fluo

Membres

Tout ce qui a été posté par fluo

  1. fluo

    Serge le lama

    Parmi les infos de la presse déchaînée, les faits divers sordides, les dérives extrémistes, les scandales politico judiciaires, il en est qui heureusement prêtent à sourire, voire à rire. J'ai suivi depuis le début cette histoire de potaches bordelais qui ont conclu leur soirée arrosée de façon heureuse. Qui ne connaît pas aujourd'hui les pérégrinations nocturnes de ce lama à travers les rues de Bordeaux, jusque dans le tram. La bande de joyeux étudiants n'a pas été inquiétée, la bestiole n'a pas été maltraitée, le directeur du cirque a vu ses recettes augmentées. Quant à la toile, elle se déchaîne, jusqu'à ma fille de 15 ans qui suit ça sur Tweeter! Le "non mais allô, quoi" nabilesque fait désormais partie du passé, vive Serge! Jusqu'à quand? On s'en fiche... Je constate que ces buzz répondent à un besoin de rire, de s'amuser, sans méchanceté, on en serait presque jaloux de cette bande de copains. Hier soir, on se montrait des photos sur nos smartphones, et en montrant une photo de moi au port de la Madrague, à Alger, une collègue me dit qu'il ne manquait plus que le lama dans le paysage. Qu'à cela ne tienne, je me suis amusé à un petit montage à l'arrache, avec comme légende : "lama drague à la Madrague", un peu léger comme jeu de mots... A quand un montage d'une séance d'hypnose avec un lama?
  2. Bonsoir Lisa, et bienvenue sur ce joyeux forum
  3. fluo

    Hypnotisé par skype : 3ème édition

    Le sémaphore est quant à lui assez inefficace, quoique, quoique.....
  4. Samedi après-midi, invitation d'une amie algérienne à une brochette party à l'est de la capitale, on termine la journée dans le jardin d'un ami, trop de monde à mon goût pour proposer une séance, les conversations vont bon train, en arabe et en français, ambiance détendue, quelques invités prennent congés, on se retrouve en petit comité, et je me suis lancé, le coeur un peu battant, c'était la première fois que je faisais ça devant un public que je connaissais à peine. Je prends mon amie comme "cobaye", petit test de suggestibilité des doigts aimantés, ensuite les mains aimantés. A mon grand et agréable étonnement, le public était intéressé, je passe à la main collée au front, tout ok, et je tente une induction avec les pieds collés au sol, petit fiasco, ça ne marche pas. Il se faisait tard, le temps manquait, le résultat était en demi-teinte, maaliche comme on dit ici, la prochaine fois je ferai mieux....
  5. fluo

    Petite expérience de samedi

    Fiasco sur les pieds.... Merci à tous les deux pour vos encouragements, c'est vrai qu'il est difficile de se lancer, surtout en présence de jolies algéroises
  6. fluo

    Hypnotisé par skype : 3ème édition

    Génial, je ne connaissais pas cette possibilité... Bravo à Bob la Touffe et à Abclive! Allez, je propose de rallonger la distance, pour qui voudra essayer sur moi, à 2000 km!!! J'ai Skype et je ne me suis encore jamais prêté comme sujet!
  7. Bonjour Prudence et bienvenue sur ce site. Tu verras que des sorties sont également prévues sur Paris, j'en profite pour faire un peu de pub pour celle du week-end prochain
  8. J'ai réussi à gratter une petite semaine de vacances mi-novembre, je serai donc en région parisienne le week-end du 16-17 de ce mois. Je sais que les mauvais jours auront commencé depuis longtemps, mais si des membres de ce forum sont dispos, on peut s'organiser une rencontre dans un pub ou une brasserie de la capitale...
  9. Qui sera disponible le week-end prochain, et où? Ma fille me dit qu'à Paris le temps est pourri, donc un peu râpé pour l'extérieur, j'attends vos idées. Pour ceux qui veullent échanger les coordonnées, qu'il me le disent par MP. Bon week-end à tous
  10. Bonjour Aurel, bien sûr que c'est ouvert à tout le monde, preuve en est ma toute maigre expérience, et c'est justement fait pour cela....
  11. fluo

    Suite d induction

    Ta réponse a le mérite de m'avoir beaucoup fait rire à une heure si tardive, car j'imagine l'approfondissement : "...2... de plus en plus profondément... ...1...et plus je vais enfoncer la sonde, et plus tu trouveras ça drôle....."
  12. fluo

    Hypnose et clavier

    Salut tout le monde, Mes premières "armes" sur un clavier de machine, c'était sur les télétypes de l'armée, cela faisait partie des programmes des stages, avec une méthode à l'ancienne, doigts de la main gauche entre le Q et le F, main droite entre le M et le J, les deux pouces sur la barre d'espacement. L'épreuve de frappe étant éliminatoire pour certains examens dans l'arme des Transmissions, l'amélioration de la vitesse ne connaissait qu'un credo : l'entraînement... Bon, je dis ça, ça fait 30 piges que je tape comme ça, et c'est devenu un réflexe...
  13. Oyez, oyez, braves gens, un petit up pour la mi-novembre, mes congés sont signés, le billet d'avion réservé, il ne me restera plus qu'à faire la valise, comme d'hab au dernier moment.... J'arrive à Paris jeudi 14 dans l'après-midi pour repartir le 23 au matin. D'ici là, si on peut se caler un après-midi ou une soirée, je suis partant, à part le lundi qui est pris... Voilou, 15 jours ça passe vite, le temps de rameuter du monde....
  14. fluo

    Musique

    Tu ne peux pas imaginer quel plaisir je prends à lire un commentaire tel que le tien : tu es né bien après leur dernière tournée (dont j'ai eu la chance de voir le concert à Chantilly), et à ton âge, j'écoutais Atom Heart Mother (le disque avec la vache, comme on disait), alors qu'il avait déjà quelques années... Autre sensation, j'ai découvert les Pink Floyd en 1976, de nuit, en plein massif montagneux, avec des copains, et en observant au télescope une éclipse de Lune...
  15. Ca se précise, doucement, mais ça se précise... Aujourd'hui, vendredi, premier jour du week-end en Algérie, petite sortie entre collègues dans un restau en bord de mer, soleil estival... Sur le parking, à l'impromptu, petit test de suggestibilité sur une collègue, avec les mains aimantées, qui s'est déroulé à la perfection. J'embraye sur la main collée sur le front, encore un succès. Comme j'avais pas encore réussi les pieds collés au sol, j'ai fait avant cela une induction des petits papillons, et là, encore la réussite. J'ai alors voulu tenter l'amnésie du prénom, mais cette fois sans succès, tant pis, l'expérience et vos conseils m'ont désormais prouvé qu'il ne fallait jamais désespérer...
  16. fluo

    "La voix de l'inconscient" en version intégrale !

    C'est une suggestion?
  17. Encooooore un magicien!!!! En tout cas, bienvenue parmi nous, Guillaume (j'adore ton pseudo)....
  18. Ce midi, j'ai voulu tenter la main aimantée vers la tête, j'avais un peu de mal au début, car à mi-chemin, la main de ma collègue ne bougeait plus, mais à un moment, elle me dit qu'elle sentait de petites bouffées de chaleur, et la main a continué son chemin. Une fois posée sur la tête, je lui ai suggéré que la main était collée, et que plus elle essayait de la décoller, plus elle se collait. Et ça très bien fonctionné! J'étais presque autant impressionné que ma collègue, j'ai hâte de tenter d'autres choses sympas!!!!
  19. fluo

    Magiciens

    Un petit carnet, un stylo, et on peut déjà faire une bonne routine impromptue de mentalisme...
  20. Il y a une bonne paire d'années, quand mon boulot m'amenait à me levais tôt, je regardais "les amphis de la cinq", une émission sur des cours de math sup ou math spé, avec un prof bien déjanté, et j'étais fasciné par ces lignes de calculs que je ne pigeais pas. Aujourd'hui, ma fille qui vient d'entrer au lycée s'intéresse de plus en plus aux maths au point qu'elle veut, à ma grande fierté, embrasser une carrière médicale, contrairement au passé latiniste de son père....
  21. En lisant le chapitre de l'ebook consacré à la rupture de pattern, je n'ai pas pu m'empêcher de comparer cette dernière à ce qu'il arrive en magie lors du dénouement final. Je ne parle pas des tours classiques comme par exemple le foulard qui disparaît en main, le spectateur s'attendant plus ou moins à cet effet. Quoique j'ai adapté une routine qui consiste à faire disparaître un foulard d'une couleur et en ressortir un d'une autre couleur. Non, là je parle de ce qu'on appelle le hit : certains tours proposent, notamment en mentalisme, des sorties différentes selon le choix du spectateur. Sur ces sorties, il y en a une qui présente une coïncidence qui donne à croire qu'il n'y a pas de truc. Je possède ainsi un tour durant lequel le spectateur garde la main sur une triple révélation qui combine un jeté de dés, un choix de carte et un de jetons. Mieux : d'autres routines de mentalisme ne laissent aucune idée sur la suite et l'effet. Ainsi, quand, apparemment de façon impromptue, je distribue une série de romans à plusieurs spectateurs, et que je demande à l'un d'eux d'effeuiller son bouquin avant de s'arrêter sur la page de son choix, il est loin de penser que je vais révéler la première phrase des livres qu'auront ouverts les autres spectateurs à la page choisie. Ou quand je demande à quelqu'un (pour le tour appelé Haïkus), de feuilleter un carnet de haïkus japonais et d'en choisir un à mon insu, il ne s'attend pas quand il le lit, à ce que je montre que j'ai dessiné d'avance ce qui correspond au poème. Et c'est à ce moment que l'on lit sur le visage du spectateur un sentiment qui dépasse son étonnement. On le voit l'espace d'un instant déconnecté de la réalité, déconcerté, car l'effet dépasse son entendement. Il est souvent comme paralysé, et le retour à la réalité se manifeste par des "oh p...tain", ou "tu m'énerves!". Je pense, et j'aimerais avoir votre avis si je me trompe, qu'ils sont dans l'état proche de celui à qui on fait une induction par la poignée de main : ce qui lui arrive n'est pas conforme à la réalité. Le regretté Serge Arkhan, dans son premier DVD, Purmental 1, disait à juste titre qu'en mentalisme, il ne fallait pas jouer avec les sentiments ou les souvenirs négatifs, la magie devant rester un objet d'émerveillement. Je me suis rendu compte de la puissance de cet art, au cours d'une fin de soirée un peu arrosée avec des collègues. Une copine me demande un tour, et, à cours d'idée, je me lance dans celui du petit papier déchiré, qu'un célèbre mentaliste, Corinda, avait adapté. Je demande à la copine d'écrire sans me le montrer le nom d'une personne (vivante) qu'elle affectionne particulièrement, et de plier le papier en quatre. Je déchire le papier dans un verre qui contenait un fond de liquide, et je lui demande de touiller avec une cuillère pendant que je me concentre. Je me retourne et je lui révèle, lettre par lettre, pour créer le climax voulu, le prénom. Et là, la copine, complètement déboussolée, me demande : mais comment connais-tu le prénom de ma grand-mère. J'ai eu alors une impression fugitive d'avoir été un peu trop loin, et j'ai réagi de la façon qui me paraissait la meilleure, par l'humour, en lui répondant que nous, les mentalistes, étions avant tout des voleurs, et que je lui avais piqué l'information à son insu! Ce qui montre qu'à l'instar de l'hypnotiseur de rue, le magicien doit se conformer à une certaine éthique : d'abord, et particulièrement en magie, ne jamais révéler le tour (le débinage, outre le fait qu'il dessert la magie, peut causer une grande déception), mais surtout utiliser la magie uniquement pour émerveiller. Un excellent manipulateur qui n'aurait pas d'éthique, ce serait un charlatan. Quand on parvient à faire un hit à la fin d'une routine, on prend plaisir à émerveiller encore plus, voire déconcerter, et souvent énerver. Mais surtout ne jamais effrayer...
  22. Bonsoir Heudé, et bienvenue! Punaise, un étudiant en maths, j'ai toujours été impressionné par les matheux, un monde à part, quasi ésotérique avec des tableaux remplis de signes cabalistiques Tu verras, ici on est bien, et c'est très sympa, en espérant te retrouver un de ces quatre sur Paris
  23. fluo

    Magie et rupture de pattern

    Je viendrai à Paris en novembre, je prendrai avec moi deux ou trois tours de mentalisme faisables dans la rue, on pourrait tenter l'expérience