Aller au contenu

SHaHypno

Membres
  • Compteur de messages

    29
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages postés par SHaHypno

  1. Une succession d'échecs peut vite convaincre le sujet qu'il n'est pas réceptif. 

     

    Après, si ces attentes sont trop grandes ça peut aussi le bloquer. Il peut s'attendre à entrer dans état dans lequel on est pas sous hypnose. Cela m'arrive de temps en temps en street lorsque les inductions ou reconductions sont spectaculaires sur certains sujets. Et ensuite les personnes suivantes s'attendent à vivre les même transes, à "dormir". Et même en recadrant c'est difficile de leur expliquer qu'ils ne vont pas vivre ce qu'ils s'attendent à vivre sachant qu'il viennent de voir la personne précédente le vivre.

     

    As tu essayé de mettre un peu de confusion dans tout ça ?

  2. Après, il faut bien s'assurer que la personne soit assez concentrée pour faire cette exercice d'imagination.

     

    Je pense que souvent les personnes sont trop passives et pensent que c'est l'hypnotiseur qui va les hypnotiser. Du coup elles attendent que ça arrive et ne font pas vraiment cette effort d'imagination.

    Alors que l'hypnotiseur n'est qu'un guide et le volontaire doit faire sa partie du job.

     

    Du coup il faut recadrer à ce niveau là et si la personne n'y arrive pas il faut chercher pourquoi.

    Est ce qu'il y a quelque chose qui te dérange ?

    Oui, je suis gêné par les bruits ambiants.

    Ok, si on s'isole un peu, tu penses que ça ira mieux ?

    Oui.

    Ok alors on se décale.

     

     

  3. C'est à dire développer la métaphore en utilisant des sous modalités et modifier ces sous modalités pour amplifier le phénomène recherché (les mains qui se rapprochent).

     

    Nous avons tous un ou deux canaux sensoriels privilégiés. Du coup, l'idée est de trouver quel est le canal privilégié par la personne concernée.

     

    Par exemple:

    Imagines deux supers grands aimants (visuel - taille),

    Positionnés dans les paumes de ces mains (visuel - distance).

    De couleur orange qui est la couleur de l'énergie. (visuel - couleur).

    Au centre de ces mains commence à se former une boule d'énergie (visuel - brillance) et ces mains tirées par ces aimants s'atirent de plus en plus.

    Et cette boule d'énergie devient de plus en plus brillante, et ces mains se rapprochent de plus en plus fortement. (visuel - avec modification de la sous modalité lié au contraste).

     

    Tu peux ressentir (kinesthésique) la température augmenter (kinesthésique - température) et constater que ces mains s'atirent encore plus.

     

     

  4. C'est marrant j'ai posé la même question il y a quelques jours sur le chat.

     

    Du coup je dirais que tu peux empiler les métaphores et jouer avec les sous-modalités. 

     

    Entre deux tests tu peux également recadrer sur l'imagination. Réexpliquer que si tu arrives à imaginer quelques chose d'assez puissant pour rapprocher ces mains alors elles commenceront à se rapprocher.

     

    Sinon tu peux passer en clean, c'est à dire demander à la personne ce qu'elle pourrait imaginer pour que ces mains se rapprochent.

    Tu peux aussi mentionner que la personne peut imaginer tout et n'importe quoi, il faut juste qu'il y ait une logique.

    Et ensuite tu développe la métaphore qu'il te donne en jouant sur les sous modalités.

     

    @Melodiction Tu confirmes ?

  5. Salut,

     

    Dans ce cas je te conseille de ne pas commencer directement par une catelepsie. 

     

    Perso, je commencerais à expliquer que toute personne capable de faire un rêve peut rentrer en état d'hypnose.

     

    Simplement comme dans la vie de tous les jours, nous ne sommes pas tous égaux, certains ont plus de facilités que d'autres, pour apprendre une langue étrangère ou apprendre à skier par exemple. En hypnose c'est pareil.

     

    Je preciserais bien que l'hypnose c'est simplement l'exploitation du fonctionnement du cerveau et que globalement, comme le corps humain en général, nos cerveaux fonctionnent relativement de la même manière. Donc il y a pas de raison que ça ne fonctionne, ça peut prendre juste un peu plus de temps.

     

    Je preciserais également qu'un hypnotiseur de spectacle cherche qu'une chose, les sommanbuliques. Un hypnotiseur de spectacle ne peut pas se permettre de prendre du temps avec un sujet. Sur scène ça doit dépoter, c'est du show. Donc pour un hypnotiseur de spectacle, un somnambule est hypnotisable et les autres ne le sont pas, c'est du tout ou rien.

    C'est comme à un concours, on sélectionne les meilleurs. Pourtant c'est pas forcément les meilleurs qui donneront les meilleurs résultats. Certains ont besoin d'un peu plus de temps, mais une fois opérationnel ils sont bien meilleur.

     

    Après, tu peux également mentionner qu'à certains moments on n'est pas pas prêt pour rentrer dans cet état (stress, fatigue, envie de ne pas louper le spectacle) du coup elle n'etait peut être pas réceptive à cet instant là mais elle peut très bien l'être maintenant si elle souhaite vivre l'expérience.

     

    Ensuite, je pense qu'attaquer par une catalepsie à froid est dangereux parce que si ça ne marche pas, tu vas juste la convaincre un peu plus qu'elle n'est pas réceptive.

     

    Donc, je te conseille une séance plus classique. Quelques tests de réceptivité en mentionnant que ce sont des exercices de concentration et pas des tests (un test peut impliquer un échec).

    Puis une induction assez light du type mains collées en précisant bien qu'au mot "dors" elle pourra juste fermer les yeux et se détendre profondément comme dans un bon bain bien chaud en plein hiver en précisant bien que ce n'est pas du sommeil mais de la relaxation.

    Preciser que les gens qui s'écroulent pendant l'induction, c'est simplement une suggestion de plus pendant l'induction pour le show mais que la elle pourra juste chercher à se relaxer profondément.

    Ensuite bien approfondir.

     

    Si tu n'arrives pas à la convaincre tu peux lui proposer de jouer avec toi et peut être tenter une séance sans induction formelle, le tout basé sur la métaphore à base de clean language.

     

    Sinon après c'est des techniques de contournement mais tant qu'elle est persuadé que ça ne marche pas, ça ne donnera rien.

  6. Le 04/03/2018 à 12:01, Oberon a dit :

    Voici un exemple:

     

     

     

     

    Merci @Oberon, je regarde tes vidéos tous les lundis !!!

     

    Effectivement, cette vidéo montre bien le travail que tu fais pour passer la suggestion avec succès.

     

    Pourrais tu la commenter ? J'ai bien compris comment tu procèdes mais des commentaires seraient la bienvenue pour comprendre le fond.

  7. Il y a 8 heures, alban a dit :

    Personnellement mon taux d'échec est de 0,1% (environ).

     

    Ok, cela me rassure car j'arrête rarement une séance moi aussi donc je me demandais si j'allais pas trop loin.

     

    Il y a 8 heures, alban a dit :

    Une catalepsie ne passe pas, en ce moment avec les temps chaud je propose direct un cocktail hyonotique en stimulant le goût, l'odeur et l'effet positif de l'alcool. 

     

    Une catalepsie peu ne pas passer, mais un phénomène dit "plus dur" peu passer. Et au pire un fait une ballade hypnotique sympa.

     

    Qu'entends tu par "une catalepsie ne passe pas".

     

    Si après une induction tu donnes une suggestion de main collée et que celle si se décolle très rapidement ou ne colle pas du tout, tu continues directement par autre chose ou tu essaye d'abord de retenter la catalepsie.

     

    Si c'est le cas, par quel moyen ? Métaphore, clean language ? Y a t-il des astuces qui permettent de sauver/amplifier un phénomène avant de passer à la suite ?

  8. Salut,

     

    Lorsque je commence une séance je sent tout de suite si ça va être compliqué ou pas.

     

    Face à un  somnambulique pas de soucis, je sais de suite que ça va bien se passer.

     

    Par contre dans les autres cas, j'ai plus de mal. J'ai du mal à juger si le sujet est "réceptif" ou pas.

     

    Comment faites vous le choix de continuer, recadrer ou arrêter la séance ?

     

    Est ce que lorsque la personne a du mal sur les tests des doigts, des mains ou des livres et ballons vous tentez quand même l'induction ?

     

    À+

  9. Salut,

     

    Est ce que un sujet qui ne croit pas en l'hypnose (pense que c'est de la comédie) peut être hypnotisé sans recadrer ses croyances pendant le pretalk ?

     

    En d'autres termes, comment réagir avec quelqu'un qui vous dit "j'ai du mal à y croire, c'est possible".

     

    Est-il plus efficace de recadrer sur l'existence de l'hypnose ou est-il préférable d'aller dans son sens avec quelque chose du genre "tu n'as pas besoin d'y croire pour que sa fonctionne, c'est souvent les plus sceptiques qui sont les plus réceptifs. Est ce que je peut te montrer quelque chose ?" et enchaîner avec un test de réceptivité ?

     

    À+

  10. Salut,

     

    Je sais qu'un phénomène hypnotique peut être vécu avec une intensité différente d'un sujet à l'autre.

     

    Prenons le cas de la catalepsie. Certaines personnes seront totalement incapables de décoller leur main alors que d'autres y arriverons avec un peu de mal ou après quelques secondes.

     

    Je sais également que sur un même sujet, à chaque nouvelle séance, les phénomènes hypnotiques s'intensifient.

     

    Ma question est la suivante, au cours d'une séance, par quel moyen peut on intensifier un phénomène hypnotique, une catalepsie par exemple.

     

    Et est ce que le fait de travailler (intensifier) des phénomènes de base comme la catalepsie permet d'obtenir de meilleurs résultats sur les phénomènes suivant ?

     

    Merci à vous

  11. il y a une heure, Jean-Emmanuel a dit :

    Merci pour la lecture de mon bouquin :D

    N'hésite pas à laisser un commentaire là où tu l'as acheté (Amazon j'imagine), cela m'aide énormément et aussi les futurs acheteurs !

     

    Et merci à ta copine de t'avoir fait découvrir cette merveilleuse discipline :P

    Je prend rarement le temps de laisser des commentaires, mais vue la pertinence de ce livre, c'est avec plaisir que je viens de laisser un commentaire. ;-)

  12. Par ailleurs, auriez vous des articles (blog ou équivalent) ou des livres qui traite précisément des sujets évoqués (feedback, recadrage, clean language, sous modalités) appliqués à l'hypnose.

    Je cherche surtout des exemples.

     

    J'ai déjà lus les articles suivants (dispo sur le forum dans un post que je retrouve plus) 

     

    [Edit alban : lien vers un site d'un de nos membres reservé aux adultes]

     

  13. Il y a 13 heures, Oberon a dit :

    En allant sur ma chaîne: https://www.youtube.com/c/ElieHypnotiseur

    Je suis entrain de mettre une session complète découper en plusieurs parties. Et on peut voir des résistances et des contournements.

     

    Pour voir la séance au complet (ça arrive par morceaux)

    https://www.youtube.com/watch?v=8WkJbOoncZQ&list=PLKusCIO7dUodWUQYGAsx0x3Jvhx9Zi1L8

     

    En t'abonnant tu pourras voir les nouvelles vidéos.

    Et si j'ai le temps, je commenterai mes vidéos, car il y a des passages intéressants qui méritent des commentaires.

    Merci Oberon !!

    Je ne connaissais pas ta chaîne. 

    Tu m'as mis l'eau à la bouché. J'attends avec impatiente la suite.

×
×
  • Créer...