Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Steph

Membres
  • Compteur de messages

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Steph

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 04/06/1975

Informations

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pour ce genre de soirées, l'idéal c'est que les personnes soient venues pour cela et qu'elles t'aient déjà vu en action ou qu'elles aient entendu parler en bien de toi. Si elles ont été prises au dépourvu, elles n'étaient pas dans l'attente, elles n'avaient pas la tête à cela. C'est toujours bien d'être annoncé de manière flatteuse par l'organisateur. Et puisqu'on est dans le cadre du spectacle, je n'utilise jamais quelqu'un où le bras des ballons n'a pas atteint un angle de 45 degrés, sauf exception quand le volontaire montre un étonnement non dissimulé. Alors j'enchaîne sur un
  2. 1) un pause-lecture raté est quand l'amnésie ne prend pas. 2) échanger pendant une séance, c'est bien. Mais si tes questions laissent transpirer ton doute sur l'efficacité de tes suggestions, les suggestions suivantes risquent d'en pâtir. Il faut le faire de manière déguisée. 3) une séance d'hypnose n'est pas limitée dans le temps. Bien que nous prenions soin d'annuler toutes les suggestions en fin de séance, les sujets très réceptifs sont en hypnose dès qu'ils nous rencontrent à nouveau, par exemple le pause-lecture qui continue à fonctionner après des mois, même quand on annule tou
  3. Le feedback du volontaire est toujours un plus, mais à prendre avec des pincettes. En effet, si le volontaire à fait semblant pour ne pas ridiculiser l'hypnotiseur, il est fort probable qu'il ne le mentionnera pas lors du feedback. L'inverse peut arriver aussi: le volontaire vit apparemment les phénomènes de manière intense, mais devant ses amis il dira "j'ai fait semblant", par fierté ou pour peu importe quelle raison. Les volontaires simulent plus facilement une hallucination, surtout si notre suggestion comprend une émotion en plus de l'hallucination. Mais la véritable a
  4. Lors de mes séances en rue, ceux qui commencent à rire quand les doigts se rapprochent sont souvent d'excellents sujets. Je me contente de dire "continue à fixer l'espace entre les doigts".
  5. Autre chose que j'applique de plus en plus, c'est de refuser des volontaires même avant les tests de réceptivité. Avec le temps, on apprend à voir les signes de fascination chez les volontaires et on sélectionne les bons. C'est toujours tentant "d'essayer" avec tous ceux qui se présentent, mais j'en refuse de plus en plus pour éviter une succession d'échecs. Puis quand viennent les doigts aimantés, souvent on sait déjà qui va nous faire la totale.
  6. Effectivement, beaucoup de jeunes se portent volontaires et leur seul but est de voir s'ils peuvent résister. Souvent, lors du pretalk, ceux-ci se font déjà remarquer en n'étant pas concentrés (ils regardent ailleurs etc.) et dès ce moment, souvent j'arrête la séance en leur disant qu'ils ne sont pas assez calmes. Pour les inductions instantanées, dans mon expérience personnelle, c'est souvent une série de réussites ou d'échecs; dans ce dernier cas je vais boire un verre et je recommence un peu plus tard. Pour moi, un des secrets de l'induction instantanée est évidemment le pret
  7. Merci, c'est très complet et intelligent !
  8. Je n'ai jamais rencontré d'abréaction, mais je compte m'en tenir à l'enseignement de Gerald Kein si cela devait m'arriver un jour, malgré les fusibles: 1) Ne pas montrer son inquiétude au volontaire. Vous pouvez parler fort pour couvrir le bruit mais il faut parler calmement. Vous êtes le maître de la situation. 2) Ne pas toucher le volontaire car il y a un risque d'ancrage. 3) Dites (répétez si nécessaire) cette phrase : La scène se dissipe et vous vous concentrez sur votre respiration. Cette phrase fonctionne toujours selon lui.
  9. Bonjour, Comment être accepté dans le groupe Facebook belge? J'ai effectué ma demande pour le rejoindre, mais cette demande est en attente depuis pas mal de temps. Merci!
  10. Cette vidéo de Ronald est excellente et m'a beaucoup inspiré, je l'avais déjà vue auparavant et je la regarde de temps en temps car elle reflète réellement l'esprit de l'hypnose de rue, qui diffère de l'hypnose de spectacle, mettant le bonheur du sujet au dessus de celui d'un éventuel public. L'escalade des phénomènes est également menée de main de maître. La vidéo de Nicolas Wolff est évidemment bluffante, il est talentueux ; cependant, son professeur Mike Mandel est plus impressionnant et plus crédible. Je ne pense pas que Wolff arriverait à m'hypnotiser, contrairement à Ron
  11. Ce n'est pas vraiment applicable en street, mais que c'est beau !!! J'en ai les larmes aux yeux. Chouette pre-talk, induction progressive à +/- 9min40sec. Ce type est un géant de l'hypnose. https://youtu.be/Ext_4LWZ_kQ
  12. Les inductions chocs, ça paraît étrange, pourtant ça fonctionne pour moi mais il faut toujours approfondir sinon la personne refait surface. Celle que je réussis le plus souvent à ce jour (suis débutant), c'est "appuie sur ma main - ferme les yeux - dors". Et personne ne s'est jamais senti brusqué, dans ma minuscule expérience.
  13. J'adore ce spectacle de Pat Collins ... Dommage que l'on n'entende pas l'induction. Mais celle-ci est décrite dans l'encyclopédie d'Ormond McGill. Spectacle de Pat Collins Et vous, qu'en pensez-vous ?
  14. Bonjour et merci pour votre accueil ! Étant débutant, je n'ai pas encore osé sortir dans un parc pour m'entraîner. J'avais donc décidé d'utiliser mon conjoint comme cobaye, bien qu'ayant lu dans plusieurs livres que c'était une mauvaise idée car les proches savent que nous sommes débutants. Le pré-talk, je ne lui en ai pas fait, car cela fait des semaines que je lui parle de cette passion et qu'il sait pas mal de chose genre "non, on ne peut pas rester coincé", "non, on ne révélera aucun secret", etc. Les tests de suggestibilités se sont révélés être un échec. Pour les doig
  15. Bonjour à tous et à toutes, je suis nouveau ici et c'est ma première question. L'induction d'Elman ne nécessite apparemment pas de tests de suggestibilité au préalable, est-ce que je me trompes? Est-elle envisageable en street, dès lors qu'elle ne dure que 3 minutes, càd pas beaucoup plus que les tests de suggestibilité? Merci pour vos avis éclairés. Autre question, y a-t-il des formations en Belgique? Je suis sur le point de m'inscrire pour une formation à Toulouse, mais ce serait mieux pour moi de pouvoir rentrer à la maison tous les soirs car je n'aime pas être loin
×
×
  • Créer...