6 6
Vincelufologue

Les plus jeunes et l'hypnose

Recommended Posts

Il est pourtant simple de comprendre que la vie, quels que soient les domaines, est faite de refus et de reports à plus tard, pour ceux qui ne sont pas, encore, prêts...

Jean-Luc je ne suis pas d accord sur le fait que ce soit si simple pour des enfants de 11-12ans d ecouter tous ce l on leur demande malheureusement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un autre point de vue de jeunot si ça vous intéresse : perso j'ai été orienté vers street-hypnose par un pote de mon âge dès que je me suis intéressé à l'hypnose.

Je pense qu'aujourd'hui, si on veut apprendre quelque chose, grâce à internet, on peut. Donc, à mon avis, il ne sert à rien de tenter de restreindre, on n'y arrivera pas de toute façon. Par contre, je pense qu'il faut qu'on gagne en visibilité, vu qu'on essaye d'apprendre une hypnose la plus éthique possible : du coup les petits jeunes immatures viendront voir chez nous, ou ils apprendrons les bases de l'hypnoses de manière éthique, plutôt qu'en se documentant sur des vidéos mauvaises et dangereuses sur internet.

Certes, il y aura toujours des petits c*ns dangereux immatures, comme des vieux c*ns d'ailleurs, mais au moins on aura tenté de leur apprendre une hypnose éthique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut.

 

Je donne mon avis de débutant "âgé"!

 

Le forum est une mine d'informations pour commencer. Mais ce n'est en effet pas la seule source que l'on puisse trouver sur le Web.

Je trouverait ça dommage que le forum le plus visible (et a ce que j'ai vu, le plus sérieux) à propos de l'hypnose de rue venait a fermer ses portes aux moins matures et aux hypnos les moins éthiques. Car si vous, les "sages" du forum, vous ne donnez pas les conseils pour mieux orienter la pratique des débutants, qui le fera? En tout cas, ce ne sera pas Youtube!

 

Et je ne parles pas uniquement des sujets actifs, mais aussi des anciens sujets. Je ne penses pas être le seul débutant à lire le forum en long en large et en travers.

Je ne dis pas être favorable a la pratique de l'hypnose a n'importe quel age ou n'importe quel degrés de maturité mais ne pas tenir compte d'eux n'est-il pas les pousser à essayer sans idée des risques (De chute, d'abrécations...)?

 

Par contre, mieux préparer leur entrée dans le forum comme dans leur pratique serait à la fois plus utile et plus responsable, je trouve.

 

L'idée du parrainage est sympa!

 

J'avais aussi une idée une fois l’inscription faite. Pourquoi ne pas faire une sorte de test a compléter pour pouvoir poster sur le forum (Présenté un peu comme un psycho-test ou un test du code de la route) qui évaluerait rapidement les connaissances, le niveau et l'éthique de la personne? Avec à la fin,des conseils par rapport aux réponses. Par exemple lui conseiller de parler avec des hypnos avant de commencer a pratiquer, de réorienter vers les informations essentielles qui lui manque...

Ou n'importe quel type de jeux (quiz...) qui pourrait orienter les arrivants vers la bonne voie de façon ludique.

 

Je ne sais pas, l'idée est peu être c*n, mais je pense que ça vous éviterait de vous répéter et ça donnerait  au "leçons de précautions" un coté plus attractif (Pour les plus fainéants ou les plus jeunes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends même pas pourquoi il y a débat en fait. Comme l'a fait remarquer Jean-Luc et d'autres, à moins de faire un système d'inscription sur ce forum avec envoi d'une photocopie de la carte d'identité, il est absolument impossible de déterminer l'âge de quelqu'un : on a encore un (tout petit) peu d'anonymat sur internet en 2014.

 

Y a-t-il vraiment besoin de plus de règles pour encadrer le bon sens ? Si vous jugez qu'un forumeur est immature, ne lui donnez pas de conseils. Point. Pourquoi vouloir restreindre la liberté des autres forumeurs qui pourraient éventuellement avoir envie de partager avec ce dernier ?

 

En ce qui concerne HYPNOSE ou d'autres forumeurs, pourquoi les considérer avant tout comme des jeunes alors que de toutes évidences il s'agit de trolls ? Si vous donnez un coup de pied dans un arbre et que vous vous faites mal, vous pourrez considérer que c'est "parce que c'est un arbre" ou parce que ce jour là, c'était lundi. Bien que ce soit peut-être lundi ou que ça soit effectivement un arbre, un choix de causalité plus pertinent ne serait-il pas : parce que j'ai donné un grand coup dedans ? De la même façon, vous pouvez considérez que chaque personne qui se prétend jeune et qui a un comportement trollesque l'a "parce que c'est un jeune". Ou vous pouvez considérer que c'est parce que c'est un troll.

 

En fait, tout ce débat ne pourrait-il pas se résumer par "référentiel interne / référentiel externe" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parcourant le forum je découvre ce sujet et je suis très perplexe. J'ai l'impression de voir une chose qui me semble absurde : prévenir à outrance des problèmes qui ne sont pas de votre ressort, qui plus est en parlant de "limiter l'accès à l'info sur internet" et en disant simplement à des ados de ne "pas essayer ce qu'ils ont envie de faire"... Deux choses à peu près aussi simple que vider la mer en buvant tout son contenu.  

 

Plutôt que partir dans des directions théoriques je vais prendre mon exemple : j'ai appris à 14 ans en lisant des livres avec strictement aucune idée de si ils étaient fiable ou non (je ne les citerais pas ici mais je ne les conseillerais pas). J'ai appris en essayant sur tous mes copains puis en refaisant ce que j'avais vu à un spectacle. Il n'y avait pas encore internet (les modems 9600 apparaissaient) donc on était incroyablement loin de cette facilité d'accès à l'information. Franchement qui ici pourrait "limiter" ça ? 
Ais-je fais du mal ? Heureusement non. Etais-je assez mur ? Comme un gamin de 14 ans. Et si j'étais "plus mur que mon âge" ça aurait fait quoi : "comme un gamin de 15 ans" ?

 

Aurais-je écouté si on m'avait dit "tu es gentil mon petit mais tu n'est pas encore assez âgé pour faire ce truc qui te plait"... Je vous donne la réponse ? Voyons plutôt mon état d'esprit à l'époque, à cet âge j'avais déjà le droit de tirer à la carabine (plus ou moins dangereux que l'hypnose ?), piloter un avion (oui, le brevet est à 15 ans et ce n'est pas l'âge qui m'a limité mais le prix), conduire un scooter sur route. Enfin non le scooter je n'avais pas le droit, mes parents m'interdisaient, mais quand je pouvais je piquais la 250 d'un copain qui pour le coup m'était totalement interdite... Et l'on m'aurait interdit de de glisser des suggestions à un copain pour qu'il "joue mieux de la guitare" ?

 

Oui, j'avais des préjugés sur l'hypnose et je pensais vraiment pouvoir aider mes potes à devenir super bons super vite à la guitare ou à arrêter de fumer (j'ai déchanté très vite !). Bref, j'avais bien 14 ans. Quel effet a un "adulte" qui vient dire "petit, arrête, tu n'es pas encore assez mur" ? Je crois que les parents d'ado ont déjà une scène en tête en lisant cela. Ajoutez à cela le fait que personne autour de moi ne s'était intéressé à l'hypnose et donc ne pouvait bénéficier d'une crédibilité sur ce sujet. Je n'aurais pas vraiment écouté... Mes amis se prêtant à l'expérience non plus d'ailleurs. Les seuls qui ne le faisaient pas croyaient à la magie noire et au spiritisme et n'étaient pas sur que je n'ouvre pas une porte pour un démon ou un truc dans le genre. Bref, eux aussi avaient 14 ans et on faisait ça ensemble (et c'était génial).

 

Point annexe : Pour nombre de personnes autour de moi avoir commencé l'hypnose à 14 ans est incroyablement valorisé. Cela donne une espèce d'aura. Je n'ai jamais aimé cela pour beaucoup de raisons (notamment le fait que j'ai mis des années à me sentir à l'aise avec la technique. Il m'a fallu attendre de bien lire l'anglais et Internet pour comprendre que je ne faisait pas tout de travers et j'ai attendu 30 ans et des formations pour oser aller vers la thérapie) mais force est de constater que c'est vu comme quelque chose "d'incroyable" pour beaucoup. Je vois mal comment un autre gamin de 14 ans serait insensible à ça. 

 

Enfin et surtout : les risques, évaluons les vraiment, quels sont ils ?

Le mot abréaction je l'ai appris à 30 ans (et encore on pourrait en débattre mais ça n'est pas le sujet). Avant autour de moi on ne le nommait pas mais tout le monde pensait qu'il y avait des "risques", d'autant plus que la pratique de l'hypnose restait mystifiée (je pense qu'elle l'est encore aujourd'hui mais je ne le perçois pas forcément). Donc des risques on m'en a sortit de toute nature pendant des années et oui j'en ai eut peur croyez moi. Puis au final la première fois qu'un "gamin" en rencontre une, quel sera vraiment le problème ? Une fille se met à pleurer très fort pendant une heure et va dormir (mon histoire, à 17 ans alors que j'avais déjà une 20aine de "sujets habituels" et bien 5 fois plus de tentatives), une chute ? C'est aussi arrivé une fois (à 18 ou 19 ans), je me rappelle encore avoir eut super peur et n'avoir pas pu retenir cette personne. Soit, sur une échelle de gravité vous placez ça où entre le coma éthylique (qui arrive à cet âge hélas), la rupture sans aucun tact qui peut avoir le même effet (et arrive aussi à cet âge !), prendre son vélo la nuit sans lumière, essayer un pétard, essayer du LSD (qui tournait au collège), passer son temps devant la télé, subir des violence en soirée ou à la sortie de l'école...

 

A mon sens d'ailleurs sur le risque plus grave de décompensation je ne crois pas qu'une personne de 30 ans ayant juste lue un livre soit plus "mure".

 

Si question il y a, celle que l'on peut se poser serait plutôt "que peut on écrire de facilement visible pour que ceux qui débute précocement puisse éviter tout danger". Ca me semble être la seule chose en notre pouvoir dans un forum sur internet. Ecrire pour que la cible dont on parle puisse lire. En dehors de cela j'ai plutôt l'impression qu'il s'agit de vaines gesticulations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'un adulte ( une personne de 30 ans ,dans ta citation) est plus mur, en hypnose, qu'un gosse de 13 ans ( voir moins, puisqu'on en a accueilli, sur le forum, certains agés de 11 ans)...

 

 A cet age,on a , forcément moins de maturité,pour le discernement de ce que l'on peut faire passer et ne pas faire passer en suggestions, pour que les gens restent ''confortables'', dans leur état hypnotique.

A cet age,on est plus dans le plaisir perso, l'attention du public, que sur l'hypnotisé, même si, bien sur, il y a des cas plus murs...

Sur ce forum, des que le mot ''absence de maturité'' , est employé, il y a une explosion  de personnes en désaccord, et, pourtant , c'est bien de cela qu'il s'agit...

L'hypnose joue avec l'inconsient des gens,et,ce n'est pas un tour de carte , tiré de la boite de magie,offerte p

J'aimerai dire que ''ton code écrit anti-danger ,spécial très jeunes'', qui est une bonne idée, ainsi que les conseils qu'on leur donne actuellement, ont , à long terme un effet réel.

 

 Le problème n'est pas résolu, sans compter que l'image d'un forum , avec des gamins,n'est pas, du tout,  au beau fixe,dans beaucoup de  milieux , que je cotoie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème n'est pas résolu, sans compter que l'image d'un forum , avec des gamins,n'est pas, du tout,  au beau fixe,dans beaucoup de  milieux , que je cotoie...

 

Qu'est-ce que tu veux dire par là Jean-Luc ?

Il y a des gens qui disent du "mal" sur le site et/ou sa population ?

Beaucoup de milieux ? De quels milieux parles-tu ?

 

Si tu préfères me répondre en MP n'hésite pas...

 

 

Sinon je pense que le réel problème ne se situe pas vraiment au niveau de la pratique de l'hypnose chez les jeunes, mais plutôt de ceux qui les voient faire.

Pour reprendre l'exemple de la fille qui fait une abréaction et qui pleure pendant une heure, en effet le problème n'est pas grave et n'entraîne aucune séquelle, mais par contre il se peut que les parents prennent peur dès lors qu'ils apprennent la raison de ces pleurs.

Le problème se situe là. Pas vraiment dans la pratique chez les plus jeunes, mais plutôt sur la perception de celle-ci par la société (parents, écoles, médias, état,...).

 

En ce qui concerne la maturité, je me pose la question de savoir ce que c'est exactement. Pour moi c'est une notion toute relative qui n'a pas d'âge. Rappelons que la considération du nourrisson comme étant un être humain qui nécessite affection et communication pour son développement est assez récente, on prenait d'ailleurs Françoise Dolto pour une folle quand elle s'adressait aux bébés pour les réconforter ou pour leur expliquer ce qui leur arrivait.

 

Par rapport aux intentions, c'est une fois de plus relatif. On peut être jeune et bien intentionné ou vieux et mal intentionné, la sagesse n'est pas la conséquence directe de l'âge.

 

Pour rappel le but de cette discussion n'est pas de savoir si oui ou non les plus jeunes seront acceptés sur ce site. Le débat porte plutôt sur ce qu'on voudrait mettre en place pour offrir un meilleur encadrement sécuritaire pour eux et pour leur entourage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un petit rajout, car mon message vient de se stopper, et s'enregistrer direct, sans modifications possibles ( problème d'ordi):

 

 Il y a , beaucoup de jeunes de 11-12-13-14-15 ans ,qui écoutent leurs parents, lorsque ceux -ci leurs donnent des conseils , mais aussi, mettent des interdictions, par rapport à leur âge.

 Tous ne sont pas, fort heureusement d'ailleurs, des rebelles, à l'affût de n'importe quoi, comme le scooter sur route sans autorisation,le pétard, la pratique en secret de l'hypnose tous azimuts, l'expérience du lsd...et d'autres choses

L'éducation, le dialogue, l'écoute, mais aussi les interdictions,structurent l'individu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un petit rajout, car mon message vient de se stopper, et s'enregistrer direct, sans modifications possibles ( problème d'ordi):

 

 Il y a , beaucoup de jeunes de 11-12-13-14-15 ans ,qui écoutent leurs parents, lorsque ceux -ci leurs donnent des conseils , mais aussi, mettent des interdictions, par rapport à leur âge.

 Tous ne sont pas, fort heureusement d'ailleurs, des rebelles, à l'affût de n'importe quoi, comme le scooter sur route sans autorisation,le pétard, la pratique en secret de l'hypnose tous azimuts, l'expérience du lsd...et d'autres choses

L'éducation, le dialogue, l'écoute, mais aussi les interdictions,structurent l'individu.

 

Non pas tous...mais une grosse majorité quand-même.

Ca reste une période de sa vie où l'on teste ses limites et celles des autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Ludwig:

Je te réponds en MP..

 

En ce qui concerne la maturité et la sagesse, nous n'avons pas les même définitions, même si je respecte les tiennes. Ce serait un long débat autour d'une bière.

Pour moi, il y a des âges de la vie, des âges pour entreprendre, des maturités à avoir, comme, conduire une voiture, et, des dizaines d'autres exemples possibles, que je pourrais te donner...

 

Sur l'acceptation des très très jeunes, en dessous de 15 ans sur le forum, si tu me relis, tu verras que j'accepte cette décision, même si , tu l'as compris, à titre personnel, j'émets des interrogations sur l'efficacité , à long terme...

 

J'ai dit aussi que je trouvais une BONNE IDEE, de la part de Ralphb, d'avoir écrit : ''que peut on écrire de façon visible, pour que tous ceux qui débutent, précocement  puissent éviter tout danger''.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, il y a des âges de la vie, des âges pour entreprendre, des maturités à avoir, comme, conduire une voiture, et, des dizaines d'autres exemples possibles, que je pourrais te donner...

 

Je suis aussi d'accord avec toi.

Quand je dis que la maturité est relative et qu'elle n'a pas d'âge, elle est relative à l'activité ou au centre d'intérêt.

Par rapport à l'âge...une personne n'en est pas une autre et la maturité nécessaire pour telle ou telle chose n'arrive pas au même âge pour chacun.

 

Même si le débat est intéressant, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il vaut mieux qu'on l'ait autour d'une bière plutôt qu'ici. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
6 6