Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Tularen

Membres
  • Compteur de messages

    93
  • Inscription

  • Dernière visite

Activité de réputation

  1. Upvote
    Tularen ont aimé un message de Fugu dans amnésie   
    Je voulais dire par là que tu ne peux pas plus t'adapter au volontaire qu'en n'utilisant que ce qui lui parle, parce que ça vient de lui. L'utilisation du clean language n'est facile qu'en apparence parce que que justement, il ne suffit pas de demander les métaphores au volontaire et de les lui recracher bêtement. Il faut lire entre les lignes, se synchroniser avec lui, s'approprier ses métaphores, etc. C'est vraiment très loin d'être trivial.
  2. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de Kerryl alias Pops dans Coucou d'un curieux :)   
    Bienvenue
    ,
    Pour quelqu'un qui "ne connait rien à l'hypnose" je trouve ton analyse très juste sur les émissions télés.
    tu trouveras ici plein de personnes bien intentionnées.
  3. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de viko dans Ma présentation ( viko )   
    Bonjour Viko,
     
    Bienvenue,  les surfeurs sont des gens plutôt cool d'habitude...  (c'est juste pour le cliché)
     
    et les hypno de rues sont aussi des gens très cool (dans le sens bienveillant et sympas)
  4. Upvote
    Tularen ont aimé un message de Fugu dans Points-clés de mon approche + pré-talk (sans pancarte :p)   
    On ne le dira jamais assez, le pré-talk est déterminant à la réussite de l'hypnose qui le suit. Du haut de ma courte expérience, j'ai affiné ce point que j'avais très vite identifié comme un point faible chez moi, ce qui m'a d'ailleurs servi à d'autres égards dans la vie, vu qu'il s'agit aussi d'un exercice de communication et de séduction au sens le plus large du terme. Il faut en effet approcher des gens, interrompre ce qu'ils sont en train de faire, saisir et retenir leur attention, se présenter, inspirer confiance, paraître sympathique, proposer une séance d'un truc dont ils n'ont pas besoin et qu'ils voient généralement comme négatif, le démystifier mais pas trop pour ne pas perdre l'intérêt.Le tout en le moins de temps et de mots possible, car la rapidité et la simplicité sont la clé de beaucoup de choses, et le pré-talk n'échappe pas à la règle.
     
    Je partage donc mes modestes "découvertes" dans l'espoir que des débutants qui ne se sentent pas à l'aise avec l'exercice puissent y trouver de l'aide. Je rappelle aussi, comme c'est écrit dans le titre, que j'officie sans la traditionnelle pancarte "Hypnose gratuite". Je n'aime pas le procédé pour plusieurs raisons que je ne détaillerai pas, à l'exception d'une : aborder un groupe à froid permet de commencer le pré-talk par une rupture de pattern, et cela présente le double avantage d'empêcher les gens de réfléchir personnellement à des raisons de ne pas le faire, mais aussi d'en discuter entre eux (et d'éventuellement se faire étouffer par la pression du groupe si le climat général est à la réticence).
     
    Evidemment, ce que je propose ici n'a rien d'exceptionnel ou de particulièrement original/audacieux. Je le partage simplement parce que cette version fonctionne bien pour moi, j'ai enlevé ou ajouté des choses du pré-talk "scolaire" en fonction de ce que je trouvais qui marchait bien ou moins bien.
     
    Voici donc les points clés :
    1- Approcher le groupe et se présenter (prénom, hypnotiseur de rue).
    2- Expliquer la démarche : "Je me propose de faire découvrir gratuitement (n'oublions pas qu'on n'a pas de pancarte qui le précise !) et de façon ludique l'hypnose". J'ajoute généralement une petite flatterie du type "J'aborde les groupes sympathiques, comme le vôtre" ce qui véhicule inconsciemment le sentiment d'avoir été choisi et donc de bénéficier d'une opportunité que tout le monde n'aurait pas eue. C'est moins trivial que c'en a l'air, la dernière chose qu'un hypnotiseur de rue souhaite, c'est qu'on accepte par pitié plutôt que par envie
    3- Voir les réactions (positives ? négatives ? polarisées ? tièdes ?) et identifier les potentiels volontaires et les réfractaires (qui ne sont pas forcément les moins réceptifs si on arrive à les convaincre !)
    4- Si les réactions sont négatives, demander le pourquoi de ces réactions pour mieux y répondre.
    5- Si les réactions sont positives, se joindre à l'euphorie et expliquer un minimum les points suivants.
    6- Dans tous les cas, demander ce qu'ils savent de l'hypnose (écouter, c'est important ). Si je juge cela nécessaire suite à leur retour, j'explique les trois grands courants (thérapie, spectacle, rue) mais j'essaie de m'en passer autant que faire se peut, ça rallonge le pré-talk et c'est rarement vital.
    7- Points "rationnels" :
    L'hypnose est un état de conscience modifié, c'est un état naturel, on en traverse tous les jours (notez qu'ici un argument fallacieux est utilisé : si c'est naturel, ça ne peut pas faire de mal) Les enfants notamment sont capables de se laisser aller à leur imagination au point de superposer deux réalités : l'imagination et la concentration sont la base de l'hypnose ! (pousser le groupe à se remémorer cette capacité étant enfant aide beaucoup par la suite, et véhicule un sentiment généralement agréable et familier d'émerveillement et de curiosité) On ne peut pas rester "coincé" dans cet état. J'ajoute souvent une blague sur le fait que dans le pire des cas, si je meurs pendant la séance, ils diront "Oh, dommage" et ils s'en iront, comme si ma mort n'avait aucune importance. Généralement, ça fait rire. On en peut pas faire faire de choses qui vont contre la volonté, les valeurs ou la sécurité du volontaire ; c'est un fusible classique auquel j'adjoins souvent une petite blague. Si c'était si simple, les rues seraient remplies de méchants de James Bond qui braqueraient les banques avec l'hypnose. On ne dort pas sous hypnose ! C'est ce qu'on croit parce que c'est ce que véhicule l'imagerie des spectacles, mais ce n'est pas le cas en vrai. On est simplement très concentré. 8- Et enfin, j'ajoute, avant de passer aux jeux, un point qui m'apparaît de plus en plus comme très important : je précise que d'une part, l'hypnose requiert une participation active du sujet, via sa concentration, son imagination et son lâcher-prise, et que d'autre part, contrairement à une idée reçue, il est très facile de résister à l'hypnose. Le vrai challenge consiste en fait à y entrer. J'ai en effet souvent rencontré des gens qui se targuaient fièrement de résister à mon hypnose ; lorsque cela arrive, je leur dis immédiatement "Et tu n'auras aucun problème à y résister ; tout le monde est capable d'y résister, ce n'est pas la marque d'un esprit fort, bien au contraire". Ce petit tacle sert à couper l'herbe sous le pied de gens qui pensent qu'entrer en hypnose est une faiblesse d'esprit. Cette vision est hélas très répandue, parfois à un niveau inconscient. C'est pourquoi j'ai ajouté ce point systématiquement à mon pré-talk.
    9- Parfois, on me demande ce que ça m'apporte et pourquoi je le fais (surtout gratuitement, ce qui ne manque pas de rendre perplexes certaines personnes). Dans ce cas précis, j'explique qu'il s'agit pour moi d'un hobby, comme un magicien qui ferait des tours de cartes, que l'hypnose est extrêmement relaxante dans le pire des cas et merveilleuse et amusante dans le meilleur, et que j'aime bien faire découvrir ça aux gens et voir leurs réactions ravies (ce qui, au passage, exclut la possibilité d'un échec mais aussi d'une issue désagréable ou décevante, ce qui est un conditionnement important)
     
    En vrai, ce pré-talk, qui a l'air très copieux à l'écrit ne devrait pas vous prendre plus de 2 ou 3 minutes (ce qui est déjà assez long en fait !). Evidemment, il faut s'adapter si on voit que les gens ont compris certains points avant même de les évoquer. Le but n'est pas de les assommer d'informations
     
    Voilà, en espérant que ça serve à quelqu'un !
  5. Upvote
    Tularen ont aimé un message de Thomas.Verdun dans Points-clés de mon approche + pré-talk (sans pancarte :p)   
    L'hypnose requiert une participation active du sujet : 
    Tu soulève la le point qui me semble être le plus important. Au début je faisais l'erreur de ne pas le préciser et les gens attendaient bêtement que cela se passe.  Gros bon point à retenir pour les débutants.
     
     J'ai en effet souvent rencontré des gens qui se targuaient fièrement de résister à mon hypnose:
     Pour éviter cela je ne tacle pas après coup mais je prend les devants, je leur explique que seul les gens très peu intelligent ne peuvent entrer en état hypnotique. Biensur en cas d'échec de la personne malgré sa bonne volonté (test des doigts aimantés)  je la rassure en expliquant que le contexte la gène peut-être ou que un autre jour cela irait mieux mais que malheureusement dans la rue nous n'aurions pas le temps de travailler plus en profondeur et calmement et généralement je propose une séance en privé pour prendre le temps de faire bien les choses. Souvent (quand la personne accepte) cela se passe très bien, et je m'aperçois que la personne cherche juste de la relaxation finalement.
  6. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de Olivier Formateur SH Lille dans Bonjour à tous   
    Bienvenue,
     
    regarde tout le monde ;  compare,   et pense au bien être de ceux que tu vas hypnotiser,
    alors tout le reste sera du plaisir.
  7. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de Hypno(El)Addict(O) dans Je suis nouveau :)   
    Bonjour 
     
    je ne suis pas de Rennes non plus , mais j'aime bien tes intentions 
    alors Bienvenue par minou.
  8. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de TITI47 dans Des street-hypnos sur Bordeaux?   
    On est 3 sur Marmande ...  
    Une journée devrait être organisé bientôt  sur Agen si ça vous dit , venez à Marmande et ensuite on fait du coHypnoturage 
  9. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de julien-652 dans Première tentative en tant que "hypnotiseur"   
    j'arrive un peu en retard sur le sujet ,  
    mais la sensation de simplement ne pas avoir envie de bouger ,
    c'est vraiment la sensation que j'ai eu lorsque j'ai été hypnotisé la première fois.
     
    Et c'est vraiment ce qui se passe, si on y fait bien attention le "conscient" n'est vraiment pas loin.
    C'est pour ça qu'il faut que l'hypnotisé se sente en confiance et veuille continuer à se laisser aller,
    car l'état d'hypnose est tellement agréable que le conscient ne veux pas reprendre le dessus.
     
    Donc si ça à marché une fois ... ça va forcément super bien marché une autre fois.
    Et la 1ère fois ou ça super-marche , c'est vraiment  ....           
  10. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de Mister Magoo dans Nouvelle vidéo : Rêve hypnotique   
    Belle vidéo
    j'aime bien ta façon de présenter chaque situation à l'hypnotisé,
    en le rendant vraiment conscient et volontaire de chaque transition/arrêt.
     
    Oui de la belle hypnose.
  11. Upvote
    Tularen a reçu une réputation de Wolvi dans Rencontre bordelaise le 18 octobre!   
    Moi aussi je serai là,  
    je suis en manque depuis la formation à Toulouse.
     
    Et surtout je serai super content de vous revoir . 
    A samedi.    
×
×
  • Créer...