Aller au contenu

Asharas

Membres
  • Compteur de messages

    329
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Asharas

  1. De là l'importance de différencier la transe de la suggestibilité, dans le cas de méditation zazen par exemple, il ne s'agit surtout pas de relaxation mais bien de reconnecter sa conscience à tout son corps puis son environnement (ça te rappelle quelque chose ), et pourtant je doute qu'on soit suggestible dans ces moments! Et complètement d'accord quand même hein, ça se rapproche plus de la common everyday transe d'Erickson (pour les non anglophones, transe commune de tous les jours), une transe connue dans notre zone de confort oserais-je dire, qu'une transe où l'on va "découvrir" (entre guillemets parce que je me dis qu'on peut se découvrir par des transes).
  2. Avec tout le respect, au vu de tes réponses je vois pas trop ce que tu peux lui expliquer... Du coup jsuis curieux, peux-tu m'expliquer ta vision de la transe?
  3. http://bfy.tw/25EM:-p Et la réponse soulève des questions
  4. Salutations! Et en 2 ans de pratique t'as pas un ptit truc à nous raconter? ^^
  5. De rien! Rassure-toi, ça n'a rien de personnel, je ne suis pas connu pour être un tendre. Le ton est rude parce que ce sont des notions assez basiques en hypnose et que quelqu'un qui en fait son métier sans avoir ces bases gagne le droit de se faire remonter les bretelles. C'est comme aller chez un dentiste qui sait utiliser sa fraise pour faire un trou dans une dent mais qui ne différencie pas une canine d'une incisive (Philippe Miras, si tu nous lis, kassdédi!)
  6. Ouais alors.... C'est pas vraiment comme ça que ça marche hein! C'est pas parce qu'on dit à un volontaire d'ouvrir les yeux que sa suggestibilité disparaît (parfois c'est même l'inverse puisqu'on sort d'un cadre de séance), c'est d'ailleurs pour ça qu'on parle de suggestions post-hypnotiques et qu'après une séance on reste avec le volontaire, pour s'assurer qu'il sorte complètement de transe. La transe (la suggestibilité, la capacité à "prendre" une suggestion) n'est pas un état binaire, c'est pas un moment on y est pas et 1 seconde après pouf magie! De plus il faut mesurer le poids des mots; entre "ouvrez les yeux tout est normal" et si on parle de moi comme étant quelqu'un de "traumatisé", mon inconscient va accorder plus d'importance au mot qui a le sens le plus fort. "Elle ne peux pas prendre la suggestion"??? Refais une formation, ça c'est une connerie que j'entends de la part des moins expérimentés ou des moins soucieux de l'impact des suggestions... "Contrôler un mot"? Là il faut carrément changer de vocabulaire, utiliser le mot "traumatisé" en rue ou en spectacle c'est tout simplement proscrit.... Je vais être honnête, ta routine est plutôt pas mal, elle manque cependant d'intention positive, on ne te sens pas bienveillant. La phrase "Elle est complètement traumatisé", j'ai pas aimé du tout, c'est pas beau, c'est même très laid. Le reste de la discussion je l'ai survolé mais le message que j'ai cité dépasse l'entendement, tu cherches à te défendre d'une bêtise en cherchant la moindre excuse (aller chercher une phrase à 40 dixième de seconde... prochaine étape la sodomie de drosophiles). Si tu continues à te cacher derrière ce genre d'excuses ce sont tes volontaires qui en pâtiront. Bref, achète "La voix de l'inconscient" ou paye toi une vraie formation...
  7. Bienvenue! Si tu es sur Paris, samedi prochain RDV 14H au jardin du Luxembourg pour une séquelle de la sortie nationale
  8. Bah ouais, clairement d'éthique. Et j'anticipe ta réaction en précisant que je parle pas des mouvements (SH, HnO, SC, etc...) mais bien de cas isolés, d'hypnos qui n'en ont que faire du bien-être des volontaires. Y a qu'à regarder le céphalopode toxique qu'on a hébergé un temps pour se rendre compte que la bienveillance n'est pas universelle.
  9. Jvais finir par demander un pourcentage avec tous ceux qui se lancent après m'avoir croisé :-D
  10. Bienvenue par minous! We're all mad here :3
  11. J'en suis Dans l'idéal est-ce que quelqu'un pourrait m'héberger le samedi soir siouplé?
  12. Asharas

    Une suggestion positive ?

    C'était de l'ironie je crois
  13. As-tu pris le temps de bien la réveiller? D'annuler ta suggestion et de vérifier que son prénom revenait "normalement" (sans hésitation par exemple)? As-tu pris le temps de rester avec elle après la séance pour t'assurer qu'elle avait repris pieds avec la "réalité" (j'ai du mal avec ce mot maintenant ^^)? Un truc qui marche bien pour éviter ça c'est de rassurer les gens, leur redonner le contrôle de leur séance, par exemple en l'expliquant simplement ou de manière symbolique. Quand les volontaires me disent que je vais prendre le contrôle d'eux je n'essaie pas de les contredire, je dis "ah? d'accord!", je leur tend un objet imaginaire dans ma main et jleur dit "tiens, ça c'est le contrôle de toi, puisque tu dis que c'est moi qui l'ai, je te le rends, prends le :)" et j'attends qu'ils le prennent (en me relisant je me dis qu'en plus ils suivent mon instruction donc implicitement acceptent mes suggestions). Comme on a pas vu la séance on ne pourra pas vraiment te faire de feedback. Les quelques conseils que je peux te donner c'est de regarder ton volontaire, quelqu'un qui se sens mal tu le vois de loin dans la rue, observe comment son corps communique. La bienveillance est bien sûr également indispensable à une belle séance Et puis y a les trucs qui te tombent dessus sans savoir pourquoi. Ca arrive, on peut pas tout prévoir, l'important c'est de faire de ton mieux pour la ramener dans un état plus agréable, à minima neutre. Ah oui, un dernier point: si ton volontaire part en abréaction (grosses larmes, fortes émotions négatives, tu le sentiras si ça arrive), ne le replonge pas en transe, réveille le petit à petit en suggérant des améliorations de son état, etc... Je sais pas depuis quand tu pratiques, un truc est certain, on a tous fait des erreurs, l'important c'est d'être là pour ton volontaire! Bonne continuation!
  14. Asharas

    Une suggestion positive ?

    Propose 1 ou 2 soirées gratuites et si les retours sont bon tu te proposes à 750€ ou 500€, la bienveillance fera le reste Ca me rappelle un mec que j'ai vu allonger un volontaire sur des morceaux de verre brisé... PS: JE, il manque un smiley qui gerbe pour ce genre de posts ^^
  15. Quelqu'un ici a déjà fait la formation Hypnose de rue animée par Bertrand Millet à l'Arche? J'ai pas l'impression. J'ai eu l'occasion de croiser des praticiens de l'Arche qui avait fait cette formation et vous savez quel bouquin recommande Bertrand? Cherchez un peu, vous allez trouver. Erickson bullshit? Qui a dit ça? En tous cas c'est pas dans l'article. Bref, ça s'enflamme alors qu'au final, hypnose de rue, street hypnose, hypnose urbaine, etc..., souffrent toutes de ces manquements.
  16. Bah oui c'est de la manipulation... Après la question qui se pose c'est "qui tire bénéfice de cette manipulation?", toi ou ton volontaire/sujet?
  17. Annonce de dernière minute, je fais la route Amiens - Toulouse dans la nuit, si y a des gens qui veulent un covoit je peux faire un détour pour les prendre (petit le détour hein!). Trajet de nuit! Appelez-moi si vous avez besoin d'un transport: 06.33.93.98.56
  18. Si t'obtiens pas la bonne réponse c'est que t'as pas posé la bonne question. T'as eu la réponse que t'attendais?
  19. Sweel, ton troll est trop subtil xD Tu fais trop d'hypnose quand... tu fais jamais trop d'hypnose. (ouais, c'est méga facile)
  20. Pareil que Koko, les tremblements sont assez fréquents, par exemple si ton volontaire est debout et s'attend à de la détente. J'en ai aussi pendant certaines de mes transes. Tu peux suggérer un peu de détente, que le corps se calme et se relaxe et voir si les tremblements diminuent. Dans le doute c'est une bonne chose d'arrêter là la séance.
  21. Il t'a simplement donné son avis, c'est pas le but de poster une vidéo sur le forum? Avoir l'avis des autres? Et comment tu sais que ses intentions sont négatives ou positives? C'est ce que tu perçois, non? Mais ce que tu perçois, c'est subjectif, pas vrai? Donc où est-ce que le bas blesse, dans ce qu'il a écrit ou dans ce que tu as lu? Ta citation latine est jolie et pourtant la seule chose que cela illustre c'est ta véhémence face aux propos de Daniki et Gandalf. Mais si tu veux continuer de vouloir al paix en cherchant la guerre... libre à toi, mais pas ici. Ta séance est plutôt bonne en fait: Contrairement à Daniki je pense qu'utiliser un ancrage de rire pendant les suggestions renforce les émotions positives de la séance. Quand à la vitesse entre les suggestions opposées (tu me vois et tu me vois plus), je te recommande de simplement poser la question à ton volontaire, lui demander comment il se sent. Si c'est trop rapide pour lui, ralenti, sinon pourquoi pas? Jme dis que ça va surtout le fractionner. J'aurais poussé le truc en lui demandant de regarder dans la direction d'où vient la voix et qu'elle dise ce qu'elle voit, comment elle perçois l'hallucination. J'avais fait ça à une amie et en fait au lieu de plus me voir elle était incapable de me regarder et elle trouvait ça génant, donc j'ai très vite arrêté.
  22. Je crois que ce que Gaetan voulait dire c'est que des plus jeunes que toi font de la Street Hypnose ^^ Bienvenue
  23. Il y a plusieurs visions de l'induction. Tout d'abord on y voit des techniques d'hypnose, servant à décaller l'état de conscience. Ensuite, pour beaucoup, c'est une étape obligatoire de la séance qui permet d'augmenter la suggestibilité. Déjà ça c'est faux, la transe n'est pas synonyme de suggestibilité. La transe c'est un état. La suggestibilité c'est une disposition mentale pour accepter à un niveau inconscient les suggestions. Pour preuve, les transes "sans induction", les yeux ouverts J'aime à voir l'induction comme le glissement progressif d'un état de conscience "normal" à un état plus modifié, plus décalé. Mais ça c'est ma vision. Pendant un temps j'ai eu une réflexion similaire, redoutant de tenter de l'hypnose "sans induction". JEC m'a mis au défi de faire des séances sans rupture de pattern, sans faire fermer les yeux ni induction. J'ai réalisé que beaucoup de choses étaient inductives, que beaucoup de façons de parler et de questionner provoquaient de subtils modifications de l'état de conscience et qu'en cumulant ces décalages d'état de conscience mon volontaire approfondissait sa transe. Ma vision de l'induction m'est propre (et peut-être un peu alambiquée pour les autres). La meilleure recommandation que je puisse te faire c'est d'expérimenter par toi-même, de faire des séances dites "sans induction" et d'observer de quelle manière ton volontaire rentre différemment, ou pas, en transe.
×
×
  • Créer...