Leito

Membres

Leito last won the day on 19 septembre 2018

Leito had the most liked content!

2 abonnés

À propos de Leito

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 23/05/1985

Informations

  • Localisation
    Vichy

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Leito

    Avis ICFHE et irhtb

    Personnellement, inconnue au bataillon pour ma part. Si pas ou peu de retour d’expérience... peut être serait-il plus simple de se tourner vers des institues connus et reconnus...
  2. Leito

    Il fallait y penser....

    Bonjour, C'est une question épineuse ^^. Pour ma part, j'hypnotise ( ludique ) à partir de 16, ou-bien quand la personne est dans sa 15 ème année, si les parents sont d’accord. La jeune fille dans la vidéo allait sur ses 16 ans en Décembre, on était début novembre et sa mère était présente et a donné son accord. Après, vous pouvez très bien simplement faire de l'idéomoteur et une catalepsie, je l'ai déjà fait sur des enfants de 13 ans, mais je ne vais pas plus loin. J'ai déjà fait jusqu'a une amnésie de chiffre a un jeune homme de 14 ans ( avec accord des parents toujours) mais je ne voulais pas aller plus loin. On dit qu'avant 15/16 ans les cortex fronteaux ne sont pas fini d’être formés et qu''il est préférable de ne pas aller jusqu'a l'hallucination, mais la on spécule, je n'ai pas de réelle réponse si ce n'est la mienne ^^.
  3. Leito

    Il fallait y penser....

    Bonjour, Pour ma part, je ne fais pas de disparition de personne, c'est bien trop "violent/perturbant" a mon goût. je suis plutôt de ceux qui propose, vous pouvez très bien par exemple, comme je l'ai déjà fait pendant une soirée Halloween, demander à la personne de penser fortement à une bougie "tête de citrouille" et que si elle y pense très fortement, la bougie va apparaitre dans votre main ( j'avais juste derrière elle une bougies a disposition, d’où l'idée de la bougie, mais ce peut être autre chose ). Ou-bien simplement faire déplacer des gens ( que la personne a déjà dans son champ de vision ) à votre place et inversement. C'est tout de suite beaucoup plus ludique et amusant, alors que faire disparaitre un être chers, c'est bouleversant ( pour un peu qu'il y ai un ou plusieurs antécédent ). Je vous met une de mes vidéos en lien.
  4. Leito

    Inquiet :-)

    Oui je pense que HUNKAAR + enfant , ça doit monopoliser son capital journalier ^^.
  5. Merci beaucoup pour ce retour, ça me fait vraiment plaisir. Oui je souhaite être honnête dans ma pratique, c'est important pour moi de faire en sorte que la confiance soit présente pendant la séance et après ( dans le "montage" vidéo). Effectivement, je n'aime pas "user" les volontaires/partenaires, le but est pour moi de les accompagner, pas l'inverse. Par contre, pendant la soirée (6 heures ) j'ai fait 11 séances toutes entre 17 et 30 min, du coup parfois je fourche. J’essaie d’être plus précis mais ma plus grosse qualité qui est aussi je pense mon plus gros défaut, c'est que je n'ai rien prévu à l'avance, certes j'utilise très souvent l'induction lente de l'escalier, mais au-delà de cela, je ne marche qu'a l'intuition et à la lecture a froid ( qui est inné chez moi ), je ne fait pas de "par-coeur", du coup je réfléchi et m'adapte à l'instant "T", ce qui fait que parfois ma pensée va plus vite que ma parole ou inversement ^^, mais je travail dessus. Est ce que vous l'avez remarqué et y portez de l’importance ou-bien ce n'est pas très grave pour vous?
  6. Leito

    Difficulté récurrente sur catalepsie du bras

    C'est pas tout à fait ça. Elle voulait jouer le jeux et ce laisser aller, mais le climat l'entourant ( le climat social, amis ext... pour leurs cas à eux (oui on pourrait croire que chez soit avec des amis c'est plus simple, mais tout le monde est différent) ), n'était pas propice. Elle avait l'envie mais beaucoup trop de retenu, du coup comme ils avaient dans la bouche et dans la tête l'hypnotiseur Messmer et voulaient voir comment "sur un simple mot" on pouvait "dormir", je l'ai saturé ( visuel,auditif,kinesthésique ) et au moment ou j'ai vu qu'il me semblait qu'elle avait décroché, j'ai mis en œuvre la rupture, mais dans tout les cas elle souhaitait "essayer" sinon ils ne m'auraient pas fait venir. Donc j'ai juste fait en sorte de la conditionné en lui demandant si elle souhaitait vivre une rupture de pattern " à la Messmer". Habituellement, je fais des inductions douce et après, plus tard dans la séance, je fais moi même des réinductions plus "fun" mais quoi qu'il en soit, si elles passent, c'est parce que les partenaires/volontaires le veulent. Après pour répondre à ton autre questionnement, je ne dit pas que l'hypnose de spectacle est mauvais ou moins bien que l'hypnose de rue, cependant je fais la différence de contexte. Dans la rue tu fais de l'hypnose ludique dans le sens ou tu fais découvrir de manière douce l'hypnose a des inconnues qui ne sont pas venu pour ça a la base. C'est une hypnose "participative" qui découle d'une hypnose de type "Eriksonnienne" ( pour ma part ) . Alors que l'hypnose de spectacle, tu utilises un entonnoir pour faire monter sur scène les personnes les plus réceptives, donc tu fais du tri pour garder les meilleurs sujet. De plus, ceux la viennent pour se faire hypnotiser et donc sont déjà conditionnés depuis le jour ou ils ont réservé leur ticket d'entrée et enfin tu utilise une hypnose classique bien moins libre pour les partenaires/volontaires. Donc pour moi, ce n'est pas la même chose.
  7. Leito

    Première sortie et amis volontaires

    L'adaptation est très importante, plus tu pratiqueras, plus tu verras de cas différents, tu auras des réussites comme des échecs ( de toi ou du partenaire, ou simplement du partenaire ). Pense a toujours remettre en question tes acquis sans pour autant douter de toi, juste te demander "comment j'aurai pu faire", ça te servira pour les séances futures. Have fun !
  8. Leito

    Réaction normal ou non ?!

    Je rebondi aussi sur ce poste ( que je n'avais pas vu ). Oui ce peut être une abréaction dans le sens d'une décharge émotionnelle positive ou négative, mais ce peut être aussi la conséquence du "lâché prise". Sans être "réellement une abréaction", des larmes peuvent couler le long des joues de vos partenaire d'une séance, simplement parce que ce sont des personnes qui "garde constamment le contrôle" et au moment ou enfin ils "lâchent prise" ils ont une émotion de détente bien plus grande que la moyenne et donc, une petit décharge de bien être plus importante, sans que ça en vienne au point de l'abréaction. Cependant, il faut la gérer de la même manière: rassurer et faire revenir la personne, quitte à continuer la séance juste après.
  9. Leito

    Difficulté récurrente sur catalepsie du bras

    Bonjour, je reprend une de tes dernières phrases : " Est-ce que je dois vraiment leur laisser le temps d'essayer de plier le bras ? Ou leur faire "croire" qu'ils en ont déjà eu le temps d'essayer et suspendre l'effet avant qu'ils ne se rendent compte que bien sûr que oui, ils peuvent plier le bras? " Avec un mensonge, on ne peut obtenir de confiance, hors la confiance est le maître mot en hypnose. Sinon, je ne comprend pas le principe de tenter une catalepsie du bras alors que tu as un biomécanique et un idéomoteurs qui ont fonctionné ( doigt et main ). Observe plutôt la personne lors des doigts aimantés, observe si tu aperçois une fois que les doigts se sont touchés, si la personne reste concentrée sur ses index et si peut être même, tu les vois se pousser l'un sur l'autre ou "blanchir". Les doigts aimantés, tout le monde connait ça et l'inconscient peut déjà donner l'impulsion nécessaire pour que la catalepsie ce passe. A ce moment la, enchaine avec une catalepsie des doigts, sinon, si tu ne le sent pas, passe a l'idéomoteur des mains aimantées et tente la catalepsie a ce moment la, le fait "qu'il se passe quelque chose" une deuxième donne aussi une bonne ouverture. Mais n'oublie jamais : -Sans bon pré-talk, la séance sera compliqué -Si la personne ne souhaite pas VRAIMENT le faire, n'y mette pas la volonté nécessaire, tu n'ira pas bien loin. Je comprend ce peut être frustrant, dans le sens ou tu souhaites amener les personnes dans un état d'hypnose pour leurs faire découvrir ce que c'est. Il m'est moi même arrivé ce genre de chose, suite a un événement auquel j'ai participé pour Halloween, des personnes ont prit contact avec moi ( des personnes que je connaissais de vu, s'entrainant dans la même salle de sport que moi ). Il n'avaient fait qu'observer mais voulais tenter l'expérience chez eux autour d'un apéro dinatoire... ce fut un échec pour la plupart d'entre eux, nous ne sommes pas allé plus loin que des catalepsies ( une n'a même pas vécu la catalepsie). Aurai-je pu aller plus loin? Oui car j'ai fait une rupture de paterne butterfly à l'une d'entre elles ( sous forme de présentation de ce qu'est une rupture de paterne ), donc avec une hypnose classique, directive, j'aurai pu faire du "spectacle" hors, street hypnose, n'est pas du spectacle. Je préfère que les personnes entre en hypnose de manière douce. Ai-je tord? chacun a sa propre réponse. Moi je ne me sent pas a l'aise dans une hypnose directive type "hypnose classique". Tout ça pour dire que oui tu auras des échecs, mais si ton pré-talk et ta manière d'amener les choses est clair, l’échec ne viendra jamais de toi, mais de la volonté de tes partenaires. Nous n'avons pas de pouvoir, nous avons des mots et un état d'esprit.
  10. Bienvenue a toi, n’hésites pas a aller voir dans les vidéos/chaines des membres du forum, sur le net on trouve un peu de tout mais au moins ici c'est un peu plus lèché.
  11. Leito

    Content de moi et de ma partenaire

    Bonjour, Oui effectivement sur quelqu'un qui se situe très proche de vous (cercle famillial), c'est plutôt déconseillé dans le sens ou, cette personne sais que vous n’êtes pas "hypnotiseur" et que vous "testez des choses" donc, cela peut être un frein inconscient et conscient du "cobaye". Après, on ne fait jamais de généralité, d'autant plus que 10% ( c'est une fourchette ) de la population est "ultra respective/somnambulique", donc votre femme peu en faire partie, ou-bien simplement être dans la fourchette "normal des 80% de la population" et avoir jouer le jeux en tout état de cause, sachant pertinente qu'elle pouvait vous faire confiance. ( et du haut de vos 68 ans, je suppose que vous ne la connaissez pas que depuis quelques mois ou petites années, donc la confiance doit être la.) Tout ça pour dire que différents facteurs sont a prendre en cause et que chaque cas est différent. Bon choix pour la formation, c'est important d’être bien accompagné et former car un livre et des vidéos ne suffisent pas toujours, il faut voir large et cette formation vous donnera surement l'impulsion d'aller voir plus loin!
  12. Merci beaucoup, ça me touche ! J’essaie de donner le meilleur... ^^
  13. Leito

    Sa femme comme volontaire ?

    Il est toujours préférable de ne pas commencer sur quelqu'un d'aussi proche en effet. Elle part des le départ sur le fait que tu es novice, donc avec la croyance que tu ne sais pas faire ou peux mal faire. Au pire, tu peux dans un premier temps lui proposer cela sous l'aspect une séance "d'hypno-détente", fait lui le "jeux" des doigts aimantés, puis, si tu vois qu'elle n'a pas résistée, dis lui de fermer les yeux et de penser a un lieu qui lui apporte que de bonnes choses, un endroit qui la détend, ou elle se sent bien ext ... et tu fini par un encrage en lui disant que ce soir, il lui suffira de repenser a cette endroit pour passer une super nuit de sommeil réparateur.