Aller au contenu
Forum Street Hypnose

QuantumJumper

Membres
  • Compteur de messages

    283
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    3

Tout ce qui a été posté par QuantumJumper

  1. " Quantum Touch " ? Ouuuhh le vilain lapsus, écorcher un pseudo avec une discipline d'énergétique, les mauvaises langues diront que ça n'a rien du hasard A partir de quelle heure peut-on harceler ?
  2. Merci de vos réponses, un peu de pertinence pour me guider dans l'inconnu, ça fait du bien. Après même si ça peut-être une marque de respect le fameux " c'est ta croyance ", la plupart du temps ça ressemble plus à une mise de l'idée à la corbeille sans jamais prendre quelques secondes pour y réfléchir, et c'est dommage, je rejoint Agraf là-dessus. Pas la peine que je me lance dans le débat sémantique, je rejoint toutes les idées évoquées ici et j'ai pas vraiment le niveau pour apporter quelque chose de nouveau. Question expérience, le fameux test des doigts qu'on essai de garder serré sa
  3. Peut-être que certains d'entre vous ont quelques connaissances là-dessus, mais j'ai entendu parler d'hypnose uniquement par contact Ça semble s'inscrire dans la technique style poignée de main cataleptique d'Erickson, mais ce genre de technique (si c'est bien celle-ci que j'utilise) reste relativement limitée. La faible quantité d'information sur le net m'a poussé par un détour vers l'énergétique, même si le magnétisme est d'après des échos par-ci par-là très proche de l'hypnose, je restais assez sceptique au niveau de la plupart des pratiques dites " d'énergétique ". Mais une fois de plus
  4. Idem, je dirais que c'est un état où la personne ne différencie plus le phénomène hypnotique de la réalité. Mais en soit, tu peux attendre des phénomènes presque aussi intensément vécu, sauf que les personnes auront vraiment compte que c'est de l'hypnose, que sa défie un peu leur notion habituel de réalité, ils en seront conscient, contrairement à un état somnambulique, donc tout dépends de ce que tu recherche. Après, c'est vrai que certaines sont plus douées que d'autre pour l'atteindre, mais c'est comme l'hypnose, le vélo, comme tout : avec de l'entrainement, on arrive à tout. Et trouver
  5. Tu fais top d'hypnose quand un mec clame que l'hypnose est bidon et qu'en activant l'ancrage de rire de la fille juste dérrière lui il fais un mouvement perpétuel (répète pendant 5 minutes : " c'est incroyable, c'est incroyable " pour toute réponse) je vous laisse imaginer sa réaction après une augmentation du toucher et une synesthésie toucher/équilibre
  6. En effet, l'anesthésie est une suggestion que je fais très souvent aussi, elle permet vraiment au gens de prendre conscience de la dimension utilitaire de l'hypnose. De plus c'est la seule suggestion qui prends dès le premier essai à tout les coups (il ne m'est arrivé qu'une fois de suggérer une anesthésie et d'obtenir une analgésie dès le premier test de la suggestion). Il y en a des tonnes, mais comme j'ai l'habitude d'utiliser une " salle des commandes ", une représentation d'un endroit où accéder à toutes les fonctions de son cerveau, je demande au volontaire de chercher la commande
  7. Bah.... en fait je ne l'ai jamais testé sur quelqu'un d'autre, mais lors de mes séances d'auto-hypnose, mon dialogue interne marche par symbolique, c'est très représentatif, en clair c'est un peu comme si je vivais un film. Je procède toujours par Quantum Jumping (comme je vois que t'aime bien Pank t'as dus en entendre parler), et au bout d'un certains nombre de séances, ce que je pense être comme une représentation d'une partie mon inconscient prête à dialoguer (genre de scientifique rouquin) a commencé spontanément a me donner des sortes d'outils qui quand je m'imagine les utiliser (hors t
  8. Ben déjà, si on pose un mot avec sa définition, c'est pour éviter entre autre que chacun viennent y mettre sa sauce. Bon dommage, en hypnose, ça rate presque tout le temps. Un ancrage (c'est censé être universel, mais c'est dévié de la vision que j'en ai), c'est une connexion entre un stimuli, généralement sensoriel (toucher sur l'épaule, mots, claquements de doigts, etc), et un l'activation de l'une des nombreuses commandes de notre cerveau, comme par exemple la mise dans un état (fou rire, transe, etc), la réalisation d'un phénomène hypnotique (cata, amnésie, hallus, etc) de tel sorte qu
  9. Génial, beau boulot à vous deux. Pour ce qui est des phénomènes sans transe Cati, on est aussi bien capable d'en avoir avec que sans. Seulement certaines personnes bloquent un peu sur un phénomène si tu ne fais pas usage d'une transe légère, ou plus poussée même. Bien sur tu peux arriver au phénomènes, il y a tellement de moyen, mais en fonction du temps que tu veux y consacrer et l'envie de ton partenaire, n'hésite pas à prendre le chemin le plus court. Pour avoir fait mes premières séances en transe sans induction, puis en ayant chercher une hypnose en absence de transe autant que possib
  10. Toute ces histoires ça m'a rappelé ma deuxième sortie. Pour poser le décors, j'étais tout seul et je ne fonctionne pas à la pancarte, j'accoste les gens, ça m'empêche pas d'avoir parfois de drôle de numéros, même si je trouve la " clientèle " globalement plus intéressées de cette façon. Bref, à l'instant, je vais voir un couple tranquillement allongé dans l'herbe, tout comme un tas d'autres personnes autour, à 5m de la plage. Je me dis qu'ils sont détendus, prêt à discuter, dans la trentaine. Je les accostes, je parle un peu avec eux, ils m'expliquent qu'ils sont très croyants, alors j'ess
  11. Je n'y connais rien, mais de ce qu'on m'a dit des DU, c'est comme beaucoup de formation traditionnelles " d'hypnose médicale " à savoir apprendre à faire une induction en une heure..... A chaque fois que je compare des échos d'hypnose médicale à ceux de formations privés, il y a pas photos, on tire la chasse sur le DU. Après c'est juste une impression fait à partir d'avis des un et des autres, je n'ai aucune expérience dans l'un et l'autre
  12. Fort heureusement, l'un n’empêche pas l'autre. Au contraire, je pense que ce rendre compte de chaque " merveille " dont on est capable, apprendre à le reproduire et à retrouver le chemin qui y mène, c'est l'esprit même de l'émerveillement en street, mais bon ça reste une vision personnelle. Je te rejoins là-dessus, il n'est pas question de leur montrer pourquoi ça marche, mais comment ça marche. Il peut y en avoir plusieurs D'abord pour l'hypnotiseur, pour aller chercher jusqu'où est le besoin de tel ou tel chose pour faire de l'hypnose, afin de rendre son hypnose plus efficace, plus
  13. Okay, intéressant. Merci pour vos réponses J'ai un avis un peu similaire, plus j'avance et plus je me dis que la transe, de la très légère à un état très profond, est juste un encombrement pour de l'hypnose de rue, ça fait déjà quelques semaines que je fais de l'hypnose sans transe (certains n'adhèrent pas au terme, je sais) et le besoin d'un état m'a l'air juste inexistant. Par contre pour ce qui est de l'état d'esprit, c'est vrai que les séances les plus probantes pour les volontaire sont celles où j'arrive à bien susciter leur curiosité, où leurs envies de découverte se décuplent. C'est
  14. Camarades hypnotiseurs, j'ai besoin de vous. Certains d'entre vous on peut-être déjà abordé la question, mais de plus en plus je cherche la limite du conditionnement, du besoin de se mettre dans un état d'esprit pour vivre des phénomènes hypnotiques. Et surtout, la nécessité plus ou moins grande (peut-être inexistante) d'un état particulier (peut-être la transe) pour amener un volontaire à tel ou tel phénomène hypnotique. En bref, quel état vous semble nécessaire d'être atteint pour réaliser un phénomène hypnotique donné (état normal si il n'y en a pas) ? Eh bien sur, je vous invite à
  15. C'est clair, mais c'est juste génial, je t'envie. N'hésite pas à nous communiquer les retours
  16. Avec plaisir Voilà pour le script : http://street-hypnose.fr/forum/topic/6464-script-pour-synesth%C3%A9sie/ Pour ce qui est de la vidéo, j'oublie tout le temps de demander au volontaire d'en faire une, faut dire que ça me gène un peu et encore plus quand ce n'est pas des inconnus, mais bon faut vraiment que je prenne un temps pour la faire, ça fait plusieurs fois qu'on me le demande. Côté écholoc, ça m'a tellement impressionné que je suis un peu craintif de ne pas retrouvé un tel effet, à vrai dire j'ai découvert ça depuis ma dernière auto-hypnose et je n'ose pas y retourner depuis, j'
  17. L'article est de Sammy est génial, je l'ai lus avant même de tester quoique ce soit en hypnose, et ça m'a permis de rendre la synesthésie naturelle pour moi, abordable. Un grand merci à lui J'en fais régulièrement, alors je vais essayer de t'aiguiller un peu. C'est toujours un peu obscurs comme concept, et à mon grand regret je n'en ai jamais faite. Tout d'abord, choisis deux sens : avec ton volontaire, sans, demande lui, propose en et demande lui si ça lui plaît ou si il veut tester, si il a des sens de prédilection après, choisis un sens : plutôt goût/son ou son/goût ? les deux à la
  18. C'est juste excellent ! Bravo à toi, c'est une occasion unique Je suppose que tu y as déjà pensé, mais comme les techniques de délocalisation de la douleur par symbolique (la ranger dans des petites boîtes de couleur), la sensation d'asphyxie ou le manque d'oxygène. La notion de déconnexion de ce qui n'est pas utile pour la situation, un comme en Esdaile, ça peut aider. Métaphoriser le cycle sanguin et cardiaque, plonger très vite en transe profonde (auquel cas l'habituer à le faire sous l'eau par lui-même) Bref comme tu l'as dis, il y a des tonnes de pistes. En espérant avoir pu t'aid
  19. C'était juste une petite vanne pour que tu te rende compte que ce que tu as écris embrouille beaucoup certes, mais.... ne sert à rien (à part à faire rire ton interlocuteur) Comme l'a dit Sweel, il faut que la phrase est du sens, pour que le volontaire tente de la comprendre, et là je n'en vois pas Les quelques post du forum ou le wiki devrait un peu plus t'aiguiller sur ce qu'est vraiment la confusion
  20. Quel est l'adresse de ton fournisseur il m'en faut en cas de désir de suicide !
  21. Avec plaisir, c'était vraiment un sacré moment. A vrai dire depuis je commence à avoir quelque demande d'expériences sensorielles, et ça fait à peine une semaine que j'ai démarré. Ça promet d'être une année fun Merci d'avoir pris le temps de lire, pour ce qui est de l'AIM il y a plusieurs post à ce propos, je te renvoie vers eux : http://street-hypnose.fr/forum/topic/6450-m%C3%A9thode-aim-automatic-imagination-model/?hl=%2Bautomatic+%2Bimagination+%2Bmodel
  22. Ben justement faut surtout pas le retenir, ça doit être intuitif. Adapte le à ta sauce, avec tes mots. La confusion, ça doit venir de façon naturelle, sinon ça se verra que c'est bizarre, que c'est volontairement complexifié. Et puis si tu dois faire appel à ta mémoire à chaque fois, tu risque de te faire une auto-confusion.
  23. Arrrgggghhh trop de question En fait je suis sur que l'utilise déjà sans le savoir. Je suppose que tu a souvent recours à une métaphore, du genre un aimant entre chaque mains pour le test de mains aimantées : voilà, la moitié du chemin est déjà fait (faut peut-être jouer avec le vakog, mais une fois que les aimants sont bien imaginés, c'est bon). Après il faut juste rendre la première couche d'imagination " réelle " Tu peux le faire directement : " et maintenant, imagine que cette colle est réelle, que tes mains sont vraiment collés par cette superglue " et ça peut suffire. Oui oui, c'
×
×
  • Créer...