3 3
koobec

Ma première expérience d'hypnotiste

Recommended Posts

Je ne résiste pas au plaisir de vous raconter ma récente première expérience d'hypnose et j'espère que ce récit encouragera ceux qui n'ont pas encore osé se lancer à le faire car, comme le dit JEC, tout le monde peut hypnotiser.

 

J'ai découvert l'hypnose le Jeudi 28 Novembre la semaine dernière donc, en regardant Messmer au Grand Journal. Bien entendu j'avais déjà entendu parler d'hypnose mais je ne m'y étais jamais intéressée et pour tout dire je n'y croyais pas vraiment, je ne voyais pas du tout ce que ça pouvait représenter et je pensais que les hypnotisés étaient de gentils complices.

 

J'étais donc très sceptique mais après avoir regardé le Grand Journal j'ai regardé quelques vidéos de Messmer et pour finir avec une video j'ai fait moi-même le test des doigts collés, seule derrière mon écran, et là, stupéfaction, ça a parfaitement marché, je n'en revenais pas, mes doigts étaient soudés !

 

Du coup j'ai regardé plus de vidéos sur internet et de fil en aiguille je suis tombée sur le blog de JEC que j'ai commencé à lire de fond en combles, très rapidement j'ai appris pas mal de choses et du coup, lorsque je regardais les videos de Messmer, je pouvais voir comment ce dernier utilise toutes les "techniques" expliquées sur le blog et sur la version gratuite du livre de JEC.

 

Du coup je me suis vraiment passionnée (je suis d'un tempérament plutôt enthousiaste), j'ai lu et relu le blog et l'extrait du livre, pour bien assimiler, j'ai regardé plus de videos de street hypnose (JEC et Robin), et j'ai décidé, 2 jours plus tard de me lancer, comme ça, direct, l'envie de tester me démangeait. Je savais que je ne devais pas trop attendre parce que plus j'attendrais, moins j'aurais le courage de me lancer et puis j'étais impatiente de tester tout ce que j'avais appris (sans vraiment y croire d'ailleurs).

 

Samedi soir (30 novembre) j'ai pris donc mon courage à deux mains et je suis passée voir une copine, elle m'a dit qu'elle n'avait jamais fait d'hypnose mais elle a accepté immédiatement d'être ma première volontaire et nous sommes convenues qu'on ferait ça le lendemain, dimanche soir à l'apéro avec son mari.

 

Le dimanche (1er Décembre)  matin j'ai préparé studieusement des petites fiches pour bien respecter le "protocole", j'étais un peu (pas mal) stressée car j'avais du mal à me convaincre que ça marcherait avec moi, mais comme le préconise JEC, je n'en ai rien montré à mes amis.

 

Dieu seul sait pourquoi mais je m'étais fourrée dans le crâne que j'allais commencer par Monsieur et qu'il serait très réceptif :)

 

Erreur !

 

Au test des doigts aimantés, ça marche mais là il me dit "c'est physiologique, les doigts se rapprochent mécaniquement" je lui ai alors suggéré un second test.

 

Mains aimantées yeux fermés : je vois tout de suite que ça marche très moyen mais je vois surtout que ses mains tremblent beaucoup et j'en déduis qu'il est stressé, donc j'essaie de le détendre mais rien n'y fait, il nie être stressé mais continue à trembler. Je ne me démonte pas (mais je n'en menais pas large, le truc qui m'a sauvé c'est que ma copine piaffait à côté en disant "à moi maintenant ! ça marche pas avec lui ! c'est mon tour alors !" et du coup je me suis dit qu'elle était probablement une bonne volontaire, ça m'a rassurée) et je propose un 3è test (la fille lourde qui insiste).

 

Livres et ballons : là ça marche mieux que les mains aimantées (je pense qu'il commençait à "partir") mais il arrête soudain volontairement (là j'ai oublié ce qu'il m'a dit)

 

Je décide alors de retenter les doigts collés et de les souder et ça marche ! Là je le vois qui essaie de décoller ses doigts, finalement je le libère et là il me dit "en fait j'ai fait exprès pour te faire plaisir"... Et mon oeil...

 

Mais là j'ai commis une erreur, je lui ai proposé de recommencer le même test pour vérifier, et en fait il n'a pas attendu que je compte jusqu'à 3, quand j'ai dit 2 il a écarté les doigts en beuglant  "ça marche pas !". Du coup j'ai décidé de passer à ma copine car j'ai compris qu'il ne voulait pas alors qu'il me disait le contraire "pour me faire plaisir".

 

Avec le recul je pense qu'il a été impressionné par les doigts collés et que ça l'a mis mal à l'aise, il m'a d'ailleurs dit ensuite qu'il n'aimait pas l'idée "d'obéir à des ordres".

 

Ma copine : alors là je me suis éclatée, malgré quelques fails.

 

Induction rapide mains aimantées : elle "part" direct, j'étais sciée et son mari aussi

 

Approfondissement, ancrage du mot Dors (que je voulais tester) elle s'est trouvée en transe très rapidement, c'était flagrant dans ses yeux lorsque je lui ai demandé de les ouvrir.

 

La plupart des suggestions ont bien fonctionné, je n'ai eu que 2 fails, l'amnésie du chiffre et l'inversion gauche/ droite. Après les fails, je faisais une ré-induction en testant plusieurs techniques, essentiellement 8 words, armpull et même simple claquement de doigts avec le signal "Dors".

 

Monsieur, qui était si réticent lorsque c'était lui qui était sur la chaise, était émerveillé et n'a pas arrêté de se bidonner. Il m'a même dit ensuite que ce qui était génial c'est que c'était "très doux" (donc pour les "ordres" il repassera, je crois qu'il a vraiment flippé en fait quand ses doigts étaient collés, au fond de chaque homme se cache un petit piou-piou qui flippe sa race, je veillerai au prochain type que j'hypnotise à bien le rassurer).

 

J'ai fait passer :

- main collée,

- fesses collées,

- impossible de s'asseoir (là elle a fini par se laisser tomber toute droite sur la chaise qui heureusement était adossée au mur, la sécurité est primordiale et surtout il faut bien surveiller les volontaires car ils peuvent avoir des réactions qu'on n'a pas envisagées, donc en fait il faut tout envisager),

- amnésie du prénom,

- remettre et enlever le prénom

- puis changement de prénom (là son mari était mort de rire, on aurait cru un gosse au cirque, c'est limite s'il n'a pas applaudi)

- et enfin amnésie du français et parler en Bip (suggestion que j'ai trouvée sur les videos de Robin, là je ne vous raconte pas le mari effondré de rire et moi aussi et elle aussi !).

 

A ce stade j'étais un peu débordée par cette "réussite" donc j'ai commencé à me perdre dans mes fiches (je n'arrivais plus à lire) et j'ai décidé d'arrêter la séance, j'avais obtenu plus que ce que je n'avais envisagé.

 

J'ai fait particulièrement attention à la réveiller correctement pour qu'elle se sente parfaitement bien (merci JEC) et elle était ravie ravie ravie et très détendue, elle ne demande qu'à recommencer.

 

Ensuite elle nous a fait un bon dîner arrosé d'un bon pinard :)

 

Voilà, c'est un peu long mais j'ai détaillé volontairement à l'attention de ceux qui n'ont pas encore sauté le pas mais qui en meurent d'envie (suivez mon regard, héhéhé).

 

Merci de m'avoir lue et bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou tout le monde J

 

Deuxième expérience pour moi hier soir avec ma copine fofolle et bavarde J

 

Pendant le pre-talk elle m’écoutait bien, comme une bonne élève au premier rang dans la classe.

 

Test de sensibilité avec doigts aimantés, ça marche super, elle éclate de rire, je l’encourage et je ris de bon cœur avec elle.

 

Induction rapide mains aimantées, elle se relaxe,  mais uniquement de la tête. Elle était pourtant assise dans le canapé mais ses bras sont restés tendus devant elle, mains qui se touchaient, épaules remontées et ses jambes serrées l’une contre l’autre, je continue sur l’approfondissement,  j’appuie un peu sur les épaules qui ne se baissent pas vraiment, je secoue légèrement ses bras qui restent toujours « durs » et tendus, pareil pour ses jambes que j’essaie de relaxer en les bougeant un peu, bref elle reste dans cette position bizarre, tendue, comme rigidifiée en fait.

 

Je la « réveille » et je lui dis de se mettre à l’aise, elle bouge et se réinstalle, je demande si tout va bien et si elle veut continuer, oui-oui, ré-induction 8 words, je constate tout de suite qu’elle pose mollement sa main sur la mienne mais qu’elle n’appuie pas donc j’aide en soulevant ma main, pouf elle repart, je vois que sa tête se relâche bien et balance un peu vers l’arrière donc je lui dis qu’elle peut se laisser aller sur le canapé et là elle se détend vraiment et s’étale n’importe comment sur le canapé et me dit « je suis trop bien ! je veux rester comme ça ! ».

 

Comme j’ai dit, ma copine c’est genre « je n’en fais qu’à ma tête »  donc je savais qu’éventuellement elle allait essayer de me  « prendre la main ».

 

Je la laisse d’abord profiter de ce moment,   j’aurais dû la prendre en photo, je n’y pense que maintenant, elle aurait hurlé de rire en se voyant vautrée n’importe comment sur le canapé.

 

Ensuite je la « réveille » sans problème, juste elle a l’air un peu groggy (elle me regarde par en-dessous genre dans deux secondes je pionse) :  test de la main collée qui passe très bien.

 

Comme j’avais décidé de me lancer sans mes fiches, j’ai oublié d’enchaîner sur fesses collées puis pieds collés, c’est la routine que je me suis fixée pour  observer  les réactions des volontaires mais j’ai zappé et je suis directement passée, après ré-induction, à l’amnésie du prénom.

 

Alors l’amnésie du prénom a super bien marché sauf que lorsque je lui ai « rendu » son prénom, elle n’arrivait pas à s’en souvenir (non, je n’ai pas cédé à la panique, je suis restée calme et souriante), j’essaie une seconde fois, elle me dit « je ne sais pas », donc là de manière plus autoritaire et en claquant des doigts je lui dis « maintenant tu t’en souviens ! » et hop (ouf surtout) le prénom revient, ensuite toujours en claquant des doigts je lui enlève et je lui rends une fois, tout va bien, je lui fais un changement de prénom qui fonctionne, elle éclate de rire et moi aussi, tout va bien.

 

En suivant je passe l'amnésie du chiffre 5, impecc.

 

C’est à ce moment qu’il me revient que j’ai zappé fesses et pieds collés donc réinduction puis test des fesses collées, elle n’arrive pas à se lever et finalement reste assise passivement devant moi et me dit « j’essaie même pas je n’y arrive pas » donc je lui dit qu’elle peut se lever et j’enchaîne sur pieds collés, réponse « non j’ai pas envie de me lever» donc j’insiste (plus autoritaire et claquement de doigts ) elle se lève mais très lourdement, je l’aide en lui tenant les mains, les pieds collés passent (je la tiens toujours debout devant moi) et là…

 

Là elle me dit « je me sens bizarre, j’ai mal au cœur » (zut !) donc je lui dis de s’asseoir (je la tiens toujours) et je lui dis que cette mauvaise sensation s’éloigne,  je la rassure (elle n’avait pas peur, juste elle me répétait qu’elle avait mal au coeur) et bien entendu je décide d’arrêter là, ré-induction pour la faire remonter,  j’ai suivi la méthode d’Anthony Jacquin, vague d’énergie qui parcourt le corps et réveille tous les muscles, puis la petite douche fraîche qui réveille le corps et l’esprit (là elle me dit « hou, c’est froid ! j’ai froid !» donc je poursuis avec une petite brise tiède qui la réchauffe et la réveille en même temps, etc… jusqu’à ce qu’elle se réveille totalement.

 

Bilan : elle est restée un peu à l’ouest pendant quelques minutes et toujours avec un peu mal au cœur et froid (à cause de la douche !) donc j’ai continué à lui donner des suggestions de réveil et de bien-être pour faire partir le mal de cœur et la sensation de froid (il fait 24° dans mon appart…), 5 minutes après tout allait bien.

 

En revanche, je crois savoir pourquoi elle a eu mal au cœur, c’est de ma faute, j’ai commis une erreur grossière, en fait on s’était retrouvées avant d’aller chez moi dans une librairie pour une signature de livre et il y avait un petit buffet, je lui avais bien demandé si elle n’avait rien bu avant (non) mais on n’a pas pu s’empêcher de boire deux petits verres de pif en mangeant de la cochonnaille, mon erreur vient de là : ne pas hypnotiser quelqu’un qui a bu de l’alcool, même un peu (nous vivons dans un pays où ça lève le coude allègrement donc  on « tient la route » mais sous hypnose on réagit différemment, c’est très clair).

 

Il se trouve aussi que cette copine est très à l’écoute de son petit corps qui lui fait des misères, elle a toujours un pet de travers, bobo par-ci, bobo par-là, je ne sais pas si ça peut jouer d’ailleurs ça me revient, elle m’a aussi dit sous hypnose qu’elle avait de la pression dans les oreilles ( ???).

 

Bon, pour finir nous sommes allées au resto, pour le coup elle était en pleine forme, plus que moi-même et bien réveillée, quand j’ai voulu rentrer deux heures plus tard elle ne voulait pas et j’ai fini par la laisser là-bas avec des copains qu’on a retrouvés, moi  je dormais debout, je me concentre tellement quand j’hypnotise que ça m’épuise…

 

Pour finir elle veut recommencer mais là j’ai bien fixé les limites, hypnose à jeun total (en matinée) et nous avons décidé de ne faire que de la relaxation (c’est sa demande, elle a aimé l’expérience mais elle a surtout aimé se vautrer sur mon canapé et rigide comme elle était au départ, je pense qu’elle a vraiment besoin de pouvoir se relâcher complètement) donc elle veut rêver en se baladant dans La Fée Electricité de Chagall J

 

Valà. Bonne journée à tous et notamment à Logoshen qui va enfin pouvoir réaliser son rêve aujourd’hui.

 

Et merci à ceux des plus expérimentés de bien vouloir me faire un retour sur cette expérience en me donnant leurs avis et conseils éclairés. Je voulais éventuellement remettre  ça ce soir avec d’autres amis mais en fait, comme ils auront probablement déjà picolé lorsque j’arriverai, c’est mort d’avance, je ne m’y risquerai pas.

 

Hypnotiste échaudée craint la vinasse.

 

(Edit)

 

En me relisant je comprends certaines choses et notamment que lorsque le volontaire ne réagit pas comme je m'y attends, genre je suis bien je veux rester comme ça, il ne faut pas que je pense qu'il "prend la main" je dois le laisser vivre ses sensations et l'accompagner puis le guider, non ?

 

Je réalise aussi que certains SH hypnotisent dans les bars et je me pose une question : vous n'hypnotisez que ceux qui boivent de la grenadine ? Comment savez-vous que vos volontaires n'ont RIEN bu ? Vous trimbalez des éthylotests dans vos poches ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations pour ces réussites koobec! Ça fait plaisir de voir des nouveaux (nouvelles en l'occurrence) réussir sans trop de difficultés et avec une éthique quasi-parfaite (en partant du principe que rien n'est parfait)

Pour l'hypnose à jeun perso je n'aime pas trop ça :s étant donné que c'est de la relaxation, j'ai peur de faire monter la sensation d'hypoglycémie. Vous savez comme le matin qu'on a pas mangé la veille ou très peu et qu'on se lève d'un coup, puis on a chaud, des acouphène toussa toussa ...

Bref sinon pour la question de l'alcool, un ou deux verres ça va (enfin tout dépend la personne) perso dans un bar je cherche les plus sobres et avec les "plus alcoolisé" (comprendre entre 2 et 4 verres bu normalement) je fais pas d'induction ni d'appel au risque de me prendre un fail ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon comme prévu soirée hyper arrosée  :blink: et nous étions assez nombreux, je n'ai strictement rien dit et je commençais à me dire que je m'étais plantée mais finalement quelqu'un m'a interpellée "Alors il paraît que tu hypnotises !" et c'est parti  :P j'ai fait un pre-pre-talk et c'est bon, j'ai 3 volontaires (à qui je n'ai rien demandé, j'ai attendu que ça vienne tout seul)  pour une petite séance jeudi prochain \o/

 

Et j'ai aussi "accroché" le fils de l'amie chez qui j'étais, je prépare gentiment le terrain pour des volontaires plus jeunes et plus curieux. Double \o/

 

(Edit)

 

En fait je me demande si je ne devrais pas faire de l'immobilier ou vendre des Ferrari, j'ai la fibre commerciale  :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu viens d'inventer la calibration épistolaire  :P

 

Rien à voir mais j'ai su hier soir que ma fille n'a pas pu passer, c'était journée portes ouvertes dans son école de danse hier et ça a duré jusqu'à pas d'heure, c'est dommage je lui avais donné ton nom pour qu'elle fasse ta connaissance et éventuellement un petit voyage dans son imagination avec toi, mais bon, ce n'est que partie remise  :)

 

Je saute  encore du coq à l'âne (je pratique la confusion assez naturellement  :P ) mais je suis contente car j'ai le sentiment d'être plutôt convaincante, non seulement hier j'ai trouvé 3 personnes qui se sont portées volontaires sans que je demande quoi que ce soit ("Tu pourras nous le faire ? Je veux essayer !") mais il se trouve que dans mon auditoire qui me bombardait de questions et buvait mes paroles (et moi du petit lait) il y avait une fille qui ne me connaissait pas, on s'est rencontrées hier donc, et elle me demande si ça fat longtemps que je pratique l'hypnose et là, je dois penser à toute vitesse, elle ne me connaît pas donc je peux raconter n'importe quoi pour asseoir ma crédibilité mais j'ai en face de moi une brochette de copines qui me connaissent bien donc si j'exagère mon expérience elles vont s'en rendre compte (j'en aurais forcément parlé avant) et puis j'ai beaucoup de mal à mentir, je peux jouer avec la vérité mais mentir j'ai plus de mal (faut que je travaille mon inconscient), j'aurais dû répondre "depuis un moment oui" ce qui est très vague et parfait, mais je suis un peu lente parfois donc je n'y ai pas pensé, bref, je dis "depuis la semaine dernière !" et là, la lulu est effarée et me dit "mais c'est dingue ! quand tu en parles on dirait que tu fais ça depuis des années !" (fierté)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haha comme quoi !

À mon université la semaine dernière j'ai eu le droit à un "aah mais je pensais que t'étais en master de psycho tellement que tu sais ce que tu racontes", comme quoi bien connaître un sujet permet également de crédibiliser la chose !

Tiens nous au courant de tes expériences de Jeudi ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo à toi ! Comme l'a dit Batou tu degages vraiment une éthique, tu as l'air d'être très respectueuse et c'est la base ! Je suis tout à fait d'accord avec ton premier edit (sur ton deuxieme CR). Il faut pas que tu prennes ca dans le sens ou elle veut prendre la main, elle l'a déjà. Tu lui montres juste un chemin si elle a envie d'en prendre un autre qui lui convient encore mieux c'est tant mieux. Pars du principe que la personne en face sait mieux que toi ce qui lui plaira ;) Et en hypnose il n'est pas question d'ordonner et c'est la toute la subtilité de la chose, on propose on n'obliges pas, si ta copine n'avait pas envie de se lever elle avait surement ses raisons et tu l'as vu après. 

En tout cas je te souhaite une excellente continuation tu as l'air de progresser très vite :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as tout à fait raison Abclive, elle n'avait probablement pas envie de se lever car elle devait déjà commencer à avoir mal au coeur.

 

J'ai bien noté tout ce que vous me dites, il n'y a qu'un seul hic, mais je vais faire avec, c'est que toutes mes volontaires pour jeudi crèvent d'envie d'essayer pour PIONSER, j'ai beau leur dire que ça n'a rien à voir blablabla, le côté hypnotiseur qui endort est bien ancré dans leurs crânes et elles ne rêvent que de ça, donc si je laisse faire mes séances vont se résumer à des corps inertes étalés dans mon salon,  qui ne voudront plus bouger ! Et moi je veux m'amuser aussi un peu, pour progresser en même temps ! Quelle bande de mollasonnes ! Mais bon les pauvres, elles sont probablement exténuées et rêvent d'un moment de repos rien que pour elles, je vais faire hypno-dortoir donc  :P et j'ajouterai du rêve (mais bon moi le rêve je ne le vois pas et je ne l'entends pas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne résiste pas au plaisir de vous raconter ma récente première expérience d'hypnose et j'espère que ce récit encouragera ceux qui n'ont pas encore osé se lancer à le faire car, comme le dit JEC, tout le monde peut hypnotiser.

 

J'ai découvert l'hypnose le Jeudi 28 Novembre la semaine dernière donc, en regardant Messmer au Grand Journal. Bien entendu j'avais déjà entendu parler d'hypnose mais je ne m'y étais jamais intéressée et pour tout dire je n'y croyais pas vraiment, je ne voyais pas du tout ce que ça pouvait représenter et je pensais que les hypnotisés étaient de gentils complices.

 

J'étais donc très sceptique mais après avoir regardé le Grand Journal j'ai regardé quelques vidéos de Messmer et pour finir avec une video j'ai fait moi-même le test des doigts collés, seule derrière mon écran, et là, stupéfaction, ça a parfaitement marché, je n'en revenais pas, mes doigts étaient soudés !

 

Du coup j'ai regardé plus de vidéos sur internet et de fil en aiguille je suis tombée sur le blog de JEC que j'ai commencé à lire de fond en combles, très rapidement j'ai appris pas mal de choses et du coup, lorsque je regardais les videos de Messmer, je pouvais voir comment ce dernier utilise toutes les "techniques" expliquées sur le blog et sur la version gratuite du livre de JEC.

 

Du coup je me suis vraiment passionnée (je suis d'un tempérament plutôt enthousiaste), j'ai lu et relu le blog et l'extrait du livre, pour bien assimiler, j'ai regardé plus de videos de street hypnose (JEC et Robin), et j'ai décidé, 2 jours plus tard de me lancer, comme ça, direct, l'envie de tester me démangeait. Je savais que je ne devais pas trop attendre parce que plus j'attendrais, moins j'aurais le courage de me lancer et puis j'étais impatiente de tester tout ce que j'avais appris (sans vraiment y croire d'ailleurs).

 

Samedi soir (30 novembre) j'ai pris donc mon courage à deux mains et je suis passée voir une copine, elle m'a dit qu'elle n'avait jamais fait d'hypnose mais elle a accepté immédiatement d'être ma première volontaire et nous sommes convenues qu'on ferait ça le lendemain, dimanche soir à l'apéro avec son mari.

 

Le dimanche (1er Décembre)  matin j'ai préparé studieusement des petites fiches pour bien respecter le "protocole", j'étais un peu (pas mal) stressée car j'avais du mal à me convaincre que ça marcherait avec moi, mais comme le préconise JEC, je n'en ai rien montré à mes amis.

 

Dieu seul sait pourquoi mais je m'étais fourrée dans le crâne que j'allais commencer par Monsieur et qu'il serait très réceptif :)

 

Erreur !

 

Au test des doigts aimantés, ça marche mais là il me dit "c'est physiologique, les doigts se rapprochent mécaniquement" je lui ai alors suggéré un second test.

 

Mains aimantées yeux fermés : je vois tout de suite que ça marche très moyen mais je vois surtout que ses mains tremblent beaucoup et j'en déduis qu'il est stressé, donc j'essaie de le détendre mais rien n'y fait, il nie être stressé mais continue à trembler. Je ne me démonte pas (mais je n'en menais pas large, le truc qui m'a sauvé c'est que ma copine piaffait à côté en disant "à moi maintenant ! ça marche pas avec lui ! c'est mon tour alors !" et du coup je me suis dit qu'elle était probablement une bonne volontaire, ça m'a rassurée) et je propose un 3è test (la fille lourde qui insiste).

 

Livres et ballons : là ça marche mieux que les mains aimantées (je pense qu'il commençait à "partir") mais il arrête soudain volontairement (là j'ai oublié ce qu'il m'a dit)

 

Je décide alors de retenter les doigts collés et de les souder et ça marche ! Là je le vois qui essaie de décoller ses doigts, finalement je le libère et là il me dit "en fait j'ai fait exprès pour te faire plaisir"... Et mon oeil...

 

Mais là j'ai commis une erreur, je lui ai proposé de recommencer le même test pour vérifier, et en fait il n'a pas attendu que je compte jusqu'à 3, quand j'ai dit 2 il a écarté les doigts en beuglant  "ça marche pas !". Du coup j'ai décidé de passer à ma copine car j'ai compris qu'il ne voulait pas alors qu'il me disait le contraire "pour me faire plaisir".

 

Avec le recul je pense qu'il a été impressionné par les doigts collés et que ça l'a mis mal à l'aise, il m'a d'ailleurs dit ensuite qu'il n'aimait pas l'idée "d'obéir à des ordres".

 

Ma copine : alors là je me suis éclatée, malgré quelques fails.

 

Induction rapide mains aimantées : elle "part" direct, j'étais sciée et son mari aussi

 

Approfondissement, ancrage du mot Dors (que je voulais tester) elle s'est trouvée en transe très rapidement, c'était flagrant dans ses yeux lorsque je lui ai demandé de les ouvrir.

 

La plupart des suggestions ont bien fonctionné, je n'ai eu que 2 fails, l'amnésie du chiffre et l'inversion gauche/ droite. Après les fails, je faisais une ré-induction en testant plusieurs techniques, essentiellement 8 words, armpull et même simple claquement de doigts avec le signal "Dors".

 

Monsieur, qui était si réticent lorsque c'était lui qui était sur la chaise, était émerveillé et n'a pas arrêté de se bidonner. Il m'a même dit ensuite que ce qui était génial c'est que c'était "très doux" (donc pour les "ordres" il repassera, je crois qu'il a vraiment flippé en fait quand ses doigts étaient collés, au fond de chaque homme se cache un petit piou-piou qui flippe sa race, je veillerai au prochain type que j'hypnotise à bien le rassurer).

 

J'ai fait passer :

- main collée,

- fesses collées,

- impossible de s'asseoir (là elle a fini par se laisser tomber toute droite sur la chaise qui heureusement était adossée au mur, la sécurité est primordiale et surtout il faut bien surveiller les volontaires car ils peuvent avoir des réactions qu'on n'a pas envisagées, donc en fait il faut tout envisager),

- amnésie du prénom,

- remettre et enlever le prénom

- puis changement de prénom (là son mari était mort de rire, on aurait cru un gosse au cirque, c'est limite s'il n'a pas applaudi)

- et enfin amnésie du français et parler en Bip (suggestion que j'ai trouvée sur les videos de Robin, là je ne vous raconte pas le mari effondré de rire et moi aussi et elle aussi !).

 

A ce stade j'étais un peu débordée par cette "réussite" donc j'ai commencé à me perdre dans mes fiches (je n'arrivais plus à lire) et j'ai décidé d'arrêter la séance, j'avais obtenu plus que ce que je n'avais envisagé.

 

J'ai fait particulièrement attention à la réveiller correctement pour qu'elle se sente parfaitement bien (merci JEC) et elle était ravie ravie ravie et très détendue, elle ne demande qu'à recommencer.

 

Ensuite elle nous a fait un bon dîner arrosé d'un bon pinard :)

 

Voilà, c'est un peu long mais j'ai détaillé volontairement à l'attention de ceux qui n'ont pas encore sauté le pas mais qui en meurent d'envie (suivez mon regard, héhéhé).

 

Merci de m'avoir lue et bonne journée.

Merci pour la partage, ça donne envie de se lancer !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien de plus fastoche, comme je dis, si moi j'y arrive n'importe qui peut y arriver, il faut bien lire le livre de JEC, éventuellement faire des petites fiches comme moi j'ai fait (on ne refait pas toute une éducation, mon père m'a harcelée pour que je m'applique), regarder plein de videos pour bien repérer et voir sur la video tout ce qu'on a appris en théorie, prendre son courage à deux mains et faire preuve d'un peu de culot en se disant que c'est normal de se prendre des fails, et hop ! On se lance ! Et on s'éclate !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations pour ta 1ère expérience koobec, très intéressant à lire !

Et également de très bons résultats ;)

 

Sinon simple question lors de la soirée que tu parles ou tu as trouvé des volontaires pour le Jeudi d' après, pourquoi ne pas avoir tenter l' expérience de suite en sautant sur l' occasion ? ( peut-etre était-il trop alcoolisé ? ou ne te sentais-tu pas prete ? )

 

Sinon comme on dis toujours, quand tu as un volontaire qui te demande une scéance, si tu le peux fais là à chaud ;)

Et éviter les phrases du genre : "non là je ne peux pas","je te le ferai plus tard" ...

Je pense ne pas me tromper en disant que cà casse un peu la crédibilité, et comme tu l' as dit, tu as lu que JEC avait écrit que tout le monde pouvait hypnotiser, et est hypnotisable, mais c' est vrai qu' au début, ou lorsque tu n' as pas pratiquer pendant plusieurs mois c' est plus difficile !

 

En tout cas merci de tes témoignages koobec :D

A bientot, au plaisir de te lire, Chris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez quelqu'un qui en a vraiment envie et dont tu es sûr qu'il reviendra te demander, l'attente (quand elle n'est pas exagérée bien sûr) permet "d'augmenter la suggestibilité". Quand tu sais que quelque chose va arriver le jour où tu vas l'avoir tu vas être bien plus prêt et attentif à cette chose là ;)

 

Même pendant une séance, faire attendre la personne avant une réinduction par exemple permet de faire partir la personne un peu plus loin et tout ceci dû à l'attente. Bien sûr en général, tout dépend du contexte, de l'envie de la personne et de la personnalité de la personne  :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas "sauté" sur l'occasion au cours de cette soirée pour la bonne raison qu'on avait tous bu comme des trous  :P et ça je le savais d'avance (ça carburait sec déjà quand je suis arrivée) et ça m'arrangeais bien car nous étions 12 dont un couple que je ne connaissais pas, tous les mecs qui riaient grassement quand on m'a demandé de parler de mon nouveau hobby, en fait j'ai fait exprès de laisser venir, je savais que quelqu'un finirait par me poser la question et en suivant les 3 volontaires se sont proposées spontanément et d'ailleurs la rumeur se propage maintenant en ville (ce n'est pas très grand ici, tout le monde se connaît plus ou moins et on se croise tous en permanence), ça pioupioute et ça se stimule gentiment tout seul et je sens comme une excitation collective qui monte, qui monte, qui monte !  :lol:

 

Bon allez zou ! Auto-hypnose pour être relax tout à l'heure !  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Compte-rendu de ma troisième expérience d'hypnose : le bide ... (smiley qui s'auto-flagelle)

 

C'est de ma faute, je n'aurais pas dû prendre plusieurs volontaires en même temps alors que je débute...

 

Heureusement une des trois volontaires s'est désistée, donc il n'y en avais que deux : deux amies, deux de mes copines.

 

Dont une qui a eu beaucoup de mal à se relâcher, qui ouvrait les yeux tout le temps et qui était toute renfermée sur elle-même. La seconde beaucoup plus réceptive et relâchée, mais perturbée par l'autre (son amie) qui ouvrait les yeux tout le temps et qui bavardait. :wacko:

 

Je n'ai pas assuré, passant de l'une à l'autre sans prendre le temps nécessaire pour chacune d'elle et comme je m'en rendais compte, ce n'était que de pire en pire.

 

Résumé : induction ok, catalepsies ok, main collée, fesses collées, pieds collées et impossibilité de s'asseoir, ça elles ont adoré.

 

En revanche les amnésies ne sont pas passées (sur une vaguement) les hallucinations non plus (sur une vaguement) et j'ai donc décidé de les faire rêvasser un peu avant de remonter (elles se sont baladées en montagne).

 

Elles sont ravies, ont été bluffées par les catalepsies, mais la morale de l'histoire c'est qu'au stade où j'en suis, inutile d'avoir les yeux plus gros que le ventre, je prends les volontaires un par un et pas en groupe, je ne suis pas prête.

 

J'ai des volontaires jeunes qui veulent essayer, je vais reprendre les bases avec eux, un par un donc   :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut et merci a toi pour ces CR, c'est tres agreable de te lire.

En effet c'est super difficile d'avoir plusieurs personnes en meme temps. Il y a un moment, j'ai reussi a merveille une seance avec une amie mais lorsque celle-ci est revenue avec une copine, la distraction etait trop forte. Je n'ai pas su gerer cette distraction et n'ai pas eu de resultats ce jour la.

Je note egalement une derniere chose ; tu bois tout le temps ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 3