RemRem

Membres

RemRem last won the day on 16 mars 2018

RemRem had the most liked content!

2 abonnés

À propos de RemRem

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 01/04/1991

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Orléans
  • Intérêts
    Sport, lecture, ballade à moto

Visiteurs récents du profil

363 visualisations du profil
  1. Bonjour à toutes et bonjour à tous Je postais récemment un compte rendu d'expérience via skype car je ne trouvais pas encore de volontaire dans mon nouveau chez moi en Afrique ; voici donc mon premier compte rendu d'expérience avec un volontaire, en face à face Bon ce n'était pas un Africain, mais un de mes anciens collègues qui passait par là pour quelques mois Pour vous donner le cadre de la séance : le volontaire, appelons le Mimy, me connaissait comme collègue et avec qui nous échangions principalement sur le travail et sur le sport. Hier soir, en me demandant comment se passait ma nouvelle vie en Afrique, je lui glisse gentiment que je ne m'ennuie pas, et que j'ai beaucoup de livres d'hypnose à étudier. Surprise pour lui, et son attention était mienne pour débuter un bon prétalk, cassant toutes les mauvaises images et les clichés qu'il pouvait avoir. => non tu ne dors pas sous hypnose, tu es dans un état de conscience modifiée (j'agrémente cette explication avec une image pour commencer à faire jouer son imagination, merci Zapatur pour cette belle image du palais avec la bougie dans la grande pièce noire ) => non tu ne dors pas sous hypnose, c'est comme si tu partais un peu dans ta bulle, dans ton monde, mais tu restes conscient et tu m'entends tout le temps ; => non tu ne peux pas rester bloqué en état de trans-hypnotique ; => non je n'ai pas de pouvoir, ou uniquement celui que tu veux bien me donner, car c'est toi qui te fais une auto-hypnose, et je te servirai de guide ; => non tu ne t'écrouleras pas au sol comme dans les spectacles de Mesmer, nous resterons soit debout soit assis, d'ailleurs dans quelle postition penses-tu partir le plus facilement en état de trans-hypnotique ? Après m'être assuré qu'aucune crainte n'était encore présente, je choisis de commencer par la carte de Calof, et les doigts sont complètement collés à la carte ! Ne t'en fait pas Mimy, tu as juste à souffler sur la carte et tes doigts se décolleront ! Souffle, décollage des doigts, et premières impressions : " - C'est un truc de fou, je ne pouvais pas le décoller, je te jure que j'essayais ! - Je te crois mon ami ! Si tout va bien pour toi et que tu veux continuer, nous pouvons. - On continue !" Pour continuer, je choisis de nouveau un petit exercice de collage, avec les doigts aimantés. La métaphore la plus parlante pour lui était l'utilisation de petits élastiques beiges, appliquons les donc, et constatons que les doigts.... sont complètements collés de nouveau ! Pour lui montrer que l'inconscient est joueur, je lui explique qu'une fois le principe de collage intégré, on peut coller ce que nous voulons, et que maintenant ce sont les pieds qui sont complètements collés au sol, et que je saurai que les pieds sont complètements collés uniquement lorsque ses doigts seront décollés. Décollage des doigts, et pieds complètements collés Je m'assure que tout va bien et qu'il souhaite continuer, ce qu'il veut faire. Pour l'induction que j'avais en tête, j'ai de nouveau recoller les mains entre elles en les positionnant au niveau des yeux et tout en décollant les pieds de Mimy ; je lui ai demandé à ce moment de fermer les yeux, et d'imaginer que ses bras (lors de la séance, je fais bien attention à mon vocabulaire et utilise "les" bras, "les" mains, afin de poursuivre la dissociation) pouvaient être comme un levier que nous allions baisser, et qu'à chaque cran que nous abaissons, il pouvait se détendre et se relaxer deux fois plus, profitant d'un instant qui n'appartient qu'à lui, tout en prêtant attention à sa respiration, avec peut-être un peu plus de profondeur et de longueur à chaque inspiration et chaque expiration, ou peut-être l'inverse, comme bon lui semble être. Trois paliers plus tard, le voici complétement détendu, les mains sont décollées et sont sur ses cuisses, et je lui suggère d'imaginer un moyen d'écriture, tant le support que ce avec quoi il va écrire, afin d'écrire les chiffres de 1 à 10, et que une fois la ligne bien écrite, il pouvait me faire un petit signe conscient de la tête. Prenons donc l'effaceur magique, et effaçons totalement le chiffre 3, qu'il soit impossible à voir et en faisant cela, faisons comprendre à l'insconscient que nous avons toujours appris à compter 1, 2, 4, 5, 6.... Je compte jusqu'à 4, et tu pourras revenir ici et maintenant parmis nous : 1, 2, 4 ! Mimy revient parmis nous, je m'assure que tout va bien, il me dis aller bien mais ne voulait pas vraiment revenir pour profiter de cet état je lui demande de mettre ses mains devant lui, et de compter les doigts au fur et à mesure que je lui montre : 1, 2, ................ t'inquiète Mimy, ça m'arrive tout le temps d'oublier, retentons : 1, 2,............... Eh bien je te propose de commencer à compter sur l'autre main, peut-être que tu retrouveras ! 1, 2,.... 3 ! , 4, 5,.... Voici le chiffre 3 revenu, et pour m'en assurer, je lui demande de fixer ma main que je mets au niveau de ses yeux et de visualiser le chiffre sur lequel il buggait " oui ok, le 3" Sur l'instant, il me dit bien voir le 3 écrit sur ma main, en gros et en rouge. Je cache le chiffre avec mon autre main en lui disant que maintenant celui-ci caché, c'est comme s'il était reparti très loin et qu'il était de nouveau impossible de s'en souvenir et de le dire. Lors du comptage qui a suivi, le chiffre 3 était toujours là, n'insistons plus, et demandons comment il se sent. Tout va bien, nous pouvons continuer. Je choisis d'induire de nouveau Mimy, avec l'induction "en huit petits mots" . Ré-induction ok, et je décide de nouveau d'approfondir par l'image d'un ascenseur qui monte ou qui descend (je reviendrai dessus dans ma conclusion) ; Une fois la chose faite, je tente l'amnésie du prénom de ma coinjointe, et même de changer son prénom directement en Vanessa ! Je garde comme métaphore le moyen d'écriture et l'effaceur. Mimy revient parmis nous, donne son prénom, mon prénom, et quant arrive le tour de "Vanessa", petit bug hésitant, et sa réponse : " Camille ! " En lui demandant tu es sûr que ce n'est pas par hasard Vanessa ? " Mais non c'est sûr c'est pas ça, c'est pas Camille ? ben je sais plus..." le voyant perplexe, et les yeux dans le vide, je lui propose de terminer la séance par une dernière chose : le réveil ! Mais que pour le réveiller, j'allais le laisser retourner profiter un peu de cet état qu'il apprécie tant depuis le début de séance. Je choisis une induction où je lui demande de fixer ma main ouverte, et que ma main est la représentation de ses yeux, et que plus ma main se ferme, plus ses yeux se ferment également et le laisse aller dans l'état souhaité. Une fois l'objectif atteint de ré-induction, je lui laisse profiter de ce moment n'appartenant qu'à lui, en prétant attention à sa respiration. Quelques intants plus tard, je lui annonce que nous allons terminer la séance, et qu'au compte de 10 il reviendrait parmis nous, probablement avec le sourire de par cette expérience dont il peut être fier car moi je suis fier d'avoir pu l'aider à vivre cet instant magnifique, qu'il sentirait une bonne énergie monter en lui qui lui permettrait de finir la soirée dans la bonne humeur, mais une énergie qui ne l'empêcherait pas de bien dormir la nuit, etc.... Mimy, est de retour, et il est vraiment content de ce qu'il vient de vivre, même si la fatigue est encore un peu présente, il a adoré. Ma conclusion, avec questions ouvertes à tout conseil : - très bon moment avec Mimy, qui était fasciné de vivre cet instant - pour l'amnésie du chiffre 3, je lui ai demandé ce qui a fait revenir le chiffre : - quand il a effacé le trois, il m'a dit que la ligne se resserait pour ne plus laissé la place du 3 car il n'existait plus, mais le fait de changer de main pour compter l'a fait revenir ; - lorsque je lui demandé de le voir dans ma main, il m'a avoué au final ne pas tant le voir dans ma main, ce qui, selon moi et peut-être que je me trompe, expliquerait qu'il ne soit pas parti de nouveau (et probablement mes suggestions qui ne parlaient pas à Mimy) - pour le changement de prénom, pourquoi Camille alors que nous n'en avons jamais parlé ? ^^ - Chaque fois qu'il écrivait Vanessa, la petite lampe que nous pouvons voir à chaque début des dessins animés Pixar je crois (celle qui écrase le "i") venait écraser le prénom Vanessa, et c'est le prénom Camille qui apparaissait à la place je l'ai rassuré en lui disant que si c'est le prénom que son inconscient souhaitait, alors tout était parfait - Dans cette séance j'ai réalisé deux appronfondissements, ce qui après réflexion me parait peut-être trop, amenant cet état de Mimy de fatigue malgré un réveil plein de tonus et de positif ; Merci beaucoup de votre lecture, et j'ai hâte d'avoir vos avis et conseils sur cette séance Bisous ! Mi
  2. Bonjour à toutes et bonjour à tous Je postais récemment un compte rendu d'expérience via skype car je ne trouvais pas encore de volontaire dans mon nouveau chez moi en Afrique ; voici donc mon premier compte rendu d'expérience avec un volontaire, en face à face Bon ce n'était pas un Africain, mais un de mes anciens collègues qui passait par là pour quelques mois Pour vous donner le cadre de la séance : le volontaire, appelons le Mimy, me connaissait comme collègue et avec qui nous échangions principalement sur le travail et sur le sport. Hier soir, en me demandant comment se passait ma nouvelle vie en Afrique, je lui glisse gentiment que je ne m'ennuie pas, et que j'ai beaucoup de livres d'hypnose à étudier. Surprise pour lui, et son attention était mienne pour débuter un bon prétalk, cassant toutes les mauvaises images et les clichés qu'il pouvait avoir. => non tu ne dors pas sous hypnose, tu es dans un état de conscience modifiée (j'agrémente cette explication avec une image pour commencer à faire jouer son imagination, merci Zapatur pour cette belle image du palais avec la bougie dans la grande pièce noire ) => non tu ne dors pas sous hypnose, c'est comme si tu partais un peu dans ta bulle, dans ton monde, mais tu restes conscient et tu m'entends tout le temps ; => non tu ne peux pas rester bloqué en état de trans-hypnotique ; => non je n'ai pas de pouvoir, ou uniquement celui que tu veux bien me donner, car c'est toi qui te fais une auto-hypnose, et je te servirai de guide ; => non tu ne t'écrouleras pas au sol comme dans les spectacles de Mesmer, nous resterons soit debout soit assis, d'ailleurs dans quelle postition penses-tu partir le plus facilement en état de trans-hypnotique ? Après m'être assuré qu'aucune crainte n'était encore présente, je choisis de commencer par la carte de Calof, et les doigts sont complètement collés à la carte ! Ne t'en fait pas Mimy, tu as juste à souffler sur la carte et tes doigts se décolleront ! Souffle, décollage des doigts, et premières impressions : " - C'est un truc de fou, je ne pouvais pas le décoller, je te jure que j'essayais ! - Je te crois mon ami ! Si tout va bien pour toi et que tu veux continuer, nous pouvons. - On continue !" Pour continuer, je choisis de nouveau un petit exercice de collage, avec les doigts aimantés. La métaphore la plus parlante pour lui était l'utilisation de petits élastiques beiges, appliquons les donc, et constatons que les doigts.... sont complètements collés de nouveau ! Pour lui montrer que l'inconscient est joueur, je lui explique qu'une fois le principe de collage intégré, on peut coller ce que nous voulons, et que maintenant ce sont les pieds qui sont complètements collés au sol, et que je saurai que les pieds sont complètements collés uniquement lorsque ses doigts seront décollés. Décollage des doigts, et pieds complètements collés Je m'assure que tout va bien et qu'il souhaite continuer, ce qu'il veut faire. Pour l'induction que j'avais en tête, j'ai de nouveau recoller les mains entre elles en les positionnant au niveau des yeux et tout en décollant les pieds de Mimy ; je lui ai demandé à ce moment de fermer les yeux, et d'imaginer que ses bras (lors de la séance, je fais bien attention à mon vocabulaire et utilise "les" bras, "les" mains, afin de poursuivre la dissociation) pouvaient être comme un levier que nous allions baisser, et qu'à chaque cran que nous abaissons, il pouvait se détendre et se relaxer deux fois plus, profitant d'un instant qui n'appartient qu'à lui, tout en prêtant attention à sa respiration, avec peut-être un peu plus de profondeur et de longueur à chaque inspiration et chaque expiration, ou peut-être l'inverse, comme bon lui semble être. Trois paliers plus tard, le voici complétement détendu, les mains sont décollées et sont sur ses cuisses, et je lui suggère d'imaginer un moyen d'écriture, tant le support que ce avec quoi il va écrire, afin d'écrire les chiffres de 1 à 10, et que une fois la ligne bien écrite, il pouvait me faire un petit signe conscient de la tête. Prenons donc l'effaceur magique, et effaçons totalement le chiffre 3, qu'il soit impossible à voir et en faisant cela, faisons comprendre à l'insconscient que nous avons toujours appris à compter 1, 2, 4, 5, 6.... Je compte jusqu'à 4, et tu pourras revenir ici et maintenant parmis nous : 1, 2, 4 ! Mimy revient parmis nous, je m'assure que tout va bien, il me dis aller bien mais ne voulait pas vraiment revenir pour profiter de cet état je lui demande de mettre ses mains devant lui, et de compter les doigts au fur et à mesure que je lui montre : 1, 2, ................ t'inquiète Mimy, ça m'arrive tout le temps d'oublier, retentons : 1, 2,............... Eh bien je te propose de commencer à compter sur l'autre main, peut-être que tu retrouveras ! 1, 2,.... 3 ! , 4, 5,.... Voici le chiffre 3 revenu, et pour m'en assurer, je lui demande de fixer ma main que je mets au niveau de ses yeux et de visualiser le chiffre sur lequel il buggait " oui ok, le 3" Sur l'instant, il me dit bien voir le 3 écrit sur ma main, en gros et en rouge. Je cache le chiffre avec mon autre main en lui disant que maintenant celui-ci caché, c'est comme s'il était reparti très loin et qu'il était de nouveau impossible de s'en souvenir et de le dire. Lors du comptage qui a suivi, le chiffre 3 était toujours là, n'insistons plus, et demandons comment il se sent. Tout va bien, nous pouvons continuer. Je choisis d'induire de nouveau Mimy, avec l'induction "en huit petits mots" . Ré-induction ok, et je décide de nouveau d'approfondir par l'image d'un ascenseur qui monte ou qui descend (je reviendrai dessus dans ma conclusion) ; Une fois la chose faite, je tente l'amnésie du prénom de ma coinjointe, et même de changer son prénom directement en Vanessa ! Je garde comme métaphore le moyen d'écriture et l'effaceur. Mimy revient parmis nous, donne son prénom, mon prénom, et quant arrive le tour de "Vanessa", petit bug hésitant, et sa réponse : " Camille ! " En lui demandant tu es sûr que ce n'est pas par hasard Vanessa ? " Mais non c'est sûr c'est pas ça, c'est pas Camille ? ben je sais plus..." le voyant perplexe, et les yeux dans le vide, je lui propose de terminer la séance par une dernière chose : le réveil ! Mais que pour le réveiller, j'allais le laisser retourner profiter un peu de cet état qu'il apprécie tant depuis le début de séance. Je choisis une induction où je lui demande de fixer ma main ouverte, et que ma main est la représentation de ses yeux, et que plus ma main se ferme, plus ses yeux se ferment également et le laisse aller dans l'état souhaité. Une fois l'objectif atteint de ré-induction, je lui laisse profiter de ce moment n'appartenant qu'à lui, en prétant attention à sa respiration. Quelques intants plus tard, je lui annonce que nous allons terminer la séance, et qu'au compte de 10 il reviendrait parmis nous, probablement avec le sourire de par cette expérience dont il peut être fier car moi je suis fier d'avoir pu l'aider à vivre cet instant magnifique, qu'il sentirait une bonne énergie monter en lui qui lui permettrait de finir la soirée dans la bonne humeur, mais une énergie qui ne l'empêcherait pas de bien dormir la nuit, etc.... Mimy, est de retour, et il est vraiment content de ce qu'il vient de vivre, même si la fatigue est encore un peu présente, il a adoré. Ma conclusion, avec questions ouvertes à tout conseil : - très bon moment avec Mimy, qui était fasciné de vivre cet instant - pour l'amnésie du chiffre 3, je lui ai demandé ce qui a fait revenir le chiffre : - quand il a effacé le trois, il m'a dit que la ligne se resserait pour ne plus laissé la place du 3 car il n'existait plus, mais le fait de changer de main pour compter l'a fait revenir ; - lorsque je lui demandé de le voir dans ma main, il m'a avoué au final ne pas tant le voir dans ma main, ce qui, selon moi et peut-être que je me trompe, expliquerait qu'il ne soit pas parti de nouveau (et probablement mes suggestions qui ne parlaient pas à Mimy) - pour le changement de prénom, pourquoi Camille alors que nous n'en avons jamais parlé ? ^^ - Chaque fois qu'il écrivait Vanessa, la petite lampe que nous pouvons voir à chaque début des dessins animés Pixar je crois (celle qui écrase le "i") venait écraser le prénom Vanessa, et c'est le prénom Camille qui apparaissait à la place je l'ai rassuré en lui disant que si c'est le prénom que son inconscient souhaitait, alors tout était parfait - Dans cette séance j'ai réalisé deux appronfondissements, ce qui après réflexion me parait peut-être trop, amenant cet état de Mimy de fatigue malgré un réveil plein de tonus et de positif ; Merci beaucoup de votre lecture, et j'ai hâte d'avoir vos avis et conseils sur cette séance Bisous ! Mi
  3. RemRem

    Première expérience par skype :)

    Merci à vous trois pour vos commentaires
  4. Bonjour à toutes et bonjour à tous Voici que je me lance sur le forum pour vous raconter une séance d'hypnose afin de bénéficier de vos remarques et conseils ! Etant depuis peu en Afrique et ce pour trois ans au minimum, je n'ai pas encore eu la chance de réaliser de séance de street ou de salon ! Cependant, j'ai pu avoir pratiquer hier via skype, et voici le récit de mon expérience ! Avant de partir, j'ai eu l'occasion et la chance de découvrir que ma belle-soeur, appelons la Déb, est une personne "très réceptive". Celle-ci étant volontaire pour tenter l'expérience à distance, nous réalisons cela hier soir ! Lui ayant déjà fait le prétalk plusieurs fois lors de nos séances en France, je ne m'attarde pas trop, j'ajoute néanmoins qu'il n'y a pas de peur quelconque à avoir vis-à-vis de la distance et le fait que je ne sois pas à côté d'elle, qu'elle restera assise tout le long, et que nous ne réaliserons pas d'induction (une première pour moi, les inductions me rassurant encore beaucoup). Et c'est parti mon kiki ! Je demande à Déb de me montrer deux doigts qu'elle pense pouvoir coller facilement sur la main de son choix : l'index et le majeur de sa main droite lui semble un bon choix ! Je lui demande ensuite par quel moyen ceux-ci pourraient se coller : choix d'un gros scotch noir ! Parfait parfait, en avant pour l'aventure et début des suggestions des doigts qui se serrent de plus en plus et de mieux en mieux, plus le scotch s'applique et plus les doigts se collent, qu'au compte de trois elle pourra essayer de décoller les doigts, mais que plus elle essaiera, moins elle y arrivera, et plus les doigts continuerons de se serrer et se coller. 1, 2, 3... l'index et les majeur sont complètement collés entre eux ! Je lui demande maintenant de rapprocher l'annulaire et le petit doigt (tellement plus facile de le trouver que quand on l'appelle l'auriculaire ), et d'appliquer de nouveau ce fameux scotch noir ! 1, 2, 3, ... les doigts sont tous collés ! Je lui demande si tout va bien, si l'expérience est agréable et si elle veut continuer pour aller plus loin : son sourire et son rire ne trompent pas, elle me répond par l'affirmative pour tout ! Nous continuons donc ! Je lui demande de poser son autre main, où les doigts ne sont pas collés, sur sa tête. Je lui demande si elle est capable d'imaginer son prénom écrit en toute lettre dans sa tête, juste sous sa main. Le prénom est bien sous sa main, écrit en bleu et en italique. Je lui suggère que la main posée sur sa tête va agir comme une ventouse, et que quand elle va la retirer, son prénom sera aspiré également, qu'elle le déposera dans la main avec les doigts collés. Chose faite, elle voit distinctement son prénom écrit en bleu et en italique dans sa main. Je lui suggère qu'elle va pouvoir fermer sa main, et qu'une fois fermée, son nom sera devenu invisible à ses yeux, et que ce sera une métaphore pour son inconscient que son prénom disparait tant que la main est fermée, et qu'il sera donc impossible de s'en rappeler. Moment de vérité pour moi, léger stress qui monte mais contrôlé dans ma voix, quand soudain, une fois sa main fermée et le prénom complètement caché, je lui pose la question fatidique : " - Mais dis moi Déb, comment tu t'appelles ? - Ben Déb !" Pouin pouin pouin... juste le temps de me taper la tête avec ma main, de rigoler très rapidement de mon erreur, et je me relance ! Je lui demande d'ouvrir de nouveau sa main, et de me dire si elle voit toujours ce qui est écrit dedans : affirmatif, son prénom est toujours là, toujours en bleu et en italique. Je lui demande si elle se rappelle du scotch utilisé tout à l'heure, et que il lui faudrait appliquer un bout de scotch sur son prénom pour le cacher ! une fois effectué, on referme de nouveau la main pour mieux le cacher, puis reprise des suggestions d'amnésie du prénom ! Main fermée, question à 100 francs : " - Comment tu t'appelles ? - ....... euuuh.... je ne sais plus !" Amnésie du prénom passée ! Prise de nouvelle de ma belle soeur qui rigole toujours, tout va pour le mieux pour elle, elle veut continuer N'ayant pas de prénom actuellement, ou tout du moins elle ne s'en rappelle pas, donnons lui pourquoi pas un nouveau ! Je lui demande sur son autre main d'écrire le prénom de mon petit frère, son amoureux de St Jean, Tintin ! Elle l'écrit, le visualise très bien. Je lui indique que sa main va se rapprocher de son front, et que lorsque la main touchera le front, le prénom inscrit dessus deviendra le sien ! La main touche et là voici me dire qu'elle s'appelle.... Tintin ! Ils forment donc un couple de Tintin, ce qui la faisait beaucoup rire Nous remettons tout en place en sortant le prénom Tintin par l'effet ventouse avec la main, en soufflant sur les lettres du prénom pour qu'elle s'envole et disparraisse comme de la poussière. Nous ouvrons sa main avec les doigts collés et son prénom sous le scotch, nous enlevons délicatement le scotch, elle retrouve son prénom ! Puis nous enlevons le scotch liant les doigts, les doigts retrouve leur mobilité, mais elle ressent comme une gène au niveau de la facilité à les bouger ! Je lui propose donc pour terminer de soulager sa main, ce qu'elle accepte. Je lui demande de mettre sa main devant elle et de fixer un point bien précis, qu'au niveau de ce point où son regard se porte, d'imaginer quelque chose qui lui fait penser à de la détente, quelque chose qui ferait en sorte que ses doigts, ses muscles et même le système nerveux seraient complètements relachés. Elle pense immédiatemment au petit pouf en tissu avec à l'intérieur les petites billes en polystyrène. Je lui demande de le faire apparaitre dans sa main à l'endroit qu'elle regarde, et que ses doigts pourraient venir toucher ce pouf dans la paume de sa main, et que chaque fois qu'ils le toucheraient, c'est comme si ils pouvaient se détendre deux fois plus, trois fois plus, afin d'être complètement détendu et qu'ils puissent se mouvoir facilement. Les doigts se détendent et elle est parfaitement bien ! Je me dis que pour clôre cette belle aventure, pourquoi ne pas lui laisser un petit cadeau hypnotique ? Propageons cette détente que ressentent les doigts dans tout son corps, et accentuons le par quelques suggestions de bien être ! Je lui suggère, une fois qu'elle pense avoir atteint l'état qu'elle aimerait retrouver rapidement et facilement, d'appuyer avec un de ses doigts sur le petit pouf au creux de sa main, et de maintenir la pression quelque seconde, en lui annonçant que chaque fois qu'elle voudrait retrouver cet état de détente et de bien être, elle n'aurait qu'à appuyer sur ce point qu'elle a choisi Fin de séance pour Déb, elle était vraiment contente de cette aventure sans induction formelle, et nous avons tester l'ancre posée, elle se sentait vraiment bien et détendue Mes conclusions pour cette séance qui fut une première à la web cam pour moi : - ne plus dire le prénom de la personne dans la question "comment tu t'appelles ?" ; - j'aurais probablement dû décoller les doigts de sa main plus tôt pour éviter l'effet ressenti par ses doigts ; - continuer de vous lire et de regarder vos vidéos pour progresser encore et toujours ! Merci de votre lecture, et merci d'avance pour tous les conseils et retours que vous pouvez m'apportez Bisous ! Mi !
  5. Bonjour à tous la team Orléans et Tours Ma compagne et moi serons sûr Orléans samedi, nous passerons vous voir, et nous sommes volontaires pour une séance entre vos mains si les gens ont du mal à venir Cela me permettra de papoter un peu avec vous, et vous observer, afin que pour une prochaine sortie, je sois dans vos rangs d'hypnotiseur ! Hâte d'être à demain Bisous à tous !
  6. Bonjour Kerryl alias Pops Merci beaucoup pour ton message et pour le tuyau pour Zapatur !
  7. Merci CreepyEagle Effectivement nous sommes très proches ! Peut-être aurons nous l'occasion d'apprendre dans la rue ensemble !
  8. RemRem

    RemRem

  9. Bonjour à toutes et à tous Je m'appelle Rémi, j'ai 26 ans (27 au 1er avril ), et je vis actuellement à Gidy, petit village proche d'Orléans. J'ai longtemps été intéressé par la partie inconsciente en nous, et l'hypnose me fascinait, mais sans pour autant faire des recherches dessus. Il y a peu, j'ai pu voir le spectacle «Intemporel» de Messmer, ce qui m'a fait réfléchir de nouveau sur l'hypnose, son fonctionnement, la réceptivité des gens, etc etc... (je n'ai pas été réceptif ) J'ai donc commencé mes recherches sur internet, regardé des vidéos sur youtube, et j'ai eu l'immense chance de trouver le livre de Jean-Emmanuel COMBE ! Aussitôt reçu, aussitôt dévoré, tout en continuant de m'informer et m'instruire avec les vidéos et recherches internet. Je suis heureux de me présenter à vous, de pouvoir vous lire, et j'espère dans quelques temps vous décrire mes futures expériences en tant qu'hypnotiseur débutant Merci de votre lecture, et à bientôt !