Aller au contenu
Forum Street Hypnose
matlan

semi-induction? ou légère transe

Recommended Posts

Bonjour les hypnos (attention mini pavé à lire)

 

voilà ce midi, ma collègue de travail a voulu essayer l'hypnose et je suis assez partagé sur ce qui s'est passé.

prétalk puis tests

 

celui  des index (ils sont restés collé)

celui des livres et ballons (y eu une belle main de monté dans les airs et l'autre bien descendu)

puis pour le "fun" je lui ai fait le test du sceau d'eau qui se remplit dans une main (très réceptif, genre tour de pise)

 

elle désire aller plus loin, je lui explique qu'elle entendra tout autour d'elle que ce n'est pas dormir comme dans son lit

que le mot dors est juste le signal pour elle de fermer les yeux et de se relaxer complètement....

 

vient la pratique, une butterfly rupture de pattern et dors

s'en suis un appronfondissement par escalier (5 marches)

puis ancrage tu mots dors pour retourner dans cet état de bien etre instantannément

 

et après je la fais remonter au conscient, tout va bien se sent détendue, par contre quand j'essaie la suggestion "dors"

elle "retourne pas" dans  transe mais un peu comme si elle était déconnectée (les yeux vitreux, un peu hagard, mais se sentait bien)

J'avoue que j'étais un peu déstabilisé, car auparavant je n'avais eu une telle réaction et me suis interrogé sur mon induction.

 

qu'en pensez vous?

Nous devons retourner au travail, je lui fais un réveil propre et lui donne des suggestions positives (regain d'énergie, forme, détendu...)

Là, elle me dit que tout va bien mais qu'elle se sent bizarre, donc double interrogation pour moi, je lui demande et là surprise :

 

Elle me dit qu'elle se sent bien, très détendue et que c'est pas normal, elle me raconte que d'un naturel angoissé, elle a toujours une "boule de stress" au ventre et que là y en a plus. Que ça lui manque comme si on lui avait enlevé quelque chose.

J'avoue que quelque peu déstabilisé par ce compte rendu.

Mais là, au final elle se sent bien ainsi que détendue pour continuer à travailler.

 

Curieux de vos commentaires.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a des gens qui entrent en hypnose sans fermer les yeux ...et c'est logique, sachant qu'on peut être hypnotisé sur scène et avoir les yeux ouverts ;)

Si ça arrive une autre fois, là tu ne seras pas déstabilisé et tu pourras suggérer que la fermeture des yeux double sa détente ;) Avec l'expérience viendra l'assurance et l'improvisation !

Pour son malaise avec la boule de stress disparue c'est fréquent ... Ça devient une normalité (désagréable, mais une normalité quand même). Une bonne séance avec un hypnothérapeute l'aidera à s'en débarrasser correctement ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une petite question :

Dire au sujet    "Je vais te dire le mot "dors" mais cela n'aura aucun rapport avec le sommeil...[...]"   ne le déstabilise pas un peu ?

Ne va-t-il pas se demander ce qu'il devra faire ? Faut-il vraiment préciser ça ?

La première fois que j'ai essayer cette induction (sur mon frère) elle a fonctionné à merveille, la seconde fois, beaucoup moins bien (mais on le faisait devant un des ces copains...déconcentration ?)...

 

Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que je ne vois pas trop le problème.. Pour la reinduction tu lui a simplement dit "dort"?

Si c'est le cas ce n'est absolument pas grave... C'est juste une suggestion comme une autre qui est mal passée.. Tu pourrais juste expliquer ce qu'il va se passer lors de la reinduction (comme si yeux lourd, puis lourdeurs se propage dans tête puis sans tous le corps jusqu'à ce que tous les muscles de sont corps soient lâchent, détendus (si bien assis))

Et si tu souhaites bien faire passer la suggestion, pour la première reinduction dit "dort" mais intégré à une induction comme 8 worlds,butterfly ou n'importe quoi!

Je ne vois juste pas pourquoi tu t'en fais.. (J'ai peut être mal compris ton post)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une petite question :

Dire au sujet    "Je vais te dire le mot "dors" mais cela n'aura aucun rapport avec le sommeil...[...]"   ne le déstabilise pas un peu ?

Ne va-t-il pas se demander ce qu'il devra faire ? Faut-il vraiment préciser ça ?

 

Juste une petite réponse alors, je vais tenter de me retenir : 

 

Je trouve que cela est totalement déstabilisant.

Apres cela dépendra toujours de la manière dont tu le diras.

Si tu glisses cette phrase ("Je vais te dire le mot "dors" mais cela n'aura aucun rapport avec le sommeil...[...]") rapidement en mode mitraillette à suggestions, sur un ton pressé (ou pressant) la personne n'a pas vraiment les temps de mentaliser cette phrase.

Je projette et j'extrapole mais ; Genre elle a à peine le temps de se dire "ce n'est pas du sommeil, donc cela vas surement être autre chose ? mais quoi?" et hop on a de la "disponibilité mentale" ou du "temps de cerveau disponible" (comme disent certains) pour placer nos suggestions.

 

Mais si tu insistes sur sur cette phrase et que tu lui donne une certaine forme d'importance, ton volontaire peut se demander : "hein ? mais si c'est pas du sommeil alors pourquoi tu me dis de dormir? cela n'a pas de sens."

 

Donc tu perds totalement en crédibilité car nous cherchons sans arrêt à donner du sens aux choses. C'est entre autre la raison pour laquelle nous pouvons enchaîner des phénomènes de plus en plus complexes au fur et à mesure de la séance d'hypnose. Même si ce n'est pas logique, si cela a du sens ça passe.

 

Pour répondre simplement, il suffit juste de modifier un poil la formulation : "je vais te dire le mot "dors" et ce cela sera une nouvelle façon de découvrir le sommeil"

 

Pour proposer un réponse plus directe : "Je vais te dire le mot dors, tes yeux vont se fermer, ton corps va se détendre et tu vas plonger profondément à l’intérieur de toi"

 

Pour proposer une réponse plus confuse : " je vais te dire le mot "dors" et cela n'aura aucun rapport avec le sens de ma phrase au moment ou tu fermeras les yeux, ce sera comme dans un rêve ou tu ne sais pas encore que tu rêves car tu vas juste plonger à l’intérieur de toi et découvrir cette merveilleuse sensation!"

 

c'est déclinable à l'infini, trouve la proposition qui correspondra le mieux à ton volontaire, qui fera sens pour elle aussi bien que pour toi (mais plus pour elle de préférences  ;) ). Avec ou sans le mot "dors" d'ailleurs, "maintenant" ou banane font très bien l'affaire (si tu as pris le temps d'expliquer à quoi ils correspondaient).

 

On en parlait la dernière fois en hangout mais il faut arrêter d'avoir peur du mot "dors" bien sur l'hypnose n'est pas du sommeil, mais le volontaire n'est pas un imbécile. Quand quelqu’un nous parle lorsque nous dormons cela à plus tendance à nous réveiller. Alors qu'en état d'hypnose cela peut nous permettre d’approfondir cet état. Au mieux clarifier cette définition avec votre volontaire après sa séance.

 

Erickson utilisait très souvent le mot "dors" et l'expression "sommeil profond" parfois même après une grande phase d'indirecte, pouf on a droit à un "dormir sommeil profond, profondément endormis etc" qui sort pendant une à deux minutes.

 

​Je pense que c'est un soucis de sémantique plus qu'autre chose. Et aussi en rapport à la tendance qui veut que l'on ne doit pas mentir à son volontaire : "l'hypnose n'est pas du sommeil donc je ne dis pas à mon volontaire que ca en est "... mais j'utilise le mot "dors" quand même. C'est ce que j'appel du semi-mensonge. 

 

Faites les choses à fond, soit mentez vraiment; soit donnez lui votre vision de la vérité de l'hypnose, soit mélangez les deux et faites la sauce la plus digeste pour votre volontaire, mais dans tous les cas faites le avec conviction !

 

(ds pr le hs et pour le pavé ai pas réussi à me retenir)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, Diane, un dernier post et j’arrête de poser des questions sans rapport avec le sujet.

Oui, Adam, j'utilise bien une induction : butterfly. Et j'ancre du mieux que je peut.  :unsure:

Merci pour ta courte réponse Alephias ! :)  Il faut s'adapter au volontaire ne pas trop s'attarder sur ce cette suggestion si on ne l'a pas prévenue avant ...ok !

Je pense avoir bien compris ! (même si cela ne se voit pas ici.... :wacko: )....

 

Merci encore !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, à mes débuts j'oubliais l'ancrage du mort "dort" et je ne l'ai ainsi donc jamais fait jusqu'à aujourd'hui sans aucun problème, j'ancre plustot pour un aspect comique le touché du gant de boxe à ce retour dans cet état de profonde relaxation (j'ai un crayon avec au bou tu bletti gant de boxe rouge avec un ressort et accroché à une ficelle qui peut donc se projeter à l'aide d'un petit bouton) :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Interessante ta réflexion Alephias, j'ai testé quasiment toutes les phrases que tu as énoncé et il y en a une un peu différente que celles que tu as cité que j'ai au final gardé ou je demande clairement à la personne de faire volontairement la relaxation. C'est un point qui prête parfois à confusion et sur lequel j'insiste pour avoir un maximum de compréhension.

 

Au final ca donne ca : "Quand je te dirai le mot dors dans un instant, ca n'aura absolument aucun rapport avec du sommeil c'est juste une métaphore, comme les ballons tout à l'heure. Simplement quand je te dirai ce mot je veux juste, si tu en as envies, que volontairement, tu fermes tes yeux et que tu relâches tout le haut du corps (dans le cas ou la séance se passe debout)." J'y vois un moyen de mettre l'induction vraiment à hauteur de compréhension de la personne. Ca permet vraiment je pense d'éclaircir une zone d'ombre qu'est la mise en transe par relaxation et de rendre un sujet complexe vue de l'exterieur plus compréhensible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...