Aller au contenu
Forum Street Hypnose

La révolte contre le street hypnose


Recommended Posts

  • Réponses 54
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

je crois qu'il n'a pas trop compris l'esprit de la street et de l'hypnose de spectacle...

C'est un peu comme dire que tout les informaticiens sont des méchants hackeurs ne pensant qu'à leur propre profit

Concrètement sa critique se base sur la lecture du livre de Gérôme Ettzevoglov qui est lui même hypno-thérapeute. La question qu'on peut alors se poser et, Pourquoi l'article est- il intitulé "Hypnose

C'est plus Gérôme Ettzevoglov qui risque d'avoir des retombées compliquées suite à cet article.

Nous, on est cité, de la même manière que Sarkozy pourrait être cité dans un article concernant DSK. C'est totalement hors sujet. Ce que fait Gérôme Ettzevoglov n'a rien à voir avec la Street Hypnose. Le seul point commun, ce sont les techniques d'hypnose instantanée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est cependant une raison de plus d'insister sur nos valeurs éthique, et de surveiller le vocabulaire que nous utilisons lorsque nous faisons nos séances.

Tant que nous respectons la simple règle "nos volontaires doivent passer un moment agréable, et rester notre priorité tout au long de la séance", nous devrions réussir à nous prémunir contre ce genre d'attaques, ainsi que toute tournure "désagréable" d'une séance.

Il semblerait que l'hypnose de rue et de spectacle soit dans le collimateur de certains groupes. Nous devons éviter de leur donner des arguments pour nous taper dessus si nous ne voulons pas voir paraître des lois débiles visant à interdire la pratique de l'hypnose hors domaine médical (et là, tout ce qui est coaching, hypnothérapie... sera touché, il ne s'agit pas de pratiques considérées comme médicales).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le problème à mon avis

1er : les praticiens ont peur pour leur boulot, la concurrence etc... , comme pour les hypno de spectacle du moins certains.

2em : malheureusement je pense que la nature des gens veulent avoir de la reconnaissance, faire le buzz de nos jour ,faire parler d'eux etc... aucune éthique ou autre professionnalisme du savoir que Jean Emmanuel ou tout autre hypno ont pu nous délivrer

pour l'article " mettre tout dans le même sac , s'est tellement plus facile "

le danger, la sous information du grand publique sur l'hypnose. un article comme celui ci peu faire peur à nos futurs volontaires . A nous d' être irréprochable ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exemple

Mercredi soir j'ai fait de l'hypnose dans un bar , avec des sujets ultra réceptifs . une jeune fille super réceptif au bout de quelques suggestions ( doigts ,main ,fesse collé etc ,chaud , froid , moustique etc ) la dernière suggestion elle se réveil et la.... petite panique car elle vois que beaucoup de personne est autour d'elle et la félicite. elle change complètement de comportement, visage angoissé etc , elle voulais plus que je l'approche car elle pensait que j'avais pris son contrôle , que je pouvais lui faire n'importe quoi etc ... ( j'avais pourtant fait un prétalk )

j'aurais pu en rester là car l'effet et sa réaction sur le publique était énorme , la réaction et le comportement de la fille était incroyable pour les gens. Et bien non j'ai calmé la jeune femme en la rassurant et lui expliquant que je ne pouvais pas la laisser avec ce mal être, que l'hypnose et ce que je démontre est tout le contraire , elle a pu se calmer et j'ai fait une petite induction super soft pour faire mon réveil propre qui a été un peu plus long que d'habitude.

j'ai bien fait ? je sais pas , mais sur le moment je me devais de le faire . Car ma routine commence avec les test et se termine au réveil .

ps ; la fille est revenu me voir après et elle était très contente et surtout Zen . j'attend la video et je vous la post

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Exemple

Mercredi soir j'ai fait de l'hypnose dans un bar , avec des sujets ultra réceptifs . une jeune fille super réceptif au bout de quelques suggestions ( doigts ,main ,fesse collé etc ,chaud , froid , moustique etc ) la dernière suggestion elle se réveil et la.... petite panique car elle vois que beaucoup de personne est autour d'elle et la félicite. elle change complètement de comportement, visage angoissé etc , elle voulais plus que je l'approche car elle pensait que j'avais pris son contrôle , que je pouvais lui faire n'importe quoi etc ... ( j'avais pourtant fait un prétalk )

j'aurais pu en rester là car l'effet et sa réaction sur le publique était énorme , la réaction et le comportement de la fille était incroyable pour les gens. Et bien non j'ai calmé la jeune femme en la rassurant et lui expliquant que je ne pouvais pas la laisser avec ce mal être, que l'hypnose et ce que je démontre est tout le contraire , elle a pu se calmer et j'ai fait une petite induction super soft pour faire mon réveil propre qui a été un peu plus long que d'habitude.

j'ai bien fait ? je sais pas , mais sur le moment je me devais de le faire . Car ma routine commence avec les test et se termine au réveil .

ps ; la fille est revenu me voir après et elle était très contente et surtout Zen . j'attend la video et je vous la post

et je suis curieuse de savoir si ta sujet etait convaincu a la fin que tu navait pas pris le controle et que tu pouvais lui faire nimporte quoi? car bon, dans lesprit des gens tas beau dire ce que tu veux mais si tu ne le prouve pas ca en reste la, et tout ce quelle se souviendra cest son experience que tu fasse ou pas un reveil propre en la sortant de ce mal etre...

moi sa me rappelle beaucoup ce post la et je ne suis pas daccord avec jean emmanuelle quand il a autant de certitude....

la reflexion de sa copine est interessante non ?

http://street-hypnose.fr/forum/viewtopic.php?id=1448

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai pu discuter après avec elle pour lui expliquer et lui montrer que je n'avais pas le contrôle sur elle , j'ai dit " tu restes très réceptive après une hypnose je te le prouve , je lui colle les pieds sur un claquement de doigt , elle dit "non abusé sa recommence", je lui dit sur le ton de la plaisanterie je te colle les pieds car je suis sur que tu vas rester sur place comme ca , je serais pas obliger de te courrir apres comme tout a l'heure

elle rigole et là je lui dit je vais te prouver que j'ai aucun contrôle sur toi que je suis juste là pour t'accompagner dans ta propre hypnose

je fais une induction et la suggestion de ce mettre nue ( sachant que quelques minutes avant elle m'avais avoué etre super timide ) pour cela qu'elle a été angoissé à son réveil en voyant toutes les personnes autour d'elle.

et bien sur elle se réveil et me dit " A non impossible ! ca marche pas "

voila la preuve que j'ai aucun contrôle sur toi .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concrètement sa critique se base sur la lecture du livre de Gérôme Ettzevoglov qui est lui même hypno-thérapeute. La question qu'on peut alors se poser et, Pourquoi l'article est- il intitulé "Hypnose de Rue : Le Scandale !" ? Je ne sais pas pour vous mais je ne reconnais en aucun cas l'esprit de la street-hypnose dans cette article. Au final le but de l'hypnose de rue c'est de faire connaitre l'état d'hypnose aux participants et non pas d'acquérir une emprise sur eux. Après bien sûr qu'en tant qu'opérateur ça me fait plaisir de pratiquer l'hypnose et d'accompagner des participants dans des états modifiés de conscience parce je me rend compte que mon travail d'apprentissage à porter ses fruits.

Cela dit, c'est vrai qu'ils existent des personnes qui utilisent l'hypnose de rue dans un autre but qui n'ont pas le même sens éthique que nous et, qui ne reculent devant rien pour se sentir briller quite à négliger l'intégrité leurs participants. Il y a certaines vidéos qui sont assez effrayantes sur youtube :( .

En fait, je ne vois pas pourquoi s'en prendre à l'hypnose de rue. Le dangers en street hypnose et le même dangers qu'en hypnothérapie : Tomber sur une mauvaise personne. Soit parce qu'elle manque de formation et d'informations, soit parce que ces intentions sont mauvaises.

Aujourd'hui il est vrai qu'avec internet les procédés d'hypnose se diffusent massivement et qu'on ne peut (malheureusement ?) pas contrôler la destinations de ses flux. Certaines personnes vont être motivées par ce qu'elles apprennent et vont chercher à en apprendre d'avantage pour connaitre les tenants et les aboutissants , d'autres vont se contenter de les appliquer à la lettre sans savoir ce qu'ils font.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est plus Gérôme Ettzevoglov qui risque d'avoir des retombées compliquées suite à cet article.

Nous, on est cité, de la même manière que Sarkozy pourrait être cité dans un article concernant DSK. C'est totalement hors sujet. Ce que fait Gérôme Ettzevoglov n'a rien à voir avec la Street Hypnose. Le seul point commun, ce sont les techniques d'hypnose instantanée.

Peut-être que concrètement, c'est vrai, mais comme les gens ont déjà une idée assez mystifiée concernant l'hypnose, ceci ne vas faire que raviver leur méfiance. De plus, au fond d'eux, ils sont persuadé que ce n'est pas bien, et puis... Si en plus on le leur assure, ce n'est pas gagné !

On devra tout simplement être plus prudents avec nos volontaires comme l'a si bien dit Wolvi, et on ne doit rien laisser au hasard !!

Bonne chance pour tout le monde :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tient à féliciter Monsieur Halfon. Je ne pensais pas qu'il était possible de dire autant de conneries en si peu de phrases.

1) Il utilise le terme "sujet" qui est absolument faux puisqu'il s'agit de volontaire et qu'n ne force personne à faire une séance de rue.

2) On n'est pas des manipulateurs comme il dit puisque hypnotiseur et hypnotisé(e) sont sur un même pied d'égalité. Il n'y a pas de domination.

3) On ne mystifie pas, on essaye de faire exactement l'inverse.En effet ,on essaye d'enlever tous les fantasmes liés à l'hypnose ( don, pouvoir, manipulation malsaine de l'esprit, ...).

Conclusion : Ce type est coincé en 1993, époque où on pensait que seul une poignée de personnes, en majorité des médecins, pouvait hypnotiser.

Ceci dit il n'est pas conseillé a tous d'hypnotiser sans certaines précaution. L'hypnose est, certes à la portée de tous, mais requiert d'avoir une bonne base théorique .

Enfin, la street hypnose a une éthique que ce mec semble rejeter en bloc sans se poser de question. Et c'est ça qui me gonfle le plus.

Mention spéciale à son comparse Laurent Gross, qui nous traite carrément de "marchand du temple" qui est le point culminant de l'étroitesse d'esprit de ces deux mecs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hé bonjour, hé qu'il me fait plaisir de revenir parmi vous après une si longue absence ! Le sujet est tout particulièrement choisi.

Si vous remarquez bien à la fin de l'article, il y a trois liens vers de la formation à l'hypnose ou thérapie.

Je suis fatigué de trouver des messages ici ou là de ces gens qui ne font que de l'hypnose Ericksonniene et des formations vers cette pratique qui tout le monde le sait est largement insuffisante pour pratiquer la thérapie. Il faut bien évidement ajouter la PNL pour faire quelque chose de valable comme travail. Donc ces misérables vendeurs de formations sont si pauvres dans leur offres qu'ils se trouvent en réelle difficulté dès que quelqu'un offre un produit un peu intéressant ou qui en a l'air du moins. L'hypnose Flash est donc très dérangeante pour eux. Attention JE tu vas rentrer dans le collimateur de ces misérables avec ta formation qui j'en suis persuadé est excellente...

Plutôt que de trouver le moyen d'ajouter de la valeur à leur produit et d'offrir quelque chose de valable, ces déserts d'imagination préfèrent détruire comme ils le peuvent la concurrence histoire, ils le croient vraiment, de se mettre eux en valeur.

Nous avons affaire à des pauvres miséreux dans une histoire pathétique de concurrence commerciale entre débiles qui ne font pas la différence entre trou du cul et chapeau de paille. C'est l'objet de cet article, n'y portons pas plus d'attention que cela.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’article sent le corporatisme à plein nez.

Cependant il soulève un point important : "il est dangereux d'utiliser la confusion, quand une personne a des troubles psychologiques."

Je remplacerais psychologique par psychotique et là, à mon avis il y a danger.

Je pense, par exemple à la superbe induction rapide en 5 secondes que l'on peut voir sur le site . Le risque est statistiquement minime, mais il existe :

que ce passerait il si la personne hypnotisée est schizophrène, non stabilisée avec des délires paranoïaques ( tout le monde complote contre moi et essaye de me manipuler ) ? !!!!

Cette personne est déjà confuse, l'induction instantanée ne vas t elle pas renforcer son délire, sa confusion et la déconnecter encore plus de la réalité ?

Est ce que l'écologie est respectée dans ce cas ?

Modifié par serge68480
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire l’explication de la vidéo et je constate que mon exemple est mal choisi.

Donc je reformule :

L’article sent le corporatisme à plein nez.

Cependant il soulève un point important : "il est dangereux d'utiliser la confusion, quand une personne a des troubles psychologiques."

Je remplacerais psychologique par psychotique et là, à mon avis il y a danger.

Le risque est statistiquement minime, mais il existe :

que ce passerait il si la personne hypnotisée est schizophrène, non stabilisée avec des délires paranoïaques ( tout le monde complote contre moi et essaye de me manipuler ) ? !!!!

Cette personne est déjà confuse, l'induction instantanée ne vas t elle pas renforcer son délire, sa confusion et la déconnecter encore plus de la réalité ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quelques équipes de recherche en neurologie et en neurologie fondamentale essayent de répondre à cette question depuis pas longtemps.

Donc nous sommes d'accord il faut laisser cela aux personnes spécialisés dans ce domaine et ne pas jouer à l'apprenti sorcier, n'est ce pas ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La personne qui est à l'origine de ces recherches, et qui sert de "cobaye", n'est pas un scientifique à l'origine, et d'autres personnes ont déjà été étudiées depuis, et avant, dans des cadres plus étendus que ce qu'on attribue généralement à l'Hypnose.

Pour ce qui est des expérimentations ?

Je pense que chacun fait ce qu'il veut, en son âme et conscience, en réalisant bien les risques et en étudiant les conséquences...

Ou pas.

Parfois, des découvertes se font en prenant des risques, calculés ou non.

Après c'est comme tout, il faut se donner les moyens d'assumer les conséquences de ses actes.

L'Hypnose est de la parole, elle permet de tisser le lien qui nous rattache aux autres, de faire naitre en nous ce que l'autre exprime, dans son langage, et au delà du langage.

Reste à savoir comment l'utliser, selon les désirs de "l'Hypnotiseur", qui oublie qu'il n'est qu'observateur des incroyables capacités de son sujet, ou pour explorer ce que que le cerveau est capable de faire, explorer cet autre, ces autres qui vivent en nous, abrités par un fin voile de conscience.

Sinon, je ne vois pas comment on pourrait interdire aux êtres humains de parler entre eux dans une démocratie républicaine.

Laisser la médecine qu'aux professions dites médicales c'est perdre une notion qu'on a tendance à oublier tant la médecine peut être invasive de nos jours.

C'est notre corps et notre esprit qui peuvent être, ou sont malades, et il est de notre responsabilité de prendre part au traitement, de s'intéresser un peu à ce qui nous arrive.

60 pour cent de l'effet d'un médicament est du à l'effet placébo, autrement dit à de l'auto hypnose, il a longtemps été considéré comme une variable néfaste dans l'approche anatomo clinique, dans la recherche médicale, un biais...

Pour ma part, et récemment, je considère ce "truc" comme un espèce de témoignage que c'est, quand un traitement est efficace, au moins à 60 pour cent de notre faute, de notre responsabilité.

Donc non, je ne pense pas qu'il faille rester à sa place, je pense qu'il faut communiquer, se former, discuter, ouvrir les savoirs.... Communiquer.

L'Hypnose est le manuel d'utilisation d'un des trucs qu'on est seulement en train d'observer par un petit trou de serrure depuis quelques années... 99,9 pour cent de ce qu'on sait sur le cerveau est le résultat des 15 dernières années, avant n'est que poussière par rapport à nos progrès depuis les années 90, et ce qu'on sait aujourd'hui est encore insignifiant par rapport à ce que les dernières découvertes laissent entrevoir.

On passe plus de temps à apprendre à utiliser un micro ondes, un téléphone portable ou la télé qu'à apprendre à utiliser notre cerveau.

Tant que l'Hypnose sera pas enseignée à l'école, faites là dans la rue... Mais pas n'importe comment.

Pour ma part, mon éthique en hypnose de rue est toujours de proposer au sujet d'apprendre l'Hypnose si il a accepté d'être hypnotisé.

Dites moi que je suis superstitieux, mais je vois ça comme un échange, je dois finir par être un peu Taoiste sur les bords à la longue.

Faire des manipulations psychiques complexes à quelqu'un oui, mais toujours négocier un but, une utilité pour le sujet.

Ou alors, si ce n'est pas simplement malsain, je trouve ça très très limité et ennuyeux à la longue, non ?

(PS: écrit d'une traite en écoutant un autre truc dans un Mp3, donc je relis pas, j'espère que ça a été lisible, si oui, dites ouistiti à la fin de votre réponse pour signifier que vous avez tout lu svp)

(Et non ce n'est pas une rupture de pattern après une saturation par confusion)

(Quoique...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est oui sur la même sti longueur d' tionde ;)

"60 pour cent de l'effet d'un médicament est du à l'effet placébo"

lors de mes études d'éthologie, j'étais tombé sur une étude allant plus loin :

à un groupe on a donné des amphétamines en leurs disant qu'ils prenaient un calmant

à l'autre l'inverse

et plus de 75% des personnes ont ressenti l'effet de ce qu'ils avait cru prendre ^^

on va plus loin que le placebo puisqu'il s'agit d'un produit actif

d'ailleurs si quelqu'un avait les références de cette étude, j'aimerais bien la retrouvée sans avoir à relire tous mes bouquins :rougit:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui OK pour ce que tu dis, mais je serais très curieux de savoir d'où tu sors tes pourcentages ouistiti

Macaque toi même !:mdr:

Google ami à toi, ou Medline, Science ou la revue Nature.

Tu rentres dans une fac de médecine, et tu demande poliment l'accès.

Certains savoirs ne valent pas si on te le dit, mais seulement si tu fais tes propres recherches.

Je suis allé rapidos sur les pourcentages, parfois c'est plus ou moins élevé.

On dit traditionnellement 50 pour cent, depuis plus de 30 ans un truc comme ça.

Marie Antoinette a blanchi ses cheveux en une nuit.

Les croyants vivent statistiquement plus vieux que les non croyants.

Placébo vs Chimiothérapie, dans le groupe placébo : 10 pour cent perdent totalement leurs cheveux.

Rentrer dans le subconscient de quelqu'un n'est jamais anodin, mais permettre à quelqu'un de rentrer dans son subconscient et d'en utiliser ses ressources, c'est le grand défi de ce siècle, depuis que Giacomo Rizzolatti et ses potes ont ouvert la voie, et d'autres plus empiriquement avant lui.

Modifié par poulperadieux
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...