Aller au contenu
Forum Street Hypnose

QuantumJumper

Membres

Tout ce qui a été posté par QuantumJumper

  1. Petit up pour savoir si quelqu'un a réponses à mes questions ?
  2. Pour le post sur la confusion : http://street-hypnose.fr/forum/topic/3076-induction-par-confusion-ici-et-l%C3%A0/ Le style Finel est vraiment sympa à voir, en confusion également. Surtout pour le côté " comment démarrer une séance par confusion avec quelqu'un qui demande ce qu'est l'hypnose " Peut-être pour ceux qu'y ont du mal, essayer d'adapter ou de créer une confusion à un quelque chose que vous utilisez souvent dans vos routines (si vous faites des routines), du genre un test de réceptivité, ou un déclencheur pour une induction (mot " dors " par exemple). Et puis faut vraiment avoir l'attention du volontaire pour qu'il tente de suivre ce que l'on dit, et petit à petit lui donner un temps de retard, un autre, jusqu'à qu'il soit encore à réfléchir au premier temps alors qu'on lui débite des suggestions, ou qu'il décroche carrément. Petit truc qui pourrait être utile au lecteurs de ce post :
  3. ça ressemble tellement à un fake, ceci dit c'est plutôt bien réussi pour du théatre. Leur mouvement semble trop naturel à certains moment pour être volontaire, à moins d'un certains entraînement pour arriver à copier des sortes de mouvement réflexe, difficile d'obtenir cette impression je pense. Donc sur des démonstrations d'arts martiaux où ça pue la chorégraphie, pas très convaincant, en revanche sur un cadre de rue, vu les mouvements, je pense que ça soit possible d'obtenir une amplitude et une gestuelle pseudo-réflexe comme ça sans préparation, même avec l'hypnose. Le plus plausible c'est évidemment c'est le théâtre, mais on a des phénomènes tellement surprenant avec un truc aussi simple que les points de centrage (point cosmos pour les amateur de nom mystique), même si on reste dans la limite de l'envellope corporelle. Bien que la vidéo semble bidon, dur de trancher, mais ça semble improbable d'avoir un tel effet sur un volontaire lambda
  4. QuantumJumper

    Synesthésie

    Bah est-ce que l'hallucination est une perception ou est bien réelle ? Finalement qu'est-ce que tu considère comme réelle dans la perception ? Il y a des gens qui sont naturellement synesthète, depuis leur naissance. Si tu fais un ancrage synesthésique à quelqu'un, en quoi est-elle si loin du synesthète, pour peu qu'elle ne cherche pas le retour à sans synesthésie ou qu'elle ne considère pas la synesthésie comme une anomalie, on y est presque. Niveau neurologique, si je dis pas de bêtise, la synesthésie tient d'un signal traité non par un mais deux zones du cerveau destiné à des sens différents. Une hallucination tiendrait plus d'une façon différente de traiter le signal
  5. Jolie expérience. Probablement, j'ai du faire une bonne douzaine de synesthésie si ce n'est plus et ça s'est toujours super bien passé. Après certains synesthèthe sont peut-être gêné par leur synesthésie naturelle, mais je trouve ça tellement dommage de les bloquer. Si t'as l'occasion, essaie de poser un ancrage pour activer/désactiver une synesthésie, et sert toi en toute la séance. Tu verras c'est plutôt magique comme moment, il se peut même que par synchro tu es quelques synesthésies fugaces pendant la séance.
  6. Le site a une approche un peu marketing (normal, faut bien qu'il vive le bohnome) mais ça pourra peut-être t'aider : http://www.potiondevie.fr/
  7. C'est pas impossible, mais pour l'instant ça m'apporte beaucoup, ça serait dommage de me priver. Et puis je compte bien tester tout ça
  8. Je suis mal exprimer, par centrage, je veux dire centrage sur le point cosmos, pas de prise d'appui et répartition du poids du corps
  9. Intéressant. Vous parlez de visualisation, ce qui n'est heureusement pas nécessaire pour se centrer. J'ai plus l'impression que l'utilisation de métaphore tient de l'auto-hypnose plutôt que du même ressort que le centrage, mais je suis tellement en terre inconnus, difficile de se faire une idée. Je rejoins capital format là-dessus, l’instantanéité du phénomène n'est pas comparable à de la visualisation, après c'est peut-être juste moi qui manque de pratique. Seulement il se trouve que dans le peu d'art martial que j'ai pratiqué, à m'a toujours fait visualiser, concentrer sur un point. Et à l'échelle d'un club, que je n'ai jamais sentis cette nature d’impact, ça me semble presque impossible. Il se trouve que lors de ce " jour de test ", au début on ne croyaient pas vraiment ce qui se passait, on se demandaient si ce n'était pas juste une histoire de concentration, un effet musculaire, l'effet d'une métaphore. On a donc tester quelques concept type s'ancrer dans le sol, imaginer une onde de choc à la frappe ou encore l'idée de la chemise de fer (étrange d'ailleurs que les exemples que chacun a cité correspondent avec les dit test) : oui il y a une différence, mais minime. Et on la retrouve lors d'une grosse concentration en combat (dans un carde art martial, hors situation de stress) avec une certaine habitude à la longue. Pour l'ancrage sol, c'est la répartition du poids qui change, alors que l'effet n'est pas nécessaire en centrage. Pour la frappe, ça semble plus s'exprimer dans la technique et la vitesse de détente du muscle, alors qu'en centrage c'est plutôt la pénétration de la frappe même et le rebond, surtout marquant sur des percussions et zones respiratoires / masse viscérale. Pour l'idée de la chemise de fer, la prise d'appui, la contraction et la coordination respiratoire semble meilleure, en centrage les muscles sont plus détendus, et on n'a pas la sensation d'encaisser, mais plutôt de stopper et de renvoyer l'impact. Ceci dit, les test étaient assez basiques, basé sur du ressentis, et ça n'a duré qu'un peu plus d'une heure. Impossible d'évaluer l'impact de la croyance là-dedans, et on est sur du pur subjectif : impossible de trier le bon grain de l'ivraie donc. Là où la différence est vraiment marquante, c'est pour le l'auto-analgésie : dans un cas on coupe le sens de la douleur, dans l'autre il y a toujours la douleur, mais la sensation de quelque chose qui vient par dessus, comme une sorte de fluide froid. Il n'empêche que tant de résultats pour si peu de concentration, je ne peux que valider. En essayant d'induire par contact/connexion, cela me demande une grosse concentration, alors qu'en me centrant ça facilite beaucoup le travail. En combat, pas vraiment le temps de s’encombrer d'un accessoire de visualisation ou autre, à moins d'avoir des années d'entrainement spécifique. Pouvoir utiliser sans encombre un tel atout, que cela sorte de l'énergie ou de mon imagination, je ne peux qu'approuver. Une fois de plus, il faut du test.
  10. En effet, j'ai pu tester un peu plus, et le fait de se centrer (concentrer sur le point cosmos, aussi appelé point de centrage) en essayant d'induire une transe par contact est vraiment spécial. J'ai pu l'expérimenter en tant qu'hypnotiseur et hypnotisé, et je suis aussi partis très loin. Ce n'est pas tant la nature de la transe qui changé, mais plus la stabilité de l'état : même 5 minutes après les yeux grand ouverts j'étais encore perché, et ça a duré bien plus longtemps, une connaissance m'a demandé une séance à ce moment là, et je ne suis sortis qu'après un bon moment, presque à la fin de celle que j'ai faite, soit quelque chose comme une vingtaine de minute. C'était vraiment étrange. Mais ça s’arrête pas là. J'ai eu l'occasion hier (16/10/15) de tester l'effet du centrage sur du soulevé, poussée progressive ou par impulsion, torsion (clé et contrôle par pression), quelques projection par déviation, percussions, frappe classique, tant comme donneur que receveur, et les effets sont clairement au-delà des premiers test préliminaire que j'avais fais ou que de l'idée que je m'en étais fait après visionnage des vidéos de Pank. Je n'ai que quelques années d'art martiaux, plutôt dans le pied poing avec une fin sur de la boxe thaï, alors je n'ai pas vraiment d’expérience et éléments de comparaison sur projection/torsion, en revanche pour ce qui est d'encaisser j'ai jamais rien ressentis de pareil, surtout pour encaisser une frappe d'un mec centré. Ça a un effet d'onde de choc juste infâme, c'est beaucoup plus douloureux et ça sèche carrément, le pire doit être sur les percussions de poings au niveau de la cage thoracique, ça coupe nette un mouvement et la respiration, jamais eu une puissance d’arrêt comme ça sur une percu. C'est vraiment étrange, impossible de savoir pourquoi ou comment, mais les effets sont clairement hallucinants.
  11. Ah, jamais entendu parler de ça. En espérant qu'il existe certains professionnels se contentant d'appliquer la technique sans clamer d'avoir un " don énergétique ".
  12. Après un pré-talk, avec un quelques notions de conversationnelle, le prophète aime bien en effet faire ça, que le volontaire ai juste la tête baissée et les yeux fermés ou qu'il soit partis fort loin. Le prophète s'étonne en effet de voir des messages soulignant un étonnement pour des techniques décrites par " la voie de l'inconscient "
  13. Good job, c'est une belle initiative de détailler sa façon de faire et le chemin que tu empreinte au fur et à mesure de la séance. Ce sont des notions de conversationnelle simple et efficace, mais savoir les manier n'est pas toujours évident. Ça aidera probablement quelques personnes, et puis c'est un peu comme un instrument de musique, pas toujours évident de jouer très lentement des morceaux simples. " Un bon praticien n'est pas quelqu'un qui connait des milliers de techniques, mais qui en connait quelques unes qu'il sait varier et adapter à l'infini "
  14. Je vois pas ce qui vous gène dans la vidéo et article. Je n'ai pas pu trouver le témoignage du " violé mentalement ". Pour rendre à césar ce qui est à césar, il a un discours relativement juste, un peu mesuré, et ses techniques n'ont rien de très exceptionnel, juste un peu de présupposé. Comme beaucoup ont dit, ils sont tous sous plus ou moins sous conversationnelle depuis le début du cours, et puis la transe n'a pas vraiment l'air très profonde lorsqu'il les induits. Rassurez moi, ça vous arrive d'expliquer 30s ce que vous attendez de vos volontaire sur un mot déclencheur, et de les induirent sans problème en l'utilisant, sans rupture de pattern ni quoique ce soit (même si tirer la tête en avant et claquer des doigts au bon moment en sont) ? Mis à part le dit témoignage, je vois absolument pas où est le problème, surtout qu'il dit se détacher de street-hypnose. J'ai peut-être raté quelque chose, éclairez ma lanterne si besoin.
  15. E=M6, quel bonne référence. Introduction de l'émission : " comment les hypnotiseurs, magnétiseur et mentaliste nous contrôlent-ils ? "; il manque l'image du diable en arrière plan avec les yeux en spirales. Ben oui, c'est pour ça qu'avant même le moyen-âge, certaines cultures cherchaient déjà à exploiter la guérison du corps par l'utilisation de ressources internes sans s'endiguer sur une seule vision des choses. C'est pour la même raison qu'on a considère encore que le corps humain est uniquement un système biochimique, et qu'on peut le guérir comme tel, alors que les philosophes de l'antiquité réfléchissaient déjà à cette idée. Comme toute pratique, elle a évolué dans le sens où tu l'as décris, on en serait encore à avant les saignées sinon. C'est considérer la vitesse de progression qui y donne du sens, et dans le cas de la médecine, on est presque au point mort comparé à la physique ou autre. Ouverture des veines, invoquer Dieu, tout ça pour la guérison : c'est sur, c'est statistique statistique. Le bon sens ? C'est quoi ce truc là ? Ah à ce niveau là, je ne peux que valider ! Eh bien, heureusement que j'ai pris le temps de lire l'étude : ça consiste à deviner quelle personne parmi 3 sont cacher derrière un paravent opaque, par apposition des mains autour de celui-ci par le magnétiseur. Il est dans la fourchette statistique qui si il avait fait au hasard cette expérience, lui aurait permis de d'être dans la même fourchette en moyenne. Conclusion : le magnétiseur n'est pas capable de deviner à l'aveugle quelle personne est en face de lui. En quoi ça remet en cause l'existence/effet du magnétisme ?
  16. On peut pas changer nos capacités physique même, juste en pensant à un point de notre coprs ? Si on peut ? Ah.....

  17. On peut pas chnager nos capacités physique même juste en pensant à un point de notre coprs ? Si on peut ? Ah.....

  18. La transe en hypnose ? Pourquoi faire, il n'y en a pas besoin. Ou alors on est dans une transe permanente....

  19. Le volontaire résistant, rien de plus drôle de l'amener petit à petit vers le phénomène hypnotique

  20. Streeter ! Le prochain volontaire risque bien de découvrir le freeze-défreeze et l'invisibilité

  21. QuantumJumper

    QuantumJumper

×
×
  • Créer...