Alomphega

Membres

À propos de Alomphega

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 12/09/1961

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Toulon

Pour contacter ce membre

  • Site Web
    http://www.alomphega.com

Visiteurs récents du profil

390 visualisations du profil
  1. Très belle histoire, merci beaucoup de nous l'avoir racontée ! Bel esprit, aussi.
  2. Alomphega

    Hypnotiser des gens

    Kriscioss, tu aurais besoin d'une séance pour accepter enfin l'idée que tes passages secrets au milieu de tes défis techniques de construction en Légo™ sont en fait parmi les plus merveilleuses histoires qu'un enfant puisse imaginer. Bref, oui, tu as bien compris, je suis sûr que tu es quelqu'un de formidablement imaginatif, tellement créatif d'ailleurs que même encore maintenant tu crois tellement à ton enfermement dans l'esprit technique que tu ne veux toujours pas t'avouer que, au final... Cette prison dorée est une de tes histoires parmi les plus crédibles, justement ! Toujours pas convaincu ? Bon, alors dis-moi : penses-tu que fabriquer un vaisseau pour aller sur la lune est un travail uniquement réservé aux artistes ? À+ Guy
  3. Bonjour Enzo de Toulon, bienvenue ici ! Reste branché car mon petit doigt me dit que dans pas longtemps il y aura des hypnotiseurs hypnotisant à Toulon, là ville où décidément rien n'est trop court ! À+ Gu (c'est un diminutif, il faut savoir raccourcir, parfois )
  4. Vu, merci et probablement à samedi ! (sur Google Maps : https://goo.gl/maps/TaSEm ) Cdlt, Guy
  5. Bonjour, J'ai supprimé mon compte facebook il n'y a pas longtemps pour cause de chronophagie aiguë, mais je vois le lien ici et je me demande même si je ne vais pas essayer de venir vous voir samedi à Montpellier pour faire un peu connaissance avec votre groupe et J-E... Donc j'ai trois questions : 1) est-il vraiment utile d'avoir un compte fb ? (c-à-d devrais-je rouvrir le mien ?) 2) peut-on débarquer à l'improviste samedi sans trop perturber ce que vous avez prévu ? 3) si oui : où cela se passe-t-il exactement à Montpellier ? (adresse précise bienvenue) Cordialement, Guy
  6. Alomphega

    Une vidéo qui fait réagir...

    Et sans être moralisateur (ce qui serait évidemment contre-productif) mais avec le souci que cet art auquel nous nous intéressons tous puisse continuer à s'épanouir, je pense que cette attitude est la bonne : elle donne l'exemple, responsabilise, permet de rassurer tout le monde et fait en même temps montre de l'ouverture suffisante et nécessaire à son développement. Donc : bravo J-E, tu sembles avoir trouvé le bon équilibre ! Cdlt, Guy
  7. Alomphega

    une coquille dans la voix de l'inconscient ?

    Oui bien sûr... Comme les miens d'ailleurs ! (aparté : bien reçu ton mél, merci, je m'en occupe très vite)
  8. Bonjour, Pour rassurer tout le monde et apporter un exemple vécu : Jean-Emmanuel a raison de vouloir se protéger, car dans la complexité de notre système de propriété intellectuelle/industrielle un esprit retors pourrait toujours lui créer des problèmes. D'un autre côté que notre cousine et tout autre esprit épris à juste titre de liberté se rassure : le dépôt d'une marque de nom commun ne peux pas être opposable à son utilisation en nom commun, justement. Donc précisons que tout un chacun ne pourra en aucun cas être interdit d'utiliser le terme "hypnose de rue" pour désigner un acte d'hypnose de rue. Par contre notre J-E s'est bel et bien protégé d'un indélicat qui aurait déposé la marque "Hypnose De Rue" ou "Street Hypnose" pour autre chose (par exemple l’appellation d'une méthode de formation, au hasard), et qui lui demanderait soit de ne plus utiliser ces mots sur son site, soit de lui reverser une dîme pour avoir le droit d'utiliser des termes qu'il a contribué à faire reconnaître par le grand public. Ou plus odieux encore, l'imagination humaine n'ayant pas de limite dans l'ignoble non plus. Ne riez pas, c'est exactement ce qui m'est arrivé avec la "marque" (non déposée) que j'avais créée et que je pensais détenir de fait, dès lors que j'ai atteint un certain seuil de notoriété après avoir mis en place le support en ligne francophone de StarOffice (avant même qu'avec Sun Microsystems on ne rende public le projet OpenOffice.org) et dès que les magazines informatiques de l'époque ont présenté mes logiciels gratuits en première de couverture. Le résumé ici pour ceux qui veulent en savoir plus -> www.creatique.info Pour la petite histoire et pour montrer comme la PI est complexe : aujourd'hui mon pseudonyme/surnom/enseigne "Alomphega" n'est même plus protégé par un renouvellement de dépôt à l'INPI car après avoir été spolié du nom de domaine en ".eu" par un cybersquatter chinois malgré toutes mes déclarations en bonne et due forme lors de l'ouverture des domaines en ".eu" j'ai approfondi mes connaissances sur la PI, et j'en ai conclu que de nos jours il y a d'autres méthodes plus performantes dès lors qu'on apprend à utiliser les moyens de publication. Pour les curieux j'explique ici ma stratégie de protection intellectuelle/industrielle -> http://nauticaerium.blogspot.fr/search/label/PI Espérant avoir apporté quelques iotas au débat, Cordialement, Guy
  9. Alomphega

    Une vidéo qui fait réagir...

    Brieuc, pense que tu es déjà un exemple pour beaucoup de jeunes. Alors comprends que quand tu dis que tu t'es permis des écarts pour quoi que ce soit, tu envoies implicitement l'autorisation de faire comme toi. Je te laisse réfléchir là-dessus ! Oui Céos, effectivement, j'ai bien eu le sentiment que tu me traitais de "moraleux à deux balles" en première lecture, alors la prochaine fois, relis-toi et corrige-toi avant de publier si tu veux éviter ce genre de quiproquo assez agressif. Tu peux aussi éditer ton message pour y supprimer les passages tendancieux sans tout reprendre, hein... Et sans vouloir te faire la morale - mais une petite pique vengeresse quand même - ce serait là la preuve de ton respect des gens, qui serait beaucoup plus crédible d'ailleurs que sa simple affirmation ! Mais bon, toujours sans vouloir polémiquer et parce que je me suis senti assez mal compris je voudrais juste te faire remarquer - pas pour te 'moraliser' mais pour t'aider à avancer sur ton propre chemin d'après ce que j'en ai compris et si tu le souhaites vraiment - que tu tombes toi-même dans le piège que tu dénonces : tu restes dans ton cadre de compréhension, sans "sortir de la boîte" pour regarder et écouter ton propre discours et l’appréhender ainsi en empathie avec ceux qui le reçoivent (oui, je parle bien là de dissociation cognitive et non pas de dissonance... Ni de confusion ! ). J'avais prévenu que j'égratignais gentiment, et c'était vraiment pour faire "gratter la tête" à ceux qui se sentaient concernés et leur permettre de se poser la question de l'utilité éventuelle d'un petit shampoing, pas pour provoquer une réaction de défense ni une levée de bouclier. Je m'y suis probablement mal pris, comme quoi on apprend tous, tout le temps Bref à mon tour de m'excuser si j'ai blessé qui que ce soit, car si provocation il y avait effectivement, elle était vraiment bienveillante et avait uniquement pour but de déclencher un désir de légère remise à plat en apportant un regard extérieur. Voilà, et il faut bien dire que c'est aussi comme ça qu'on apprend à faire connaissance ! Agora-tiquement, Guy
  10. Alomphega

    une coquille dans la voix de l'inconscient ?

    Sacré Jean-Emmanuel, c'était juste de l'humour... Mais ok, c'est bien noté, et tout va bien car je suis un homme de qualité, bien accompagné, et très volontaire !
  11. Alomphega

    une coquille dans la voix de l'inconscient ?

    Je te rassure, on comprends quand même assez bien l'intention. C'était surtout pour te montrer comme je suis un (futur) élève sérieux, histoire de te faire un "pre-talk" pour obtenir in fine les meilleures notes !
  12. Alomphega

    Une vidéo qui fait réagir...

    Oui Jean-Emmanuel, mais la véritable signification de ce que je disais étais dans l'introduction de la phrase : "ça donne l'impression...." Je veux dire par là que nonobstant l'éthique altruiste que tu observes et que tu prônes à juste titre, il y a la dérive de l'interprétation béotienne que personne ne peut maîtriser. L'effet pervers de la dénonciation des exactions : au plus on dénonce au plus on en parle, et au plus on en parle au plus on en fait la publicité hélas :-/ Je voulais plus apporter le point du vue du passant qu'entrer dans la polémique évidemment. Cdlt, Guy
  13. Alomphega

    Les formations Street-hypnose.fr

    Le lien de répond pas pour l'instant, mais à priori ça m'intéresse, le "root" de défrichage, l'aventure, quoi ! Ok, suite par mél. À+, Guy
  14. Tu vois que ça fonctionne l'hypnose, et ça fonctionne même quand on croit qu'on ne sait pas faire, la preuve : avec ton titre tu croyais nous hypnotiser en disant "Lisez!"... Mais en fait tu ne l'as même pas dit, tu l'as simplement écrit. Et ça a marché quand même, on est tous là à te répondre. T'es trop naturellement fait pour ça, en fait, alors surtout cramponne-toi et n'abandonne pas ! À+, Guy
  15. Alomphega

    une coquille dans la voix de l'inconscient ?

    Bonjour, À propos de petites coquilles ou autres défauts qui pourraient éventuellement être corrigés dans les versions futures pour la postérité, j'ai une interrogation sur le livre papier, qui présente à mes yeux et après vérification la même étrangeté que dans la version électronique : page 57 (chapitre 13.2) de la version papier et p32 (chap12.2) de la version gratuite électronique le texte à dire (en gras) commence par : "Et plus tu visualises ces aimants...", ce qui tendrait à faire penser qu'il manquerait un texte préalable. Quid ? Cdlt, Guy