Aller au contenu
Forum Street Hypnose

Tête qui tourne du volontaire


Recommended Posts

Bonjour, en ce moment je commence à avoir de très bons résultats. Mais après l'expérience avec un volontaire, celui-ci m'a fait comprendre qu'il avait un petit peu la tête qui tourne à un moment. M'étant dit que c'était sûrement une abréaction pas très commune ou alors un cas isolé, j'ai pas cherché à comprendre plus loin. Mais en fait un 2eme volontaire m'a dit qu'il avait la tête qui tourne.

Malgré que les expériences aient marché, je m'en veux quand même de leur faire tourner la tête, et j'aimerais du coup savoir à quoi c'est dû pour éviter ça les prochaines fois... Merci :cool:

Modifié par Inspired
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour, en ce moment je commence à avoir de très bons résultats. Mais après l'expérience avec un volontaire, celui-ci m'a fait comprendre qu'il avait un petit peu la tête qui tourne à un moment. M'étant dit que c'était sûrement une abréaction pas très commune ou alors un cas isolé, j'ai pas cherché à comprendre plus loin. Mais en fait un 2eme volontaire m'a dit qu'il avait la tête qui tourne.

Malgré que les expériences aient marché, je m'en veux quand même de leur faire tourner la tête, et j'aimerais du coup savoir à quoi c'est dû pour éviter ça les prochaines fois... Merci :cool:

'llo,

Je suis assez frappé par le contraste : "un petit peu la tête qui tourne à un moment" et le mot abrécation.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abr%C3%A9action

De quoi a tu eu peur à ce moment?

Tête qui tourne comment? Sens, tanguage ou rotation? Combien de temps? Quelle type de séance as tu pratiqué, as tu essayé de suggérer que ces effets disparaissent pas suggestion et par quels résultats? Tu aimes les Films de Gladiateurs? As tu déjà séjourné dans une prison Turque? Le deuxième volontaire a il assisté à la séance du premier? Etait il ou non en transe à ce moment là? As tu les réponses à tes questions au travers de mes questions?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow ! Ca en fait des questions, alors dans l'ordre :

Tête qui tourne comment et combien de temps ? Je n'ai pas eu de détails, pour moi il n'y a pas 36 manières ^^. Le 2eme volontaire n'a pas assisté à la séance du 1er, mais c'est possible que le 1er lui en ait parlé. Oui les deux étaient transe. Et non je n'ai pas de réponse à ma question :D. Par contre je peux dire que le 1er a été plus précis dans sa description, il avait l'impression que les deux hémisphères du cerveau se séparaient/bougeaient indépendamment.

Bah moi j'appelle ça une abréaction, car je ne vois pas comment nommer ça autrement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce serait le top si je pouvais éviter ça. Mais peut-être cela vient du faite qu'après chaque réinduction, je procède soit à un décompte soit à des métaphores pour le détendre encore plus. En d'autres termes, à chaque reinduction, j'approfondis la transe encore et encore... ça peut être le fait que j'approfondisse trop ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, une personne qui repart avec un mal de tête, même temporaire, je considère que c'est un très lourd échec pour moi. Cela ne m'arrive quasiment jamais, et quand c'est le cas, je fais tout mon possible pour lui enlever son mal de tête avant de la laisser partir malgré tout.

En faisant un réveil plus énergique, en jouant avec les sous-modalités, peu importe...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui justement, c'est la même pour moi, le fait qu'ils aient eu la mal de tête tête qui tourne ajoute à mon expérience une touche très désagréable. Mais malheureusement le 2eme m'a raconté après l'expérience, c'est-à-dire après que je lui ai fait un réveil propre. Mais justement, vu qu'il m'a fait la remarque, j'ai pu avec le volontaire prochain fairet un réveil où j'ai bien accentué la sensation de bien-être post-expérience. Je connais peut-être pas exactement la source de la tête qui tourne, mais dorénavant je ferai de "meilleurs" réveils.

Et je viens de remarquer que mon titre est totalement faux, je ne sais pas pourquoi j'ai écrit mal de tête, je voulais dire tête qui tourne :S .

Modifié par Inspired
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faisant de l'hypnose de rue depuis presque un an , les mals de tête après une séance est normal, y'a tjrs ce petit moment qui fait que ..

mais ça va c'est rien le volontaire va vite se remettre

Binh ce n'est PAS normal!!! La tête qui tourne, les nausées, les maux de têtes.... Bref tous les symptômes physiques négatifs sont un signe que la personne a mal été sortie de transe ou ne l'est même pas encore !

Un réveil doux et progressif est nécessaire et primordial !

[Message en partie modéré] Désolé mais trop c'est trop... Un peu de retenu et de "pédagogie" n'a jamais tué personne.

MAJ suite à la modération de mon message : je suis désolée si mon message en a offusqué par "manque de pédagogie", mais de voir des gens salir mon métier par de la négligence, ça a malheureusement tendance à me faire sortir de mes gonds!

Modifié par DianeV
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un réveil doux et progressif est nécessaire et primordial !

J'suis pas tout à fait d'accord. Quelques fois, il faut réveiller un peu plus "brutalement" (j'entends par là avec un petit choc) parce que les réveils progressifs ne fonctionnent pas suffisamment bien. Encore une fois, il faut s'adapter et ne pas se limiter à une méthode en particulier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours fait des réveils progressifs, et ça a toujours fonctionné. Faut pas confondre réveil lent et réveil progressif. Progressif ça veut dire qu'il y a une progression, mais ça peut se faire rapidement quand même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai toujours fait des réveils progressifs, et ça a toujours fonctionné.

Et bien moi je te dis qu'il m'ait arrivé que cela ne suffise pas, et que j'ai dû justement "surprendre" la personne pour la sortir complètement de transe. Ne pas faire de tes quelques expériences une généralité te permettrait de pouvoir te remettre toi aussi en question ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La sortie de transe est une phase du protocole qu'il ne faut jamais négliger

je trouve que l'on insiste pas assez sur cet élément dans toutes les formations ,

il ne faut pas la négliger, jusqu'au réveil , le thérapeute, l’hypnotiseur de spectacle ou de rue doivent toujours être à l'écoute du sujet.

Un sujet qui à mal à la tête , doit être considéré comme une anomalie, un signal d'alarme pour l'opérateur.

Et c'est très bien "Inspired" , que tu remettes en cause ton protocole

(surtout si cela ce reproduit sur plusieurs sujets, l'anomalie vient bien de ton protocole )

Les cause peuvent être multiples, sans rentrer dans une explication pathologique fastidieuse ,

sous hypnose certaines zones du cerveau sont irriguées de façon différente au réveille tout s'inverse ;

la piste du réveil trop brusque me semble probable.

Prends le temps de bien réveiller ton sujet , laisses lui le temps de se réveiller tout seul , "à son rythme", c'est tellement plus agréable pour lui :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

UNE EXPÉRIENCE HYPNOTIQUE DOIT TOUJOURS ETRE AGRÉABLE POUR LE SUJET

j'utilise l'hypnose en consultations à l’hôpital ou en cabinet depuis plus de 25 ans ,

j'ai eu aussi à mes début quelques cas de céphalées ou de grandes fatigues ; je me suis posé des questions ;

mais de là à dire "les maux de tête après une séance est normal," NON ! je ne peut pas laisser dire ça !

je pense que vous ne vous rendez pas compte de la puissance de l'hypnose, des conséquences et séquelles physiologiques et psychologiques de cet outil .

j'ai revu immédiatement mes protocoles de réveil comme tu va le faire" Inspired "; pour un réveil plus progressif , plus adapté au besoin du patient , en lui laissant toute latitude :

" quand vous serez prêt , vous pourrez revenir à votre rythme , sentir votre respiration s'accélérer etc..."

Çà prend en général pas plus de 2 minutes .

Avis à nos débutants ; si vous voulez progresser : AYEZ TOUJOURS A L'ESPRIT LA PROTECTION ET LE RESPECT DE VOTRE SUJET , n'oubliez pas c'est lui qui fait le boulot !

Et posez vous les bonnes questions , UNE EXPÉRIENCE HYPNOTIQUE DOIT TOUJOURS ETRE AGRÉABLE

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'insiste vraiment sur le fait que je garde toujours en tête que l'expérience doit être que agréable pour la personne! Même qu'a chaque réveil, je dis quelques phrases du type " et à 3, peu à peu tu pourras revenir doucement à toi même en prenant le temps qu'il te faudra ", etc. Mais il y a vraiment des chances que j'ai pu oublier une ou deux fois. Cela dit je n'ai pas eu une grande quantité d'essais.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MAJ suite à la modération de mon message : je suis désolée si mon message en a offusqué par "manque de pédagogie", mais de voir des gens salir mon métier par de la négligence, ça a malheureusement tendance à me faire sortir de mes gonds!

Tu es un peu imbue de ta personne non ? Un peu de tolérance ne fait pas de mal =).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Imbue? Non. Je considère qu'on dois tous commencer quelque part. Mais commencer quelque part, ça inclut de savoir que les réveils sont nécessaires et qu'un réveil mal fait cause des désagréments physiques. Quelle image ça donne à l'hypnose?

Ça n'a aucun lien avec moi, mais avec l'image générale de l'hypnose, que je respecte avec grand soin. Je passe ma vie à la démystifier, rassurer les gens et tenter de faire avancer la cause. Et je trouve ça dommage de voir de telles situations arriver car les gens se lancent à faire joujou avec l'hypnose sans comprendre à 100% comment gérer cet outil.

Je ne suis donc pas imbue de MA personne, mais de ma profession. Que j'aime, que je respecte et que je pratique tous les jours de ma vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant ,

en Street mes réveils étaient un peut rapides ,

avec parfois au début, quelques réactions de lourdeur ou maux de tête ,

mais ça c'était avant !

En hypnose Ericksoniènne c'est jamais arrivé !

j'ai donc revue mon scénario de Street , avec un réveil beaucoup plus progressif ,

et permissif dans le style cité par André , avec toujours une partie bien être et énergisante,

laissant le choix au volontaire de '' se réveiller à son rythme'' pour en garder un souvenir agréable .

Maintenant je n'ai plus ce soucis .

Diane imbue ,je pense que tu te trompes , un moment on ne peut pas minimiser et dire c'est pas grave ,

une réaction physiologique négative est avant tout une alarme du corp qui ne doit pas être prise a la légère ,

apprendre c'est aussi comprendre , et se poser les bonnes questions ,

pourquoi ça arrive ? pourquoi ça ce reproduit ? comment peut-on l'éviter ?

Inspired tu te poses ces question , c'est bien !

modifies ton protocole de réveil avec les éléments que tu as maintenant .

Modifié par Darkangel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après toutes les réponses qui ont été données, je ne pense pas pouvoir ajouter quelque chose... Moi je pense qu'il fallait faire un reveil propre (Plus progressif et plus long s'il le faut), et si la personne a un vertige persistant (ce que j'ai déjà eu) ==> Induction ==> Suggestion : "Au chiffre 3 ton vertige va totalement disparaitre, tu te sentira totalement joyeux et tout ton corps vas s'alléger et redevenir comme il y a une heure" ==> Réveil.

De plus, ne négliges pas les suggestions post hypnotiques !

Tu aurais très bien pu (sans induction) dire : "Et en fait, ce qui est bien c'est que plus je claque des doigts, plus ton vertige disparait ! Encore, Encore, tu vois? c'était très simple !"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir sur le sujet, je dirais (et c'est qu'une opinion) que la dernière question à poser au volontaire avant de le laisser est des lui demander si il va bien.

Si il répond oui, moi je pense qu'un réveil propre c'est facultatif. Je lui demande même si il veut ce réveil propre( de façon implicite).

Si il te répond non , c'est réveil propre mais obligatoire à 500%. On laisse pas quelqu'un avec un mal de tête.

Pour le réveil propre j'ai une phrase que j'utilise souvent c'est : "Quand tu rouvriras les yeux, tu auras la patate comme si tu voulais courir 20 marathons".

Après ça, je peux vous garantir que les volontaires ils on la pêche.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour le réveil propre j'ai une phrase que j'utilise souvent c'est : "Quand tu rouvriras les yeux, tu auras la patate comme si tu voulais courir 20 marathons".

Après ça, je peux vous garantir que les volontaires ils on la pêche.

Fais attention avec ça... Des fois, cela peut empêcher ton sujet de dormir le soir même car il est encore trop vif. Tu devrais rajouter (si la séance est faite tard l'après midi) "Et ceci ne vas même pas t’empêcher de passer une bonne nuit de sommeil !"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est même ce que je dit :

" Cette nuit tu pourra te coucher comme d'habitude et demain matin te réveiller comme d'habitude "

Ah et j'oubliais : le réveil propre je le fais tout le temps sauf quand la personne est préssé.

C'est dans ce cas ou je lui dit si elle va bien.

Modifié par Bob La Touffe
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...