Aller au contenu

Le jour où j'étais l'univers


Koten
 Share

Recommended Posts

Oui oui, titre à peine prétentieux. Mais j'ai promis à Pops de lui faire un jour ce compte-rendu, alors le voici :

 

Ca s'est passé aux vacances de Février, sur Skype. On discutait avec Pops, et je ne sais plus pourquoi, on a commencé à se balancer mutuellement des confusions et des inductions, comme à chaque fois. 'faut dire qu'on s'amuse bien; Pops maîtrise très bien la confusion et j'ai un idiot d'esprit scientifique qui s'accroche très fort aux mots qu'il entend, quitte à rester bloquer dessus tant qu'il n'a pas décelé le sens profond des syllabes et des phonèmes prononcés.

 

Donc je tombe. Pouf. Transe et approfondissement. Pops et moi nous amusons à aller très bas, vraiment très trèèès bas. Une salade de fruit plus tard, on arrive sur des transes vraiment profondes. -pour ceux qui ne sont pas habitués du hangout, la salade de fruit est le surnom donné à un approfondissement à base de fruits-

Pour faire simple et donner une image, imaginez que "cerise" est votre transe la plus profonde. Doublez-la encore, et vous arriverez à "pomme", un fruit un peu plus gros. Et bien moi j'étais au moins à "pastèque", en taille relative.

 

Le fruit correspondant à l'état conscient, c'est Citron. Pops décide donc à un moment de faire un faux-réveil avec un citron. Mais un citron un peu rigolo ou étrange, un peu comme si on était juste en dessous de citron, toujours en transe

Ensuite, par une prouesse verbale qui m'a échappée, on est passé de "Citron -" à "Citron +". Toujours en transe mais avec un peu comme une extension de conscience, une conscience plus ouverte. Plus on continuait à monter et plus Pops suggérait également une impression de sortie de corps, comme si l'espace devenait plus grand. On a ensuite continué à grandir jusqu'à arriver à l'infiniment grand, éloigné de moi-même par un univers entier.

 

Et tout cet espace, on l'a enfermé à l'intérieur de moi-même. Un peu comme si l'infiniment grand rejoignait l'infiniment petit. Qu'en continuant de grandir, on était arrivé au niveau atomique, et que les galaxies se trouvaient dans chacune de mes cellules. En continuant de grandir, on a pu recréer les tissus, les organes, l'organisme complet, jusqu'à finir le tour de la boucle : le corps physique était revenu au corps physique, mais avec une échelle différente à l'intérieur.

 

A ce moment là, j'ouvre les yeux et constate la grandeur à l'intérieur. C'était magique et magnifique. Ca donnait des sensations d'existence sans pareille. En regardant mes mains, je sentais comme une aura qui s'en dégageait. j'étais stellaire à l'intérieur. Tout cet espace donnait des sensations uniques et que les mots ne peuvent pas retranscrire avec précision.

 

On a décidé d'ancrer cet état, également. C'est pas resté, mais c'était cool quelques heures.

 

Merci à Pops pour cette séance. Maintenant je copie cette méthode et m'amuse à la faire de temps en temps, comme avec Batman, il y a deux jours ! :D

 

T'es cool, monsieur. T'inventes des trucs et c'est chouette. Ultra chouette, même. Haha. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hyperemperia, aller profondément à l'intérieur, puis embrasser le ciel immense, traverser la terre de ses jambes, et perforer le ciel.

Certains y voient des gens, au delà, dans le blanc, et c'est très souvent le même pattern, il me tarde qu'on précise encore l'origine biologique de tout ça.


 

Le moi est plus vaste que le narrateur qui dit Je.

Autour et en dessous de l’île de ce narrateur conscient de lui-même, s’étend un vaste océan d’inconscient – fait de ce que nous ne savons pas ou que nous avons oublié.

Une vérité étonnante faite de brume et de brouillard et du fantôme non reconnaissable de la mémoire et du rêve – une vérité qui ne peut être tenue dans mes mains, car elle est toujours en train de s’envoler et de s’échapper, et je ne peux pas dire si c’est quelque chose ou rien.

Je la poursuis avec des mots. Même si elle ne peut être capturée.

Et parfois, de temps en temps, j’imagine que je m’en suis approchée.

    - Siri Husvedt, "La femme qui tremble."

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Mais un citron un peu rigolo ou étrange,..." :D

 

Je veux des copyrights !!!! :)

 

Et sinon, je suis étonné, tu n'as pas fait rentrer une boule de lumière à l'intérieur de toi, et pourtant tu as réussis à vivre un voyage astral ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut ,

je comprends mieux les noms de fruits entendu sur le Hangout hier , et du coup je ne serais pas contre une pastèque moi aussi  :D

Par contre , il m'est déjà arrivé un voyage astral similaire( impression de sortir de mon corps et communication avec l'univers)  en Auto-hypnose et involontairement , le hic c'est que c'était tellement bizarre que j'ai paniqué. J'essaierai de raconter cette experience sur un autre post et plus détaillé. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis bien content que ça t'ait plus à ce point mon ptit Koten :) Je suis prêt à le refaire à qui le veut quand il le souhaitera.

Cependant, je suis sûr que certains seront bien plus aptes que moi à cela, car si je l'ai fait de façon intuitive sans même connaître l'existence de cet état, d'autres ont toute une méthodologie là dessus. ;)

@Ludwig, je suppose que l'univers au sein de ses cellules devait correspondre à cette boule de lumière dont tu parles. D'où tiens tu cela, ça m'intéresse? :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tellement dissocié que j'ai fini par me réassocier sur la fin. Mais je me suis réassocié à un moi du niveau supérieur, de l'étage du dessus. Enfin, c'est pas facile à décrire, mais la réponse est dans -1/X, dans l'impression de boucle.

 

1397831035-whelk-graph1overx.jpg

 

Un truc comme ça, quoi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai refait l'expérience en rue hier avec à peu de chose prêt le même protocole, mais avec un éveil des sens en plus. Et j'ai ajouté la dimension d'émotions. Tu n'es plus juste la France, la terre, l'univers, tu ressens aussi chacune des émotions, des perceptions de chaque personne, être vivant, plante ou autre vie extraterrestre possible :)

La personne a vraiment eu l'air d'apprécier!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

tu ressens aussi chacune des émotions, des perceptions de chaque personne, être vivant, plante ou autre vie extraterrestre possible :)

 

Je fais remonter un vieux truc, juste pour dire que je "m'amuse" très régulièrement à ça sur moi.

 

C'est effectivement un état magnifique ou l'on ressent énormément de choses "extérieures" à nous.

Je le fais un peu partout, dans différentes circonstances, en forêt, en ville, dans un environnement de travail (bonjour le stress qui transpire de partout !), dans un parc ou il y a des enfants qui jouent (de grosses bouffées d'amour pur !)

 

L'exploration du monde qui nous entoure par ce biais est infinie.

 

PS : le récit me fait aussi beaucoup penser à de l'hypnose humaniste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...