Pasq

Membres

Tout ce qui a été posté par Pasq

  1. Pasq

    ETAT ESDAILE

    Honnêtement, que ce soit la procédure de Pank ou non, lui même l'ayant reprise a Elman qui l'avait piqué a Esdaille ... cela ne me dérange pas. Au contraire, les personnes qui comme moi cherchent cet état et les procédures pour y arriver sont contentes d'avoir quelque chose de clair et de standardisé avec des résultats assez reproductibles semble t il. Maintenant, il est clair qu'une video qui marche comme sur des roulettes sans aucun accro, est intéressante pour le fun, et il y a toujours quelque chose a en tirer pour améliorer sa propre expérience. Mais ce qui serait plus utile, c'est une vidéo qui foire ;-) ou disons une vidéo qui rencontre quelques difficultés et qui montre comment s'en sortir, comment avoir plusieurs cordes a son arc. C'est dommage que vous ne soyez pas dans ma region ni l un ni l'autre, je cherche toujours a faire le cobaye ... ;-) ++
  2. Merci a toi pour cette video Superbe demo, ca marche impec ! ++
  3. J'aimeais bien savoir si tu as avancé sur ce sujet qui m’intéresse aussi ? ++
  4. Bonjour, Je cherche des personnes qui pourraient me décrire cet état d'esdaile de l'intérieur, donc qui en ont l'expérience. J'essaye en auto hypnose mais quand on ne sait pas ce qu'on cherche, c'est dur à trouver ! Et comment se fait le basculement dans cet état par rapport au stade après l'induction d'élan vu de l'intérieur. Qu'est ce qui se passe ? Qu'est ce qui change ? et si vous avez une technique qui marche, autre que les niveaux ABC, je suis preneur. je vais tester la sylva citée plus haut.
  5. Pasq

    Livre Auto hypnose

    Tu as les livres de Kevin Finel qui sont pas mal Tu as aussi50 exercices d'autohypnose Poche – 16 octobre 2014 de Mireille Meyer (Auteur)
  6. Pasq

    ETAT ESDAILE

    Puisque je m'y intéresse aussi, Voici quelques extraits du livre de David Elman, Hypnotherapy, traduit par mes soins (ou plutot google trad ... ) (Et si quelqu'un veut tester avec moi, je suis partant pour travailler a plusieurs) Le premier homme des temps modernes à véritablement redécouvrir cette puissance et à en faire bon usage fut un chirurgien anglais, James Esdaile. Il s'est intéressé au mesmérisme avant même que le mot hypnose ne soit connu. Il s’est rendu en Inde en 1845 et le travail qu’il y a effectué avec mesmérisme est stupéfiant, même à la lumière des connaissances actuelles. Cependant, il ne réalisa pas que c'était le pouvoir de suggestion avec lequel il travaillait. Tout ce qu'il savait, c'est que s'il suivait les techniques de Mesmer et les appliquait avec diligence, il pourrait atteindre un meilleur état de mesmérisme que Mesmer lui-même n'avait jamais connu. Il lui a fallu beaucoup de temps pour développer cet état remarquable. Selon les rapports que j'ai lus, cela lui prendrait souvent une heure et demie ou plus. Il convient de noter que c’était bien avant l’anesthésie moderne et que les patients sur lesquels il travaillait avaient besoin de quelque chose qui atténuerait la douleur; ils ont désespérément atteint l'état qu'Esdaile avait tenté de créer. Dans cet état, il était capable de réaliser des exploits remarquables. Il est dit de bonne foi qu'il a pratiqué tous les types de chirurgie connus à l'époque, y compris les amputations, la chirurgie abdominale et divers types de suture pour différentes plaies. Certains livres rapportent qu'il a pratiqué plus de trois cents interventions chirurgicales abdominales profondes dans cet état alors totalement inconnu en médecine. (...) Il était nécessaire pour moi, comme tout opérateur de scène, de trouver des moyens d'éveiller les sujets de coma. Après avoir excité un tel sujet (par la méthode empirique de simplement travailler jusqu'à ce que je le réveille) au lieu de le renvoyer, j'ai posé des questions. Je voulais savoir pourquoi ces personnes réagissaient différemment à l'hypnose par rapport au sujet moyen. D'après ce qu'ils m'ont dit - et ils m'ont tous dit la même chose - j'ai finalement pu concevoir une technique permettant de sortir instantanément les sujets du coma de l'état. En posant des questions sur ces sujets, j'ai rapidement compris que le coma était une euphorie et que le sujet ne voulait simplement pas être dérangé. C'était la raison pour laquelle il ne voulait pas en sortir. Il n'avait jamais eu une expérience aussi agréable et il ne voulait pas que sa jouissance soit interrompue. Après avoir appris cela, il fut assez facile de concevoir une technique sûre. Tout ce que vous deviez faire était de dire au sujet qui était dans le coma que s'il ne respectait pas vos instructions et ne se réveillait pas, il ne pourrait plus jamais être hypnotisé. Cela a été si efficace que les sujets se sont réveillés instantanément et que le coma ne posait plus de problème. (...) La profondeur de la relaxation était stupéfiante. Puis, sans un mot de suggestion, nous lui avons donné le premier test pour le coma, c'est-à-dire un test pour l'anesthésie générale. Les médecins l'ont testé de différentes manières et l'anesthésie était profonde. Rappelez-vous qu’aucune suggestion n’a été donnée pour produire une anesthésie hypnotique. Cela s'est produit automatiquement. Le deuxième test que nous avons fait était de lui ordonner de lever la jambe. Il n'a pas répondu. Il y avait un tremblement dans sa jambe, suggérant qu'il essayait très fort de le faire bouger, puis il avait apparemment cessé d'essayer. Le troisième test a été effectué sur un groupe de muscles plus petit, autour des yeux. La suggestion a été donnée, qu'il ouvre les yeux. Il n'a pas suivi cette suggestion non plus. J'ai alors levé son bras et l'ai trouvé complètement catatonique. Il est resté dans la position dans laquelle nous l'avons mis. Les médecins l'ont mis dans différentes positions, et peu importe la position dans laquelle il était placé, il est resté ainsi. A ma connaissance, il s'agissait du premier coma intentionnel enregistré depuis le temps d'Esdaile. Maintenant que nous avions créé le coma, les médecins nous ont suggéré de laisser le patient dans cet état pendant un certain temps afin qu'il puisse expérimenter. Ils voulaient voir les réactions d'un patient dans le coma. (...) À présent, nous pouvions produire du coma hypnotique à volonté, mais nous n'avions aucune idée de la façon dont il pourrait être utilisé à des fins médicales. Les patients étaient immobilisés et ne répondaient pas aux suggestions une fois dans le coma. Que pourrait faire un médecin avec un patient comme ça? De nombreuses expériences ont été menées avec le coma dans nos classes. Les patients ont été interrogés par des médecins après leur sortie de l'État, et il est rapidement devenu évident que de nombreuses idées fausses concernant le coma étaient apparues dans la littérature. Plutôt que d'être un état à éviter, nous avons constaté que les patients le décrivaient comme "le meilleur état d'hypnose qui soit. C'est merveilleux. Je ne sais pas quand j'étais si joliment détendu. " Les médecins ont commencé à essayer de provoquer le coma en eux-mêmes. Quand ils ont réussi, ils étaient tout aussi enthousiastes à ce sujet. Un dimanche après-midi, à Philadelphie, un médecin de classe entra dans le coma à trois reprises pour permettre à ses collègues de l'étudier. Plus de médecins ont essayé. Tous ont rapporté à ce sujet en termes élogieux. L’explication des médecins et des patients est que le coma engendre une euphorie complète. Plutôt que de se laisser déranger, quand quelqu'un leur donnait une impulsion de douleur, ils l'ignoraient complètement, se donnant ainsi une anesthésie générale complète.
  7. Pasq

    Lévitation et relaxation

    De ce que je percois, il est plus facile d'obtenir la lévitation du bras au debut de la transe Elle est le signe que le partenaire est en transe légère et qu'il peut ainsi constater de lui meme ce premier phenomene hypnotique Si tu approfondis ensuite la transe et que tu l'accompagnes d'un grand relâchement corporel, elle va etre plus difficile a obtenir et va mettre plus de temps.
  8. Bonjour, Si tu arrives a te relaxer et meme a te faire a toi même des lévitations du bras par exemple, c'est que tu es dans une trancse tout a fait correcte, en tout cas pour travailler sur toi . Car l auto hypnose sert a ca, travailler sur soi, comprendre comment on fonctionne, changer ce qui doit l'etre. C'est un outil fantastique de developpement personnel si cela t'interesse bien sur
  9. Il y a un groupe FB qui se reuni de temps en temps Hypnose de rue Sainté - Saint Etienne @hypnosesaintelyon
  10. Bonjour, Je suis très intéressé par l'hypnose en général et les différents états de conscience. Je pratique la méditation, le yoga, l'eft Je souhaiterais expérimenter encore et échanger sur le sujet, donc si cela vous intéresse et que vous avez encore des routines a tester, ou si vous organisez des sorties sur Lyon, n'hésitez pas a m'envoyer un mail. Je suis dans le quartier de Gerland, Lyon 7 ++
  11. Merci, j'ai trouvé ta chaine, le lien direct ne fonctionne pas pour moi
  12. Merci a vous tous Pour info, ce lien ne fonctionne pas pour moi ce matin => hypno-ronald https://www.youtube.com/channel/UC-HwvJIc0NowBvGeI-Kseyw (Je suis frustré ! ) Merci a toi Nicolas pour la propo Et si certaines personnes travaillent en Auto Hypnose ou en méditation, ca m’intéresse