Aller au contenu
Forum Street Hypnose
Mistydream

Volontaire qui ne parvient pas à se réveiller

Recommended Posts

Bonjour à tous/toutes, aujourd'hui j'ai hypnotisé deux amies, je leur ai fait des petits jeux marrant, sachant que le deux sont somnambuliques, c'était plutôt facile et j'étais donc très directif. À la fin de la séance l'une des deux (qui est clairement la plus "réceptive", qui pratique l'auto hypnose et qui aime s'endormir sans raison juste pour rigoler), m'a fait une petite frayeur car elle s'est endormie sans raison alors que je venais de la réveiller bien comme il faut. Je l'ai réveillé car elle parvenait communiquer par des signes de tête, ce que j'ai donc fait. Je voyais bien qu'elle était dans les gazs et c'est la que j'aurais peut dû attendre (à mon avis) avant qu'elle se relève. Après avoir fait 20 mètres je la vois tomber encore une fois en état d'hypnose dans les bras de ma deuxième amie. Sauf que cette fois, je ne parvenais plus à la réveiller et le seul moyen pour elle de communiquer était son petit doigt( alors que d'habitude elle réussit à me parler sous hypnose) je tente toute sorte de chose pour la réveiller. Mais ça ne marche pas, jusqu'à ce qu'un autre ami arrive, comprenne la situation, et malgré mes protestations lui lance quelques gouttes d'eau. Ce qui l'a évidemment réveillé en sursaut et l'a instantanément fait pleurer. Une très mauvaise expérience en tout cas. Je ne sais pas si cela vous ai déjà arriver, si oui qu'avez vous fait? Sinon je suis intéressé par toute Infos/avis

Merci. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Combien de temps à durer la séance? Tu lui as proposé quoi et comment (en gros) ?

Tu as fais quoi pour la reveiller ?

Tu as mis combien de temps pour faire ton reveil ?

Qu'a t'elle ressenti quand elle a pleurer ?

 

Voici une premiere salve de questions pour mieux te guider dans ma réponse ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La séance a duré 20-30 minutes. Des hallucinations, et des jeux qui visait à les faire rire. Je les ai également beaucoup endormi aussi. Je me rappelle plus du réveil sûrement quelque chose d'habituelle, un réveil décompte en disant que elle se rappellera de tout, que ce sera comme une bonne nuit de sommeil, mais que le soir elle dormira bien quand même ect... Le temps du réveil, ça à peut être duré environ 1-2min pour les deux. Elle m'a dit s'être senti comme très seule , et surprise. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu devrais te renseigner à propos de l'état d'Esdaile, c'est peut-être un état proche de ce que ton volontaire à vécu. ;)
C'est un état très profond de transe hypnotique, qu'on appelle aussi "coma hypnotique", il était utilisé et crée par James Esdaile (un médecin) qui s'en servait pour réaliser des opérations sans anésthésie (qui n'existaient pas ou très peu) au 19ème siècle.
Dans cet état, le volontaire est comme en "circuit fermé" avec l'extérieur, c'est à dire qu'il ne se réveille pas forcément qu'on on lui demande, il ne réagit pas forcément (j'ai peu de source sur cet état donc je préfère te donner des pistes à explorer, si tu veux en parler en privé mp moi ;))
J'ai aussi entendu parlé d'état "ultra" (état Sichort ou état Zed) qui seraient des états très profonds de transe mais qui ne font pas l'unaminité chez les Hypnos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oublie l'etat esdaile, ultra, etc... ce n'est que du bullshit marketing qui montre que une letargie complete, avec comme spécification une catalepsie et une anesthésie spontanée  (donc sans aucune suggestion). Hors toutes les vidéos sans exceptions  suggère ces fameuses catalepsies et anesthésies (plusieurs sujets sur le forum en parle si tu veux plus de détails).

 

Revenons à ta question initiale :)

Le problème  (enfin de ce que j'en perçoit), viens de ton reveil.

Plus le volontaire va loin, plus on doit prendre du temps à le réveiller.

 

De ce que je percois, il lui fallait du temps pour vraiment revenir.

La flotte dans la gueule, c'est pas terrible je confirme.

Voici ma façon de faire, une bonne grosse induction, je lui propose le truc suivant : "profite de cet état, et quand tu en auras bien profité, tu va pouvoir me faire un signe de la tete et je te ferais un beau reveil"

 

Ca m'ai deja arriver d'attendre 5 minutes, et quand j'ai le signe de tete je fais un reveil en precisant a la fin " quand tu le decidera tu pourra alors ouvrir les yeux, t'etirer et te sentir en pleine forme"

 

Tu donne ainsi tout le pouvoir à l'hypnotiser et c'est  lui qui va decider quand revenir.

 

Apres toujours s'assurer qu'il n'est toujours pas ailleurs, etc.. et dans ce cas faire un deuxieme reveil sans aucune induction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui est drôle chez pas mal d'hypnos, c'est qu'ils passent du temps à accompagner un volontaire dans un état de transe, mais bâcle le réveil, car il donne souvent plus d'importance aux suggestions qu’au reste de la séance.

 

La question que l’on doit se poser, c’est comment je fais ma séance, est-ce que je l’aborde dans le sens où je me dis «  j’espère avoir un volontaire très réceptif car aujourd’hui j’aimerai lui faire vivre des hallucinations » ou « j’aimerai faire découvrir l’hypnose d’une manière ludique à ce volontaire et qu’il prenne du plaisir à cette découverte ».

 

Petite métaphore, une séance c’est comme un bon repas, tu as d’abord l’apéro (le pré-talk) ne pas oublier les cacahuètes, puis l’entrée (les jeux d’imagination), le plat de résistance ( les suggestions) et pour finir le dessert (le réveil). Pour avoir un bon souvenir de ce repas il faut que l’ensemble soit au top en profitant de chaque instant.

 

Une séance, c’est avant toute chose un accompagnement du début jusqu’au feedback, en étant bienveillant et à l’écoute de son volontaire, la priorité c’est lui et pas notre ego, sinon on s'expose à de petits soucis, de réveil par exemple.

 

Depuis que je pratique l’hypnose en street,  je n’ai jamais rencontré ce problème de réveil. Je ne cherche pas à me valoriser, mais il faut se poser la question dans quel état d’esprit je fais ma séance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que la technique de l'eau froide dans le cou est une bonne technique en cas de besoin ;-)

Sinon, ce qui se faisait avant, pour sortir les gens de l’état Esdaile, c'est la menace sous la forme : "si tu ne te reveilles pas maintenant a mon signal, je te promet que tu seras dans l'impossibilité de retrouver cet état a nouveau une prochaine fois"

L'autre solution, si c'est toi qui l’amène en hypnose, c'est de prévoir un ancrage au niveau somnambulique sur un mot quelconque. Cet ancrage te permet de faire remonter la personne a un niveau ou la guidance est possible.

On ressort toujours de ce niveau. Tu peux donc négocier avec la personne pour lui accorder 1 ou 2 minutes tranquilles ou elle fait ce qu'elle veut, en lui demandant d'en sortir après.  

 

En auto hypose, les ancrages sont super utiles pour remonter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...