Aller au contenu

yengstro

Membres
  • Compteur de messages

    134
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par yengstro

  1. l'amnésie spontané est très fréquente en hypnose. en therapie, c est un moyen pour l inconscient d'ancrer les changements. c est plutot bon signe. en revanche, il faut placer des suggestions rassurantes sur ce sujet.
  2. je rejoins hugin. Très peu d'étude réellement scientifique sur le sujet. beaucoup de résultat aléatoire ou patient dépendant. au contraire de l'hypnose qui a pu être démontré sur le plan scientifique
  3. Tellement confusionnant, que consciemment j ai rien compris trop complexe pour moi... jusqu a maintenant, c est pas une suggestion avec laquelle j ai de grosse difficulté. et executer quelques choses dont tu n en comprends pas le sens... (en tant qu hypno :p)
  4. Moins point de vue diffère de très curieux Pour moi, la PNL reste de la PNL. elle emprunte ici et là des choses à l'hypnose et à d autres écoles, mais pour faire de l hypno thérapie, absolument aucun besoin de pnl. Pour ma part, je n'aime pas du tout la pnl. je ne renie pas les usages et qualités. mais l'approche et l'utilisation générale ne me parle pas du tout.
  5. Tout a fait! c est très personnel. et meme d une fois à l'autre c est encore différent d ailleurs, je n ai pu retourner dans ce meme état qu une seule fois depuis... ca me manque un peu
  6. je rejoint Hugin. tres difficile de trouver une bonne formation. cela etant deja très subjectif... L arche hypnose revient souvent. certains ici y sont allé et sont satisfait. en plus c est a paris. sinon j ai également une connaissance qui est hypnotherapeute et qui exerce qui a fait sa formation à l AFNH ( http://hypnoses.org/) Les références semblent bonnes. le contenu est cohérent. Après c est aussi du feeling. j ai appelé un centre de formation (je prefere le taire le nom, pas de diffamation) et rien qu a l echange que j ai eu avec le directeur / formateur du centre, je n y mettrais pas les pieds. Mais c est un ressenti tres personnel
  7. désolé très curieux, mais non. aucune amnésie à mon réveil. un souvenir complet de toute la séance. et c est bien l'état "pendant" qui était ultra cool, et non après. au contraire. l'après, j'était très vaseux, déconnecté et il m a fallu quelques dizaine de minutes pour etre parfaitement opérationnel. contrairement à ce que tu disais, j y était et j en ai profité!
  8. point de vue partenaire: C'est une sensation juste géniale. Un moment où je suis au sommet du bien être. limite addictif ce truc! donc je comprends qu on cherche à y aller, car c est un état juste incroyablement agréable. point de vue hypno: en street, aucun intérêt. en thérapie, il parait qu'il faut une certaine profondeur de transe pour certains travaux. je ne suis pas thérapeute encore, donc je laisse la parole à d autres. après faut voir ta définition d hypnose profonde. certains parlent de l etat d esdaile.... pour moi, c est un mythe. C'est simplement un état qui est suggéré par l hypno. on suggere a la personne que dans l etat ou elle va bien etre , elle sera comme ceci, comme cela .... et du coup, c est comme n importe quel suggestion... c est pas un état particulier. enfin pour moi
  9. non non et non! on est TOUS receptif a l hypnose. mais a des degrés divers. il y a les tres receptifs (somnabulique) les receptifs "lambda" (la grande majorité de la population) et les personnes "réfractaires". ca ne veut pas dire non receptive. ca veut dire qu'il y aura plus de barriere a faire tomber, qu il faudra plus de seance, de temps. prendre des chemins detourné. parfois de nombreuses heures avant d arriver a une seance de qualité.
  10. Je confirme que l'idée de plonger, descendre etc... ca peut mettre des barrieres. j'ai le cas d'un ami qui est acrophobique, et l'idée même de plonger a l interieur de lui meme ca le perturbe
  11. l'idée de l'étape par étape, c'est pas très important ca pourrait tres bien marché aussitot apres des gestes idéo moteurs c'est un ordre de difficulté, mais pas une regle absolu. concernant les amnésies, j'ai eu quelques difficultés (et j en ai encore parfois ) mais maintenant je démarre souvent de la même façon : Dis moi camille, pour toi, qu'est ce qui représente camille? et là j'ai souvent des trucs totalement absurbes, du genre un arbre, une planete etc... et à partir de là, c est beaucoup plus simple je trouve. je ne mentionne plus son prénom. je dis "le prénom". et elle me trouve comment le caché. c'est mes meilleurs reussite. et pour remplacer le prénom, je lui fais imaginer un objet et quel serait son prénom. ou bien je lui propose un objet similaire. et on inverse les deux pour le chiffre, on peut imaginer la meme chose finalement. Mais si jamais c est le chiffre qui semble te perturber, fais oublier autre chose. le mot téléphone, le mot tete, le mot bouteille (si t en as une avec toi ) etc...
  12. hum... je suis tres partagé. en tant qu hypno, ca ne me derange pas, mais ca ne me fait pas rire (chacun son humour) pour la majorité des gens... même si c est spécifié que c est une caméra caché, ca vient encore rajouter des idées néfastes sur l hypnose et c'est chiant...
  13. Non, on parle de téléphone rose mais oui on parle d'hypnose
  14. non. juste y penser en séance et pratiquer pratiquer pratiquer enfin perso jme suis pas cassé la tete et c est devenu presque instinctif
  15. peux tu décrire les inductions que tu as faites? Il y a souvent un élément clé dans l'induction pour qu'elle fonctionne (en tout cas chez les + résistants). Sinon, comme le dit neuneutrinos, tu rajoutes une pointes de saturation dans l induction. Genre quand tu fais l induction butterfly, j aime bien demander à la personne de décompter de 100 a 0 en retirant 1.5 a chaque fois. dès que tu vois qu elle bug (souvent dans la seconde qui suit ta demande ) tu rompts le pattern. Mais effectivement, a voir en amont comment tu parles de ton induction et ce que tu suggeres. Et puis chez certains, une induction lente fonctionne mieux, enfin pour la 1ere fois
  16. Quel est l’intérêt? n'est pas ce une croyance que la voix a une réelle importance? A mon sens, elle a un intêret quand elle accompagne la suggestion. C'est a dire qu'on capte mieux l attention en parlant lentement et doucement qu en parlant vite et criant. De la même manière, savoir faire des micro pauses dans son discours avant de faire passer un mot clé, a mon sens c'est utile. Tout comme de parler sur un ton légèrement plus aiguë pour suggérer quelques chose de léger et inversement pour du poids. en dehors de ca, je pense qu il faut garder notre voix ordinaire
  17. je suis dans le 31 (tarn) Pas très loin, mais suffisamment pour rendre compliqué les sorties communes :/ Mais ravi d echanger avec toi si tu en as envie Et si tu passes par le tarn, on peut se faire des sorties
  18. Pour ma part, j étais somnabulique au départ tout fonctionnait, et même sans que l'hypno le veuille vraiment (du style au resto, juste en me racontant comment il avait procédé a une catalepsie, mais en faisant comme si j etais le volontaire... me suis retrouvé les pieds collé ) L'idéal, c est de se faire hypnotiser. plus on le fait, plus ca marche. Après la formation, j'ai eu un gros passage a vide car du coup, j'analysais toute la séance. involontairement j'anticipais, ou bien je critiquais (en positif ou negatif) tout ce que l hypno faisait. et ca me perturbait beaucoup. Du coup, je me suis créé un ancrage du type variateur. un bouton qui normalement est sur 0. Les suggestions ne passent pas. Et quand je le souhaite, je peux le monter jusqu a 100, où toute les suggestions sont acceptés. depuis ca va beaucoup mieux après, personnellement je ne suis pas fan des mp3. ca peut fonctionner, mais c'est tellement impersonnel que ca ne me plait pas et du coup ca fonctionne rarement. pour de l'auto hypnose, je me fais une seance a moi meme. Autrement dit, je me vois assis (ou allongé), et je me fais une seance comme a un partenaire. lambda. Bon en général je me tutoie parce que je m'apprécie plutôt bien. mais tu peux te vouvoyez ca c'était au début. Maintenant je suis plus à me parler à moi même (enfin a mon inconscient, m'voyez?). Je fais rarement une seance formel. quand j'ai besoin pour ancrer une chose en mémoire, faire passer des céphalées ou autre, je négocie avec mon inconscient
  19. yengstro

    Me suis lancé

    "me suis lancé" pas trop loin j'espère
  20. yengstro

    Me suis lancé

    félicitations! En te souhaitant pleins de bonnes choses ps: tu as fait ta formation où? (et tu en as pensé quoi )
  21. tout a fait. Et cela n'est pas figé. Vous pouvez être somnambulique aujourd'hui et le mois prochain pour des raisons x ou y vous montrer très résistant à l'hypnose. et inversement. J'ai eu cette période ou j'étais très compliqué à hypnotiser. même un simple mouvement idéomoteur était difficile à obtenir
  22. perso, j adhère pas du touuuut à cette histoire d'onde alpha. Ensuite, typiquement pour moi, la pratique décrite plus haut est aux antipodes de ce qu'il faut que je fasse pour y arriver Enfin je reviens sur le post initial où Hyp écrit: il y a les réceptifs (ceux de messmer) et les autres. La aussi pas du tout d'accord. Ceux de chez messmer, ce sont les somnambulique. 10% de la population environs, je crois (corrigez moi si je me plante) 80% de la population sont dit normalement réceptif. C'est a dire qu'il y a un minimum de travail à faire pour les accompagner en transe hypnotique. et enfin 10% qui sont dit résistant. Donc en gros on a 90% de la population qui est réceptive, et 10% qui sont des réceptifs résistants (bah oui, tout le monde est réceptif, c'est la 1ere choses qu on apprend en hypnose). Bon, les % au dessus sont pt etre pas exact. Et puis je pense que dans notre vie, selon les moments, les périodes, on peut passer d'une catégorie à une autre. Et pour avoir une transe profonde, tu peux aller en street hypnose tu trouveras surement un très bon hypno qui te le fera vivre Sinon en autohypnose, mais je ne pense pas qu'il y ai de méthode toute faites, et surtout je pense que c'est plus simple une fois qu'on a déjà vécu une ou plusieurs séances avec un hypno.
  23. dans le même genre on a essayé de me faire passer une amnésie du prénom : comment tu voudrais t appeler ? moi et mon imagination débordante... euh.. prrrrt.... (bruit avec la bouche du gars qui sait pas). ben je me suis appelé Prrrrt....
  24. je fais point par point, pour pas m y perdre - qu il y aille doucement et par accoup, c est justement le signe que c'est l inconscient qui travail. si le mouvement est fluide et rapide, c'est pas l'inconscient mais le conscient. Certains mettent plus de temps que d'autre pour réaliser un mouvement idéo moteur. Si ca te semble long, utilise les boucles infini. du genre : et plus les mains se rapprochent, plus elles sont attirés fortement l une a l autre. ou plus la main descend, et plus l'autre est entrainé vers le haut etc... et n'hesite pas à signifier ce que tu vois. ca aide également. - les catalespsies: n'hesite pas à induire que plus il essai de décoller ses mains, plus elles se collent fortement -induction: effectivement, les transitions sont importantes, a mon sens, quand tu fais une induction lente. passer d'un bateau à un escalier peu être perturbant J'adapte la thématique à la personne, mais j'aime bien, à un moment, signifier qu'il y a une personne au loin. et que je me demande ce qu'il se passe si cette personne approche et te dis... Dors profondément. J'ai déjà eu des retours de personnes qui ont eu un sentiment de peur ou en tout cas peu rassurant en mentionnant "une personne", aussi je rajoute un adjectif rassurant maintenant après le mot"personne". Et durant la séance, auparavant, j ancre à plusieurs reprise de façon informelle, un appui léger sur l'épaule. ancrage que j'active quand je dis "dors maintenant". Mais c'est important de s'approprier les choses. ceci n'est qu'un exemple pour dire que certains éléments peuvent être perturbant voir dérangeant pour les partenaires Ah, et j'ai beaucoup de mal avec le état de relaxation. Parler de transe hypnotique me semble plus juste. La relaxation, c'est différent Pour le fou rire, le plus simple c'est par la validation. à un moment, peu importe lequel (pendant les mains aimanté, catalepsie etc), la personne sourit ou rigole un peu (ben oui faut pas que ce soit triste!), dans ce cas lie ce sourire! "et plus les mains se rapprochent, plus tu souris. Et plus tu souris, plus tu as envie de rire (->début du rire) et ca peut même déclencher un fou rire. ca marche plutot bien pendant le sourire, tu peux toucher l'épaule ou le poignet, et tu places ta suggestion d'ancrage d'expérience, les ancrages prennent mieux durant une induction qu'en dehors. enfin c'est mon ressenti et dans ta conclusion, tu as percu l'importance du prétalk petite astuce: ne parle pas de test de suggestibilité. un test on le réussit ou on l'échoue. C'est binaire. Du coup si tu le foires, tu te mets des barrages supplémentaires. Parle plutot de jeux de suggestibilités
×
×
  • Créer...