Heyrin

Membres

Activité de réputation

  1. Like
    Heyrin ont aimé un message de Harrys dans [Spectacle] Quand tu n'as que 10-12 minutes   
    En règle générale :
     
    1 pretalk : 3 min
    test des doigts : 3 minutes
    les faire monter sur scène : 3 min
    1 test supplémentaire : 3 min
    Explication du sommeil hypnotique :  2min
    Induction : 3/4 min pour un peu plus de10 PERSONNES 
     
  2. Like
    Heyrin a reçu une réputation de Koko dans Voix englobante et percutante   
    @Nietop
    Tu peux baragouiner, hésiter, bégayer, avoir une voix fluctuante et sans rythme. Ce qui compte c'est d'être compris et à l'aise dans ta communication. 
    Bien entendu, plus ta voix sera claire et maîtrisée et plus tu seras compris par un plus grand nombre plus rapidement. Mais ce n'est pas un pré-requis. 
    Toutes les techniques que tu as apprise, que tu apprends ou que tu apprendras ne sont, au final, que des aides ou des exhausteurs. La pratique, l'expérience, la comparaison avec d'autres et la synthèse des trois précédents feront de toi un hypnotiseur au style unique. 
    Si je peux te conseiller une chose c'est de te renseigner partout et de ne rien prendre pour argent comptant. Pratique, teste, fait semblant d'être le meilleur hypnotiseur du monde. Tu trouveras ton style, ta voie, ta voix et ton plaisir avec le temps. 
     
    Ce forum est une mine d'or pour papillonner et butiner pleins de petits trucs des uns et des autres. Et tu verras qu'on a tous tord et raison à la fois
     
    Ne te concentre donc pas sur ta voix et ta diction mais sur ce qui te plaît et ce qui te semble bien marcher en hypnose. Tu finiras par t'améliorer en étant toi-même et en écoutant les autres. 
  3. Like
    Heyrin a reçu une réputation de nanane19994u dans Hypnose profonde ? Pas donné à tous   
    Si tu sais que tu analyse tout, c'est que c'est conscient
     
     
    J'ai que deux choses à te proposer. 
    - Te faire beaucoup hypnotiser. (Par exemple écouter la vidéo de JE un grand nombre de fois jusqu'à ce que ça marche.)
    - Fake it until you make it. (Fait "semblant que ça marche jusqu'à ce que tu ne sois plus sûr de faire semble puis jusqu'à ce que tu te demandes si tu as vraiment fait semblant jusqu'à ce que tu ne fasses plus semblant.)
  4. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de lapinozz dans nope   
    dfsfsdfdsfds
  5. Like
    Heyrin a reçu une réputation de gilles dans La Communication Intemporelle   
    Physique quantique hein ? 
     
    En tant que sceptique, je suis impatient de te voir gagner à la loterie disons 3 fois de suite. En attendant, je vais faire comme tout bon athée.
    Puis je vais faire comme tout bon troll
     
  6. Like
    Heyrin a reçu une réputation de gilles dans La Communication Intemporelle   
    Physique quantique hein ? 
     
    En tant que sceptique, je suis impatient de te voir gagner à la loterie disons 3 fois de suite. En attendant, je vais faire comme tout bon athée.
    Puis je vais faire comme tout bon troll
     
  7. Like
    Heyrin ont aimé un message de neuneutrinos dans Hypermnésie   
    Perso j'utilise la technique du CR929KG.
    De l'hypermnésie pour travailler sa mémoire, ou bien renforcer quelque chose d'usuel ( que la personne ne prête plus attention) comme les oiseaux par exemple
    Faites pas ça en privé, ça fait de l'animation comme ça !
     
    Et pour rappel :
    L'amnésie est un phénomène transitoire (temporaire?), il n'y a pas de réel amnésie.
    La même logique s'applique pour l’hypermnésie.
    Tant que le contexte mis autour est propre (comme pour toute suggestion d’ailleurs...) pas de soucis !
     
     
    Oui et comme l'a dit @Galigagi , on peut appliquer le même raisonnement sur ceux qui vivent très mal une hypermnésie.
    Il y a le trouble d'un point de vue médical, et le phénomène hypnotique. Bien qu'on utilise le même mot, ce n'est pas la même chose.
     
    Pour parler uniquement niveau phénoménologie, des personnes peuvent mal vivre le fait de vivre une catalepsie.
    Dans ce cas, c'est par bon sens de ne pas insister. Ce qui sera la même chose pour tout phénomène, hypermnésie ou non.
     
    Cependant, il est bon de rappeler qu'avoir une bonne mémoire n'est pas nécessairement vécu comme positif pour tout le monde !
    Sinon... pourquoi débat au juste ?
  8. Like
    Heyrin ont aimé un message de neuneutrinos dans Plusieur induction raté ...   
    Seulement consentit, sinon c'est illégal .
    Déjà, si rien ne fonctionne, comment peux-tu savoir que cette personne est un super sujet réceptif ?
     
    Faire 1,3,42 tests n'est pas le plus important.
    Il y a deux oints à vérifier pour commencer.
    1) As-tu bien pensé à expliquer ce que tu attends de la personne lors de l'induction ?
    "Tout ce que tu auras à faire est de fermer les yeux et de [...] "
     
    2) La personne a-t-elle compris ce qu'elle avait à faire ?
    Dès fois on explique mal, ou bien au passe des passages qui nous sont évident... enfin pour des hypnotiseurs.
    Une façon de faire et de profiter des tests pour commencer à suggérer l'induction.
    "as-tu remarquer que pendant que les mains se rapprochent tu es de plus en plus concentré sur ce qui se passe ?"
     
    Si la personne a du mal à se relâcher... lui suggérer de se détendre n'est peut-être pas la meilleur idée du monde hein ?
     
    Je vois deux cheminements simple à tester.
    Tu lui demandes de faire un grand effort (mental et/ou physique ) et d'arrêter de faire l'effort. Cela va créer une détente.
    C'est l'idée de la "saturation" en hypnose
    Ou alors parle de concentration au lieu de détente (ou autre idée ) !
     
     
  9. Like
    Heyrin a reçu une réputation de Zapatur dans Hypermnésie   
    Hello. 
    Tu peux remplacer le geste complexe par la "sortie" de corps. 
    Fait faire un tour d'horizon à ton volontaire puis fixe le sur un seul angle de vue. Demande lui de sortir de son corps et de décrire le décors derrière lui avec précision. Tu évites ainsi de suggérer directement une hypermnésie tout en forçant la mémoire à travailler. ^^
     
    Ton compte-rendu m'intéresse !
  10. Like
    Heyrin ont aimé un message de Hugin dans Vision de l'hypnose, sa définition et ce qu'est être un thérapeute   
    Ce petit pamphlet est doublement symptomatique d'un certain monde de l'hypnose et de ses problèmes.
    Avant d'aller plus loin, je précise que je n'ai rien de personnel contre Pank, je ne le connais pas, et je livre mon avis uniquement sur la base du contenu partagé.
     
    Premièrement je partage quelques unes des interrogations et des accusations de Pank. Par exemple, je crois qu'il y a beaucoup d'école de formation en coaching/PNL/hypnose qui ne sont là que pour générer un revenu acceptable pour des personnes qui n'arrivent pas à assumer une position de thérapeute.
     
    Mais le deuxième problème c'est ce livre en lui-même. Au final l'autre se livre à une énième version de "les autres n'ont rien compris, regardez c'est moi qui ait la bonne attitude". Or, s'il veut me convaincre, il n'a pas la bonne attitude. Livrer un travail de réflexion, ce n'est certainement pas s'en remettre à sa propre intuition et nous la livrer comme une vérité. Un travail de réflexion, ça se pense, ça s'alimente auprès d'autres personnes, que l'on cite, que l'on référence et pas seulement vaguement au coin d'une page avec un site internet. La critique est une chose, mais quand vient le temps d'affirmer il faut être solide. Ou est la bibliographie qui étaye son propos? Lorsqu'il définit le facteur critique, ou le subconscient, sur ce quoi se base-t-il pour étayer ses affirmations? La seule expérience personnelle ne permet en aucun cas une généralisation des choses.  
     
    (Par ailleurs, ce livret ressemble beaucoup à une promotion de ses propres méthodes et de ses ses propres formations; il met même une liste des gens formés dans les dernières pages. Un petit peu gênant quand on reproche à la "concurrence" de chercher à faire de l'argent.)
     
    Le problème c'est que ce livre est le pur produit d'une communauté hypnotique qui essaie de se raccrocher à tout ce qui passe (PNL, magnétisme, chamanisme, physique quantique, etc.) qui croit que l'anecdote individuelle est la plus pure expression de la validité scientifique, et qui ignore soigneusement un minimum de cinquante ans de littérature scientifique sur l'hypnose et la psychologie.
     
    Et la vérité crue et difficile c'est que nous avons très peu de renseignements sur l'efficacité réelle de l'hypnothérapie, et encore moins sur des cas complexes. On trouve quelques études sur l'efficacité sur l'arrêt du tabac, mais ce n'est pas glorieux (20% d'arrêt après un an, avec des patchs de nicotine, ici). Les seules études solides et répétées c'est sur les anesthésies et les analgésies, et le plus souvent par hypnose directe. Je n'ai même pas trouvé d'études sérieuses qui attestent que les transes conversationnelles sont de même nature que les transes par fixation de l'attention. Est-ce qu'il faut arrêter pour autant? Je ne le crois pas. Mais il faut être extrêmement prudent dans nos affirmations. Avant de dire que les autres ont tort et que notre méthode est la bonne, il faut des preuves solides. 
     
    Par exemple, j'ai une théorie personnelle sur l'hypnose, assez éloignée de ce qui est enseigné dans la plupart des "écoles". Mais pour l'instant ce n'est que mon intuition, je m'abstiens donc de la présenter comme la vérité. Mais comme comprendre le phénomène hypnotique est, moi aussi, ma passion, je me donne les moyens de vérifier mes hypothèses. Je lis beaucoup, je confronte mon opinion avec des gens d'autres milieux, j'analyse des séances, je prépare des grilles d'observation, bref je mène un travail de recherche. Ce travail va prendre deux ans avant d'aboutir, sa forme finale fera probablement autour de 130 pages, avec une bibliographie étoffée. Et le pire, c'est qu'il ne couvrira qu'un petit aspect de ma théorie. 
  11. Like
    Heyrin ont aimé un message de Agraf dans Débuter avec Milton H. Erickson   
    Comme Alban, je te conseille l'homme de Février, très facile d'accès et du 100% Erickson, commenté par Erickson et Rossi.
     
    Sinon le tome 2 des articles est plus accessible que le tome 1, très théorique.
     
     
    Et je te déconseille tous les livres sur Erickson par untel ou machin qui ne sont que des lectures très partielles, pour ne pas dire fantasmatique.
     
     
  12. Like
    Heyrin a reçu une réputation de Hugin dans Débuter avec Milton H. Erickson   
    Plus je découvre Erickson et moins j'aime. Je viens de commencer les collected paper tome 1 et j'irai jusqu'au bout car c'est important de lire tous les auteurs majeurs de l'hypnose moderne, mais je suis impatient d'en finir. Il était génial, vraiment. Mais je le trouve ni objectif ni parcimonieux. Peut-être ai-je une réaction épidermique en son endroit mais je le trouve faussement modeste. 
    (Et le style des collected paper est tout sauf digeste sans pour autant être scientifique, ce qui est pour moi une double peine.)
     
    Par contre, je le trouve vraiment brillant et novateur dans le bon sens et c'est la raison pour laquelle je le lirai jusqu'au bout. Il force le respect.  
  13. Like
    Heyrin ont aimé un message de Hugin dans [Spectacle] Messmer Hypersensoriel   
    Tu sais que je suis un farouche opposant à la PNL, mais dans ce cas-là, on n'est même pas à se poser la question de l'invalidité de cette pseudo-science: les attitudes et façons d'hypnotiser de Messmer sont à mille lieux de ce que prôneraient les disciples de Bandler. On est vraiment dans l'utilisation du mot pour se donner du crédit... Et le problème c'est que je crains que ça ne soit Messmer qui donne du crédit à la PNL auprès du public québécois.
     
    Ou alors, il faisait référence au groupe de hip-hop français, et je n'ai pas compris.
  14. Like
    Heyrin ont aimé un message de Hugin dans [Spectacle] Spidey Hypnosis   
    Spidey a mis en ligne une vidéo qui montre la dernière partie de cet effet. C'est assez intéressant à voir (et même si vous ne parlez pas anglais, avec mon résumé plus haut vous devriez comprendre ce qui se passe.
     
     
     
  15. Like
    Heyrin ont aimé un message de Colin dans Envie d'un café ?   
    Hop ! cela fait longtemps que je me tâtais de faire un compte rendu, celui-ci me semble assez intéressant pour que je me lance.
     
    Cet été il m'est arrivé une petite anecdote lors d'une séance, un ami se lève tôt le matin, vers 13h-13h30 (c'était l'été, les vacances, et lui il n'avait pas d'enfant, le veinard ) seulement voila : plus de café ( bien fait !). Ma femme est prise d'une initiative dont j'aurais du moi même faire preuve : "Si tu veux Colin peut d'hypnotiser pour te donner l'impression d'en boire".
    5 min plus tard on débutait l'expérience. Pour lui c’était une totale découverte, il était carrément ouvert, et s'empressa d'accepter la séance.
     
    Un près talk bref ayant pour but principal de cadrer ses attentes sur la séance à venir. Les nouveaux trop enthousiasmes peuvent se décourager tout aussi vite, suivant ce qu'ils imaginent de l'hypnose. Tandis que je lui parle, il gobe mes paroles et me fixe du regard, pour moi il est déjà en train de partir. Sans plus attendre j'enchaine avec les tests.
     
    Les doigts aimantés : bon résultat, pour lui c'est carrément surprenant, je lui propose de les coller avec son imagination, ça marche, il a ce rire caractéristique, un mélange d’étonnement et d'amusement. J'aime bien entendre ce son, il annonce généralement un bon moment. Et ce fut le cas. J'enchaine avec diverses jeux de catalepsies, bouton du rire, mot qui fait rire, on ratifie bien le tout et on continue.
     
    Pour le moment je ne ressent aucun besoin d'effectuer d'induction formel. Il se débrouille bien, je garde la transe comme un bonus. Je lui demande de me décrire un galet bien rond que je lui pose dans la main (un réel), comment est-il ? ensuite, qu'a-t-il de plus que les autres ? et enfin pourquoi te plait-il ? après quelques arguments de toutes évidences irréfutables, le voila amoureux du caillou, complétement accro. C'est vraiment un de mes préférés ce truc. En debriefing de fin de séance, il m’avouera que ce moment était le plus impressionnant, et son préféré à lui aussi.
     
    Pour continuer avec cet outils, je lui suggère une sensation venant du caillou, peut être un fourmillement. Et je l'aiguille jusqu'à ce qu'il ressente une chaleur dans la main, chaleur qui se répand dans tout le corps jusqu'à être une vrai sensation de chaud. On canalise cette chaleur dans la main à nouveau, car il y tient une tasse de café.
     
    le café (essai 1) :
    je lui propose d'imaginer sa tasse de café, de me la décrire son contact, les odeurs etc ... Il a bien l'odeur et la chaleur, la sensation de boire, mais du "rien", pas du café. Ok c'est un début. Je lui propose d'autre jeux, il est toujours partant.
     
    Je profite des sensations dans la gorge pour amener le contrôle de sa voix. D'abord les aiguës et graves, puis les langues parlées. Ce qui le met fort mal à l'aise, il est profondément littéraire, prof de français, et appartement, très attaché à sa langue maternelle. Cela marche pourtant très bien, ce qui ne doit pas le rassurer bien plus, au contraire, il n'ose plus prononcer de paroles. On arrête le japonais, je lui propose de parler le pokemon, il accepte, il rit, le malaise est passé.
     
    Cependant après cette expérience désagréable, je lui propose enfin la transe qu'il était curieux de décourvir.
    Comme à chaque fois, après l'induction et l’approfondissement, j'aime donner au gens l'opportunité d'une "purge".
    Ici j'utilise encore le caillou tant apprécié. "Afin de passé un bon moment, je te propose de te décharger de tout ce qui pourrait te gêner, soit pour toujours, soit pour le récupérer plus tard, en temps voulu."  "Le stress, des mauvais souvenirs, des mauvaises énergies etc..., serre fort ton poing." pause "et envoie tout dans le caillou, il absorbe tout" pause "quand tu auras plus rien à y mettre, relâche le poing et laisse tomber le caillou."
     
    Je profite de la transe pour installer un signaling, pour ratification : un collage des pieds et des fesses, l'oubli de la date (on est en vacances ça devrait aider), de bien se préparer à reboire du café, et je termine sur l'oubli du chiffre 6. Et le fait remonter. J'ai fait exprès de le surchargé d'infos, pour noyer sa conscience au cas ou il divaguerait pas dans un beau rêve.
     
    Le collage, il est paralysé jusqu'au dos, seul les bras et la tête peuvent bouger. Une interprétation bien à lui de ma suggestions, et ce n'est pas la seule liberté qu'il ai prise :
    "Peux-tu compter mes doigts?" je lui montre mes mains, "6! je sais que c'est faut, mais 6! je ne peux rien dire d'autre." - "t'as quel age ?", "26 ans" (en vrai 25) - "En quelle année en est ?" "2016" - "combien de nains ?" - "combien de jours dans une semaine ?" ... 6 toujours ... des 6 partout.
     
    le café (essai 2) :
    "tu peux reprendre ta tasse de café, et en boire une gorgé ..." il me coupe : "Non, j'ai pas envie" ...  bon, c'est l'hypnotisé le chef.
     
    Alors j'enchaine sur l'hallu d'une cigarette qui se transforme en pétard, je sais que ça lui fera plaisir et le placera en condition pour d'autres hallucinations. Je finit sur une hallu visuel ou tout parait plus nature, plus vert et vivant, ça marche bien ! j’essaie de pousser jusqu'à l'apparition d'animaux : genre tigres ou autre ça marche pas. Alors pour terminé : une nouvelle induction afin qu'il fasse le rêve de son choix, ensuite je lui rend le caillou, il récupèrent ce qu'il veux (débriefing : rien) et le réveil de fin, le débriefing et fin de séance.
     
    Des éléments m'ont marqué avec lui :
    D'abord, au fur a mesure de la séance, il interprété de plus en plus mes suggestions pour les arranger à sa sauce, il prenait le contrôle de sa transe. Notamment sur la fin ou il faisait un peu comme il voulait, même si j'émettais l'idée générale.
    Ensuite, c'était la première fois que le changement de langue, qui fait pourtant parti de ma routine, semblait aussi intrusif. Presque une atteinte à son intimité. Les prochaines fois j’insisterais plus lors de la demande de permission.
     
    Et enfin, la raison qui m'a donné envie d'écrire ce compte rendu : il a profité de la purge pour se débarrasser de son besoin de caféine. L'idée de départ était au contraire de simuler la prise d'un café. Mais la aussi monsieur en a encore fait qu'a sa tête. Le résultat n'est pas définitif, il continu de boire du café. Mais il en aura vraiment oublié celui la.
    Je propose systématiquement la purge, sans plus, je ne suis pas hypnothérapeute. Et j'ai régulièrement des retours très positifs voir des remerciements sincères, des fois même je voix des larmes aux coins des yeux. Si vous ne faites pas cette étape je vous encourage à l'essayer vous aurez probablement des surprises. Pour ma part je l'ai placé dans ma routine depuis mes tous premiers essais en hypnose, parce que je répétais un tuto où ça y était, mais je l'ai jamais enlevé.
     
    Et si vous aussi vous utilisez ce que j’appelle la purge, je suis très curieux de vos retours.
  16. Like
    Heyrin ont aimé un message de alban dans Personne non réceptive   
    Empile les métaphores jusqu'à ce que ça marche. Pour qu'une métaphore soit puissante (outre le fait que ça devient de moins en moins logique), il faut qu'elle soit reliée à une émotion.  De préférence utilisé le rire.
     
    Une fois pour les mains aimantées, un volontaire à eu du mal. Je lui ai dit alors plusieurs images totalement bizarre que des volontaires m'avaient donné. Je lui ai alors dit et toi qu'elle est la première image qui te viens là, maintenant sans réfléchir ? Rajoute peut être même un truc drôle dessus qui te fera éclater de rire.
     
    Il m'à alors sorti.....
    Je vois mon pote avec qui je suis venue et il descend un toboggan infini rempli d'eau et il porte une bouée canard. Il se met à se marrer et ses mains se sont rapproché  direct.  
    Aucune logique entre son imagination et le phénomène mais ça a fonctionné et il a pu aller aux hallus facilement. Il fallait juste lui permettre de ne pas chercher quelque chose de logique.
  17. Upvote
    Heyrin ont aimé un message de Hugin dans [éthique] une question sur la manipulation   
    Plus je réfléchis à cette question, plus j'ai l'impression qu'il n'existe pas de réponses vérifiables. Erickson a tenté de pousser un de ses sujets à commettre un acte qui le mette en danger (de mémoire, s'asseoir sur un poële de chauffage), le sujet à trouver un moyen de suivre la suggestion sans se mettre en danger (il s'est assis ailleurs). Mais à la même époque Wells et Roland, deux autres chercheurs demandent à des sujets hypnotisés de jeter un flacon d'acide sur un expérimentateur. Et les sujets le font. Heureusement, soit le flacon ne contient pas d'acide, soit une paroi invisible se trouve entre le sujet et sa cible... Georges Estabrooks (1957) qui raconte cette expérience, sans détail méthodologique exacte, note p. 172:
     
    Estabrooks est en effet persuadé que les sens de l'observation et de la déduction d'un hypnotisé sont accrues. Sans aller jusque là, on peut supposer que dès qu'une caméra est présente, même avec la suggestion de ne pas la voir, elle ne peut être complètement ignorée dans l'attitude du sujet (pour penser aux quelques vidéos sur la question).
    Il évoque aussi les attentes de l'expérimentateur, notamment pour expliquer ce que Erickson constate: puisqu'il croit qu'un acte dangereux est impossible, il transmet cette croyance à son sujet, ou celui-ci se comporte de façon à satisfaire l'expérimentateur (et on retrouve ici l'effet Hans-le-malin). Il devient alors difficile de prouver quoique ce soit.
     
    Mais j'ai envie d'aller un peu plus loin. Que savons-nous de nos "valeurs" ou de nos "limites personnelles"? Si j'hypnotise quelqu'un et qu'il est prêt à accomplir un acte illégal, qu'est-ce qui me dit qu'il n'était pas prêt à le faire de toute façon (consciemment ou inconsciemment)? Il ne faut pas confondre morale collective et valeurs personnelles. Comment déterminer si l'hypnose l'a poussé à accomplir quelque chose contre ses valeurs ou si elle a simplement mis à jour les valeurs réelles de la personne? C'est une question à laquelle il me semble impossible de répondre. 
     
    On pourrait aussi soulever la question de savoir si les fameuses "valeurs" ou limites sont définitives ou pérennes, ou si elles peuvent fluctuer selon les circonstances et les événements.
  18. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de HypnoZombifié dans [éthique] une question sur la manipulation   
    Oui et non. 
    Ton volontaire pourrait être surpris d'accepter des choses qu'il ne pensait pas accepter au premier abord. Mais il y a des limites indiscutables pour lui qui ne changeront pas. 
    Et puis il y a une zone grise où en manipulant et en présentant les choses de manières différentes, tu pourrais faire changer d'avis un volontaire et donc lui faire faire quelque chose qu'il ne voulait pas faire au départ.
    Mais ça n'a rien à voir avec l'hypnose en particulier, c'est le propre de la manipulation. 
  19. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de HypnoZombifié dans [éthique] une question sur la manipulation   
    Oui et non. 
    Ton volontaire pourrait être surpris d'accepter des choses qu'il ne pensait pas accepter au premier abord. Mais il y a des limites indiscutables pour lui qui ne changeront pas. 
    Et puis il y a une zone grise où en manipulant et en présentant les choses de manières différentes, tu pourrais faire changer d'avis un volontaire et donc lui faire faire quelque chose qu'il ne voulait pas faire au départ.
    Mais ça n'a rien à voir avec l'hypnose en particulier, c'est le propre de la manipulation. 
  20. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de lapinozz dans [Guide] le nope du destin   
    sdfhkjsdhfkjhsdkfjhksdjhfkjdhsfkhdskjf
  21. Upvote
    Heyrin ont aimé un message de lapinozz dans J'ai fais de l'hypnose   
    Alors voila, 5 jours, 10 amis, une semaine de camp, donc de formidables occasions de faire de l'hypnose!
    Voici mon aventure, pleine de détails inutiles et au rythme douteux.
     
    Si il y a une chose a noter à mon sujet c'est que je lis, je lis beaucoup,
    mais quand viens la pratique je ne suis pas aussi assidus.
    C'est surtout par manque d'occasion de pratiquer (Ouais me faut aller faire de la street cet été!).
     
    Bref, j’étais à un camp avec des amis et qu'elle n'est pas ma joie quand j’entends le sujet de l'hypnose être abordé.
    Je n'ai même pas le temps de dire un seul mot que ma réputation me précède;
    "Hey! André il sait hypnotiser lui!!" (C'est moi André)
     
    Vingt yeux se rivent immédiatement en ma direction et sur toutes les lèvres la même question,
    "est-ce que c’est vrai?"
    "Bah oui!"
     
    La seconde question est," comment as-tu appris?"
    "C'est facile, les internets, YouTube et beaucoup de lecture."
     
    À quoi l'ont me répond par de l'ébahissement et des regard sceptique.
    Je n'engage pas trop le sujet, je sais bien que c'est mieux quand c'est eux qui demande.
     
    Le lendemain, a ma grande joie, il y a une personne bien motivée qui me demande a être hypnotisée. Avec plaisir!
    "Qu'est-ce que tu va faire?"
    "Tu verras bien!"
    "Qu'est-ce que tu peux faire?"
    "Tout ce que tu peux imaginer, littéralement!"
    "Wouaw"
    "Ouais!"
     
    On trouve un trou dans l’horaire et on se prépare.
    Bien sur d'autres se présentent aussi pour participer et je les installes tous confortablement sur des chaises devant moi.
    Ils sont 4/5 (0.8... nha c'est pas drôle) et je leurs sert un beau petit pretalk tout chaud.
    C'est a ce moment que, comme toujours(je rigole), l'adulte arrive.
     
    Parce que on a tous entre 15 et 17 ans et que a partir de 15/16 ans je me concerne moins avec ça, en plus ce sont des gens que je connais, je n'avais pas trop pensé a l'autorisation parental.
    Mais bon, l'adulte fait deux trois coup de fils et puis conclus que tant qu'il y a présence d'un majeur c'est bon.
    J'étire alors un peu mon pretalk histoire de nous remettre dans l'esprit puis on commence.
    Doigts aimantés, mains aimantées, livre et ballon, ça passe quand même bien avec tout le monde mais j'en remarque deux qui s'en tire mieux que les autres.
     
    OUI JE SAIS, c'est pas chouette de ma part, j'y travail.
    Quoi donc? Abandonner les autres pour me concentrer sur les deux plus "réceptifs".
     
    Petite induction suivit d'un court approfondissement puis on passe au catalepsies, main collée, bras de fer, mince j'en perd une autre. Aller, on continue avec la somnambulique.
    C'est l'heure de passer au choses sérieuse, on commence sur une amnésie du chiffre quatre, çà marche sans problème.
    Un claquement de doigt plus tard, elle se rend compte de tout, tout le monde rit encore, elle y comprit, elle adore, c'est parfait.
    Puis on glisse son prénom dans un coffre-fort dans sa main, elle ouvre les yeux, j'enlève sa main de sa tête en la fermant.
     
    "C'est quoi ton prénom?"
    "Euuuh, je sais pas."
    "LOL!"
     
    On ouvre la main, elle s'en rappelle.
    Je fais comme si je prend le prénom d'une autre et le mets dans sa main, hop, c'est quoi ton prénom?
    Ça passe encore, sans surprise de ma part, c'est un grand classique.
    Mais vient le moment fatidique ou il nous faut aller manger, ahhhhh la douleur, mais bon.
     
    Un bon petit réveil pour tous, oui TOUS.
    Je refuse les histoire de "ouais mais ça a pas vraiment marché avec moi", nenni tu fais quand même le réveil. Comme on sait, le réveil c'est important.
     
    Après le dîner nous partons ailleurs pour faire des activités artistiques. J'attends patiemment la fin des activités, mais ce n'est pas mon heure, c'est l'heure de la piscine!
    Moi personnellement je n'aime pas trop la piscine alors je dessine pendant que les autres se baignent, mais voila que surgit de nul part 3 personnes veulent essayer a nouveaux.
    Pas de problème! 

    Le temps qu'on commence 2 autres se sont ajoutés, yay!
    On refait les tests de suggestibilité, catalepsies et on est rendu au amnésie ("rendue" parce que j'aime bien cet ordre).
    Il me "reste" un sujet super motivé et ma somnambuliste.
     
    Et la c'est très drôle, je refais l'amnésie du chiffre quatre, ça ne fonctionne que sur la somnambuliste, qui vient de faire la même chose il y a quelques heures.
    Et quand je lui dis de se rendre compte de tout elle gueule un "ENCORE?".
    Pas fâchée heureusement, seulement "surprise de s'être faite avoir deux fois".
    On discute un point a propos du fait qu'elle ne s'est pas "faite avoir" mais a plutôt démontrer d'énormes et incroyables capacités!
     
    Vient a nouveau ce moment fatidique ou il faut manger, c'est l'heure de souper.
    Merdeuuh!
     
    On réveille tout le monde bien comme il faut et on repart manger, mais seulement après m'avoir fait promettre de continuer plus tard quand nous en aurions le temps.
    Les gens s'éparpillent un peu et plus tard dans la soirée je me retrouve a nouveau entouré d'un troupeau de volontaires, 7 impatients coincés sur un long divan.
    C'est au moment ou je commence mes tests de suggestibilité que je me rend compte de la manière monotone dont je les exécutes.
    Bon j'avoue, je n'y ai pas mis tant d'amour que j'aurais dus, faut dire que j'avais hâte de passer au hallus avec mes deux bon petits somnambuliques.
     
    Enfin bref, je passe tout le monde en mode relaxation et tente une main collée a la cuisse, ça passe sur la moitié des gens, génial on va bien s'amuser!
    Et c'est bien la que l'ont voit que ma vie est belle et bien une fable car, jamais deux sans trois, devinez quoi?
    Et oui, c'est l'heure de repartir au camp.
    Jamais de temps tranquille pour les bon hypnopatateurs bien honnête!
     
    Du coup je réveilles tout le monde, et il me disent,
    "Écoute André, on rentre au camp puis tu hypnotise les deux plus réceptifs et on passe au choses sérieuse, la on auras le temps et on est sur de ne pas avoir d'interruptions"
    A vos ordres!

    *On rentre au camp*
     
    Silence... tout le monde regarde, attentif au moindres de mes mouvements et ceux de mes deux volontaires assit un a coté de l'autre. Tout le monde est impatient.
    Je les réinduis et on commence sur une suggestion simple, a chaque demande leurs prénoms changent pour celui de quelqu'un de l'assistance.
    (Maintenant que j'y pense c'est un peu débile comme suggestion, mais pourquoi est-ce que je leur demanderais plusieurs fois leur prénom?)
     
    "1. 2. 3. 5. Ouvrez les yeux, c'est quoi votre couleur préférées?"
    "blah blah (m'en rappelle plus de leur couleurs préférées quoi )"
    "Ok, et votre prénom?"
    ... s'en suit une série de questions sur le sujet de leurs prénom, qui change a chaque fois.
    Après je me mets a demander quel est le prénom de tel ou tel en pointant des gens et on se rend compte que tout est mélangé (Hehehe).
     
    Puis je leurs ai montré mes pouvoir de téléportation, par l'entremise d'un pause-lecture, en téléportant ma propre personne, d'autre personnes ou des objets.
    Et avant de terminer avec cette suggestion c'est eux qui ont téléporter tout le monde en dehors de la salle.
     
    *claquement de doigts*     "Vous vous rappelez de tout"
    *Oooooooh de déception* "Je pensais que c'était pour vrai"
     
    Ensuite ils ont parlés le Blob, vous savez cette langue ou le seul mot qui existe c'est "Blob", fou rire pour tous.
    J'avais suggéré que puisqu'ils parlent une langue identique, ils n'aurait aucun problème a se comprend entre eux.
    Je leur demandais de décrire un peu la sensation des suggestions précédentes.
    Au bout d'un moment ils trouvait vraiment que je répondait vraiment a cote de la plaque (C'est pas ma faute, ils parlait qu'en "Blob Blob Blob" (Ah bha enfaîte si, c'est ma faute)).
    Du coup, ils se sont mit a se parler entre eux du fait que je disait n'importe quoi.
    Après j'ai demandé ce qu'ils entendait l'autre dire et c'était vraiment intéressant comment l'inconscient s'inventait une conversation a partir de quelqu'un qu'il ne comprend franchement pas.
     
    Puis je suis devenus invisible, une occasion pour Alex de pratiquer la lévitation d'objets.
    Un des volontaires n'appréciait vraiment pas alors j'y ai mis court rapidement.
    Son commentaire après coup: "Maintenant que j'y pense, Alex est vraiment mauvais pour faire semblant de l'éviter."
    Il n'y avait rien de particulier qui lui est fait peur, elle se sentait bien et voulait continuer alors c'est ce qu'on a fait.
     
    J'ai peut-être oublié un ou deux trucs mais en gros c'est çà, a ce point si il commençait a se faire tard et je trouvais que c'était le temps de finir en beauté, il faut bien le ménager un peu cet inconscient!
    Je réfléchissait a un beau cadeau pour finir, quelque chose qui serait vraiment bien pour eux, l'idée m'est venu en me plaquant un sourire au visage: on va faire une Synesthésie!
     
    J'explique brièvement ce qu'est une synesthésie puis je m'étends en suggestions de couleur, bonheur, beauté, forme, etc.
    On leur laisse le temps un peu de s’approprier la/les suggestions et se préparer.
    Nous avions la chance d'avoir avec nous ami qui excelle quand il s’agit de jouer de la guitare.
    Après un moment, je lui ai fait un petit signe et il s'est mis a jouer une musique douce.
    Ils était quand même profondément tournés vers eux-mêmes (pour ne pas dire profondément en transe) alors il n'eut initialement aucune réaction de leur part.

    Mais quand nous leur avons demandé ce qu'ils voient, les réponses étaient très touchantes, il décrivait des ensemble de couleurs, des paysages.
    Dans l'ensemble, une beauté inexplicable, on voyait clairement qu'ils tentait de décrire quelque chose que les mots ne semble pouvoir transmettre.

    Puis j'ai doucement suggéré que, quand ils voudront, quand ils seront pets, ils pourront ouvrir les yeux.
    Ils attendirent a peine pour ainsi s’exécuter. Leurs aire ébahis valait pour tout l'or du monde.

    On a mit quelques musiques, surtout du classique, je voulais éviter quelque chose de trop brusque mais que ce soit quand même émotionnel.
     
    Un volontaire décrit l'expérience en parlant surtout de la guitare, d
    e la musique qui coulait partout comme de l'eau en partant de la caisse de résonance,
    allant dans toutes les directions dans une myriade de couleurs, dominé cependant par le jaune.
     
    L'autre parle de couleurs qui se battes, qui virevolte, une magnifique bataille.
    De ce concert de couleurs descendent de petits fils qui finissent en petits personnages qui dansent.
     
    Voila qui je pense, semble bien résumé l'aventure et la conclusion en est heureuse:
    On était tous bien content Certains un peu déçus de ne pas être allés plus loin mais tout de même heureux de l'expérience Une personne motivée a apprendre l'hypnose (je l'ai dirigé ici bien entendu) Tout le monde en est ressortit émerveillé et fasciné par les capacités de l'inconscient!  
    Trucs que je veux pratiquer:
    Être plus créatif dans mes suggestions Être moins direct Continuer avec les volontaires plus "difficiles", diriger l'expérience vers eux même, les emporter dans un monde merveilleux, etc La street Prendre mon temps Plus de suggestions de bien être Mieux gérer les groupe Demander plus de feedback  
    Ce que j'ai appris:
    Plus faire confiance au volontaires J'ai énormément de choses a pratiquer
      TL;DR: J'ai fais de l'hypnose
  22. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de Mlusine dans Orgasme hypnotique   
  23. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de Mlusine dans Orgasme hypnotique   
  24. Upvote
    Heyrin ont aimé un message de Mlusine dans Un pitit jeu pour s'amuser   
    Bonjour les genss,
     
    Avec @neuneutrinos nous avons acheter un jeu qui s'appelle : Comment j'ai adopté un gnou. C'est un jeu qui se joue avec des dés. Le but est de raconter une histoire sur un thème imposé avec des mots imposés (à utiliser dans l'ordre). C'est assez drôle et très facile alors pour tous ceux qui veulent essayer, je vous mets le thème et les mots à utiliser ci-dessous :
     
    THÈME : Du pâté dans mes chaussettes
    MOTS IMPOSÉS : Tu ne vas pas me croire ; donc ; tout à coup ; d'un autre côté ; j'avais prévu le coup ; comme dirait ma mamie
     
    Bon courage à ceux qui participe !
     
    PS : Il faut que votre histoire face dans les alentours de 2min (parlées) sinon c'est trop long.
  25. Upvote
    Heyrin a reçu une réputation de lapinozz dans gdfgdfg   
    djkfldjsl