Net1dsang

Membres

Tout ce qui a été posté par Net1dsang

  1. Bonjour, J'ai un volontaire avec qui je dois faire une "séance" dans 1 mois environ. Ce volontaire est très intéressé pour savoir comment fonctionne l'hypnose et me demande si j'ai de la lecture à lui conseiller. Je me demande si le fait que ce volontaire (qui n'a jamais été hypnotisé) sache comment ça fonctionne (tests, induction, approfondissement, ...) va gêner la séance, l'aider ou n'avoir aucune influence. En d'autres terme, dois-je lui demander d'attendre pour lui communiquer des lectures ou puis-je lui communiquer de suite ? Merci d'avance,
  2. C'est très intéressant ! Il faudra que j'ajoute cela à mes lectures !
  3. Pour la littérature, je pensais le faire commencer par "la voix de l'inconscient" ;-) OK, je vais suivre ce que vous dites. Merci beaucoup pour vos retours.
  4. Merci pour ton retour. De ce que je comprends, selon toi, je peux lui donner de la littérature avant la séance.
  5. Net1dsang

    Et l'alcool dans tout ça.

    J'avais oublié de répondre à ce poste. J'ai essayé après l'apéro, mais la personne était trop "joyeuse" pour se concentrer et s'imaginer des choses. Donc rien ne s'est passée, à part beaucoup de fous rires
  6. Bonjour, Je me présente, je m'appelle Fabien. Je viens du département de l’Essonne, j'habite du côté d'Arpajon. Je travaille dans l'informatique en tant que responsable de projet. Mon expérience en hypnose est minime. J'ai réussi une catalépsie du bras et des jambes avec ma femme (volontaire bien entendue). Sinon, je n'ai jamais été hypnotisé mais j'aimerais bien tenter l'expérience. A l'origine, je cherchais des réponses sur l'hypnose ayant entendu de tout en n'importe quoi. Je voulais savoir quelles étaient les limites de l'hypnose. Après avoir vu certains hypnotiseurs de spectacle, je voulais savoir si l'on pouvait être hypnotisé à mon insu. Aujourd'hui j'ai lu le livre de Jean-Emmanuel, regardé beaucoup de vidéos et documentaires sur le sujet. Ce qui est assez amusant, c'est qu'au début je faisais des recherches pour ne pas être hypnotisé et maintenant que je sais ce qu'il en retourne, j'ai vraiment envie de l'être. D'un autre côté, j'essaye d'apprendre l'hypnose de rue par curiosité et franchir le pas en allant dans la rue
  7. Net1dsang

    Et l'alcool dans tout ça.

    Bonjour, Le sujet m'intéresse également. Sans parler de drogue ou d'être carrément bourré, si on souhaite proposer une séance d'hypnose à ses amis, il vaut mieux le faire avant l'apéro ? Si la personne est "pompette" (juste 1 flûte de champagne a jeun par exemple qui peu un peu faire tourner la tête), faut-il se retenir de proposer une séance ou au contraire (si la personne est parfaitement lucide bien sûr) cela peu l'aider à partir plus facilement ?
  8. En fait, avant de savoir de quoi il s'agissait, j'avais "peur" que qqu'un puisse prendre le contrôle de mon esprit sans que je soit d'accord. Du coup, je voulais savoir ce qu'un hypnotiseur pouvait faire et ne pas faire avec une personne avec et sans son consentement. Je suis plus clair ?