Aller au contenu
Forum Street Hypnose

je2907

Membres
  • Compteur de messages

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de je2907

  • Date de naissance 12/15/1986

je2907's Achievements

Apprenti street-hypnotiseur

Apprenti street-hypnotiseur (1/2)

8

Réputation sur la communauté

  1. Petit retour pour ma part, j'ai commencé le cursus Technicien 1+2 à l'ecole MHD-EFC, je dis bien commencé car arreté aussitot. Antoine Garnier n'exerce plus la bas. J'avais le niveau technicien (peut etre meme un peu plus ...) selon la directrice grace a mes autres formations. Donc déception et perte de temps pour ma part. Je ne suis meme pas sur que les cours sont bien ceux d'Antoine. D'ailleurs si quelqu'un a les cours "officiel" de Technicien et Praticien d'Antoine je suis preneur !
  2. Euh l'anesthesie sous hypnose ne rapporte quasiment rien, c'est une pratique tres peu répandue dans les CHU. La cotation CCAM n'existent que depuis quelques mois ...
  3. Et grosso modo, a part les medecins membres de ces instituts milton erickson, pas mal du corps medical hospitalier, se contrefout de l'hypnose, certains ne savent meme pas que ca existe !
  4. Moi j'y serais ! Mais a mon avis, pas grand chose a craindre, les differents instituts ou enseignent ces personnes ( Virot, Aim, Bellet et cie ... ) n'acceptent que les professionnels de santé depuis longtemps ! Puis si l'hypnose est un état naturel, on peut pas le legiferer
  5. Effectivement, d'accord avec les copains, tes propos soulevent pas mal de questions ... Puisqu'on parle de soins, de personnel médical et paramedical, je me sens concerné. Il est a mon sens completement inutile pour un infirmier et/ou un médecin de faire un D.U d'hypnose, pour en avoir fait un, c'est une bonne base théorique, mais ca manque cruellement de pratique ( quoi que ca doit dépendre des FAC ... ) Pour avoir mis en place des seances d'hypnose à l'hopital, je me demande comment vous avez fait pour "jauger" l'amelioration " d'au moins 30%", c'est tellement compliqué, tellement de choses entrent en ligne de compte : le travail des differents intervenants au niveau du patient, son état psychologique, ses traitements ... Si tu pouvais eclairer ma lanterne ! Puis 30 % de quoi ? Vous travaillez en terme de sensibilité ou de spécificté ? Ensuite je ne pense pas que "l'usage de ces techniques" soit un acte médical a part entiere, pour moi l'hypnose ne soigne pas. C'est un état naturel non ? Le travail méthaporique / suggestif lui peut faire bouger des choses. Et a mon sens, il vaut mieux un aide-soignant correctement formé qu'un médecin mal formé. Tu parle de solides références ? Peux tu developper ? De mon point de vue, pour des pathologies lourdes, des AVC, des douleurs chroniques, une equipe pluridisciplinaire est necessaire. Et c'est la que le soin prend tout son sens, mais ca on ne l'apprend pas dans les écoles d'hypnose : il y a des écoles qui forment au soin à l'autre, les formation vont de 1 à 15 ans. Puis ce n'est pas parce qu'une ecole est bien cotée sur Google, que c'est une solide référence. Pas sur non plus que l'arret des addictions soit un acte soignant. Par contre l'analgesie, ou l'anesthesie est un acte médical délégué pas un accompagnement. Puis comme disait Priscilla, je me méfie moi aussi des preuves sous couvert de science ! J'ai vu un reportage l'autre soir, ou les scientifiques mettaient justement en question cette histoire de sérotonine, de dopamine et tous ces neurotransmetteurs à la mode. Si je retrouve le lien je te le posterai. Bref, on est en 2015 et je pense qu'on est qu'au début de la connaissance des mécanismes de l'hypnose, il y a certainement des modification chimiques et physiologique au niveau cérébral ( voir l'etude de Faymonville de 2013 : ,europhysiologie de l'hypnose ) mais on a beaucoup a apprendre, puis ce petit mystere qui plane autour de l'hypnose moi je l'aime bien ! En esperant te lire.. .
  6. Pour moi la video de Finel, c'est de l'hypnose ericksonienne pure. L'hypnose conversationnelle, c'est pas justement l'art de placer des suggestions, et de creer les phenomenes hypnotiques, a l'etat de veille, lors d'une conversation ?
  7. En tout cas, si tu veux en discuter sur Stras autour d'un verre je suis partant !
  8. Salut et Bienvenue ! Je ne savais pas qu'il y avait un nouvel hypno a Stras' (Brice). L'hypnose de rue a Strasbourg c'est un peu tendu en ce moment effectivement, il y a Poulpe qu'il vaut mieux eviter, et le nouveau groupe avec Fred, Priscillia et Jeremy (l'autre!)
  9. Moi je pense que si le pré-talk est solide ( Et j'ai vu faire Iago, pas de soucis de ce coté la), la transe stable, tu peux y aller. L'essentiel, c'est de les reassocier correctement. Erickson avait une technique similaire non ? Avec les boules de cristal ...
  10. La dissociation est un des symptomes de la schizophrénie, mais pas le seul, et il ne définit pas a lui seul l'etat psychotique. Le psychotique est dissocié, mais le principal indicateur de psychose est le fait qu'il n'ai pas conscience de ses troubles : ses realités alternatives : hallucinations, voix, lui semblent etre la realité dans laquelle on vit.
  11. C'est le terme psychotherapeute qui est protégé. Vous pouvez etre therapeute de n'importe quoi, tant que vous n'utilisez pas le terme de psychotherapeute. Apres mefiez vous, la "therapie" de nombreuses pathologies est reservée aux medecins, vous risquez de flirter avec les limites de l'exercice illegal de la medecine. Apres moi ce qui me dérange, etant professionnel de la santé, c'est que des gens s'installent, sans quasiment aucune connaissance, ni de l'hypnose, ni du soin.
  12. Salut a tous, Je souhaiterais faire la connaissance des membres strasbourgeois et alsaciens, et pourquoi pas sortir ! Contactez moi !
  13. Bonjour, Deja formé aux inductions classiques, je cherche a me former aux inductions rapides ! Par quelles techniques commencer ? Quelles routines me conseillez vous ? Merci =)
×
×
  • Créer...