Recommended Posts

Bonjour à tou·te·s les street-hypnotiseur·se·s,

 

Je suis tombé un jour sur une vidéo de Jean-Emmanuel et voila comment je fus mordu... De vidéo de street en vidéo de street, me voilà en train de décortiquer et d’analyser la façon de faire, à la fois fasciné et impatient d'exercer mais paradoxalement ne me laissant aucune forme de crédibilité pour le faire.

Un processus se crée alors en interne, m'indiquant cette voie et commençant à m'en faire parler de plus en plus autour de moi. Je ne voulais pas convaincre les autres des possibilités de l'hypnose mais que Moi j'en étais convaincu.... ("Fake it, until you make it").

J'ai ainsi planté la graine de ma crédibilité, poussant petit à petit ma confiance jusqu'à me lancer dans la pratique....

Mais NON ! Pas question de me lancer ou plutôt impossible... Possible même que je m'étais rendu plus crédible auprès des autres qu’auprès de moi même.

 

Plus qu'une solution... la validation par J-E.

 

Je décide donc de me lancer dans la formation street-hypnose avec l'idée d'amuser et de faire passer de bons moments ; mai aussi d'ouvrir une porte dans l'esprit des gens sur le potentiel de cette pratique. S'il est possible de faire ça, comme ça, en pleine rue, waw ! que pourrais-je changer à l’intérieur de moi pour me sentir mieux ? ...

Ne me voyant pas faire de la thérapeutique, car parmi mes lectures et mes heures de vidéos sur le sujet je trouvais ça chiant... (désolé), je me contenterai de faire plaisir et d'ouvrir cette porte.

Pour quand même avoir une idée, me voila à la formation "Hypnose Générale" de Jean-Emmanuel.

 

Et là... Révélations.

 

Premièrement : Oui... il a bien fallut se lancer avec sa petite pancarte en plaine ville.... Je me savais capable et bien me voilà faire halluciner Mélissandre ou Thomas. Drôle de sensation d'être acteur d'une situation qu'on à l'impression de suivre sur YouTube..., oui c'est bien moi qui fait ça !!! Je me suis admiré, j'étais fier de moi. (un peu prétentieux mais ça fait beaucoup de bien, essayez)

Deuxièmement : La découverte de la Méthode Hunkaar... Voilà maintenant ce que je veux faire, mais ça c'est une autre histoire...

 

Merci Jean-Emmanuel et à très bientôt je pense.

 

 

 

"Si ton problème à une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas, alors s'inquiéter ne change rien."

Partager ce message


Lien à poster
1 1