2 2
hypno-bienetre

Un souci merci de me répondre

Recommended Posts

Bonjour, je veux que vs m'éxpliquiez une chose svp  ça fait presque 2 semaines que j'ai tenté une séance d'hypnose avec un ami et je l'ai filmé  vraiment ça bien passé et je me suis régalé même trop satisfait de pouvoir faire les tests de début et le pré-talk ensuite la catalepsie, amnésie, jouer avec ses sens dégustatives et visuels , vraiment tout ça passé très très bien. le problème cette fois-ci qu'on s'est mis d'accord d'en faire une autre séance plus détaillée,et ça marché comme convenu sauf qu'aù début de la séance j'ai commencé par le dire que cette fois ci ca va être plus facile d'enter en hypnose car ton subconscient connait déjà cette état auparavant cette état de relaxation etc etc.. après j'ai tenté une induction rapide celle de la repture du pattern ca marché en une fraction de seconde mais soudainement il a résisté ou ché pas quoi s'est éveillé et que les problèmes ont commencé , mais j'ai essayé encore et encore d'autres techniques mais sans réussir de l'induire , SVP pouvez vous me dire c à quel niveau ça bloque ? et vos conseils pour entamer des personnes qui sont déjà vécu l'expérience hypnotique , est ce que je répète avc eux les mêmes tests ou quoi? est ce que je dois effectuer d'autres chose  je suis un peu perdu là-dessus , merci de m'orienter je serais reconnaissant. Mais je ne vs cache pas une chose très importante qu'il a été très perturbé je voyait ces yeux qui clignote et il m'as dit qui n'était pas apte même à parler car il se sont trop fatigué et ds un état de perte d’énergie énorme mais à chaque fois que je lui dit et je tente l'induction par "dors" ( je lui es expliqué bien sur que ca n'a rien avoir avc le sommeil ) il ne réponds pas  . Je lui ai demandé de fermé ses yeux et de me faire confiance pour rétablir son énergie il l'as fait, et j'ai compté de 5 à 1 pour le régénérer et réfraichir et ça bien marché , il s'est éveillé en très bonne état  SVP jai un sentiment désagréable de ne pas entamer une séance complète avc lui je sens l'échec partiel est ce vrai ! merci infiniment d'avance 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, désolé de répondre si tardivement mais déjà essaye d'aérer ton texte car te lire peut amener une bonne migraine.

 

Concernant ton questionnement la réponse est: FEEDBACK

 

As-tu posé des questions à ton volontaire sur comment il se sentait ? ce qui faisait que ca ne marchait pas aussi bien ? 

Pour ton info on est pas réceptif ou l'inverse mais on est suggestible ou pas et ces éléments peuvent évoluer d'un jour à l'autre en prenant en compte la forme physique, l'humeur, comment s'est passé la journée.

 

Si tu veux passer ces résistances c'est en parlant avec ton volontaire et c'est lui qui te donnera les clés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout a fait d'accord et surtout ne t'embale pas et prend ton temps. 

Va au rythme de ton participant, ne lui impose pas le tiens, et si lui va vite alors suis le. 

 

Si ça bloque et que le feedback de te permet pas de rebondir, alors reprend depuis le début tout simplement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je profite du post pour poser un problème similaire. J'ai fait une séance à des amis pendant une soirée et l'un deux avait très envie d'essayer. Je le connais bien et il avait vraiment envie de se faire hypnotiser. J'ai donc commencé, j'ai même réussi à hypnotiser qqn d'autre avant lui, avec notamment une catalepsie du bras (bar de fer), donc je dirais que les conditions étaient plutôt bonnes.

 

Je passe à lui, je l'induis, il semble en transe et très détendu. C'est là que les choses se passent moins bien car à partir de ce moment, je n'ai rien réussi à lui faire vivre. J'ai notamment essayé plusieurs types de catalepsies (mains collées, bar de fer, etc..) mais rien n'y fait. Alors j'essaie d'avoir un feedback, je lui demande pourquoi ça ne marche pas à son avis. Il me répond que c'est sûrement "qu'il sait très bien que ce n'est pas réel". Je lui demande si il a une idée pour outrepasser ça.

 

Je lui demande comment il sait que c'est faux et quand il me répond qu'il l'entend dans sa tête, je propose de retenter l'expérience en essayant de masquer cette "voix dans la tête" avec un autre bruit. J'essaie également de faire du clean en lui demandant de trouver lui-même les procédés qui , par exemple, pourraient coller la main. Je lui demande d'imaginer tous les détails possibles de ces procédés, j'essaie tout ce que je trouve. Mais malheureusement rien n'a marché. Il m'a cependant dit vraiment avoir aimé l'état dans lequel il était, la détente, etc..

 

Donc je me dis que je dois pas être si loin du succès, mais honnêtement j'ai plus vraiment d'idée. J'aimerais votre aide pour outrepasser ce moment de "bon bah je sais plus quoi faire là... donc je vais lui dire tant pis et metttre fin à la séance". Est-ce que je m'y prend mal sur certains points ? Est-ce que il y a un autre moyen plus efficace d'exploiter les feedbacks ? Aurais-je du poser d'autres questions plus pertinentes ?

 

Il m'a dit vouloir refaire une séance et j'adorerais le faire, mais pour l'instant je sais pas quoi faire de plus pour que ça marche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ton volontaire ne veut pas laisser faire les choses qu'il juge impossible, à toi de tourner la chose dans ton pretalk pour la rendre tout à fait normale...

 

Certes les phénomènes idéomoteurs sont la porte d'accès à un état hypnotique, mais ils sont surtout relativement "normaux". 

Et tu peux appuyer sur ce volet la face au gens septiques.

 

Je m'explique :

certaines personnes sont complètement dans le truc juste après les doigts aimantés qui est une action purement physiologique.

D'autre le sont quand leurs mains s'approchent toutes seules... et il faut dans ce cas insister sur le fait que cela montre que le volontaire change d'état de conscience... ce qui renforce ce changement.

 

Mais sur un septique, Il faut lui expliquer ce que certains appellent l'attention expectante... C'est le fait que "tout effet psychologique ou physiologique attendu dans le corps a la tendance à se produire"

C'est ce qui fait que chaque marche en entraîne une autre dans les escaliers, que la salive monte à la pensée d'un bon repas... et que les mais se rapprochent quand on imagine qu'elle se rapprochent.

 

Du coup si tu arrives à convaincre que cette réaction est "normale" ton volontaire se dira que si ça ne marche pas, c'est qu'il résiste et se mettra par lui même en condition.

Quand ses mains bougeront ton volontaire sera déjà dans un changement d'état de conscience. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voudrais ajouter, que pour une séance ludique d'hypnose, je trouve que beaucoup d'hypno utilisent les inductions trop souvent.

Je réussis presque toujours mes séances sans induction.

Faire fermer les yeux et refocaliser l'attention suffit largement en général.

 

Quand il y a du publique et que Vous voulez enchaîner les volontaires c'est vrai que ça a un côté impressionnant qui conditionne les autres.

Mais il ne faut pas oublier que si certaines personnes ne se croient hypnotisable que par l'induction, bcp ont énormément d'attente sur cet état. 

Procéder à une induction trop rapidement ou trop souvent c'est aussi prendre le risque que votre induction ne corresponde ps à leurs attentes et, alors que l'induction est bien faite, il peuvent considérer que ça n'a pas marché ou pas vraiment et donc vous perdez complètement votre volontaire à ce moment là.

 

Je vous conseille de faire prochaine séance sans induction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi faire une séance sans induction si cela n'est pas dans son attentes. Ne pas imposer mais laisser le choix.

 

Il faut simplement lui poser la question " tu préfères parti rapidement ou doucement en état hypnotique" ce qui présuppose qu'i va aller dans son état hypnotique, en lui laissant l'opportunité de choisir quel route il veut prendre, une autoroute ou une petite route de campagne, mais qu'importe la route choisi il atteindra son objectif. Petite métaphore ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos conseils, je les essaierai prochainement. Concernant les mouvements idéomoteurs et le fait de les rendre normaux pour l'hypnotisé, mon volontaire bloquait surtout sur la réalité de la métaphore en faite. Par exemple, pour la main collée, il disait qu'il savait pertinemment que la colle (ou le moyen qu'il avait imaginé pour coller la main) n'était pas réel. Est-ce que la méthode que tu m'as proposé @albanf123 règle aussi ce problème ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben oui... Ou non.

 

Ça  dépend du partenaire, de ta façon de l'amener, du temps...

 

Je ne peux pas te dire.

 

Il se dit que "plus l'imagination est forte, moins le résultat est imaginaire".

 

S'il a vraiment trop de mal avec les métaphore, moi je resterai sur deux possibilités:

Soit essayer de passer sans métaphore autre que imagine tes mains se rapprocher..

Ou

Laisser tomber. Tout le monde sait très bien que la colle qu'on n'a pas sur les mains ne peut pas coller. S'il reste borné dessus c'est peut être qu'il ne veut pas faire cet effort d'imagination, ou qu'il résiste consciemment ou inconsciemment.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/11/2019 à 20:09, nanane19994u a dit :

Merci beaucoup pour vos conseils, je les essaierai prochainement. Concernant les mouvements idéomoteurs et le fait de les rendre normaux pour l'hypnotisé, mon volontaire bloquait surtout sur la réalité de la métaphore en faite. Par exemple, pour la main collée, il disait qu'il savait pertinemment que la colle (ou le moyen qu'il avait imaginé pour coller la main) n'était pas réel. Est-ce que la méthode que tu m'as proposé @albanf123 règle aussi ce problème ?

 

Salutations, C'est un problème que l'on peut souvent constater, la personne souhaite une force invisible et puissante qui les empêche par exemple de bouger un membre ou qui les y force au contraire... je pense que le cadre que tu poses lors de ta séance va être déterminante.

 

En effet, si les croyances de ton volontaire est que la colle imaginaire ça n'existe pas et donc ça ne colle pas, c'est qu'il n'a pas compris qu'il doit jouer avec son imagination et laisser les considérations habituelles au placard.

 

Cela reste un vrai jeu d'équilibriste et cela n'est pas vraiment aisé.

 

Le seul conseil que j'aurais à donner c'est d’essayer d'être sur la fibre du jeu car, qu'il y ait de la colle ou non... est-ce que cela a tellement d'importance ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/11/2019 à 14:46, albanf123 a dit :

Ben oui... Ou non.

 

Ça  dépend du partenaire, de ta façon de l'amener, du temps...

 

Je ne peux pas te dire.

 

Il se dit que "plus l'imagination est forte, moins le résultat est imaginaire".

 

S'il a vraiment trop de mal avec les métaphore, moi je resterai sur deux possibilités:

Soit essayer de passer sans métaphore autre que imagine tes mains se rapprocher..

Ou

Laisser tomber. Tout le monde sait très bien que la colle qu'on n'a pas sur les mains ne peut pas coller. S'il reste borné dessus c'est peut être qu'il ne veut pas faire cet effort d'imagination, ou qu'il résiste consciemment ou inconsciemment.

 

 

Le 18/11/2019 à 07:04, insaad a dit :

 

Salutations, C'est un problème que l'on peut souvent constater, la personne souhaite une force invisible et puissante qui les empêche par exemple de bouger un membre ou qui les y force au contraire... je pense que le cadre que tu poses lors de ta séance va être déterminante.

 

En effet, si les croyances de ton volontaire est que la colle imaginaire ça n'existe pas et donc ça ne colle pas, c'est qu'il n'a pas compris qu'il doit jouer avec son imagination et laisser les considérations habituelles au placard.

 

Cela reste un vrai jeu d'équilibriste et cela n'est pas vraiment aisé.

 

Le seul conseil que j'aurais à donner c'est d’essayer d'être sur la fibre du jeu car, qu'il y ait de la colle ou non... est-ce que cela a tellement d'importance ?

Merci beaucoup pour vos réponse, c'est super intéressant. J'essaierai la méthode sans métaphore et je ferai aussi en sorte de mieux poser le cadre. Maintenant que j'y pense, je n'ai peut-être pas dirigé comme il faut mon volontaire la dernière fois. Je vais tester tout ça et je vous tiendrai au courant. Encore merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 2