Alkor

Membres

Alkor last won the day on 10 octobre 2013

Alkor had the most liked content!

À propos de Alkor

  • Rang
    Street-hypnotiseur
  • Date de naissance 23/11/1993

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Paris
  1. Alkor

    Alkor

  2. Moi, le seul truc que je comprend pas, c'est que vous arriviez à tourner en rond autant de fois (vous avez bien dû faire quatre boucles depuis l'ouverture du sujet, mais j'ai pas tout lu). Que chacun veuille exprimer son opinion, je peux comprendre, mais que Prudence repose sans arrêt la même question et fasse repartir le truc à 0, ça n'a pas de logique. Prudence, si je peux te donner un conseil, évite de trop aller sur internet. Tu ne sembles pas faite pour ça. Tu as manifestement peur de l'inconnu, ce qui est le signe d'un manque de confiance en toi. Tu présentes ton sujet en parlant de l'éducation des enfants, ce qui signifie que tu te bases essentiellement sur tes propres acquis, avec une volonté d'évoluer le moins possible. Autant c'est applicable dans la vie de tous les jours, autant c'est presque impossible sur internet, étant donné que tu vas être en contact et discuter avec beaucoup plus de gens, et surtout des gens d'origine et de philosophie parfois très différente. Ta question finalement, qui n'est en fait pas une question mais l'affirmation d'une incompréhension (la nuance est que la question appelle une réponse, quand l'incompréhension demande de changer de point de vue), a deux composantes : 1) Pourquoi la plupart des gens ne se méfient-ils pas des inconnus ? => Parce que la plupart des gens, du moins ceux que nous abordons, ont suffisamment confiance en eux pour se fier à leur propre jugement. Or, pour une personne qui juge par elle-même, quelle est la probabilité qu'un individu avenant, manifestement bien intentionné, manifestement sain de corps et d'esprit, vous veuilles en réalité du mal ? Pratiquement nulle. Personnellement, je me méfie plus d'un banquier dans son bureau que d'un homme qui m'aborde dans la rue. 2) Pourquoi les gens se laissent-ils hypnotiser ? => Parce qu'ils ont la certitude qu'ils ne risquent rien. On n'aborde jamais les personnes seules. Il arrive que des personnes seules viennent nous voir ; je dirais que ces personnes ont un peu trop confiance en elles. Mais c'est leur choix. Globalement, on ne prend en charge que des groupes d'amis ou des familles. Et le tout en public. Le fait que ça se passe dans la rue nous rend évidemment inoffensif. On ne fait pas ça dans une ruelle sombre. On fait ça en place publique. Et je conclurais en disant qu'il y a un million de moyen de faire du mal à quelqu'un sans hypnose ; que par contre il n'y en a pas beaucoup en hypnose. Même en le voulant vraiment. Et une dernière petite phrase pour toi : pourquoi dit-on aux enfants de se méfier des inconnus ? Quel est la probabilité qu'un inconnu interagisse légitimement avec un enfant ? Les enfants sont des êtres totalement inutiles (pour faire cours), donc forcément, tout inconnu est une menace. Les adultes, en revanche, font dans leur vie beaucoup de choses, interagissent avec beaucoup de monde (le nombre de personnes avec qui tu es en relation est même un facteur de réussite sociale).
  3. Alkor

    Âge

    DianeV : excepté que j'avais entendu cette histoire trois ou quatre fois bien avant que Messmer ne devienne célèbre (enfin j'imagine, parce que je n'avais jamais entendu parler de lui avant d'aller sur ce forum). En fait, à chaque fois qu'un "grand" hypnotiseur parle de son passé. J'imagine que ceux qui tentent l'expérience de l'hypnose quand ils sont enfants ont plus tendance à en faire un métier que ceux qui le découvrent à 30 ans, mais tout de même, ça devient lassant. Par contre, je me demande comment tu peux être vexée. Il t'es arrivé la même chose ?
  4. Alkor

    Et le sport?

    Absolument pas, le kung fu contient effectivement des frappes (c'est ce qui m'intéresse le plus) mais aussi des saisies (le style mante-religieuse par exemple est très axé saisies), clés...à savoir qu'il existe également des styles de kung fu se pratiquant avec des armes (une centaines en tout je crois) qui vont de la rame de barque aux chakrams. Il y a également des techniques sophrologiques voire hypnotiques, par exemple pour altérer la perception visuelle ou augmenter les réflexes. Il existe aussi un art martial parfois appelé "boxe chinoise", le Wing Chun, qui était par exemple pratiqué par Bruce Lee. C'est plus récent que le kung fu et ça n'a pas à ma connaissance de dimension spirituelle. En proportion, ce sport contient probablement pas mal de frappes, et vu que c'est un art martial chinois, la confusion est fréquente.
  5. Alkor

    Et le sport?

    Waffy : je l'avais écrit au début mais j'ai changé mon texte et je ne l'ai pas remis. J'ai d'abord pratiqué la lutte greco-romaine, et j'étais plutôt bon, mais mon club a fermé. Ensuite j'ai fait de la boxe française (proche de la boxe anglaise mais avec des coups de pieds). J'ai toujours été mordu de kung fu, je pratique en autodidacte depuis longtemps. C'est la base de ma philosophie du corps et de ma relation à l'espace. J'ai pas mal lu aussi. C'est un art extrêmement vaste, peut-être parce que la Chine est la plus ancienne et la plus grande des civilisations actuelles. Maîtriser le kung fu, c'est connaître l'anatomie humaine, les lois de la physique (ça, j'en ai fait mon métier), toutes les façons possibles de bouger, et bien plus encore. C'est une voie dans laquelle on peut progresser toute sa vie. Et c'est aussi un art méditatif, créé à la base par des moines pour se maintenir en forme.
  6. Alkor

    Âge

    J'ai l'impression que tous les hypnotiseurs de spectacle racontent la même histoire de grimoire trouvé dans le grenier de leur arrière grand-père alors qu'ils étaient enfants...un peu de renouvellement s'impose !
  7. Alkor

    rencontre le 9 novembre

    C'est jouable pour moi. Je viendrais donc (si ça ne me sort pas de la tête et que je ne rend pas compte au dernier moment que j'ai un truc prévu).
  8. Alkor

    Et le sport?

    Ah merci pour les explications Waffy, je sais que le Krav à la base est une technique de meurtre à mains nues développée par l'armée israëlienne, mais aujourd'hui beaucoup de gens essayent de le vendre comme de la self-défense. Il n'y a qu'à voir toutes les vidéos qu'on peut trouver sur Youtube. En ce qui me concerne, je suis adepte des beaux combats. J'aimerais bien m'inscrire dans un club d'arts martiaux pour pouvoir pratiquer mais je n'ai pas assez de discipline pour ça. Il y a longtemps, je me suis carrément fait virer de mon club de boxe. Je pourrais sans doute réessayer aujourd'hui si j'en avais le temps et la motivation.
  9. Alkor

    Un blocage très étrange

    J'ai pas dit que t'y avais passé ta soirée, juste que t'avais fait un effort totalement inefficace
  10. Alkor

    Et le sport?

    Ah, toi aussi quand tu as besoin de te défouler tu participes à des tournois de free fighting clandestins ? Sinon, question que je me pose, en quoi consiste l'autodéfense en tant que sport ? Vous vous défendez plusieurs heures dans la semaine ? Je me demande ça parce qu'on peut coupler la plupart des arts martiaux destinés au combat à des exercices de méditation (kung fu) ou de renforcement physique (boxe). Mais le principe de l'autodéfense, c'est que ça ne doit jamais servir, du coup je vous imagine mal en train de soulever de la fonte pour vous protéger d'un hypothétique pikpocket qui surgira une fois tous les 5 ans (et qui si vous le rétamez va ramener tout son gang armé jusqu'aux dents). Et quand je vois des trucs comme le krav, l'aspect méditation me semble aussi trèèèès loin. Ou alors est-ce que ça ressemble à un art martial classique mais sans le but avoué de s'en mettre plein la tronche avec fair-play ? Ou est-ce qu'il y a carrément des tournois d'autodéfense (mais alors là le sens m'échappe parce qu'on voit rarement des gens se "défendre en duel"). Ou bien c'est juste des formations, genre 70h, et ensuite c'est terminé ?
  11. Alkor

    Street Hypnose à Paris

    Je trouve ça très réussi, c'est clair que ça ne va pas présenter la street à un profane, mais en vidéo souvenir c'est très chouette.
  12. Alkor

    Vos conseils pour les inductions !

    Le retour en transe est différent pour tout le monde, certains vont devenir tout mous tandis que dans le pire des cas, le sujet va seulement faire un effort conscient et visible pour retrouver l'état que tu lui as déjà proposé. Si tu n'as pas ce minimum, recommence le prétalk. Si tu as quelque chose comme ça, essaye un autre approfondissement ou même deux. Parce que ton volontaire n'a pas encore vécu la vraie transe, celle du lâcher prise.
  13. Alkor

    Un blocage très étrange

    Ah ouais pas mal la feinte avec l'amnésie, je n'aurais jamais pensé à un truc pareil ! abclive je te jure que tu y es allé de ta propre suggestion. De mémoire tu lui as dit des trucs comme "ça serait bien si tu pouvais mettre de côté la partie de toi qui n'est pas dedans, pour qu'elle te laisse vivre pleinement cet état...". En gros une tentative assez classique de contournement de blocage.
  14. Ah cool, tu te présentes enfin Tu es déjà super à l'aise à l'oral, donc tu pars avec un gros avantage. Après trois ou quatre séances de street tu auras le même niveau que moi
  15. Bonjour, je voulais vous faire part d'un blocage auquel j'ai été confronté mardi et que ni moi, ni abclive, ni killkool (je crois) n'avons réussi à le surmonter. J'étais avec un volontaire très réceptif, au stade de l'hallucination. Les hallucinations auditives passaient très bien. Les routines de type rêve aussi. Par contre, à chaque fois que je lui suggérais qu'il était ailleurs quand il ouvrait les yeux, ou que le décors avait un peu changé (même quand je lui ai juste suggéré que l'heure du jour avait changé), ça ne passait pas, mais alors PAS du tout. Les premières hallucinations, par exemple le changement de couleur de cartes à jouer, tout semblait normal. Semblait, parce qu'il m'a avoué ensuite qu'il voyait les cartes normales mais qu'il ne pouvait pas dire autre chose que ce qu'il aurait du voir. Ou plutôt, je l'ai rapidement découvert en tentant une hallucination libre. Je trouve les suggestions libres très utiles pour obtenir des feedback poussés. Bref, j'approfondis un peu et quand je tente quelque chose de plus solide, par exemple le transporter dans un cinéma, ça ne passe visiblement pas bien. Il m'a expliqué qu'il était là tout en ayant l'impression d'être ailleurs, ce qui lui causait un certain malaise. Il avait tout de même envie de continuer alors on a essayé pas mal de méthodes différentes sans succès. Tant qu'il avait les yeux fermés, ça marchait parfaitement. Il pouvait être dans une forêt, ne plus rien entendre à part le chant des oiseaux, sentir les rayons du Soleil... Est-ce que quelqu'un a déjà été confronté à un blocage de ce type ? Et est-ce que vous avez réussi à le dépasser ? A quoi ça peut être dû ? Sachant qu'on a tenté différentes approches comme : faire disparaître la partie de lui qui est toujours là, lui demander d'accepter de la mettre de côté, fusionner les deux parties, j'ai même tenté une approche par la confusion totale (lui faire imaginer qu'il était dans la même pièce, mais avec quelques petits éléments modifiés par son inconscient) qui a fonctionné, mais sans nous faire avancer.