fanbee

Membres

fanbee last won the day on 22 novembre 2016

fanbee had the most liked content!

À propos de fanbee

  • Rang
    Street-hypnotiseur
  • Date de naissance 25/10/1983

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Grenoble
  • Intérêts
    Parapente

Visiteurs récents du profil

585 visualisations du profil
  1. Bon, je ne sais pas si je sur-interprète la vidéo, mais ce que je vois c'est des suggestions involontaires faites par les proches du perso principal, et le résultat que ces suggestions ont sur son image d'elle-même. Dans notre vie on est bombardé de suggestions, qui influencent notre inconscient, programment des comportements. D'ailleurs de nombreux thérapeutes considèrent que le travail du praticien en hypnose est de "deshypnotiser" ses sujets, déprogrammer les suggestions passées (ici des hallucinations visuelles qui font que la fille se voit grosse et moche). Lire à ce sujet "transes people live" de Wolinsky... je ne sais pas s'il existe en français. Il me semblait que le conept d'effet hypnotique "de la vie courante" était bien illustré ici. Mais si c'est cucul et franchement pauvre, tant pis, passez votre chemin!
  2. fanbee

    Bégaiement en hypnose

    Et peut-être que l'hypnose (thérapeutique cette fois) peut t'aider à te débarrasser de ton bégaiement, si c'est quelque chose que tu désires...
  3. fanbee

    Position haute et hypnose

    Sympa comme image, j'approuve J'ajouterais... que quand tu pètes plus haut que ton cul, on s'en fout de ta position car tout ça c'est du vent!
  4. fanbee

    L'hypnose de rue dans 20 ans ?

    Après plusieurs années sans télé ni radio (déconnecté des "choses importantes" comme la politique et l'actualité, qu'on me disait), et heureusement APRES ma formation à l'hypnose, je me suis récemment mis à écouter France Inter pendant mes trajets en voiture. Ce que tu décris là n'est PAS une fiction, c'est déjà le cas. Les suggestions pleuvent, l'averse est drue, pas facile de rester au sec! Donc l'avenir de l'hypnose, j'espère que c'est une maîtrise de la suggestion: - par les médecins - par une grande partie du public ...... aboutissant à l'abolition des suggestions dans les médias! Et ce de façon à ce que l'hypnose soit utilisée pour le plaisir, pour le mieux-être, la santé mentale, et la médecine aussi (je crois en une forte symbiose entre médecine et hypnose). On peut toujours rêver... En revanche, je ne sais pas quel est l'avenir de l'hypnose de rue. Son utilité, son évolution... dans le cadre de la rue, est-ce que ça a du sens de parler de l'avenir de cette pratique?
  5. fanbee

    Position haute et hypnose

    Et moi je ne vais pas la regarder. C'est TOI que je veux voir (puisque toi tu sais y faire, sinon comment pourrais-tu juger les autres avec tant de justesse?), et tant que ce ne sera pas fait j'arrêterai de lire ton babillage incessant aussi intéressant qu'un 33 tours rayé. Et je conseille à tout le monde d'en faire autant, de façon à économiser du temps et de l'énergie pour des choses plus constructives. Appellons ça une prescription de tâche... depuis la position haute d'un type random sur internet! yeah
  6. fanbee

    Position haute et hypnose

    Moi je veux voir les spectacles d'hypnose d'Angélique!
  7. Ouais... enfin, "Philleray" semble avoir enregistré ces vidéos récemment...
  8. Ca envoie du gros... quelle caricature! "les bras sont lourds... les jambes sont louuuurdes......" (la vidéo aussi :-P )
  9. Salut et bienvenue! T'as fait ta formation où? Aussi, qu'appelles-tu "hypnose classique"? C'est par opposition à de l'hypnose pas classique?
  10. fanbee

    Position basse et hypnose

    Intéressant... Pourrais-tu donner un exemple? en MP si besoin... On est nombreux à avoir ce souci: comment désigner ce qu'on fait, et comment se désigner en tant qu'opérateur. En gros, que mettre sur sa carte de visite... Praticien en hypnose, hypnopraticien, hypnothérapeute (OK en France pour l'instant alors que "thérapeute" ne l'est pas), hypnotiseur/hypnotiste, accompagnant, hypnocoach... Pour rester en lien avec le sujet du fil, remarquons que certaines désignations semblent induire auprès le quidam une position attribuée (ou "statut") plus haute que d'autres... du moins lors de la lecture de la carte de visite.
  11. fanbee

    Position basse et hypnose

    C'est vrai qu'au lieu de "thérapie" on devrait parler d'accompagnement. Pas de souci pour tes messages, qui ne m'ont pas semblé durs mais plutôt confrontants (ce que j'apprécie). Au fait, neuneutrinos et Hugin, vous faites de la thérapie de l'accompagnement (si oui, formés où?)? C'est votre métier? (moi j'en fais mais ce n'est pas - encore - mon métier)
  12. fanbee

    Position basse et hypnose

    Ce que j'ai voulu dire est qu'en rue, on n'a une position ni basse ni haute puisque le concept de "position thérapeutique" n'est pas applicable. Et ceci était une auto-rectification, je m'étais fourvoyé dans les 1ers messages. Je comprends ta conception de la position, et aussi ce que Hugin veut dire quand il marle d'un "statut". C'est l a position dans laquelle le sujet te met. Je parle de la position dans laquelle JE me mets et dès lors, même au début de la séance elle est basse. Le but étant bien entendu que les deux se rejoignent au plus vite. Alors je ne trouverai pas de bon exemple, puisque je n'ai jamais prétendu cela. J'ai juste dit que les changements risquaient de ne pas être durables ou écologiques. Je n'ai aucunement le désir de prouver de la non-cohérence chez qui que ce soit. On est parti avec des conceptions différentes de ce qu'on appelle "position", maintenant c'est plus clair, c'était intéressant comme discussion... même si je maintiens que c'est toujours hors sujet sur le forum :-)
  13. fanbee

    Position basse et hypnose

    Non. j'ai écrit (et tu viens de le citer) qu'en rue la notion de position thérapeutique est caduque. Je comprends bien ton exemple du médecin, et je suis d'accord que dans le cas d'un médecin la position est haute et c'est ce que j'attends de lui. Le rôle du médecin est de choisir le traitement, et pas (ou rarement) de faire en sorte que le patient trouve lui-même le traitement qui lui conviendra. La position du médecin est, selon moi, opposée à celle de l'hypno éricksonnien. Le premier est - et doit être - en position haute, le second en position basse. Le premier soigne, le second accompagne. (merci de m'avoir fourni ce bon exemple ;-) ) Dans le cas du concessionnaire (mon exemple pas bon), les deux sont possibles mais ne seront pas aussi efficaces avec tout le monde.
  14. fanbee

    Position basse et hypnose

    Ah mais je ne suis pas du tout vexé. Juste curieux de savoir sur quels points vous reconnaissez aussi vite les hypnos formés à l'ARCHE... Parce que perso je ne pense pas être capable de deviner les formations des hypnos aussi rapidement. Surtout que chacun est très différent. J'ai aimé ma formation et tout ce qu'elle m'a apporté. Hugin, pour revenir sur ce que tu dis (je sais pas comment faire des citations rapidement avec firefox pour android)... Je ne suis toujours pas d'accord avec le fait que quelqu'un qui est formé à qqch, voire spécialiste, soit nécessairement en position haute. Exemple. Je vais chez un concessionnaire pour changer de voiture. Je n'y connais pas grand-chose alors que le vendeur oui. S'il se met en position haute en prétendant savoir ce qui est bon pour moi, je vais foutre le camp (parce que c'est mon caractère, pour ne pas parler de métaprogramme). D'autres pourraient apprécier cela voire trouver ça confortable car ils peuvent être passifs et rejeter la faute sur le vendeur en cas de mauvais choix. Ce que je vais attendre c'est qu'il me fournisse des éléments et un contexte (essais, etc) pour faire le choix moi-même et l'assumer. Car je connais mes besoins et mes expériences passées. La thérapie c'est pareil, sauf que la 1è solution (position haute) sera bancale...