Recommended Posts

Bien le bonjour.

 

Je me présente, david, 32 ans.

 

Je suis Tatoueur de métier, et m'oriente depuis pas mal de temps vers le tatouage thérapeutique. Pour ceux qui peuvent imaginer quelques chose d'un peu farfelu, tape à l'oeil où mise en avant professionnelle par un nom "m'as tu vu", (chose que je comprend tout à fait) voici, dans les très grandes lignes, en quoi cela consiste:

-il s'agit d'orienter mon travail vers des personnes ayant un besoin, par l’esthétisme, d'effacer une douleur psychologique allié à un problème physique, où plus précisément, de la remplacer, de la "re-coder". J'ai commencé à travailler avec des personnes brûlées, une femme battu ayant de grosses cicatrices, une jeune femme ayant fait des tentatives de suicide et désirant se réconcilier avec son corps... cela c'est mis naturellement en place. Mon approche, en tant que tatoueur, est accès sur l'écoute et la communication (là où aujourd'hui 90 pour cent des salon de tatouage ne sont accès que sur une images de mode, relativement superficielle). je passe plus de temps à échanger avec mes clients, qu'à dessiner. Il se trouve que de plus en plus de clients viennent me voir pour ça. 

 

Il se passe souvent, à travers le tatouage et la douleur de celui ci, pas mal de phénomènes assez étranges sur la psyché, et j'aimerai pouvoir approfondir ça. (à titre d'exemple, la personne qui est venu me voir pour un travail sur cicatrice (coup de couteau de son ex mari) m'expliquait, quelques moi aprés que je l'ai eu tatoué, qu'avant elle ressentais parfois la sensation du coup de couteau, surtout lorsqu'elle revivait des situations emotionnelement stressantes. aprés la session de tatouage, tout celà avait disparu. elle m'a expliqué qu'elle pensait que c'était le tatouage qui avait fait ça, mais egalement ma maniére de l'avoir conduit à aborder la douleurs, et également le fait d'avoir été trés positif dans mon approche de sa problématique.

 

Avant d'aller plus loin, je présente aussi le personnage qui pause ces ligne.

 

Ancien compagnons charpentier, j'ai ensuite passé un bac littéraire (ce qui ne se voit aaaaaaaaaaabsolument pas quand j'écris, j'en ai tout à fait conscience) puis suivi un cursus en illustration et histoire narrative et en cinéma. J'ai également travaillé dans deux entreprise d'impression et de scann 3D (formation autodidacte) et ma capacité de communication(j'ai une grosse capacité de détachement et d'objectivisation (haha, vive les néologismes), je ne m'énerve jamais et je suis d'une patience à toute épreuve) m'on amené ensuite à devenir manager (management doux) en restauration, puis chef de rang.  A coté, j'organise des voyages (hors des sentier battu des tourismes tours qui on tendance à vulgariser la réalité des choses) dans la zone d'exclusion de Tchernobyl avec une petite ONG locale (Chenrobyllab) et enfin, je suis autiste doublé d'un déficit de l'attention avec hyperactivité (déficit que je comble amplement par d'autre petites astuces, notamment grâce à la méditation). 

mais globalement, l'univers qui me définis reste celui de l'image. Je suis devenu tatoueur car il s'agit de la seule activité, à ma connaissance, me permettant d'allier l'art, la biologie, l’électronique, le management (je suis en train de devenir le gérant de l'entreprise dans laquelle j'était apprentis) et la psychologie, le tout en pouvant explorer une multitude de domaine par les sujets demandé par mes clients.

 

J'ai découvert par hasard l'hypnose en échangeant avec plusieurs personne qui connaissait ça par le biais d'étude en psychologie, d'hypnothérapie. en échangeant avec ces personne, je me suis aperçu que j'avais plusieurs prérequis (à titre d’exemple, j'ai appris à me détacher de la douleur du tatouage et aujourd’hui,  le fait d'entendre le bruit d'une machine à tatouer et de savoir que je vais me faire t'atouer... m'endors. j'ai réussi aussi plus d'une fois à faire oublier la douleur à certains clients en échangeant avec eux. c'est l'un deux qui m'a conseiller de me pencher sur l'hypnose.

 

Mon objectif serait de développer la pratique de l'hypnose pour pouvoir travailler autour du tatouage de reconstruction (ou thérapeutique) touchant les personnes ayant des cancers du seins, les personnes battue, victimes d'accident ect...

 

De ce fait, je m'inscrit donc ici afin de pouvoir creuser mes informations, avoir vos avis et vos critiques sur la choses, ect.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
0