Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Grum-Lee

Membres

Tout ce qui a été posté par Grum-Lee

  1. Le truc avec la méditation c'est que c'est avant tout un "exercice" mental, et pas tant de relaxation. Cette pratique améliore les capacités d'attention, mais sous peu qu'elle soit soit abordée de la même façon qu'un sport. C'est à dire que pour voir des résultats il faut une pratique régulière, mieux vaut un quart d'heure tout les jours, qu'une scéance de une à deux heures une fois par mois. La seconde option n'apportera pas de résultat.
  2. Salut, Tu as déja entendu parler d'Eline Snel ? L'auteur de calme et attentif comme une grenouille. Il semblerait qu'elle fasse également des exos plus adaptés aux ados :
  3. Oui, donc rien à voir avec la zététique, pas besoin d'être "zététitien extrémiste" pour avoir ce positionnement. D'ailleurs c'est quoi un zététitien extrémiste ?
  4. Moui enfin ce n'est pas non plus très représentatif des avis sceptiques comme opinion. Des gens comme florent Martin parlent plutôt de mécanique psychologique, et de coopération tacite entre l'hypnotiseur et le volontaire, et d'autres comme Nicolas Gauvrit appuient l'hypnose d'un point de vue scientifique, et la pratique même dans le cadre thérapeutique.
  5. Déjà, c'est quoi pour toi un état de conscience non modifié ?...
  6. Vaste sujet ... Ta question si je résume, serait : quelles différences ou quels liens entre hypnose et manipulation ? C'est ça ?
  7. Haaa la magie de la perception. Des sujets sur le magnétisme en général, il y en a plein le forum, donc je ne développerai pas ici, j'en resterai juste à la vidéo en elle même. Le corps du volontaire bougeait en conséquence ? Ou bien les mains de l'hypnotiseur bougeaient en conséquence ?... Personnellement quand je regarde la vidéo, je la perçois tout autrement : - Un volontaire qui a pour suggestion de bouger au ressenti. Donc magnétisme ou pas, il partira dans un sens ou dans l'autre dans tout les cas, car il s'attend à ce que l'hypno soit quelque part autour de lui. En résumé, il y aura des mouvements du volontaire dans tout les cas, que l'hypno soit là ou qu'il soit parti fumer une cigarette un peu plus loin. - Un hypno qui fait des passes certes, mais le volontaire ne bouge pas toujours en synchro avec la passe, ou pas toujours dans le sens de la passe proposée (surtout au tout début). - Une passe très pratique, celle de la main en paume face ou dos au volontaire. Dans un cas comme dans l'autre, on peut interpréter le mouvement du volontaire dans le sens de la répulsion ou de l'attraction magnétique. C'est pratique, car dans tout les cas (fail ou pas) on peut attribuer le mouvement au prétendu magnétisme de l'hypno. (Effet barnum corporel ?...) Honnêtement, je n'ai rien vu qui m'a subjugué. Je perçois une présentation d'expérience bien mise en forme, une perception partielle du spectateur des échecs et réussites dans les passes (biais de confirmation ?...), et une passe à effet barnum qui donne toujours raison au mouvement quel qui soit. Toute l'expérience est reproductible, sans magnétisme, et même sans hypnose (certains mentalistes font exactement la même chose sur un autre thème, celui de l'intuition) En gros dans mon prisme de perception, j'ai visionné la même chose que cette vidéo. Désolé, c'est caricatural (je m'excuse d'avance pour ceux qui voudront me jeter des cailloux au visage), mais mes yeux eux voient vraiment ça :
  8. Est ce que ces organismes cherchent à se faire connaître des médias ? Ce qui serait intéressant, ce serait de savoir si ils sont contactés ou pas pour ce type de docus.
  9. C'est censé démontrer du magnétisme dans les passes de mains ?
  10. Même pour un néophyte, Messmer faisant du spectacle et de la TV, c'est évident d'entrée que c'est une activité lucrative. Par contre je peux comprendre que ça surprenne beaucoup plus de découvrir qu'on paye pour apprendre la Street, au point qu'il entame son sujet sur ce point. Après qu'on fasse du business avec l'hypnose, perso ça ne me choque pas du tout, ce sera vraiment plus le manque d'éthique qu'on mettra dans son business modèle qui pourra me choquer. C'est pas vraiment pas le business qui m'attriste dans l'hypnose, c'est plus l'absence de réglementation dans le thérapeutique, et dans les reconnaissances de diplômes. Je trouve ça fou... N'importe qui peut se déclarer hypnothérapeute avec un diplôme en carton sans reconnaissance. Franchement je trouve ça assez grave, ou joue avec l'esprit et les problèmes des gens, c'est sérieux, il s'agit pas de faire des massages aux huiles essentielles avec un peu de musique et de l'encens. Pour Cymes tu parles de son émission d'il y a un an avec Adriana ?
  11. En fait, ce que tu souhaiterais c'est que le journaliste expose dans son reportage ton propre avis ou celui de la communautée sur l'hypnose, comme tu le ferais avec un volontaire en prétalk. Tu penses cela possible ? Perso j'en attendrais pas autant. Le journaliste ne pratique très certainement pas l'hypnose, et avant de se lancer il découvre probablement le sujet tout comme tes volontaires avant leur première scéance. Puis il enquête en récoltant différents avis et en observant différentes pratiques, tout en récoltant également des avis très certainement opposés sur le sujets avant de pouvoir poser son compte rendu. J'en attendrais pas autant que toi d'un docu, parce que ça me paraît juste impossible d'obtenir ce genre de conclusion ou de tournure, à moins bien sûr que le journaliste en question soit un gars de Street S . Je trouve que c'est déjà très positif que le sujet Street S soit présenté sans être détourné. Parce qu'il n'y a pas de business dans l'hypnose ?
  12. Pour la partie street je trouve qu'elle n'est pas déformée, on voit bien le discours de JE sur l'hypnose qui peut être ludique, il ont bien mis en avant aussi sa vigilance quand il parle du mauvais réveil par un des stagiaires. J'ai trouvé ce passage plutôt positif et non déformé pour faire du trash fallacieux. Pour le côté sanguinolent, ça ne me choque pas, on y voit un usage plutôt util de l'outil hypnotique, je perçois surtout ça. Après pour tout le reste, oui effectivement ce n'est pas tout positif, mais c'est quand même un panorama assez réaliste de toutes les pratiques existantes, après est d'accord ou pas avec ces pratiques, c'est autre chose, mais ces pratiques existent. Et tout n'est malheureusement pas positif dans la pratique de l'hypnose, et pour ça pas besoin du docu pour s'apercevoir qu'il y a à boire et à manger des qu'on aborde ce sujet.
  13. Le doc nous montre du posiif, de la prévenance, etc. (Ce qui existe en hypnose), mais il montre également les possibilités de dérives, et des défauts de règlementation en cabinet (ce qui existe également en Coaching, Pnl, hypnose, etc) On voit les deux facettes, sans parti pris je trouve. J'ai trouvé le docu ni bisounours land, ni Dirty trash à la Bernard de la Villardière. En résumé, je trouve qu'il était montré le bon comme le moins bon sans en faire des caisses, ce qui me semble être un positionnement plutôt "objectif".
  14. J'ai pas trouvé la fin si négative et sensationnelle que ça, après tout, les faux souvenirs ça existent, et c'est un vrai danger. Après je trouve également bien d'informer sur le flou artistique qui entoure le therme "hypnothérapeute".
  15. En observant le "contexte" de démonstration.
  16. Tu pratiques la méditation Ronald ? C'est assez différent de l'hypnose. Autant pour ce qui est de travailler les inductions, ou d'autres aspects techniques, je pense que tu pourrais y trouver des choses nouvelles avec la respiration et les exercices de scan corporel par exemple. Pour le reste je suis un peu plus dubitatif, le cœur de scéance des deux disciplines me semble très très différents. En hypnose on va avoir un objectif assez précis : suggérer un changement, modifier des perceptions, des attitudes, créer des phénomènes, etc. Tandis que l'objectif du méditant est justement de ne pas avoir d'objectif, et de ne rien en attendre. C'est surtout un exercice de focus et d'observation sans jugement, de soi même, de ses pensées, ou de son environnement. Le premier piège justement en débutant la méditation c'est d'en attendre quelque chose, où de se fixer des objectifs. C'est vrai que c'est paradoxal, et assez déroutant au départ ... Certes, cette pratique à des vertus comme une amélioration de la concentration, le lâcher prise, vivre mieux l'instant présent, ainsi que des effets physiologiques intéressants, mais ils doivent être considérés par le méditant comme des conséquences de la pratique, et surtout pas des buts à atteindre. À contrario de mélanger sophrologie et hypnose, pour ce qui est de mixer hypnose et méditation, je crois fondamentalement que les deux disciplines peuvent être complémentaires, mais ne devraient justement être pratiquées en mélange, tant elle sont différentes sur le fond. À mon sens, en les mixants tu perdrais justement tout l'intérêt de ce qu'est la méditation. Après je ne peux donner mon point de vue que pour la méditation mindfullness, je ne connais, n'y ne pratique les autres formes. Pour le reste je te rejoins, il y aurait des intérêts à l'enseigner assez jeunes. Au même titre que comme le disait Neuneutrinos, on gagnerait également dans les écoles à apprendre à apprendre.
  17. Kewa, Oui en gros, c'est le site sans les articles broderies. L'essentiel de ce qu'il y a à savoir est dans le bouquin. +1 pour le palais. Effectivement le pratiquer en transe peut aider à assimiler la technique. Surtout que le soucis que semblent rencontrer certains avec les locis, c'est justement de réussir à visualiser. À priori tout le monde ne rencontre pas la même difficulté à ce niveau.
  18. Si tu veux gagner du temps et aller à l'essentiel, je te conseille de lire : "Napoléon joue de la cornemuse dans le bus", c'est une bonne synthèse de tout ce que tu pourras trouver sur la mémoire. Sur le labo (cf ma signature) tu trouveras également plusieurs topics sur le sujet. Bon courage dans tes recherches
  19. En "grossier" résumé, Pour bien mémoriser, il faudrait idéalement une émotion associée (positive ou négative) à ce que l'on mémorise, et dans le cas des études, bof, bof ... Ou alors de la concentration et surtout de l'intérêt pour ce que l'on étudie. Car effectivement si ça ne nous passionne pas, et bien on ne se concentre pas, l'esprit vagabonde, et on mémorise d'autant plus mal, et là les stratégies mnémotechniques sont effectivement très très utiles pour compenser cette faiblesse. Ou sinon, toujours pour ce cas de figure, et c'est là que je pense que l'hypnose peut également aider : Créer des ancrages favorisant la concentration, ou utiliser des suggestions faisant percevoir ce que l'on va apprendre comme étant super positif, exictant, passionnant, etc Utilise le meilleur des deux (hypnose et techniques de mémorisation), tout en comprenant bien comment cela fonctionne, et tu devrais assurément voir de bons résultats. En espérant t'avoir donné des pistes.
  20. À ta place je m'intéresserais avant tout chose au mécanisme de le mémoire. Et ensuite seulement je définirais la stratégie de la séance, afin qu'elle celle-ci soit adaptée à ton objectif.
  21. Haha, c'est un sujet qui ressortira une fois de temps en temps. Sur Kwon.info (un forum d'arts martiaux), il a laissé quelques souvenirs très forts avant un ban. C'est assez vieux, et pourtant c'est ressorti très régulièrement. Le plus souvent suite à une vidéo de wingchun ou un débutant apprécie son discours, et cherche des avis autres sur le poulpe. Il faut juste l'accepter sans s'agacer, c'est un sujet qui ressortira à l'occasion, et ce pendant un moment je pense
×
×
  • Créer...