balgoli

Membres

À propos de balgoli

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 16/08/1982

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Perpignan

Visiteurs récents du profil

322 visualisations du profil
  1. balgoli

    Hypnose de rue et la loi .....

    moi qui était déçu de travailler aujourd'hui et de ne pas avoir pu venir avec vous cet aprèm !
  2. balgoli

    Hypnose de rue et la loi .....

    Bonsoir Voilà simplement ce que peuvent invoquer les policiers: art 431-3 du code pénal. Constitue un attroupement tout rassemblement de personnes sur la voie publique ou dans un lieu public susceptible de troubler l'ordre public. L'interprétation du trouble reste très libre et subjective en fait pour les forces de l'ordre. le nombre de personnes pour former un attroupement aussi
  3. balgoli

    66 minutes...

    Je suis d'accord avec toi sur ce type d'application de l'hypnose. Ma belle-sœur est pédiatre, en cours de spécialisation oncopédiatrie, au CHU de Montpellier et débute une formation axée sur l'hypnoanalgésie chez l'enfant. On a pu discuter de la puissance de cet usage. Elle m'a affirmé que les formations en hypnose médicale sont dans l'air du temps et la tendance s'accentue.
  4. balgoli

    Toute première experience, des conseils?

    Salut Du haut de ma petite expérience, si cela peu t'aider, j'ai tendance à faire une induction lente comme l'a dit Nickoworm, puis des plus rapides en ré-induction. Mon seul échec (relatif) a été ma première séance ou j'ai fait de suite une induction rapide.
  5. balgoli

    petit jeu d'esprit

    tournevis bleu, mais je connaissais aussi. Il semble qu'il y ait donc ici plus qu'ailleurs des personnes dont l'esprit est différent.
  6. balgoli

    [Perpignan] Sortie 26/06/2014

    J'ai loupé le sujet. Faut que j'arrête de travailler, ça me prends trop de temps
  7. N'ayant eu l'occasion de faire qu'une seule sortie sur Perpignan jusqu'à présent, j'en profite pour proposer mes disponibilités : Les vendredi 27, samedi 28 ou dimanche 29 juin en soirée. Le lundi 30 juin toute la journée. Le vendredi 4 juillet en soirée. Le vendredi 11, samedi 12 ou dimanche 13 juillet en soirée. Le lundi 14 juillet toute la journée, le mercredi 18 juillet toute la journée. Voilà pour un début !
  8. Bonjour, effectivement, c'était bien sympa pour une première rencontre. Merci à toi pour les conseils prodigués, notamment concernant la eight words induction. Je précise que suite à la première induction (livres et ballons), je pense n'avoir pas assez approfondi. C'est pour cela que j'ai ré-induit avec la eight words (c'est la première qui m'est venue à l'esprit). J'ai ensuite utilisé la métaphore de l'escalier pour approfondir. A ce moment-là, je pouvais constater que maxsly avait les paupières qui bougeaient, mais surtout qu'il avait de petits spasmes dans son bras gauche. Pour la catalepsie j'ai senti qu'il ne devait pas manquer grand chose pour qu'elle soit complète et parfaite. Ensuite, après que vous soyez partis, j'ai continué la soirée avec Asharas, qui m'a rejoint aussi sur Perpignan. Je le remercie d'ailleurs également pour ses conseils et particulièrement : - Le fait d'utiliser « ce » bras ou « cette » main au lieu de « ton » ou « ta » pour augmenter la dissociation. - Lorsque je tente l'amnésie du chiffre, ne plus répéter le chiffre choisi une fois celui-ci dit au volontaire pour ne pas qu'il lui revienne en cours de suggestion. On s'est retrouvé devant le bar le Shannon, où il a ses habitudes. Nous essayons de trouver mes premiers volontaires : 2 filles qui n'ont pas souhaité tenter l’expérience bien que nous les ayons senties intéressées. Asharas m'a ensuite présenté un volontaire qu'il avait déjà hypnotisé en me disant qu'il est particulièrement réceptif. Ce volontaire ne voulait d'abord pas que je l'hypnotise, il préférerait que ce soit Asharas qui le fasse. Il finit par accepter un peu plus tard dans la soirée que je tente une séance avec lui. Allez ! Je me lance. Je débute avec l'induction des livres et des ballons puis approfondissement. Catalepsie du bras tendu. Super, ça fonctionne. Ré-induction eight words (que j'avais tenté un peu plus tôt dans la soirée et en tenant compte des conseils de Maxsly). Tentative d'amnésie du chiffre 3, en lui faisant imaginer le tableau noir et en lui disant qu'il a toujours compté 1,2,4,5,6,7,8,9,10. mais celle-ci ne passe pas lorsque je lui fait compter sur mes doigts. Une question me vient à l'esprit : le choix du chiffre a-t-il une incidence sur le taux de réussite de l'amnésie dudit chiffre ? Sans m'arrêter là-dessus ni lui faire remarquer qu'il s'est souvenu de lui même du chiffre 3 et que ça n'a pas fonctionné, je rebondis et enchaîne par une amnésie du prénom. Je lui fait imaginer que son prénom est écrit dans sa main et que quand il fermera sa main, il ne pourra plus voir celui-ci ni s'en souvenir. Et là, victoire, première amnésie qui fonctionne !! Je lui dis : au fait, moi c'est Olivier, et toi ?... gros blanc..., puis je lui rends son prénom peu après. Je le sens un peu ailleurs, un peu « mou » et décide alors de lui faire un réveil, en espérant qu'il ait passé par la suite la meilleure nuit de sa vie ! Un jeune couple entame ensuite la conversation avec nous. Nous leur proposons de tenter une séance pour laquelle ils déclinent l'invitation. S'ensuit un débat passionné entre nous sur l'hypnose (surtout entre Asharas et le jeune homme) qui finit par dévier vers d'autre sujets généraux... Fin de soirée. Merci à vous amis hypnotiseurs de me faire progresser.
  9. Effectivement, mais je n'ai pas voulu le corriger
  10. A midi en plein repas, mon fils de 5 ans, qui a assisté à la scène avant hier, nous a sorti comme ça, sans prévenir : "imagine que tes mains se rapprochent lentement..." La mémoire des enfants est une éponge, et je me rends compte encore plus à quel point tout ce qu'on leur dit ou ce qu'ils entendent est important !
  11. C'était juste dommage que ce soit, effectivement Asharas, la première fois pour des personnes que je ne connaissais pas. Mais il y en aura d'autres.
  12. Bonjour, hier je me trouvais invité à une fête d'anniversaire avec une soixantaine de personnes. Je me suis dit que ce serait l'occasion de se lancer dans le grand bain, en proposant une séance à des personnes que je ne connais pas. J'ai attendu la soirée avant de chercher et trouver un volontaire. Je commence donc mon prétalk. Il me dit qu'il est kiné en formation d'osthéopathie et qu'il a déjà entendu parler d'hypnose. Il n'a cependant jamais été hypnotisé mais ça l'intéresse de tenter. Un pote à lui est là aussi et est également partant. On se place alors dans un recoin discret et on commence les tests de suggestibilité. Là, après avoir fait les doigts puis les mains aimantés, environ l'intégralité des enfants se trouvant à la fête (une petite dizaine) s'est retrouvée autour de nous. J'ai d'abord hésité à continuer puis j'ai enchaîné avec les livres et les ballons (qui ont très bien fonctionné) devant les enfants. J'ai alors été assailli de question du style « qu'est-ce que tu fais ?», « pourquoi il a les yeux fermés ?» ou « pourquoi son bras il est en l'air ! (sic) ». L'âge des enfants allait de 5 à 14 ans. Je n'ai pas voulu tenter d'induction et j'ai alors préféré mettre un terme à la séance avant d'aller plus (trop ?) loin plutôt que d'avoir à fournir des explications qu'ils ne comprendraient pas, ou que j'ai estimé qu'ils ne comprendraient pas, aux enfants ; et à éventuellement en fournir d'autres à leurs parents. Mes 2 volontaires ont compris que la situation me dérangeait, bien que pour eux la présence des enfants ne semblait pas les gêner. Ils paraissaient d'ailleurs déçus de ne pas poursuivre même s'ils ne me l'ont pas dit. Ais-je eu tort d'arrêter ma séance comme ça ? Qu'auriez-vous dit ? Qu'auriez-vous fait ?
  13. balgoli

    Point météo : humeur du jour

    découverte du jour :
  14. balgoli

    ma première session sur le hangout

    ça sera avec joie !