stunt

Membres

Tout ce qui a été posté par stunt

  1. stunt

    stunt

  2. Pour reprendre une analogie, on utilise bien des scalpels en médecine. L'hypnose est un formidable outil de thérapie. Comme tous les outils, il est à manier avec précaution.
  3. D'ailleurs ça aussi c'est expliqué dans le reportage, il dit très bien à un moment que la médecine n'a pas encore compris tous les mécanismes qui sont en jeu dans un état d'hypnose. Je plussoie aussi le reste de ton message
  4. Si on me demandait d'illustrer la mauvaise foi, je crois que je tiendrais là un bel exemple Je pense que ce n'est pas la peine d'aller plus loin sur ce point précis.
  5. Effectivement Heyrin, je pense qu'il faut prendre les mots dans leur sens strict, c'est à dire que le journaliste parle clairement d'interdiction, et non de capacité. Comme en Angleterre : interdire purement et simplement la pratique de l'hypnose de rue. C'est malheureux, mais ça nous pend au nez. Par ailleurs je rejoins Nhova, et sans vouloir te juger je trouve que tu as une vision étrange des possibilités de l'hypnose, surtout en tant que thérapeute.
  6. Euh... tu as lu mon message avant de poster ? Il y a vraiment un souci de compréhension/interprétation sur ce que dit le journaliste !
  7. Et c'est exactement ce que je disais. Il dit : Autrement dit, il ne sera pas forcément capable de le faire mais il en aura le droit. L'absence de cadre légal le permet.
  8. Si tu pouvais me dire à quel moment ça intervient dans le reportage, car vraiment ça ne me dit rien. Le lien du replay à tout hasard : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-hypnose-de-rue_1417113.html
  9. On n'a pas dû voir le même reportage. Il essaie d'expliquer ce qu'il a ressenti lorsqu'il a été hypnotisé. Il en est même arrivé à oublier de poser des questions. Plus tard, la rupture de pattern est expliquée. "Apprenez les techniques d'hypnose et vous pouvez faire de l'hypnothérapie" Je ne me souviens pas avoir entendu ça dans le reportage. Ce qu'il dit, c'est que rien n'interdit de pratiquer l'hypnothérapie, pas que la formation de 2 jours est suffisante pour le faire. Toujours le même problème de manque de cadre... La première phrase du reportage m'a semblé importante : pourquoi faire ce reportage ? Un fait divers en Picardie a éveillé la curiosité du journaliste. Il ne faut pas se voiler la face, la pratique de l'hypnose de rue par des gens irresponsables amène à des faits divers. Et là je ne parle pas de malveillance encore, juste d'irresponsabilité...
  10. Je pense qu'il y a le côté CSA et que ce n'était pas forcément possible de citer directement Street-Hypnose. Mais le reportage aurait dû au moins mentionner le fait qu'il existe différentes écoles pour l'hypnose de rue. C'est vrai, surtout qu'on a indirectement la démonstration dans la suite du reportage !
  11. Salut ! Ça fait un bail que je n'ai plus posté, mais après avoir vu le reportage hier soir (en plus je suis tombé dessus par hasard), j'avais envie de voir vos réactions et d'éventuellement apporter ma pierre à l'édifice. Pour ma part, j'ai trouvé que le journaliste avait bien fait son travail. Il est venu vous rencontrer à Toulouse, il s'est immergé dans un stage, il a pris la place de l'hypnotiseur de rue. Au passage, JE, tu a bonne présence à l'écran et on sent la bienveillance que tu mets en oeuvre dans ton approche. Ensuite il a fait entré en jeu différents intervenants avec leurs point de vue plus ou moins divergents. J'ai particulièrement aimé l'approche journalistique qui était de ne pas prendre pour argent comptant ce qu'on veut bien dire, notamment les affirmations de Messmer, et chercher à les vérifier dans les faits. Enfin, je pense qu'il faut garder un oeil objectif sur la pratique de l'hypnose de rue. Le reportage met en exergue le gros problème d'encadrement autour de cette pratique. Certes Street-hypnose met en avant une charte déontologique, mais quel est son poids réel ? Les exemples de débordements, que ce soit dans des lycées, dans la rue, etc... (il suffit de parcourir un peu Youtube pour voir des exemples de séances dégueulasses avec des hypnotiseurs sans scrupules), montrent que cette pratique est en danger. Le dernier exemple avec l'hypnotiseur/voleur n'est pas irréaliste à mon sens. Quelqu'un avec de mauvaises intentions peut arriver à mettre ceci en pratique et sans difficulté particulière. Je pense que pour avancer et défendre notre pratique, il faut avant tout que nous acceptions ces écueils. Il n'y a que cette prise de conscience globale et collective qui puisse être salvatrice. Sinon un jour une loi va sortir et c'en sera fini de l'hypnose de rue. Merci d'avoir lu mon pavé
  12. Bonjour à tous ! Je m'appelle Patrice, j'ai 29 ans et j'habite dans la région mulhousienne. Je suis la preuve vivante qu'on peut hypnotiser quelqu'un, même avec l'accent alsacien J'ai découvert l'hypnose de spectacle il y a quelques années déjà avec le célèbre Messmer. Je l'ai vu en spectacle à Strasbourg il y a 10 jours, et j'ai eu ce déclic qui me manquait pour m'intéresser à l'hypnose, en comprendre les tenants et aboutissants. Je suis rapidement tomé sur ce site, j'ai épluché les articles, j'ai acheté le livre de Jean-Emmanuel et j'ai réalisé une première séance ce weekend dans ma famille avec succès (oui, tout ça en 10 jours !). J'ai envie d'aller plus loin, d'en apprendre encore plus et si ça peut permette de rencontrer des gens sympas et avec qui partager ces expériences, ce serait la cerise sur le gâteau ! Au plaisir de vous lire Patrice
  13. stunt

    Essayer l’hypnose sans induction ? Voici ma routine !

    Je partage partiellement ton avis Sweel sur le fond, mais pas du tout sur la forme. Y a du travail derrière ce post et ton message est vraiment pas sympa ! Un forum, c'est un échange. Pourquoi un script ne marcherait jamais ? Vraiment jamais ? Je pense qu'un script, ça peut être une base de séance utile, il faut juste savoir s'adapter, car effectivement, on ne pourra pas le suivre à la lettre. Le concours de scripts, c'est en fait une bonne idée je trouve
  14. stunt

    Eventuel risque de l'hypnose ?

    Salut, Lors d'une séance d'hypnose, un lien se crée entre l'hypnotiseur et le volontaire. Ce qu'il a réalisé avec toi, il l'a fait car il te fait confiance, ce ne sera pas (forcément) le cas avec n'importe qui. Aussi, le cerveau a cette formidable capacité à apprendre : à partir du moment où il a rencontré un phénomène hypnotique (comme une catalepsie), il est capable d'enregistrer et de reproduire le mécanisme plus facilement. Toujours est-il que le volontaire, reste volontaire. S'il ne veut pas répondre à une suggestion, il ne le fera pas, que ce soit face à toi, ou face à quelqu'un d'autre.
  15. stunt

    Arm Pull Rahon Rahon

    Si ça ne t'intéresse pas, passe ton chemin dans ce cas Je trouve que cette vidéo peut être un point de départ intéressant à une discussion, mais encore faut-il vouloir en discuter et être constructif justement.
  16. stunt

    Arm Pull Rahon Rahon

    Trop tard Je sais, je suis taquin aujourd'hui. Mais bon, tant qu'à faire avancer le Schmilblick... Je ne vois rien de bien méchant pour ma part. On peut bien entendu relever les erreurs de vocabulaire et on peut se demander si le copain ne joue pas la comédie. Mais finalement, c'est le cas d'une manière générale. Même s'il y a des signes qui ne trompent pas, le volontaire peut parfois aussi très bien jouer la comédie. Et puis si on regarde les vidéos de la chaîne Youtube de ce gamin, il joue en fait au magicien et s'amuse à essayer des trucs (remarquez comme il parle de "tour d'hypnose"). Finalement, il a juste besoin d'un peu de pédagogie, mais certainement pas de se faire taper sur les doigts.
  17. stunt

    On m'avait prévenu, j'y suis !

    Coucou ! Je me retrouve complètement dans ce que tu décris Alban, ainsi que dans ton article, JE. Hier lors de ma première sortie Street, j'ai vécu ces phases en une après-midi. Pas de bol, ça a commencé avec une succession d'échecs, mais il y a eu ensuite des réussites ! Bref je me retrouve vraiment dans ce que vous avez dit ! Et je comprends aussi ton besoin d'exprimer tes ressentis, je suis pareil, d'ailleurs c'est con, mais ça m'a fait du bien d'écrire ce message
  18. Tu ne peux pas venir ici avec une attitude provocante et rejeter la faute sur les autres. Surtout que tu as toi-même admis avoir cette attitude (relis-bien ton tout premier message). Tu peux être psychologue sans que ce soit ton métier pour autant. Par exemple, je suis footballeur, mais amateur, avec des amis uniquement, et pas trop mauvais. Et ce n'est pas mon métier. Qui es-tu pour juger de l'utilité d'une question ? Une question est inutile si on y a déjà répondu x fois sur le forum. Mise à part cette distinction, toute question y a sa place (dans les limites régies par les règles d'un forum tels que la discrimination, les injures, etc...) Exemple typique de provocation qui t'ont valu d'être traité de troll par certains. Alors soit tu commences à te complaire dans ce rôle de troll, dans quel cas je vais arrêter de te répondre pour ne pas te nourrir, soit tu te remets un minimum en question et tu changes d'attitude. Car le problème n'est pas ce que tu dis, mais comme tu le dis.
  19. stunt

    Questions en vrac!

    Très bon sujet, merci d'avoir posé ces questions, et merci à ceux qui ont répondu ! C'est très instructif pour des débutants comme moi
  20. Il y a quelque chose que je ne comprends pas Niaroff et que j'aimerais que tu m'expliques. Pourquoi avoir adopté une telle approche au départ ? Tu te présentes comme un fin psychologue, à tendance provocatrices certes, mais psychologue quand même. Tu devais bien t'attendre à récolter les réactions auxquelles tu as eu droit ? C'est d'ailleurs la raison pour laquelle tu as rapidement été traité de troll. Alors sincèrement, que cherches-tu encore maintenant ? Car finalement tu as eu la réponse de l'hypnotiseur en question.
  21. Salut à toi ! Bienvenue ici ! Je pense que ce que tu lances est intéressant, mais comme tu le vois, tu perds du monde en route car ta manière d'exposer les choses est un peu trop brouillonne et surtout trop technique. En effet, nous ne sommes pas des experts en psychologie (enfin, il y en a certainement, mais je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'ils ne sont pas majoritaires). Une suggestion : commence effectivement par te présenter (comme c'est le sujet de la rubrique, ça tombe bien ), et lance ensuite le sujet de manière un peu plus claire dans une autre rubrique.
  22. stunt

    1ere sortie en street

    Salut, Trop cool ta première sortie ! Moi qui n'ai pas encore sauté le pas, ce genre de retours donne envie de le faire ! Merci
  23. stunt

    sécurité ? ou pas

    Vas-y avec lui et distrais-le pendant les tests de réceptivité, pendant qu'il y a interaction avec le public. Le reste c'est du spectacle, ça ne peut que lui faire du bien de se changer les idées !
  24. stunt

    moi? j'ai la peche!

    Wouah, ça a pas mal bougé depuis mon message d'hier. Tu vois ce qu'il y a de bien ici, c'est que tu pourras toujours venir demander de l'aide, il y aura forcément quelqu'un pour t'aider, avec maladresse peut-être comme ça a pu être le cas ici par moment, mais toujours avec bonne volonté. Je ne vais pas te redire tout ce qui a déjà été dit, mais concernant tes parents, comme te l'a conseillé JE, vas-y mollo. S'ils sont sceptiques et que tu insistes trop lourdement, ils vont finir par complètement se braquer et éventuellement t'empêcher de continuer dans cette voie. Ce sont des parents, ils agissent avec bienveillance, et s'ils ont peur pour toi, ils peuvent prendre des mesures drastiques. Le mieux serait, comme l'a suggéré Alban, d'arriver à faire en sorte qu'ils t'accompagnent au spectacle de Messmer. Mets en avant le côté spectacle / divertissement, plutôt que le côté hypnose, afin de les convaincre. Dis-leur que c'est marrant et qu'on y passe un bon moment. De toute façon c'est vrai
  25. stunt

    moi? j'ai la peche!

    Salut ! Moi je trouve ça bien que tu t'intéresses à l'hypnose. Que tu t'y intéresses dans l'espoir de devenir un super héros, pour épater la galerie ou parce que tu es curieux par nature, dis-toi juste une chose : il y a toujours des conséquences. Garde surtout en tête l'un des préceptes les plus importants de Street Hypnose : l'éthique et la sécurité doivent être préservées. Ensuite je ne comprends pas trop la réaction de ton prof, te demander de faire une démo en classe. Ce que je te propose, c'est que, plutôt que de faire cette démo, d'aller le voir et de lui expliquer ce que les différents membres ont essayé de t'expliquer ici. Enfin je conclurai en disant que je serai moins intransigeant que d'autres ici, je pense que tu peux continuer à creuser le sujet, au moins l'aspect théorique, mais justement retiens bien de la théorie que l'hypnose, ça ne se pratique pas si jeune.