polom

Membres

polom last won the day on 8 mai 2018

polom had the most liked content!

À propos de polom

  • Rang
    Apprenti street-hypnotiseur
  • Date de naissance 26/05/1972

Informations

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Paris
  1. polom

    De l'aide pour un spectacle

    Bonjour, Je suis curieux de savoir comment s'est passé le spectacle.
  2. C'est une suggestion ?
  3. Ce serait pas mal que je vienne, en effet, il faut que je pratique sinon j'ai peur que la timidité (et la peur de ne pas être à la hauteur) reprennent le dessus, oubliant les expériences passées. Si tu as le courage, n'hésite pas à traiter tes photos au fait, j'aurais bien aimé en utiliser une de moi (si il y en a une sympa de moi) pour illustrer mon billet :))) Marc.
  4. Où l'on parle de l'utilisation de la mémoire dans des procédures judiciaires : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/droit-et-justice/trois-fois-ou-l-hypnose-a-ete-utilisee-dans-une-affaire-judiciaire-en-france_2738275.html
  5. Je ne suis pas dispo pour celle de juin, j'ai soutenance de mémoire En revanche j'ai déjà bloqué les dates de celle de fin novembre dans mon agenda. Je préfère attendre un peu avant de m'engager formellement, je pense qu'il faudra que j'attende la rentrée de septembre (ça te paraît jouable ou bien c'est plein très en avance ?).
  6. Bonjour Mozarito. Ce lien dans ton message me fait me demander si tu es réel. Si oui je suis curieux de comprendre.
  7. Je repense à Arnold Mindell, dont j'ai entendu parler dans une formation qui n'a normalement pas grand chose à voir avec l'hypnose ou la médecine. Il explique notamment que : Notre corps est un "système" dans lequel toutes les voix qui veulent s'exprimer doivent être entendues ; Pour une vie saine, tout groupe ou individu doit être connecté à son expérience ; Les parts de soi qui sont ignorées veulent exploser ; Les symptômes sont un moyen de signaler les problèmes. Ceci est vrai dans le corps, mais aussi dans un groupe (et c'est par ce biais que j'ai entendu parler, en tant que facilitateur !).
  8. Ah bravo. Bon ben on va dire que Raphaël est trop occupé pour voir ces messages et ne saura jamais que je t'ai attribué son texte Ca me rend aussi la chose plus amusante puisque c'est celui qui a écrit cette phrase qui m'a permis d'en vérifier la pertinence. C'est chiant votre histoire d'hypnose () parce que j'ai envie de continuer à jouer maintenant, je suis super intéressé par "Hypnose expérimentale" (mais pas dispo pour celle de juin) et la question d'une formation plus longue (et à visée plus professionnelle) est tapie dans l'ombre de mon esprit. Comme si je n'avais pas déjà assez de sujets qui me passionnent ! A très vite et merci pour votre accueil.
  9. Bonjour, Je lis le forum depuis pas mal de temps mais n'avais encore jamais participé. Je me présente donc. Je m'appelle Marc, et j'ai suivi la formation parisienne le week-end dernier avec Raphaël. C'était ma première expérience avec l'hypnose que j'ai donc eu le plaisir de tester des deux côté de l'induction. Dans la vie suis consultant et facilitateur en intelligence collective. Rien de tout ça ne m'amenait à l'hypnose, mais j'ai découvert avec amusement les similitudes entre la posture de facilitateur et celle de l'hypnotiseur. Nous utilisons d'ailleurs le même vocabulaire : poser un cadre de confiance et de sécurité, approche bienveillante, l'importance essentielle du lâcher prise et de l'écoute. Cette posture d'écoute, le fait de guider les personnes qui sont celles qui produisent (ce n'est pas moi), etc. Je retrouve aussi le même plaisir et l'émotion d'avoir éclairé la journée de personnes à qui on a pu faire découvrir ça. Humainement c'était super chouette et pour le coup je ne l'avais vu venir, ça. Ces amusements devraient donner lieu à l'écriture d'un billet d'ici pas longtemps sur un site à moi Je venais par curiosité intellectuelle : je trouve fascinant ce que j'apprends de l'hypnose depuis quelques mois, je trouve super intéressantes les perspectives que ça m'ouvre (notamment via l'auto-hypnose, dans le travail personnel sur le dialogue avec son propre inconscient). Je venais aussi par jeu, et puis dans une nouvelle étape de mon travail de lâcher prise (sujet sur lequel je progresse). Tous mes objectifs ont été pleinement remplis. Jean-Emmanuel écrit dans son billet récent "La vulgarisation et le cheminement" qu'il y a un avant et après sa première hypnose "en vrai". C'est clair, c'est un drôle de truc. Je me souviendrai de la première, et sans doute plus de la deuxième. Marc.
  10. polom

    polom