que quand je lui dirais "Dors" (avec claquement de doigts) elle replongerais dans cet état. Je l'ai réveillé et ai tout de suite enchaîné avec les mains aimantés et avant même qu'elle se touchent lui ai saisi en les tirant vers moi et ai dis "Dors". Elle a immédiatement sombré en sommeil hypnotique, j'ai donc enchaîné avec la suggestion du prénom oublié. Mais à son réveil, quand je lui ai demandé son nom, elle ne l'avais pas simplement oublié mais m'a dis le nom de sa cousine (chose que je ne lui avais jamais dis). Surpris par cette anormalité je lui faisais changer de nom à chaque claquements de doigt puis ai décidé de la rendormir... c'est là que les choses on pris une toute autre tournure... Je lui ai dis que dès que je dirais quelque chose accompagné d'un claquement de doigt elle le ferais ... ce fût ma première grosse erreur... Je lui ensuite dis que quand elle se réveillerais tout sera redevenu normal, qu'elle ne serait plus en état d'hypnose. Deuxième grosse erreur... Je l'ai réveillé d'un claquement de doigt mais elle ne se levait pas, ne réagissait pas ... je lui ai demandé alors de lever un bras, ce qu'elle a fait sans comprendre pourquoi... elle avait vraiment l'air zombifiée. D'autres personnes qui étaient venues observer m'on alors dis de lui dire de la déshabiller. Me disant que de toute façon ça ne pourrait pas marcher je lui ai dis d'enlever ses collant. Elle a donc eu un temps de réaction assez long , puis a enlevé ses chaussures, s'est levée, a saisi ses collant, et au moment qu'elle esquissait le geste pour les enlever je l'ai tout de suite dis d'arrêter... Je lui ai dis qu'elle avait froid : elle tremblait, je lui ai dis qu'elle avait chaud : elle transpirait, je lui ai dis qu'il faisais juste bon : elle s'est détendue. Stressée par le monde autour je lui ai dis en claquant des doigts qu'il n'y avait personnes, j'était donc devenu la seule personne visible à ses yeux. Paniqué j'ai essayer d'appeler un ami qui avait déjà réussi quelques hypnoses sans réussir à le joindre. Je lui ai donc touché le front pour l'endormir et lui ai dis de remonter les escalier dont je lui avait parlé et qu'à chaque marche elle reviendrait un peu plus à elle. arrivé à l'avant dernière marche je lui ai dis qu'en franchissant cette dernière marche elle se réveillerais complètement. je lui ai dis qu'elle la franchissait "maintenant" et à ce mot elle s'est réveillée. Elle était surprise de l'heure qu'il était et ne se souvenait de rien à par un grand escalier blanc qu'elle était persuadée d'avoir vu en vrai . Après ça elle semblais tout à fait réveillée, naturelle, m'a dis au revoir et est parti dans sa chambre. Une dizaine de minutes plus tard elle est revenu me voir en se plaignant qu'elle était gelée et qu'elle avait mal au ventre. Je lui ai toucher le front et elle s'est brutalement écroulée sur la porte qui était derrière elle en se cognant. tout le monde autour d'elle a s'est précipité sur elle pour la relever, j'ai alors claqué des doigts et elle s'est réveillée, en voyant tout le monde autour d'elle elle a eu peur et s'est recroquevillée dans un coin. On est allés dans une pièce plus tranquille, elle me suivait sans trop comprendre, elle ne reconnaissait pas les lieux et était un peu perdue. on s'est installés dans la salle à côté de la salle de musique. Quelques personnes sont venue regarder et certaines filmaient. Elle entendait la musique à côté et en un claquement de doigt elle ne l'entendait plus. J'ai fait disparaître une personne de la salle, elle ne voyait que son portable voler en suspension en l'air. Quand sa meilleur amie est entrée dans la pièce, elle l'a regardé et m'a demande "C'est qui cette fille ?". Elle avait totalement oublié qui elle était ne se souvenait de rien. Je lui ai dis son prénom mais elle ne se rappelais pas que c'était sans meilleure amie. Je lui ai dis qu'elle se souvenais de tout (claquement de doigt toujours) et elle s'est alors rappelé qui elle était. Je lui ai alors dis que cette amie était un chien. Elle s'est immédiatement agrippée au fauteuil, les yeux écarquillés, le souffle rapide et paniqué. Quand je lui ai demandé ce qu'il y avait elle m'a demandé pourquoi il y avait un chien dans la pièce. J'ai arrêté l'hallucination pui je lui ai dis que j'avais une tête de canard. Je n'ai pas eu de réponse pas à voir ton regard terrifié je pense que ça a marché ... Je l'ai ensuite rendormie et lui ai dis qu'en se réveillant elle serait sur un petit nuage qu'elle se sentirais merveilleusement bien. à son réveil elle était détendu et s'est exclamé "Ah on est bien là !" avec un sourir. je lui ai dis rigole elle a rigolé naturellement, je lui ai dis d'arrêter elle s'est stoppée net. après ça je lui ai dis d'aller dormir dans sa chambre, elle était assez perturbée par les gens autour d'elle mais a obéie... J'ai reçu des appels de filles de l'internat une heure plus tard me disant elle n'avait pas pu prendre sa douche toute seule, qu'elle ne reconnaissait personne et qu'elle avait viré une fille de sa chambre sous prétexte qu'elle était mal maquillée. Elle a même menacé d'appeler son père pour que l'armée vienne tous les tuer ... le lendemain matin elle ne se souvenait de rien et avait une sacré migraine ... Tous ceci aura été l’expérience la plus perturbante que j'ai vécu ! Faites attention à ne pas faire les même erreurs que moi !